H A R M O N Y


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Petit Jean et la pierre magique(Les Petits Contes de Monique)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nounouka

avatar

Féminin Nombre de messages : 416
Age : 66
Localisation : IDF
Date d'inscription : 09/04/2010

MessageSujet: Petit Jean et la pierre magique(Les Petits Contes de Monique)   Sam 24 Avr - 20:23

Les Petits Contes de Monique

Voulez-vous suivre le chemin de Petit Jean
et découvrir avec lui
la merveilleuse pierre magique
.




On l'appelait Petit Jean, et c'est vrai qu'il n'était pas très grand, d'où très certainement ce surnom de Petit Jean.

Jusqu'alors Petit Jean avait vécu sans soucis.

La vie se passait agréablement; une vie insouciante, quand une nuit il fut réveillé en sursaut.

Il lui sembla entendre une voix qui disait, "Petit Jean, réveille-toi, cherche la pierre magique !"

Petit Jean s'assit brusquement dans son lit, complètement éveillé, le cheveu hérissé, et pensa, "Quoi, qu'est-ce que cette pierre magique ?
Je deviens fou ! j'entends des voix, ça n'existe pas".

Petit Jean se retourna dans son lit et décida d'ignorer l'appel, mais son sommeil fut agité et jusqu'au matin, il lui sembla entendre : Cherche la pierre magique !

Pendant les mois qui suivirent, il réussit à s'étourdir et à oublier cette fameuse pierre magique, mais il était troublé et, tout au fond de lui-même, il entendait, "Cherche la pierre magique".


Le jour de la Saint Jean



Le jour de la Saint Jean, il décida de partir et de chercher quelqu'un qui pourrait le renseigner, mais à chaque fois qu'il posait la question,

"Savez-vous où se trouve la pierre magique", les gens haussaient les épaules ou l'envoyaient dans n'importe quelle direction.

Après des jours et des jours de recherche infructueuse, le moral au plus bas, Petit Jean s'effondra et pleura. "Je suis incapable de trouver cette pierre magique, se lamentait-il, je ne vaux rien ! "

Et pendant plusieurs heures, il pleura sur ses malheurs.


C'est alors que, venu d'on ne sait où, un vieux sage apparût et lui toucha l'épaule.

Relève-toi, Petit Jean, et ne te décourage pas !

Vous me connaissez ? dit Petit Jean.

Oui, dit le vieux sage tu ne me voyais pas mais je t'accompagne depuis que tu es en route.

Mais dit Petit Jean, vous allez pouvoir me dire où se trouve la pierre magique !


Oui répondit le vieil homme, tu vois cette montagne, et bien monte la. La route est longue et difficile. Va toujours droit devant toi. Ne te laisse pas distraire.

Tu arriveras devant l'entrée d'une grotte. La pierre se trouve à l'intérieur. Mais attention, pour la voir sans être aveuglé par elle, tu dois te préparer.

Ecoute et retiens mes recommandations. Pour pouvoir prendre cette pierre. tu dois être plein de compréhension et d'amour !

Petit Jean ne comprit pas très bien ces conseils, mais promit qu'il ferait attention.






Il entreprit la montée. Elle fut très rude.


Parfois les ronces le freinaient dans sa progression. Parfois de grosses pierres étaient en travers du chemin et il fallait alors les contourner, ce qui ralentissait l'ascension.

Malgré la fatigue, au fur et à mesure qu'il grimpait, il avait l'impression d'être plus léger et de déposer un fardeau.
Au bout d'un temps qui lui parut très long, il vit enfin la grotte.

Sa vue lui rendit courage, et il y courut rapidement.


A l'instant précis où il arriva à l'entrée, un rayon de soleil illumina la plus merveilleuse des pierres.

Elle était tellement lumineuse qu'elle semblait éclairer toute la grotte.

Il la prit dans ses mains, et à ce moment il eut l'impression qu'il devenait lui-même pierre magique.

Un rayon d'amour l'inonda et une joie indescriptible l'envahit.


Après un temps qu'il ne saurait évaluer, plusieurs minutes, plusieurs heures, il ne sait, il mit la pierre dans sa poche intérieure, là, sur le coeur.

Et il se promit de la montrer à tout le monde afin que tous soient heureux comme lui.
[/i]



Et voici la pierre magique


Il descendit donc de la montagne et retourna dans son village.
Là chacun était fort occupé. Jean leur cria, J'ai trouvé la pierre magique ! J'ai trouvé la pierre magique !

Tous relevèrent la tête et regardèrent Jean avec étonnement.
Ah oui ! - Et où est-elle ta pierre ? Là, dans mes mains !

Mais ils eurent beau regarder, ils ne virent rien, car ils n'avaient pas le pouvoir de voir.

Ah oui, elle est dans tes mains !
Et tous partirent d'un grand éclat de rire.

Dans tes mains, tu dis. Ah oui, mais pauvre fou, tu n'as rien !

Regardez, leur dit Jean, comme elle est belle et éblouissante !

Mais, après avoir bien ri, ils retournèrent à leurs travaux.


Jean devint très triste, non par ce que l'on le prenait pour un fou, car cela lui était égal.

Il était malheureux pour tous ces gens qui ne pouvaient voir cette pierre merveilleuse qui rendait si heureux.

Il s'assit découragé sur un banc, quand il sentit une main se glisser dans la sienne.


La voix d'un très jeune garçon lui dit,

Jean, moi non plus je ne vois pas cette pierre magique, mais je sais qu'elle existe et que tu la possèdes. Veux-tu m'aider à chercher la mienne ?


D'un bond Jean se dressa sur ses jambes et dit. " Viens, petit frère, nous allons la chercher ensemble ! "

Et ils partirent tous deux, pleins de courage et d'espoir, dans le soleil couchant, à la recherche de la vie.





Revenir en haut Aller en bas
 
Petit Jean et la pierre magique(Les Petits Contes de Monique)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jean-Pierre vous explique la vie en couple
» Jean-Pierre Treiber s'est suicidé
» petites idées de petits fours facile à faire...
» les cinq petits coeur (quints)
» une pierre magique qui se fait la malle?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
H A R M O N Y :: LA PLUME EST LA LANGUE DE L'AME :: ESSAIS, CONTES ET LEGENDES-
Sauter vers: