Musique et arts
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 HUBERT FELIX THIEFAINE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Nine
Admin


Nombre de messages : 9596
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: HUBERT FELIX THIEFAINE   Sam 24 Mar - 14:06

ET CELLE LA VOUS LA CONNAISSEZ ?
(pas la blague .. la chanson ?)


Le Bonheur De La Tentation
Année de sortie : 1998 | Label : Sony BMG Music
La Ballade D'abdallah Géronimo Cohen




Avec les radars de sa reum surveillant ses draps mauves
Et ses frelons d'écume froissée sur ses claviers d'alcôve
Avec ses dieux chromés, ses fusibles hallucinogènes
Et ses mitrailleurs albinos sur ses zones érogènes
C'est juste une go
Qui cache pas ses blêmes
Et qui s'caresse le placebo
Sur la dernière rengaine :
La ballade d'Abdallah Geronimo Cohen

Avec ses vieux démons, ses vieux Tex Avery sumériens
Qui hantent les hootnannies de ses métamondes souterrains
Avec l'insurrection de ses airbags sur sa poitrine
Et ses juke-boxes hurlant dans le labyrinthe de son spleen
C'est juste une go
Qui cache pas ses blêmes
Et qui s'caresse le distinguo
Sur la dernière rengaine :
La ballade d'Abdallah Geronimo Cohen

Abdallah Geronimo Cohen
Était né d'un croisement sur une vieille banquette Citroën
De Gwendolyn von Strudel Hitachi Dupond Levy Tchang
Et d'Zorba Johnny Strogonof Garcia M'Golo M'Golo Lang
Tous deux de race humaine
De nationalité terrienne
Abdallah Geronimo Cohen

Avec ses Doc Martens à pointes et son tutu fluo
Pour le casting de Casse-Noisette dans sa version techno
Avec son casque obligatoire pour ratisser les feuilles
Tombées sur son balcon parmi ses disques durs en deuil
C'est juste une go
Qui cache pas ses blêmes
Et qui s'caresse la libido
Sur la dernière rengaine :
La ballade d'Abdallah Geronimo Cohen
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Bridget



Féminin Nombre de messages : 2349
Age : 65
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: HUBERT FELIX THIEFAINE   Ven 23 Nov - 13:22


.


Thiefaine toutes guitares dehors à l'Olympia










Hubert-Félix Thiefaine, toutes guitares dehors à 64 ans, a tenu en haleine l'Olympia pendant deux heures, jeudi soir, pour le deuxième passage à Paris d'une tournée marathon entamée en octobre 2011.


L'inoxydable papa de la "Fille du coupeur de joints", suivi depuis 40 ans par un large public d'aficionados mais récompensé pour la première fois en mars 2012 seulement aux Victoires de la musique, a défendu sur scène son huitième (double) album live paru fin octobre, "Homo Plebis Ultimae Tour".


Aux admirateurs de longue date, "HFT" a resservi des tubes relevés à la sauce très rock, comme "Soleil cherche futur", "Les dingues et les paumés", "Lorelei sébasto cha", "Alligator 427", "Mathématiques souterraines" ou l'incoutournable "Fille du coupeur de joints" repris en choeur par une salle à guichets fermés.


Jeanne Cherhal l'a rejoint sur scène pour interpréter en duo "Ad Orgasmum Aeternum", autre pépite de 30 ans d'âge.


Mais le poète-rock jurassien, cravate noire sur chemise blanche en début de concert avant d'enfiler une chemise noire, a également fait honneur aux morceaux de son dernier album, "Suppléments de mensonge", succès critique et commercial paru début 2011. Avec notamment le nostalgique "Ruelle des morts", dont la musique a été composée par le groupe La Casa, qui a assuré la première partie.



L'Olympia a religieusement écouté le poignant "Petit matin 4.10 heure d'été", chanson "qui raconte la seule fois où j'ai voulu prendre des vacances", a dit pudiquement Thiefaine en allusion au "burn out" et aux longs mois d'hospitalisation qu'il a vécus en 2008.


Pour les "Filles du sud", le chanteur s'est fait accompagner à la guitare par son fils, Lucas, 19 ans, lequel avait déjà joué aux côtés de son père en 1999 sur cette même scène (à la batterie cette fois), alors qu'il n'avait pas 6 ans.


Le chanteur, en tournée depuis début octobre 2011, a encore plus d'une quinzaine de dates programmées à travers la France d'ici fin janvier.




http://www.lepoint.fr/culture/thiefaine-toutes-guitares-dehors-a-l-olympia-23-11-2012-1532683_3.php







.


Dernière édition par Bridget le Dim 16 Déc - 14:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Bridget



Féminin Nombre de messages : 2349
Age : 65
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: HUBERT FELIX THIEFAINE   Dim 16 Déc - 14:07


Documentaire inédit sur Hubert-Félix Thiéfaine   France 3


le 14 Décembre 2012




Avec près de quarante ans «d’acrobaties verbales» et de rock poético-déjanté échappant à tout formatage, le «cas» Thiéfaine reste unique.
France 3 Franche-Comté et Culturebox vous proposent un documentaire inédit de Michel Buzon et Dominique Debaralle.
A suivre ici, en direct ou en différé.




Pas de matraquage, peu d’éclairage médiatique avant les Victoires de la Musique décrochées en 2012 (Meilleur artiste et Meilleur album chanson). On dit d’Hubert-Félix Thiéfaine qu’il est «le plus célèbre inconnu de la chanson française».

Quels sont les ressorts d’un tel succès pour le chanteur jurassien qui traîne avec lui sa part de mystère ?


Au delà de son impressionnante tournée des grands festivals cet été (Eurockéennes, Francofolies, Nyon et Les Vieilles Charrues devant 65 000 spectateurs…), les témoignages d’artistes (Cali, la Grande Sophie, Aldebert…), de personnalités du métier et d’aficionados entrent en résonance avec son propre regard apportant des clefs qui permettent de mieux approcher la «Galaxie Thiéfaine».

Michel Buzon s'amuse de la coïncidence : "C'est la magie du 15 décembre !"

15 décembre 1982. FR3 Besançon diffuse un de ses magazines. 13 minutes consacrées à un poète musicien, originaire de la même ville que lui. Dole, dans le Jura. Un inconnu qui remplit les salles parisiennes. Hubert-Félix Thiéfaine.

15 décembre 2012. L'inconnu qui remplit les salles parisiennes est un chanteur au long cours, auréolé de deux victoires de la musique. Enfin. Et le nouveau documentaire de Michel Buzon s'appelle "Galaxie Thiéfaine, supplément d'âme".
Diffusé... encore un 15 décembre ! 2012, pile 30 ans après.

Galaxie Jura

Pour parcourir la galaxie Thiéfaine, Michel Buzon a travaillé pendant des mois. Avec le réalisateur Dominique Debaralle. Après des années passées à préparer le voyage. Parce qu'il faut remuer des montagnes pour le faire sortir du bois, Hubert-Félix Thiéfaine.
Le troubadour du Jura aime plus que tout sa forêt de Chaux et sa solitude. C'est peut-être son secret. Vivre caché pour composer heureux. Loin de la folie du monde et des paillettes du show-biz.


La scène est pourtant son univers. Pour Michel Buzon, c'est là que se trouve le vrai Thiéfaine. Il faut le voir en "live". Ou alors se précipiter sur ses enregistrements, en public.

Galaxie rock

Début des années 80. Michel Buzon rencontre Hubert-Félix Thiéfaine. Dans la discussion, un nom fait "tilt". Celui de Léo Ferré. Tous les deux en sont fous. De rock aussi : John Lee Hooker, les Rolling Stones, les Beatles.

Et bien sûr Bob Dylan. Avec Léo Ferré, voilà les deux sources d'énergie de Thiéfaine. Il ajoute un style bien à lui  : Des textes sombres, poétiques, aux multiples références artistiques. L’imaginaire est sollicité à chaque instant.

Galaxie ado

Retour aux chiffres. 15, encore. Comme 15 ans. L'adolescence. C'est ce public qui a découvert Hubert-Félix Thiéfaine.

Michel Buzon : "Le succès de Thiéfaine est basé sur sa part de mystère. Ce mystère est aussi celui de l'adolescence. Une période particulière. On veut des trucs différents des adultes. On est souvent révolté. Thiéfaine le dit lui-même : il n'est pas un révolutionnaire. Mais un révolté. Comme beaucoup d'adolescents".

La boucle est bouclée. Depuis des décennies, Thiéfaine attire les adolescents. Ceux d'aujourd'hui. Et ceux d'hier, qui n'ont jamais cessé de l'être tout à fait. Désormais parents ou grands-parents d'adolescents qu'ils emmènent voir et écouter Thiéfaine.
La magie du 15, on vous le dit.


-à voir sur France 3 Franche-Comté, samedi 15 décembre à 15h20
-à voir aussi en ligne, sur notre site franche-comte.france3.fr

http://franche-comte.france3.fr/2012/12/12/voir-ou-revoir-galaxie-thiefaine-supplement-d-ame-163563.html


Extrait : Fred et Nicolas Boisnard, ses neveux  :




Dans les coulisses de la tournée d'Hubert-Félix Thiéfaine  :




http://www.francetv.fr/culturebox/revoir-le-documentaire-inedit-sur-hubert-felix-thiefaine-129939

Revenir en haut Aller en bas
Nine
Admin


Nombre de messages : 9596
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: HUBERT FELIX THIEFAINE   Jeu 11 Déc - 13:13

Thiéfaine, l'inespoir fait vivre
Nouvel album, Stratégie de l'inespoir



© DR
Hubert-Félix Thiéfaine


09/12/2014

Le dixième-septième disque d'Hubert-Félix Thiéfaine, Stratégie de l'inespoir, apparaît comme le pendant rêche du Suppléments de mensonge paru voici trois ans. Ayant enfin trouvé la reconnaissance médiatique, le chanteur laisse souvent la composition à d'autres et les clés de la maison à son fils, Lucas. Apaisé, le sieur Hubert-Félix ?

Les deux derniers albums d'Hubert-Félix Thiéfaine ont beaucoup plus en commun que la pochette en noir et blanc et la formulation de leur titre. Suppléments de mensonge et Stratégie de l'inespoir, se font écho, nous disant que dans ce monde-là, se perdre est une question de méthode.  

Retour à Celingrad
Hubert Félix Thiéfaine
Stratégie de l'inespoir
(Columbia / Sony Music)
2014

Ecouter
Karagnada Camp 99
Hubert Félix Thiéfaine
Stratégie de l'inespoir
(Columbia / Sony Music)
2014

Ecouter
La méthode de Thiéfaine ou plutôt sa marque de fabrique depuis plus de trente-cinq ans, est celle d'une poésie noire dont le flot déborde son auteur. "Bercé par les étoiles d'une essence romantique / j'ai longtemps cherché mes visions dans les flammes", lâche-t-il dans la chanson titre. Ou encore : "D'aucuns me disent rebelle et ignifugé / mais mes divagations n'emmerdent plus personne / je caresse mon corbeau en chantant Duruflé / et joue pour les voyous virés de la Sorbonne".
 
Il suffit de voir le portrait au verso du livret pour être convaincu que le diable et lui ont souvent eu à faire ensemble. Plus court que son prédécesseur, moins caressant, Stratégie de l'inespoir est un disque rêche dans lequel "l'amour désaffecté" succède aux "lubies sentimentales". Thiéfaine se promène dans les vestiges de l'écrivain Louis-Ferdinand Céline (Retour à Célingrad) et danse sur les ruines de l'utopie communiste (Karanganda (Camp 99)). Il emprunte à Itinéraire d'un Naufragé, cette œuvre restée inédite en raison de sa noirceur, son Angélus.
 
Comme d'habitude entièrement écrit par lui-même, ce nouveau disque a largement été composé par d'autres. A côté de JP Nataf, Cali, Jeanne Cherhal ou Arman Méliès, auteur des plus belles mélodies ici, se glissent le leader de Skip the Use, Mat "Bastard" Monnaert, Julien Perez (aka Perez), ou l'homme de l'ombre idéal, Yan Péchin. Mais la chose la plus marquante, c'est l'omniprésence de Lucas Thiéfaine, fils de..., qui co-réalise pour son père et figure presque partout.
 
Résolument rock, Stratégie de l'inespoir confirme le retour en grâce et la reconnaissance médiatique – bien méritée, après tout ce temps passé sur les autoradios familiaux- de Thiéfaine. A moins d'avoir les yeux bandés, il serait difficile de ne pas le voir. 
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin


Féminin Nombre de messages : 12730
Age : 66
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: HUBERT FELIX THIEFAINE   Sam 13 Déc - 16:01


Quand La Banlieue Descendra Sur La Ville
Album Défloration 13 (2001)





Combattants dans les rues qui puent la trique
La moiteur rance et la mauvaise conscience
Gargouilles ricanantes aux vitrines gothiques
Dans la noria des brancards en cadence
On n’entend plus crapuler dans le vent
Les discours des leaders & des tribuns
Tous les mornes aboyeurs de slogans
Les sycophantes et les théoriciens

Bourgeoises hallucinées dans les poubelles
Qu’elles n’auraient jamais dû quitter naguère
Quatre-vingt neuf c’était leur chiffre à elles
Maintenant ça change de date partenaires
J’espère que l’on assassinera Mozart
Et sa zikmu pour noces & matchs de foot
Et qu’y aura du beau tag sur ces boulevards
Plus spleeneux qu’une seringue après un shoot

Quand la banlieue descendra sur la ville
Pour la grande razzia des parias
Quand la banlieue descendra sur la ville
Pour le grand basta des rastas

Eh mec tu t’acharnes à tirer les stores
Pour te cacher de la rue en chaleur
Et tu dis du bout de tes dents en or :
"dommage que Dieu soit plus à la hauteur"
Faut être saturé d’un rare espoir
Pour danser dans les ruines des limousines
Y a ta B M qui crame sur le trottoir
Dis-toi que c’est beau comme un choeur d’orphelines

Quand la banlieue descendra sur la ville
Quand la banlieue descendra sur la ville

Mercenaires de Lilith contre miliciens d’Eve
Dans la fumée des incendies sanglants
La rue s’effondre et le peuple se lève
Et j’avoue que ça me laisse pas indifférent
Je débouche un autre vieux Corton-charlemagne
En compagnie de ravissantes call-girls
Qui fument joyeuses en dégrafant leurs pagnes
De la sinsemilla dans mon brûle-gueule

Quand la banlieue descendra sur la ville
Pour la grande razzia des parias
Quand la banlieue descendra sur la ville
Pour le grand basta des rastas

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: HUBERT FELIX THIEFAINE   

Revenir en haut Aller en bas
 
HUBERT FELIX THIEFAINE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» HUBERT FELIX THIEFAINE
» Criquebeuf en Caux HUBERT-LOISEL-LEMESLE-MAUCONDUIT
» anniversaire Hubert
» St hubert 41
» Ti problème avec St-Hubert de Rivière-du-Loup

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HARMONY :: LA MUSIQUE ADOUCIT LES MOEURS :: TOUTE LA MUSIQUE QUE J'AIME.... :: LA CHANSON FRANCAISE :: CHANTEURS FRANCOPHONES-
Sauter vers: