H A R M O N Y


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 PARFUMS SENSORIELS

Aller en bas 
AuteurMessage
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 10435
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: PARFUMS SENSORIELS   Jeu 20 Nov - 14:30

Le marketing olfactif


Le marketing olfactif - ou l’utilisation des odeurs à des fins mercantiles - est l'un des composants du marketing sensoriel.

Depuis deux décennies environ, les professionnels du marketing ont découvert les pouvoirs de l’odeur dans une campagne de communication. Ce sens était en effet quelque peu oublié auparavant car il fallait mettre en œuvre des technologies assez sophistiquées pour le solliciter. Pourtant, c’est la mémoire olfactive qui est la plus efficace : les souvenirs olfactifs s’acquièrent dès la petite enfance et durent quelques années contre quelques mois pour les souvenirs visuels. Il est donc primordial de solliciter ce sens dès lors qu’on veut mettre en avant un produit, une marque ou un point de vente.
On a tous au moins une fois vécu l’expérience d’être attiré dans un restaurant, dans une boulangerie, ou même dans une boutique grâce aux odeurs propagées.
Ces odeurs déclenchent inconsciemment chez le consommateur tout un processus émotionnel.
En ce sens, de nombreuses expériences ont montré que les odeurs avaient un impact lourd sur le comportement des acheteurs et faisaient perdre toute notion de temps. Il est donc naturel que les spécialistes du marketing recherchent aujourd’hui des moyens toujours plus sophistiqués afin d’optimiser les ventes d’une marque ou d’un point de vente au moyen du marketing sensoriel.
Il est évident que les consommateurs préfèrent se rendre dans des points de vente aux odeurs agréables ; certains passants peuvent même être attirés par des odeurs avant de franchir le seuil d’une boutique.
Certaines enseignes jouent sur cet aspect, comme Séphora ou Nature et Découvertes… Dans les villages du Club Med situés dans les îles lointaines, les cartes postales sont parfois parfumées au Monoï et fleurs exotiques pour inspirer l’envie et le dépaysement à ceux qui les reçoivent.
Le marketing olfactif est une étape essentielle pour vendre des produits cosmétiques : désormais l’odeur des crèmes est primordiale. Pour se différencier de la concurrence, les grandes marques de cosmétiques attachent une grande importance à l’odeur de leurs produits, à l’instar de Caudalie et de ses crèmes au raisin.
De même, l’odeur fait vendre les produits d’entretien (Monsieur Propre au citron, Mir vaisselle à la mangue…). Grâce aux odeurs, ces produits n’évoquent plus simplement la propreté mais permettent aussi un moment de plaisir et d’évasion aux utilisateurs.
On peut aussi prendre l’exemple de la marque 3M qui commercialise des Post-it à la fraise, ayant comme cible les jeunes filles. Ces produits, comme les stylos parfumés aux fruits de Bic ont un succès fou chez les adolescentes, qui collectionnent les parfums. L’écriture prend ainsi une nouvelle dimension.
Les professionnels du marketing recherchent des nouvelles solutions sophistiquées afin de mettre en place des packagings olfactifs. Un diffuseur d’odeurs (« SmellBox ») a été créé pour se brancher sur un ordinateur ou sur un lecteur DVD permettant grâce à des cartouches d’odeurs de diffuser des parfums en adéquation avec les images regardées. Les marques pourront bientôt lors de leurs campagnes de communication, transmettre aux consommateurs leurs propres cartouches d’odeurs afin de faire connaître leurs nouveaux produits. Cette « SmellBox » peut également être utilisée sur le lieu de vente.

Une fois de plus, on peut s’apercevoir que le marketing de demain est un marketing polysensoriel, au sein duquel l’odorat ne doit pas être négligé.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 10435
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: PARFUMS SENSORIELS   Jeu 20 Nov - 14:35

ODORAT ET IMPULSIONS D'ACHATS



Découvrez Laurent Assoulen!



Le marketing olfactif fait partie des cinq piliers du marketing sensoriel. Une odeur de pain pétri au four en passant devant votre boulangerie préférée le matin, de frites à l'entrée du Mc Donald's, tous ces parfums qui émoustillent vos narines ne vous incitent t-ils pas à vous arrêter à la boulangerie pour vous offrir un pain au chocolat ou à entrer dans le premier fast-food qui se présente sur votre chemin ?

Naissance du Marketing olfactif

Rassurez-vous, il est dans la nature de l'homme d'être sensible aux différentes odeurs. D'ailleurs, il a la capacité de distinguer près de 4000 parfums différents et ce, dès l'enfance : le jeune enfant distingue les odeurs avant même d'être en mesure de percevoir les couleurs, les bruits et autres sons et textures. Autant dire que les facteurs olfactifs ont un rôle majeur et sont omniprésents dans notre quotidien.

C'est dans cette optique que les experts et les marqueteurs ont entrepris d'exploiter l'odorat pour différencier et mettre en avant les divers produits ou points de vente : le marketing olfactif était né.


Importance de l'odorat

Le marketing olfactif est incontournable pour un point de vente. Il va sans dire que si un magasin laisse au consommateur une odeur désagréable, il n'y reviendra sûrement pas. Au contraire, si le parfum diffusé sensibilise le consommateur de manière positive, il aura tendance à rester plus longtemps et à apprécier davantage les produits qui y sont vendus.

Quelques exemples...

C'est pourquoi, les distributeurs ont commencé à exploiter le filon du marketing olfactif et intègrent de plus en plus dans leurs concepts de magasins, une dimension faisant appel à l'odorat. On peut citer l'exemple de l'enseigne E.Leclerc qui diffuse de l'air iodé dans son rayon « Poissonnerie » pour rappeler l'air du large et des parfums de produits de saison au niveau des « Fruits et Légumes ».

En ce qui concerne les magasins de l'enseigne "Galeries Lafayette", on a plutôt choisi de diffuser une senteur servant de « rampe olfactive » pour guider les clients à travers le magasin. Autre exemple : « Nature et Découvertes » a basé son concept de magasin sur les fondements du marketing sensoriel et intègre les facteurs olfactifs comme véritable outil d'incitation à la flânerie ou à l'achat : on diffusera ainsi une senteur de bougies parfumées, d'encens ou de thé afin de rendre agréable la visite d'un client. L'odorat est ainsi sollicité en permanence.

Et demain?

D'autre part, l'odeur est inconditionnelle des produits en eux-mêmes : dernièrement une entreprise spécialisée dans la production et la commercialisation du whisky a élaboré un « packaging olfactif », à savoir que la bouteille a été conçue de mesure à permettre aux consommateurs de sentir et appréhender le produit sans avoir à le goûter.

Ainsi, l'odorat du consommateur fait aujourd'hui l'objet d'expertises complexes afin de détecter les parfums et fragrances de demain qui favoriseront l'acte d'achat.
etoile scintillante


Dernière édition par Nine le Lun 8 Déc - 10:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 10435
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: PARFUMS SENSORIELS   Jeu 20 Nov - 14:39

UNE SOCIETE TOULOUSAINE
à la pointe du marketing sensoriel en France flower

http://www.midis.com/pages/fr/senteur.php?p=2

Auteur et compositeur à succès depuis les années 60, Richard Seff, Président de Midis a travaillé avec Gérard Lenorman, Mike Brant, Francis Cabrel, Images, Axelle Red, Michel Sardou, ...). Contacté par Leclerc fin des années 80 pour composer une musique pour une marque de bijoux, de fil en aiguille MIDIS est né pour proposer des programmations musicales à diffuser en magasin...

Crée par Richard Seff, la société Midis a fait du marketing «polysensoriel» une signature. Sur la base de son premier métier, l'animation sonore et la programmation musicale, l'entreprise a élargi ses activités en intervenant sur de nouveaux sens. Au travers de diffusions vidéo et de la création de fragrances personnalisées, elle touche désormais la vue et l'odorat.

«En combinant les trois sens, nous proposons un univers maîtrisé et cohérent et nous nous intégrons dans la stratégie globale d'un point de vente ou d'une enseigne. Notre caractéristique est aussi d'être présent sur la quasi-totalité de la chaîne, du conseil à la production et à la diffusion», précise Vincent Pujo, directeur marketing et communication de Midis.

Grandes surfaces , institutions, constructeurs automobiles, enseignes de mode et de beauté comme Cyrillus ou Marithé & François Girbaud usent des outils de différenciation conçus par Midis.

En plein développement :

. Elle vient, en outre, de racheter Visicom, une entreprise concurrente basée en région parisienne, spécialisée comme elle dans les ambiances musicales et olfactives et dont elle récupère le portefeuille clients.
. Sur un marché qui ne demande qu'à mûrir, cet acteur confirmé du marketing «polysensoriel» entend renforcer ses positions.



une chanson de Richard Seff

Découvrez Mike Brant!


Dernière édition par Nine le Jeu 20 Nov - 18:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 14240
Age : 68
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: PARFUMS SENSORIELS   Jeu 20 Nov - 16:15

Création de la partition olfactive de l'Opéra "NABUCCO"
pour le Centenaire de la mort de VERDI à ROTTERDAM
Dans la grande salle AHOY de 6000 places du 25 au 28 Janvier 2001



"Pour la première fois en Europe une partition olfactive accompagne un Opéra !

Recréer l'atmosphère olfactive des lieux mythiques où se déroule l'action de Nabucco, tel etait le défi a relever pour ajouter une nouvelle dimension au spectacle lyrique.
L'odeur a le pouvoir extraordinaire de nous replonger dans le passe et de réveiller les émotions les plus profondes, elle a donc sa place dans le monde du spectacle.
Jusqu'a présent des obstacles techniques avaient empêche de telles réalisations dans de grandes salles comme Ahoy, mais désormais de nouvelles technologies de diffusion et une nouvelle écriture olfactive permettent de les franchir avec audace.

Nabucco se prêtait particulièrement bien à cette illustration olfactive car l'action se situe au Moyen-Orient dans les lieux mêmes ou les parfums sont nés, sur cette fameuse Route des Épices.
De plus les parfums jouaient a cette époque un rôle primordial: a la fois sacre et profane, tantôt intermédiaire entre les Dieux et le hommes, tantôt instrument de séduction.
Michel Roudnitska, le designer olfactif, est parti à la recherche des résines et huiles essentielles utilisées dans ces temps anciens et a compose une partition olfactive base sur un thème oriental qui se décline en 4 séquences suivant globalement les 4 actes de l'opéra:

1/ "Les Portes du désert"
(à Jérusalem) : Essences d'Armoise, de Styrax et d'Immortelle, odeur de poussière, de poils de chameaux...
2/ "Le Parfum de Nabucco": Essences de Clou de Girofle, Poivre, Noix muscades, Cinnamome, odeurs épicées violentes

3/ "Babylone" : Essences de Cumin, Patchouli, Rose, Miel, Ambre, odeurs sensuelles de sueur ...

4/ "La Victoire de Jehova" : Essences d'Encens, de Vétiver et de Cèdre, odeurs célestes et fraîches...
Les fragrances ne sont pas présentes en permanence, elle interviennent soit pour situer un décor, soit pour accentuer un moment fort, elles disparaissent ensuite pour que l'odorat retrouve sa virginité."

Mise en scène :
Bernard BROCA
Fragrance Designer: Michel ROUDNITSKA
Fragrance diffusion system : SIGMACOM
Production:
COMPANIONS
Peter KROONE et François LEROUX

http://www.art-et-parfum.com/nabucco.htm