AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LISA EKDAHL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9606
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: LISA EKDAHL   Mar 6 Avr - 1:41

LISA EKDAHL



Lisa Ekdahl fait partie des chanteuses qui n'ont jamais voulu choisir entre jazz et pop,
et tant mieux.
Si ses premières productions l'orientaient plutôt vers les amateurs
de la musique ternaire, son dernier album la classe définitivement
du côté d'un folk charmant.
Un peu impersonnel, certes, mais délivré avec une certaine grâce et un petit charme
qui la rendent irrésistible aux yeux et aux oreilles de ses nombreux admirateurs,
La Suédoise, très populaire en France, effectue ici un nouveau passage parisien,
quelques mois après un concert couronné de succès.
Même si la concurrence est féroce,
et que de nombreuses chanteuses sont apparues dans son sillage,
Lisa Ekdahl garde quelques cartouches.

Lisa Ekdahl - Give Me That Slow Knowing Smile



Lisa Ekdahl, Olympia, 28, bd des Capucines (IXe).
Le 5 avril à 20 h. Places : 45,50 et 67,50 €.
Par Olivier Nuc

MYSPACE :
http://www.myspace.com/ekdahllisa


Dernière édition par Nine le Mar 6 Avr - 11:34, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9606
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: LISA EKDAHL   Mar 6 Avr - 1:48

Lisa Ekdahl



est une chanteuse de jazz née le 29 juillet 1971 à Stockholm en Suède ;
elle a grandi dans une petite ville appelée Mariefred.

Biographie

La jeune Lisa Ekdhal a découvert la guitare, enfant,
par le biais d'un voisin qui, par ailleurs l'a également emmenée
à un concert de Bob Dylan.

Plus tard, elle décida d'étudier la musique et à 18 ans
elle déménagea à Stockholm où elle commença à chanter le jazz avec le groupe
The Peter Nordahl Trio.
À cette époque, elle n'avait encore fait aucun enregistrement
mais uniquement des concerts avec le groupe.

Pendant qu'elle chantait du jazz,
Lisa a commencé à écrire ses propres musiques et paroles en suédois.
Quelques-unes de ces premières chansons peuvent être entendues
sur son premier album Lisa Ekdahl.
Sanningen i vitögat est l'une des toutes premières.

Elle signa son premier contrat quand on lui demanda de chanter
pour l'artiste suédois Toni Holgersson.
Pendant une pause, elle chanta une de ses propres chansons et le producteur
de Toni lui proposa de faire un album avec ses chansons.

Son premier album est sorti en 1994 et a eu un énorme succès en Scandinavie.
Lisa avait alors 22 ans.
Depuis, Lisa a continué à écrire de la musique et à chanter du jazz,
de la pop et de la bossa nova.


NATURE BOY

Son dernier album Give Me That Slow Knowing Smile
a eu un succès important en France,
où son concert à l'Olympia s'est déroulé le 19 juin 2009 à guichets fermés.

Elle se marie avec Bill Ohrstrom, son impresario,
et donne naissance à un petit garçon, Miltin, en 1995.
Ils divorceront quelques années plus tard.
Partie méditer dans un temple en Inde, elle rencontre le musicien new-yorkais,
Salvadore Poe (qui deviendra son deuxième mari)
et sort l'album remarqué Sings Salvadore Poe (2000).
Le succès de cet album est tel qu'en France,
Lisa joue trois fois de suite dans un Olympia bondé.

Elle revient en 2002 avec l'opus Heaven,
Earth and Beyond et des chansons inédites comme Open door,
Deep inside your dreams, I can't get started...
La même année, Lisa Ekdahl chante en duo avec Salvador pour
All I really want is love.
Pärlor av glas, son dixième album, sorti en mai 2006.
En 2007, l'artiste part pour une tournée acoustique avec seulement un musicien.

En 2009, Lisa Ekdahl revient avec un nouvel album intitulé
Give Me That Slow Knowing Smile.
En rupture douce avec les trois précédents albums aux ambiances
jazz et bossa jazz qui ont fait son succès et sa réputation en France
(When Did You Leave Heaven, Back To Earth, Sings Salvadore Poe),
Give Me That Slow Knowing Smile
est un opus de pop-folk extrêmement inspiré et raffiné chanté en anglais.

* Rockbjörn : meilleure artiste féminine (1994)
* Trois Grammy Awards, artiste de l'année, artiste féminine pop-rock de l'année
et meilleur album de l'année (1994)

LE SITE :
http://www.lisaekdahl.com/


Dernière édition par Nine le Mar 6 Avr - 11:34, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9606
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: LISA EKDAHL   Mar 6 Avr - 1:56

DEEP INSIDE YOUR DREAMS


If you want my love so fine
Sweet as heaven so divine
Close your eyes
It's me you'll find
Deep inside your dreams tonight
You won't have to kick and fight
To know my love feels oh so right
When you think I'm out of sight
I'll be deep inside your dreams tonight
You won't have to travel
On a moonbeam or a star
Or a rocket ship to Mars
Don't become unravelled
If you think I'm very far away
Come close I'll say
You don't have to feel uptight
Or make a wish with all your might
Just think of me and shut the lights
I'll be deep inside your dreams tonight
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9606
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: LISA EKDAHL   Mar 6 Avr - 2:19

Lisa Ekdahl
chemins de traverse




Pour son retour sur la scène internationale,
Lisa Ekdahl a décidé de rompre avec les habitudes.
Entièrement composé et écrit par la chanteuse,
Give Me That Slow Knowing Smile quitte les territoires connus du jazz et de la bossa
pour s'aventurer sur les terres de la pop-folk.
LeJDD.fr a rencontré en février dernier la blonde et souriante Suédoise,
de passage à Paris.
A 37 ans, Lisa Ekdahl livre son album le plus personnel de sa carrière.

Depuis ses débuts avec Peter Nordahl - elle avait à peine 18 ans-,
Lisa Ekdahl est cataloguée comme ?
chanteuse de jazz'.
Fan avérée de Chet Baker et de Billie Holliday,
la Suédoise confesse aujourd'hui vouloir fuir cette classification
- forcément réductrice - et dit se voir comme une artiste complète,
à la fois auteur, compositeur et artiste de scène.
Son huitième album, le premier intégralement composé par la belle,
entièrement écrit en anglais, confirme sa volonté d'explorer de nouveaux territoires.


I'LL BE AROUND

Intime sans être dépouillé,
naviguant entre les rivages de la pop et de la folk sur fond d'airs traditionnels,
ce nouvel opus donne à la voix toujours cristalline et perchée de la chanteuse
l'espace dont elle rêvait pour laisser libre court à ses envies ?
et tenter de nouvelles audaces.
Produit par le multi-instrumentiste et arrangeur suédois Mathias Blomdahl,
l'album révèle les facettes jusque-là inconnues ou peu exploitées de l'artiste,
en neuf morceaux courts mais ciselés. Choeurs, cordes, flûtes et bouzouki,
Lisa Ekdahl ose sans rien s'interdire. Libre.

*A noter, un duo avec Ane Brun,
une compatriote elle aussi star sur ses terres scandinaves,
et la collaboration de Keren Ann,
qui a réalisé les arrangements du titre Beautiful Day.

Rencontre.
*****************
"Une place centrale pour la voix"

Avant d'écrire ce nouvel album, vous avez fait une tournée très spéciale?

En effet, je rentrais d'une tournée effectuée en Scandinavie dans des petites salles,
parfois accompagnée d'un seul musicien.
Cela permet d'avoir beaucoup de place pour la voix,
pousse à être inventive et à explorer ce que l'on peut faire et ? et ne pas faire (rires).
Je souhaitais retrouver ce type d'endroits, très intimistes,
pour y créer un espace privé',
à l'intérieur duquel je pouvais inviter les gens à me rejoindre.
C'est presque devenu un luxe de pouvoir être si proche de son public.
En plus, les gens apprécient d'être tout près de l'artiste qu'ils sont venus écouter.

Quelle influence cela a-t-il eu sur l'album?

Le son tout entier de l'album a été travaillé autour de cette idée d'accorder
à la voix une place plus centrale.
Nous avons passé beaucoup de temps, plus d'un an, à travailler l'album en studio.
A peaufiner le son des instruments, de la basse par exemple,
parfois pendant une journée entière.

Ce son justement, est très teinté sixties' ?

Oui, c'est vrai.
Et la structure des chansons et les mélodies très simples renforcent cette impression.
Nous avons utilisé beaucoup de matériel vintage, récupéré à droite et à gauche:
mon micro fétiche notamment, un vieux Neuman à lampes des années 50,
mais aussi des instruments, de vieilles réverbs,
que nous avons ensuite mixés avec des ordinateurs.
Cela a été une expérience passionnante.

Les deux derniers albums étaient en suédois, celui-là est entièrement en anglais.

Depuis que je suis enfant, j'écris en suédois.
Puis, je me suis mise à penser en anglais, à rêver la nuit en anglais,
des phrases me venaient en anglais Progressivement,
j'ai accepté cette idée et de fait, les paroles sont certainement plus accessibles.
C'est la première fois que j'écris un album entier en anglais.

"Les chansons ne sonnaient pas jazz"

Si les précédents étaient jazz, voire bossa-nova,
cet album penche davantage vers le pop-folk.

Pourquoi ce choix?

Pour composer, je me suis assise avec ma guitare,
et j'ai joué, parfois avec une phrase en tête, en laissant venir les idées, les mélodies.
L'album est le résultat de ce processus:
des thèmes basiques, des paroles assez simples,
qui laissent à l'auditeur la possibilité d'avoir sa propre interprétation.
Les chansons ne sonnaient pas jazz, et au moment d'enregistrer,
il a fallu adopter une approche totalement nouvelle pour moi.
Et comme je ne voulais pas non plus faire un album purement pop',
il a fallu beaucoup travailler sur le son.

C'est aussi le premier album destiné à l'international que vous réalisez.

En tant qu'artiste, j'ai toujours su dans quelle direction je souhaitais aller,
et ai toujours été extrêmement investie dans la production des albums.
Cette fois, je suis aussi l'auteur des chansons,
les histoires que je raconte sont celles que j'ai écrites,
sur ma musique,un aspect nouveau pour moi.
Mais une fois encore, j'ai eu la chance de collaborer avec des gens très talentueux,
qui m'ont apporté leurs idées, voire leur patte', à mon travail.

Diriez-vous que c'est l'album de la maturité ?

Oui, comme tous les artistes, c'est quelque chose que j'aime penser (Rires).
C'est tentant de se dire : Voilà, j'y suis'.
Il faut s'autoriser à le croire, un peu à chaque fois.
Tout comme il est important de continuer à se dire que ce que l'on fait est excitant.
C'est important pour avancer.

La page du jazz est-elle totalement tournée?

Non, et pour être honnête,
j'aimerais bien intégrer une dimension jazz à ces nouvelles chansons en concert.
Sur scène, je ne serai accompagnée que de quelques musiciens,
qui reprendront en outre les choeurs de l'album.
Ce sera l'occasion de nouvelles expériences.


Christophe ISRAËL - leJDD.fr

Vendredi 27 Mars 2009

Give Me That Slow Knowing Smile (RCA Victor/Sony)
En concert au Splendid (Lille) le 18 juin et à l'Olympia (Paris) le 19 juin.

Source JDD 03/2009
http://www.lejdd.fr/Culture/Musique/Actualite/Lisa-Ekdahl-chemins-de-traverse-75535/


Dernière édition par Nine le Mar 6 Avr - 13:37, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9606
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: LISA EKDAHL   Mar 6 Avr - 2:35

DUO AVEC HENRI SALVADOR
Album Chambre avec vue

All i really want is love
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LISA EKDAHL   

Revenir en haut Aller en bas
 
LISA EKDAHL
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LISA EKDAHL
» Lisa Ekdahl, le retour
» Bienvenue Lisa
» HAPPY BIRTHDAY TO LISA!
» JOYEUX ANNIVERSAIRE LISA !!!!!!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LA MUSIQUE ADOUCIT LES MOEURS :: TOUTE LA MUSIQUE QUE J'AIME.... :: BLUES AND FOLK :: BLUES - SOUL MUSIC-
Sauter vers: