H A R M O N Y


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 JACQUES PREVERT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9689
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: JACQUES PREVERT   Mar 8 Juil - 15:14

JE SUIS COMME JE SUIS



Je suis comme je suis
Je suis faite comme ça
Quand j'ai envie de rire
Oui je ris aux éclats
J'aime celui qui m'aime

Est-ce ma faute à moi
Si ce n'est pas le même
Que j'aime chaque fois
Je suis comme je suis
Je suis faite comme ça
Que voulez-vous de plus
Que voulez-vous de moi

Je suis faite pour plaire
Et n'y puis rien changer
Mes talons sont trop hauts
Ma taille trop cambrée
Mes seins beaucoup trop durs
Et mes yeux trop cernés
Et puis après
Qu'est-ce que ça peut vous faire
Je suis comme je suis
Je plais à qui je plais

Qu'est-ce que ça peut vous faire
Ce qui m'est arrivé
Oui j'ai aimé quelqu'un
Oui quelqu'un m'a aimée
Comme les enfants qui s'aiment
Simplement savent aimer
Aimer aimer...
Pourquoi me questionner
Je suis là pour vous plaire
Et n'y puis rien changer.

Jacques Prevert


Découvrez Juliette Gréco!



Dernière édition par Nine le Mer 15 Sep - 3:08, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9689
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: JACQUES PREVERT   Lun 11 Aoû - 17:09

PATER NOSTER



Notre Père qui êtes aux cieux
Restez y ...

nous nous resterons sur la terre
Qui est quelquefois si jolie

Avec ses mystères de New York
Et puis ses mystères de Paris
Qui valent bien celui de la Trinité
Avec son petit canal de l'Ourcq
Sa grande muraille de Chine
Sa rivière de Morlaix
Ses bêtises de Cambrai
Avec son océan Pacifique
Et ses deux bassins aux Tuileries
Avec ses bons enfants et ses mauvais sujets
Avec toutes les merveilles du monde
Qui sont là
Simplement sur la terre
Offertes à tout le monde
Éparpillées
Émerveillées elles-mêmes d'être de telles merveilles
Et qui n'osent se l'avouer
Comme une jolie fille nue qui n'ose se montrer
Avec les épouvantables malheurs du monde
Qui sont légion
Avec leurs légionnaires
Avec leurs tortionnaires
Avec les maîtres de ce monde
Les maîtres avec leurs prêtres leurs traîtres et leurs
Reîtres
Avec les saisons
Avec les années
Avec les jolies filles et avec les vieux cons
Avec la paille de la misère pourrissant dans l'acier des canons

JACQUES PREVERT


Dernière édition par Nine le Mer 15 Sep - 3:12, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9689
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: JACQUES PREVERT   Lun 11 Aoû - 17:15

LES FEUILLES MORTES

Prévert écrit ses poèmes, sans se soucier des règles.
Cette façon simple et incomparable de dire la vie et l'amour,
Prévert l'a exploitée avec autant de verve dans ses chansons.

Ses compositeurs, tel Joseph Kosma,
ou encore les divers interprètes
(dont les plus connus sont Yves Montand, Juliette Gréco, Les Frères Jacques,
Marianne Oswald et Serge Reggiani)
feront de même en habillant ses mots de musique.
Pour la traduire, il faut savoir battre la mesure et savoir oublier de la battre.
La musique n'utilise pas uniquement les mots comme éléments rythmiques;
elle accompagne aussi leur sens.
A l'analyse, la chanson apparaît comme complexe
mais elle reste simple à comprendre et à écouter.



LES FEUILLES MORTES texte J. PREVERT Musique V. Kosma
interpretée par Yves MONTANT
(un vrai classique du repertoire de la chanson Française).
Une chanson ÉTERNELLE qui a fait le tour du Monde


Dernière édition par Nine le Mer 15 Sep - 4:42, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9689
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: JACQUES PREVERT   Mar 12 Aoû - 10:17

COMPLAINTE DE VINCENT



À Paul Eluard

À Arles où roule le Rhône
Dans l'atroce lumière de midi
Un homme de phosphore et de sang
Pousse une obsédante plainte
Comme une femme qui fait son enfant
Et le linge devient rouge
Et l'homme s'enfuit en hurlant
Pourchassé par le soleil
Un soleil d'un jaune strident
Au bordel tout près du Rhône
L'homme arrive comme un roi mage
Avec son absurde présent
Il a le regard bleu et doux
Le vrai regard lucide et fou
De ceux qui donnent tout à la vie
De ceux qui ne sont pas jaloux
Et montre à la pauvre enfant
Son oreille couchée dans le linge
Et elle pleure sans rien comprendre
Songeant à de tristes présages
L'affreux et tendre coquillage
Où les plaintes de l'amour mort
Et les voix inhumaines de l'art
Se mêlent aux murmures de la mer
Et vont mourir sur le carrelage
Dans la chambre où l'édredon rouge
D'un rouge soudain éclatant
Mélange ce rouge si rouge
Au sang bien plus rouge encore
De Vincent à demi mort
Et sage comme l'image même
De la misère et de l'amour
L'enfant nue toute seule sans âge
Regarde le pauvre Vincent
Foudroyé par son propre orage
Qui s'écroule sur le carreau
Couché dans son plus beau tableau
Et l'orage s'en va calmé indifférent
En roulant devant lui ses grands tonneaux de sang
L'éblouissant orage du génie de Vincent
Et Vincent reste là dormant rêvant râlant
Et le soleil au-dessus du bordel
Comme une orange folle dans un désert sans nom
Le soleil sur Arles
En hurlant tourne en rond

J. PREVERT


Dernière édition par Nine le Mer 15 Sep - 3:21, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9689
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: JACQUES PREVERT   Lun 20 Oct - 18:54

CET AMOUR



Cet amour
Si violent
Si fragile
Si tendre
Si désespéré

Cet amour
Beau comme le jour
Et mauvais comme le temps
Quand le temps est mauvais
Cet amour si vrai
Cet amour si beau
Si heureux
Si joyeux
Et si dérisoire

Tremblant de peur comme un enfant dans le noir
Et si sûr de lui
Comme un homme tranquille au milieu de la nuit
Cet amour qui faisait peur aux autres
Qui les faisait parler
Qui les faisait blémir
Cet amour guetté
Parce que nous le guettions
Traqué blessé piétiné achevé nié oublié
Parce que nous l'avons traqué blessé piétiné achevé nié oublié

Cet amour tout entier
Si vivant encore
Et tout ensoleillé
C'est le tien
C'est le mien
Celui qui a été
Cette chose toujours nouvelles
Et qui n'a pas changé

Aussi vraie qu'une plante
Aussi tremblante qu'un oiseau
Aussi chaude aussi vivante que l'été
Nous pouvons tous les deux
Aller et revenir
Nous pouvons oublier
Et puis nous rendormir
Nous réveiller souffrir vieillir
Nous endormir encore
Rêver à la mort
Nous éveiller sourire et rire
Et rajeunir

Notre amour reste là
Têtu comme une bourrique
Vivant comme le désir
Cruel comme la mémoire
Bête comme les regrets
Tendre comme le souvenir
Froid comme le marbre
Beau comme le jour
Fragile comme un enfant
Il nous regarde en souriant
Et il nous parle sans rien dire
Et moi j'écoute en tremblant
Et je crie
Je crie pour toi
Je crie pour moi
Je te supplie

Pour toi pour moi et pour tous ceux qui s'aiment
Et qui se sont aimés
Oui je lui crie
Pour toi pour moi et pour tous les autres
Que je ne connais pas
Reste là
Là où tu es
Là où tu étais autrefois
Reste là
Ne bouge pas
Ne t'en va pas

Nous qui sommes aimés
Nous t'avons oublié
Toi ne nous oublie pas
Nous n'avions que toi sur la terre
Ne nous laisse pas devenir froids
Beaucoup plus loin toujours
Et n'importe où
Donne-nous signe de vie
Beaucoup plus tard au coin d'un bois
Dans la forêt de la mémoire
Surgis soudain
Tends-nous la main
Et sauve-nous.

JACQUES PREVERT




Dernière édition par Nine le Jeu 16 Sep - 2:30, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Bridget

avatar

Féminin Nombre de messages : 2423
Age : 66
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: JACQUES PREVERT   Mer 9 Juin - 19:32

.
Voilà , comme je l'avais pensé , et heureusement , ces précieux documents resteront à la Ville de Paris , enfin à l'état !


Plus de deux millions d'euros pour la vente Prévert à Paris



PARIS (AP) — La vente de 48 lots de la collection privée Jacques Prévert a récolté mercredi un total de 2.280.254 euros frais inclus, le triple de son estimation. Le manuscrit original du film "Le Quai des brumes" a été acquis pour 557.640 euros, la plus haute enchère de la dispersion organisée par la maison de ventes Ader à l'Hôtel-Drouot.

"Je suis ravie du véritable engouement constaté pendant la vente où se sont déroulées de vraies batailles d'enchères", a confié à l'Associated Press Eugénie Bachelot-Prévert, unique petite-fille de Jacques Prévert et directrice de Fatras, le fonds qui gère les droits patrimoniaux du poète. "Je regrette simplement que 'Les Feuilles mortes' n'aient pas grimpé plus haut", a-t-elle souligné, jugeant que cette oeuvre avait été "légèrement sous-estimée".

Acquis par le Musée des Lettres et Manuscrits de Paris pour 557.640 euros, le scénario manuscrit du film classique "Le Quai des brumes", tourné par Marcel Carné en 1938, a quasiment doublé son estimation. Le même musée a aussi remporté l'enchère du manuscrit de la chanson "Les Feuilles mortes" pour 185.880 euros, soit plus de quatre fois son estimation. Ce texte, un monument de la culture francophone dont il existe quelque 600 interprétations différentes dans le monde, a notamment été immortalisé par Yves Montand.

Deuxième plus belle enchère de la vacation, une huile sur contreplaqué de Picasso intitulé "Les Baigneurs" et figurant la famille Prévert à la plage et dédicacé par le peintre. Cette rareté a trouvé preneur auprès d'un collectionneur particulier à 446.112 euros, soit le triple de son estimation.

Même chose pour une gouache de Miró, également dédicacée par l'artiste, qui s'est envolée à 272.624 euros, pour une estimation située entre 70.000 et 80.000 euros.

Enluminés par Picasso sur des textes de Prévert et des photos de Villers, de rares cahiers ont aussi atteint des sommets à 340.780 euros, le double de leur estimation. La Bibliothèque nationale a préempté les planche scénaristiques (textes manuscrites et dessins explicatifs) du film "Les Visiteurs du soir" pour 99.136 euros, une autre rareté de cette dispersion pour laquelle plus de 90% des lots ont trouvé preneur.

Autres enchères, mais plus raisonnable, un recueil de portraits du photographe Man Ray dédicacé à Prévert a été adjugé 969 euros, ou, plus petite enchère enregistrée, une carte de voeux de 1962 d'après Georges Braque est partie à 496 euros. AP

xrao/cov/sb
Revenir en haut Aller en bas
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9689
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: JACQUES PREVERT   Mer 15 Sep - 2:52



Les enfants qui s'aiment s'embrassent debout
Contre les portes de la nuit
Et les passants qui passent les désignent du doigt
Mais les enfants qui s'aiment
Ne sont là pour personne
Et c'est seulement leur ombre
Qui tremble dans la nuit
Excitant la rage des passants
Leur rage, leur mépris, leurs rires et leur envie
Les enfants qui s'aiment ne sont là pour personne
Ils sont ailleurs bien plus loin que la nuit
Bien plus haut que le jour
Dans l'éblouissante clarté de leur premier amour.

Jacques Prévert
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9689
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: JACQUES PREVERT   Mer 15 Sep - 3:25

JACQUES PREVERT


Jacques Prévert par Robert Doisneau

Le Désespoir est Assis sur un Banc

Dans un square sur un banc
Il y a un homme qui vous appelle quand on passe
Il a des binocles un vieux costume gris
Il fume un petit ninas il est assis
Et il vous appelle quand on passe
Ou simplement il vous fait signe
Il ne faut pas le regarder
Il ne faut pas l'écouter
Il faut passer
Faire comme si on ne le voyait pas
Comme si on ne l'entendait pas
Il faut passer et presser le pas
Si vous le regardez
Si vous l'écoutez
Il vous fait signe et rien personne
Ne peut vous empêcher d'aller vous asseoir près de lui
Alors il vous regarde et sourit
Et vous souffrez atrocement
Et l'homme continue de sourire
Et vous souriez du même sourire
Exactement
Plus vous souriez plus vous souffrez
Atrocement
Plus vous souffrez plus vous souriez
Irrémédiablement
Et vous restez là
Assis figé
Souriant sur le banc
Des enfants jouent tout près de vous
Des passants passent
Tranquillement
Des oiseaux s'envolent
Quittant un arbre
Pour un autre
Et vous restez là
Sur le banc
Et vous savez vous savez
Que jamais plus vous ne jouerez
Comme ces enfants
Vous savez que jamais plus vous ne passerez
Tranquillement
Comme ces passants
Que jamais plus vous ne vous envolerez
Quittant un arbre pour un autre
Comme ces oiseaux.

1945
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9689
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: JACQUES PREVERT   Mer 15 Sep - 3:29

Dans chaque église


Van Gogh (église Auvers sur oise)

"Dans chaque église,
il y a toujours quelque chose qui cloche.
Bien sûr, des fois,
j'ai pensé à mettre fin à mes jours,

mais je ne savais jamais par lequel commencer.
S'il n'y avait que sept merveilles du monde sur la terre,
cela ne vaudrait pas la peine d'y aller voir.
Moi, fonctionnaire de la vie,
je touche mon salaire et de jour et de nuit;
l'heure me paie,
les années me ruinent et déjà me remercient.

Fort heureusement,
chaque réussite est l'échec d'autre chose.
Il n'y a pas de problème,
il n'y a que des professeurs.
Comme cela nous semblerait flou,
inconsistant et inquiétant
une tête de vivant,
s'il n'y avait pas une tête de mort dedans.
Le temps mène la vie dure à ceux qui veulent le tuer.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9689
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: JACQUES PREVERT   Mer 15 Sep - 3:38

Immense et Rouge



Immense et rouge
Au-dessus du Grand Palais
Le soleil d'hiver apparaît
Et disparaît
Comme lui mon coeur va disparaître
Et tout mon sang va s'en aller
S'en aller à ta recherche
Mon amour
Ma beauté
Et te trouver
Là où tu es.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9689
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: JACQUES PREVERT   Mer 15 Sep - 3:42

Chanson du geôlier



Où vas-tu beau geôlier
Avec cette clé tachée de sang
Je vais délivrer celle que j'aime
S'il en est encore temps
Et que j'ai enfermée
Tendrement cruellement
Au plus secret de mon désir
Au plus profond de mon tourment
Dans les mensonges de l'avenir
Dans les bêtises des serments
Je veux la délivrer
Je veux qu'elle soit libre
Et même de m'oublier
Et même de s'en aller
Et même de revenir
Et encore de m'aimer
Ou d'en aimer un autre
Si un autre lui plaît
Et si je reste seul
Et elle en allée
Je garderai seulement
Je garderai toujours
Dans mes deux mains en creux
Jusqu'à la fin des jours
La douceur de ses seins modelés par l'amour.


Dernière édition par Nine le Mer 15 Sep - 3:57, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9689
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: JACQUES PREVERT   Mer 15 Sep - 3:50

Chanson

Quel jour sommes-nous ?
Nous sommes tous les jours
Mon amie
Nous sommes toute la vie
Mon amour
Nous nous aimons et nous vivons
Nous vivons et nous nous aimons
Et nous ne savons pas ce que c'est que la vie
Et nous ne savons pas ce que c'est que le jour
Et nous ne savons pas ce que c'est que l'amour.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9689
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: JACQUES PREVERT   Mer 15 Sep - 3:59

Le jardin


LE BAISER KLIMT

Des milliers et des milliers d'années
Ne sauraient suffire
Pour dire
La petite seconde d'éternité
Où tu m'as embrassé
Où je t'ai embrassèe
Un matin dans la lumière de l'hiver
Au parc Montsouris à Paris
A Paris
Sur la terre
La terre qui est un astre.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9689
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: JACQUES PREVERT   Mer 15 Sep - 4:13

RAPELLE TOI BARBARA

Jacques Prévert (4 février 1900/ 11 avril 1977)

eut beaucoup de mal à se faire reconnaître des critiques
car on lui reprochait la trop grande simplicité de sa poésie.
A présent, il est considéré comme un des plus grands poètes du XXème siècle
et il est publié dans la collection de La Pléiade,
synonyme de consécration et d’honneur pour un écrivain.
La poésie Barbara est extraite de Paroles, paru en 1946.
C’est un texte de circonstances qui se réfère aux 165 bombardements
de la ville de Brest entre le 19 juin 1940 et le 18 septembre 1944.
La destruction complète de la ville inspire une réflexion pessimiste sur l’amour et la vie.
* source : site Jacques Prévert
vidéo Serge Reggiani



Rappelle-toi Barbara
Il pleuvait sans cesse sur Brest ce jour-là
Et tu marchais souriante
Epanouie ravie ruisselante
Sous la pluie
Rappelle-toi Barbara
Il pleuvait sans cesse sur Brest
Et je t'ai croisée rue de Siam
Tu souriais
Et moi je souriais de même
Rappelle-toi Barbara
Toi que je ne connaissais pas
Toi qui ne me connaissais pas
Rappelle-toi
Rappelle toi quand même ce jour-là
N'oublie pas
Un homme sous un porche s'abritait
Et il a crié ton nom
Barbara
Et tu as couru vers lui sous la pluie
Ruisselante ravie épanouie
Et tu t'es jetée dans ses bras
Rappelle-toi cela Barbara
Et ne m'en veux pas si je te tutoie
Je dis tu à tous ceux que j'aime
Même si je ne les ai vus qu'une seule fois
Je dis tu à tous ceux qui s'aiment
Même si je ne les connais pas
Rappelle-toi Barbara
N'oublie pas
Cette pluie sage et heureuse
Sur ton visage heureux
Sur cette ville heureuse
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9689
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: JACQUES PREVERT   Mer 15 Sep - 4:30

La vie est une cerise
La mort est un noyau
L'amour un cerisier.




citation de Jacques Prevert
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9689
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: JACQUES PREVERT   Mer 15 Sep - 4:35

Le miroir brisé



Le petit homme qui chantait sans cesse
le petit homme qui dansait dans ma tête
le petit homme de la jeunesse
a cassé son lacet de soulier
et toutes les baraques de la fête
tout d'un coup se sont écroulées
et dans le silence de cette fête
j'ai entendu ta voix heureuse
ta voix déchirée et fragile
enfantine et désolée
venant de loin et qui m'appelait
et j'ai mis ma main sur mon coeur
où remuaient
ensanglantés
les septs éclats de glace de ton rire étoilé.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9689
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: JACQUES PREVERT   Mer 15 Sep - 18:18

Alicante



Une orange sur la table
Ta robe sur le tapis
Et toi dans mon lit
Doux présent du présent
Fraîcheur de la nuit
Chaleur de ma vie.


Dernière édition par Nine le Mer 15 Sep - 20:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9689
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: JACQUES PREVERT   Mer 15 Sep - 18:26

Premier jour



Des draps blancs dans une armoire
Des draps rouges dans un lit
Un enfant dans sa mère
Sa mère dans les douleurs
Le père dans le couloir
Le couloir dans la maison
La maison dans la ville
La ville dans la nuit
La mort dans un cri
Et l'enfant dans la vie.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9689
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: JACQUES PREVERT   Mer 15 Sep - 18:37

Pour faire le portrait d'un oiseau



Peindre d'abord une cage
avec une porte ouverte
peindre ensuite
quelque chose de joli
quelque chose de simple
quelque chose de beau
quelque chose d'utile
pour l'oiseau
placer ensuite la toile contre un arbre
dans un jardin
dans un bois
ou dans une forêt
se cacher derrière l'arbre
sans rien dire
sans bouger ...
Parfois l'oiseau arrive vite
mais il peut aussi bien mettre de longues années
avant de se décider
Ne pas se décourager
attendre
attendre s'il le faut pendant des années
la vitesse ou la lenteur de l'arrivée de l'oiseau
n'ayant aucun rapport
avec la réussite du tableau
Quand l'oiseau arrive
s'il arrive
observer le plus profond silence
attendre que l'oiseau entre dans la cage
et quand il est entré
fermer doucement la porte avec le pinceau
puis
effacer un à un tous les barreaux
en ayant soin de ne toucher aucune des plumes de l'oiseau
Faire ensuite le portrait de l'arbre
en choisissant la plus belle de ses branches
pour l'oiseau
peindre aussi le vert feuillage et la fraîcheur du vent
la poussière du soleil
et le bruit des bêtes de l'herbe dans la chaleur de l'été
et puis attendre que l'oiseau se décide à chanter
Si l'oiseau ne chante pas
c'est mauvais signe
signe que le tableau est mauvais
mais s'il chante c'est bon signe
signe que vous pouvez signer
Alors vous arrachez tout doucement
une des plumes de l'oiseau
et vous écrivez votre nom dans un coin du tableau.



Dernière édition par Nine le Jeu 16 Sep - 2:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9689
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: JACQUES PREVERT   Jeu 16 Sep - 0:39

Sables mouvants



Démons et merveilles
Vents et marées
Au loin déjà la mer s'est retirée
Démons et merveilles
Vents et marées
Et toi
Comme une algue doucement caressée par le vent
Dans les sables du lit tu remues en rêvant
Démons et merveilles
Vents et marées
Au loin déjà la mer s'est retirée
Mais dans tes yeux entrouverts
Deux petites vagues sont restées
Démons et merveilles
Vents et marées
Deux petites vagues pour me noyer.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9689
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: JACQUES PREVERT   Jeu 16 Sep - 2:12

Chanson de l'oiseleur



L'oiseau qui vole si doucement
L'oiseau rouge et tiède comme le sang
L'oiseau si tendre l'oiseau moqueur
L'oiseau qui soudain prend peur
L'oiseau qui soudain se cogne
L'oiseau qui voudrait s'enfuir
L'oiseau seul et affolé
L'oiseau qui voudrait vivre
L'oiseau qui voudrait chanter
L'oiseau qui voudrait crier
L'oiseau rouge et tiède comme le sang
L'oiseau qui vole si doucement
C'est ton coeur jolie enfant
Ton coeur qui bat de l'aile si tristement
Contre ton sein si dur si blanc

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9689
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: JACQUES PREVERT   Ven 17 Sep - 0:57

POUR TOI MON AMOUR



Je suis allé au marché aux oiseaux
Et j'ai acheté des oiseaux
Pour toi
mon amour
Je suis allé au marché aux fleurs
Et j'ai acheté des fleurs
Pour toi
mon amour
Je suis allé au marché à la ferraille
Et j'ai acheté des chaînes
De lourdes chaînes
Pour toi
mon amour
Et puis je suis allé au marché aux esclaves
Et je t'ai cherchée
Mais je ne t'ai pas trouvée
mon amour



Dernière édition par Nine le Ven 17 Sep - 1:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9689
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: JACQUES PREVERT   Ven 17 Sep - 1:06

Le Cancre



Il dit non avec la tête
Mais il dit oui avec le cœur
Il dit oui à ce qu'il aime
Il dit non au professeur
Il est debout
On le questionne
Et tous les problèmes sont posés
Soudain le fou rire le prend
Et il efface tout
Les chiffres et les mots
Les dates et les noms
Les phrases et les pièges
Et malgré les menaces du maître
Sous les huées des enfants prodiges
Avec des craies de toutes les couleurs
Sur le tableau noir du malheur
Il dessine le visage du bonheur

Jacques Prévert, Paroles, 1945

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9689
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: JACQUES PREVERT   Mer 20 Oct - 1:49

Le chat et l’oiseau



Un village écoute désolé
Le chant d’un oiseau blessé
C’est le seul oiseau du village
Et c’est le seul chat du village
Qui l’a à moitié dévoré
Et l’oiseau cesse de chanter
Le chat cesse de ronronner
Et de se lécher le museau
Et le village fait à l’oiseau
De merveilleuses funérailles
Et le chat qui est invité
Marche derrière le petit cercueil de paille
Où l’oiseau mort est allongé
Porté par une petite fille
Qui n’arrête pas de pleurer.
Si j’avais su que cela te fasse tant de peine
Lui dit le chat
Je l’aurai mangé tout entier
Et puis je t’aurai raconté
Que je l’avais vu s’envoler
S’envoler jusqu’au bout du monde
Là-bas c’est tellement loin
Que jamais on n’en revient
Tu aurais eu moins de chagrin
Simplement de la tristesse et des regrets.
Il ne faut jamais faire les choses à moitié.

Jacques PREVERT


Dernière édition par Nine le Jeu 28 Oct - 2:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9689
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: JACQUES PREVERT   Jeu 28 Oct - 1:53



Un pied sur la rive droite, un pied sur la rive gauche,
et le troisième au derrière des imbéciles.
La femme est une pensée, la plus forte de la nature,
mais c'est une pensée dansante
Quand la morale fout le camp, le fric cavale derrière

Jacques Prévert
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: JACQUES PREVERT   

Revenir en haut Aller en bas
 
JACQUES PREVERT
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» JACQUES PREVERT
» Jacques Prévert.
» Chanson des Escargots qui vont à l'Enterrement de Jacques Prévert.
» Nage de St Jacques à la coriandre et au lait de coco
» J. Jacques MANOURY est-il décédé à Boulogne (62) ou (92) ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
H A R M O N Y :: LA PLUME EST LA LANGUE DE L'AME :: ECRIVAINS ET POETES-
Sauter vers: