H A R M O N Y


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ET SI POUR UN INSTANT ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9692
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: ET SI POUR UN INSTANT ...   Mer 9 Juin - 0:45

SI POUR UN INSTANT ...
LETTRE DE GABRIEL GARCIA MARQUES
ENVOYÉE A SES AMIS.



Si pour un instant Dieu pouvait oublier que je suis une marionnette de chiffon
et m’offrait une parcelle de vie, j’en profiterais le plus possible.
Je ne dirais probablement pas tout ce que je pense
mais je penserais tout ce que je dis.

Je dormirais peu, je rêverais davantage,
sachant que pour chaque minute pendant laquelle nous fermons les yeux
nous perdons soixante secondes de lumière.
Je marcherais alors que les autres s’arrêtent ;
je me réveillerais quand les autres s’endorment.

Je prouverais aux hommes combien ils se trompent
en pensant qu’ils cessent d’être amoureux en vieillissant,
sans savoir qu’ils vieillissent quand ils cessent d’être amoureux.

Je donnerais des ailes à un enfant,
mais je le laisserais apprendre à voler tout seul.
J'enseignerais aux vieux que la mort ne vient pas avec l'âge mais avec l'oubli.

J’ai tant appris de vous, les hommes...

J’ai appris que tout le monde veut vivre au sommet de la montagne
sans savoir que le vrai bonheur est dans la manière de l’escalader.

J’ai appris que lorsqu’un nouveau-né serre pour la première fois
dans sa petite main le doigt de son père il le retient pour toujours.
J'ai appris qu'un homme n'a le droit d'en regarder un autre de haut
que pour l'aider à se lever.

Dis toujours ce que tu ressens et fais ce que tu penses.
Si je savais que ce sont les dernières minutes que je te vois
je te dirais “Je t’aime” et j’ignorerais, honteusement, que tu le sais déjà.

Il y a toujours un lendemain,
et la vie nous donne une autre occasion de faire bien des choses :
mais si jamais je n'ai plus que ce jour,
j'aimerais dire à tous ceux que j'aime combien je les aime.
Le lendemain n’est assuré pour personne, jeune ou vieux.
Aujourd’hui ce peut être la dernière fois que tu vois ceux que tu aimes.
N’attends donc pas davantage,
agis aujourd’hui parce que demain n’arrivera peut-être jamais
et que sûrement tu regretteras de n'avoir pas pris le temps d'un sourire,
d'une caresse, d'un baiser, trop occupé que tu étais.

Garde auprès de toi ceux que tu aimes;
dis-leur à l’oreille que tu as besoin d’eux; aime-les et soigne-les bien;
prends le temps de leur dire
“je te comprends”, “pardonne-moi”, “s’il te plaît”, “merci”
et tous les autres mots d’amour que tu connais.

Demande au Seigneur la force et la sagesse de les exprimer.
Car personne ne se souviendra de tes pensées secrètes.
Il faut qu'elles soit dites … avant que tout soit consommé…"

Gabriel Garcia Marquez


Dernière édition par Nine le Mer 9 Juin - 1:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9692
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: ET SI POUR UN INSTANT ...   Mer 9 Juin - 1:02



Gabriel GARCIA MARQUEZ
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nounouka

avatar

Féminin Nombre de messages : 416
Age : 67
Localisation : IDF
Date d'inscription : 09/04/2010

MessageSujet: Re: ET SI POUR UN INSTANT ...   Mer 9 Juin - 20:23

Victor Hugo, lettre à Léonie Biard :

” Samedi - trois heures du matin.

Je rentre. J'ai ta lettre. Cette douce lettre, je l'avais lue aujourd'hui dans tes yeux. Que tu étais belle tantôt aux Tuileries sous ce ciel de printemps, sous ces arbres verts, avec ces lilas en fleurs au-dessus de ta tête. Toute cette nature semblait faire une fête autour de toi. Vois-tu, mon ange, les arbres et les fleurs te connaissent et te saluent. Tu es reine dans ce monde charmant des choses qui embaument et qui s'épanouissent comme tu es reine dans mon coeur.

Oui, j'avais lu dans tes yeux ravissants cette lettre exquise, délicate et tendre que je relis ce soir avec tant de bonheur, ce que ta plume écrit si bien, ton regard adorable le dit avec un charme qui m'enivre. Comme j'étais fier en te voyant si belle! Comme j'étais heureux en te voyant si tendre!

Voici une fleur que j'ai cueillie pour toi. Elle t'arrivera fanée, mais parfumée encore; doux emblème de l'amour dans la vieillesse. Garde-la; tu me la montreras dans trente ans.

Dans trente ans tu seras belle encore, dans trente ans je serai encore amoureux. Nous nous aimerons, n'est-ce pas, mon ange, comme aujourd'hui, et nous remercierons Dieu à genoux.

Hélas! Toute la journée de demain dimanche sans te voir ! Tu ne me seras rendue que lundi. Que vais-je faire d'ici là ? Penser à toi, t'aimer, t'envoyer mon coeur et mon âme. Oh! de ton côté sois à moi! à lundi! — à toujours ! “


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ET SI POUR UN INSTANT ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
ET SI POUR UN INSTANT ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 1ére F.I.V I.C.S.I pour Ludivine49
» 1er entretien!
» Mes 2 Popples (pour l'instant!!)
» Nouveau membre : en Bretagne pour l'instant, souhaitant vivre en Irlande près de Dublin ou Cork
» ma 1303S en kit ...pour l'instant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
H A R M O N Y :: LA PLUME EST LA LANGUE DE L'AME :: ESSAIS, CONTES ET LEGENDES-
Sauter vers: