H A R M O N Y


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 DENNIS HOOPER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bridget

avatar

Féminin Nombre de messages : 2393
Age : 66
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: DENNIS HOOPER   Sam 29 Mai - 19:32

Dennis Hopper succombe à un cancer à l'âge de 74 ans


LOS ANGELES (Reuters) - L'acteur et réalisateur américain Dennis Hopper, auteur d'"Easy Rider" en 1969, a succombé samedi à un cancer de la prostate à son domicile de Venice, en Californie, annonce l'un de ses proches à Reuters. Il était âgé de 74 ans.



Né à Dodge City, Kansas, É.-U., Dennis Hopper est le fils de Marjorie Mae (née Davis) et Jay Millard Hopper.
La famille Hopper s'installe à Kansas City après la fin de la Seconde Guerre mondiale. C'est au Kansas City Art Institute que Dennis suit les cours de peinture de Thomas Hart Benton.

Dennis Hopper n'a alors que 13 ans quand la famille déménage à San Diego en Californie. Son père dirige une poste (il est aussi membre de l'OSS) et sa mère est enseignante.

Hopper fut élu le plus apte à réussir par les élèves de sa classe à l'université, et c'est là qu'il développa un intérêt pour le théâtre. Il était particulièrement intéressé par les pièces de William Shakespeare.

Dennis Hopper a tourné dans plus de 150 films. Il est aussi reconnu comme réalisateur, peintre, poète et photographe dont les expositions, notamment à la galerie de Monika Mohr à Hambourg et à la ACE Gallery à Los Angeles[3], ont été fréquentées par des milliers de visiteurs.

Dennis Hopper fait ses débuts d'acteur avec un petit rôle dans le film Johnny Guitar, bien que son nom ne soit pas crédité au générique . C'est dans un épisode de Medic en 1955, dans lequel il jouait un jeune épileptique, que son nom apparait pour la première fois sur les écrans mais c'est aux côtés de James Dean, à qui il vouait une immense admiration, qu'il commence réellement sa carrière cinématographique.

Il tient ainsi un rôle dans La Fureur de vivre (Rebel Without A Cause) (1955) avec le rôle de De Goons et dans Géant (Giant) (sorti en 1956), deux des trois films de la courte carrière cinématographique de James Dean. Sa rencontre avec James Dean confirme sa vocation.

La mort de James Dean dans un accident de voiture en 1955 affecta profondément le jeune Hopper, et ce fut peu de temps après cela qu'il entra en conflit avec le réalisateur expérimenté Henry Hathaway sur le film From Hell To Texas. Le comportement de Hopper sur le tournage est tel qu'il fut banni de Hollywood pendant plusieurs années. Dans l'impossibilité de jouer au cinéma, Hopper se tourna vers la photographie et réalisa la couverture de l'album River Deep - Mountain High de Ike et Tina Turner (1966).

A New York, il étudia à la fameuse Lee Strasberg Acting School. Il apparut dans plus de 140 épisodes de séries télé comme Bonanza, La Quatrième Dimension (The Twilight Zone), The Defenders, The Big Balley, The Time Tunnel et Combat !.

Bien que Hopper fût capable de faire des films comme Les Quatre Fils de Katie Elder (The Sons Of Katie Elder) et Cent dollars pour un shérif (True Grit), dans lesquels il a des scènes avec John Wayne, ce ne fut que lorsqu'il joua avec Peter Fonda et réalisa Easy Rider qu'il impressionna l'establishment hollywoodien.

Hopper écrivit et réalisa d'autres films comme The Last Movie en 1971. Mais ce dernier fut un échec auprès du public et fit dérailler sa carrière pour des années. Sa dépendance à l'alcool et à la drogue empira gravement. Toujours est-il qu'il continua à tourner des films à cette époque, comme Mad Dog Morgan, Tracks, The American Friend, Apocalypse Now, et il obtint un grand succès pour la réalisation et son rôle dans Out Of The Blue.

Au début des années 1980, Hopper entreprit un programme de désintoxication et se libéra de ses dépendances. Il tourna dans certains films puissants comme Rusty James (Rumble Fish) et The Osterman Weekend de Sam Peckinpah, où il tient un rôle relativement discret ; sa carrière ne redémarra pour de bon que grâce à son interprétation du sadique Frank Booth dans Blue Velvet de David Lynch.

En 1988 il tourna dans le film Colors, apprécié par la critique, sur les gangs de Los Angeles. Il continue d'être une personnalité importante à Hollywood, tant comme acteur que comme photographe et réalisateur. En 1994, il tient deux rôles de méchant, dans le film Speed face à Keanu Reeves et Sandra Bullock, et en 1995 face à Kevin Costner dans Waterworld.

Il avait annoncé souffrir d'un cancer de la prostate fin 2009. Mais en fait, il souffrirait de ce cancer depuis 2002. En mars 2010, son avocat a annoncé qu'il était en phase terminale.

Revenir en haut Aller en bas
Bridget

avatar

Féminin Nombre de messages : 2393
Age : 66
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: DENNIS HOOPER   Dim 30 Mai - 17:23

Dennis Hopper - Créer (ou crever)

ARTE a diffusé, lundi 24 mai 2010 à 23 heures 05, le documentaire réalisé par Ariane Riecker et Henning Lohner "Dennis Hopper - Créer (ou crever)".




Portrait de Dennis Hopper, artiste barge et touche-à-tout, formidable conteur et légende vivante du cinéma d'auteur américain.

Dennis Hopper relève à la fois du mainstream et de l'underground.
Caméléon, l'artiste s'est lancé dans toutes les formes possibles et imaginables de création : comédie, réalisation, photographie, peinture...
Au cinéma, ses personnages sont des tornades. Leur folie, leurs emportements, les conduisent presque toujours à une fin tragique...
L'acteur ressemble-t-il à ses personnages ? Y a-t-il un "effet Hopper" ? Pour le savoir, Henning Lohner et Ariane Riecker ont rassemblé des extraits de films, des archives inédites et les témoignages de ses amis (Wim Wenders, Sean Penn, David Lynch, Francis Ford Coppola, Jack Nicholson...). Avec eux et avec Hopper lui-même, nous découvrons un homme bourré d'énergie, traversé de pulsions destructrices qui l'ont plus d'une fois conduit à deux doigts de la mort ou de la folie.


Fureur de vivre



Dennis Hopper naît en 1936 dans une ferme du Kansas cernée par les champs de blé à perte de vue. Il a 5 ans lorsque sa grand-mère l'emmène à pied jusqu'à la ville voisine et lui offre une place de cinéma : "La foudre m'est tombée dessus. Le monde que je voyais à l'écran était le monde réel ; j'ai cru que mon coeur allait exploser", raconte l'acteur.

Quelques années plus tard, Hopper débute au théâtre. À 18 ans tout juste, il obtient des seconds rôles dans La fureur de vivre et Géant aux côtés de James Dean, qu'il vénère comme toute sa génération. Mais sa révolte permanente contre toute forme d'autorité est à l'origine de nombreux conflits avec les grands patrons hollywoodiens et brise son ascension.



La traversée du désert durera jusqu'à la fin des années 60, où Hopper rencontre le succès avec Easy rider. Mais Hopper reste à la marge, figure rebelle des années 60-70 comme James Dean est celle des années 50. Il se laisse entraîner de plus en plus loin dans l'alcool et la drogue ; bientôt, il est totalement banni des plateaux d'Hollywood. Son second film, The last movie (1971), est un échec total. Ses apparitions sporadiques dans quelques films - L'ami américain de Wenders ou Apocalypse now de Coppola - ne peuvent faire illusion : Hopper va très mal.



Dix ans et deux cures de désintoxication plus tard, il décroche le rôle de Frank Both dans Blue velvet de Lynch. Avec ce personnage, il entre à nouveau dans la légende du cinéma et devient un spécialiste des rôles de caractère. Parallèlement, Hopper poursuit ses multiples carrières : de réalisateur - avec Out of the blue (1980), Colors (1988), The hot spot (1991) -, de photographe, de peintre, de collectionneur d'art...


Revenir en haut Aller en bas
Bridget

avatar

Féminin Nombre de messages : 2393
Age : 66
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: DENNIS HOOPER   Lun 31 Mai - 21:22

.




























Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: DENNIS HOOPER   

Revenir en haut Aller en bas
 
DENNIS HOOPER
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DENNIS STOCK
» Kickboxer
» Speed
» Dennis Parsons 327 th GIR 101 st
» Peter-Dennis Proulx

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
H A R M O N Y :: LE CINEMA : UN OEIL OUVERT SUR LE MONDE :: LES NEWS-
Sauter vers: