Musique et arts
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 PIERRE CLEMENTI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
liliane
Admin


Féminin Nombre de messages : 12725
Age : 66
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: PIERRE CLEMENTI   Sam 20 Nov - 13:36

PIERRE CLEMENTI
(septembre 1942 - Décembre 1999)


« La culture est devenue un grand commerce, plus du tout une aventure humaine ou artistique…. Pour évoluer un acteur doit vivre dans la rue et être près des gens »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Né le 28 septembre 1942 à Paris, d'un père inconnu et d'une mère corse dont il porte le nom, Pierre Clémenti suit des cours d'art dramatique à l'école du Vieux-Colombier et à l'école de la rue Blanche, après avoir exercé divers petits métiers, tailleur de pierre et groom notamment.


Sa carrière, inaugurée dans les années 60 au théâtre et plus essentiellement au cinéma, épouse exemplairement les courbes et l'ambivalence du cinéma moderne, sous le signe de l'éclat et de l'ombre, de la beauté et de la dégradation, de la célébrité et de la clandestinité. Pierre Clémenti a tout à la fois tourné avec les plus illustres metteurs en scène (Luchino Visconti, Pier Paolo Pasolini, Luis Bunuel) et accompagné - incarné serait un mot plus juste - les expériences les plus radicales de la modernité cinématographique (notamment aux côtés de Philippe Garrel), non seulement à titre d'acteur mais aussi de réalisateur.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Si l'on connaît généralement moins bien les quelques films " underground " qu'il a signés comme comme autant de dérives poétiques et généralement parisiennes ( Visa de Censure, 1967 ; New Old ou les Chroniques du temps présent, 1979 ; A l'ombre de la canaille bleue, 1985), tout spectateur en âge d'aller au cinéma dans les années 60 se rappelle le choc causé par l'apparition de ce jeune acteur à la beauté tranchante, incandescente et mystérieuse, tel un nouveau corps de cinéma apparu dans le sillage révolutionnaire de la nouvelle vague.

Simple apparition dans Adorable Menteuse (1961) de Michel Deville et Le Guépard (1963) de Luchino Visconti, Clémenti se révèle au grand public avec deux films : le malade et surréaliste Belle de Jour (1967) de Luis Bunuel, et Benjamin ou les mémoires d'un puceau (1968), comédie précieuse de Michel Deville.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Aux côtés de Catherine Deneuve, Michel Piccoli et Jean Sorel, il interprète dans le premier l'amant sadique de la belle et masochiste bourgeoise Séverine, tandis que le second initie avec moins de conséquences son personnage de jeune candide aux jeux subtils du libertinage, dans lesquels il retrouve, aux côtés de Michèle Morgan, Catherine Deneuve et Michel Piccoli.

Aussi différents que puissent être ces deux films, ils dessinent ensemble cette ligne de crête sulfureuse et marginale où le talent de l'acteur trouvera fréquemment à s'exercer, dans des expériences inégales selon qu'on l'y cantonne par habitude ou qu'on l'utilise à meilleur escient. Bernardo Bertolucci ( Partner, 1968 ; Le Conformiste, 1971), Philippe Garrel ( Le Lit de la vierge, 1969), Pier Paolo Paolini ( Porcherie, 1969), Luis Bunuel, fourniront au comédien l'occasion d'exprimer le meilleur de lui-même, sous le signe de la violence, de la révolte, de l'onirisme, de l'introspection, voire du cannibalisme. Les années 70 arrivent, avec elles la volonté de se soustraire aux formes de narration classique, de heurter de front la société bourgeoise, de gifler parfois délibérément le goût du public.

Accompagnant aussi l'émergence de ce qu'on a appelé les nouveaux cinémas - il tourne en 1970 Têtes coupées avec le Brésilien Glauber Rocha et en 1971 La Pacifista avec le Hongrois Miklos Jancso -, Pierre Clémenti sera, plus qu'aucun autre acteur français, de toutes ces aventures, y compris comme double de Philippe Garrel aux côtés de Nico dans La Cicatrice intérieure (1971).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
L'époque jette aussi un pont entre le cinéma et la vie : en juillet 1971, il est arrêté à Rome pour détention de stupéfiants et incarcéré durant dix-sept mois. Cette expérience marque plus qu'il n'y paraît l'acteur, dont la carrière va se faire désormais plus erratique, non sans qu'on retrouve son talent intact dans Pont du Nord (1980) de Jacques Rivette, ou plus récemment dans Le Bassin de J. W. (1997) du Portugais Joao Cesar Monteiro.

Pierre Clémenti, acteur lumineux et mystérieux, est mort lundi 27 décembre 1999 à l'hôpital Cochin, à Paris, des suites d'un cancer du foie.


La Cinémathèque française lui avait consacré un hommage très émouvant, au cours duquel l'acteur était souvent présent, présence un peu fantômatique où brûlait cependant, intacte, la flamme de la révolte.

Jacques Mandelbaum (Le Monde)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin


Féminin Nombre de messages : 12725
Age : 66
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: PIERRE CLEMENTI   Sam 20 Nov - 16:35

FILMOGRAPHIE SELECTIVE


AS ILHAS ENCANTADAS

1965 - Portugal
Réalisé par : Carlos Vilardebo
Adaptation du roman d'Herman Melville "Les Iles Enchantées"
Durée : 1h30

Avec : Amalia Rodrigues, Pierre Clementi, Pierre Vaneck

Au début du XIXe siècle, dans les mers du Sud, un trois-mâts portugais, «La Gazella», croisait en vue d'un archipel volcanique à l'apparence désolé surnommé par dérision «les îles enchantées».
Pierre, membre de l'équipage , découvre alors sur une des iles une femme qui a survécu à son frère et à son père depuis plusieurs années. Le jeune couple découvre le paradis et son issue.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

LE GUEPARD

Palme d'Or Festival de Cannes 1963
Réalisé par Luchino Visconti
Genre : Drame
Pays : Italie
Dialogues français : René Barjavel
Durée : 3h05
Scénario : Suso Cecchi D'Amico, Pasquale Festa Campanile, Enrico Medioli, Massimo Franciosa, Luchino Visconti, d'après le roman de Giuseppe Tomasi di Lampedusa
Musique : Nino Rota, avec une valse inédite de Giuseppe Verdi

Avec : Burt Lancaster, Claudia Cardinale, Alain Delon, Paolo Stoppa, Rina Morelli, Romolo Valli, Terence Hill, Pierre Clémenti, Lucilla Morlacchi, Giuliano Gemma.


En 1860, tandis que la Sicile est submergée par les bouleversements de Garibaldi et de ses Chemises Rouges, le prince Salina se rend avec toute sa famille dans sa résidence de Donnafugata. Prévoyant le déclin de l'aristocratie, ce dernier accepte une mésalliance et marie son neveu Tancrède à la fille du maire de la ville, représentant la classe montante.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
BELLE DE JOUR
1967

Réalisé par : Luis Buñuel
Genre : Drame
Pays : France, Italie
Durée : 1h36
Scenario : Louis Bunuel et Jean Claude Carrère
D'après le roman de Joseph Kessel


Avec : Catherine Deneuve, Jean Sorel, Michel Piccoli, Geneviève Page, Pierre Clémenti, Françoise Fabian, Macha Méril, Muni, Maria Latour, Claude Cerval...


Epouse d'un jeune interne des hôpitaux, Pierre, Séverine n'a jamais trouvé de véritable plaisir auprès de lui. Un des amis du ménage, play-boy amateur de call-girls, lui glisse un jour l'adresse d'un maison clandestine. Troublée, Séverine ne résiste pas à l'envie de s'y rendre et ne tarde pas à devenir la troisième pensionnaire de Mme Anaïs. Elle y est appelée Belle de jour car ses visites surviennent chaque après-midi de deux à cinq heures.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
BENJAMIN (ou les Mémoires d'un Puceau)


1967 - France
Réalisation : Michel Deville
Genre : Comédie/Erotique
Durée : 1h39
Auteurs & scénaristes : Nina Companeez et Michel Deville
Musique : Jean Wiener


avec : Michèle Morgan (la Comtesse), Catherine Deneuve (Anne), Pierre Clémenti (Benjamin), Michel Piccoli (le Comte Philippe), Francine Bergé (Marion), Anna Gaël (Celestine), Catherine Rouvel (Victorine)

Benjamin est un garçon de dix-sept ans élevé dans la solitude et l'ignorance du monde sous la férule de son précepteur Camille. Mais les subsides viennent à manquer et le jeune naïf est envoyé chez sa tante, la comtesse de Valandry. Il y découvre non sans un certain émerveillement toute une société de jolies femmes et de galants hommes occupés par les jeux de l'amour...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
PARTNER

1968 - Italie
Réalisé par : Bernardo Bertolucci
Genre : Drame
Durée : 1h44
Scenario : Bernardo Bertolucci , Gianni Amico

Avec : Pierre Clémenti, Stefania Sandrelli, Tina Aumont, Sergio Tofano, Ninetto Davoli

Jacob est un jeune professeur de théâtre qui va vivre la plus traumatisante des expériences : il va être confronté à son parfait sosie, lequel va prendre de plus en plus de place dans sa vie
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
LA VOIE LACTEE

1969 - FRANCE
Réalisé par : Luis Bunuel
Genre : Comédie dramatique
Durée : 1h41
Scenario : Luis Bunuel et Jean Claude Carrière
Musique : Luis Bunuel

Avec : Avec : Paul Frankeur, Laurent Terzieff, Edith Scob, Bernard Verley, Alain Cuny, François Maistre, Julien Bertheau,, Pierre Clementi


Deux vagabonds, Pierre et Jean, partent de Paris et se rendent à Saint-Jacques de Compostelle pour se faire un peu d'argent. Chemin faisant, ils croisent les adeptes des diverses hérésies du catholicisme et toutes sortes d'illuminés. Ils rencontrent ainsi un curé échappé d'un asile psychiatrique qui discute du mystère de l'eucharistie avec un brigadier de gendarmerie, un maître d'hôtel féru de théologie, un jésuite eet un janséniste qui se battent en duel, les pensionnaires d'une institution catholique, un prêtre amateur de jambon, une prostituée qui veut un enfant des vagabonds...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
PORCHERIE


1969 - Italie
Réalisé par Pier Paolo Pasolini
Genre : Drame
Durée : 1h29
Scenario : Pier Paolo Pasolini
Musique originale : Benedetto Ghiglia

Avec : Pierre Clémenti, Jean-Pierre Léaud, Ugo Tognazzi, Marco Ferreri

Deux histoires parallèles de deux jeunes gens révoltés. Le premier vit dans le désert et mange tout ce qu'il trouve tellement il a faim - même son père. Il lui arrive même de manger des humains. Le second vit luxueusement à Bonn, en Allemagne et a une passion secrète et charnelle : les porcs.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
LA CICATRICE INTERIEURE


1970 - France
Réalisé par : Philippe Garrel
Genre : Drame
Durée : 60 mn
Scenario : Philippe Garrel
Musique : Nico

Avec : Avec : Nico, Pierre Clémenti, Philippe Garrel, Balthazar Clémenti, Daniel Pommereule

L'errance d'une femme, de deux hommes et d'un enfant sur une planète lointaine et glacée. «Il ne faut pas regarder «la Cicatrice intérieure» en se posant des questions, il faut le regarder juste par plaisir, comme l'on peut prendre plaisir à se promener dans le désert.»
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
L'IRONIE DU SORT


1973 - France
Réalisé par : Edouard Molinaro
Genre : Drame
Durée : 1h44
Scenario : Paul Guimard, Pierre Kast, Edouard Molinaro
D'après le roman de Paul Guimard
Musique : José Berghmans
Avec : Pierre Clementi, Claude Rich, Marie-Hélène Breillat, Jacques Spiesser, Brigitte Fossey, Juliette Mills, Claude Rich

Nantes, 1943. Caché sous une porte cochère, Antoine Desvrières, jeune résistant, attend l'arrivée de Werner Von Rompsay, officier allemand de l'Abwehr qu'il doit abattre. Ce dernier détient en effet des documents compromettant pour la résistance de la région et doit renseigner la Gestapo. Mais la réussite d'Antoine dépend d'un détail mécanique: si la voiture de Von Rompsay connait des ratages à l'allumage, l'opération réussira, alors que dans le cas contraire c'est la mort qui attend Antoine.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
LE FILS D'AMR EST MORT

1975 - Belgique, France
Réalisé par : Jean Jacques Adrien
Genre : Drame psychologique
Durée : 1h20
Scenario : jean Jacques Adrien
Musique : Claude Monteverdi

Avec : Pierre Clementi (Pierre), Claire Wauthion (Barbara), Malcolm Djuric (Malcolm)

Un homme dont on ne sait rien, mais qui est joué par Pierre Clémenti dont on connaît le talent immédiat de présence, vit avec une femme et un enfant à Bruxelles. Il est voleur à la tire et il a un complice occasionnel, un maghrébin qu’il retrouve mort dans un autobus rouillé, épave au fond d’un bois, sans savoir qui il est vraiment et le pourquoi de sa disparition. Muni de ses papiers d’identités, trouvés dans cette débâcle, Clémenti part dans le sud tunisien pour comprendre. Deux mondes, l’européen et le tunisien dont on ne verra que les codes et les signes
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
L'AFFICHE ROUGE


1976 - France
Réalisé par : Frank Cassenti
Genre : Drame
Durée : 1h30
Scenario : Frank Cassenti, René Richon
Musique : Carlos Carlsen, Juan Cedron

Avec : Roger Ibanez, Pierre Clémenti, Laszlo Szabo , Malka Ribowska , Anicée Alvina , Maja Wodecka , Silvia Badescu , Mario Gonzales

Sur les murs de la France occupée, une affiche rouge désignait à la vindicte publique un groupe de résistants étrangers, communistes pour la plupart, animé par l’Arménien Missak Manonchian. Arrêtés au cours d’une vaste rafle allemande, 22 de ces 23 partisans immigrés qui luttaient pour une France libre furent fusillés au Mont Valérien le 21 février 1944. La vingt-troisième, une femme, fut décapitée par les nazis le 10 mai 1944. C’est l’histoire courageuse de cette armée des ombres, de ces martyrs étrangers de la Résistance française que ce film retrace.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

.../...


Dernière édition par liliane le Jeu 25 Nov - 13:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin


Féminin Nombre de messages : 12725
Age : 66
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: la   Sam 20 Nov - 18:29

FILMOGRAPHIE (suite)


LA CHANSON DE ROLAND

1978 - France
Réalisé par : Frank Cassenti
Genre : Film historique
Durée : 1h40
Scenario : Michèle Annie Mercier, Thierry Joly, Frank Cassenti
Musique : Antoine Duhamel (Cesar 1979)

Avec : Klaus Kinski, Dominique Sanda, Alain Cuny, Pierre Clémenti, Niels Arestrup

Au Moyen Age, un groupe de pèlerins et une troupe de comédiens cheminent à travers la France en direction de Saint-Jacques-de-Compostelle. Chaque soir, au gré des étapes, pour les villageois et leurs compagnons de route, Turold et ses amis interprètent " La Chanson de Roland ". Et c'est ainsi que sont tour à tour évoqués la guerre sainte, les combats entre chrétiens et sarrasins, la chute de Saragosse, le retour de Charlemagne en France, la trahison de Ganelon, le guet-apens de Roncevaux, et enfin, la défaite de Roland face aux armées du roi Marsile.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
LITTLE LIPS

1979 - Espagne, Italie
Réalisation : Mimmo Cattarinich
Auteurs & scénaristes : Mimmo Cattarinich (d'après son idée) et Daniele Sánchez
Genre : Drame
Durée : 1h26

Avec : Pierre Clémenti (Paul), Katya Berger (Eva), Ugo Bologna (Franz), Bárbara Rey (Christa), Michele Soavi (la saltimbanque), Maria Monti (Anna), Raf Baldassarre

Ce film, réalisé par Mimmo Cattarinich, se rapproche assez de La Petite de Louis Malle dont il pourrait être l'audacieux remake. C'est l'histoire d'un homme brisé, fasciné par une pré-adolescente en plein éveil sexuel. Impuissant, il ne peut vivre cet amour interdit qu'au travers de fantasmes. Derrière cette imagerie scabreuse érotico-infantile que Cattarinich film sans honte, Little Lips est avant tout l'histoire d''un homme désespéré qui n'attend plus rien de la vie, un homme mort avant d'être mort, la saga douce-amère d'un amour interdit. Eva n'est qu'une version perverse de la Lolita, d'autant plus perverse qu'elle se laisse aimer par cet homme mais sera vite fascinée par un jeune gitan, acrobate dans un cirque ambulant qui la déflorera. Paul les surprendra et ne s'en remettra pas, perdant ainsi sa seule raison de vivre. Proche de la folie, celle du désespoir, il se suicidera en se tirant une balle dans la tête.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
LA BRUNE ET MOI


1979
Réalisé par : Philippe Puicouyoul
Scénariste : Philippe Puicouyoul
Genre : Comédie
Durée : 55 mn

Avec : Pierre Clémenti, Anouschka, Pierre-Jean Cayatte, Philippe Puicouyoul, Edith Nylon, Ricky Darling

Elle l'a bien aperçu sur le banc. Elle a vu son regard. Mais elle ne se doute pas que cet homme peut changer sa vie, l'aider à réaliser son rêve. Quand il la suit dans la rue, elle est quelque peu flattée. Quand il porte intérêt à la partie de flipper qu'elle est en train de faire, là elle s'interroge. Pas longtemps. Sans perdre son air énigmatique d'homme en noir sorti de l'ombre, il se déclare brutalement: "Si tu restes avec moi, t'auras tout c'que tu veux!" Evidemment, elle hésite. La proposition mérite qu'on y réfléchisse... Plus tard, elle va le trouver à son bureau. "D'accord", dit-elle. "Ce que je veux, c'est devenir une star du rock'n roll." Et l'homme, fidèle à sa parole, va mettre en oeuvre toute son énergie dans ce but. ......
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
ZOO ZERO

1979
Réalisé par : Alan Flelscher
Scénariste : Alain Fleischer
Genre :
Durée : 1h35
Musique : Gérard Krawczyk, Alain Fleischer, Mozart

Avec : Catherine Jourdan, Klaus Kinki, Alida Valli, Pierre Clémenti, Lisette Malidor, Rufus, Chris Chappey, Pierral, Anthony Steffen.

Au cabaret de " L'arche de Noé ", Eva chante face à un public dissimulé derrière des têtes d'animaux. Sous les masques, la jubilation est intense. Réunis par la même admiration, Yavé, un directeur de zoo, Yvo, un jeune mélomane bègue, Yvonne, Ivy, l'androgyne, et Uwe, l'impresario d'Eva, la couvent de leurs yeux d'animaux. Yvo vient dans la loge d'Eva pour lui rappeler son passé : ce terrible accident qui avait interrompu sa carrière
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
LE PONT DU NORD

1981 - France
Réalisé par : Jacques Rivette
Genre : Comédie Dramatique
Durée : 2h10
Scenario : Jacques Rivette, Bulle Ogier, Pascale Ogier, Suzanne Schiffman
Musique : Astor Piazzola

Avec : Bulle Ogier, Pascale Ogier, Pierre Clementi, Jean François Stevenin

A sa sortie de prison, Marie, une ancienne terroriste, rencontre par hasard Baptiste, une étrange jeune fille avec qui elle se lie d'amitié. Toutes deux arpentent Paris et se retrouvent plongées dans une ténébreuse affaire, a laquelle est mêlé Julien, l'ancien petit ami de Marie.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
QUARTET

1981 - Angleterre France
Réalisé par : James Ivory
Genre : Drame, Romance
Durée : 1h41
Scenario : Ruth Prawer Jhabvala, d'après le roman de Jean Rhys
Musique : Richard Robbins

Avec : Alan Bates, Maggie Smith, Isabelle Adjani, Anthony Higgins, Pierre Clémenti, Suzanne Flon, Daniel Mesguich, Sheila Gish, Armelia McQueen

Marya et Stephan, jeune couple bohème, vivent dans l'insouciance du Montparnasse des annees 20. Jusqu'au jour ou Stephan se fait arreter pour recel d'oeuvres d'art. Marya est alors recueillie par un couple de mecenes anglais, bien connu des milieux artistiques.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
L'AMOUR DES FEMMES

1981 - Suisse, France
Réalisé par : Michel Soutter
Genre : Drame sentimental
Durée : 1h31
Scenario: Michel Soutter Anne-Marie Mieville et Madeleine Chapsal
Musique : Patrick Juvet

Avec : Heinz Bennet, Pierre Clementi, Aurore Clément, Jean Marc Bory, Jean Pierre Malo, Anne Lonnberg

Les problèmes affectifs et amoureux de trois personnages en désillusion, Bruno, Philippe et Paul qui vont faire une virée ensemble, afin de retrouver un de leurs anciens professeurs...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
CHASSE CROISE


1981 - France
Réalisé par : Arielle Dombasle
Genre : Comédie
Durée : 1h20
Scenario : Arielle Dombasle
Musique : Charles Gounod

Avec : Arielle Dombasle, Pascal Greggory, Pierre Clémenti, Roman Polansky, Jean Pierre Kalfon

Julien travaille chez un sculpteur. Pourtant sa vocation, c'était plutôt la musique. Un jour, il rencontre Hermine, vendeuse dans une librairie religieuse.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
CANICULE

1984
Réalisé par : Yves Boisset
Scénariste Michel Audiard
Scénariste Yves Boisset
Auteur Jean Vautrin
Scénariste (Adaptation) Serge Korber
Scénariste (Adaptation) Dominique Roulet
Genre : Policier
Durée : 1h41
Musique : Francis Lai

Avec : Jean Pierre Kalfon, Pierr Clementi, Grace de Capitani, Bernadette Laffont, David Bennent, Victor Lanoux, Jean Carmet, Miou Miou, Lee Marvin,....

Sans savoir qu'un jeune garçon le regarde, Jimmy Cobb, un Américain, enterre le butin d'un hold-up avant de se réfugier dans une ferme. Chim, le garçon, récupère alors l'argent et le remplace par des cailloux. La ferme où se cache Jimmy est habitée par une famille étrange : Socrate ne pense qu'à l'Indochine d'où il a rapporté une maladie vénérienne, Horace est un obsédé sexuel, Ségolène est une nymphomane, Chim voudrait être une vedette et Jessica, sa mère, est murée dans sa solitude... Peu à peu, chacun veut profiter de ce Jimmy, soit pour son argent, soit pour l'homme qu'il représente ; ainsi, personne ne révèle sa présence aux gendarmes. Une nuit, le drame se produit
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
UN DIEU REBELLE

1986 - Allemagne, France, Russie
Réalisé par : Peter Fleischmann
Genre : Fantastique
Durée : 1h56
Scenario : Jean-Claude Carrière et Peter Fleischmann
D'après la nouvelle de : Arkadi Strugatsky et Boris Strugatsky
Musique : Jürgen Fritz

Avec : Pierre Clémenti, Hugues Quester, Anne Gautier, Christine Kaufman

A Arkanar, en une nuit, une lumiere aveuglante est apparue et tout a change. Rien n'est visible mais les hommes ne vieillissent pas et les epees ne provoquent sur eux aucune blessure. Selon le realisateur, "l'homme est la derniere inconnue sur la carte du monde".
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
L'AUTRICHIENNE

1990
Réalisé par : Pierre Granier-Deferre
Scénaristes : André Castelot, Alain Decaux
Genre : Drame
Durée : 98 mn

Avec : Ute Lemper, Patrick Chesnais, Daniel Mesguich, Philippe Leroy, Pierre Clementi, Rufus......

Marie-Antoinette de Lorraine d'Autriche, celle qui était encore un an auparavant reine de France, est enfermée à la prison de la Conciergerie, dans la plus lugubre des cellules. Nulle n'a été aussi adulée, encensée, adorée. Au Palais de Versailles, six mille personnes la servaient comme une idole. Pour la République de1793, elle n'est plus que la veuve Capet, qui vit ses derniers jours. Une agonie qui est aussi un calvaire.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
MASSACRES


1991
Réalisé par : Jean Claude Roy
Genre : Thriller
Durée : 1h20

Avec : Charley Boorman, Pierre Clementi, Eva Mazauric, Takashi Kawahara, Wilfred Benaiche

La traque à Séoul par un policier français d'un trafiquant de faux dollars et de cassettes vidéo compromettantes sur des crimes.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
ATTENDRE LE NAVIRE


1992
Réalisation, Scénario : Alain Raoust
Image : Nicolas Herdt
Genre :
Durée : 60 mn
Musique : Witches Valley
Avec :
Antoine Bergmeier, Pierre Clémenti, Benoît Régent, Balthazar Clémenti, Frédérick Charpentier, Pascal Gréggory

Le périple au bord d’un océan d’un poète, de deux terroristes, d’un faiseur de film, d’un reporter et de deux amoureux, à la recherche d’un navire partant pour Nulle Part. Une nef comme l’espérance pour tous ceux qui attendent : les déroutés, les désaxés, les déplacés, les exilés que nous sommes à certaines heures, que nous sommes un jour ou l’autre, un peu plus tôt, un peu plus tard.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
PRESUME SUSPECT


1994 - Grèce

Réalisé par :Stelios Pavlidis
Scénaristes : Vasilis Kesisoglou, Alexandros Kotzias
Genre : Politique
Durée : 120 mn
Musique : Nikos Kypourgos

Avec : Pierre Clémenti, Yorgos Geogleris, Kaiti Ibrohori

Pendant les années de dictature, un petit escroc parvient à s’infiltrer dans le milieu des résistants et à gravir les degrés de l’échelle sociale. Mais à la chute de la junte, les choses changent… La vie reprend ses rythmes d’autrefois. Chacun retrouve sa place. Et quiconque reste fidèle à ses idéaux se sent trahi.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
LE BASSIN DE JW


1997 - Portugal, France
Réalisé par : João César Monteiro
Genre : Comédie
Durée :2h28
Scenario : André Breton, Teixeira de Pascoaes, António Esquimó, João César Monteiro et Pier Paolo Pasolini
Musique : Brel - La Valse à Mille Temps

Avec : Hugues Quester, Pierre Clémenti and Joana Azevedo

Deux comédiens qui jouent dans la pièce 'Inferno' de Strindberg les rôles de Dieu et de Lucifer, se retrouvent de la même façon en compétition dans la vie réelle. Henrique, l'un des deux, a une obsession spirituelle pour la façon de marcher de John Wayne. Lui et de Dieu, le second acteur qui incarne Lucifer, se retrouvent opposés dans une lutte spirituelle et philosophique acharnée et de longue haleine, qui grimpe en intensité lorsqu'ils rencontrent un auteur nommé Dieu qui les veut dans sa prochaine pièce...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
MARRAKECH EXPRESS


1998 - Angleterre
Réalisé par : Gillies MacKinnon
Genre : Comédie dramatique
Durée : 1h45
Scenario : Billy MacKinnon, Esther Freud

Avec : Kate Winslet, Saïd Taghmaoui, Bella Riza, Carrie Mullan, Pierre Clémenti, Abigail Cruttenden, Ahmed Boulane, Sira Stampe, Amidou, Michelle Fairley

Dans les années 70, Julia vit au Maroc avec ses deux filles. Confrontée à une autre culture, elle se cherche surtout elle-même tout en essayant de donner une éducation basée sur l'ouverture aux autres à Béa et Lucy. Elle tombe amoureuse d'un jeune homme, Bilal, qui hésite entre sa fascination pour l'Occident et son respect pour ses traditions.
Cependant la précarité de sa situation matérielle va conduire Julia a faire des choix qui lui déplaisent. Elle va surtout entraîner l'une de ses filles dans un état mental dangereux...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par liliane le Jeu 25 Nov - 17:14, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin


Féminin Nombre de messages : 12725
Age : 66
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: PIERRE CLEMENTI   Sam 20 Nov - 19:13

PIERRE CLÉMENTI CINÉASTE

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

DVD 1
Visa de censure n°X (1967-75) 43'
New Old (1978) 63'
Bonus :
La révolution... (1968) 23'
Filmographie - Biographie

DVD 2
A l'ombre de la canaille bleue (1978-85) 84'
Soleil (1988) 16'

Digipack 3 volets / 2 DVD - PAL - toutes zones
couleur / mono
Version originale : française
Sous-titres : anglais & français
Durée totale : 3H45

Au moment où il tourne Belle de jour de Luis Buñuel et Benjamin de Michel Deville qui vont lui assurer un grand succès public, Pierre Clémenti achète une caméra 16mm et commence un journal filmé dans lequel il puisera la matière première de ses films.

A l’instar des cinéastes underground nord-américains dont, dans un premier temps, les influences sur son travail sont manifestes, Pierre Clémenti revendique une liberté de création totale dégagée des codes narratifs, représentatifs et financiers qui régissent l’industrie du cinéma d’alors. Il apprend le maniement de la caméra, filme la fine fleur de l’underground parisien : ses amis acteurs, musiciens, cinéastes et peintres.

Rapidement, il crée une oeuvre personnelle flamboyante sans équivalent à l'époque en France, véritable manifeste de l’underground français. Ses deux premiers films, Carte de vœux et Livret de famille (dont la réunion produira ultérieurement Visa de censure n°X) sont diffusés par la galerie Givaudan.

Entre 1967 et 1970, il accumule un matériau filmique très important. Tout au long de son œuvre, dont la production court sur une vingtaine d’années, Pierre Clémenti reviendra sur ces images premières, dont il montera des parties dans chacun de ses films. Pour pouvoir mener ce travail en toute indépendance, il financera ses œuvres sur ses propres cachets, tout en s’assurant la participation amicale d’amis musiciens ou d’acteurs tel Jean-Pierre Kalfon.

Proches du cinéaste, Marie-Laure de Noailles et Gala Dali soutiendront par à-coups ses projets. Bien qu'absents des circuits commerciaux traditionnels, les films de Pierre Clémenti sont régulièrement (et de plus en plus) présentés par des institutions et musées du monde entier lors de manifestations consacrées au cinéma.

Visa de censure n°X
Réalisation : Pierre Clémenti

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Film français ( 1967 - 1975 )
Genre : Underground - Psychédélique
Film expérimental " flamboyant " ( Livret de Famille et Carte de Voeux )
Sortie : 1975
Musique : Delired Cameleon Music, Yvan Coaquette, Cyril Verdeaux
Valérie Lagrange ( chanson générique )
Durée : 43 mn

Interprétation : Pierre Clémenti, Jean-Pierre Kalfon, Valérie Lagrange, Margareth Clémenti, Yves Beneyton, Patricia Girard, James Brown, Johnny Hallyday...

Pierre Clémenti à propos de Visa de censure n°X :
« Rencontre de l’image et des pulsions psychédéliques colorées de cette époque acidulée… Désir de retrouver le chant des origines, images qui s’inscrivent jusqu’à nous comme un double et qui nous font signe. A tâtons, à tatoum… dans la chambre noire aux idées multinationales, je frémie et je balbutie. Cinéma du dedans et du dehors, du derrière et du dedans… Face au miroir magique aux multiples visions, je retrouve le fil de ma mémoire et entrouvre en un instant l’album de famille, de naissance et de mort.

Devant ce déferlement d’impressions multicolores, dessins animés, réanimés par la passion et l’amour de l’homme à la valise en carton, j’agitais mes énormes ciseaux et taillais et retaillais tel un sculpteur inspiré devant sa première œuvre. Cascades d’images émergées du creuset de l’âge, l’instant où tout chavire, salle de montage de bateau ivre… Nouveaux signes inscrits à même la chair de la pellicule.

La jeunesse de ce film (1967) fut les émotions, les événements, les réflexions, le déroulement du temps… Pour le montage, une sélection de scènes sur plusieurs années, comme le vieux vin, fragmentée de nouvelles inventions, de découvertes, de rythmes nouveaux donna à ce premier film toute l’innocence et la joie de redécouvrir intact le mystère du cinématographe. »

LA REVOLUTION N'EST QU'UN DEBUT (1968)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

23'. Film muet. Mi journal filmé, mi ciné-tract sur les événements de mai 1968.

Pierre Clémenti vit à Rome pendant le tournage du film Partner de Bertolucci quand éclate mai 68. L'acteur rentre à Paris, participe aux événements et réalise ce film oublié dans une cave pendant plus de 35 ans. Un document extrêmement rare.

Interprétation : Margareth et Balthazar Clémenti, Jean-Pierre Kalfon, Valérie Lagrange, Yves Beneyton, Pierre Clémenti...

NEW OLD (1978)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

63'. Film essai sur ses activités d'acteur et sa vie.
Nombreux extraits de films et d'oeuvres auxquels l'acteur a participé. Visite à la Factory de Warhol...
Interprétation : Pierre Clémenti, Viva, Klaus Kinski, Les Ballets du XXème siècle (Maurice Béjart)...

Pierre Clémenti à propos de New Old :
« Chronique de cette fin de siècle… Témoignage de ma vie, forme de journal sur mes activités d’acteur avant et après 1973. Documents sur la création, le quotidien, suite d‘ébauches et de croquis chaotiques qui allaient donner naissance avec le temps à ma première fiction : A l’ombre de la canaille bleue. Mes activités d’acteur me permirent de m’acheter une caméra Beaulieu 16 mm et de commencer cette aventure vivante : FILMER…

C’est ainsi que dans New Old je faisais pour la première fois intervenir l’écriture sous forme de confession et de journal intime. Balbutiements, fulgurances, illuminations, intimité révélée qui entrouvre la fente radieuse de la conscience, long serpent multicolore, ruban se frayant un passage à l’appel des signes. Le feu excise le point de non-retour. Les ailes me sont poussées pour m’envoler, te chercher, te prendre…

Comme les premières projections de Visa de censure, New Old fut présenté plusieurs fois en public accompagné par différents groupes de musique, chaque groupe choisissant la partie qu’il préférait. Toutes ces musiques d’horizons différents donnaient une dimension exacte et un dépassement à ces projections vivantes… que le public secrètement attendait… cinématographiquement. »


A L'OMBRE DE LA CANAILLE BLEUE (ou : Hassan, le bougnoule sexuel) (1978-85)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

84'. Fiction. Histoire âpre et glacée d'une descente aux enfers.
Récit de l'errance damnée d'un tueur échappant au contrôle d'une police parallèle, jusqu'au moment où le récit bascule. Un film inclassable tourné dans un Paris nocturne et populaire.

Interprétation : Achmi Gahcem, Jean-Pierre Kalfon, Simon Reggiani, Nadine Hermand, Pierre Clémenti...
Musique : Gilbert Artman

Pierre Clémenti à propos de A l’ombre de la canaille bleue :
« Ayant réussi à maîtriser la technique et découvert toutes les subtilités de cette caméra géniale, je me lançais caméra à la main dans ma première fiction politique : A l’ombre de la canaille bleue, adaptant une nouvelle d’un ami poète tunisien Achmi Gahcem qui correspondait parfaitement au monde dans lequel nous vivions et qui fut mon acteur pour ce film.

Un peu plus d’un an pour le tournage, un peu plus pour le montage… Quant à la sonorisation et le mixage tant d’années ont passées. Film achevé, inachevé, suspendu dans l’air du temps, frappé au cœur par l’image réelle de la transfiguration.

La première projection eut lieu à Beaubourg. Le film fut montré avec une vingtaine de musiciens. Y participaient également des acteurs du film en un vaste happening pour sa sonorisation en direct. L’effet du direct dépassa mes espérances. Le public se fondit en une rumeur et un chant si puissants, émotionnellement et vocalement, que la sécurité jugea qu’il y avait danger et arrêta la projection. Le public prit parti mais ne partit pas… Et c’est dans la fièvre d’un certain samedi soir que l’on pu continuer heureux la projection… Ce film commencé en 1978 fut terminé en 1985. Il fut montré un bon nombre de fois en live concerts et, dès qu’il fut sonorisé, passa de nombreuses années dans sa boîte en fer blanc… Il retrouve à nouveau sa liberté en cette fin et début de siècle.»

SOLEIL (1988)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

16'. Essai autobiographique.
Monologue de Pierre Clémenti dans lequel il évoque son passé, sa détention dans les prisons italiennes, l'injustice dont il a été victime.

Avec : Pierre Clémenti, Marie-Laure de Noailles, Rose Clémenti...
Musique : John Livengood

Pierre Clémenti à propos de Soleil : « Chant d’amour, chant de mort… Graffiti sur la chaux vive du Cœur… Soleil est né d’un spectacle théâtral… Il accompagna la mémoire visuelle d’un moribond qui durant trois jours de veillée funéraire revoit certains épisodes de sa vie.

Après avoir joué plusieurs fois avec succès Chronique d’une mort retardée, j’ai trouvé dommage qu’une fois les représentations terminées ce film se retrouve à nouveau sans voix dans la corbeille à papier du magasin des accessoires. J’ai donc écrit un texte et demandé à mon ami John Livengood de me composer une musique, ce qui fut fait.

Ce dernier film est celui que je préfère… peut-être le plus abouti… J’ai laissé ma plume au vestiaire le jour où les mots se sont envolés, le jour où les mots ont perdu leur sens. Dès lors pour certains l’image l’a remplacée. J’ai toujours aimé avec passion le montage que ce soit sur mon Frigidaire ou dans la petite salle de montage que le musée d’Art Moderne de Beaubourg avait mise à ma disposition. Quant à l’enregistrement des groupes de musique ainsi que lors du mixage, j’ai toujours eu la sensation que nous étions vraiment au cœur de la création.

source : http://www.horscircuits.com/site.php?type=P&id=82


Dernière édition par liliane le Dim 21 Nov - 12:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin


Féminin Nombre de messages : 12725
Age : 66
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: PIERRE CLEMENTI   Sam 20 Nov - 19:16

PIERRE CLEMENTI AU THEATRE


1963 Il faut passer par-dessus les nuages de François Billetdoux, Jean-Louis Barrault

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Création au Théâtre de France le 22/10/1964
Mise en scène de J.-L. Barrault
Epopée bourgeoise en 5 mouvements avec D. Paturel, J. Desailly, P. Clémenti, M. Renaud

J'ai composé ici le poème d'une chatte de gouttière qui a su se donner un état bourgeois, en un temps où les matous s'ébattent de droite et de gauche inconsidérément. Elle a beau faire, elle ne peut se dégager de ses petits, lesquels ont pris la la mauvaise manière de vivre dans la chaleur de son ventre, alors ils étouffent.
Par instinct, pour eux comme pour elle, la voilà qui griffe et qui mord, afin que chacun s'en aille s'affronter au monde librement, dans les courants d'air, et connaître que s'y conduire n'est pas aussi simple qu'on croit.
Ou bien il s'agit d'autre chose.
François Billetdoux, 1963.
copyright Actes Sud-Papiers

1963 Le printemps, Marc’O


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Création le 16 juillet 1963 : Théâtre Récamier (Paris)
Mise en scène : Marc'O
Musique originale : Keith Humble
Interprétation: Pierre Baillot, Joël Barbouth, Philippe Bruneau, Pierre Clementi, Évelyne Grandjean, Françoise Marie-Catherine, Marc Moro (L'Aveugle), Bulle Ogier

1964 Les play-girls, Marc’O

1965 Les bargasses, Marc’O
(les Putes en provençal)

Création le 18 février 1965 : Théâtre Édouard VII (Paris)
Musique Jean Wiener
Mise en scène Marc'O
Interprétation Joël Barbouth (Trifaille Treppe), Toto Bissainthe (Agnès de Scythie), Philippe Bruneau (Alexandre Xerxès), Pierre Clementi (Evariste Averrös), Évelyne Istria (L'Ecartée)
Jean-Pierre Kalfon (M. Armand), Michèle Moretti (Lily Arsenal), Marc Moro (Juste Triquet), Bulle Ogier (Juliette)
Scénographie Jean-Pierre Goux

1966 Les Idoles, Marc’O

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

À l'occasion d'une conférence de presse-spectacle censée annoncer leur formation en trio, Gigi la folle, Charlie le surineur et Simon le magicien, stars de la chanson yéyé, racontent leurs parcours : le succès inattendu, l’ascension, la gloire, les flops, les compromissions, les obligations ; ils dénoncent leurs impresarios et se sabordent en public. Les idoles ont vécu.

LES IDOLES était une pièce de Marc'O, jouée en 1966 dans un théâtre éphémère de Saint Germain des Près. L’anecdote veut que lors de l'adaptation de la pièce en film, tout le milieu intellectuel et branché voulut y participer. Voilà pourquoi on retrouve au générique Henry Chapier dans le rôle d'un ministre des armées, Francis Girod dans celui d'un journaliste people, ou encore Bernadette Lafont. Culte et générationnel.



1973 Le creux de la vague, Marc’O

Création 1973
Mise en scène Marc'O
Interprétation Anna Prucnal, Pierre Clementi, Hermine Karagheuz, Michèle Moretti

"Une gentille anthologie du théâtre contemporain, jouée à merveille par trois filles étonnantes : Hermine Karagheuz, Michèle Moretti et surtout Anna Prucinal, rousse à l'accent indéterminé (italien ?), qui est d'une grande drôlerie et qui chante, de temps en temps, comme la Callas. Elles entourent Clémenti, plus beau que jamais, élégant, maladroit et pas marqué du tout
par l'horrible emprisonnement qu'il a subi."
GUY DUMUR
Le Nouvel Observateur

1974 Isabella Morra de André Pieyre de Mandiagues, Jean-Louis Barrault

Création le 23 avril 1974 : Théâtre d'Orsay (Paris)
Mise en scène Jean-Louis Barrault
Costumes Agostino Pace
Musique Carlo Gesualdo
Interprétation : Anny Duperey (Isabella Morra), Françoise Thuries (Porzia), Catherine Eckerlé (Carlina), Pierre Clementi (Decio), Jean-Louis Guy Michel (Fabio); Gérard Ismael (Cesar), Yves Gasc (Torquato), Dominique Santarelli (Malvagio), Maria Casarès (Donna Luisa), Philippe Noiret (Marcantonio)

La jeune poètesse Isabella Morra entretient une correspondance avec un espagnol marié qu'elle ne connaît pas. Trois de ses frères l'apprennent et et décident de la torturer. Isabella, bien qu'enchaînée, les provoque et leur fait croire qu'elle a des rapports charnels avec l'espagnol, ce qui contribue à sa mort.

"En nous racontant l'histoire véritable de cette belle fille pure et intelligente tuée par la bêtise et la force aveugle, André Pieyre de Mandiagues dénonce le triomphe de l'ignorance sur la poésie.
Isabella Morra c'est l'anti-« Portier de nuit ». Les trois frères motocyclistes, si semblables dans leurs combinaisons noires à des Waffen SS, sont de 'simples brutes, dont le « charme » ne pèse pas lourd par rapport à leur victime non plus consentante mais révoltée, qui se charge des plus noirs péchés pour les narguer.
C'est la 'liberté du verbe, c'est la beauté, c'est la liberté que les trois frères immolent
sous nos yeux. Parti d'une donnée classique, comme Stendhal dans les « Chroniques
italiennes », Mandiargues parvient à fois, l'érotisme 'et le sadisme sont donnés pour ce qu'ils sont : infâmes chez les frères vertueux, joie pure chez la belle enchaînée.
Avec un minimum de mise en scène, Jean-Louis Barrault et son décorateur, Pace, ont porté ces charbons à leur incandescence. Les trois bourreaux, joués par un Pierre Clémenti sorti tout droit d'une bande dessinée, un Guy Michel sensible et un Gérard Ismaël, nocturne à souhait, soufflent de leurs noirs poumons sur cette jeune femme, Anny Duperey, qui devient
torche vivante, après s'être sauvagement acharnés sur son messager, aux moeurs trop
socratiques, joué par Yves Gasc."
GUY DUMUR
Le Nouvel Observateur


1975 Le triangle frappe encore, Marc’O

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Création le 9 mars 1975 : Théâtre National de Chaillot (Paris)
Mise en scène : Marc'O
Scénographie : Michel Launay
Costumes : Jean-Charles de Castelbajac
Musique : Patrice Mestral

Interprétation : Claire Nadeau, Bulle Ogier (Sexapeal), Pierre Clementi (Galaxie), Michèle Moretti (Unisex), Louis Navarre, Pierre Baillot, Raphaelle Devins, Bernard Valdeneige, Martine Viard, Hamid Belhocine
Musiciens : Willy Coquillat, Renaud Francois, Jean-François Jenny-Clark, Patrice Mestral, Gaston Sylvestre

1981 La tour de la Défense (Copi)

Création 1981
Théâtre Fontaine
Mise en scène Claude Confortès
Scénographie Agostino Pace
Costumes Juan Stoppani
Interprétation Bernadette Lafont, Pierre Clementi, Jean-Pierre Kalfon, Salah Al Hamdani,
Rémy Germain, Arch Taylor

L’histoire se passe le 31 décembre 1977. Un couple d’homosexuels blasés, une jeune mère meurtrière, un travelo mythomane et Ahmed, beau comme Dieu lui-même, sont tassés dans un appartement moderne, au treizième étage d’une Tour de la Défense, en attendant la nouvelle année.
Une version loufoque de l’apocalypse, avec dégustation de serpent farci au rat, crash d’hélicoptère et incendie généralisé.


1986 Soleil de Henri Mitton, Jean-Pierre Granval

Théâtre Renaud-Barrault
Mise en scène Jean-Pierre Granval
Lumières Geneviève Soubirou
Interprétation Pierre Clementi, Pierre Chabert, Christine Guerdon

1987 Richard de Gloucester, Francis Huster

Création le 10 mars 1987 : Théâtre Renaud-Barrault (Paris)
Mise en scène Francis Huster
Scénographie Max Cwajbaum
Ruchla Grossman
Costumes Dominique Borg
Lumières Geneviève Soubirou
Son Philippe Proust
Musique Dominique Probst
Interprétation Antoine Duléry, Isabelle Nanty, Francis Huster, Pierre Clementi

Fortement inspiré par le « Richard III » de Shakespeare, Francis Huster a carrément
transposé l'intrigue sanglante et les personnages de Shakespeare dans l'époque moderne. Il joue lui-même le rôle du monstre bossu à la tête de cinquante comédiens, sur une musique de
Dominique Probst.

Théâtre du Rond-Point

1989 Marat Sade de Peter Weiss, Gérard Gelas

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La Persécution et l'assassinat de Jean-Paul Marat représentés par le groupe théâtral de l'hospice de Charenton sous la direction de Monsieur de Sade
de Peter Weiss
Traduction : Jean Baudrillard
Création le 24 janvier 1989 : Opéra-théâtre d'Avignon et des Pays de Vaucluse (Avignon)
Mise en scène Gérard Gelas
Chorégraphie Gilles Brinas
Scénographie Philippe Graitson
Costumes Philippe Graitson
Lumières Pierre Colomer
Son Jean-Pierre Chalon
Musique originale Léo Ferré

Interprétation Marianne Anska (Charlotte Corday), Jean-Marc Avocat (Coulmier, directeur de Charenton), Corinne Bardot (Simone Évrard), Bruno Bianchi (interné), Dominique Breuil (interné), Gilles Brinas (Tourlourou, le danseur), Pierre Clementi (Jean-Paul Marat)

A la demande du comité national du Bicentenaire de la Révolution Française et de la ville d’Avignon, Gérard Gelas crée à l’Opéra-Théâtre d’Avignon : Marat-Sade de Peter Weïss.

Pierre Clémenti est Marat, aux côtés d’Idwig Stéphane dans le rôle de Sade et de Marianne Anska, Charlotte Corday et une trentaine de comédiens.

Peter Weiss s'inspire du séjour de Sade à l'hospice de Charenton où il fut interné de 1801 jusqu'à sa mort en 1814 pour délits de moeurs. Lors de ce séjour, il a créé de nombreuses pièces en faisant jouer les malades. Ces pièces étaient un divertissement pour le tout Paris et attiraient la bonne société.
Le propos est ici de faire jouer les derniers jours et l'assassinat de Marat par des malades. On sait que Sade avait prononcé l'éloge funèbre de Marat mais les dialogues dans la pièce sont totalement imaginaires. La pièce consiste à opposer les deux conceptions ennemies de la Révolution: pour Sade, il s'agit de la révolution des libertés et des individus ; pour Marat, la révolution consiste à assurer l'égalité sociale et la fin de la pauvreté.


1992 Chroniques d’une mort retardée, Pierre Clémenti

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Chronique d'une mort retardée est une pièce de théâtre écrite par Pierre Clémenti en 1992 et représentée pour la première fois le 11 novembre 1992 à Nice, au théâtre Le Rouge Et le Noir.

C'est un monologue joué par Pierre Clémenti, calé sur une bande-son contenant de la musique (créée par Christine Leclère et Philippe Madilian puis jouée par leur groupe Tungsten) et deux voix off (la sienne et celle de Christine Leclère qui joue le personnage de la Mort). Cette bande-son a été enregistrée aux Studio Marylin à Cagnes-sur-Mer.


Dernière édition par liliane le Mer 24 Nov - 13:43, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin


Féminin Nombre de messages : 12725
Age : 66
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: PIERRE CLEMENTI   Sam 20 Nov - 19:18

TELEFILMS ET SERIES

FLORE ET BLANCHE FLORE

1961
Réalisé par : Jean Prat
Scénariste: Françoise Dumayet
Avec : Jacky Calatayud, Patricia Tiryakian, Pierre Clémenti, Marika Green, Philippe Noiret

LES CINQ DERNIERES MINUTES (épisode 29 : une affaire de famille)



Les Cinq Dernières Minutes est une série télévisée française, en 56 épisodes de 90 minutes (en moyenne), dont 51 en noir et blanc, créée par Claude Loursais, diffusée d'abord du 1er janvier 1958 au 7 novembre 1973 sur la première chaîne de l'ORTF. Après une période transitoire comprenant 4 épisodes de 90 minutes, diffusés du 19 juillet 1974 au 16 janvier 1975, une deuxième série, en 95 épisodes de 90 minutes, a été diffusée de 1975 à 1996 sur Antenne 2 puis France 2

LA MACHINE INFERNALE

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

1963 - France - Drame
Réalisation : Claude Loursais
Auteurs & scénaristes : Jean Cocteau (d'après sa pièce)
avec : Claude Giraud (Oedipe), Silvia Monfort (Le Sphinx), Germaine Montero (Jocaste), André Thorent (Créon) et Jean Négroni (Anubis)

Jean Cocteau La Machine infernale Obéissant à l'oracle, Oedipe résout l'énigme du Sphinx, tue son père et épouse sa mère. La peste s'abat sur Thèbes qui a couronné un inceste et un parricide. Quand un berger dévoile la vérité, la machine infernale des dieux explose. Oedipe se crève les yeux et sa mère se pend. S'inspirant du théâtre de Sophocle, Cocteau redonne vie aux grandes figures grecques : Oedipe, Jocaste, Antigone et Créon. Il philosophe en virtuose. Non, l'homme n'est pas libre.

LES COMPAGNONS DE JEHU (série)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

1967
Réal : Michel Drach
Adaptation, dialogues : Jacques Armand, René Wheeler d'après le roman d' Alexandre Dumas père
Genre : Drame historique
12 épisodes de 26 minutes

Pierre Clementi y interprétait le rôle d'Assas.

Dans le sud-est de la France une bande des jeunes aristocrates qui se sont nommés "Compagnons de Jéhu" pourchassent les jacobins et attaquent les voyageurs (royalistes). Une série un peu dans l´esprit romantique "Robin des bois", dans le but de soutenir la cause royaliste contre Napoléon.

LES GRANDES CONJURATIONS : LE TUMULTE D'AMBOISE

1978
Réalisé par : Serge Friedman
Scénario : Jacques Francis Rolland, Robert Scipion (scénariste)

Avec : Alida Valli, Jean Pierre Kalfon, Pierre Clémenti, Sady Rebbot, Philippe Villiers, Véronique Delbourg,

En 1560, sous le règne de Francois II, les tensions entre Catholiques et Protestants sont fortes. Le duc François de Guise et son frère le Cardinal de Lorraine sont les chefs du parti Catholique. Ils sont les oncles de Marie Stuart, la femme de Francois II, ils conduisent de fait les affaires du royaume, ce qui mécontente de nombreux Protestants.
Un certain nombre de Protestants veulent soustraire le roi à l'influence des Guise, ils organisent un complot pour l'enlever. C'est ce que l'on appelle la Conjuration d'Amboise. Cette sédition se met en place avec l'assentiment implicite de plusieurs chefs Protestants comme les deux frères Antoine de Bourbon Duc de Vendome et son frère Louis I de Bourbon, Prince de Condé. L'Amiral de Coligny est quant à lui très réticent, il a même reussi à éviter que la noblesse normande s'associe au complot.

MADAME SOURDIS

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

1979
Réalisé par : Caroline Huppert
Adaptation et dialogues : Caroline Huppert et Laurent Heynemann
d'après la nouvelle d'Emile Zola

Avec : Nathalie Baye, Pierre Clementi, Michel Auclair, Marcel Imhoff

L'action se situe en 1785, dans une ville de province et offre de nombreuses analogies avec l'histoire du couple DAUDET.Adèle Morand, artiste peintre amateur rencontre le peintre Ferdinand Sourdis, trop pauvre pour se faire connaître, et lui propose un marché : le mariage contre une aide financière. Le couple s'installe à Paris et c'est la gloire pour Ferdinand. Mais confronté aux problèmes de la demande et de la rentabilité, Ferdinand perd toute créativité. Adèle devient alors le "nègre" de son mari jusqu'au jour où le scandale menaçant d'éclater, Adèle se réfugie avec Ferdinand dans sa ville natale.Elle continuera de peindre pour son mari, le monde continuera à ignorer la supercherie et la ville inaugurera la place "Ferdinand Sourdis", artiste peintre.


HISTOIRES EXTRAORDINAIRES : La chute de la maison Usher

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

1981
Réalisé par : Alexandre Astruc
Scénariste : Pierre Pelegri d'après Edgar Poe
Genre : Téléfilm - Horreur

Avec : Fanny Ardant, Mathieu Carrière, Pierre Clémenti, Jacques Dacqmine

Un homme arrive chez son ami d'enfance Roderick Usher qu'il n'a pas vu depuis longtemps. La batisse ressemble à une maison hantée. Un majordome l'accompagne dans la chambre du maître à travers un dédale de couloirs tous aussi glauques les uns que les autres. Ils croisent le médecin de famille qui ne le voit pas et enfin il arrive dans la pièce du maître. L'ami d'enfance a énormément changé : il a une figure cadavérique, les cheveux qui flottent autour de sa tête, des yeux de fous (et même les pensées d'un fou). Au lieu de partir directement, le voyageur s'installe pour quelques jours dans la demeure pour aider son ami qui pense qu'il va mourir (c'est sympa parce que personnellement moi je serais partie tout de suite).

L'HOMME DE LA NUIT (série)

1981
Réalisé par : Juan Bunuel

LES ENQUETES DU COMMISSAIRE MAIGRET (épisode 50 : Une Confidence de Maigret)
90 épisodes de 90 minutes,

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

1981
Réalisé par : Michel Drach
Scénaristes : Claude Barma et Jacques Rémy d'après Georges Simenon
Genre : Policier - Thriller

Avec : Jean Richard, Pierre Clémenti , Olga Georges-Picot , Maxence Mailfort ,Jean-Claude Dauphin,
Jean-Pierre Castaldi

Pharmacien de condition modeste et faible de caractère, Josset est arrivé, grâce à la fortune de son épouse, à occuper un poste directorial important. Depuis quelques années, l'amour passionné que se vouaient les deux époux n'est plus qu'une certaine complicité ; Josset a d'ailleurs une maîtresse : sa secrétaire, la jeune Annette Duché.


IL FAUT MARIER JULIE

1982
Téléfilm de Marc Marino
Avec Dominique Laffin, Pierre Clémenti, Pascale Audret, Bernadette Le Saché, Xavier Gélin, Cristina Grimani

DEUIL EN 24 HEURES (4ème et dernier épisode)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

1982
Réalisateur : Frank Cassenti
Scénariste : Vladimir Pozner(auteur)
Compositeur : Bernard Lubat

Avec : Alain Cuny(Col. Carvin) Richard Bohringer(Pierre Caillol) Pierre Clémenti(Moustiers)
László Szabó(Pollock) Claude Melki(Mirabelle) Laure Duthilleul(Jacqueline) Philippe Clevenot (Lozange) Roland Amstutz (Bissières) Bernard Ballet (Mallet) Joël Barbouth (Noiseau) Jean Benguigui(Favart) Jacques Chailleux (Tondu)

La débâcle et l'exode de 1940... Caillol, chauffeur militaire qui risque la déportation pour « propagande politique », conduit un colonel très « vieille France » vers la zone non occupée. Chacun se méfie de l'autre... Sur les routes, parmi les fuyards, Jacqueline est sur le point d'accoucher. Un groupe de soldats conduit le dernier char de la Meuse vers une bataille sur la Loire, qui n'aura pas lieu. D'autres conduisent des camions avec un précieux chargement d'archives inutiles, qu'il faudra bientôt brûler. Certains attendent des ordres qui n'arrivent pas, d'autres s'enfuient... La solidarité éclaire ce chaos où règnent l'absurdité, l'injustice et la mort. Prix de la critique (1981).

LE RAPT (LA SEPARATION DES RACES)

1983
Realisé par : Pierre Koralnik
scénario de Pierre Koralnik et Jacques Probst
Adaptation du roman de CF RAMUZ ,La Séparation des races
Avec : Pierre Clémenti, Daniela Silverio et Heinz Bennent.

La dispute entre deux villages montagnards antagonistes révèle comment la haine et la méfiance de l'autre, de celui qui est différent et qu'on ne veut surtout pas connaître, conduisent à des catastrophes.

L'ETRANGE CHATEAU DU DOCTEUR LERNE


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Date de sortie: 28 décembre 1983
Réalisé par : Jean-Daniel Verhaeghe
Scénaristes: Gérard Brach (adaptation), d'après le roman de Maurice Renard (Le Docteur Lerne - sous dieu)
Genre:Horreur

Avec : Jacques Dufilho, Pierre Clémenti, Dora Doll , Jean-Paul Roussillon, Pierre Étaix, Anaïs Jeanneret, Henri Guybet, Claude Villers, Jacques Legras

Le Docteur Lerne, sous-dieu (1908) est un roman de Maurice Renard inspiré de L'Île du docteur Moreau de H. G. Wells. Cet ouvrage introduit en particulier une variante forte : le narrateur lui-même se trouve l'objet d'une expérience de greffe.

1983 - El Greco ou les métaphores du divin

PAR ORDRE DU ROY, épisode n°3 : La marquise de Ganges

1983
Réalisé par : Michel Mitrani

Par ordre du Roy est une série télévisée française en trois épisodes de 52 minutes, créée par Pierre Dumayet et Michel Mitrani et diffusée à partir du 10 juin 1983 sur Antenne 2.

La marquise de Castellane, jeune et jolie veuve, quitte Paris et arrive à Avignon chez son grand-père avec l'esprit préoccupé par une prédiction qu'une voyante lui a faite: elle mourra jeune et de mort violente. Cette inquiétude disparaît quand elle rencontre puis épouse le marquis de Ganges. Cependant, quand elle refuse les avances de ses deux beaux-frères, elle commence à avoir peur.

Les Aventures du Jeune Patrick Pacard (série)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
1985
Réalisation : Gero Erhardt
Genre : Action, Aventure, Drame policier
Pays d'origine : Allemagne
Scénario : Justus Pfaue
Musique : Christian Bruhn

Témoin d'une découverte qui permet de faire grandir les objets, Patrick Pacard se retrouve au milieu des agissements de services secrets qui cherchent à dérober cette formule scientifique.
Une des séries les plus rediffusées en France, que tous les téléspectateurs noctambules de TF1 connaissent à présent par coeur.


UNE FEMME INNOCENTE

1986
Réalisation, adaptation, scenario : Pierre Boutron
d'après Zola, Apollinaire, Théophile Gauthier et François Coppée

Avec Cast: Jacques Dufilho Catherine Wilkening Pierre Clementi Patrick Raynal Bertrand Lacy Christophe Lassale Philippe Caroit Genevicve Brunet Andre Chaumeau Bertrand De Hautefort Arlette Gilbert Andre Haber Gerard Herold

LE CONTE DE NOEL

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

1984
Réalisé par : Pierre Boutron
Adaptation d'une nouvelle de Charles Dickens

Avec Michel Bouquet, Georges Wilson, Pierre Clémenti, Lisette Malidor, Manuel Bonnet

Le soir de Noël, Scrooge, un vieillard aigri et pingre, est visité par le fantôme de son ancien associé...

MANON ROLAND



1989
Réalisé par : Edouard Molinaro
Scenario : Christine Mille - Edouard Molinaro
Genre : comédie dramatique

Avec : Sabine Haudepin - Jacques Perrin- Christina Citti - Niels Arestrup- Francis Lax - Pierre Clementi- Francois Marthouret- Jacques Spiesser - Annick Roux - Claude Winter - Jean Claude De Goros - Jean Michel Portal - Vanessa Capuano - Monique Melinand - Maaike Jansen - Pierre Laffont

A la prison de la Conciergerie, on prépare Manon Roland pour son exécution. Elle est digne, impressionnante. Enfant, Manon Roland s'enivrait de lecture sulfureuse remis par les clients de son père...

UNE FEMME TRANQUILLE

1989
Réalisé par :Joyce Buñuel
Scenario :Jean-Claude Carrière
Genre: Drame, Thriller

Avec : Marie-Christine Barrault, Véronique Genest, Pierre Clémenti, Raoul Billerey, Thierry Ravel, Alain Rimoux, Bernard Richard Magaldi, José Arnaud Giovaninetti, Antonio Abigael Sanders...


UN TAXI LA NUIT (Vingt-quatre heures pour survivre : épisode 2)


Scénario, adaptation et dialogues : Claude d'Anna et Laure Bonin

Avec : Stephane Freiss, Elena Sofia Ricci
Participation de : Pierre Santini, Pierre Clementi

Thriller haletant, ou dans chacun des épisodes les héros ont 24 heures pour faire face a la situation....
Daniel, reporter français, s'est marié par amour à une étudiante en médecine de Turin il ya quelques années. Une petite fille, Isabelle, six ans aujourd'hui, est née de cette union. Mais, Daniel, correspondant de guerre, s'est blessé en sautant sur une mine, quelque part au Moyen -Orient. Depuis, ses migraines sont devenues si présentes qu'il se sent incapable de reprendre un emploi stable. Et quelque chose nous laisse penser qu'il déteste l'idée de reprendre son ancien métier. L'argent ayant manqué dans le couple, la jeune femme n'a pu finir ses études et a dû prendre un job lucratif: elle est taxi de nuit.... Mais un couple résiste difficilement à de pareilles épreuves...


LE GOUT DES FRAISES

Réaisé par : Frank Cassenti
Scénaristes : Frank Cassenti , Jean-Pierre Carasso
Date de diffusion : 18 octobre 1998


Avec : François Cluzet, Laurence Côte , Jean-Pierre Kalfon, Pascal Jaubert , Sephora Haymann Marilyne Canto, Pierre Clémenti , Laurence Masliah , Isabelle Sadoyan, Maurice Baquet, Viktor Lazlo



Dernière édition par liliane le Jeu 25 Nov - 14:38, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin


Féminin Nombre de messages : 12725
Age : 66
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: PIERRE CLEMENTI   Sam 20 Nov - 19:27

JEANNE HOFFSTETTER
Pierre Clémenti

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Paris, 28 septembre 1942 : pendant l’occupation allemande, Rose Clémenti, concierge au 19, rue de Babylone, donne naissance à son deuxième enfant, Pierre, avant de quitter sa charge pour s’installer rue Saint-Placide. Seule face aux difficultés matérielles et au « qu’en dira-t-on ? », elle fait le ménage chez les bourgeois, livre des chapeaux, se lève à l’aube et rentre à la nuit tombée, disparaît mystérieusement à la fin de la guerre puis revient, ignorante du destin qui attend ce bébé qu’elle ne souhaitait pas et dont la vie restera à jamais marquée par « le secret de Rose ».

La singularité, la beauté, le talent d’un « enfant de misère » qui devint acteur et dont tous s’accordent à dire qu’il fut, ange ou démon, un être d’exception, naît certainement là. Car qui était Pierre Clémenti ?

Partie à la recherche de celui « qui jamais ne trahit ses rêves », l’auteur nous entraîne à travers Paris occupé, derrière les murs des bagnes pour enfants et dans les milieux underground des années 70. Des trottoirs de Saint-Germain-des-Prés, à la Factory d’Andy Warhol, des milieux artistiques et littéraires aux hôpitaux psychiatriques, on croise Jean Genet, Roger Blin, Maurice Béjart, Philippe Garel, Bernardo Bertolucci, François-Marie Banier, Dominique Isserman ainsi que Jean-Pierre Kalfon et tous ceux qui firent les belles heures d’une époque trop séduisante pour n’avoir pas été dangereuse. Ce récit très personnel est aussi celui d’une belle amitié entre le peintre et son modèle, décédé à 57 ans d’un cancer du foie.


L'AUTEUR

Jeanne Hoffstetter est journaliste, elle a collaboré à divers journaux et magazines, notamment Le Figaro, Le Figaro magazine, L’Express, La Revue des montres… Son domaine d’activité est actuellement le théâtre. D’une rencontre avec Pierre Clémenti dans les années 80 naquit leur amitié. Ils restèrent proches jusqu’au décès de l’acteur en décembre 1999.

http://www.denoel.fr/Denoel/actus/Pierre_Clementi.jsp
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin


Féminin Nombre de messages : 12725
Age : 66
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: PIERRE CLEMENTI   Sam 20 Nov - 19:34

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Editeur : Editions Gallimard
Parution le : 1 Juillet 2005
ISBN : 978-2-0703-0748-7
EAN13 : 9782070307487


En Juillet 1971, au cours du tournage d'un film à Rome, Pierre Clémenti est arrêté à son domicile pour détention de drogues. Il va rester plusieurs mois à la prison de Regina Coeli, clamant son innocence.

Dans ce livre, il retrace cette période en écrivant un véritable réquisitoire contre la justice et les conditions d'emprisonnement. Mais ce témoignage va plus loin, car Pierre Clémenti retrace aussi les épisodes essentiels de sa vie : son passé d'enfant naturel, le délinquant révolté, son apprentissage du métier d'acteur et sa carrière fulgurante, aux côtés de Bunuel, Pasolini et Bertolucci.

Révélé en 1967 dans Benjamin de Michel Deville, Pierre Clémenti, personnage hors du commun, radical et généreux, a marqué le cinéma des années soixante et soixante-dix par son engagement et sa beauté incandescente et mystérieuse.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: PIERRE CLEMENTI   

Revenir en haut Aller en bas
 
PIERRE CLEMENTI
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PIERRE CLEMENTI
» Jean-Pierre vous explique la vie en couple
» Pierre Chaunu (1923-2009).
» La "Pierre de Caen"
» Le Havre - PIERRE DUBOIS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HARMONY :: LE CINEMA : UN OEIL OUVERT SUR LE MONDE :: COUPS DE COEUR :: ACTEURS ACTRICES-
Sauter vers: