H A R M O N Y


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 DAVID BOWIE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Margitza-yeah

avatar

Nombre de messages : 275
Age : 34
Date d'inscription : 20/05/2008

MessageSujet: DAVID BOWIE    Dim 25 Mai - 18:09


Né le 8 janvier 1947, à Brixton (Londres), en Angleterre, David Bowie (de son vrai nom David Robert Jones) est l’un des mythes vivants du rock. Véritable touche à tout, souvent marginal, il a influencé de très nombreux artistes des générations suivantes.

Dès l’adolescence, il apprend à jouer du saxophone et se produit avec les Manish Boys et les King Bees. Il s’enferme ensuite dans un monastère jusqu’à la fin des années 60…

C’est à son retour que sa carrière s’enflamme véritablement. En pleine période « hippie », il prend tout le monde à contre-pied en publiant l’album Space Oddity dont le single éponyme remporte un franc succès, suivi deux ans plus tard de The Man Who Sold The World.

Souvent avant-gardiste, Bowie se crée un personnage sur mesure en 1972 avec « Ziggy Stardust ». Fer du lance du mouvement « glam », Bowie devient vite une star internationale et est aux manettes du légendaire Transformer de Lou Reed en 1975.

Plusieurs morceaux de Bowie, réalisés durant les années 70, demeurent gravés dans la légende tels Changes, Suffragette City, The Jean Genie, Rebel Rebel et Heroes.

Exilé à Berlin, notre homme y collabore avec Brian Eno et enregistre trois albums de musique expérimentale électronique.


Son plus gros succès commercial arrive en 1983 avec Let’s Dance. Il a cette fois-ci décidé d’explorer un univers qu’il connaît moins en compagnie de Nile Rodgers, producteur et leader du groupe phare du disco, Chic.

Outre la chanson titre de cet album, on relève China Girl, Modern Love ou Criminal World. Le guitariste de blues, Stevie Ray Vaughan, apporte également sa contribution à ce chef-d’oeuvre.

Les années 80 permettent aussi à Bowie de connaître d’autres réussites: Ashes To Ashes, Under Pressure avec le groupe Queen ou Dancing In The Streets en compagnie de Mick Jagger.

A la fin de cette décennie, il monte un groupe, Tin Machine, qui publie deux albums qui n’ont pas le succès escompté. Revenu en solo dans les années 90, il continue son exploration musicale et oscille entre rock, électro et musique industrielle.


Bowie revient en grâce (et à la mode) en 1999 avec Hours. La nouvelle génération vient même lui donner un coup de main, à l’image de Brian Molko (Placebo), avec qui il chante en duo Without You, I’m Nothing. Tout un symbole…

Bowie décide alors de renouer avec son ancien producteur, Tony Visconti, près de vingt ans après Let’s Dance. Nous sommes en 2002 et Heathen réhabilite définitivement l’artiste.

Un opus qui bénéficie encore de la présence de nombreuses « guest stars » comme Pete Townshend des Who, Dave Grohl des Foo Fighters, Moby ou encore Air ! Suivent des concerts en France, dans les arènes de Nîmes et à l’Olympia.


En 2003, un best of est édité tandis que la célébration des trente ans de « Ziggy Stardust » prend la forme d’une réédition en double CD, double vinyl et DVD.


A la surprise quasi-générale, Reality, le 26ème album de David Bowie, sort seulement 15 mois après Heathen avec toujours Tony Visconti à la production et les mêmes musiciens.

Malheureusement cet album n'est pas à la hauteur du précédent. Même s'il est bon, il manque des titres de l'ampleur de Sunday, Heathen ou 5:15.

Ceci ne l'empêche pas de se lancer dans l'un des plus grands tours de sa carrière avec plus de 100 dates entre octobre 2003 et juin 2004. Alors qu'il se lance en juin 2004 dans une série de shows dans les festivals d'été européens, il doit interrompre sa tournée suite à une douleur à l'épaule et à une opération d'urgence du coeur en Allemagne. Il passera la fin de l'année en convalescence chez lui à New York.


Finalement l'année 2005 fut bien calme pour David Bowie : pas d'album et encore moins de concerts. On a eu seulement droit à quelques apparitions people au bras de sa belle somalienne et tout de même deux prestations live avec Arcade Fire.

Tout s'est donc reporté à 2006. Eh bien non : l'année fut très calme aussi avec seulement quelques apparitions.

Par contre l'année 2007 sera cette fois-ci bowiesque. Normal ce sera celle de ses 60 ans. Aurons-nous droit à un concert du style du 9 janvier 1997 pour ses 50 ans ? Croisons les doigts. En tout cas des rumeurs de nouvel album et de concerts circulent déjà sur le net. Vivement 2007.


Pierrick Roux

http://www.ramdam.com/bio/david-bowie-biographie/


Dernière édition par Margitza-yeah le Lun 14 Juil - 20:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Margitza-yeah

avatar

Nombre de messages : 275
Age : 34
Date d'inscription : 20/05/2008

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE    Dim 25 Mai - 18:11









Revenir en haut Aller en bas
Bridget

avatar

Féminin Nombre de messages : 2374
Age : 65
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE    Dim 25 Mai - 18:22

Alors son dernier passage à Taratata




A regarder jusqu'à la dernière note de la chanson wink3

Vous allez comprendre


Dernière édition par Bridget le Jeu 23 Sep - 13:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Bridget

avatar

Féminin Nombre de messages : 2374
Age : 65
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE    Lun 2 Juin - 17:41



.
Un must HEROES Etoile


Et une vidéo live d'un concert auquel j'aurai bien voulu assister ......

je ne m'en lasse pas




Dernière édition par Bridget le Jeu 23 Sep - 13:10, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Bridget

avatar

Féminin Nombre de messages : 2374
Age : 65
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE    Jeu 19 Juin - 22:36


.

LIFE ON MARS ?






Life on Mars ? est une chanson de David Bowie apparue sur l'album Hunky Dory en 1971, puis sortie en single.

On demanda à David Bowie d'écrire des paroles en anglais pour la chanson de Claude François Comme d'habitude, ce qui donna Even a Fool Learns to Love.

Mais l'auteur-compositeur Paul Anka acheta les droits de la version originale et en réécrit les paroles, donnant naissance à My Way, rendue célèbre par l'interprétation de Frank Sinatra. La version de Bowie ne parut jamais.

Life on Mars? est la réponse de Bowie à cet événement, qui lui fit manquer une fortune : la chanson possède la même séquence d'accords que My Way, et comme Bowie l'expliqua lors d'une interview à la BBC, il s'agit d'une « prise moderniste » de la chanson d'Anka.

Un single de cette chanson parut tardivement en juin 1973, Life on Mars? ayant été qualifiée de chanson éclatante et ayant bénéficié d'une large diffusion radiophonique. Le single, qui avait pour face B The Man Who Sold the World, atteignit la troisième place au Royaume-Uni et resta dans les charts pendant treize semaines, avant d'y revenir à la 55e place plus de 30 ans plus tard, en grande partie du fait de la série télévisée Life on Mars, nommée d'après la chanson.

Un clip pour cette chanson a été réalisé par Mick Rock. On y voit David Bowie, très maquillé et vêtu d'un costume bleu azur, la chanter devant un fond blanc.





En février 1999, un sondage réalisé auprès des lecteurs de Q Magazine l'inclut dans la liste des 100 plus grands singles de tous les temps. Un sondage réalisé par Radio 2 en 1986 l'a élue meilleure chanson de David Bowie de tous les temps.

Source Wikipédia


Bridget pour Har'mony Forum


Dernière édition par Bridget le Jeu 23 Sep - 13:20, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: DAVID BOWIE    Ven 20 Juin - 22:58

Top bridget et un petit scoop


MERCI



et GRAND MERCI marg
Revenir en haut Aller en bas
Bridget

avatar

Féminin Nombre de messages : 2374
Age : 65
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE    Dim 13 Juil - 14:56




.



Paroles

Under Pressure QUEEN


Mm ba ba de
Um bum ba de
Um bu bu bum da de
Pressure pushing down on me
Pressing down on you no man ask for
Under pressure - that burns a building down
Splits a family in two
Puts people on streets
Um ba ba be
Um ba ba be
De day da
Ee day da - that's o.k.
It's the terror of knowing
What the world is about
Watching some good friends
Screaming 'Let me out'
Pray tomorrow - gets me higher
Pressure on people - people on streets
Day day de mm hm
Da da da ba ba
O.k.
Chippin' around - kick my brains around the floor
These are the days it never rains but it pours
Ee do ba be
Ee da ba ba ba
Um bo bo
Be lap
People on streets - ee da de da de
People on streets - ee da de da de da de da
It's the terror of knowing
What this world is about
Watching some good friends
Screaming 'Let me out'
Pray tomorrow - gets me higher high high
Pressure on people - people on streets
Turned away from it all like a blind man
Sat on a fence but it don't work
Keep coming up with love
but it's so slashed and torn
Why - why - why ?
Love love love love love
Insanity laughs under pressure we're cracking
Can't we give ourselves one more chance
Why can't we give love that one more chance
Why can't we give love give love give love give love
give love give love give love give love give love
'Cause love's such an old fashioned word
And love dares you to care for
The people on the edge of the night
And loves dares you to change our way of
Caring about ourselves
This is our last dance
This is our last dance
This is ourselves
Under pressure
Under pressure
Pressure


Dernière édition par Bridget le Jeu 23 Sep - 13:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Bridget

avatar

Féminin Nombre de messages : 2374
Age : 65
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE    Dim 13 Juil - 15:14


.






son myspace : http://profile.myspace.com/index.cfm?fuseaction=user.viewProfile&friendID=17229523


son site officiel : http://www.davidbowie.com/







Dernière édition par Bridget le Jeu 23 Sep - 21:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Bridget

avatar

Féminin Nombre de messages : 2374
Age : 65
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE    Sam 2 Aoû - 16:18



.
Scarlett Johansson en duo avec David Bowie...





Le premier opus de l'actrice intitulé "Anywhere I lay my head " contient dix reprises de titres de Tom Waits.

Mais comme Scarlett Johansson ne fait rien comme tout le monde — parce qu'elle n'est pas tout le monde —, elle a demandé, lors d'une fête, à David Bowie de l'accompagner sur un titre. Rien que ça !

Le légendaire interprète de Ziggy Stardust a accepté l'offre de Scarlett Johansson et a enregistré deux duos avec elle sur les chansons Fannin' Street et Falling Down.

Bowie s'est également fendu d'un gentil commentaire sur son site Internet: "Les chansons sont très bonnes, bien choisies dans le répertoire de Tom Waits. Les performances de Scarlett sont à la fois cools et mystiques.
Elle crée une ambiance qui pourrait rappeler Margery Latimer ou Jeanette Winterson (ndlr: deux écrivains)". Cependant, Bowie minimise son implication en disant: "Tout ce que j'ai fait ce sont des *oooh* et des *aaah* sur deux titres".


.


Dernière édition par Bridget le Jeu 23 Sep - 13:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Bridget

avatar

Féminin Nombre de messages : 2374
Age : 65
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE    Dim 10 Aoû - 12:52




.
Ziggy Stardust and the Spiders from Mars

ARTE propose , dans la nuit du mardi 26 au mercredi 27 août 2008 à 00 heure 15, le concert "Ziggy Stardust and the Spiders from Mars".


Le 3 juillet 1973, à l'issue d'un show aux allures de messe décadente, David Bowie annonce à ses fans stupéfaits la retraite anticipée de Ziggy Stardust. Un concert mythique filmé par Pennebaker !

Le 3 juillet 1973, au Hammersmith Odeon de Londres.

Dans les loges, David Bowie se métamorphose une dernière fois en Ziggy Stardust, ange sexy, androgyne futuriste, diva kitsch dont les jambes nues font grimper les jeunes filles (et les autres) au rideau.


Sur scène, la star la plus glam enchaîne ses standards : "Space oddity", "Suffragette city","Rock 'n' roll suicide"...


Il changera trois fois de parure au cours de la soirée, son guitariste Mick Ronson (avec qui il mimera quelques scènes de luttes sado-maso) maintenant la salle à température ambiante pendant que l'artiste disparaît en coulisses.


Pour son ultime apparition, David "Ziggy" Bowie n'a rien laissé au hasard : le show touche à la perfection.


Remixé vingt ans après sa sortie par Tony Visconti, le producteur légendaire de l'album Heroes, le film de Pennebaker consacre le chanteur au top de la première étape de sa carrière.


Sous les paillettes, un génie du rock !

http://www.telleestmatele.com/article-21840731.html


Ziggy Stardust est un personnage fictif créé et joué par David Bowie entre 1970 et 1973. Il l'utilisait comme une seconde personnalité, ni homme ni femme.

Ziggy fut le commencement des années du Glam rock et du New wave. Lorsque Bowie comprit que son succès n'en tenait qu'à Ziggy, il décida de le tuer sur scène en juin 1973 à Hammerfield, après avoir joué Rock'n'roll Suicide.
Suite au chaos médiatique provoqué par cet évènement, des milliers de fans connurent la chute la plus dure de la carrière du célèbre David Bowie. Ce fut ainsi la fin de la carrière de l'androgyne intergalactique qui venait d'ailleurs et Ziggy Stardust laissa place à Aladdin Sane.
Le groupe de Ziggy Stardust est The Spiders From Mars avec qui il a enregistré plusieurs albums. Celui-ci se termine peu après la disparition de Ziggy Stardust au grand public.





Dernière édition par Bridget le Jeu 23 Sep - 13:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Bridget

avatar

Féminin Nombre de messages : 2374
Age : 65
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE    Mer 3 Sep - 0:00

.
Live Santa Monica ’72

La réédition de son fameux concert à Santa Monica en 1972 est l’occasion de redécouvrir un Bowie qui écrit alors l’histoire du rock en direct.




Ça commence avec la voix du type de KMET , la radio de Santa Monica qui enregistre et diffuse ce concert de Bowie, le 20 octobre 1972 .

"Allez hop on va rejoindre David Bowie qui commence son concert ", dit en gros le mec d’une voix de présentateur de radio assez cool qui vous le fait presque imaginer en short et chemise à fleurs dans son studio.

Ce qui n’est pas le cas de Bowie sur scène : l’Anglais est blanc comme un cul, plein de fonds de teint encore plus blanc, il a les yeux maquillés et fatigués, sa célèbre crinière rouge-orangé, un pantalon en cuir moulant, une veste en cuir moulante aussi, et des boucles d’oreilles un peu comme Alice Sapritch.


On peut donc imaginer la tronche sidérée de ces Américains bronzés qui voient alors Bowie se déhancher comme une petite traînée et ouvrir son concert avec Hang On To Yourself, l’un des morceaux de The Rise and Fall of Ziggy Stardust and the Spiders from Mars , le disque dont il assure alors la promotion en Amérique.

Depuis quelques mois Bowie est littéralement devenu « Ziggy », ce personnage fictif et androgyne qu’il utilise comme une seconde peau (de lézard) et qui fait scandale un peu partout où il le trimballe.

Peu après la sortie d’Hunky Dory en 1971, qui annonce peu ou proue la naissance médiatique de Ziggy, Bowie dévoile son homosexualité au Melody Maker, en janvier 1972. Il passe ensuite la majeure partie de l’année habillé en femme et demande même parfois à ce qu’on l’appelle Lady Stardust.

Donc le Californien qui découvre Bowie ce 20 octobre 1972 à Santa Monica, même si on l’imagine plutôt ouvert d’esprit et pas forcément pro-Nixon (qui est alors au pouvoir), se prend un petit coup bing tiens sur le casque.

Voilà pour l’ambiance, et le pire, c’est que le Californien n’a encore rien vu.

Car ce qui est dingue ce soir-là à Santa Monica, c’est qu’au-delà des frusques, des cheveux oranges et de la provoc’, c’est surtout à un Bowie au sommet de son art que les veinards qui ont touché leur billet ont affaire.

Devenu une véritable star en Angleterre, Bowie est prêt à faire les poches à l’Amérique, autant dire presque au monde entier.

1972, c’est aussi l’année où Bowie produit le disque qui replace Lou Reed sur la carte, Transformer.

Il a débarqué sur le territoire US avec ce qui restera probablement son meilleur groupe, les Spiders from Mars. Mick Ronson (avec qui il a produit Transformer) est à la guitare, Trevor Bolder à la basse, et Mick « Woody » Woodmansey à la batterie. L’alchimie entre les quatre est totale, et la voix de Bowie, qui n’a jamais semblé aussi pure et parfaite, peut finir le travail.

Dès le deuxième morceau du concert, Ziggy Stardust justement, c’est l’évidence. Bowie, qu’il soit homme, qu’il soit femme, est absolument intouchable.



Il a 25 ans à peine et flotte au dessus du monde avec une élégance incroyable, jouant avec son image et ses fantasmes comme personne n’a osé le faire jusqu’ici dans l’histoire du rock.


Et c’est ce souffle de liberté intense qui transpire de ce concert à Santa Monica. Il faut entendre Changes rentrer et sortir d’une sorte de piano bar clandestin, Life on Mars briller d’un éclat sombre, ou encore Space Oddity trouver un orbite inédit.

Intouchable Bowie, on vous le dit. Même lorsqu’en en fin de concert il s’attaque au Velvet Underground avec une reprise de Waiting For The Man d’une rare électricité. Bowie ne reprend pas alors le Velvet.

Avec son groupe, il devient tout simplement le Velvet. La version de The Jean Genie qui suit en est la preuve incontestable. C’est comme si autour de Bowie le groupe new-yorkais s’était reformé l’espace de quelques minutes pour une version jouée à la Factory de l’hommage rendu à l’auteur des Bonnes.

A Santa Monica, ce soir du 20 octobre 1972, comme tout au long de l’année d’ailleurs (mais aussi de celle qui suivra, avec la sortie de Aladdin Sane en 1973 et la production de Fun House pour les Stooges), notre Bowie avec ses plumes dans les fesses écrit l’histoire du rock en direct, avec une facilité déconcertante.

Il en reprend les contours pour mieux les modifier. C’est direct et c’est précis, malgré les fanfreluches. C’est ambitieux aussi. Ce rock fantasmé, que l’on appelle aujourd’hui « glam », fait la nique à tout l’héritage des années 60. Les mélodies sont plus complexes, les histoires plus tourmentées.


A Santa Monica ce soir-là, en direct sur KMET, Bowie ouvre la voie à Roxy Music ou Krafwtwerk, bref en gros à tous ceux qui auront choisi d’aller un peu plus que le sempiternelle couplet/refrain, avec le même souci de postérité.

Les versions des chansons qu’il livre semblent gravées dans le marbre, et on se dit que le type qui a enregistré le concert ce soir-là n’a pas du en croire ses oreilles.

Longtemps ce concert a Santa Monica a fait la joie des distributeurs pirates, qui le vendaient sous le manteau.
Les accros de l’internet étaient de plus en plus nombreux à l’avoir découvert. Sa réédition aujourd’hui en coffret, avec un son nickel chrome et des documents d’époque en fait un véritable must.

Ecouter ce Live Santa Monica ‘72, c’est faire un bond de plus de trente ans en arrière et passer un peu de temps avec l’essence même de ce que fût Bowie : un génie visionnaire dont l’héritage n’est peut-être pas encore totalement digéré.
La réédition de ce concert est une bonne occasion de se mettre à table.


Pierre Siankowski
21 août 2008

http://www.lesinrocks.com/index.php?id=59&tx_critic[notule]=209266&tx_critic[backPid]=13&cHash=3f21023206




Dernière édition par Bridget le Ven 24 Sep - 0:42, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 12904
Age : 66
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE    Dim 25 Jan - 8:50



http://musique.fluctuat.net/blog/


Dernière édition par liliane le Mer 30 Juin - 18:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9609
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE    Ven 10 Juil - 9:45

David Bowie sort un mini-album consacré à sa chanson "Space Oddity"



(Relaxnews) - A l'occasion de la célébration du 40e anniversaire des premiers pas de l'homme sur la Lune le 20 juillet prochain, David Bowie sort un mini-album entièrement consacré à sa chanson Space Oddity sortie la même année.

En 1969, l'homme marchait pour la première fois sur la Lune. Cette même année, David Bowie sortait sa chanson Space Oddity narrant l'histoire d'un astronaute, Major Tom, ne pouvant plus revenir sur Terre. Pour célébrer cet anniversaire, un mini-album Space Oddity, sortira le 20 juillet.

L'opus sera composé de quatre versions différentes de la fameuse chanson, dont un enregistrement datant de 1979 et la version anglaise du single.

A l'achat de l'album, les fans recevront gratuitement les huit pistes originales de la chanson. A partir de ces pistes, ils pourront remixer le morceau à volonté.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Bridget

avatar

Féminin Nombre de messages : 2374
Age : 65
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE    Dim 26 Juil - 14:24


.
Livre, CD, DVD : malgré les sorties, le mystère David Bowie
LE MONDE | 24.07.09






De loin en loin, David Bowie nous rappelle son existence, tel un parent parti pour un trop long voyage, dont on reçoit des bribes de nouvelles grâce à des cartes postales jaunies.

La dernière en date a été envoyée de l'espace. Le 20 juillet, le chanteur a réédité en format digital quatre versions de son premier succès, Space Oddity (la version mono du single anglais, les versions mono et stéréo du single américain, un réenregistrement datant de 1979), à l'occasion du quarantième anniversaire de la sortie du disque et de l'alunissage d'Apollo 11.


Bowie met aussi à disposition des acheteurs les pistes originales de l'enregistrement, permettant ainsi à chacun d'élaborer son propre remix. Et de jouer à Bowie pendant son absence.




Chanteur et conteur dans "Storytellers"


Une semaine avant, l'icône du rock britannique avait fait un autre clin d'oeil au passé en publiant un CD-DVD, Storytellers, enregistré en 1999 à l'occasion d'une émission de la chaîne américaine VH1.
En pleine forme vocale, accompagné d'un excellent groupe, David Bowie jouait face à un public de privilégiés, entrecoupant ses chansons d'anecdotes savoureuses sur sa carrière.

A 62 ans, le Thin White Duke nous rappelle parfois ce qu'il a été, mais ne nous dit rien de ce qu'il devient, lui qui, pendant près de trente-cinq ans, a nourri intensément l'histoire de la musique populaire et les fantasmes de plusieurs générations de fans.

Même au début des années 2000, quand son succès était moins étincelant, Bowie enchaînait les disques et les tournées. Jusqu'à l'accident cardiaque, survenu le 25 juin 2004 sur la scène d'un festival allemand.

Alors qu'il avait arrêté de fumer depuis six mois, le chanteur payait des décennies de consommation intensive de tabac - jusqu'à 60 cigarettes par jour. Après avoir subi une angioplastie, il avait été contraint à un long repos forcé. Depuis, sa carrière se dessine en pointillé.

Exceptionnellement, celui qui est resté une des influences majeure de la scène rock (pour sa nouvelle tournée, U2 entre sur scène au son de Space Oddity), est réapparu sur scène, accompagnant par exemple, en 2005, le groupe canadien Arcade Fire, ou, en 2006, la chanteuse soul Alicia Keys, puis l'ancien guitariste de Pink Floyd, David Gilmour, au Royal Albert Hall de Londres.

Sur disque, on a pu l'entendre aux choeurs sur les albums d'un groupe danois, Kashmir, et des Américains de TV on the Radio, ainsi qu'en 2008, dans deux titres du premier album de l'actrice Scarlett Johansson.

L'an dernier, le chanteur s'était amusé à choisir et à commenter des titres pour une compilation CD de ses chansons, iSelect, distribuée gratuitement dans le magazine anglais The Mail on Sunday. A cette occasion, Bowie prenait le parti de mettre en avant des titres moins connus de son catalogue.


Des rumeurs annonçaient la production pour Broadway d'une comédie musicale basée sur son répertoire, puis la possibilité de ressusciter le personnage mythique de l'album Ziggy Stardust pour le festival californien de Coachella. Des informations démenties par l'entourage de la star.

L'absence de celui qu'on a parfois surnommé le Dorian Gray du rock n'a pas manqué d'alimenter de méchants échos sur son état de santé. Comme pour les démentir, Bowie réapparaît de temps en temps en public, rayonnant au bras de sa femme, la top-modèle somalienne Iman, épousée en 1992, comme lors du festival de cinéma du Vanity Fair Tribeca, dont il était membre du jury 2008.

Le 23 janvier, c'est au Sundance Film Festival qu'on l'a vu - un peu arrondi et barbe de trois jours - applaudir Moon, le premier long métrage de son fils, le réalisateur Duncan Jones.

Bien reçu par la critique, ce film de science-fiction pourra rappeler aux fans que le papa débuta sa carrière d'acteur, en 1976, dans un film d'anticipation de Nicolas Roeg, L'homme qui venait d'ailleurs.


A New York, où il habite depuis la seconde moitié des années 1990, il se dit que Bowie prend surtout le temps de profiter de sa fille de 8 ans, Alexandria. Il se murmure aussi qu'il aurait à nouveau fréquenté un studio d'enregistrement berlinois. Berlin où, entre 1976 et 1979, il produisit, avec la complicité de Brian Eno, une trilogie (les albums Low, Heroes et Lodger) qui marqua l'histoire du rock.


A moins que le sexagénaire ne réserve son grand retour pour les Jeux olympiques de Londres, en 2012.
Un "supergroupe" serait en train d'être mis sur pied pour la cérémonie d'ouverture. Pourraient y figurer : les Rolling Stones, Elton John, Sting, Phil Collins, Van Morrison, Jimmy Page et... David Bowie.

Stéphane Davet
http://www.lemonde.fr/archives/article/2009/07/24/livre-cd-dvd-malgre-les-sorties-le-mystere-david-bowie_1222485_0.html


Dernière édition par Bridget le Jeu 23 Sep - 21:18, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Bridget

avatar

Féminin Nombre de messages : 2374
Age : 65
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE    Sam 22 Aoû - 14:34




.


David BOWIE réédité







Un des grand albums de David Bowie aura 40 ans dans quelques mois. Ce sera l'occasion d'une réédition spéciale avec plein de bonus.

C'est l'album "Space Oddity" qui fait l'objet de cette réédition. Sorti à l'origine au mois de novembre 1969 sous le titre "David Bowie", l'album était ensuite ressorti en 1972 sous son titre définitif.


Cette version entièrement remasterisée verra le jour le 12 octobre prochain. Outre l'album original, il y aura un CD supplémentaire avec plein de démos, des sessions radio de la BBC, ainsi que des versions alternatives et quelques singles.

L'album sera également disponible sous le format vinyle, un vinyle de 180 gr, mais sans les bonus, ainsi que via téléchargement auprès des sites légaux.

Liste des morceaux :

CD 1

Space Oddity
Unwashed And Somewhat Slightly Dazed
Letter To Hermione
Cygnet Committee
Janine
An Occasional Dream
Wild Eyed Boy From Freecloud
God Knows I'm Good
Memory Of A Free Festival


CD 2
Space Oddity (démo)
An Occasional Dream (démo)
Wild Eyed Boy From Freecloud (face B single)
Let Me Sleep Beside You (session radio BBC Radio)
Unwashed And Somewhat Slightly Dazed (session radio BBC)
Janine (session radio BBC)
London Bye Ta-Ta (version stéréo)
The Prettiest Star (version stéréo)
Conversation Piece (version stéréo)
Memory Of A Free Festival (Part 1) (face A single)
Memory Of A Free Festival (Part 2) (face B single)
Wild Eyed Boy From Freecloud (mixage alternatif)
Memory Of A Free Festival (mixage alternatif)
London Bye Ta-Ta (mixage stéréo alternatif)
Ragazzo Solo, Ragazza Sola (version stéréo longue)


http://www.musicinbelgium.net/pl/modules.php?name=News&file=article&sid=10534

.


Dernière édition par Bridget le Ven 24 Sep - 0:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 12904
Age : 66
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE    Sam 28 Nov - 17:45

David Bowie : de retour sur scène en 2010 !



Il ne s'était plus produit sur scène depuis juin 2004 - il avait eu un malaise cardiaque pendant un concert, à Scheesel, en Allemagne- On vient d'apprendre aujourd'hui que David Bowie pourrait de nouveau donner rendez vous à ses fans à l'occasion de la 40ème édition du fameux festival rock de à Glastonbury en Angleterre.

David Bowie est âgé de 62 ans. Il vit à New York avec son épouse, l'ex-mannequin Iman, et leur fille de 9 ans, Alexandria.

Le Festival de Gastonbury, qui aura lieu du 26 au 28 juin 2010. Le groupe irlandais U2 a déjà annoncé qu'il sera présent.

Si cela se confirme, ça fera une sacrée affiche !

http://www.dontmiss.fr/n23923-8/david-bowie-de-retour-sur-scene-en-2010.html
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9609
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: DAVID BOWIE TRIBUTE   Sam 9 Jan - 10:29

Mai 2010
Un album de reprises de David Bowie sortira au mois de mai 2010.



Ce « tribute » album verra ses bénéfices
aller tout droit à l’organisation humanitaire britannique Warchild.

Ce double album de 28 titres comprendra des reprises de David Bowie
interprétées par la fine fleur de la musique alternative internationale comme,
entre autres, MGMT, A Place to Bury Strangers, Chairlift, Soulwax, Megapuss,
Lights, Exitmusic, Corridor, Caroline Weeks, Warpaint, Keren Ann et Carla Bruni
ou encore Duran Duran.



Adolescent, David Robert Jones suit des cours de théâtre et de mime,
tout en apprenant à jouer de divers instruments.

Tout au long de sa carrière, Bowie mêlera intimement ces deux genres,
créant des personnages pour théâtraliser sa musique.
Son parcours débute en 1965, son premier succès sera 'Space Oddity' en 1969.
L'éclosion d'un artiste majeur survient avec 'Hunky Dory' en 1971,
initiant le mouvement glam et préfigurant l'incroyable déferlante 'Ziggy Stardust',
qui revisite le rock avec panache.

La personnalité de sa création sera si écrasante que Bowie y mettra fin en 1973
et se lancera dans de nouvelles perspectives musicales : le disco soul 'Station to Station',
la préfiguration de la new wave avec la fameuse trilogie berlinoise (' Low' et 'Heroes', 1977).

Les années 1980 seront synonymes d'un grand passage à vide sur le plan musical
et paradoxalement un grand succès commercial.
Entre-temps, il multiplie les rôles au cinéma (' Furyo').
Son grand retour survient avec les années 1990 (' Outside') et ne se démentira pas ensuite,
marquant un chemin artistique à la longévité et à la qualité exceptionnelles.


Dernière édition par Nine le Sam 9 Jan - 12:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Bridget

avatar

Féminin Nombre de messages : 2374
Age : 65
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE    Dim 31 Jan - 16:13

A Reality Tour de David Bowie



Déjà publié au format DVD dans le sillage du Reality Tour, en 2004, ce double CD constitue, à l’heure qu’il est, le dernier entregistrement live de David Bowie - qui n’a, depuis, fait que de trop rares apparitions publiques et scéniques - avec David Gilmour, notamment, pour un émouvant hommage à Syd Barrett.

Cet album s’avère d’autant plus indispensable que le Thin White Duke, au sommet de son art, y revisite ses grands classiques, comme réconcilié avec son passé, au fil d’un tracklisting qui télescope toutes les époques : de Rebel, Rebel à Halo Spaceboy, de The Man Who Sold The World à All The Young Dudes (offerte à Mott The Hopple), de Heroes à Ziggy Stardust, Bowie - et ses musiciens, tous exceptionnels, la bassiste Gail Ann Dorsey en tête- nous offre le plus fabuleux des voyages soniques à travers son oeuvre. Magistral.

David Bowie - A Reality Tour : ****

Par Alain Gouvrion

http://www.rollingstone.fr/A-Reality-Tour-de-David-Bowie_1677.html



Enregistrés à Dublin lors de sa tournée mondiale de 2003/2004, les morceaux live de A Reality Tour couvrent toute la carrière de Bowie de The Man Who Sold The World (1971) jusqu’à Reality (2003).

A Reality Tour, c’est 33 chansons.

Les dernières sorties de David Bowie ont été l’album Reality (2003) et le DVD live A Reality Tour (2004).

En 2004, sa tournée fut reconnue comme la plus grosse tournée mondiale et a été certainement été une des tournées les plus acclamées par la critique internationale. Tournée qui avait été désignée comme la 2ième meilleure tournée 2003 par Rolling Stone dans le cadre de ses Music Awards après celle de Radiohead, le magazine avait alors affirmé : « Bowie trouve toujours de nouvelles façons de séduire le public et de faire revenir ses fans encore et toujours. »


Que ses fans se réjouissent ! A Reality Tour a été remasterisé et sort aujourd’hui sous forme d’un double CD avec 3 bonus tracks qui n’étaient pas dans le DVD d’origine : China Girl, Breaking Glass et Fall Dogs Bombs The Moon.

Avec une pochette représentant l’icône Bowie, tout de jeans vêtu, brandissant sa guitare électrique Supro Dual Tone vintage, A Reality Tour a tout d’un survol définitif de sa carrière.
Tranchant, convaincant, Bowie réussit la prouesse de chanter ses anciennes chansons, qu’il a pourtant interprété des milliers de fois, comme s’il les interprétait pour la première fois, là, maintenant.

Ecouter A Reality Tour, c’est enchaîner de multiples orgasmes. A 56 ans (à l’époque), Bowie prouve qu’il a une voix toujours aussi sexuelle. Sublime.



Les musiciens qui accompagnaient Bowie sur cette tournée sont Gerry Leonard (band leader/guitar/vocals), Sterling Campbell (drums/vocals), Earl Slick (guitar), Gail Ann Dorsey (bass guitar/vocals), Catherine Russell (keyboards/vocals/percussion/guitar) et Mike Garson (keyboards).

CD 1 -1. Rebel Rebel 2. New Killer Star 3. Reality 4. Fame 5. Cactus 6. Sister Midnight 7. Afraid 8. All The Young Dudes 9. Be My Wife 10. The Loneliest Guy 11. The Man Who Sold The World 12. Fantastic Voyage 13. Hallo Spaceboy 14. Sunday 15. Under Pressure 16. Life On Mars ? 17. Battle For Britain (The Letter).

CD 2 -1. Ashes To Ashes 2. The Motel 3. Loving The Alien 4. Never Get Old 5. Changes 6. I’m Afraid Of Americans 7. “Heroes” 8. Bring Me The Disco King 9. Slip Away 10. Heathen (The Rays) 11. Five Years 12. Hang On To Yourself 13. Ziggy Stardust

Bonus tracks: 14. Fall Dog Bombs The Moon • 15. Breaking Glass • 16. China Girl.

A Reality Tour by Bowie, ISO Records Sony Music









http://www.impudique.net/2010/01/a-reality-tour-de-bowie-orgasmique/


Dernière édition par Bridget le Ven 24 Sep - 0:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 12904
Age : 66
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE    Jeu 1 Juil - 10:41



Wild is the wind - 1981
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Bridget

avatar

Féminin Nombre de messages : 2374
Age : 65
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE    Dim 18 Juil - 14:11

.
Station Bowie


L'album Station to Station de David Bowie réédité





Après les Beatles l'année dernière, Hendrix et les Stones cette année, David Bowie poursuit lui aussi la réédition augmentée de ses oeuvres avec "Station To Station", son dixième album.

L’original est sorti en 1976. On y découvrait alors un Bowie froid, clinique, même dans ses expérimentations disco (« Golden Years »).

Il y mélangeait krautrock et soul musclée à merveille, comme sur « TVC15 », où Bowie rebat son refrain comme un accro au speed.

La date de sortie est fixée au 20 septembre, et deux coffrets seront disponibles.
Le version "de base" contient la Réédition de l’album, ainsi que deux CD d’un concert capté en 1976, au Nassau Coliseum, près de New-York.

Pour les ultra fans, la mouture Deluxe comprendra en sus de l’album (version CD et vinyle) le fameux concert du Nassau Coliseum en vinyle, une compilation des cinq singles de l’album et un DVD de bonus.

A ces deux éditions distinctes sont inclus plusieurs documents inédits : des notes de pochettes du réalisateur et producteur Cameron Crowe, une chronologie de Kevin Cann (le spécialiste "officiel" du Thin White Duke), et de nombreuses photos inédites (notamment prises par Steve Shapiro).


Par Anthony Mansuy


Cette Deluxe edition de "Station to Station" sera vendu en édition 3 ou 5 Cd. Elle comprend en outre un livret de 16 pages et un live au Nassau Coliseum.

CD 1

’Station To Station’
’Golden Years’
’Word On A Wing’
’TVC15’
’Stay’
’Wild Is The Wind’
CD 2 - Live Nassau Coliseum ’76

’Station To Station’
’Suffragette City’
’Fame’
’Word On A Wing’
’Stay’
’Waiting For The Man’
’Queen Bitch’
CD 3 - Live Nassau Coliseum ’76 Continued

’Life On Mars ?’
’Five Years’
’Panic In Detroit’
’Changes’
’TVC15’
’Diamond Dogs’
’Rebel Rebel’
’The Jean Genie’

.




Dernière édition par Bridget le Dim 18 Juil - 14:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Bridget

avatar

Féminin Nombre de messages : 2374
Age : 65
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE    Dim 18 Juil - 14:30

We Were So Turned On

Sortie prévue le 6 septembre 2010








Tracklisting définitif du tribute to David Bowie



Tous les bénéfices seront reversés à l’association Warchild qui œuvre pour les enfants victimes de la guerre.
Duran Duran , John Frusciante des Red Hot Chili Peppers ou encore Carla Bruni figurent au rang des interprètes.

Tracklisting de We Were So Turned On :

Disc 1:

Space Oddity (Exitmusic)
Boys Keep Swinging (Duran Duran)
Sound + Vision (Megapuss)
Ashes To Ashes (Warpaint)
Be My Wife (Corridor)
Always Crashing In The Same Car (Charlift)
John, I'm Only Dancing (Vivian Girls)
Fame (All Leather)
We Are The World (Afraid Of Americans)
Suffragette City (A Place to Bury Strangers)
Repetition (Tearist)
Look Back In Anger (Halloween Swim Team)
Fashion (Afghan Raiders)
Theme From Cat People (The Polyamorous Affair)
Red Money (Swahili Blonde feat. John Frusciante)
I'm Deranged (Jessica 6)
African Night Flight (Aska w/ Moon & Moon)
China Girl (Xu Xu Fang)


Disc 2:

Heroes (VOICEsVOICEs)
Absolute Beginners (Carla Bruni)
Blue Jean (Papercranes)
Life on Mars? (Keren Ann)
Changes (Lewis & Clarke)
It Aint Easy (Zaza)
Soul Love (Genuflex)
Bewley Brothers (Sister Crayon)
Art Decade (Marco Benevento)
Ashes To Ashes (Mick Karn)
World Falls Down (Lights)
The Superman (Aquaserge)
Starman (Caroline Weeks)
Quicksand (Rainbow Arabia)
Sound + Vision (Mechanical Bride)
Memory Of A Free Festival (Edward Sharpe & The Magnetic Zeros)







Dernière édition par Bridget le Sam 21 Juil - 12:26, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9609
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: DES REPRISES DE BOWIE EN SEPTEMBRE   Mar 20 Juil - 1:48

POUR LE 6 SEPTEMBRE

Duran Duran, Carla Bruni et Keren Ann
reprennent les titres de David Bowie
dans un double album




Keren Ann participe à un album tribute à David Bowie

Un double album de reprises de David Bowie,
We Were So Turned On, sortira le 6 septembre sur le label Manimal Vinyl.

Cet opus de plus de 30 titres, annoncé depuis janvier dernier,
réunira entre autres Keren Ann, Warpaint, Megapuss,
Carla Bruni ou encore Duran Duran.

Les recettes de cet album tribute seront reversées
à une association britannique d'aide aux enfants, Warchild.
Le dernier album studio de David Bowie, Reality, est sorti en 2003.
L'artiste a également présenté en janvier dernier un album et un DVD live,
A Reality Tour.

Tracklisting

CD 1
1. Space Oddity (Exitmusic)
2. Boys Keep Swinging (Duran Duran)
3. Sound + Vision (Megapuss)
4. Ashes To Ashes (Warpaint)
5. Be My Wife (Corridor)
6. Always Crashing In The Same Car (Charlift)
7. John, I'm Only Dancing (Vivian Girls)
8. Fame (All Leather)
9. We Are The World (Afraid Of Americans)
10. Suffragette City (A Place to Bury Strangers)
11. Repetition (Tearist)
12. Look Back In Anger (Halloween Swim Team)
13. Fashion (Afghan Raiders)
14. Theme From Cat People (The Polyamorous Affair)
15. Red Money (Swahili Blonde feat. John Frusciante)
16. I'm Deranged (Jessica 6)
17. African Night Flight (Aska w/ Moon & Moon)
18. China Girl (Xu Xu Fang)

CD 2
1. Heroes (VoicesVoices)
2. Absolute Beginners (Carla Bruni)
3. Blue Jean (Papercranes)
4. Life on Mars ? (Keren Ann)
5. Changes (Lewis & Clarke)
6. It Aint Easy (Zaza)
7. Soul Love (Genuflex)
8. Bewley Brothers (Sister Crayon)
9. Art Decade (Marco Benevento)
10. Ashes To Ashes (Mick Karn)
11. World Falls Down (Lights)
12. The Superman (Aquaserge)
13. Starman (Caroline Weeks)
14. Quicksand (Rainbow Arabia)
15. Sound + Vision (Mechanical Bride)
16. Memory Of A Free Festival (Edward Sharpe & The Magnetic Zeros)

Collectif, We Were So Turned On
Sortie : le 6 septembre 2010
Manimal Vinyl

Source : Relaxnews
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9609
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE    Mar 20 Juil - 2:03

KEREN ANN
קרן אן




Keren Ann Zeidel, dite Keren Ann
est une musicienne et chanteuse néerlandaise d'expression française et anglaise,
née à Césarée en Israël le 10 mars 1974.
Ses chansons se rapprochent d'un style folk.
des infos ici :
http://www.artmony.biz/pop-music-f78/keren-ann-t3461.htm#21504
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9609
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE    Mar 20 Juil - 3:29

DAVID BOWIE



Un des grand albums de David Bowie aura 40 ans dans quelques mois.
Ce sera l'occasion d'une réédition spéciale avec plein de bonus.
Infos a consulter ici :
http://www.artmony.biz/pop-music-f78/david-bowie-t413.htm
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9609
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: DAVID BOWIE    Mar 20 Juil - 3:39

UNE CHANSON DE DAVID BOWIE
REPRISE PAR NIRVANA

THE MAN WHO SOLD THE WORLD


Nirvana - The Man Who Sold The World
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: DAVID BOWIE    

Revenir en haut Aller en bas
 
DAVID BOWIE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quel est le plus grand tube de David Bowie?
» Exposition David Bowie: quel est votre tube préféré?
» David Bowie est mort
» Quel est le plus grand tube de David Bowie?
» Françoise David appuie les revendications

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
H A R M O N Y :: LA MUSIQUE ADOUCIT LES MOEURS :: TOUTE LA MUSIQUE QUE J'AIME.... :: ROCK & POP MUSIC :: Pop Music-
Sauter vers: