H A R M O N Y


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 JEAN PIERRE CHABROL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9671
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: JEAN PIERRE CHABROL   Ven 22 Oct - 1:16

Les Cévennes c'est quoi ?
Voici une bonne explication donnée par Jean Pierre Chabrol..
un ENFANT DU PAYS.




Les Cévennes - La Cévenne
La montagne d'abord. La Cévenne.


Chacun la sienne. Atlas, géographie, dictionnaire,
on ne trouve jamais imprimé que "les Cévennes" ;
en passant de la vie sur le papier, cet étrange pays prend le pluriel.

La Cévenne n'est pas de ces contrées qui se laissent apercevoir,
cotoyer, toiser, parcourir, aimer, quitter;
elle ne peut être ni un passage ni une passade. On est dedans ou dehors.
Ainsi donc, lorsque les eaux vives arrivent dans leur force, le garçon abandonne la source.
Il monte à Paris par exemple.
Après une nuit suffocante de poussière noire, il débarque dans la capitale,
regarde l'heure et sait que le jour est levé dans son val pourtant profond,
et comprend pourquoi sur les calendriers imprimés dans la capitale on ne juge pas superflu de marquer l'heure officielle de l'aurore.

Puis il découvre douloureusement des immeubles hideux qui font la queue devant de grands magasins.
Tout est petit à Paris pour qui s'est élevé face à la montagne.
Jusqu'à cette minute exactement, les Cévennes avaient été un monde pour ce garçon.
l'angoisse le prend.
Il a peur, soudain que, passé les portes du cher pays,
il ne se rencontre plus que de méchantes gens.
Comme il a " de l'accent"
les Parisiens lui demandent avec un sourire entendu, insupportable :
"vous êtes marseillais ? - Non, Cévenol... Ah...tiens...
- Je suis originaire des Cévennes...Ah bon. Et... les Cévennes, où c'est...?
Les Cévennes, où c'est ?
Avant d'être devenu "Cherche Midi",
Leo Larguier s'était fabriqué une série de réponses toute prêtes,
une sorte de "tirade du nez", du "pied de nez":

Vulgarisateur :
Vous voyez le Massif Central, vous voyez la Méditerranée ?
A mi-chemin, par le chemin le plus court, la ligne droite...

Consolant :
Vous connaissez Nimes ? ben sûr.
Quand vous quittez la "Cité romaine" en direction du Nord-Est, avant d'arriver au Puy ( vous connaissez le Puy ? naturellement!)
vous traversez tout un troupeau de montagnes désolées, quelques hameaux dépeuplés que personne ne connaît...
Une grande ville, pour vous fixer les idées ?
Attendez ... attendez...Non il n'y pas de grande ville dans les Cévennes.
Les Cévennes sont ce désert où personne ne passe,
dont personne ne parle... vous voyez, il n'y a pas de honte...

Anatomique :
Les Cévennes, c'est quand le Massif Central met les pieds dans le plat.
Ce sont ces gros orteils qui se tendent vers la Méditerranée,
pour voir si l'eau est bonne entre Sète et Marseille.

Touristique :
Au lieu de foncer à tombeau ouvert sur la grande route bleue,
prenez donc à droite après Moulins.
Si vous connaissez la Côte d'Azur, il y a un endroit où vous aurez envie de vous arrêter;
cet endroit, c'est les Cévennes.

Superbe :
Les Cévennes ? mais c'est le petit pays devant lequel le Roi Soleil dû mettre les pouces.

Cuistre :
" Quod se Cevenna ut muros munitos existimabant"
relisez Caesar ! de Bello Gallico, livre VII, chapitre VIII.

Et bien d'autres hélas, devenues machinales dont il était le premier fatigué,
si bien qu'il lui arrivait de répondre :
je ne vous le dirai pas !
si trop de gens le savaient, les Cévennes ne seraient plus ce qu'elles sont !
Le " sursaut cévenol", fait de pudeur et d'orgueil.
Pour un Cévenol, parler de la vie, du péché, de la mort, de la vie éternelle,
de la responsabilité, de la mort à attendre, de la mort à recevoir,
de la mort à donner aussi, parfois !...

La Cévenne, c'est une confidence...


Dernière édition par Nine le Ven 22 Oct - 1:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9671
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: JEAN PIERRE CHABROL   Ven 22 Oct - 1:18

La Cévenne, c'est une confidence...



Jean Pierre Chabrol - Les Rebelles .
- Cha 3 Clerguemont


Au-dessus de tout cela, la montagne semble veiller sur chacun et sur tous
et perpétuer la vieille morale biblique.
En s'élevant vers ses sommets, l'homme retrouve ses racines et sa pureté originelle :

" On était au-dessus de tout, ici, plus haut que le Bougès, plus haut que l'Aigoual,
tout en haut du Lozère,
le plus haut des trois géants de la Cévenne.
On régnait même sur le troupeau des monstres de granit.
On n'avait même plus chaud.
L'eau nouveau-née vagissait partout sous les pieds, sous l'herbe rare et rase.
Le moindre souffle d'air prenait une importance originelle ". (Les Rebelles)

Dans ce pays resté parfaitement authentique,
l'homme et la nature semblent se fondre dans une parfaite harmonie :
" Voilà, écrit encore Chabrol dans Les Rebelles, c'est ainsi dans la Cévenne ;

pour comprendre, il faut avoir passé le doigt sur le grain de ces pierres ;
après, tout ce qu'on touche n'a plus l'air vrai, alors on y revient toujours ;
les yeux fermés, on trouve l'abri comme le troupeau sent la bergerie ;
tout vient de la montagne, et tout y revient, notre toit,
nos murs si bien faits pour être murs qu'ils se passent de ciment depuis des siècles,
au point que nos mas, notre bien, semblent seulement continuer la montagne... "

voilà, quelques extraits sur La Cevenne Terre de l'ÉCRIVAIN.


Dernière édition par Nine le Ven 22 Oct - 2:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9671
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: JEAN PIERRE CHABROL   Ven 22 Oct - 1:21

L’arbre de la liberté
Colères en Cévenne




Quand j’étais petit, je voyais un homme embrasser un arbre.
L’homme avait quatre-vingts ans. L’arbre avait soixante ans.
Moi, j’avais cinq ans.

Ce vieillard était l’un de ces artisans autodidactes, féru d’idées nouvelles.
Sa religion à lui, c’était la science.
Il était bavard, il pouvait, pendant des heures,
vous citer aussi bien la Bible que Proudhon.

Il me disait :

« Mon petit, quelle chance tu as d’arriver dans un siècle
où la science avance à pas de géant.
Bientôt, l’homme sera tellement intelligent, tellement bon,
qu’il n’y aura plus de guerre, plus d’armée, plus de frontière, plus de nation.
Chacun se régalera de vivre à son aise, avec le métier qu’il aura choisi,
le métier qui le passionnera.
Chacun se cultivera, s’épanouira.
L’homme sera enfin un ami pour l’homme… »

Les soirs d’été, il se rendait à pas lents vers notre petite mairie pour saluer
l’arbre de le Liberté.
Cet arbre avait été planté en 1871, à la chute de l’Empire,
pour célébrer la République nouvelle.
Le vieillard avait alors vingt ans.
Il avait fait partie de ces garçons et de ces filles qui avaient dansé
des rondes folles autour de l’arbuste qu’ils venaient de planter.

Mais l’arbuste était devenu un arbre magnifique.
Le vieux posait sa canne contre le tronc rugueux,
de ses bras maigres il enlaçait convulsivement le tronc,
il levait les yeux vers le feuillage magnifique, et on entendait qu’il murmurait :
« Ah, ma liberta ! »
et une grosse larme allait se perdre dans sa barbe blanche.

Les années ont passé,
le vieux est mort, mais l’arbre, lui, a continué à croître, à prospérer.
Il est devenu tellement grand, tellement robuste,
que ses puissantes racines soulevaient presque la petite mairie.
Alors le maire a pris peur :
l’élu du peuple a donné l’ordre de scier l’arbre.

Et l’Arbre de la Liberté est tombé comme un homme, d’une masse.
Mais sa chute, un instant, a fait trembler la terre.

J.P CHABROL
ECRIVAIN ET CONTEUR

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9671
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: JEAN PIERRE CHABROL   Ven 22 Oct - 1:24

LA SOUPE DE LA MAMEE



Sa carrure m'impressionnait. Ses coups de gueule aussi.
J'adorais sa voix rocailleuse, aux accents de garrigue,
ponctuée de souffles rauques qui alimentaient son inspiration
au sens propre comme au sens figuré. Jean-Pierre CHABROL
était un conteur extraordinaire.
Nous ne nous lassions jamais de l'entendre.

De toutes ses histoires ma préférence va à La soupe de la mamée
(publiée en 1985 dans les Contes à mi-voix chez Grasset).

Il raconte la difficulté de sa mère à égaler sa belle-mère
en cuisinant une soupe aussi bonne que la sienne.
Elle a beau s'escrimer à suivre la recette, avec les mêmes ingrédients, rien n'y fait :
çà ne vaut jamais la soupe de la mamée.

Après plusieurs péripéties la famille va jusqu'à aller chercher la grand-mère
au fond de son village pour la "descendre" en ville avec son chaudron,
son eau de source, les légumes de son jardin, son lard ...
pour qu'elle prépare elle-même sa soupe.

Hélas le plat ne vaudra toujours pas "sa" soupe.
- Tout ça supporte pas le voyage ! marmonne-t-elle
Le père de Jean-Pierre, interrogea alors avec désespoir :
- Mais alors ?
- Alors, rugit la Vieille
(et il fallait entendre Jean-Pierre pousser les décibels),
alors si vous voulez manger de la bonne soupe,
vous n'avez qu'à venir chez moi !

J.P CHABROL
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9671
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: JEAN PIERRE CHABROL   Ven 22 Oct - 1:50

JEAN PIERRE CHABROL
LA VOIX D'UN CONTEUR ....
ÉCOUTER LE RACONTER SON ARBRE ... LES ARBRES !


Les arbres clins d'oeil.mp4


Dernière édition par Nine le Ven 22 Oct - 2:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9671
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: JEAN PIERRE CHABROL   Ven 22 Oct - 2:24

JEAN PIERRE CHABROL
A REALISE DE MEMORABLES ITVS

acessibles sur le site de l'Ina
FERRAT, BRASSENS, FERRE ...

André VOISIN a rencontré pour cette série d'émissions
divers conteurs de langue française.
Le récit oral, vieux comme notre civilisation,
fait du conteur le dépositaire d'une tradition. I
l incarne le récit à lui seul, il crée le décor, l'ambiance, l
e rythme et dans certains cas l'accompagnement musical. -
il a choisi l'écrivain Jean Pierre CHABROL, ..


Jean Ferrat Un jour un jour

Visibles ici :
http://www.google.fr/search?q=ina%20jean%20pierre%20chabrol&oe=utf-8&rls=org.mozilla:fr:official&client=firefox-a&um=1&ie=UTF-8&tbo=u&tbs=vid:1&source=og&sa=N&hl=fr&tab=wv

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: JEAN PIERRE CHABROL   

Revenir en haut Aller en bas
 
JEAN PIERRE CHABROL
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» JEAN PIERRE CHABROL
» Jean-Pierre vous explique la vie en couple
» Anniversaire Jean-Pierre R
» Le médecin belge Jean-Pierre Kanku Mukandi détenu à l'ANR/Kinshasa
» Jean Pierre BEMBA GOMBO

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
H A R M O N Y :: LA PLUME EST LA LANGUE DE L'AME :: ECRIVAINS ET POETES-
Sauter vers: