H A R M O N Y


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 TEREZ MONTCALM

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9611
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: TEREZ MONTCALM   Sam 24 Mai - 13:26

TEREZ MONTCALM




Une voix qui ne s’oublie pas, un swing peu commun dans sa façon de manier
les rimes et les mots,
Térez Montcalm est une chanteuse intemporelle,
qui jazze autant les classiques de la chanson française ou du blues que ses propres compositions.

On l’imagine facilement accompagnée d’une seule contrebasse et de sa guitare ou d’un piano en sourdine, tellement sa voix offre un éclairage approprié, en clair-obscur,

une voix qu’on a déjà comparée à celle de Tom Waits.

Sa vocation musicale remonte à l'âge de 7 ans, alors qu'elle décide de chanter suite au visionnement du film de René Simard:
Un enfant comme les autres. Avec ses soeurs, elle donne des séances improvisées dans la ruelle derrière la maison familiale puis, avec le support de sa mère, participe à ses premiers concours d'amateurs.

Un peu plus tard, elle apprend la guitare, suivant les conseils et les premières leçons de son frère Jacques. Tout en s'intéressant à la pop anglo-saxonne qu'écoutent ses frères:

du Hendrix, du Winter, etc. elle prête l'oreille à la chanson française et au jazz qu'affectionnent ses parents. À 12 ans, Thérèse se procure son premier album de Billie Holiday qu'elle apprend par coeur.
Plus tard elle découvrira les premiers enregistrements de Presley qui demeure à ce jour un de ses interprètes préférés.

Trimbalant sa guitare, elle apprend les joies et les peines de la vie de musicienne, domaine qui demeure fondamentalement un monde de gars, et de chanteuse au gré des engagements. À la fin des années 80 on la retrouve en Alberta où elle collabore au Théâtre Popico's.

Elle a aussi l'occasion, lors de ce séjour, de partager la scène avec des artistes comme Robert Charlebois ou les Cowboy Junkies dont elle assume les premières parties. Par la suite, de retour au pays, on peut l'entendre dans des contextes plus imposants dont l'ouverture du spectacle de Plume Latraverse au Festival d'été de Québec, lors d'une Carte blanche à Jean-Pierre Ferland aux FrancoFolies de Montréal ou bien en premières parties de Patrick Bruel dans les vastes enceintes sportives que sont le Forum (Montréal) et le Colisée (Québec).

Un projet d'album s'avère bientôt une fausse joie, il faudra encore attendre quelques années.

Au début des années 90, la musicienne compose la trame du spectacle Le Café des aveugles pour Carbone 14 et accompagne la troupe dans sa tournée mondiale. De nouveau à Montréal, elle donne une série de spectacles en duo guitare-contrebasse aux Beaux Esprits, à l'automne 1993. Cette fois, l'heure a sonné et elle entre en studio, accompagnée de quatorze musiciens.

Son premier album "Risque", paru en 1994 chez BMG, lui vaudra cinq nominations au gala de l'Adisq, l'automne suivant. Ses interprétations de chansons comme
"I Just Wanna Make Love To You" qu'avaient reprise naguère les Rolling Stones ou "For me... formidable" de Charles Aznavour demeurent en mémoire dès la première écoute.

Quelques-unes de ses compositions dont "Douce Lumière" et "Passion sans détour" s'imposent semblablement. Échantillon assez éloquent de ses diverses influences, ce premier disque est suivi d'une centaine de spectacles en solo, en salles et dans des événements aussi prestigieux que les FrancoFolies (tant à La Rochelle qu'à Montréal), le Festival de jazz de Montréal et le Festival d'été de Québec.

Le prix Québec-Wallonie-Bruxelles lui permet ensuite de tourner en Belgique, en France et en Suisse.



En 1997, c'est avec Universal qu'elle récidive avec son nouvel album "Parle pas si fort", qui est l'objet de sa seconde grande tournée québécoise.

Celle-ci est suivie d'une période de ressourcement où elle se consacre à l'écriture, approfondit son apprentissage de la contrebasse, joue dans un téléfilm et prépare sa rentrée pour l'automne 2002.

Passée cette fois à la maison GSI Musique, elle enregistre son troisième opus au Théâtre Corona de Montréal où l'acoustique convient tout à fait à son style instinctif.
La chanson "La foule" pièce d'origine sud-américaine popularisée par Édith Piaf dans les années cinquante, qu'elle joue seule sur son instrument de prédilection, y est enregistrée en une seule prise.

Outre les pièces "À vélo", "Good Old Bleu" et "La Scène" signées Charly Bouchara, les autres chansons, de sa composition pour la majorité, sont le reflet d'une auteure-compositrice mature, plus que jamais en pleine possession de ses moyens.


LOVE


Dernière édition par Nine le Sam 21 Nov - 12:18, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9611
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: TEREZ MONTCALM   Sam 24 Mai - 13:37

La Presse Canadienne
Montréal]


Après avoir donné plus de 150 spectacles en deux ans en Europe, la chanteuse québécoise Térez Montcalm nous revient avec un nouvel album fait de compositions originales et de reprises.

Ayant pour titre Connection, le disque comprend 11 titres au total, dont cinq en anglais. Sept reprises de grands classiques de la chanson se retrouvent sur l'album comme C'est extra, C'est magnifique et My Baby Just Cares For Me.Térez Montcalm y livre également la chanson Je n'attendais que toi,

écrite par Charles Aznavour pour Édith Piaf mais que celle-ci n'a jamais endisquée.

Il s'agit du cinquième album de l'auteure-compositeure-interprète et musicienne qui a récemment été applaudie dans plusieurs salles et festivals d'Europe, notamment à Paris, Milan, Barcelone ou Berlin.

http://artists.emidigitalmedia.com/terez/




Dernière édition par Nine le Ven 18 Sep - 15:19, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9611
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: TEREZ MONTCALM   Ven 18 Sep - 14:11

Shows à venir
Connection (2009)

Elle s'appelle Térez, elle 46 ans, elle est canadienne et j'étais tombé sous le charme de sa voix lors de la sortie de son quatrième album Voodoo (2006).

Térez Montcalm a sorti son premier album en 1994, Risque comporte des compositions originales
ainsi que des reprises de grands classiques.

Ce disque a raflé toute les récompenses canadienne en 1995 et Térez a fait une centaine de concert au Canada, mais aussi en France, Belgique et en Suisse. Ses deux albums suivant sortent en 1997 (Parle Pas Si Fort) et en 2002 (Térez Montcalm).
La sortie de chacun d'entre eux entraîne encore de nombreux concerts. Puis en 2006 sort son premier album entièrement en anglais Voodoo comprenant essentiellement des reprises.
Ce disque lui permet de renouer avec le succès de ses débuts.

En 2008 elle retourne en studio et enregistre Connection, sorti en février 2009 au Québec et qui va sortir fin septembre chez nous.

Elle sera d'ailleurs en concert en France à partir du 26 septembre 2009.

26 sept. 2009 20:00
Salle Jacques Brel Champs S/ Marne (FR)
30 sept. 2009 10:00
"Connection" released France
2 oct. 2009 20:00
Théâtre Juliobona Lillebonne (FR)
2 oct. 2009 20:00
"Connection" Released Switzerland
6 oct. 2009 20:00
"Connection" released Belgium
6 oct. 2009 20:00
La Passerelle Gap (FR)
9 oct. 2009 20:00
Jazz sur son 31 (with a Philarmonic Orchestra) Toulouse (FR)
15 oct. 2009 20:00
Carré Belle Boulogne Billancourt (FR)
16 oct. 2009 20:00
La Luciole Alençon (FR)
22 oct. 2009 20:00
Studio SFR Paris (FR)
15 déc. 2009 20:00
L’Alhambra Paris (FR)


Dernière édition par Nine le Ven 18 Sep - 14:49, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9611
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: TEREZ MONTCALM   Ven 18 Sep - 14:36

Térez Montcalm


Auteur-compositeur-interprète

Une voix inoubliable, une façon unique de manipuler les rythmes et les mots, voilà quelques qualificatifs pour décrire l’artiste qu’est Térez Montcalm.
Térez est une musicienne et une chanteuse qui sait envoûter son public.
Elle a déjà été comparée à Janis Joplin, Edith Piaf et Ella Fitzgerald, amalgamées en une seule personne et pourtant, elle demeure unique et originale.

Elle commence toute jeune à jouer de la guitare avec son frère qui lui fait écouter toutes sortes de musiques incluant Jimi Hendrix, Billie Holiday et Elvis Presley qui à ce jour demeure l’un de ses artistes préférés.
Elle a connu les hauts et les bas de la vie de musicienne.
À la fin des années 80, elle se retrouve en Alberta où elle collabore avec un théâtre local.
Lors de ce séjour, elle partage la scène avec The Cowboy Junkies et Robert Charlebois pour lesquels elle fait la première partie du spectacle.

De retour au Québec, elle donne une série de spectacles et sort son premier album Risque, en 1994. Appuyée de 14 musiciens, Térez offre des compositions uniques et redonne vie à quelques grands classiques.

L’impact sur le public est si important qu’elle obtient cinq nominations au gala de l’ADISQ de 1995, dont celles d’Interprète féminine de l’année, de Découverte de l’année et d’Album de l’année pop rock.
Elle en fait la promotion avec une centaine de spectacles au Québec,
en France, en Belgique et en Suisse.

Son deuxième album, Parle pas si fort, sort en 1997.
Il est suivi d’une autre grande tournée à travers le Québec. Son troisième enregistrement, Térez Montcalm, sort en 2002 sous la houlette de GSI Musique.



Après des mois passés sur la route, elle décide de prendre une pause pour se ressourcer. Elle passe quelques années à approfondir son apprentissage de la basse et à peaufiner son écriture.
Voodoo, son premier album en anglais, est le résultat de cette introspection. Paru en mars 2006, l’album est réalisé par le grand musicien Michel Cusson et comporte trois compositions originales, plusieurs grands classiques du jazz ainsi que des chansons des Eurythmics, Elton John et Jimi Hendrix.

En novembre 2006, l’album Voodoo est pris en charge par la légendaire étiquette de jazz Dreyfus qui s’occupe de le commercialiser sur le marché européen.

C’est dans le cadre du MIDEM Jazz Club, lors du MIDEM 2007, que Térez est officiellement présentée au public européen qu’elle conquiert ensuite en présentant plus de 150 spectacles partout en Europe.
Elle se produit entre autres à L’Européen et au Café de la danse à Paris ainsi que dans des boîtes de jazz incontournables telles que le Blue Note à Milan et la Casa del Jazz à Rome.
Plus de 60 000 copies de Voodoo ont été vendues à ce jour.

En 2008, Térez retourne en studio avec son ami Michel Cusson et concocte l’album Connection qui est lancé au Québec sous étiquette GSI Musique en février 2009
puis en Europe sous étiquette Universal à l’automne 2009.

Site Internet
www.myspace.com/montcalmterez

Discographie
Connection (2008)
Voodoo (2006)
Térez Montcalm (2002)
Parle pas si fort (1997)
Risque (1994)


Dernière édition par Nine le Ven 18 Sep - 15:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9611
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: TEREZ MONTCALM   Ven 18 Sep - 14:55



Connection - Edition limitée Terez Montcalm

* CD album
* Article en pré-commande, livraison prévue à partir du 28 septembre 2009
http://musique.fnac.com/a2733611/Terez-Montcalm-Connection-Edition-limitee-CD-album?PID=811
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9611
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: TEREZ MONTCALM   Sam 21 Nov - 12:05

Coup de cœur



Après son quatrième album Voodoo chez Dreyfus Jazz, la chanteuse vient de publier,
cette fois chez Universal (Emarcy), un cinquième album, Connection,
bilingue, sous le signe du jazz, du rock et de la chanson française.
Térez Montcalm sera sur scène à l’Alhambra (Paris Xe) le 15 décembre 2009.

Pourquoi ?
Avec son timbre éraillé de rockeuse, elle scatte, swingue, plie et tord les sons,
construit des tours de notes bleues, entraîne un violon gipsy dans une danse lascive.
Mais encore...
Cette songwriter québécoise a un talent de comédienne.
Sa reprise de Je n’attendais que toi, de Charles Aznavour,
claque au vent comme un drapeau.
Et quand elle égrène ses compositions écorchées,
Janis Joplin et Nina Simone semblent l’accompagner.

Connection est une bouffée de fraîcheur jazzée dans les oreilles, de la première à la dernière note.
Il s’agit du second album où Térez travaille en collaboration avec Michel Cusson (le premier a été Voodoo)
et, comme un bon vin qui acquiert sa maturité au fil des ans, ils nous livrent un grand cru, tout en finesse.

Elle nous accroche dès la première pièce, Si je t’ai déçu,
avec légèreté, batterie brossée, piano, guitare presque chuchotante, et le fil conducteur, sa voix.
Ça prend du culot pour enchaîner avec Where The Streets Have No Name,
pour arriver à faire sienne une pièce aussi connue, et pourtant, elle y arrive avec brio,
sans doute parce qu’elle ne reprend pas Bono, elle chante Montcalm.
Et comme elle n’est pas à un monstre sacré près, pourquoi pas C’est magnifique,
qui arrive comme une interjection avec ses allures de polar.

Souvent, de nos jours, les albums sont une collection de pièces,
pas nécessairement choisies en fonction de créer un fil musical.
Connection est plutôt un album dans le sens original,
et l’enchaînement de C’est magnifique avec Connection en est un bel exemple.
Les deux pièces sont parfaitement indépendantes,
mais écoutez la ligne de basse sur C’est magnifique, puis voyez comment la guitare de Connection
la poursuit parfaitement avant de prendre une direction qui lui est propre.

À la réalisation, Michel Cusson a fort bien placé le bijou qu’est la voix de Térez au coeur d’un écrin musical
qui, tout en prenant sa place, ne vole jamais la vedette.
Bref, quand on arrive à la dernière pièce, son titre n’a d’égal que notre opinion de l’album:
C’est extra.




Dernière édition par Nine le Mer 24 Mar - 1:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9611
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: TEREZ MONTCALM   Mer 24 Mar - 0:54

Fiévreuse et féline

la chanteuse et bassiste québécoise Terez Montcalm chante,
en français et en anglais.
Elle ajoute un zeste de pop dans ses reprises de jazz vocal et réciproquement.



Elle voue une admiration à Claude Nougaro et à Édith Piaf,
qu’elle visite sur sa tombe quand elle passe à Paris.
La chanson française coule dans les veines de cette Québécoise,
révélée au grand public en 2007 par l’album Voodoo (Dreyfus, 2007),
vendu à 60 000 exemplaires, et notamment par le titre Parce que y a toi dedans.

La voix de Térez Montcalm délicieusement rocailleuse, vient du jazz,
de Nina Simone, Frank Sinatra et Nat King Cole…
Qu’elle écoutait dans la maison de famille.
« Je suis une chanteuse de jazz avec une attitude très rock », dit-elle.

Partagé entre compositions en français et en anglais, son dernier album,
Connection (Universal), transpire de ses influences rock (Eurythmics, U2)
et françaises (Aznavour, Ferré).
Sorti en septembre dernier, il s’est vendu à 15 000 exemplaires.

Sa tournée en France s’arrête à Deauville, ce soir, avant Lannion (22), le 27 mars.
Elle confie souvent :
« Après un concert, je me sens ouverte, libérée. Chanter est une thérapie. »


Dernière édition par Nine le Mer 24 Mar - 1:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9611
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: TEREZ MONTCALM   Mer 24 Mar - 1:03

CLOSE YOUR EYES


"close your eyes" on a la palette vocale riche de la chanteuse !

C’est avant tout une “adaptateuse” de standards.
Et qui, à sa sauce réalise du bel ouvrage bien fait et bien envoyé.
Elle jazzifie des opus connus, piochés dans un large répertoire :
Jimi Hendrix (décidement Voodoo Child est à la mode),
Sweet dreams d’Eurythmics, Elvis presley,
et surtout de la chanson française années 60 , Ferré, Edith Piaf, Gainsbourg…
C’est toujours recréé et agrémenté de façon très musicale et très jazzy.
Des adaptations bien senties et joliment cuisinées.
Visiblement elle aime magnifier les grandes chansons.

Une grande justesse de voix et finalement une assez belle “bête” de scène
prenant sa salle à bras le corps et assurant un spectacle d’exception.
Comme beaucoup d’artistes, une musicienne à voir “live” avant tout,
avec une présence et une belle assurance de voix.
Et surtout le plaisir de lui voir donner beaucoup d’espace
aux excellents musiciens l’accompagnant.

Quelque chose de Tom Waits habite cette voix rare !


Dernière édition par Nine le Mer 24 Mar - 1:33, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9611
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: TEREZ MONTCALM   Mer 24 Mar - 1:17

EN CONCERT



Mar 20 2010 8:00P
Casino Barrière Deauville (14)
Mar 27 2010 8:00P
Carré Magique Lannion (22)
Apr 1 2010 8:00P
Veneto Winter Jazz Festival Treviso (IT)
May 14 2010 8:00P
Jazz dans le Bocage Rocles (03)
May 22 2010 8:00P
Printemps des Paroles Rentilly
May 27 2010 8:00P
Espace Julien Marseille (13)
May 29 2010 8:00P
Jazz à St Germain des Prés (w/special guests) Paris (75)
May 30 2010 8:00P
Jazz à St Germain des Prés (w/special guests) Paris (75)
Jun 4 2010 8:00P
Fort en Jazz Francheville Les Bas (69)
Jun 26 2010 8:00P
Jazz à Oloron Oloron Ste Marie (64)
Jul 4 2010 8:00P
Théâtre en Bois Thionville (57)
Aug 21 2010 8:00P
Fugue en Pays Jazz Saubrigues (40)
Oct 15 2010 8:00P
L’Hectare Vendôme (41)
Oct 20 2010 8:00P
Tourcoing Jazz Festival Tourcoing (59)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9611
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: TEREZ MONTCALM   Mer 24 Mar - 1:36

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 12976
Age : 66
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: TEREZ MONTCALM   Ven 28 Mai - 11:40

Térez Montcalm, la plus rock & roll des chanteuses de jazz se produira en showcase ce vendredi 28 mai à 16h00 à la fnac Montparnasse, 136 rue de Rennes à Paris.


Terez MONTCALM au Duc des Lombards
envoyé par ducdeslombards. - Regardez d'autres vidéos de musique.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9611
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: TEREZ MONTCALM   Ven 14 Jan - 1:07

TOURNEE 2011

Jazz dans la nuit.

Pour cette nouvelle édition,
la Nuit du jazz d'Avon vous propose une série de concerts
à donner des frissons à tous les amateurs de notes bleues.
Chaque année, les organisateurs font venir de merveilleux artistes
qui font de cette nuit un moment inoubliable.
L'avenir s'annonce radieux pour ce festival qui ravira les vrais amateurs de jazz.


For heaven's sake - Terez Montcalm
*
Jan 28
Festival de la Chanson Française
Toulouse, FRANCE
*
Jan 29
Festival de Jazz d'Avon
Avon, FRANCE
*
Feb 2
Scène Nationale l'Espace des Arts
Châlon sur Saone, FRANCE
*
Feb 5
Casino Louis Barrière
Bordeaux, FRANCE
*
Feb 10
Festival Jazz à Lille
Lille, FRANCE
*
Feb 11
salle Jean Dasté
Rive-De-Gier, FRANCE
*
à suivre pour les autre dates à venir


Dernière édition par Nine le Ven 14 Jan - 1:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9611
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: TEREZ MONTCALM   Ven 14 Jan - 1:15

Térez Montcalm transfigure le jazz
Une diva blanche et québécoise



album "Connection" - 2009.

Il est rare qu’une voix vous kidnappe ainsi dès les premières mesures.
Celle de Térez Montcalm, québécoise atypique, a quelque chose du feulement animal :
une raucité unique qui se mue parfois en rugissements dévastateurs,
comme on n’en avait pas reçu dans les oreilles depuis au moins Janis Joplin !

"J’ai toujours été comme ça.
J’ai commencé à chanter à 8 ans et comme j’étais toute petite,
on pensait toujours que j’étais malade, parce que j’avais la voix rauque.
Quand j’ai commencé à me faire connaître, les gens du milieu pensaient
que j’avais des nodules sur les cordes vocales.
Je leur assurais que non :
si j’avais des nodules, je serais incapable de chanter longtemps !"
Pour vérifier cet état naturel différent, Térez a même vu un ORL montréalais.
"Il m’a descendu une caméra dans la gorge, pour filmer mes cordes vocales.
À l’examen, on a vu qu’elles étaient saines, mais plus larges que la norme.
Radio Canada a même fait une émission là-dessus !
Elles sont soufflantes, musclées, je peux m’appuyer sur elles et ça donne cet effet
" Cette puissance et cette aisance dans les modulations
trouvent dans l’expression jazz un territoire idoine,
qu’elle parcours depuis longtemps.

"Je savais que j’avais une voix et un contrôle dessus,
alors je m’amusais à chanter le répertoire populaire québécois.
Et puis Trenet, Mariano, ce genre de chansons...
La plus jeune d’une famille de cinq, j’étais la seule à chanter,
mais la musique était très importante chez nous.
Mes frères écoutaient Zappa, Hendrix. Mes sœurs, Elvis, les Beatles, Piaf.
Mon père, lui, écoutait du jazz :
Ella Fitzgerald, Billie Holiday, Nat King Cole…
C’était la musique que j’aimais fredonner, que je retenais.
À 14 ans, je suis allée au collège en jazz. A l’adolescence,
je suis entrée naturellement dans le répertoire jazz, vocal et instrumental."

Transfiguration

Une voix avec un tel caractère, qui sur l’album Voodoo
transfigure Elton John, Hendrix, Eurythmics, aussi bien que Nougaro,
aurait pu choisir d’emprunter d’autres… voies.

"Des producteurs connus m'ont proposé de devenir une chanteuse rock, populaire.
J’aime le rock, mais je n’aurais pas été heureuse à ne chanter que ça.
La musique, c’est une partie de plaisir ;
je ne me prends pas au sérieux.
J’ai un don, ma voix, que je vais exploiter à son maximum,
mais c’est important aussi de faire ce que j’aime.
En spectacle et sur un album, ça s’entend que je suis bien, que j’ai du plaisir.
Cette honnêteté, c’est ce qui plaît aux gens."

On pourrait pourtant trouver le milieu jazz un peu étroit et autarcique.
"Ce sont les gens qui le limitent à son territoire et ne veulent rien savoir du jazz.
Voodoo est crossover, mais ça reste underground.
Ce n’est pas du Diana Krall ou du Norah Jones.
Les puristes du jazz ne vont pas aimer ce disque non plus.
Mais c’est un public que j’aime, il est un peu plus intello, il se creuse les méninges.
Il apprécie la musique et il la connaît,
c’est agréable de chanter pour des gens comme ça."

Si elle a choisi cet univers et évolue sur ce disque aux côtés
du musicien Michel Cusson (Uzeb), dans une couleur définitivement jazzy,
les passerelles avec le rock subsistent à travers ces reprises soigneusement choisies.

"C’est un album de famille, avec des chansons qui m’ont marqué dans mon adolescence.
Même si je n’écoute que du jazz,
je ne peux pas ne pas entendre Annie Lenox, qui est une chanteuse extraordinaire.
Elton John, il faut être fermé pour ne pas penser
que c’est un compositeur de mélodies extraordinaires.
Mon cinquième album comportera moins de chansons populaires
ré-harmonisées pour le jazz. Il y aura plus de compositions personnelles.
Je pense d’ailleurs faire un disque moitié-moitié
, entre les reprises et mes compositions."

Une langue plutôt qu'une autre

La parité se vérifiera aussi dans les langues employées.
"Mon père est anglophone. Il est né à Toronto, y a grandi,
les premiers enfants sont nés là.
Puis il a déménagé au Québec, où je suis née.
Chez moi, on mélangeait les deux langues.
Mes trois autres albums sont en français, avec quelques chansons en anglais.
Voodoo c’est le contraire, en majorité en anglais.
C’est pour ouvrir le marché, je ne vivrais pas de la musique
en chantant du jazz en français au Québec.
En Europe, vous avez 342 festivals de jazz par an !
Le répertoire du jazz est en majorité anglophone.
Quant aux chansons rock que j’adapte,
je ne vais pas les traduire en français non plus !"

La France est depuis longtemps l’eldorado des chanteurs québécois,
mais Térez Montcalm revigore le genre, trop encombré de variété poussive.

"Vous êtes tellement allumés, il y a tellement de festivals,
tu peux donner des shows six mois durant.
Chez nous, on ne peut pas bien vivre de la musique.
Les musiciens de jazz crèvent de faim, les clubs sont fermés,
il n’y a pas d’endroits où l’on peut se produire à Montréal, et à Toronto,
c’est guère mieux.."


Térez Montcalm Voodoo (Dreyfus Disques) 2007

Jean-Eric Perrin
RFI
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: TEREZ MONTCALM   

Revenir en haut Aller en bas
 
TEREZ MONTCALM
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» TEREZ MONTCALM
» Commémoration du 250 ème anniversaire de la mort du Marquis de MONTCALM à Nîmes
» MONTCALM (FRÉGATE)
» MONTCALM (CROISEUR)
» MONTCALM - D642 (1982-20xx) : généralités

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
H A R M O N Y :: LA MUSIQUE ADOUCIT LES MOEURS :: TOUTE LA MUSIQUE QUE J'AIME.... :: JAZZ - JAZZY-
Sauter vers: