H A R M O N Y


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 SERGE GAINSBOURG

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 10501
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: SERGE GAINSBOURG   Dim 9 Aoû - 13:26

EMOTION



on censure ou pas dans ce cas !
nin@rtmony


Dernière édition par Nine le Mer 28 Avr - 1:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nounouka

avatar

Féminin Nombre de messages : 418
Age : 68
Localisation : IDF
Date d'inscription : 09/04/2010

MessageSujet: Re: SERGE GAINSBOURG   Mer 28 Avr - 0:15

Je ne retiendrai que deux Grands Artistes! lol! Gainsbourg restera toujours Gainsbourg!La censure est inutile! mort de rire
Revenir en haut Aller en bas
Bridget

avatar

Féminin Nombre de messages : 2545
Age : 67
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: SERGE GAINSBOURG   Mer 2 Juin - 1:13

.
Anna Karina, Pierre Koralnik,
l'hommage précieux à Jean-Claude Brialy




A l'invitation de Bruno Finck, une soirée très rare aux Bouffes Parisiens : la projection d'un film diffusé en janvier 1967 par la télévision française. Un chef d'oeuvre de l'époque avec en vedette le jeune et beau Jean-Claude Brialy, Serge Gainbourg tout frais, Anna Karina superbe. Un film audacieux et spirituel du réalisateur Pierre Koralnik.

C'était un temps déraisonnable, peut-être. En tout cas à cette époque la télévision française produisait et diffusait des films dont seuls ceux qui ont eu la chance de les voir alors peuvent avoir une juste idée...et tout cela en noir et blanc sur l'unique chaîne....Mais le film, ainsi qu'on le redécouvre, éclate de couleurs, des couleurs qui éclaboussent, très "pop" art et d'ailleurs, la première scène est un grand "morceau de peinture"...

Anna est un film culte qui vient d'être édité en DVD et qui connaît une vie étonnante de festival en festival. Anna est un film musical dont le compositeur et auteur des "lyrics" est Serge Gainsbourg, l'un des proagonistes de cette histoire d'amour fou.


L'une des chansons principales d'Anna est connue, très connue et l'on a revu souvent à la télévision les séquences qui la concernent. C'est Sous le soleil exactement. Anna Karina court, danse, tourbillonne sur une plage en chantant cette chanson.



Le film a été diffusé en janvier 1967. On suppose donc qu'il a été tourné dans le courant de l'année 66. A la belle saison. Il y a du soleil sur Paris, du Trocadéro au Quartier Latin. Les autobus ont encore des plates-formes et les filles ont des robes très structurées, le style Cardin de ces années là, le style strict aux coupes à la Courrèges.
Anna, l'héroïne, porte un imperméable transparent sur ses jupes déjà courtes et ses petits pulls près du corps. C'est le temps des catogans et des pulls en shetland.

C'est Michèle Arnaud, femme exceptionnelle, qui produisit ce film. Et les premières indications du film (35 mm, 87 minutes) sont : "la télévision française présente", "une production de Michèle Arnaud". Sobre.

Dans ce film musical, à la manière des Parapluies de Cherbourg ou des Demoiselles de Rochefort, tout le monde chante. Anna Karina, Serge Gainsbourg, Jean-Claude Brialy. On croise Henri Virlogeux, Hubert Deschamps, Christian de Tilières, entre autres et dans une composition épatante de vraies/fausses jumelles à style très "sixties", très Polly Magoo, Barbara Sommers et Isabelle Felder, les tantes de Serge qui tel Orphée cherche partout une femme entraperçue, saisie par hasard par son objectif de photographe de publicité sur un quai de gare...

On voit aussi, et elle chante, visage d'adolescente encore, Marianne Faithfull, belle voix, beau visage. Quant au jeune Eddy Mitchell, il est déjà rocker dans une boîte par où passe Serge (le prénom du personnage que joue...Brialy).

Pierre Koralnik, cinéaste d'origine suisse né en France où il avait fait ses études, ne pouvait cacher son émotion lundi soir après la projection d'Anna, copie de l'INA en très bon état, avec un son un peu faible hélas. Dans la salle, ses amis et des amis de Jean-Claude Brialy. Alain Delon, Nana Mouskouri, Micheline Presle, Brigitte Fossey, Françoise Dorin,Jean Reno, Jean-Jacques Aillagon, Francis Huster.



Et Anna Karina, bien sûr, avec ses longues jambes minces, blue jean, trench coat, feutre sur la tête dissimulant son si beau regard exactement comme les lunettes rondes d'Anna le font dans le film.
La femme qu'il cherche, une jeune fille pleine de fantaisie qui est coloriste dans l'atelier de création publicitaire qu'il dirige, est à ses côtés sans cesse.
Mais Serge/Brialy ne la reconnaît pas...pas plus qu'elle ne se reconnaît vraiment, au début, sur cette photographie démesurément agrandie qui ne laisse place qu'aux yeux, une photo placardée sur tous les murs de Paris...

Tout commence comme dans West Side Story par une chorégraphie de rue mais il s'agit d'un affrontement avec la couleur. Un immense happening pictural....Séquence d'ouverture hallucinante, morceau d'anthologie.

Au générique, pas de scénariste, mais l'on dit que les dialogues ont été composés par le jeune Jeanloup Dabadie. Les chorégraphies sont signées d'un des grands noms de la télévision d'alors, Victor Upshaw et le montage est de la main de la collaboratrice d'alors de Jean-Luc Godard, Françoise Collin. D'autres noms devenus grands sont certainement à repérer sur le générique assez succint...

Avant que ne commence la projection, Bruno Finck, aujourd'hui directeur des Bouffes Parisiens, organisateur de l'hommage, était monté sur scène pour lancer sobrement la soirée. Francis Huster, s'adressant à Jean-Claude Brialy comme s'il était là, sur le plateau, avait fustigé les médiocres, loué la "classe et l'humilité" du comédien qui n'obtint jamais de "molière" mais multiplia les risques.

Il proposa, annonça, la création d'un prix qui, à la manière du Prix Plaisir du Théâtre/Jean-Jacques Gautier de Monsieur Marcel Nahmias, récompenserait à la fois une star et une jeune pousse. Et de lancer quelques couples...légende et avenir : Romy et Raimu, Brigitte Bardot et Jouvet, Annie Girardot et Bourvil, Moreau et Fernandel, Delon et Gabin...

On n'oublie pas Jean-Claude Brialy, disparu le 30 mai 2007. On ne l'oublie pas et le revoir si jeune, si vif, si fin dans Anna, on est d'autant plus certain que ce prix aura un sens.

Par Armelle Héliot le 31 mai 2010 23h33

http://blog.lefigaro.fr/theatre/2010/05/anna-karina-pierre-koralnik-lh.html


Dernière édition par Bridget le Sam 19 Fév - 16:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 14299
Age : 68
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: SERGE GAINSBOURG   Mar 13 Juil - 12:08

Tel-Aviv va accueillir un très prestigieux spectacle
en hommage à Serge Gainsbourg




Il y a 20 ans le légendaire Serge Gainsbourg disparaissait. Auteur-compositeur-interprète totalement atypique et outrageusement doué, Gainsbourg avait réussi à transformer totalement la chanson française en la rendant à la fois sensuelle, populaire, poétique et provocante.

Aujourd’hui, afin de rendre hommage au génial songwriter , les productions LollyProd et leur président et fondateur David Stern organisent un événement musical qui devrait faire date tant par l’originalité de son concept que par le parterre de stars françaises et israéliennes qui seront présentes. Ce concert-hommage aura lieu à l’Opéra National de Tel-Aviv le 28 juillet prochain.


Lulu Gainsbourg

Lulu Gainsbourg en personne, le fils de Serge, sera l’hôte de cet évènement. Il accompagnera au piano les nombreux artistes qui seront sur scène pour chanter et célébrer le grand Serge.

La liste des chanteurs est prestigieuse : Alysée, Dani, Shirel, Rose, Catherine Falgayrac, Harel Skaat, Daniel Lévy, Michæl Greilsammer et évidemment Lulu Gainsbourg seront donc présents ce soir-là. Tout ce beau monde sera accompagné par 15 musiciens du Israël Jazz Orchestra.

Le fils de Serge Gainsbourg sera en Israël pour rendre hommage à son père dans le pays que l’auteur-compositeur-interprète de génie aimait et pour lequel il avait composé en 1967 ''Chanson pour Israël – Le Sable et le Soldat ''.

C’est aussi une partie essentielle de ses racines et de son identité que Lulu Gainsbourg vient chercher dans l’État hébreu, d’où son enthousiasme pour ce concert exceptionnel.

Il faut souligner qu' à la différence des déglonflés que sont les Pixies, Archive, Elvis Costello, Klaxons et Gorillaz Sound System qui ont boycotté Israël pour des raisons plus que fallacieuses, tous les grands artistes français qui seront présents à cette soirée sont ravis de pouvoir se produire dans l' État juif, comme l' ont fait tout récemment (dans des styles musicaux bien différents) The Editors, Elton John, Metallica, Rod Steward ou encore Missy Elliott et comme le feront très bientôt Suzanne Vega, Peter Murphy ou PIL ! Honneur leur soit rendu !

Les Productions LollyProd ont décidé que cette aventure musicale devait se prolonger tout au long de la nuit et c’est pour cela qu’unAfter-Party et un cocktail VIP seront organisés après le concert * en compagnie de Lulu Gainsbourg himself et de tous les artistes qui auront participé à cette superproduction musicale. Cet ''After'' se déroulera dans un endroit très sélect de Tel-Aviv, endroit tenu secret jusqu’au soir du concert.

Pour obtenir tous les renseignements nécessaires et réserver vos places :

http://gainsbourgopera.com/

Frédéric SROUSSI

http://www.aschkel.info/article-tel-aviv-va-accueillir-un-tres-prestigieux-spectacle-en-hommage-a-serge-gainsbourg-53849919.html
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: SERGE GAINSBOURG   

Revenir en haut Aller en bas
 
SERGE GAINSBOURG
Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Serge Gainsbourg
» SERGE GAINSBOURG
» Serge Gainsbourg et Jane Birkin
» "Cinémas" de Serge Moati
» SERGE ROMANO nouvel entraineur du DFCO

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
H A R M O N Y :: LA MUSIQUE ADOUCIT LES MOEURS :: TOUTE LA MUSIQUE QUE J'AIME.... :: LA CHANSON FRANCAISE :: CHANTEURS FRANCOPHONES-
Sauter vers: