H A R M O N Y


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LES CHANTEURS EN CHANSONS

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 10399
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: LES CHANTEURS EN CHANSONS   Ven 25 Juin - 3:05

LA SOLITUDE DE L'ARTISTE ...
BREL - FERRE - BRASSENS




BREL : …moi, dans l’instant où je joue,
je suis aussi seul que dans le tour de chant.

BRASSENS : Ne t’inquiètes pas. De toute façon,
tu es toujours seul partout, tout le temps. Et tu n’es pas le seul d’ailleurs !

BREL : Mais bien sûr ! Le type qui me dit qu’il n’est pas seul dans la vie,
c’est qu’il est plus Belge que moi !
- Quoi que fassiez, vous êtes toujours seuls ?
Est-ce à dire que, pour faire de grandes et belles choses il faut être seul et malheureux ?

FERRÉ : Ah oui ! Les seules choses valables se font dans la tristesse et la solitude.
Je crois que l’art est une excroissance de la solitude.
Les artistes sont seuls…

BREL : L’artiste c’est un brave homme totalement inadapté
qui n’arrive qu’à dire publiquement ce qu’un type normal dit à sa bobonne le soir.

FERRÉ : Plutôt ce qu’un type normal pourrait dire à sa femme le soir.

BRASSENS : Quelquefois, il le dit mieux, quand même ! [rires]

BREL : Oui, mais l’artiste, c’est un timide,
c’est un type qui n’ose pas aborder les choses ” de face ” comme on dit,
et qui n’arrive qu’à dire publiquement ce qu’il devrait dire
d’une manière courante dans la vie…
Il est un peu orgueilleux aussi.
C’est finalement très clinique, très médical, l’artiste.
Cela dit, le pire c’est l’artiste qui n’est pas artiste, le timide qui ne pond pas son œuf.
Alors là c’est effroyable, parce qu’on tombe carrément dans le cas clinique.


Dernière édition par Nine le Ven 25 Juin - 3:21, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 10399
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: LES CHANTEURS EN CHANSONS   Ven 25 Juin - 3:11

LES ARTISANS DE LA CHANSON
OU LA DEFINITION DE L'HUMILITE




Chaque artiste fait résonner une note qui lui est propre.
Par sa sensibilité personnelle,
il révèle un morceau de la société dans la quelle il évolue.
Quand Bill a commencé à écrire et à composer en français,
il était issu de ce milieu hippie des années 70,
qui commençait à réaliser que le monde changeait,
mais pas du tout comme il le rêvait : le ciel devenait sombre.

Bill était jeune, il s'est mis à décrire ce qui l'entourait,
il avouait que "c'est dur", qu'il "faut se tirer ailleurs,
il montrait toute une frange de personnages qui, comme lui,
ne se laissaient pas séduire par une triste société marchande :
il y avait ceux qui avaient fait un rêve,
ceux qui voyaient qu'il ne se réaliserait jamais, ceux qui déjà renonçaient.
Il fallait devenir pragmatique,
ne plus croire qu'on pourrait transformer le monde,
chanter des chansons...
Les temps devenaient sévères.

Bill Deraime, de son vrai nom Alain Deraime
est un chanteur et musicien de blues français,
né le 2 février 1947 à Senlis (Oise).
Il débute dans la chanson au cours des années 1970 et continue,
depuis, à chanter et militer pour diverses causes.


Dernière édition par Nine le Dim 6 Fév - 1:10, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 10399
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: LES CHANTEURS EN CHANSONS   Mar 13 Juil - 2:09

LE CHANTEUR MAUDIT
BILL DERAIME




EXTRAIT ITV :

Bill Deraime :

Depuis une dizaine d’années j’ai eu de gros,
gros ennuis avec les maisons de disques à travers plusieurs faillites.
J’avais beaucoup travaillé des chansons qui malheureusement
n’ont pas connu une véritable exposition.
Un premier CD est sorti, la filiale de la maison de disques
a été en faillite au bout de 6 semaines, il ne s’est donc pas vendu.
Un deuxième CD n’a pas eu de promo.
Les chansons de ces disques on les a jouées un peu sur scène
mais elles n’ont pas vraiment existé.
J’aime beaucoup les bandes sonores des enregistrements
qui ont été effectués à l’époque, c’est mieux que tout ce que j’avais fait avant,
mais ma voix a évolué, je ne suis plus pareil après tout ce que j’ai vécu.
Les faillites, les descentes ont quelque chose à voir avec le blues…
Aujourd’hui je ne suis plus un apprenti,
je suis presqu’un bluesman ;
dans quelques années je le serai peut-être vraiment.

Te considères-tu toujours comme un chanteur maudit ?

C’est le premier titre de l’album.
Ça correspond vraiment à ce que j’ai vécu à une période.
Avec Flo, nous avons beaucoup joué dans le métro,
pas dans les rames mais dans les couloirs.
Elle jouait du washboard, des cuillères et d’un petit harmonium indien.
Moi, je jouais de la douze cordes.
On a fait ça pendant un ou deux ans pour vivre.
‘Le Chanteur Maudit’ je l’avais écrit pour mon deuxième disque,
c’était vraiment en rapport avec ce qu’on vivait à l’époque,
quand les gens passaient sans s’arrêter.
Maintenant avec le recul je la chante en relation
avec ce que j’ai vécu ces dernières années.

C’était galère cette époque du métro ?

Non c’était pas galère. C’était même bien.
C’est vrai que quand on jouait, des fois les gens ne s’arrêtaient pas.
Personne ne donnait, mais bon, c’est normal….
Et puis d’autres fois ça marchait.
On dépensait l’argent qu’on gagnait.
C’était l’époque beatnik, routard, on vivait au jour le jour sans angoisse.

L'intégralité de l'itv ici :
http://www.bluesagain.com/archives/Internet%20Juin%202010/Articles%20int%20Bill%20Deraime.html
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 10399
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: LES CHANTEURS EN CHANSONS   Mar 20 Juil - 5:01

ROMAIN DIDIER
HOMMAGE A LEO FERRE
FRANCAIS TOSCAN DE MONACO



Paroles: Frédéric Brun.
Musique : Romain Didier "Maux d'amour"

Avec toi, tout s'en va vau-l'eau.
Qu'est ce qu'il nous reste à la télé ?
Dans une époque qui joue mollo,
Qui c'est qui va venir gueuler,
Depuis que t'es parti, Léo,
Français toscan de Monaco ?

Avec toi, tout s'en va tempo.
Pour faire danser les jolies mômes,
Y a du funky, y a d'la techno
Mais pour soigner les hématomes,
Au fond de l'âme quand t'es KO
Depuis que t'es parti là haut,
Français toscan de Monaco.

Avec tes airs de chien hurlant,
Tes tics d'amour sur ton museau,
Ton éternel regard beuglant
D'animal blessé dans un zoo,
T'es encore là pour dix mille ans.
Tu gueules encore sur les Franco
D'une autre race, d'un autre clan,
Français toscan de Monaco.

Avec toi tout s'en va Léo
Du fond de ton quartier latin,
Les poètes rêvent aux deux Mac'Do.
Avec le temps, un monde s'éteint
Qu'on rallumera juste en philo,
Français toscan de Monaco.

Avec toi, tout s'en va catho.
Les albatros riment pour du fric.
Les Baudelaire meurent sur un bateau
Nommé religion cathodique
A l'heure du tirage du loto,
Dis la poésie kesako
Français toscan de Monaco.

Avec tes airs de chien hurlant,
Tes tics d'amour sur ton museau,
Ton éternel regard beuglant
D'animal blessé dans un zoo,
T'es encore là pour dix mille ans.
Tu gueules encore sur les Franco
D'une autre race d'un autre clan,
Français toscan de Monaco.

Avec toi tout s'en va vau-l'eau,
Comme une manif qui s'effiloche,
Comme un slogan sur calicot
Qu'on replie en huit au fond d'sa poche,
Depuis que t'es parti là-haut,
Français toscan de Monaco.


Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 10399
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: LES CHANTEURS EN CHANSONS   Jeu 29 Juil - 2:32

Souchon : "Je suis un simple chanteur"

Souchon c'est de la poésie chantée, du miel pour l'ame.
De 7 à 77 ans on reconnait ses mélodies et ses phrases percutantes.
Sa tendresse émouvante ciselée dans les "maux" avec simplicité.
Un grand auteur qui ne s'est jamais pris au sérieux !
un ENCHANTEUR qui chante même si çà lui fait peur.

Alain Souchon, au visuel de poète échevelé,
occupe une place à part dans l'univers de la chanson française.
Il manie volontiers un humour léger, mais non dénué d'acidité
(« une église, c'est beau, parce que c'est inutile »).

Les textes d'Alain Souchon parlent de nostalgie,
de la pression du paraître, du modernisme,
et de la difficulté d'exister, en tant qu'individu respecté,
ou simplement en paix.
Ses chansons plus légères évoquent souvent la faiblesse des hommes
face à la séduction féminine.

Citant les artistes qui l'ont influencé, tels Léo Ferré, ou Bob Dylan,
Alain Souchon collabore volontiers avec d'autres artistes,
tels bien sûr, Laurent Voulzy, mais aussi Michel Jonasz,
Louis Chedid, Véronique Sanson et bien d'autres.
Il est aussi connu pour parsemer ses textes de références
à des personnes qui l'ont marqué, tels Somerset Maugham,
Théodore Monod, Ava Gardner...