Musique et arts
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 DAPHNE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nine
Admin


Nombre de messages : 9596
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: DAPHNE   Ven 1 Oct - 1:20

Daphné de retour avec un album
’Bleu Venise’


Artiste au charme aussi troublant que singulier,
Daphné apporte depuis son premier album L’Emeraude (2005)
une dose de folie et de poésie à la scène musicale française.

Mais c’est avec Carmin (2007), récompensé du Prix Constantin,
que le grand public la découvre réellement.
Avec son troisième album Bleu Venise,
la chanteuse s’inspire de la mystérieuse et magnifique Venise,
celle de la poésie et de la romance à l’italienne.

Dans L’Emeraude, on croisait des louves sous la lune,
des sauvagines sur la plage ou des amoureuses heureuses.

Dans Carmin, on rencontrait des hommes piano,
des rhinocéros qui dansent ou des centaures.

Dans Bleu Venise, on entreprend un long périple sur les moustaches de Dali,
on y trouve des chats-persan en chocolat,
le tout sous les yeux de tigre de la nuit.
Avec ces créations, Daphné donne naissance à un monde imaginaire
dans lequel elle évolue avec grâce et élégance,
un monde qu’elle n’a jamais aussi bien chanté.

Réalisé et arrangé par Larry Klein
(Joni Mitchell, Mélodie Gardot, Madeleine Peyroux),
Bleu Venise est un "doux rêve d’opium" de 13 titres,
dont le premier single, L’Homme à la peau musicale.




En guise d’avant-goût, la jeune chanteuse a dévoilé un premier single, baptisé
« L’homme à la peau musicale »,
Issu de cet opus. Le morceau est disponible à l’écoute en ligne
ainsi que sur les ondes radiophoniques.
L’artiste se produira également en concert lors d’une tournée en début 2011
dans l’Hexagone.
Elle sera de passage aux Bouffes du Nord à Paris
pour se produire en concert le 7 février 2011

Avec sa voix singulière, aérienne, douce,
légèrement cassée et son univers musical ensorcelant,
a chanteuse Daphné s'est révélée ces dernières années
comme une valeur sûre de la nouvelle scène française.

Proche d'artistes comme Emilie Simon ou Björk,
Daphné révèle une personnalité particulière et intrigante.
Sa musique qui mêle des orchestrations classiques,
mais aussi de la pop, de l'électro ou encore des rythmes latino-américains
montre la richesse de l'univers musical de la chanteuse.

Sortie le 3 janvier 2011.

Un myspace à découvrir :
http://www.myspace.com/luniversdedaphne

http://daphne.artistes.universalmusic.fr/
pour une écoute des chansons de Daphné,
à découvrir absolument.


Dernière édition par Nine le Ven 1 Oct - 2:16, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin


Nombre de messages : 9596
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: DAPHNE   Ven 1 Oct - 1:32

L'INSOUMISE

Dans son parcours et pour la réalisation de ces albums
Daphné a travaillé successivement avec :
Jean-Philippe Verdin & Remy Galichet
Benjamin Biolay



Daphné - L'Insoumise

Je ne veux pas vivre dans une pomponnière
Les murs y sont arides, je manque d'air
Tes doigts, quand j'y pense, me font prisonnière
Tu me fais la danse de la muselière

Non, je ne veux pas vivre dans un couffin vert
Où tes coussins avides veulent me faire taire
Hypnotiques rapaces ravageant ma place
Trouvant ce tintouin tout à fait ordinaire

Où est-il écrit que l'on ne ferait pas
Ce dont on a envie, ici-bas ?
Aujourd'hui, c'est l'hiver, la saison des pourquoi
Mais demain s'ra l'enfer si tu n' te lèves pas

De ton lit de fatigue où tu baisses les bras
Des terres invisibles où dorment des lions
Mutante silencieuse, ne vois-tu pas les saisons
Qui bougent autour de toi et sont ta maison ?

Tu délires dans tes rêves, délires une vie
En guise de peau de zèbre et tu souris
Trotteuse prise au piège de lourds sortilèges
Allège ton parapluie, alerte tes envies

Puisque tu n' te vois pas vivre dans un royaume en verre
Enfermée sous les vitres de tortionnaires
Il y a que tout est possible de n'être plus la cible
Lassée d'être soumise à la terre entière

Je ne veux pas vivre à bord d'une montgolfière
Saluant le vide au royaume des airs
Je veux vivre sur Terre, je n' veux léviter
Là où le rire prolifère, insoumise au regret

Je ne veux pas vivre dans une pomponnière
Les murs y sont arides, je manque d'air
Tes doigts, quand j'y pense, me font prisonnière
Tu me fais la danse de la muselière

Non, je ne veux pas !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin


Nombre de messages : 9596
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: DAPHNE   Ven 1 Oct - 1:46

RAPPEL PRIX 2007
DAPHNE
(collaboration Benjamin Biolay)




"Quand j'entends du piano, certaines harmonies sont colorées, teintées.
Chez moi, l'émotion est colorée et sonorisée et c'est pareil pour l'odorat ou le goût :
un beau plat peut me faire entendre de la musique. ”

Daphné, l’aimée des dieux

Chimérique, éthéré et poétique, son univers évoque Emilie Simon, Björk ou Kate Bush,
quand sa voix singulière, un peu brisée, rappelle quelquefois Barbara.

Une carrière démarrée sous les auspices de Benjamin Biolay qui a vite trouvé son propre tempo. Attention, oiseau rare.

Dans la mythologie grecque, la nymphe Daphné était l'amante d'Apollon
qu'elle éconduisait régulièrement.
Elle demanda de l’aide à son père qui la changea en laurier-rose.
Mais l'amour du dieu se transforma et le laurier devint la plante de son culte et de ses pythies devineresses…
La chanteuse qui nous préoccupe ici, loin de ce cliché rétro,
a mis du corps dans sa voix et des sons jusque dans sa cuisine.

Out of nowhere
Est-ce à cause de son élégance, dans le geste comme dans le verbe,
que sa voix transforme les mots en notes et dessine en traits vibrants les sensations les plus fortes ? En tout cas, Daphné écrit et ­chante hors des modes.
Son second album, sorti en 2007, est un ovni poétique survolant de très haut la nouvelle chanson qu'incarnent ici Delerm, Marchet ou Sanseverino.
Carmin dégage un onirisme digne des grands auteurs classiques de la chanson française.
Et pourtant, elle n'a pas réussi à conquérir les ondes, malgré le prix Constantin reçu en 2007. Redoutant l'exercise de l'interview, elle déteste parler d'elle-même.
Tout juste concéde-t-elle deux ou trois mots sur sa nais­sance en Auvergne,
son goût des paysages sauvages, son enfance solitaire et son besoin d'écrire,
comme manière de s'ancrer en tant que trentenaire.
Elle préfère nettement l'exercice du chant qui laisse place à de quasi mystères sur ce qu'elle est,
tout en clairs-obscurs, avec une urgence qui fait vibrer sa voix.

Carmin
Après son prix Constantin, Daphné n'a eu de cesse de tourner et de peaufiner ses couplets.
Au printemps 2008, elle a donné, à La Cigale, un des concerts les plus intenses de la saison,
avant d'enflammer les Francofolies de Montréal.
A l'automne, elle a aussi été invitée par Neil Hannon de Divine Comedy, à partager deux soirs
ses cartes blanches à la Cité de la musique... De cela, Daphné sourit,
consciente de ses choix, tiraillée entre ce besoin de chanter et ­sa timidité, toute à l'intuition …

Musicamor
Après cela, on note sans étonnement qu'elle compose à l'instinct, sans avoir appris la musique,
et on trouve normal qu'elle avance, poussée par un culot qui parfois la dépasse.
Il lui en aura fallu, pour attendre 2004,
et oser glisser sa maquette entre les mains de Benjamin Biolay.
«Je me demande encore comment j'ai pu oser...
Mais je devais me lancer, j'avais la sensation de déborder.»
La semaine d'après, le chanteur la rappelait et, quatre mois plus tard,
Daph­né signait chez V2 pour enregistrer l'Emeraude dans la foulée avec le single 'l'Insoumise.

C'est vraiment quelqu'un qu'on aimerait voir plus souvent sur les antennes
ou entendre sur les ondes;
tant sa féminité et sa fragilité cachent des montagnes russes de sentiments
et d'expressions, carrément absents, par ailleurs du paysage musical actuel.

L'EMERAUDE



Daphné est une jeune fille qui vit dans un monde onirique;
proposant sa maquette à Benjamin Biolay lors de l'un de ses concerts,
le dénommé Benjamin apprécie et lui ouvre les portes de la production.
Joli conte de fée qui permet la réalisation de "L'Emeraude".

Un album qui semble illustrer de petits tableaux colorés, des images de rêves,
aériennes et sombres, des chansons à la poésie musicale sublime.

Bénéficiant de l'arrangement de Benjamin Biolay pour
"L'insoumise" et "Sagamore"
qui complète alors le travail de l'arrangeur Camille Rocailleux,
Daphné nous transporte grâce à une voix douce, qui se casse de temps à autres,
laissant place à un univers délicat et torturé.

On pourrait définir sa musicalité comme une rencontre entre Prokoviev et Tricky..
une savante orchestration alliée à des sons électro,
qui donnerait un hybride de trip-hop rappelant quelque peu Portishead.

Flirtant avec le jazz sur "Trafalgar Square", chantant dans un italien tremblant "Il Viaggio",
virevoltant quelque peu avec la samba sur
"L'insoumise"
elle fait un clin d'oeil à Cassavettes avec "Un homme sous influence"
et joue avec nos émotions; des émotions provoquées par des textes plein de désir, de tension,
de chaleur, de dynamisme ("La danse au loup") ou de nostalgie.

"L'Emeraude" est un livre de contes, un tableau qui appelle à l'évasion..
une caresse bien agréable au milieu de la scène française.

officiel........3ème album en préparation !

article octobre 2009 Prix Constantin a relire détaillé ici :
http://www.artmony.biz/annee-2009-f139/prix-constantin-2009-t2797.htm?highlight=prix+constantin

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin


Nombre de messages : 9596
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: DAPHNE   Ven 1 Oct - 1:57

LA TOURNEE


Daphné - Big Daddy Boy Sessions Inrocks.com
envoyé par Daphne. - Clip, interview et concert.
big daddy boy

14 Jan 2011 21:00
Théâtre du Cormier Cormeilles, (95), FRANCE
19 Jan 2011 21:00
Théâtre Giacosa Aosta, Italia, ITALY
20 Jan 2011 21:00
Théâtre Ste Marie D'en Bas Grenoble, (38), FRANCE
21 Jan 2011 21:00
Le Train Théâtre Portes-Les-Valence, (26), FRANCE
25 Jan 2011 21:00
La Bouche d'Air Nantes, (44), FRANCE
28 Jan 2011 21:00
Le Champ de Foire Saint-André-de-Cuzac, (33), FRANCE
7 Feb 2011 21:00
LES BOUFFES DU NORD PARIS, (75), FRANCE
11 Feb 2011 21:00
L'Archipel Fouesnant, (29), FRANCE
12 Feb 2011 21:00
L'Atrium St Avertin, (37), FRANCE
25 Mar 2011 21:00
Le Quai Angers, (49), FRANCE
26 Mar 2011 21:00
Le Dôme St Avé, (56), FRANCE
15 Apr 2011 21:00
La Manekine Pont Ste-Maxence, (60), FRANCE

Plus d'infos : http://www.myspace.com/luniversdedaphne#ixzz113o2W6Ks


Dernière édition par Nine le Ven 1 Oct - 2:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin


Nombre de messages : 9596
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: DAPHNE   Ven 1 Oct - 2:02



A peine avait-elle terminé l’enregistrement de son premier album,
L’émeraude, que Daphné ouvrait un dossier sur son ordinateur
auquel elle associait un titre de travail : « album carmin ».

En deux semaines, le rouge l’avait envahie :
« je voyais du rouge partout, j’en avais besoin, j’ai acheté une robe,
un manteau, tout était rouge ».

Tout au long de sa gestation, Daphné a cherché un autre titre,
elle n’a pas trouvé mieux :
pas loin de deux ans plus tard, son second album a pour titre Carmin.
« Le rouge, explique-t-elle, c’est le sang, c’est la vie, c’est la femme aussi… »

C’est incarné. Par le fait, Carmin l’est beaucoup plus que ne l’était L’émeraude,
sensiblement éthéré.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin


Nombre de messages : 9596
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: DAPHNE   Ven 1 Oct - 2:18

MOURIR D'UN OEIL



Je voudrais pas crever
Et j'veux pas qu'on me dise
Combien de kilomètres à pieds
Il me reste à marcher
Je veux pas qu'on s'épuise
A tout m'expliquer
Laissez-moi des surprises
Laissez-moi rêver

Je voudrais pas crever
Mais comme c'est des choses qui arrivent
Je veux danser souvent
Avec les diables de l'été
Et m'enivrer de rires
Et m'enivrer d'un rien
Je veux passer la vie
A n'être qu'un matin

La vie ne fait pas semblant,
C'est un fait,
C'est un viens que j'entends
Un tango sous la valse du vent
La vie ne fait pas semblant

Je ne veux pas crever
Ô mon amour je voudrais
Que l'on s'éternise dans un bain de juillet
Qu'on se saoule de nous
En s'offrant des "je t'aime"
Que nos corps s'épousent
Et qu'ils s'en oublient même

Que l'on pende à son cou
La mort et ses valises
Qu'on la foute dans un trou
Le temps,qu'on s'éternise
Dans un baiser de rimes,
Qui n'appartient qu'à nous
Mon amour je voudrais t'emmener jusqu'au bout

La vie ne fait pas semblant,
C'est un fait,
C'est un viens que j'entends
Un tango sous la valse du vent
La vie ne fait pas semblant

Et puisqu'un jour ou l'autre on tombera dans l'oreille
D'un vieux bonhomme sourd,qui fera la sourde oreille
Je fais souvent ce rêve
Pour me faire semblant
Celui de mourir d'un oeil
Une fois en passant

La vie ne fait pas semblant,
C'est un fait,
C'est un viens que j'entends
Un tango sous la valse du vent
La vie ne fait pas semblant

Un tango sous la valse du vent,
La vie ne fait pas semblant ...


Dernière édition par Nine le Ven 1 Oct - 2:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin


Nombre de messages : 9596
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: DAPHNE   Ven 1 Oct - 2:26

UN HOMME SOUS INFLUENCE
album Emeraude

A l’heure des lolitas et des bébés stars,
on peut dire qu’elle a mis le temps.
C’est en 2005, à l’âge de trente ans, que Daphné a sorti son premier album.
Et cette Emeraude fut une véritable découverte.
Avec des chansons tout droit sorties d’un autre temps,
elle nous raconte ses histoires au creux de l’oreille et nous emmène ailleurs.
Un univers très personnel, plein de douceur et de fraîcheur.



Et un jour il s’est dit
« Ma voix ne compte pas
Ma voix ne compte plus
Je ne voterai pas
Je ne m’engagerai plus à aimer ceux que j’aime
A quoi bon rechercher à inventer ma vie.»
Parce qu’un jour il a cru qu’on ne l’aimait pas,
Que le sens d’un refus c’est qu’on ne l’aimait plus,
« Même que peut-être on ne l’avait jamais aimé »
Ce jour-là, il a cru et il est resté là
Avec le ventre mou, avec le ventre plat
Ne créant plus de ses mains
N’érigeant plus son torse
Négligeant son destin rêvé de toutes ses forces

Il est parti sur la plus haute branche
En aigle perché, en indifférence
Il a dansé toutes ses nuits en silence
Oubliant que l’oubli est une offense

Et un jour il s’est pris
Dans les yeux d’un miroir
Seul, en pleine rue
Le mal de sa mémoire
Son amour révolu l’a quitté naguère
Lui sillonnant une gueule de naufragé vaincu,
Un cœur à débrider sous une voix ténue
Un mal à respirer à trop s’être tu,
Un pas d’homme enlevé
Le pas d’un homme qui masque
Ses crevasses d’amour délaissé et déçu,
Un homme qui n’entend plus
Le berceau de son cœur
Tellement il n’y tient plus
Au parfum du bonheur.
Mais parfois l’entend-il la mélopée docile
Qui rappelle à sa vie l’étendu de son cœur ?

Il est parti sur la plus haute branche
En aigle perché, en indifférence
Il a dansé toutes ses nuits en silence
Oubliant que l’oubli est une offense

Ce jour est venu
Celui du mois d’hiver
Celui jamais voulu
De l’être aimé que l’on perd


Dernière édition par Nine le Ven 1 Oct - 4:04, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin


Nombre de messages : 9596
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: DAPHNE   Ven 1 Oct - 2:31

PENNY PEGGY



Lalala...

Amis je n'ai pas de pays
Je suis de là-bas et d'ici
Mes amours sont dans les étoiles
Des fois j'en suis inconsolable

Mais quand mes yeux pleurent d'autrefois
C'est d'un pays qui n'se voit pas
Et quand mes yeux pleurent d'autrefois
C'est d'un pays que toi tu vois.

Penny Peggy
Saoule de la pluie
Penny Peggy
Saoule de la vie
Nul ne le sait si l'on vivra sans Penny
Sans peine ni tracas.

Un peu dans la lueur du jour
Des fois tu oses ce dont j'ai peur
Tu as les yeux fait, mon ami,
D'un petit bout du paradis.

Et quand je suis chasseur de danse
Tu es ma donne d'espérance
Et quand je suis louve de nuit
Tu es l'énigme qui me réjouis.

Penny Peggy
Saoule de la pluie
Penny Peggy
Saoule de la vie
Nul ne le sait si l'on vivra sans Penny
Sans peine ni tracas.

Et quand les hommes de nos routes
Deviennent ceux de notre vie
Il y nos silences qui s'écoutent
Il y a ta joie dans mon sourire.

Je ne serais jamais très loin
De ton bonheur, de ton chagrin
Je ne serais jamais trop loin
De ton pays qui est le mien.

Penny Peggy
Saoule de la pluie
Penny Peggy
Saoule de la vie
Nul ne le sait si l'on vivra sans Penny
Sans peine ni tracas.

Peggy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin


Nombre de messages : 9596
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: DAPHNE   Ven 1 Oct - 2:46

Daphné, l'instinct et l'urgence



Extrait d'un article Telerama

Elégante, dans le geste et dans le verbe.
Voix de cimes et d'abysses qui transforme les mots en notes
et dessine en traits vibrants les sensations les plus fortes.
Daphné écrit et ­chante hors des modes, hors du temps,
peut-être même parfois un peu hors des humains.
Son deuxième album, sorti l'an passé, est un ovni poétique
survolant de très haut cette « nouvelle chanson » enracinée dans la terre ferme.
Carmin dégage un onirisme digne des grands auteurs de la chanson.
A se demander pourquoi on ne l'entend pas plus souvent.

A se demander aussi qui est vraiment Daphné.
Mais il ne suffira pas de la croiser le temps d'une interview
pour saisir tout à fait cette personnalité.
Sous ses airs d'enfant émerveillée, ou un peu effrayée,
elle déteste parler d'elle-même.

Tout juste concédera-t-elle deux ou trois mots choisis sur sa nais­sance en Auvergne,
son goût des paysages sauvages, son enfance soli­taire et son besoin d'écrire,
ancrage-­encrage de cette jeune femme de 34 ans.
Si dans l'intensité de ses phrases ou de ses silences
on pressent d'autres choses ardentes, ou peut-être violentes, elle n'en dira pas plus.

A la manière d'une ­Barbara, ses mystères percent
dans les clairs-obscurs de ses textes.
« Disons que, l'année de mes 25 ans, la chanson m'est devenue presque vitale. »
Une urgence qui fait vibrer sa voix, et ceux qui viennent l'écouter.

Car depuis l'an passé et la divine surprise du prix Constantin,
Daph­né n'a cessé de tourner et de grandir.
Au printemps, elle a donné sur la scène parisienne de La Cigale
l'un des concerts les plus intenses de la saison.
A l'été, elle a enflammé plusieurs festivals,
offrant aux Francofolies de Montréal leur plus belle soirée.

A l'automne, elle a été invitée par Neil Hannon, le chanteur de Divine Comedy,
à noircir avec lui deux cartes blanches à la Cité de la musique...

Quelle année ! Lorsqu'on la lui rappelle, Daphné sourit mais ne triomphe pas,
consciente de l'évidence de ses choix mais aussi de la fragilité de ces instants-là,
tiraillée entre irrépressible besoin de chanter et ­grande timidité,
animée d'une intelligence aiguë et d'une intuition exacerbée.

Quand on sait tout cela, on ne s'étonne même plus qu'elle compose à l'instinct,
sans avoir appris la musique, ou qu'elle avance sans retenue,

poussée par un culot qui parfois la dépasse.
Il lui en aura fallu, dès le début en 2004,
pour glisser une maquette entre les mains de Benjamin Biolay.
«Je me demande encore comment j'ai pu oser...
Mais je devais me lancer, j'avais la sensation de déborder.»

La semaine d'après, le chanteur la rappelait et, quatre mois plus tard,
Daph­né signait avec une maison de disques.
La suite, on la connaît, ­telle une évidence, une histoire écrite d'avance.
Comme si Daphné n'avait eu d'autre choix que de chanter.
Et nous, de l'écouter.

http://www.telerama.fr/musique/daphne-et-claire-diterzi-chanteuses-indomptees,35774.php
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin


Nombre de messages : 9596
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: DAPHNE   Ven 1 Oct - 3:00

DAPHNE en grec ancien Δάφνη
FLEUR D'HIVER
ET AIMEE DES DIEUX ...



Il y a déjà longtemps déjà, que je voulais vous présenter DAPHNE
surtout connue pour la chanson MUSICAMOR.

Une voix velouté, du texte dans la pure tradition de la chanson Française de qualité,
des sensibles mélodies.
Ces chansons sont un tableau post-impressionniste de ciel d’orage,
peint avec des mots.
Tendres touches, vert émeraude ou rouge carmin,
nous allons découvrir le bleu de Venise.
C’est sombre mais c’est beau.

Il y a certaines chansons qui peuvent être tristes et belles,
et rendre heureux à la fois.
Celles composées par Daphné sont de cette veine.
C'est pour moi la confirmation que la chanson Française la vraie
je pense qu'on sait encore en faire !

Il faut encore bien chercher parce que celles là
on ne vous les présentera pas sur les ondes,
ou en prime time à la télé,
son auteur ne fera pas la une de vos journaux favoris,
elle ne sera visible que sur scène le vrai espace des chanteurs.
Vous pourrez l'apprécier confortablement en toute quiétude ...
Il n'y aura pas de hordes de fans pour la suivre sur tous ces concerts.
les siens seront discrets presque confidentiels,
mais rassurez vous il y en a !

Donc, je vous garantis zéro confettis aucun gadget superflu,
juste la grâce d'une belle mélodie, de l'émotion
c'est beau et la beauté est chose rare.

Le Prix Constantin n'est pas une émission de télévision.

c'est à ses plumes et pinceaux artistiques au sens noble
que nous tentons humblement de mettre la lumière ici dans les rubriques
de notre forum.

Bonne écoute

Nin@rtmony

PS : Encore une fois JP VERDIN, REMY GALICHET,
BENJAMIN BIOLAY et même Larry Klein (Mélody Gardot)
ne se sont pas trompés dans leur aide et collaboration,
ce sont des indicateurs de qualité, si toutefois il en fallait !
On entamera donc l'année à venir avec le bleu de Venise
son nouvel album.
Sortie le 3 janvier 2011

http://www.deezer.com/fr/music/daphne#music/daphne
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin


Nombre de messages : 9596
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: DAPHNE   Mer 15 Déc - 1:05

Titre du clip : Portrait d'un vertige
ALBUM BLEU VENISE
Réalisateur : Fernando De Azevedo
Date officielle de sortie du clip : 07 Décembre 2010



Daphné - Portrait d'un vertige
envoyé par umusic. - Regardez la dernière sélection musicale.

... « Je vis au bord d’un précipice
Les jours de vent c’est grand danger
Toi tu n’as pas su prendre le risque
Le risque d’aimer
T’as cru qu’il me fallait la Lune
Et d’un héros pour cavalier
Je m’en fous bien d’avoir la Lune et
Tarzan à mes pieds« ...


Dernière édition par Nine le Mer 15 Déc - 1:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin


Nombre de messages : 9596
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: DAPHNE   Mer 15 Déc - 1:16

"L'homme à la peau musicale"

1er extrait du nouvel album de Daphné, "Bleu Venise",
à paraître le 7 février 2011.
Après L’émeraude et Carmin,
Daphné reviendra début 2011 avec un troisième album,
qui prend le titre et la couleur de Bleu Venise.
Pour patienter, on peut d’ores et déjà écouter le premier single,
L’homme à la peau musicale…



Ecrit et composé par Daphné, cet album compte 13 nouveaux titres.
Daphné effectuera une tournée début 2011 dans l'Hexagone.
Elle se produira notamment le 7 février 2011 aux Bouffes du Nord à Paris.

Elégance, fragilité exacerbée,
Daphné mérite plus que jamais son surnom de "Fée Emeraude".
Bleu Venise vous transportera au-delà d’une chanson française terre à terre.
Ecouter Daphné, c’est déjà entrer dans un monde irréel.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin


Nombre de messages : 9596
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: DAPHNE   Mer 12 Jan - 1:55



Daphné chante L’Un Dans L’Autre, ambiance feutrée

ambiance feutrée daphne l'un dans l'autre postLauréate du Prix Constantin
(couronnant la révélation musicale de l’année) en 2007 grâce à son album Carmin,
Daphné sort en février prochain son nouvel opus, Bleu Venise.
Elle nous interprète dans une ambiance feutrée, micro vintage à la main et en exclu pour madmoiZelle.com, L’Un Dans L’Autre, un titre jusque-là jamais joué en guitare-voix.
à suivre ici :
http://www.madmoizelle.com/daphne-lun-dans-lautre-28792
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin


Nombre de messages : 9596
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: DAPHNE   Mer 12 Jan - 2:29

Le rêve bleu de Daphné
Troisième album, Bleu Venise

à paraître le 7 février 2011.


Photo Claude Gassian

Prix Constantin 2007, la chanteuse Daphné sort enfin son troisième album,
Bleu Venise, tout entier écrit d’une plume onirique et amoureuse,
et très bien servi par la production du magicien Larry Klein.

La saison est bleue, faut-il croire :
après Soleil bleu de Sylvie Vartan et Bleu nuit de Mylène Farmer,
Daphné s’empare à son tour de l’azur en intitulant son album Bleu Venise.
Mais elle a sur ses aînées une sorte d’antériorité dans l’exploration du nuancier :
ses deux premiers albums étaient titrés L’Émeraude et Carmin.

Mais pas de projet secret dans cette suite de trois couleurs en trois albums.
Et, non plus, pas de brief de départ,
pas de construction a priori pour l’écriture et la réalisation de ce nouveau disque.
"Tout le monde pourrait le dire, explique-t-elle de sa voix à la fois pointue et charnue,
cela peut paraitre banal, mais j’essaye de faire des belles choses.
Je le dis sans prétention :
j’essaye de faire des choses harmonieuses
dans lesquelles j’ai du plaisir, qu’il s’agisse de chansons mélancoliques
ou de chansons un peu plus farfelues.
Être juste dans l’émotion me tient vraiment à cœur.
Mais il n’y a pas de direction, sinon que ce disque parle beaucoup d’amour,
comme les deux précédents."

On remarque une homogénéité plus marquée
quant à la qualité des chansons qu’écrit Daphné,
une dimension romanesque plus affirmée et même que plusieurs chansons
de Bleu Venise ont de belles qualités de singles.
Peut-être est-il temps :
à trente-quatre ans, Daphné est dans la position singulière d’une carrière
à la fois lancée et discrète. Révélée par L’Insoumise,
extrait de son premier album, en 2005,
couronnée par le prix Constantin à son deuxième album, Carmin, en 2007,
elle a encore manqué de tubes ou de chansons vraiment incontestables,
malgré les qualités de Musicamor ou Le Petit Navire
(avec Kad Merad en guest star dans le clip).

Ici, L’Homme à la peau musicale
(qui tourne depuis quelques semaines sur les radios)
installe bien son personnage sensuel et capable d’être un peu écervelé,
tandis que deux valses lentes, Chanson d’orange et de désir et Portrait d’un vertige,
la hissent à la hauteur de quelques compositeurs
de grandes chansons mélancoliques et populaires,
comme Carla Bruni ou Julien Baer.
Et on sent bien que, souvent,
son bagage est chargé de réminiscences des grands compositeurs du XIXe siècle :

"Ce n’est pas une recherche consciente mais je suis certainement imprégnée
de beaucoup de musiques que j’aime,
et j’aime Satie, Ravel, Chopin. Parfois, ils me reviennent dans des phrases mélodiques.
Avec le jazz, la musique classique est celle que j’écoute le plus.
Je ne pourrais pas m’en passer."

Des compagnons appropriés

Pour l’accompagner dans l’exploration de sa Venise imaginaire,
Daphné avait deux compagnons d’aventure particulièrement capés :
réalisation et arrangements sont de Larry Klein,
qui a travaillé ces dernières années avec Joni Mitchell,
Mélodie Gardot ou Madeleine Peyroux,
tandis que les arrangements de cordes de sept chansons sur treize ont été confiés
à Vince Mendoza, autre compagnon de studio de Joni Mitchell,
mais aussi de Björk, Elvis Costello ou Robbie Williams.
Ensemble, ils élargissent encore les horizons oniriques de Daphné,
qui sème volontiers d’étoiles le quotidien amoureux.

Et, d’ailleurs, elle semble rétive aux chansons semées de superlatifs
des champions du monde d’amour.
Elle rit :
"Le genre 'À faire pâlir tous les marquis de Sade' ?
J’écris ce qui me passe par la tête mais je suis quelqu'un de pudique.
Je n’ai pas envie de convoquer tout le monde.
J’avais fait une chanson qui s’appelait L’Hymne aux détails
et qui sera peut-être sur un album suivant.
Elle dit que dans les détails se logent des choses qui me touchent parfois davantage
que les grandes déclarations très show off.
La magie est dans des petites choses parfois un peu maladroites."

Daphné explique :

"À une exception, j’ai travaillé les chansons pendant des mois
pour qu’elles donnent l’impression de ne pas l’avoir été."

Et, de mots simples en phrases douces, elle installe une poésie à la tendresse soyeuse,
à la générosité sans ostentation, à l’humilité charmante.
Elle annonce ainsi
"Une chanson ici tout d’suite/En dentelle en myosotis/For a day ou pour longtemps/
Mais sans ornement/Une chanson qui fait le pitre/De gestes, de plaisir/
Qui voudrait toujours te séduire/Si seulement"
(dans Chanson d’orange et de désir).

Et qu’on ne s’étonne pas de retrouver chez elle des échos épars de romantismes qui,
ailleurs, sont disjoints :
des romans pour filles, la Venise de Visconti, des hivers scandinaves,
des bribes d’autres siècles et de complaintes jazz des années 50,
les ombres d’Isadora Duncan ou Alexandra David-Neel …

"J’aime faire parler la mémoire,
j’aime retrouver ce qui est présent dans nos vies et nous échappe complètement..."

http://www.rfimusique.com/musiquefr/articles/133/article_18173.asp
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin


Nombre de messages : 9596
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: DAPHNE   Jeu 3 Fév - 0:51

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin


Nombre de messages : 9596
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: DAPHNE   Jeu 3 Fév - 0:58

Ecrit et composé par Daphné, "Bleu Venise"
est un « doux rêve d’opium » de 13 titres.
SORTIE LE 7 FEVRIER 2011




Retrouvez Daphné en concert près de chez vous :

JANVIER
Du 10 au 14/01 en résidence à Cormeilles
19/01 AOSTE (It) / Th. Giacosa
21/01 PORTES LES VALENCE (26) / Train Théâtre
25/01 NANTES (44) / Paul Fort
28/01 SAINT ANDRE DE CUBZAC (33) / Le Champ de Foire

FEVRIER
07/02 Paris / aux bouffes du Nord
11/02 FOUESNANT (29) / L'Archipel
12/02 SAINT AVERTIN (37) / CC L'Atrium

MARS
25/03 ANGERS (49) / Le Quai
26/03 SAINT AVE (56) / Le Dôme

AVRIL
15/04 Pont Sainte Maxence (60) / La Manekine

MAI
20/05 SELESTAT (67) / Tanzmatten
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin


Nombre de messages : 9596
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: DAPHNE   Mer 9 Fév - 2:11

Daphné. Bleu Venise
Le plein de superbe




Avec un album impressionniste et poétique inspiré par Venise,
Daphné survole la chanson française.
Dans la lignée d'un Benjamin Biolay.

On l'imagine en Rita Hayworth, effeuillant les mots et les notes d'une voix sensuelle,
retirant lentement ses longs gants satinés de star hollywoodienne.
Fatale. Ou bien, au contraire, mutine et enfantine,
le nez au vent sur un vaporetto dans la brume d'été d'une cité lacustre.

Les images s'enchevêtrent, échappées des chansons et de leur pouvoi
r de suggestion pénétrant comme un parfum puissant.
Daphné s'extrait du temps et du lot commun des chanteuses.

Son troisième album est une invitation :

Venise, réelle ou fantasmée.
Ses ruelles, méandres amoureux dans lesquels on se perd avec jubilation
sans savoir où ils vont nous mener ; et son eau, rassurante ou menaçante,
reflets sans cesse changeants de nos propres sentiments.
Le décor se dessine en filigrane, la voix détache ses syllabes
comme autant de touches de couleurs.

Album impressionniste, poétique, addictif, aux arrangements luxueux signés
de l'Américain Larry Klein (Joni Mitchell, Melody Gardot...).

A l'heure des home studios et des disques bouts de ficelle,
celui-ci convoque un orchestre et sa cascade de cordes
- du sur-mesure pour cette chanteuse Grand Siècle.

Et si tous les titres n'ont pas la même envergure
(le premier single, L'Homme à la peau musicale, est curieusement banal),
plusieurs sont étourdissants.
Oublier la ville, espiègle et léger, qui saisit au vol l'insouciance lumineuse
des premiers émois amoureux.
Mélodie à personne, voluptueux à souhait, inondé par l'ivresse de l'abandon.
Portrait d'un vertige, surplombant nos précipices intimes aussi effrayants qu'attirants.
The Death of Santa Claus, l'un des deux titres en anglais de l'album,
épique et mystérieux à la Tim Burton, qui ose assassiner le père (Noël)
et les illusions de l'enfance.

Ici et là, pour la profondeur et l'ampleur, on songera à La Superbe de Biolay,
disque ambitieux et marquant autant pour l'artiste que pour le public.
On aimerait bien que Bleu Venise soit La Superbe de Daphné.

1 CD Polydor.
Valérie Lehoux

Telerama n° 3187 - 12 février 2011

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin


Nombre de messages : 9596
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: DAPHNE   Sam 10 Déc - 20:03

MELODIE A PERSONNE



Ne le dis à personne
J'en fait souvent des tonnes
Quand il est, quand il est près de moi,
Je suis
fou de lui puisqu'il
Me fait sans rien me faire
Me défait les yeux ouverts
J'ai envie j'ai envie de partir avec lui
A personne ne le dis

Mélodie mélodie mélodie qui tombe,
en un mot
en un mot en un mot

Dans ma tête les mots font les cent pas
Il se jetterai à l'eau mais voilà
Je dis des mots je dis des mots mille mots des fois mais ne dis jamais cela

Comme une fièvre enfantine
que j'ai de lui j'imagine
Je lis des livres et des livres en sautant des lignes
Je ne connais pas l'ennui

Mélodie mélodie mélodie qui tombe,
en un mot
en un mot en un mot

Dans ses bras le monde est tellement léger
C'est l'endroit où je préfère tomber
Ne ne dis ne le dis à personne
ce qu'est défaillir pour un homme

Mélodie mélodie mélodie qui tombe,
en un mot
en un mot en un mot

*****************

« Bleu Venise », les amours mélancoliques et lumineuses.
Par petites touches de mots colorés et de visions poétiques.

« Je suis fascinée par les images, la peinture, le dessin, la recherche de la lumière.
Dans les compositions aussi, même les arrangements sont faits par touches,
par teintes » nous confiait-elle il y a quelques jours.
« Bleu Venise » a été produit par Larry Klein (Mélody Gardot, Tracy Chapman, Joni Mitchell)
et Vince Mendoza (Björk, Costello…) a assuré les arrangements des cordes.

En tournée, « pas possible de faire venir tout l’orchestre, explique Daphné.
Comme il fallait des cordes, j’ai avec moi un violoncelliste, un violoniste.
En tout il y aura cinq musiciens [guitare, claviers, batterie-vibraphone].
Un jour peut-être je proposerai une tournée avec tout un orchestre mais pas maintenant.
Je ne recherche pas un truc qui claque. Je préfère que ça sonne. »
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Hugues



Nombre de messages : 17
Age : 48
Localisation : Alpes de Haute Provence
Date d'inscription : 26/10/2012

MessageSujet: Re: DAPHNE   Jeu 1 Nov - 8:47

Que Daphné reprenne Barbara coule de source: j'ai beaucoup pensé à cette dernière en découvrant Carmin. Ces deux chanteuses ont plusieurs points communs, dont celui de faire confiance en leur instinct, en pariant sur l'amour et au risque de s'égarer dans la démesure. Reprendre Barbara est très risqué, tant celle-ci avait son univers, ses ombres, ses mystères, ses intuitions, un art d'équilibre aussi fragile qu'exigeant. Peut-être, et je l'espère, que Daphné est de celles qui peuvent s'y risquer, en apportant son propre équilibre fragile.

"Du bout des lèvres" est une de mes chansons préférées, un peu verlainienne, servie par une magnifique musique, rêveuse et légère, aux allures de menuet. Qu'en a fait Daphné? Ma curiosité est attisée.

Revenir en haut Aller en bas
liliane
Admin


Féminin Nombre de messages : 12726
Age : 66
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: DAPHNE   Jeu 1 Nov - 9:50

J'ai écouté les reprises de Barbara par Daphné. Personnellement elle ne m'a pas convaincue. Il y a, dans la Chanson, des monstres sacrés auxquels on ne devrait pas toucher et je n'arrive pas à avoir un avis objectif.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Hugues



Nombre de messages : 17
Age : 48
Localisation : Alpes de Haute Provence
Date d'inscription : 26/10/2012

MessageSujet: Re: DAPHNE   Jeu 22 Nov - 14:00

Première écoute au casque l'autre matin, allongé sur mon lit, les yeux clos.

Je connais les chansons par coeur (sauf une, vers la plage 3), et me détachant des paroles, me suis laissé dériver sur la voix de Daphné, parfois accompagnée par d'agréables voix masculines (Benjamin Biolay, Jean-Louis Aubert, Dominique A... j'ai particulièrement aimé cette dernière). Elle se contente de poser son timbre délicat, sans allonger les syllabes, sans étirer le souffle, c'est presque minimaliste. Les arrangements m'ont paru pertinents, sobres et sensibles à la fois. Au fil du disque je n'étais plus qu'en osmose avec les mélodies et cette voix, dans une sorte de pâmoison en suspension.

amour fou

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: DAPHNE   

Revenir en haut Aller en bas
 
DAPHNE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PROFILS DE SOUS MARINS TYPE DAPHNE
» Pediped Originals
» DAPHNÉ (SM)
» Plans des sous-marins 800 tonnes
» Qui sont Daphne Guinness et Iris Apfel?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HARMONY :: LA MUSIQUE ADOUCIT LES MOEURS :: TOUTE LA MUSIQUE QUE J'AIME.... :: LA CHANSON FRANCAISE :: CHANTEURS FRANCOPHONES-
Sauter vers: