H A R M O N Y


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 CHARLELIE COUTURE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9609
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: CHARLELIE COUTURE   Ven 28 Jan - 0:31

CHARLELIE COUTURE




CharElie Couture sortira un nouvel album baptisé Fort Rêveur le 31 janvier 2011
chez Flying Boat/EMI.

Le premier single de cet album s'intitule Quelqu'un en moi.
L'artiste aux multiples facettes présentera cet album lors d'une tournée
dans toute la France à compter du 28 janvier 2011.

Pour cet opus qui compte 14 titres

Le chanteur est revenu aux sources du rock et du blues électrique.
Le nouveau quotidien new-yorkais de l'artiste et ses influences musicales
(Eels, Them Crooked Vultures, Black Keys) laissent une empreinte sur cet album

* CharlElie Couture s'est entouré de Sean Flora
(The Black Keys, Franz Ferdinand, Yeah Yeah Yeahs)
et Jeff Lyster, connu aussi sous le nom de The Chet, le guitariste de Eels.

Disponible depuis le 29 novembre 2010 sur VentePrivee.com au format collector, l'album s'est vendu à 6.000 exemplaires en une seule journée.

Chanteur, compositeur, peintre, écrivain et photographe,
CharlElie Couture fêtera sur scène ses trente ans de carrière en 2011.
Il effectuera une tournée dans toute la France dès la fin janvier et s'installera
pour quatre soirs à la Boule Noire à Paris du 9 au 12 mars,
puis pour deux dates, les 10 et 11 juin au Casino de Paris.

L'album Poèmes Rock de CharElie Couture, sorti en 1981,
figure dans les 100 meilleurs albums de tous les temps selon le magazine Rolling Stone.

Site : www.charlelie.com
MYSPACE : http://www.myspace.com/charleliecouture


Dernière édition par Nine le Ven 28 Jan - 14:20, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9609
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: CHARLELIE COUTURE   Ven 28 Jan - 0:35




Dernière édition par Nine le Ven 28 Jan - 1:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9609
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: CHARLELIE COUTURE   Ven 28 Jan - 0:36

LE CLIP

Clip du premier single de l'album FORT REVEUR,
en vente au format collector en avant première le 26 novembre
sur www.vente-privee.com
et dans les bacs le 31 janvier 2011
(en tournée dans toute la France à partir du 27 janvier 2011).





Dernière édition par Nine le Ven 28 Jan - 1:07, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9609
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: CHARLELIE COUTURE   Ven 28 Jan - 0:51

CharlÉlie Couture



Il voulait devenir cinéaste. Il est chanteur, compositeur et plasticien.
L’artiste, qui photographie New York, sa ville d’adoption,
ne s’est d’ailleurs jamais séparé de sa “boîte à mémoire” depuis qu’il a reçu,
pour ses 7 ans, un appareil Kodak.

Quels que soient le pays, l’heure, sa destination,
avant de refermer la porte de l’endroit qu’il habite,
il vérifie toujours que son appareil photo, sa « boîte à mémoire »,
est bien dans sa poche.

New York by CharlElie* réunit des images de la ville, parfois juxtaposées,
graffitées ou tirées sur bâches :
sa nuit, ses rues, ses lignes, ses ombres, sa fumée, ses arbres,
son port, ses super-héros.
Et même l’atelier de l’auteur à Manhattan, où il est installé depuis 2004.

NAISSANCE.
Bertrand-élie est né à Nancy, le 26 février 1956.
Sa mère est prof de français, son père antiquaire.
Il a un frère Jean-Thomas (qui deviendra Tom Novembre),
et une sœur, Sophie, alias Suryadevi, qui vit en Australie.

PREMIER SOUVENIR.
« Dans mon berceau, le bruit de l’aspirateur. Depuis, j’adore les souffleries,
ça me donne des frissons. À New York, c’est une symphonie ! »

HERITAGE.
Il apprend très jeune le piano, l’harmonie,
le sens de la rigueur (avec sa grand-mère) et la guitare.
Enfant, il fabrique des sculptures dans les ateliers d’ébénisterie
qui jouxtent le magasin d’antiquités.
« Ma mère m’a fait découvrir Boris Vian,
et l’érudition de mon père était mon Google à moi.
Je pouvais lui demander qui était le sanglier des Ardennes ! »
Petit,il aime qu’il lui raconte ses drôles d’histoires,
comme celle du hanneton et du peigne cassé.

PHOTO.
Pour ses 7 ans, il reçoit un boîtier Kodak.
à 12 ans, il tire ses premières photos en noir et blanc dans la cave :
des canards dans la mare de Domrémy-la-Pucelle (88),
saisis lors d’une promenade en famille.
Il aime le côté chimique de la révélation de l’image.
Avec son frère, ils montent des spectacles :
écriture le samedi, représentation le dimanche.
L’entrée du pavillon sert de théâtre à leurs histoires pseudo-policières,
avec des ombres chinoises pour les scènes d’action.

ECOLE.
Il ne l’aime pas.
Alors qu’il est interne à Lunéville (54),
le surveillant le prive de son heure de piano hebdomadaire
quand il l’entend jouer du jazz.
« Dans la famille, on ne rigole pas avec l’art.
J’ai vu mon père s’adresser au pion avec fermeté avant de m’envoyer
un battement de paupières…
J’ai détesté la dureté, la sévérité, la méchanceté de ces deux années,
mais j’y ai grandi. À 16 ans, j’ai plaqué mes parents pour faire la route.
J’ai connu l’utopie des communautés.
J’ai obtenu mon bac avec mention en candidat libre.
J’ai aussi été embouteilleur dans une fabrique d’alcool,
trieur à la poste, garçon de café, débardeur au Sernam. »

P4.
«  Réformé pour lordose, bégaiement, tendance homosexuelle,
propension à l’alcoolisme et hallucinations,
j’ai mis trois mois à m’en remettre.
Je portais un costume trop grand, des chaussures trop petites,
je m’étais enfermé dans une telle bulle psychologique ! »

COLUCHE.
« Aux Beaux-Arts de Nancy, dans le courant “multiste”, j’étais la grande gueule.
Pour ma thèse de fin d’étude sur “la polymorphie de l’esprit”,
j’ai présenté des travaux aboutis sans corrélation :
photos, textes, peintures, sculptures et un disque autoproduit,
“12 Chansons dans la sciure”.
à cette époque, j’ai rencontré Coluche qui jouait l’Inspecteur la Bavure
au café de la Gare, à Paris.
J’allais signer avec un impresario, il m’en a dissuadé,
et celui qui pensait que l’affaire était faite a tombé le masque
en me traitant de tous les noms.
J’étais mal, Véronique Colucci m’a invité à crécher rue Gazan et Coluche
m’a proposé de faire sa deuxième partie.
La salle se vidait, il n’y restait que quinze ou vingt personnes. »

BLACKWELL.
Le metteur en scène Jean-Henri Meunier l’enregistre sur un Dictaphone,
envoie la cassette à Chris Blackwell aux Bahamas.
Deux mois plus tard, il le rappelle :
« T’aurais pas une autre cassette ?
Le magnéto a merdé, mon avion décolle demain matin… »
Charlélie enregistre dans la nuit et, trois semaines plus tard,
il signe avec Island Records.
Il sort son premier « vrai » album en 1981, « Pochette Surprise », puis, juste après,
« Comme un avion sans ailes ».
« On venait de faire un bœuf avec Ringo Starr, au studio Compass Point,
à Nassau, quand il a appris la mort de John Lennon. Il a disparu. »


RENAISSANCE.
Son père, orphelin, résistant, avait entamé des études d’architecture,
interrompues par la Gestapo :
en juillet 1944, il partait dans le dernier train pour Buchenwald.
élevé en dehors de la religion, Charlélie se convertit au judaïsme à 40 ans.
« Une seconde naissance. »

NY.
«  Après la mort de mon père, je suis parti me reconstruire
dans une ville en reconstruction, en 2004.
Lors d’un concours d’arts plastiques à la Drac d’Amiens, on m’a asséné :
“Mais, si vous étiez artiste, ça ce saurait.”
Ça m’a éventré. J’ai débarqué à New York avec un contrat d’observateur
de six mois, puis j’ai obtenu la carte Verte.
La France avait une telle haine des états-Unis que les candidatures
n’étaient pas nombreuses. »
(*) Aux éditions du Chêne (192 p., 150 illustrations, 39,90 €).

Laurence Durieu
VSD

GALLERIE CHARLELIE A VOIR :
http://gallery.charlelie.com/


Dernière édition par Nine le Ven 28 Jan - 14:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9609
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: CHARLELIE COUTURE   Ven 28 Jan - 1:10





L'un des trois extraits d'une session acoustique live avec Charlélie.

Après avoir marqué une pause musicale pour se consacrer à son travail de plasticien dans son atelier de Manhattan,
l'artiste au look et à l'univers n'obéissant à aucune mode est de retour pour marquer de nouveau la scène musicale française !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9609
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: CHARLELIE COUTURE   Ven 28 Jan - 1:15

FORT REVEUR
For ever


Se revendiquant comme étant un artiste "multiste",
Charlélie Couture met en image sa créativité dans son nouveau disque
qui ressemble étroitement à un 33 tours.

La pochette, très colorée de son album "Fort Rêveur",
est le résultat d'un travail de designer avec une invention originale :
un nouveau format vinyle de 24 centimètres.
Sortie prévue le 31 janvier prochain dans les points de vente habituels.



Titres:

01. Charlélie Couture - Les statuts de ma liberté (4:23)
02. Charlélie Couture - Ta phosphorescence (3:51)
03. Charlélie Couture - Les ours blancs (4:00)
04. Charlélie Couture - Le phénix (9:27)
05. Charlélie Couture - Les gestes gratuits (3:45)
06. Charlélie Couture - La vie facile (3:46)
07. Charlélie Couture - Si légère (4:22)
08. Charlélie Couture - Quelqu'un en moi (4:31)
09. Charlélie Couture - Nés trop loin (3:48)
10. Charlélie Couture - Peintures de guerre (4:24)
11. Charlélie Couture - Faire com (1:27)
12. Charlélie Couture - Born again (4:05)
13. Charlélie Couture - 58th street (4:25)
14. Charlélie Couture - Entre les lignes (4:50)
15. Charlélie Couture - Summertime (2:23)
Durée: 63 minutes 27 secondes


Dernière édition par Nine le Ven 28 Jan - 14:31, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9609
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: CHARLELIE COUTURE   Ven 28 Jan - 14:27

Deux choses à savoir sur CharlElie
Par Gilles Médioni




Le chanteur livre un album électrique sur les vertiges de l'époque.

1. Installé à New York depuis 2004, CharlElie (Couture),
qui est aussi peintre, dessinateur et photographe,
fête aujourd'hui ses trente ans de scène avec Fort rêveur,
un disque au bel esprit de plasticien produit par Sean Flora (Franz Ferdinand, Beth Ditto).

2. La voix nasillarde qui est sa signature investit
des ballades de blues-rock soigneusement écrites,
parfois longues de plus de neuf minutes,
qui disent des choses jamais neutres sur le Manhattan de l'après-11 septembre
(58th Street, Le Phénix).
CharlElie s'attaque aussi à des thèmes comme l'anorexie (Si légère),
l'avenir de la planète (Les Ours blancs)
ou dresse un bilan de sa vie (Entre les lignes).
Il faut parfois tendre l'oreille, mais on se laisse prendre par cet album électrique
sur les vertiges de l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9609
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: CHARLELIE COUTURE   Ven 28 Jan - 14:37

LE JARDINIER DORT

Beaucoup d'images bibliques ne sont pas toujours faciles à décoder
pour qui ne connaît pas le texte biblique.
L'écologie pour illustrer le "péché".
La folie de l'homme qui veut tout mener sans Dieu est ici exprimée
dans un langage "écologiste",
où l'homme est compris comme celui qui fait se détraquer la planète,
le jardin qui lui a été donné en partage.
"Tout est vert de gris dans le Jardin d'Eden", c'est "la guerre des saisons".
Rien ne va plus pour notre monde.
Pour aboutir à un "silence de Géhenne", c'est-à-dire un silence infernal !



Charlélie Couture livre son sentiment de solitude
dans une terre qui aurait été oubliée ou abandonnée par un Dieu
qui semble s'être endormi sur ses lauriers.

© 1994 - Emi Music - Label Chrysalis
Les Naïves
le chant

Quand les feuilles tombaient le Jardinier il les remontait
Quand les feuilles s'envolaient le Jardinier il les recollait
Mais où est passé le Jardinier
Est-ce qu'il dort pour oublier
Mais où est passé le Jardinier, est-ce qu'il dort
Il a peut-être pris des somnifères
Il savait plus quoi faire
Où est passé le jardinier
Est-ce qu'il dort sur un sommier doré
Sous les branches du pêcher dans le jardin des oliviers
Il a croqué une pomme empoisonnée
A moins qu'il ne dorme sous une pierre tombale
Un truc énorme, à l'échelle sidérale
Où est passé le Jardinier, est-ce qu'il dort
Faudrait le réveiller avant le chaos infernal
Convoitises et manipulations
Mainmises et provocations
Ils ont appuyé sur le bouton
Et déclenché la guerre des saisons
L'effet de serre et le brouillards stagnants
Tout est vert de gris dans le jardin d'Éden
Nitrates, phosphates ou gaz asphyxiants
Font planer sur la terre un silence de Géhenne
Quand les feuilles tombaient le Jardinier il les remontait
Quand les feuilles s'envolaient le Jardinier il les recollait
Mais où est passé le Jardinier
Est-ce qu'il dort il est fatigué
Où est passé le Jardinier, est-ce qu'il dort
Il faudrait le prier de se réveiller
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9609
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: CHARLELIE COUTURE   Ven 28 Jan - 14:54

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 12904
Age : 66
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: CHARLELIE COUTURE   Mer 17 Sep - 13:26

"ImMortel", 19ème album de Charlélie Couture





CharlElie Couture vit depuis une dizaine d'année à New York. C'est un touche-à-tout qui tient une galerie d'art, il fait de la photo, il publie des disques assez régulièrement. Pour ce nouvel album, porté par une formidable inspiration, il a clairement repris les choses en main.

Il a signé avec une grande maison de disques française. Ce n'est pas un disque américain, CharlElie se repositionne vraiment dans notre paysage musical français. Il est l'auteur-compositeur des 12 morceaux de son nouvel album, ImMortel.

Ses nouvelles chansons sont nées à New York, Benjamin Biolay a réalisé et éclairé les chansons avec ses arrangements. CharlElie souhaitait, grâce à la patte Biolay, revenir au rayon de la belle chanson française.

Le chanteur sera de retour sur scène à partir du 26 septembre, beaucoup de concerts étant programmés jusqu'à l'été prochain.
http://www.rtl.fr/culture/arts-spectacles/immortel-19eme-album-de-charlelie-couture-7774343622


Dernière édition par liliane le Mer 17 Sep - 14:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 12904
Age : 66
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: CHARLELIE COUTURE   Mer 17 Sep - 13:44

ImMortel






"Faire un disque avec quelqu'un c'est un peu comme partir en voyage, ce n'est pas dit qu'au bout de trois jours ça se passe bien. Là, le voyage que Benjamin Biolay a fait faire à mes chansons, à ce que je suis, peut emmener dans son sillage toute une génération de gens qui ne me connaissent pas et qui se demandent +c'est qui ce gros là?+", s'enthousiasme CharlElie Couture.

Depuis plusieurs années, le "poète rock" s'est exilé aux Etats-Unis, frustré par un manque de reconnaissance en France pour ses autres activités artistiques, la peinture et la photographie notamment. Une blessure ravivée ce week-end par le fait d'avoir été "oublié" au montage lors de la soirée des 30 ans des Francofolies enregistrée en juillet et diffusée samedi sur France 2: "Me voilà effacé. Javel. Je n'existe pas", s'est-il étranglé sur son site.
Résolument tournés vers l'Amérique et publiés de façon indépendante, ses deux derniers albums "New Yorcoeur" (2006) et "Fort Rêveur" (2011) ont été tièdement accueillis dans l'hexagone. Aussi, le musicien se réjouit-il de l'attente particulière qui entoure la sortie d'"ImMortel".

La présence de Benjamin Biolay, le producteur le plus recherché du moment, son retour dans le giron d'une major du disque (Mercury, filiale d'Universal) "mettent en confiance ceux qui douteraient", estime-t-il. Travailler avec l'auteur de "La Superbe" n'était cependant pas une décision de circonstance, assure-t-il. La première rencontre entre les deux musiciens remonte à 2010. "J'avais lu des interviews de lui où il me citait comme influence et du coup je l'avais invité à venir sur scène lors d'un concert au Casino de Paris en 2010", raconte CharlElie Couture.

"Après, on a essayé de faire quelque chose mais ça ne s'est pas fait. Jusqu'à l'année dernière, où je suis allé le voir en coulisses et où je lui ai proposé de produire mon prochain album. A ce moment-là, je n'avais même pas de maison de disques", poursuit-il.
 
Benjamin Biolay a habilement marié son univers à celui de CharlElie Couture, ajoutant de la douceur à la poésie urbaine du chanteur. Au final, "ImMortel" signe les grandes retrouvailles de cet admirateur de blues avec la chanson française.

"Biolay s'est amusé à retisser des fils que j'avais utilisés dans d'autres disques. Il l'a fait avec intelligence sans que ça apparaisse comme un retour en arrière, un machin rétro", note CharlElie Couture. "Je suis admiratif de son travail. Il sait arrondir les angles, rendre plus universelles des choses que je fais d'une manière trop marquée", estime-t-il. Il cite en exemple +Broken+ une chanson du disque qu'il a déjà publiée sur un album en anglais sorti uniquement aux Etats-Unis.

"Quand tu écoutes ma production initiale, tu te dis +c'est une chanson qui peut passer sur France Inter à 23H00+. Biolay fait son truc et là tu te dis +RMC, 10H00 du matin, ça marche+. C'est la même chanson, la même musique, je chante de la même façon mais ça n'a rien à voir", dit-il, "admiratif".

Les arrangements tout en harmonie que Benjamin Biolay a posés sur le disque fonctionnent d'autant mieux qu'ils viennent en contrepoint de textes sombres marqués par "l'angoisse d'exister". "ImMortel" est d'ailleurs un jeu de mots sur "immortel" et "I'm (je suis, en anglais) mortel".

"J'ai eu des alertes et au cours des cinq dernières années j'ai vu partir un certain nombre de bons amis, des proches de mon âge: Bashung, (le patron des Francofolies) Jean-Louis Foulquier, (le journaliste) Gilles Verlant... Sans larmoyer, un jour ce sera mon tour", confie le chanteur de 58 ans.




TRACKLISTING

1 L'amour au fond
2 La dernière heure
3 MiFaSolitude
4 Broken
5 Méchante envie
6 L'autre côté (avant l’ivresse)
7 Be an artist
8 La comédienne (bipolaire)
9 Mon ami Pierrot
10 J'ai des visions
11 Le vieil homme #2
12 A French Man in New York


http://culturebox.francetvinfo.fr/musique/chanson-francaise/avec-immortel-charlelie-couture-fait-son-retour-avec-biolay-186889?gclid=CNH3l9mV6MACFQYOwwodrmIATQ
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 12904
Age : 66
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: CHARLELIE COUTURE   Mer 17 Sep - 14:06



L"AMOUR AU FOND

L'amour est solide comme la glace
Mais au fond, l'amour fond
Comme les petites marionnettes
Ainsi font font font

T'avais tellement soif
Soif de tomber sous le charme
D une passion qui décoiffe
T'aurais même bu mes larmes

Soif de vivre autre chose
En apothéose
Pourquoi pas la vie en rose
Tout remettre en cause

Tu t'enfermais à la maison
A r'garder passer les saisons
Quand le feu d'une illusion
A fait fondre les glaçons

Aujourd'hui tombe une pluie d'orage
Sur les plumes des oiseaux en cage
Aussi vrai que la terre est ronde
L'amour c'est l'eau qui nous inonde.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 12904
Age : 66
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: CHARLELIE COUTURE   Mer 17 Sep - 14:17






MECHANTE ENVIE

Pas de nouvelles de toi depuis au moins deux mois.
Es tu vivante ou t'es tu perdue au bout de la rue ?
Envie de tout, envie de rien, méchante envie, petit matin.
J'ai coupé le son, c'est fini, j'ai vu partir les musiciens

Jours de fatigue, au bord du froid, y a trop d'intrigues autour de moi.
Certains disent que t'es loin, d'autres ne disent rien.
La lune éclaire les nuages et y a du gaz dans ma mémoire.
Dans le vague sur la plage, je ne sais plus qui croire.

Les feux follets du cimetière font encore miroiter ta robe.
Et l'acrobate, mon ange gardien, essaie aussi de faire son job.
Envie de tout, envie de rien, méchante envie, petit matin.
Mon corps est lourd, ayez pitié, je vais rentrer à pied.

J'ai trop aimé pour être aimé, j'ai trop sué sous la pluie.
J'ai aussi trafiqué l'ennui, le coeur en émoi.
Sur le goudron je lis des signes, qui me parlent de toi.
Sur le sol, une ligne, qui me mènera à toi.

Il fait beau ce matin sur Brooklyn, les oiseaux chantent au dessus des ruines.
Où que tu sois, oh mon amour, j'espère que tu vis bien.
J'ai misé gros sur le tapis, j'ai tout donné, on m'a tout pris.
Chaque journée dure une vie, quand on vous oublie.
Chaque journée dure une vie, quand on vous oublie.
Chaque journée devient la mort, quand on vous oublie.


Dernière édition par liliane le Mer 17 Sep - 15:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 12904
Age : 66
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: CHARLELIE COUTURE   Mer 17 Sep - 14:46




J Al DES VISIONS

J'ai des visions. tout éveillé,
Je me fais des illusions.
J'ai des visions. tout éveillé.
Pas besoin de télévision.

Dans ce grand lit d'insomnie.
Je me tourne et me retourne.
Le ventre serré. je rêve debout.
Quand je pense à nous.

J'ai des visions. tout éveillé.
Je me fais des illusions.
Je danse avec les loups.
(Ouhouhouhouh) bis

Etre jaloux comme un pou.
Mine de rien. ça vous mine de plomb.
La jalousie ses obsessions. Ça vous
Aveugle. Ça vous rend con.

Tendu devant l'écran. quand je suis à cran.
Sous ma rétine c'est vrai j'avoue :
J'imagine le monde plus heureux que nous.
Quand je perds confiance. quelque part en France.

Et puis quoi ? Suffit d'un rien.
Un nuage. un ange qui passe.
Un regard. alors enfin.
Par miracle tout s'efface...

Mes illusions. la télévision.
Mes visions. télé-illusion...

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 12904
Age : 66
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: CHARLELIE COUTURE   Ven 19 Sep - 12:55

CharlÉlie Couture intime


Depuis plus de trente ans, CharlÉlie peint et dépeint le monde dans des chansons aux paysages urbains, qui nous trimballent avec lui de Paris à New York. Tantôt rock, électro, blues ou jazz … Quand l’inclassable musicien est sans ses pinceaux, le fabuliste pose le décor avec des mots. On avait beaucoup aimé Fort-Rêveur, le voilà de retour avec l’élégant et entier ImMortel, dont il a confié la réalisation à Benjamin Biolay. Rencontre.

RFI Musique : ImMortel est un titre emblématique, universel et personnel à la fois…

CharlÉlie Couture : L’album tourne autour de la question du temps, de l’existence. J’ai traversé une période pendant laquelle je me voyais disparaitre doucement, mais sûrement. Comme on peut disparaître doucement et sûrement, ou d’un seul coup : ce qui est arrivé à un certain nombre d’amis ou de gens dont je me sentais proche. Comme Gilles Verlant, son décès m’a fait beaucoup de peine, ou des artistes qui s’étaient efforcés de laisser une empreinte, comme Daniel Darc, Bashung, Chichin. Des gens qu’on croyait inaltérables, qui d’un seul coup, se sont effacés. Je me suis dit : après tout, moi pareil, on ne me cite pas souvent. Je n’existe quasiment plus nulle part. Je n’avais plus de maison de disque. Le dernier disque avait été peu chroniqué par les médias. Je me suis dit quand bien même je viendrais à disparaître, qui cela toucherait-il ? Alors, sans que ce soit particulièrement prémédité, ces questions-là sont certainement restées en suspens dans l’eau de mes chansons.

Vous avez souvent écrit des chansons comme des road movies. Celles d’ImMortel, dont vous avez confié la réalisation à Benjamin Biolay, se dessinent dans un cocon lui aussi plus intime…

On aurait pu faire un double album, il y avait d’autres chansons tout aussi importantes. Le disque a pris son allure par le fait. J’avais peut-être envie d’être plus intime parce que la question de la disparition n’a de sens que quand on la traite dans la complicité. J’ai suffisamment écrit sur le monde. Sur ce disque-là, j’ai eu envie de quelque chose d’autre. C’est aussi pour ça que le travail avec Biolay était passionnant : j’ai pu laisser aller ma propre interprétation sans l’angoisse de la finalisation du truc. Les premières minutes, c’était quelque chose que je n’avais jamais vécu. Il avait une puissance d’écoute extraordinaire. Il me posait des questions sur des accords qu’il avait vus tout de suite. C’était intimidant et rassurant à la fois. Il s’est occupé de l’enveloppe d’une manière que je n’aurais pas su faire. Souvent, je demande aux auditeurs de faire le grand écart : quand je fais un morceau rock, c’est très rock. Quand c’est suave, c’est très suave. Lui, a trouvé un commun dénominateur pour que l’on passe d’une chose à une autre sans avoir à faire l’exercice d’accommodation que je demande aux gens dans mes disques.

Vous êtes musicien, auteur, peintre... Dans la chanson Be an artist, vous en interrogez le sens même ?

Pour moi, il y a deux sortes de gens, les archers et les éclaireurs. Les archers connaissent leur cible, visent avec l’idée de ce qu’ils cherchent à atteindre, réfléchissent avant d’agir. Les éclaireurs, eux, sont inspirés par le vol d’un oiseau, une odeur, ou la forme d’un nuage, et vont suivre leur instinct : ils vont passer par un chemin jamais emprunté parce que la logique n’amène pas à passer par là. Être artiste, c’est être mû par des émotions dans une société qui incite à expliquer tout avec une force d’information objective. J’ai toujours écrit à partir du réel, et ce que je trouve d’excitant, c’est de transcender le réel, de lui faire dire quelque chose qui le dépasse.

Si le poète a un sens, et une arrogance d’ailleurs, c’est celle de donner son avis. Les gens s’efforcent de ne pas donner leur avis. Nous, d’une manière culottée, ou déculottée, on ose se montrer avec nos faiblesses. On dit ce qu’on ressent, si tant est qu’on serve à quelque chose et qu’on ait un sens, c’est comme ça que ça marche. Les artistes, les créateurs, font partie de ce peuple d’hyper sensibles qui n’ont pas la chance d’avoir le compresseur de la raison. Du coup, ils prennent tout au maximum, sont deux fois plus heureux que tout le monde quand ils sont heureux. Deux fois plus tristes quand ils sont malheureux. Et comme ils ne peuvent pas le garder pour eux, faut que ça sorte.

Faites-vous souvent se croiser la peinture et la musique ?

Dans beaucoup de mes spectacles, j’ai inclus une partie visuelle. J’avais tourné un film pour New YorCoeur. Là, il y a sur scène les trois peintures qui sont photographiées dans la pochette du disque. Elles sont dans la continuité de toutes ces choses-là, et font partie de toute la démarche que j’ai menée. Je suis heureux qu’elles apparaissent dans le disque, ce sont des portraits intérieurs : quand on représente un individu, on raconte les détails de ses yeux, son nez, sa bouche, c’est-à-dire son masque, et pas vraiment ce qu’il y a à l’intérieur, alors qu’à la Renaissance, on s’efforçait de mettre l’histoire de quelqu’un dans le décor qu’il y avait autour. Moi, j’ai mis les choses à l’intérieur.
http://www.rfimusique.com/actu-musique/chanson/album/20140919-charlelie-couture-immortel
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CHARLELIE COUTURE   

Revenir en haut Aller en bas
 
CHARLELIE COUTURE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CHARLELIE COUTURE
» Haute Couture ...
» cours de couture
» Couture - Chouette (anglais en images)
» cours de couture

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
H A R M O N Y :: LA MUSIQUE ADOUCIT LES MOEURS :: TOUTE LA MUSIQUE QUE J'AIME.... :: LA CHANSON FRANCAISE :: CHANTEURS FRANCOPHONES-
Sauter vers: