Musique et arts
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pèlerinage aux Saintes-Maries-de-la-Mer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nounouka



Féminin Nombre de messages : 416
Age : 66
Localisation : IDF
Date d'inscription : 09/04/2010

MessageSujet: Pèlerinage aux Saintes-Maries-de-la-Mer   Mer 26 Mai - 16:35



Pèlerinage aux Saintes-Maries-de-la-Mer



Les 24 et 25 mai de chaque année, ne manquez pas le pèlerinage des Saintes-Maries-de-la-Mer, au cœur de la Camargue. Partagé entre chrétienté et communauté gitane, le pèlerinage a connu une longue histoire. Rassemblement incontournable de nombreuses roulottes, moment festif et de prières, ne manquez pas la descente des châsses et le pèlerinage à la mer de Sara le 24 suivi le lendemain de la promenade à la mer des saintes Maries Jacobé et Salomé puis la remontée des châsses. Des moments inoubliables. Pour se restaurer une bonne assiette camarguaise faite de riz, de thon, de salade et un bon bœuf gardian vous laisseront le meilleur des souvenirs.




Marie Jacobé sœur de la vierge Marie, mère de Jacques le mineur, fête le 25 mai Marie Jacobé est la sœur de la Vierge Marie, c'est la tante de Jésus. Elle est la mère de Maximin, l'un des 72 disciples, de Marcelle, de Sidoine, et d'autres encore. Après une vie austère de dur labeur et de prières, elle mourut et fut enterré près de l'oratoire qu'elle avait construit avec Marie Salomé. C'est sur cet emplacement, que, plus tard, fut bâti l'église. Lire l'histoire de Marie Jacobé Marie Salomé, mère des apôtres Jacques et Jean, fête le 22 octobre Marie Salomé est l'épouse d'un pêcheur de Bethsaïde, Zébédée. Elle est la mère des apôtres Jacques et Jean. Elle suivait Jésus et le servait, tenant à ce que ses deux fils Jacques et jean soient de chaque côté du Messie. A sa mort, elle fut enterrée sur place et sur cet emplacement sera construite l'église des Saintes-Maries. Les restes des reliques retrouvées et identifiées en 1498, sont conservés dans une chasse que l'on descend d'une trappe au sommet de l'église lors des pèlerinages. Lire l'histoire de Marie Salomé
Sara, la servante noire, patronne des gitans (Sara sans h)



On a dérobé le 4 juillet les ossements de Sara C'est la servante des servantes. Sara était servante de Marie Jacobé, Marie-Madeleine et Marie Salomé. L'histoire diverge sur son départ, certains pensent que Sara fut recrutée sur place après le débarquement. Dans la tradition gitane lors des migrations qui conduisirent les gitans des pays de l'Est vers l'océan, il y a une femme à la peau noire qui les auraient guidés et que les gitans identifient à Sara, devenue leur grande patronne. Pendant l'année Sara se trouve dans la crypte et fait l'objet d'un culte important, de nombreux cierges y sont brûlés ce qui donne à l'endroit une température d'étuve.



La légende de la barque des Saintes Maries de la Mer Marie Salomé, Marie Jacobé, Marie Madeleine, Marthe, peut-être Sara, leur servante en Galilée, Maximin, Lazare, il sont 7 ou 8 à quitter Jérusalem chassés par les romains. A Joppé (Jaffa), ils sont capturés par les infidèles et jetés dans un bateau sans voile, sans rames (ou un navire de ligne). La barque portée par les courants dérive en Méditerranée et s'échoue en Camargue. Sur la plage, ils élèvent un autel pour prier mais peu de temps après ils se dispersent. Maximin va vers Aix, en devient le 1er évêque ; Marie-Madeleine va à La Sainte Baume ; Lazare va à Marseille et en devient le 1er évêque, Marthe va à Tarascon. Marie Salomé et Marie Jacobé, trop âgées, restent sur cette plage des Saintes-Maries de la Mer avec leur servante Sara. La première journée, le 24 mai est avec la descente des châsses contenant les reliques des 2 saintes, une procession dans les rues, vers la mer avec Sara, alors que lors de la seconde journée, le 25 mai, c'est au tour de la barque des 2 saintes d'être conduite jusqu'à la mer, les châsses sont ensuite remontées au sommet de l'église au dessus du chœur par des poulies et des cables auxquels sont attachés pendant la descente de splendides bouquets.

Marie Madeleine, sœur de Marthe, et de Lazare, famille de Béthanie Elle évangélisa les Marseillais, puis se retira dans la grotte de la Sainte-Baume où elle vécut 30 ans en ermitage. Elle n'eut pour vêtement que la toison de ses cheveux, et pour nourriture, que les chants des anges qui l'élevaient quotidiennement dans les cieux, sept fois par jour, dit-on. Elle quitta la Sainte Baume pour mourir auprès de saint Maximin, l'un des 72 disciples, dans la petite bourgade où il avait construit son oratoire et qui porte aujourd'hui son nom. Il ensevelit la sainte dans un sarcophage d'albâtre.



L'histoire mouvementée du pèlerinage :

1448 : Découverte des reliques des Saintes Maries.
1838 : Le village prend le nom des Saintes-Maries-de-la-Mer.
1850 : Construction de nouvelles châsses des Saintes Maries.
1850 : De nombreux bohémiens se rendent dans la crypte
1852 : Présence de bohémiens au pèlerinage des Saintes-Maries-de-la-Mer
1862 : Reprise de la procession à la mer
1895 : Arrêté préfectoral interdisant la présence des Bohémiens aux fêtes des Saintes Maries.
1898 : Les Bohémiens reviennent au pèlerinage.
1920 : Les Gitans portent la barque des Saintes-Maries-de-la-Mer lors de la procession. Cette pratique devient une tradition
1921 : Une messe réservée aux Gitans a lieu dans la crypte. Les Gitans participent pour la première fois à la descente des châsses des Saintes Maries.
1923 : Ouverture des châsses et inventaires des reliques.
1934 : On défend aux Bohémiens de porter la statue de Sara lors de la procession du 25 mai.
1935 : On accepte que les Gitans portent la statue de Sara en procession jusqu'à la mer le 24 mai.
1951-21 juillet: Retour des cendres du Marquis de Baroncelli, décédé en 1943, d'Avignon aux Saintes Maries de la Mer accompagnées de nombreux Gitans.
1953: L'aumônerie nationale introduit dans la procession la statue de Notre Dame des Gitans, bénie par l'archevêque de Lourdes en 1958 et couronnée par le pape Paul VI en 1965 et que la plupart des Gitans catholiques considèrent comme leur vénérable patronne.
1966: L'aumônerie tente de remplacer la procession de Sara par un chemin de croix, le clergé décide pour la première fois d'y participer.
1967 : Certains Gitans veulent enlever Sara des Saintes Maries de la Mer.






mort de rire
Revenir en haut Aller en bas
liliane
Admin


Féminin Nombre de messages : 12733
Age : 66
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: Pèlerinage aux Saintes-Maries-de-la-Mer   Mer 31 Aoû - 8:32



Camargue : la chapelle du Mas de Fiélouse s'effondre subitement




Elle s'est écroulée comme un château de cartes, dans un fracas assourdissant. Mercredi matin, sur les coups de 8 h 30, la chapelle du Mas de Fiélouse s'est subitement effondrée. L'édifice, reconstruit en 1832 après la destruction de la chapelle originelle au lendemain de la Révolution française, apparaît aujourd'hui en bien piteux état. Les murs latéraux sont tombés, l'un d'eux écrasant la Mercedes du propriétaire des lieux, l'agriculteur retraité Alain Grossi. La toiture également, refaite récemment avec une isolation aux normes et des lambris de bois en guise de plafond, n'a pas résisté.

"C'est arrivé quelques heures après le tremblement de terre meurtrier en Italie, est-ce que ça a bougé aussi en Camargue ? s'interroge Alain Grossi. Nous avons aussi une sécheresse depuis quatre mois, et les terres sur lesquelles était bâtie la chapelle ne sont pas homogènes, avec d'un côté du sable et de l'autre de l'argile, qui se rétracte quand il sèche. Il y a également eu un violent coup de vent, entre dimanche et lundi dernier, avec un mistral à 110 km/h..."


Les gros blocs de pierre de la chapelle ont détruit la Mercedes d'Alain Grossi. Heureusement, les dégâts ne sont que matériels. Photo V. suau


"Cette chapelle, on va la reconstruire, et ce sera du solide !"

Tous ces éléments ont-ils contribué à fragiliser le bâtiment du XIXe siècle ? Possible, d'autant que celui-ci a été construit de manière un peu étonnante. "Les pierres sur les côtés étaient seulement empilées les unes sur les autres, contrairement au fronton et à l'abside avec la sacristie qui sont elles maçonnées. Seulement, je ne le savais pas, j'étais persuadé que c'était solide !, assure Alain Grossi. C'est un miracle que personne ne se trouvait à proximité ou à l'intérieur de la chapelle lorsqu'elle s'est effondrée. Ma famille ou des collaborateurs y entraient une à deux fois par jour car elle servait de garde-meubles pour nos gîtes ruraux."

Mais la chapelle ne devrait pas rester en ruine très longtemps, affirme l'agriculteur, qui va maintenant se tourner vers les assurances. Et qui mettra la main à la pâte, et aussi à la poche, pour remettre l'édifice sur pied. "Je vais le reconstruire intégralement, à l'identique, mais dans les règles de l'art, vis-à-vis de la postérité, et de l'histoire de la Camargue, promet l'ex-étudiant ingénieur des Arts et métiers. Cette chapelle n'a pas de valeur architecturale, mais elle a une valeur historique, elle a été reconstruite en 1832 avec 50 % de participation de l'État (dirigé alors par le Roi Charles X, Ndlr), en guise de réparation des dommages commis sous la Révolution française."

Et comme Alain Grossi est du genre tenace, on peut s'attendre à le voir réussir son défi. "Depuis 1974, on n'a eu de cesse de restaurer le Mas de Fiélouse, pour que ce soit beau. Cette chapelle, on va la reconstruire, et ce sera du solide !", conclut-il.
http://www.laprovence.com/article/edition-arles/4093485/la-chapelle-du-mas-de-fielouse-seffondre-subitement.html
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin


Nombre de messages : 9596
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Pèlerinage aux Saintes-Maries-de-la-Mer   Mer 31 Aoû - 12:41

merci lili bisous
triste ce que je lis, surtout que je connais bien l'endroit ?
tu vois a cet endroit les feuilletons télé venaient même tourner des scènes, tellement
le décor était typique et rare ?

je crois que le ciel de Camargue n'est pas content du tout
si on ne prend pas soin de ses chapelles il préfère peut être
les détruire tout seul .. au lieu de subir les assauts de quelques malades ..
qui graveront leurs noms dans le livre des impunités totales.


Je ne connais pas ce MR mais c'est beau ce qu'il compte faire
être gardien d'un patrimoine c'est comme sauver une vie.
Même les pierres ont des "justes" en voilà 1
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pèlerinage aux Saintes-Maries-de-la-Mer   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pèlerinage aux Saintes-Maries-de-la-Mer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pèlerinage aux Saintes-Maries-de-la-Mer
» Boutique Saraswati aux Saintes-Maries-de-la-Mer
» st maries de la mer et aigues mortes
» Une bande de voyous sème le trouble à Royan
» La coopérative d'Isigny-Sainte-Mère chauffe au bois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HARMONY :: TRIBUNES LIBRES :: ARTS ET TRADITIONS-
Sauter vers: