H A R M O N Y


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 SERGE GAINSBOURG

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9767
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: SERGE GAINSBOURG   Mar 8 Mar - 19:08

«Gainsbourg : initiales LG»

une expo-hommage chez Sotheby's



«Serge Gainsbourg fumant», 1969.
Cheveux en bataille, barbe naissante et cigarette aux lèvres, un Gainsbourg d'une beauté hypnotique.
Fifty One Fine Art Photography, Anvers/Tony Frank Zoom

«GAINSBOURG, Initiales L.G»,
n'est pas le titre d'une réédition de l'oeuvre discographique de Serge Gainsbourg
mais le nom d'une exposition qui lui est consacrée chez Sotheby's.

Une quarantaine de clichés qui font revivre les moments clés de sa carrière :
des premières années, où l'artiste souffrait du peu de reconnaissance
récolté par ses chansons, en passant par le succès de ses tubes des années 1970,
jusqu’au flamboyant déclin de Gainsbarre

Une collection réunie habituellement à Anvers, en Belgique,

par Roger Szmulewicz, le responsable de la galerie Fifty One Fine Art Photography.
Cette délocalisation à Paris intervient au moment ou est célébré
le vingtième anniversaire de la mort de «Gainsbarre».

Auteur, compositeur, interprète, peintre, cinéaste, photographe ou écrivain,
Serge Gainsbourg a laissé derrière lui une œuvre éclectique.
Une production riche qui explique la prolifique offre qui est faite.
Expositions, rééditions, versions inédites …
qui ne le sont pas toujours en réalité ! Le dandy ivre et mal rasé,
tantôt fascinant, tantôt dégoutant, est devenue une icône de la culture française. Définitivement démocratisé par le film à succès «Gainsbourg, Vie Héroïque»
avec un fabuleux Eric Elmosnino, récemment césarisé pour son incarnation de l’artiste.

Riche de portraits et d’images inédites pris par les plus grands photographes
(William Klein, Helmut Newton, Pierre Terrasson...),
la Galerie Charpentier (Paris VIIIe) offre une véritable plongée dans la vie
de ce provocateur controversé et homme de lettres raffiné.
Sont présentes à ses côtés toutes les femmes de sa vie,
de la charmante britannique Jane Birkin au séduisant mannequin Bambou
sans oublier sa fille Charlotte.

La collection poursuivra son tour du monde
à la French Institute Alliance Française(FIAF) de New York,
où elle sera présentée du 23 mars au 23 avril.

Sotheby's Fance, Galerie Charpentier, Paris VIIIe.
Exposition du 28 février au 9 mars.


LeParisien.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9767
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: SERGE GAINSBOURG   Jeu 10 Mar - 1:02

RARE

Serge Gainsbourg au piano :
"Старинный вальс, осенний сон..."
("Valse ancienne, songe d'automne...")
Enregistré le 31.07.1974 ; rediffusé sur Europe 1 en octobre 2008.
"Chaîne de larmes d'espoir" :

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9767
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: SERGE GAINSBOURG   Ven 11 Mar - 20:10

Gainsbourg au top :
affirmatif

Serge Gainsbourg : Sortie de l'Intégrale - Vingtième Anniversaire
"Comme un boomerang"
l'inédit de Gainsbourg en radio dès aujourd'hui
Gainsbourg au top : affirmatif
son intégrale en tête du classement
SNEP "back-catalogue"

10 mars 2011

En ces périodes de crise du disque les tops ont pris moins d'importance,
notons toutefois l'arrivée directe à la première place du top des vent
es "back-catalogue" (albums qui ne sont plus des nouveautés)
de l'intégrale sortie à l'occasion du vingtième anniversaire de la mort de Serge Gainsbourg.

L'homme à la tête de choux fait exploser un classement plutôt pépère balayant
tout sur son passage.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 13298
Age : 67
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: SERGE GAINSBOURG   Jeu 7 Juil - 19:09

JEAN CLAUDE VANNIER
HISTOIRE DE MELODY NELSON
LOS ANGELES
28 AOÛT 2011



Lulu Gainsbourg sera l'invité d'honneur d'une soirée consacrée à son père Serge, le 28 août prochain à Los Angeles. C'est le grand Jean-Claude Vannier, ancien collaborateur de Gainsbourg et compositeur des cordes sur l'album culte Histoire de Melody Nelson (1971), qui dirigera l'orchestre du Hollywood Bowl, ensemble de cette salle mythique de la Cité des anges.

Lulu Gainsbourg, qui a étudié la musique au conservatoire de Paris et au prestigieux Berklee College of music de Boston, montera sur scène pour réinterpréter L'eau à la bouche et Couleur Café...

Jean-Claude Vannier a convié à ses côtés des chanteurs aussi différents que Mike Patton (Faith no more), Victoria Legrand (chanteuse du groupe Beach House et nièce du compositeur Michel Legrand cher à Jacques Demy), Zola Jesus, Sean Lennon et sa compagne Charlotte Kemp Muhl, mais aussi Beck. Le Californien est un grand fan de Gainsbourg, à qui il a rendu hommage avec son album Sea Change en 2002. Il a depuis travaillé avec Charlotte Gainsbourg sur l'album IRM de la fille de Serge.

Ce concert événement se refermera sur Histoire de Melody Nelson, conduit par Jean-Claude Vannier. Rendez-vous, pour les chanceux qui seront à Los Angeles, au Hollywood Bowl le 28 août.

http://www.purepeople.com/article/lulu-gainsbourg-rejoint-l-hommage-a-melody-nelson_a83293/1


Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 13298
Age : 67
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: SERGE GAINSBOURG   Mer 24 Aoû - 16:24

Gainsbourg célébré dans l'enceinte mythique de l'Hollywood Bowl


La musique de Serge Gainsbourg, encore peu connue du public américain, sera célébrée dimanche dans l'enceinte mythique de l'Hollywood Bowl à Los Angeles, lors d'un concert auquel participeront Lulu Gainsbourg et une brochette d'artistes américains, de Beck à Sean Lennon.

Lulu, le fils que Serge Gainsbourg a eu avec sa dernière compagne Bambou -- et qui n'avait que 5 ans quand son père est mort en mars 1991 -- fera l'une de ses rares apparitions scéniques lors de cette soirée, qui s'achèvera avec l'intégrale de "L'histoire de Melody Nelson", pour laquelle le compositeur Jean-Claude Vannier dirigera l'orchestre et les choeurs de l'Hollywood Bowl.

Le célèbre "concept-album" de Serge Gainsbourg, écrit en collaboration avec Jean-Claude Vannier, fête cette année ses quarante ans et sera célébré par plusieurs artistes qui se succéderont sur scène pour chaque chanson.

"Melody Nelson n'a pas eu un grand succès en France quand c'est sorti", raconte à l'AFP Jean-Claude Vannier, qui vient pour la première fois à Los Angeles et ne s'était jamais produit aux Etats-Unis.

"Maintenant, on fait le tour du monde, et j'ai cru comprendre que les gens commençaient à le connaître aux Etats-Unis", dit-il.

"Je trouve ça amusant car en France, on avait un peu laissé tomber, vu le peu de succès que ça avait (au moment de la sortie). Et maintenant, 40 ans après, ça prend de l'ampleur", observe-t-il.

Outre Melody Nelson, la soirée piochera dans le vaste corpus de Gainsbourg, "génie de la musique et des textes au répertoire éclectique, du jazz à la pop en passant par le reggae", comme le décrivent les programmateurs de l'Hollywood Bowl -- 18.000 places à ciel ouvert nichées dans les collines d'Hollywood.

Parmi les artistes invités à se produire à ce concert figurent Beck, Charlotte Kemp Muhl, Ed Droste, Victoria Legrand, Mike Patton et Zola Jesus et Sean Lennon, dont le père John s'était produit à l'Hollywood Bowl avec les Beatles dans les années 1960.

"J'attends de ce concert uniquement du plaisir", affirme M. Vannier. "C'est peut-être le début de quelque chose, très franchement je n'en sais rien, mais cela me fait simplement énormément plaisir".

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/people/20110823.AFP4424/gainsbourg-celebre-dans-l-enceinte-mythique-de-l-hollywood-bowl.html
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Bridget

avatar

Féminin Nombre de messages : 2440
Age : 66
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: SERGE GAINSBOURG   Lun 7 Nov - 21:25

MELODY NELSON


Pour les quarante ans de l'album-concept de Serge Gainsbourg, Universal publie une édition anniversaire ce 7 novembre.


Retour sur un grand disque en sept points.





1. L'Histoire d'Histoire de Melody Nelson


Au volant de sa Rolls Royce Silver Ghost de 1910, Serge Gainsbourg percute le vélo d'une adolescente aux cheveux rouges, Melody Nelson -que l'on retrouvera plus tard en chair en os dans le film Je t'aime, moi non plus.
Le chanteur-récitant s'éprend de cette "adorable garçonne" à laquelle Jane Birkin prête sa petite voix. Après avoir consommé leur amour dans la chambre "de Cléopâtre" d'un Hôtel Particulier, Melody-Lolita trouve la mort dans le crash d'un Boeing 707.

Onirique, symphonique, érotique, mythique... Histoire de mélodie Nelson est la rencontre de la musique pop et du classique.





2. Une sortie ratée pour un disque culte


Le disque est court -28 minutes seulement mais avec deux morceaux de plus de 7 minutes. Orchestré par Jean-Claude Vannier, ce concept-album sort le 24 mars 1971 et fait un flop monumental.
Au fil des années il atteint un statut de disque culte, notamment auprès des anglo-saxons -l'exigeant site Pitchfork lui a accordé la note maximale de 10.

Placebo, Portishead, Beck, Jarvis Cocker, Sean Lennon, Michael Stipe (REM) et Charlotte Gainsbourg, entre autres, ont repris des morceaux d'Histoire de Melody Nelson qui forme un diptyque magique avec L'Homme à tête de chou, paru cinq ans plus tard et qui a fait un bide lui aussi.

Ce 7 novembre paraît d'ailleurs une version de L'Homme à tête de chou, interprétée par Alain Bashung pour la bande-son du spectacle de danse de Jean-Claude Gallota.

Sublime.


3. Les souvenirs de Jean-Claude Vannier


En février 2006, Jean-Claude Vannier raconte la naissance du disque à L'Express: "On se téléphonait toutes les nuits -avec Serge Gainsbourg-, on se voyait, on échangeait des idées assis l'un en face de l'autre, avec pour étalon la chanson Les Petits Pavés, de Maurice Vaucaire et Paul Delmet, un texte exemplaire. Il me soutenait: "A nous deux, on est Cole Porter."

C'était un travail d'équipe. Jane a trouvé le nom de Sunderland. Mon père, celui du modèle de la Rolls: Silver Ghost. Mais les paroles piétinaient: il avait juste trois lignes par-ci, trois lignes par-là.

Serge plongeait dans le Dictionnaire de rimes d'Albin Michel, celui avec une couverture bleue qui comportait en préface un essai sur la poésie avec des sonnets de José Maria de Heredia. Il s'est alors débrouillé pour que les textes de Melody Nelson forment des sonnets, pour que les mots aient une intensité dramatique, une "forme dangereuse" à la Heredia.


D'après lui, cette structure poétique le faisait entrer dans la case écrivain. Ensuite, l'écriture de Melody Nelson est devenue exponentielle: c'était un peu Bécassine aux sports d'hiver, au zoo... Mais toujours pas d'histoire.

On avait conscience qu'on s'attaquait à quelque chose de paranormal. Serge croyait qu'on aurait un tas de covers (reprises) - il adorait ce mot -et rêvait d'une Ballade de Melody Nelson chantée par Richard Anthony."





4. Une célèbre pochette


La couverture est réalisée par Tony Frank, le photographe de Salut les Copains. Jane Birkin cache son ventre. Elle est enceinte de Charlotte, qui naît le 22 avril 1971. "Elle ne tenait plus dans son jean, c'est pour ça que le bouton du haut est dégrafé!", racontait Tony Franck à Paris Match en 2006.


5. L'adaptation pour le petit écran


Histoire de Melody Nelson a été adapté pour la télévision par Jean-Christophe Averty pour Noël 1971. Le temps a rendu cruellement désuet le résultat qui multiplie les superpositions d'images psychédéliques.


6. Des inédits


Pour les quarante ans de l'album, Universal publie le 7 novembre un coffret comprenant des versions alternatives et un titre inédit d'une minute. Une écoute de Melody lit Babar suffit pour comprendre pourquoi le morceau a été écarté de la version finale. L'intérêt est plus que limité.


7. Pour la petite histoire de Melody Nelson


En 1971, Serge Gainsbourg possédait bien une Rolls. Pas une Silver Ghost mais une Phantom de 1928. Un vrai caprice de star puisque l'auteur de Bonnie & Clyde n'avait pas le permis. Il revendra la voiture quelques années plus tard, gardant simplement en souvenir le bouchon du radiateur. Le fameux Spirit of Ectasy, inspiré de la Victoire de Samothrace.



Coffret Super DeLuxe Edition Mélody Nelson, sortie le 7 novembre (Universal).




Revenir en haut Aller en bas
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 13298
Age : 67
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: SERGE GAINSBOURG   Mer 9 Nov - 21:21


Totalisant 266.000 euros, la vente de manuscrits de quelques unes des plus célèbres chansons de Serge Gainsbourg, dont "Love on the beat" et "Sorry Angel", a attiré mercredi à Paris de nombreux acheteurs.

Fans et simples curieux étaient au rendez-vous mais les enchères, bien au-dessus des estimations, ont rapidement dissuadé les moins fortunés.

Ces documents exceptionnels ont appartenu à Fulbert Ribeaut, l'ancien majordome du chanteur, "qui les a transmis au propriétaire actuel", a annoncé la maison de ventes Sotheby's.

C'est la première fois qu'ils se trouvaient sur le marché.

Record de la vente, le manuscrit définitif par Serge Gainsbourg de la chanson " Sorry Angel ", évoquant sa rupture avec Jane Birkin, a trouvé preneur à 51.150 euros (frais compris) alors que l'estimation haute était de 18.000 euros.

Le brouillon manuscrit de la sexuelle " Love on the beat " (1984), comportant de très nombreuses variantes et corrections, s'est disputé jusqu'à 39.150 euros, tandis que "You're under arrest" partait pour 21.150 euros.

Le manuscrit de "No Comment " a été adjugé 24.750 euros, tandis que le scénario du clip, jamais tourné, est parti à 29.550 euros, plus de deux fois l'estimation.

Plus anecdotique, mais suscitant le même intérêt, un billet de banque de 500 francs déchiré et signé par Gainsbourg, a été vendu 24.750 euros.

Un seul lot n'a pas fait recette et est resté invendu : l'une de ses vestes militaires portées pour le film "Je t'aime moi non plus (1976).

http://www.lepoint.fr/culture/manuscrits-de-gainsbourg-266-000-euros-aux-encheres-09-11-2011-1394678_3.php
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9767
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: SERGE GAINSBOURG   Dim 19 Fév - 13:47

Gainsbourg se raconte dans un documentaire

Dans «Je suis venu vous dire»,
le réalisateur Pierre-Henry Salfati
réussi la prouesse de construire entièrement le commentaire avec la voix de Gainbourg.
Des milliers d'archives compulsées,
pour que le chanteur se raconte à la première personne dans cette autobiographie,
sortie en salles le mercredi 15 février.

«J'ai imaginé le film comme un journal intime qu'il aurait écrit, je l'ai envisagé comme une sorte de carnet de croquis», explique le réalisateur.

«Mon vrai prénom, c'est Lucien. Je me suis permis de m'appeler Serge
par nostalgie de la Russie (dont ses parents étaient originaires),
commence Gainsbourg, avec son rythme si particulier, avant d'évoquer
le «p'tit Lulu» terrorisé par son père pianiste.


«De par ma formation picturale, je vis par l'oeil,
avant le coeur ou l'esprit»
explique Serge, qui confie «sa misogynie».
Même si anéantie par sa rupture brutale avec Brigitte Bardot,
le chanteur avoue «avoir pensé à se flinguer...».

Le peintre, le chanteur, le musicien, l'acteur, l'amant, le père,
les facettes du grand Gainsbourg à découvrir au plus vite.

VIDEO. BO de «Je suis venu vous dire»



A bord de la psyché d'un type qui "veut la gloire et que la gloire détruit",
d'un gars qui "veut pas qu'on l'aime mais veut quand même".
(çà devrait parler à bon nombre de gens tout çà !)

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9767
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: SERGE GAINSBOURG   Mer 8 Aoû - 23:16

CES PETITS RIENS



CHANSON POUR JULIETTE GRECO

Mieux vaut n'penser à rien
Que n'pas penser du tout
Rien c'est déjà
Rien c'est déjà beaucoup
On se souvient de rien
Et puisqu'on oublie tout
Rien c'est bien mieux
Rien c'est bien mieux que tout

Mieux vaut n'penser à rien
Que de penser à vous
Ça n'me vaut rien
Ça n'me vaut rien du tout
Comme si de rien
N'était je pense à tous
Ces petits riens
Qui me venaient de vous

Si c'était trois fois rien
Trois fois rien entre nous
Evidemment
Cà ne fait pas beaucoup
Ce sont ces petits riens
Que j'ai mis bout à bout
Ces petits riens
Qui me venaient de vous

Mieux vaut pleurer de rien
Que de rire de tout
Pleurer pour un rien
C'est déjà beaucoup
Mais vous vous n'avez rien
Dans le cœur et j'avoue
Je vous envie
Je vous en veux beaucoup

Ce sont ces petits riens
Qui me venaient de vous
Les voulez-vous ?
Tenez ! Que voulez-vous ?
Moi je ne veux pour rien
Au monde plus rien de vous
Pour être à vous
Faut être à moitié fou.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Bridget

avatar

Féminin Nombre de messages : 2440
Age : 66
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: SERGE GAINSBOURG   Jeu 9 Mai - 0:17

.




Marilou sous la neige


Marilou repose sous la neige
Et je me dis et je me redis
De tous ces dessins d'enfant que n'ai-je
Pu préserver la fraîcheur de l'inédit

De ma Lou en bandes dessinées je
Parcourais les bulles arrondies
Lorsque je me vis exclu de ses jeux
Erotiques j'en fis une maladie

Marilou se sentait pris au piège
Tous droits d'reproduction interdits
Moi naïf j'pensais que me protégeaient
Les droits du copyright opéra mundi

Oh ma Lou il fallait que j'abrège
Ton existence c'est ainsi
Que Marilou s'endort sous la neige
Carbonique de l'extincteur d'incendie





L'Homme à tête de chou est le quatrième concept-album de Serge Gainsbourg après Histoire de Melody Nelson en 1971, qui ne remporte pas tout de suite le succès mérité .


Vu de l'extérieur en 1973 et Rock Around the Bunker en 1975, qui sont accueillis dans la quasi-indifférence, malgré le succès de Je suis venu te dire que je m'en vais en single pour le premier, et le thème assez difficile de la Seconde Guerre mondiale, tourné en dérision et qui provoque un esclandre, pour le second.


L'album tire son titre d'une sculpture de Claude Lalanne, épouse de François-Xavier Lalanne acquise par Gainsbourg.


Malgré d'excellents titres, les plus connus de l'album, L'homme à tête de chou, Marilou Reggae, Marilou sous la neige et Variations sur Marilou, l'album ne connaîtra pas le succès escompté à l'époque et attendra quelques années plus tard pour être réhabilité en étant considéré comme une œuvre influente du paysage musical français et redécouvert par un public plus jeune.






.
Revenir en haut Aller en bas
arksinge



Nombre de messages : 2
Age : 38
Localisation : France
Date d'inscription : 02/07/2013

MessageSujet: Re: SERGE GAINSBOURG   Mer 3 Juil - 12:58

Bonjour, je vous invite à voir ma page dédiée à l'album Histoire de Melody Nelson:

http://flutesilencieuse.canalblog.com/archives/2013/06/07/27351198.html

Les commentaires sont les bienvenus

Gabriel Grid

Revenir en haut Aller en bas
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 13298
Age : 67
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: SERGE GAINSBOURG   Jeu 4 Juil - 17:42

Des affiches djihadistes sur la façade de l'hôtel particulier de Gainsbourg

L'opération de rénovation de la façade du 5 bis, rue de Verneuil, devenue depuis la mort de l'artiste un lieu de pèlerinage, vise à «retrouver l'esprit d'autrefois». La présence d'affiches djihadistes et de messages à caractère antisémite aurait motivé cette décision.


«Depuis un moment, il y avait beaucoup de tags qui n'avaient plus rien à voir avec Serge. On a même commencé à voir des affiches politiques», confiait le 1er juillet au Parisien Jean-Pierre Prioul, proche de la famille Gainsbourg et superviseur des travaux lancés au 5 bis, rue de Verneuil, où «l'homme à la tête de chou» a vécu de 1969 à sa mort, en 1991.

Selon RTL, la présence de graffitis à caractère antisémite et d'affichettes djihadistes placardées depuis quelques semaines sur la façade de l'hôtel particulier aurait participé à la décision de Charlotte Gainsbourg, propriétaire des lieux, de lancer l'opération de rénovation de la façade devenue un lieu d'hommage au chanteur.
Le fils d'immigrants russes juifs, l'auteur de Nazi Rock, n'a jamais caché ses origines. En 1967, il a écrit une chanson méconnue, Le Sable et le Soldat , en soutien à Tsahal, pendant la guerre des Six- Jours.

Il est vrai que le fait de nettoyer les dessins qui ornent depuis des décennies la bâtisse située à Saint-Germain-des-Prés a pu surprendre les fans. Depuis le décès de son père, Charlotte Gainsbourg avait laissé le lieu tel quel, à l'intérieur comme à l'extérieur.

«Retrouver l'esprit d'autrefois»


«D'ici une dizaine de jours, les gens pourront de nouveau venir remettre des mots gentils. Tout ce qu'on espère, c'est retrouver l'esprit d'autrefois», a expliqué Jean-Pierre Prioul. «Vous aimiez Serge? Aussi respectez cet endroit jusqu'à la fin des travaux. Il sera toujours temps après d'écrire», indique un petit panneau blanc fixé sur la bâche.

Dès l'automne prochain, le 5 bis, rue de Verneuil ouvrira ses portes pour des visites de 40 minutes organisées par petits groupes. «À l'intérieur, rien n'a bougé. Les murs sont toujours peints en noir. C'est plein de bibelots de l'époque. Il y a même encore des mégots dans le cendrier», a expliqué Jean-Pierre Prioul.
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/07/04/01016-20130704ARTFIG00334-des-affiches-djihadistes-sur-la-facade-de-l-hotel-particulier-de-gainsbourg.php


Dernière édition par liliane le Dim 5 Avr - 19:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 13298
Age : 67
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: SERGE GAINSBOURG   Ven 12 Sep - 19:13

UNE INTERVIEW VIDÉO INÉDITE 27 ANS APRÈS



Un fan de Serge Gainsbourg a dévoilé cette semaine une vidéo inédite du chanteur, datant de 1987. Serge Gainsbourg était ce jour-là à la Fnac pour la promotion d’une Bande dessinée « Où es-tu Melody ? »


A l’automne 1987, Serge Gainsbourg se déplaçait à la Fnac pour faire la promotion de la Bande dessinée « Où es-tu Melody ? » Face aux journalistes, c’est Gainsbarre qui répond, cigarette au bec et apéritif à la main. La vidéo vaut le détour, et elle est inédite. Elle a été postée ce mois-ci, 27 ans après l’interview. « Cet après-midi d’automne, nous sommes plusieurs dizaines de fans à l’accueillir dans cette petite salle de la Fnac, à l’écouter religieusement parler de cet album de BD, mais aussi et surtout de sa vie, sa carrière, ses concerts, ses projets », se rappelle Emmanuel, l’auteur de la vidéo. Journalistes, photographes et fans étaient présents pour l’occasion. L’interview dure quasiment 30 minutes et a été coupée en deux parties. Avec un Serge Gainsbourg à son image, lunettes de soleil de rigueur, qui captive son auditoire. À la première question : « Serge Gainsbourg, pourriez-vous nous dire en quelques mots qui vous êtes ? » Serge Gainsbourg répond : « Moi, je ne me connais pas. »

« MOI, JE NE ME CONNAIS PAS »

Serge Gainsbourg montre qu’il a un sens inné de la formule : « Parfois, je me dis je suis un des best. Et parfois, je me dis je suis qu’une merde. » En 1987, l’album « You’re under arrest » est dans les tuyaux, alors que Serge Gainsbourg vient de sortir le film « Charlotte for Ever », qu’il réalise. Et où il raconte sa relation avec sa fille. Le film avait été mal accueilli par la critique et fut un échec commercial. « Tu as vu dans quel état est le cinéma actuel ? Alors quand tu fais quelque chose de si classieux que Charlotte for Ever… tu te ramasses », regrette-t-il dans l’interview. En 1987, Gainsbourg est devenu Gainsbarre : argent, alcool, tabac, décadence, sorties télévisées très remarquées… Le chanteur défraye souvent la chronique. Et provoque à la fois admiration et inquiétude. « J’avais beaucoup aimé Gainsbourg, mais j’avais peur de Gainsbarre », avait déclaré Jane Birkin après la mort de l’artiste.
Par Simon Bardet

http://www.non-stop-people.com/actu/musique/serge-gainsbourg-une-interview-video-inedite-27-ans-apres-68797









Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 13298
Age : 67
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: SERGE GAINSBOURG   Dim 5 Avr - 18:58

Une BO signée Serge Gainsbourg retrouvée dans une vieille valise


Une découverte inestimable ! Perdue depuis plus de 45 ans, la musique du film "Les Chemins de Katmandou" d'André Cayatte, composée par Serge Gainsbourg et Jean-Claude Vannier, vient d'être retrouvée... au fond d'une valise.



C'est un beau cadeau d'anniversaire pour les fans de Serge Gainsbourg. L'illustre chanteur français, qui aurait célébré ses 87 ans cette semaine, continue de nous transmettre des fragments de son oeuvre imposante, 14 ans après sa disparition.

Alors qu'on la pensait détruite et perdue à tout jamais, la bande originale du long-métrage "Les Chemins de Katmandou", réalisée par André Cayatte en 1969, vient d'être retrouvée par hasard. C'est la fille de Jean-Claude Vannier, compositeur de la musique du film au coté de Serge Gainsbourg, qui a découvert les enregistrements originaux au fond d'une vieille valise, rapporte le magazine Fact. Sur un scénario de René Barjavel, qui en fera par la suite un roman, "Les Chemins de Katmandou" raconte la triste épopée d'un groupe de jeunes, dont Jane Birkin, qui partent à l'aventure au Népal, entre amour, insouciance et drogues.

Une anthologie le 20 avril

Comme une bonne nouvelle n'arrive jamais seule, une partie de ces titres inédits sera donnée à entendre dès le 20 avril. En effet, les morceaux ont été remasterisés et numérisés pour être intégrés à une anthologie de 5 CDs réunissant les plus grandes oeuvres de Serge Gainsbourg pour le cinéma. Cette collection enrichie d'un premier coffret paru en 2002 se compose de 131 chansons écrites par le musicien entre 1959 et 1990, compilées par le spécialiste Stéphane Lerouge. Les grands classiques "L'eau à la bouche", "Requiem pour un con" ou "Charlotte For Ever" y côtoient des oeuvres plus méconnues comme des extraits rares du film "Equateur", réalisé en 1980 par le chanteur en personne.

Autre belle surprise ? La présence de plusieurs voix féminines et pas des moindres : Jane Birkin ("Ballade de Johnny Jane"), Juliette Gréco ("La valse de l'au revoir"), Anna Karina ("La noyée"), Françoise Hardy ("L'amour en privé"), Catherine Deneuve ("Dieu fumeur de havanes") ou encore Michèle Mercier ("La fille qui fait tchic ti tchic"). Les inconditionnels seront à coup sûr charmés !
Yohann RUELLE

En savoir plus sur http://www.chartsinfrance.net/Serge-Gainsbourg/news-96577.html#Y13tJBwrRQEW7qcp.99

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9767
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: SERGE GAINSBOURG   Lun 25 Jan - 12:44

Une compilation intelligente faite de citations de Gainsbourg :

"le cynisme c'est connaitre le prix de tout,
et la valeur de rien" ...




à bon entendeur !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 13298
Age : 67
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: SERGE GAINSBOURG   Lun 25 Jan - 19:40

Je ne connaissais pas celle là :


Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 13298
Age : 67
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: SERGE GAINSBOURG   Mer 2 Mar - 9:14

GAINSBOURG : 25 ANS DEJA


© Xavier Francolon/SIPA
Chez Gainsbourg, les murs chantent toujours

Au 5 bis rue de Verneuil

« Quand le désordre est intérieur, l’ordre doit régner à l’extérieur » disait Serge Gainsbourg. De son hôtel particulier au 5 bis rue de Verneuil où il a vécu de 1969 à 1991, il avait fait la parfaite illustration de cette phrase. Dans les pièces aux murs noirs, chaque oeuvre, chaque bibelot, chaque livre est à sa place immuable. Mais à l’extérieur le désordre règne, un désordre amoureux, bien sûr. La façade sur la rue est devenue au fil du temps un haut lieu de l’art mural où se côtoient portraits, dessins, petits messages personnels et grandes déclarations d’amour.

Régulièrement, à la demande des voisins indisposés par ce dazibao sauvage, Serge Gainsbourg devait repeindre en blanc son mur, à son grand désespoir. Mais dès le lendemain, il était de nouveau couvert de poèmes, d’aphorismes, de pochoirs et d’esquisses plus ou moins exquises. Sa mort en 1991 n’a fait qu’amplifier cette passion et cette fresque "in progress" est aujourd'hui un inextricable kaléidoscope de mots et de couleurs. Ces dernières années, la mairie de Paris et la famille de Serge Gainsbourg ont un temps envisagé de transformer la demeure en musée. Un projet aujourd’hui abandonné. Difficile, sans doute, de « muséifier » une maison quand son propriétaire l’habite encore…
http://www.parismatch.com/People/Musique/Chez-Serge-Gainsbourg-les-murs-chantent-toujours-922939#922955
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9767
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: SERGE GAINSBOURG   Sam 9 Juil - 9:00

Une rare de Gainsbourg




CHEZ MAX COIFFEUR POUR HOMMES

Chez Max coiffeur pour hommes
Où un jour j'entrais comme
Par hasard me faire raser la couenne
Et rafraîchir les douilles
Je tombe sur cette chienne
Shampouineuse
Qui aussitôt m'aveugle par sa beauté païenne
Et ses mains savonneuses
Elle se penche et voilà ses doudounes
Comme deux rahat-loukoums
A la rose qui rebondissent sur ma nuque boum boum
Je pense à la fille du Calife
De la mille et deuxième nuit
Et sens la pointe d'un canif
Me percer le cœur je luis dis
"Petite je te sors ce soir ok"
Elle a d'abord un petit rire comme un hoquet
Puis sous le sirocco du séchoir
Dans mes cheveux
La petite garce laisse choir
"Je veux".
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: SERGE GAINSBOURG   

Revenir en haut Aller en bas
 
SERGE GAINSBOURG
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Serge Gainsbourg
» SERGE GAINSBOURG
» Serge Gainsbourg et Jane Birkin
» "Cinémas" de Serge Moati
» Le Temps qui reste (Serge Reggiani)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
H A R M O N Y :: LA MUSIQUE ADOUCIT LES MOEURS :: TOUTE LA MUSIQUE QUE J'AIME.... :: LA CHANSON FRANCAISE :: CHANTEURS FRANCOPHONES-
Sauter vers: