H A R M O N Y


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ENGHIEN JAZZ FESTIVAL

Aller en bas 
AuteurMessage
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 10075
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: ENGHIEN JAZZ FESTIVAL   Mer 23 Juin - 11:02

Enghien Jazz Festival



La 11e édition d’Enghien Jazz Festival se déroulera du 29 juin au 4 juillet,
avec une belle brochette d’artistes,
comme Wayne Shorter, Ben l’Oncle Soul, Robin McKelle, et tant d’autres.

Du 29 juin au 4 juillet, le festival d’Enghien fête le jazz au théâtre du Casino
et sur la scène du lac, et accueille des invités de prestige du jazz
et de la nouvelle scène soul.

Enghien Jazz Festival offrira au public une large palette d’artistes,
aux couleurs différentes, mais toutes chamarrées.
En sus, la programmation oscillera entre scènes payantes
au théâtre du prestigieux Casino et concerts gratuits sur la scène du lac d’Enghien.

Les festivités s’ouvriront par la venue d’André Manoukian,
qui bien loin de son univers en plastique et paillettes des plateaux télé,
sera pour l’occasion armée de son piano,
et invitera les fleurons de la scène française actuelle parmi lesquels
la chanteuse Anaïs, Benjamin Siksou, China Moses, Malia et Loane,
et présentera son nouveau projet, So in Love,
une anthologie des plus belles chansons d’amour du jazz.
Le pianiste sera entouré de trois autres musiciens,
Christophe Walemme à la contrebasse, François Laizeau à la batterie,
et Nicolas Folmer à la trompette.

Le lendemain, le saxophoniste américain Wayne Shorter investira à son tour
le théâtre du Casino, en formation quartet.
Le jazzman de renommée internationale a collaboré avec
des groupes majeurs de l’histoire du jazz.
Et il est l’un des musiciens les plus influents de sa génération.
L’enregistrement, Footprints Life (2002) de Wayne Shorter Quartet,
créé il y a dix ans, a été salué par la critique et a remporté un vif succès.

Le 1er juillet, c’est un deuxième quatuor, emmené par la chanteuse
et pianiste Patricia Barber, qui enchantera le Théâtre.
Avec The Cole Porter Mix,
la reine de l’improvisation et représentante de l’avant-garde du jazz féminin,
rendra hommage au compositeur et parolier américain de comédies musicales
en mêlant reprises et compositions personnelles.

Pour continuer de surfer sur la vague du jazz féminin, la chanteuse Robin Mckelle
(Mess Around), viendra accompagnée des musiciens du Soul City Horns.
La Newyorkaise invitera celui que l’on surnomme
« The Funkiest Trombone Player Ever », Monsieur Fred Wesley.
Une performance swingy s’annonce.

Le samedi, The Temptations et Ben l’Oncle Soul insuffleront
un son estampillé Motown sur la scène du lac !
Go back to the sixties avec le légendaire groupe de doo-wop soul and funk,
reformé certes, mais porté pour l’occasion par Damon Harris,
qui participa à l’aventure entre 1971 et 1975 et contribua
à quelques grands succès de la bande, tels Papa was a Rollin’Stone.

Ben l’Oncle Soul, le petit dernier né de la Motown française,
égale sans doute aucun les plus grands du genre.
Après avoir revisité les standards de la pop avec un supplément d’âme
(Seven Nation Army des White Stripes chanté à la Otis Redding sur le EP Soul Wash),
le tonton de la soul revient aussi sec avec ses propres compos,
toujours aussi vintage.

Enfin, pour conclure ce programme alléchant,
le guitariste de jazz-fusion italo-américain Al Di Meola teintera sa musique
d’accents latino.
Al Di Meola a joué avec quelques pontes du genre,
notamment en participant à une des tournées de Santana.
Ayant exploré toutes les frontières du jazz,
le guitariste s’est également frotté aux mélodies électroniques aux côtés
Jan Hammer. Bref, il promet un concert de fermeture exalté et grisant.

Le site d’Enghien Jazz Festival
http://www.enghien-jazz-festival.com/#/accueil/


Dernière édition par Nine le Jeu 24 Juin - 1:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 10075
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: ENGHIEN JAZZ FESTIVAL   Mer 23 Juin - 13:31

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 10075
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: ENGHIEN JAZZ FESTIVAL   Jeu 24 Juin - 1:07

WAYNE SHORTER
DELUGE




Wayne Shorter (né le 25 août 1933 à Newark, New Jersey, aux États-Unis)
est un saxophoniste (ténor et soprano) et compositeur de jazz américain.

Ses nombreuses compositions et sa participation
à des groupes majeurs de l'histoire du jazz font de Wayne Shorter
l'un des plus importants musiciens de jazz issus des années 1960.

Wayne Shorter commence sa carrière au saxophone ténor,
faisant un passage de plusieurs années au sein des Jazz Messengers d'Art Blakey,
dont il deviendra le directeur musical.

En 1964, il intègre le nouveau quintette de Miles Davis (trompette)
avec Herbie Hancock (piano), Ron Carter (basse) et Tony Williams (batterie).
Au sein de cette formation, Wayne Shorter deviendra vite
l'auteur de la plupart des morceaux,
avant de suivre Miles Davis dans l'aventure du jazz-rock
(In A Silent Way, Bitches Brew), passant alors au saxophone soprano.

En parallèle, Wayne Shorter enregistre une dizaine de disques en tant que leader
pendant les années 1960.
En 1971, il quitte Miles Davis pour créer avec Joe Zawinul
le groupe Weather Report (jazz-rock) où il restera 15 ans.

Après des collaborations diverses,
puis une absence de quelques années suite au décès de sa femme
(Accident du vol 800 de la TWA ; 1996),
il reforme son propre groupe en 2000.
Cette formation reprend les nombreuses compositions de son leader
en les ré-inventant,
et rencontre un important succès tant auprès des critiques que du public.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 10075
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: ENGHIEN JAZZ FESTIVAL   Jeu 24 Juin - 1:15

Miles Davis - Herbie Hancock - Wayne Shorter -
Ron Carter - tony williams
Stockholm 1963


Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 10075
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: ENGHIEN JAZZ FESTIVAL   Jeu 24 Juin - 1:20

AL DI MEOLA
RYTHMO DE LA NOCHE



UN GUITARISTE JAZZ FUSION EXCEPTIONNEL

Al Di Meola, né le 22 juillet 1954 à Jersey City, New Jersey (États-Unis)
est un guitariste italien-américain de jazz fusion,
connu, entre autres, pour sa technique incroyable
ainsi que pour la discipline de son jeu.

Di Meola est né à Jersey City.
En 1971, il rentre au Berklee College of Music à Boston dans le Massachusetts.
En 1974, il remplace Bill Connors au sein de Return to Forever,
le groupe de Chick Corea, enregistre avec le groupe
une des pépites du jazz rock des années 75 l'album " Romantic Warrior "
et joue avec jusqu’à une complète refonte de la formation en 1976.

Di Meola a exploré une grande variété de styles,
mais il est particulièrement remarqué pour ses travaux de jazz fusion
avec des influences latines.
Il a remporté quatre fois la distinction de Best Jazz Guitarist
(meilleur guitariste de jazz) décernée par les lecteurs de Guitar Player Magazine.

Robert Lynch, historien de la guitare, écrit :

"Dans l'histoire de la guitare électrique,
personne n'a autant contribué pour faire avancer l'instrument
dans une approche purement technique que M. Di Meola.
Son contrôle total des différents styles et des différentes gammes
est simplement époustouflant.
Je me sens priviligié d'avoir pu étudier son travail durant toutes ces années."

En plus de sa carrière solo prolifique,
il s'est engagé dans de fructueuses collaborations
avec le bassiste Stanley Clarke, le claviériste Jan Hammer,
le violoniste Jean-Luc Ponty,
les guitaristes John McLaughlin et Paco de Lucía.

Au début de sa carrière Di Meola fut remarqué pour sa maitrise technique
et ses très rapides et complexes solos de guitares et compositions,
bien qu'il ait commencé à explorer
les cultures et genres acoustiques méditerranéens
comme le flamenco dès ses premiers albums.

De bons exemples sont "Mediterranean Sundance"
et "Lady of Rome, Sister of Brazil" de l'album Elegant Gypsy (1977).

Ses premiers albums eurent une grande influence
sur d'autres guitaristes de jazz et de rock.
Di meola continua à explorer la musique latine au sein du genre
jazz fusion avec des albums tels que Casino et Splendido Hotel.

Il montra une approche plus subtile dans des morceaux acoustiques comme
"Señor Mouse" et "Fantasia Suite for Two Guitars"
de l'album Casino ainsi que dans l'album live
avec John McLaughlin et Paco de Lucía :
Friday Night in San Francisco.

En 1978 il fait quelques dates de concerts au Japon avec Chick Corea
Tony Williams et Bunny Brunel.
En 1980, il fit également une tournée avec Carlos Santana.
En 1983 il part en tournée avec Return to Forever,
après la sortie de l'album Touchstone de Chick Corea
dans lequel sur le titre Compadres on pouvait retrouver
les quatre compères de Return To Forever Al Di Meola, Chick Corea,
Stanley Clarke, Lenny White

Avec Scenario, il explora une facette électronique du jazz en collaborant
avec Jan Hammer
(connu notamment pour avoir écrit le thème de la série Deux flics à Miami).
à la suite de ce changement, il continua d'étendre ses horizons
avec l'album acoustique Cielo e Terra( cf vidéographie DVD live in Montreux 86).

Il commença à incorporer des synthétiseurs pour guitare
dans des albums comme Soaring Through a Dream,
sur lequel on retrouve même Dan Gottlieb,
premier batteur du Pat Metheny Group.

A partir des années 1990, Di meola enregistra des albums
dans des styles plus proches de la World Music et du latin moderne que du jazz,
dont certains fortement orientés tango,
en hommage à la musique d'Astor Piazzola.

Il a continué à tourner, jouant dans des salles plus petites
comme The Birchmere à Alexandria, Virginie.
Des concerts récents ont intégré un aperçu de ses nouveaux morceaux
(un mélange intéressant d'acoustique, "d'acoustique saturé",
et de synthétiseur pour guitare dans un format de morceaux
plus détachés que dans ses premiers albums solos)

ainsi que des morceaux à la guitare électrique de ses premiers albums.
Di Meola termine souvent ses concerts avec une interprétation énergique
de l'une de ses pièces représentant le plus gros défi à jouer :
"Race with Devil on Spanish Highway", de l'album Elegant Gypsy.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 10075
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: ENGHIEN JAZZ FESTIVAL   Jeu 24 Juin - 1:32

3 géants de la guitare
Paco De Lucia/Al Di Meola/John McLaughlin



Mediterranean Sundance
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ENGHIEN JAZZ FESTIVAL   

Revenir en haut Aller en bas
 
ENGHIEN JAZZ FESTIVAL
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MONTREUX JAZZ FESTIVAL Edition 2009 Du 03 Juillet 2009 au 18 Juillet 2009
» Festival ça Jazz à Blet (18)
» 4ème Festival des Arts Mélanésiens - 2010
» 5e Festival "Les Sauterelles Vertes"
» 2éme salon du modélisme parc d'enghien 7 et 8 aout

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
H A R M O N Y :: LA MUSIQUE ADOUCIT LES MOEURS :: ACTUALITES MUSICALES :: SPECIAL FESTIVALS :: ANNEE 2010-
Sauter vers: