H A R M O N Y


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ADRIENNE PAULY

Aller en bas 
AuteurMessage
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 10397
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: ADRIENNE PAULY   Ven 4 Juil - 14:24

ADRIENNE PAULY



En 2007, elle est nommée aux Victoires de la Musique,
dans les catégories « Album révélation de l'année » et
« Artiste révélation de l'année ».

Exubérance et timidité
Jeune désinvolte, Adrienne Pauly, chante les garçons, l'amour qui ne vient pas,
l'alcool, les cigarettes et les filles qui les fument,
les cafards qui succèdent aux rêveries.
Entre délire et lucidité, exubérance et timidité, sa voix tantôt fragile, tantôt fêlée,
emmène dans des chansonnettes modernes,
sortes de cartes postales trash, qu'on reçoit comme des baisers volés.

Belle comédienne brune, regard de braise, présence magnétique,
amoureuse de la scène et des mots, cherche rôle à sa mesure.
Talent évident, mais parfois hésitant,
Adrienne ne sait sur quel pied danser car son vrai rêve c'est de chanter.

Le jour, Adrienne se trouve nulle,
mais la nuit elle le chante si bien qu’elle décide de le rester.
Elle enchaîne les castings avec un air mauvais et une désinvolture enfantine,
elle se laisse pousser un poil dans la main et devient la bête noire
qui observe dans son coin ce monde qui avance sans elle et qui la regarde de haut.

La nuit, Adrienne écrit.
Elle se met dans la peau de gens de tous les jours qui comme elle
n’aiment pas confronter leurs rêves à la réalité :
une caissière du Prisunic, une fille seule en quête d’amour… l
es garçons, les cigarettes et les femmes qui les fument…
Le cafard qui succède au rêveries.

Avec sa jolie voix grave et légèrement fêlée, elle fredonne ses textes drôles,
un brin provoc sur un magneto qui ne la quitte pas.
Au hasard de ses rencontres nocturnes,
Adrienne croise le chanteur Camille Bazbaz qui lui apprend trois accords de piano
puis Christophe Ernault (« Allistair »)
qui l’aide à trouver un son enlevé et swingant proche du rock des Stranglers.

La future chanteuse rappelle alors deux amis d’enfance :
Nicolas Ulman, guitariste et comédien, future star des nuits parisiennes,
et Adanowski, chanteur crooner, tombeur de ces dames,
qui sort un album à la rentrée. Yarol Poupaud (FFF) abandonne sa guitare
pour la batterie et mène à la baguette ce groupe qui compte aussi le clavier
des AS Dragon, Michael Garçon.

Depuis deux ans, Adrienne et son band enflamment les scènes parisiennes.
Quand le quatuor de mâles apparaît sur scène, les admiratrices s’approchent.
Dans l’ombre, une silhouette élancée débarque au milieu des musiciens.
Les fans rappliquent.
Une jeune fille toute menue se livre alors à un public ébahi.

myspace :
http://www.myspace.com/adriennepauly

http://www.femme-en-ville.com/blog/index.php/2007/03/21/648-adrienne-pauly-l-interview-en-video


Dernière édition par Nine le Mar 2 Mar - 2:55, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 10397
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: ADRIENNE PAULY   Ven 4 Juil - 14:28

J' VEUX UN MEC