H A R M O N Y


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LE PRINCE CHARMANT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9609
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: LE PRINCE CHARMANT   Jeu 22 Avr - 0:55

LE PRINCE CHARMANT



Et s’il existait…
Divorces, célibat en hausse, rien n’y fait :
le mythe du partenaire idéal nous fait toujours rêver.
La quête d’un autre, complémentaire,
trouve ses racines au plus profond de nous.


"Est-il brun, est-il blond ?
Je ne sais rien de lui, mais je sais qu’il existe … "
chantait Delphine Garnier
(la professeur de danse interprétée par Catherine Deneuve)
dans Les Demoiselles de Rochefort, le film culte de Jacques Demy.
On était en 1966, et la France entière se demandait
si cette jolie blonde réussirait enfin à trouver l’être idéal.

Les temps ont changé, mais pas le refrain.
Longtemps après la libération des mœurs et de féminisme plus tard,
le mythe du prince charmant habite toujours les femmes,
comme le constatent les sociologues contemporains
(lire La Femme seule et le Prince charmant de Jean-Claude Kaufmann,
Pocket, 2003).

Dans les tests des revues féminines ..
les filles continuent de cocher des cases pour composer le portrait de l’homme
« fait » pour elles.
Est-il "classique", "branché", "business" ou "décontracté" ?
leur demande-t-on
« Veut-il deux, trois ou quatre enfants ? »

Le rêve d’un partenaire aux caractéristiques parfaitement compatibles avec soi
survit à toutes les époques et à toutes les formes de technologie.
Pourquoi ?

La quête de la moitié perdue

D’abord, parce qu’il habite l’inconscient collectif de tous les peuples
de la civilisation judéo-chrétienne.
Pensez à Adam et Eve :
elle, née de sa côte ;
et lui, plongé dans une grande torpeur tant qu’elle n’existe pas.

Pensez aussi au Banquet de Platon,
premier texte qui s’attache à expliquer l’amour.
« Celui-ci est bien décrit comme la quête d’une moitié dont chacun
aurait été séparé à sa naissance, explique le philosophe Michel Cazenave,
auteur d’une Histoire de la passion amoureuse (Philippe Lebaud, 2001).

Il s’agit alors pour chacun de retrouver celui ou celle qui la/le complète
afin de recomposer un androgyne primordial, un être entier. »

Les contes et mythologies nourrissent également cette idée
d’un partenaire adéquat, parfaitement « comblant »


– le prince de Blanche-Neige ou de Cendrillon qui,
d’un baiser ou d’une tendre attention,
redonne vie et dignité à l’éternelle endormie ou à la pauvresse en haillons.

Difficile d’effacer de notre esprit ces schémas qui ont structuré
et nourri notre imaginaire.

Mais peut-être s’agit-il de les comprendre autrement.


Dernière édition par Nine le Jeu 22 Avr - 2:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9609
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: LE PRINCE CHARMANT   Jeu 22 Avr - 1:05

Du “même” à “l’autre”



Pourtant, spontanément – et parce que l’on est généralement très égocentrique ! –,
la compatibilité avec l’autre se résume le plus souvent à du « même » :
mêmes goûts, mêmes valeurs,
même niveau socioculturel ne sont-ils pas les ferments d’une rencontre ?

Les études sociologiques le confirment.
Mais dépasser le miroir aux alouettes,
aller jusqu’à aimer les différences de l’autre semble bien être
le véritable chemin à accomplir pour réussir son couple, souligne Hélène Vecchiali :

« Rester avec quelqu’un que l’on a fait tomber du piédestal de l’idéalisation,
c’est-à-dire avec lequel on est allé au-delà des défauts,
des parts d’ombre rencontrés à la fois chez lui et chez soi,
c’est avoir fait le deuil du partenaire idéal “infantile” pour pouvoir enfin rencontrer
un partenaire idéal d’adulte avec qui être capable d’attachement. »

« Dans ce type d’union, ce n’est pas “deux qui ne font qu’un”,
mais un et un, chacun entier, qui font trois en créant du nouveau »,
résume Michel Cazenave.


Le rêve du prince charmant ou celui de l’âme sœur sont régressifs,
puisqu’ils reposent traditionnellement sur l’idée que je suis un être incomplet
à la recherche de « ce qui a été », du connu et du familier.
Osons espérer la rencontre de deux êtres complets,
pleinement tournés vers l’avenir et la réalisation d’une création commune.

Les coups de foudre programmés

L’adage « Qui se ressemble s’assemble » est vérifié par les sociologues,
et le coup de foudre n’est pas le fruit du hasard.
C’est ce que l’on appelle l’homogamie.


Dernière édition par Nine le Jeu 22 Avr - 2:01, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9609
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: LE PRINCE CHARMANT   Jeu 22 Avr - 1:10

L'homme, une femme comme les autres ?


Picasso

A lire en références :

Petit Dictionnaire de l’amour fou de Michel Cazenave.
Du Cantique des cantiques à Tristan et Yseult,
toutes les citations et poèmes qui décrivent fièvre amoureuse,
passion sans limites et autres troubles que la rencontre "idéale" provoque en nous.
Sulfureux (Entrelacs, 2005).

Dans Ainsi soient-ils, son dernier livre paru chez Calmann-Lévy,
la psychanalyste Hélène Vecchiali repère et dénonce la féminisation
à outrance du couple, de la famille et de la société.

En décryptant des films comme "Titanic" (réalisé par James Cameron, 1997)
ou des émissions de télé comme "Veux-tu m’épouser ?"
(diffusée sur TF1 en février 2004), en s’inspirant aussi de sa pratique clinique,
de contes et d’expériences personnelles,
elle montre que les femmes sont en train de transformer les hommes… en femmes !

Communication, modes de rencontre, maternisation des pères…
Toutes les étapes de la construction du couple souffriraient de cet effacement
des différences sexuelles.
Un ouvrage à méditer, pour toutes celles qui se plaignent
de ne pas rencontrer de "vrais" hommes.

on les cherche même ici , en cliquant sur ce lien :

http://www.artmony.biz/arts-et-traditions-f90/ou-sont-les-hommes-t2792.htm?highlight=ou+sont+les+hommes


Dernière édition par Nine le Ven 23 Avr - 0:07, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9609
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: LE PRINCE CHARMANT   Jeu 22 Avr - 1:24

Le Prince Charmant arme de destruction massive



Ah, le Prince Charmant, quelle histoire !

Que n’a-t-il fait comme dégâts dans les couples depuis qu’il a été inventé.
Il y a bien une lecture psychanalytique des contes de fée,
et cela peut proposer quelques pistes.
Ici j’en fais une lecture un peu différente.

Observons ce prince. Il est puissant, il a du pouvoir sur d’autres,
possède un château, des biens, des terres.
Il sait tout faire et triomphe de ses ennemis sans trop de difficultés.

Il sait tuer et être un amoureux tendre.
C’est l’homme complet,
l’éveilleur, celui qui ramène la princesse à la vie par un baiser,
celui qui met tous ses biens aux pieds de sa bien-aimée.
Il alimente l’image d’une femme dépendante qui attend tout de l’homme.

Il est forcément d’une bonne famille riche, ne travaille pas,
n’a qu’un mot à dire pour qu’on lui obéisse,
et n’a qu’à lever le regard pour que le ciel s’ouvre à lui.
Comme rêve c’est magnifique!
C’est la résurgence du désir de toute-puissance du petit enfant,
et en ce sens ce mythe a valeur compensatoire.

Mais il est dangereux justement à cause de cela.
D’une part il donne tous les droits à l’homme qui devient seul maître après Dieu.
D’autre part il est si éloigné de la réalité quotidienne de 90% des hommes
qu’il ne peut que les mettre en contradiction avec eux-même.
Comment un homme sans richesse, sans être au pouvoir politique,
sans disposer de trône, peut-il se trouver une valeur en comparaison
avec le Prince Charmant, ce rival si puissant dans l’esprit de sa femme?

Le Prince Charmant est une ADM, une arme de destruction massive du couple.
Une invention pour dénier l’homme, en faire un objet irréel.
C’est une machine à tuer l’amour dans le sens où l’amour passe tôt ou tard
par une acceptation de l’autre, de ce qu’il est.
Bien des femmes rêvent d’un homme sensible.
Et pourtant les adolescentes modernes sont plus attirées par un garçon
en voiture de sport qu’en trottinette.
Le voici le prince :
pourvoyeur d’argent et de puissance.
Et nous, hommes, sommes devenus objets de ce rêve.
Nous sommes à notre manière des hommes-objets.

Le Prince Charmant, s’il fait rêver des femmes,
ne sert aux hommes qu’à les conduire dans la confusion et le déni de leur réalité.
Soyons prudents avec ce mythe :

derrière le prince lumineux, il y a l’ombre, l’ogre, le monstre de papier,
car la lumière est forcément couplée à l’ombre.
Le Prince Charmant sera arraché à son royaume
par l’écrasante pesanteur de son rôle,
par les rumeurs, les doutes, les langues assassines pétries de jalousie.
Par la pression même de sa perfection, insupportable et inhumaine.
Et parce qu’il n’est qu’un substitut du père auquel certaines femmes aspirent.

Les femmes devraient abandonner le mythe du Prince Charmant.
Donner une telle place à son homme est forcément décalé du réel,
cela le met en position de suprématie non désirée,
le soumet à une pression et un enjeu terribles.
Comme il ne peut s’aligner sur son rival virtuel,
il a peur de ne pas être à la hauteur.
Certains en font alors trop, ou bien démissionnent,
ou bien deviennent violents comme le petit enfant
qui voit sa toute-puissance contestée.


Dernière édition par Nine le Jeu 22 Avr - 2:17, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nounouka

avatar

Féminin Nombre de messages : 416
Age : 66
Localisation : IDF
Date d'inscription : 09/04/2010

MessageSujet: Re: LE PRINCE CHARMANT   Jeu 22 Avr - 1:26

Le prince charmant



Quand j'étais petite
Je rêvais du prince charmant
Qu'il viendrait m'enlever sur son cheval blanc
Pour m'emmener vivre un conte de fée avec lui

Ensuite je suis devenue adolescente
Je rêvais toujours du beau pince charmant
Qu'il m'emmènerait sur son cheval blanc
Pour que je finisse à ses côtés toute ma vie

Puis je suis à présent jeune-fille presque une femme
Mais je ne rêve plus du prince charmant
Car je l'ai trouvé, lui n'a pas de cheval blanc
Mais il sera ma moitié, mon homme pour la vie.

Poème publié le 26/11/2007(Lexode)
Revenir en haut Aller en bas
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9609
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: LE PRINCE CHARMANT   Jeu 22 Avr - 1:38

Les ravages du prince charmant
Le prince : naissance d'un mythe




Au tout début était notre enfance, bercée de contes de fées
merci Charles Perrault et Walt Disney.
Et dans ces contes, que fait la merveilleuse princesse,
qu'elle soit Cendrillon, Blanche-Neige, ou la Belle au Bois dormant ?
Ben, elle attend sagement que le prince, monté sur son blanc destrier,
vienne l'arracher à sa morne vie. Et il arrive toujours, comme tombé du ciel.
A force de l'entendre raconter, comment ne pas y croire, au moins un peu ?

Car le rêve du prince charmant caresse chez nous une autre utopie :
l'idée que l'amour, le vrai, tient de la magie.
Qu'une âme sœur existe pour nous, prévue par le destin.
Vous préférez croire au coup de foudre écrit dans les étoiles
ou à la compatibilité de nos hormones et de nos milieux sociaux, vous ?
Comme le constate Kotobuki :

"quand vous avez cinq ou six ans, le Prince Charmant
est comme dans les livres que vous lit maman :
un grand blond montant à merveille à cheval !

Bien sûr, avec le temps et la mode,
il est devenu un brun aux cheveux longs et la nouvelle moto de Suzuki
a remplacé son cheval.
Mais même s'il a beaucoup changé, vous ne l'avez pas oublié, et vous l'attendez,
le véritable amour, l'âme soeur qu'on qualifiera de Prince Charmant…

"Et même après quelques désillusions, le mythe perdure !

Le prince charmant est-il équipé GPS ?

Résumons : le prince charmant est un mec parfait descendu
des étoiles pour nous ravir au beau milieu de notre quotidien bien morne.

Constatation numéro un :
inutile que notre gentil voisin se casse la tête pour nous séduire,
il n'arrivera jamais à rivaliser avec cette perfection.

Constatation numéro deux :
inutile également de se bouger du canapé pour se traîner à des soirées,
si notre prince est si merveilleux que ça,
il saura bien trouver notre adresse tout seul (le cheval blanc est équipé GPS).

Constatation numéro trois (pour peu qu'on soit un peu complexée) :
si cet individu existe, il ne peut évidemment pas s'intéresser à nous
qui sommes loin d'être aussi parfaites sur tous les plans.

alors REALISTE !

"Le prince charmant ce n’est pas que ça n’existe pas,
c’est juste que nous ne sommes pas toutes des princesses !
Après tout dans les contes on parle de la jolie jeune fille
qui trouve le grand amour mais jamais de la pauvre et hideuse paysanne
qui ne le trouvera jamais !
Ca commence à mettre la pression, on se dit qu’il faut commencer
à chercher tôt pour ne pas le louper…
Comment ne pas se sentir mal dans sa peau quand tout est stéréotypé !"
Et si on cherchait plutôt le vrai mec charmant en-dehors des princes snobs ?



Dernière édition par Nine le Jeu 22 Avr - 11:04, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9609
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: LE PRINCE CHARMANT   Jeu 22 Avr - 1:49

Prince snob ou crapaud craquant ?



Le "prince charmant", c'est peut-être le mec sans défaut…
Mais pour certaines, c'est plutôt leur amoureux plein de charmants défauts.

Comment ça, nous ne serions pas à la merci d'un destin capricieux ?
Et nous pourrions prendre une part active à la découverte,
et même à la création, de notre vrai prince charmant… Uniquement pour nous.
Et pas tellement idéal qu'il pourrait convenir à toutes nos copines !

ET ALORS ON PEUT SE DIRE :

"Je suis sûre d'avoir trouvé le prince charmant ! Pourquoi ?
Parce que si je me pose la question
"si tu devais vieillir avec un homme ?",
je me réponds immédiatement par Lui.
C'est à lui que je pense tout de suite. Il me plaît, me fait rire,
Bien sûr il a ses défauts, mais ils me conviennent."

Conclusion :

cherchez plutôt le crapaud, mais alors bien charmant le crapaud.
Et je vous souhaite de faire une ribambelle de jolis couacs ensemble…

A lire :
"Le prince charmant et le héros", de Geneviève Djénati.


Dernière édition par Nine le Jeu 22 Avr - 18:40, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9609
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: LE PRINCE CHARMANT   Jeu 22 Avr - 2:23

CLAIRE DENAMUR
LE PRINCE CHARMANT

... quand il se métamorphose ...

Claire Denamur "le prince charmant" 1er album le 23/02

J'ai épousé un prince Charmant
Mais avouez que c'est pas de pot
Passé l'amour des premiers temps
Il s'est transformé en crapaud

{Refrain:}
On nous parle dans les contes de fées
De baisers aux pouvoirs divins
Mais les miens doivent être mal réglés
J'en ai pour preuve un batracien

Lui qui était si prévenant
Qui devinait tous mes désirs
Me devance maintenant en passant
Les portes sans les retenir

Les dîners où de ma serviette
S'échappait une perle, un diamant
Sont relégués aux oubliettes
On ne mange plus au restaurant

J'ai épousé un prince Charmant
Mais avouez que c'est pas de bol
Passé l'amour des premiers temps
Ne reste plus qu'une sale bestiole
Batracien !

Lui qui glissait sous l'oreiller
Des petits sachets de lavande
Me dit maintenant, à peine couché
"Passe-moi la télécommande !"

Ses yeux qui me déshabillaient
Déshabillent toujours, j'imagine
Mais si quelqu'un doit s'enrhumer
Ce sera la petite voisine

J'ai épousé un prince Charmant
Mais avouez que c'est la poisse
Passé l'amour des premiers temps
Me reste plus qu'un truc qui couasse
Batracien !

Claire Denamur


Dernière édition par Nine le Jeu 22 Avr - 11:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9609
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: LE PRINCE CHARMANT   Jeu 22 Avr - 10:58

Couples de légende.
Du mythe à la réalité




Vous rêvez d’un amour vrai et charnel à la manière de
Humphrey Bogart et de Lauren Bacall ?
Vous rêvez de partager une passion folle,
intense et dangereuse comme Bonnie & Clyde en leur temps ?

Depuis notre plus tendre enfance,
nous sommes bercés par ces histoires d’amour qui triomphent parfois
mais échouent souvent.
Qu’ils soient héroïques ou maudits, ces amants de l’éternel,
comme Roméo et Juliette, font partie intégrante du patrimoine culturel mondial,
de notre inconscient collectif et plus insidieusement de nos vies.

Régulièrement, nous côtoyons des Scarlett O'Hara et des Rhett Butler,
des Julien Sorel et des Madame de Rénal ,des John Lennon et des Yoko Ono...
Avec cette ultime interrogation :

pourquoi ça marche ?

La génération Bridget Jones et ses 14 millions de « célibattantes »
qui ne veulent pas comme La Belle au Bois Dormant attendre
100 ans le prince charmant trouveront dans cet ouvrage les réponses
qui leur manquent.

Couples de légende

Car Cupidon ne décoche pas ses flèches à l’aveuglette.
Au travers de l’analyse et du portrait de quinze de ces couples icônes,
vous découvrirez la face cachée de votre propre relation amoureuse
et l’influence de ces « fantômes » dans votre vie de couple.
Cet ouvrage vous révèlera si vous êtes un couple façon Bogart et Bacall,
Dali et Gala, Taylor et Burton ou Sartre et Beauvoir.
Et comment les romances contemporaines comme Johnny Deep et Vanessa Paradis,
Jacques Dutronc et Françoise Hardy s’inscrivent dans cette épopée.

Une analyse passionnante au cœur de relations passionnées,
tumultueuses, glamour, tyranniques voire même perverses,
qui brise le miroir entre le rêve et la réalité.

Les auteurs

Charlotte Roudaut est journaliste,
spécialisée dans les sujets qui décryptent les tendances de notre société
et les nouveaux réflexes de nos contemporains.
Le Docteur Erick Dietrich est sexologue et thérapeute.
Directeur de Recherche et d’Enseignement, spécialisé dans les approches de couple.
Il est auteur de plusieurs livres sur le sujet dont Moi, Mon couple, Mon psy,
et Harmonie et sexualité du couple.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9609
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: LE PRINCE CHARMANT   Jeu 22 Avr - 18:29

" Mettons définitivement fin
au mythe du Prince Charmant "

Si le nouveau Phallocrate a un adversaire, c'est bien le Prince Charmant.
Mais à la grande différence du nouveau Phallocrate,
le Prince Charmant, lui, n'existe pas. C'est une chimère.
J'en veux pour preuve le nombre de femmes qui le cherchent
mais qui ne le trouvent pas.
Charles PERRAULT nous a fait un tort considérable,
et par conséquent fait toujours un mal considérable aux femmes
en perpétuant ce mythe que les mères lisent à leurs filles.

" Un jour mon Prince viendra, un jouuuuuur il me dira :
Qu'est-ce qu'on mange ce soir ?
t'as acheté des bières ??? "


Je plaisante...

Mais il faut écouter les femmes parler du Prince Charmant :
- " Il est gentil, plein d'attentions, il est avenant,
il n'est pas forcément musclé mais il est carré,
il se souvient de ma date d'anniversaire
et même de la date d'anniversaire de ma mère et il fait la vaisselle... "

Gentil ? Avenant ? Carré ? il fait la vaisselle ?

Pour moi, cela ne fait aucun doute,
le Prince Charmant c'est BOB L'EPONGE !

Et puis qu'est-ce que les femmes attendent du Prince Charmant ?
Finalement ? Rien ! Il meuble !
En fin de compte les femmes n'attendent pas un homme,
elles attendent un outil pour les rendre heureuses et sans effort...

C'était une vision de l'excellent Pascal Dinot
qui en a même réalisé une vidéo.


Le prince charmant
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9609
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: LE PRINCE CHARMANT   Sam 24 Avr - 11:01

PAS LA SOUVENT
B.BIOLAY



Pas Là Souvent
Toi pour un Prince Charlant
T'étais pas là souvent
Mais dans la chambre nue
Tes allées et venues
Me mettaient à cran

J'en ai connu des gens
J'ai eu de beaux moments
Avant toi souvent nue
Mais trop vêtue dedans
Ca semble saugrenu...surprenant

Mais pourtant...

Non, rien de rien
Non, ne regrette rien
Si c'était à refaire
Non, ne change rien...
Non, rien de rien
Non, je n'oublierai rien
Pas même le goût amer
Du dernier coup ...de rein.

Comme presque tous les gens
T'étais pas là souvent
Mais je n'tattendrai plus
Ma jeunesse est foutue
La tienne fout le camp

M'adorais-tu vraiment?
Prenais-tu du bon temps...?
Avec une inconnue
Dans de grands draps écrus?
Peut-être rouges sang...rugissants

Mais pourtant...

Non, rien de rien
Non, ne regrette rien
Si c'était à refaire
Non, ne change rien...
Non, rien de rien
Non, je n'oublierai rien
Pas même le goût amer
Du dernier coup...re rein
comme tous les princes charmants
Tu étais charmant...mais pas là souvent
Pas là souvent

Benjamin Biolay


Dernière édition par Nine le Mar 4 Mai - 2:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9609
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: LE PRINCE CHARMANT   Sam 24 Avr - 12:53

Le prince charmant existe ?



JE NE LE SAIS PAS ..
mais voilà ce que je sais !

Le prince charmant intervient généralement à la fin du conte
pour délivrer une princesse en péril et l'épouser,
non sans avoir parfois auparavant franchi vaillamment nombre d'obstacles,
combattu une sorcière, bravé un dragon,
pénétré une forêt de ronces ou gravi un éperon rocheux.

Chaque soir avant de me blottir dans mes draps,
je contemple le ciel satiné d'étoiles brillantes de ma petite fenêtre,
et je me surprends entrain d'imaginer mon prince charmant
comme je le faisais toute petite, quand ma grand-mère me lisait
les contes de fées.

Sauf qu' étant toute petite mamie finissait ses contes par :

"ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants"
et non par :
" mais malheureusement, Il la trompa avec sa meilleure amie
qui s'appelait la vie "...
ou encore
Etant immature et irresponsable,
le prince charmant se sauva très loin
paniqué par la peur de perdre sa liberté,
qu'il a tant préservée, envers et contre toutes,
même tout contre
brunes ou blondes
qu'importe le flacon
il cherche l'ivresse sans cesse.
le coeur plombé pour éviter toute infiltration .
voué à l'explosion.

De nos jours il n'y a malheureusement que des pseudos princes charmants
(je ne généralise pas !)
qui sont des anges aux allures de diable.
Ils sont si gentils, si tendres et si adorables !!
mais c'est pour mieux te briser le coeur
( comme dirait le loup dans le chaperon rouge).
Un autre conte ...
qui ne dévore pas que les enfants
mais aussi les plus grands.
cruelle oraison.

on ne peut pas s'empêcher de penser
" euh c'est pas grave on finira par trouver le bon !"
encore faut il trouver l envie aussi.
Peut être bien que je l'ai trouvé ?
et si c'était LUI ..
celui d'hier
j'ai rien vu passer de six hivers
un retardataire des horaires.

Si on ne le trouve pas ?
il faut se dire que l'inverse existe heureusement ..
le Prince doit bien chercher une Princesse
dans la quête on est jamais seuls.

C'est pourquoi certains Princes sont très en retard,
à force de rater le train
si en plus la SNCF est en grève
j'imagine les quais bondés et les trains qui passent en sifflant,
je hais les gares rien que pour çà.
même la gare de LYON et son train bleu !

vous laissant de l'ultra son plein le coeur, et les oreilles
fréquence d'urgence, que de S.O.S, que de détresse,
plantée là sur un quai et oui
" tu as de beaux yeux tu sais"
mais embués de larmes ... c'est rien c'est la poussière !

Il n'y a plus qu'a attendre, avec des bonnes lunettes bien foncées.
Il arrive aussi que cette attente porte à réflexion,
quelquefois il faut du temps
et de la distance,
certains départs existent pour mieux se retrouver
il faut traverser le quai sans se faire faucher.

le temps n'est pas toujours "assassin"
même si on s'est tellement "manqués"...
un air de Véronique Sanson
qui a déjà donné dans la version.

Donc sans rancune, aucune,
au Prince Charmant !
qui n'est pas là souvent ..
et si il avait été là tout le temps,
l'histoire aurait fini
en post it sur le frigo
une Brandt Rapsodie
bien décrite par Benjamin Biolay
qui a tout compris de la
SUPERBE COMEDIE
il en a fait une mélodie
des maux en harmonie.

Les princes charmants ne sont pas là souvent
et c'est pour çà qu'ils sont charmants.

Nin@rtmony

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9609
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: LE PRINCE CHARMANT   Sam 24 Avr - 14:37

LE BAISER DU PRINCE CHARMANT



le baiser, c'est la vie.

Le Créateur quand il donne la vie à la statuette d'argile qu'il vient de modeler,
pose ses lèvres sur celles d'Adam, et souffle.

Ce baiser sauveur sera répété mille fois et dans mille contextes au cours de l'Histoire,
du baiser du prince charmant à sa Blanche-Neige endormie
(pour n'en citer qu'une parmi les centaines de princesses sauvées de cette manière)
au baiser d'anthologie du héros à l'héroïne noyée dans Abyss, de James Cameron.

Il faudrait aussi mentionner le bouche-à-bouche,
ce baiser régulier enseigné dans les stages de secourisme,
et même la courageuse succion qui extrait de la plaie le venin
que le serpent vient d'y injecter.

Le baiser (r) éveille à la vie, il soigne, quand il n'est pas prière ou magie.

Du parent qui embrasse le petit bobo de son pauvre chéri
à la jeune fille indienne qui embrasse le cobra qui lui fera trouver un mari,
en passant par les millions de pèlerins de toutes obédiences
qui embrassent des pierres et des pieds de statue,
les joueurs qui embrassent leurs dés avant de les jeter
ou les convives qui s'embrassent sous un gui druidique,
le baiser est la véritable panacée, univers parallèles compris.

Car on ne peut passer sous silence les baisers des saints aux lépreux
et autres affligés,
ni les baisers des rois de France qui sortaient une fois l'an soigner les écrouelles.

Je suis curieuse de voir ce qui se passerait si nos édiles allaient de temps
à autre embrasser les Français qui vivent des situations difficiles,
plutôt que de se rendre sur place pour les traiter de noms d'oiseaux.

Tous ces baisers de circonstance frappent bien peu l'imagination
en regard du vrai baiser, du baiser pour de bon, du baiser des amoureux.
S'il n'est pas sans rapport avec les précédents,
il ouvre à un autre commerce.
Donné et reçu en signe de désir, sinon en gage d'amour,
il sert de prélude dans la plupart des cas à la panoplie complète des ébats amoureux.

Et pour çà, qui peut trouver mieux qu'un Prince Charmant !
c'est lui qui a du inspirer les fameux baisers des écrans de cinéma
sur l'écran noir de nos nuits blanches
et là personne ne se soucie des droits d'auteur ...
même si elle est finie la belle époque
de la METRO GOLDWIN MEYER.

On lance désormais des pelles et même des râteaux
dans les bacs à sable même pas fins ...
il faut désormais bien trier le grain.

Nin@rtmony


Dernière édition par Nine le Sam 24 Avr - 15:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9609
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: LE PRINCE CHARMANT   Sam 24 Avr - 14:48

LE BAISER
ALAIN SOUCHON


Je chante un baiser
Je chante un baiser osé
Sur mes lèvres déposé
Par une inconnue que j'ai croisée
Je chante un baiser ...


Alain Souchon - Le Baiser
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9609
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: LE PRINCE CHARMANT   Dim 25 Avr - 1:15

"Une vue nouvelle pour aujourd'hui dans les contes".


Comme le rappelle le conte, resté incompris,
de la Belle au bois dormant,
le moi qui dort est de toute beauté : entier et parfait.

Il a part à l'immensité, il est préservé des atteintes de l'âge et de la mort.
Tant que la Belle reste plongée dans le sommeil, elle apparaît fraîche et intacte ,
toujours jeune.
mais si elle est réveillée, fût-ce par un jouvenceau d'aimable allure,
elle goûtera les plaisirs terrestres, certes, mais aussi les douleurs de l'existence,
la maladie et la vieillesse.
Tirée du sommeil bienheureux,
elle tombe dans le temps historique qui est toujours celui du déclin.

A regarder d'un peu plus près,
on perçoit la signification du prénom que porte le prince.
Il s'appelle Charmant, un terme puissant qui,
dans le langage que pratique Perrault,
a peu à voir avec une mine agréable et de bonne manières.

Cela signifie qu'il charme, c'est-à-dire qu'il envoûte et ensorcelle tel un magicien,
qu'il exerce une irréparable emprise.
Ainsi, le délicieux jeune homme auquel continuent de rêver
des générations de filles ignorantes,
s'avoue une des figures du Séducteur du Temps.

Il représente les pièges et les sortilèges de l'existence corporelle
auxquels une âme pure se laisse prendre.
La Belle choit dans le temps, dans le quotidien
(mariage, ribambelle d'enfants et soins du ménage),
elle qui était vouée à l'éternité ...

.../...


Dernière édition par Nine le Dim 25 Avr - 1:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9609
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: LE PRINCE CHARMANT   Dim 25 Avr - 1:25

Puisqu'il est fait référence au conte de Perrault,
examinons-le dans son entier.
L'histoire est connue jusqu'au baiser ...


Doux comme un baiser...
Le baiser est la plus sure façon de se taire en disant tout.
(Guy de Maupaussant)


la suite l'est peut-être moins Prenons-le au moment où intervient Charmant.

Perrault assure bien ses arrières,
il précise que Charmant est d'une autre famille que les parents de Belle.
A noter aussi que ceux-ci sont partis du château.
Au bout de cent ans, ils sont certainement morts.
Ce qui me parait avoir une certaine importance pour la suite.

Donc, Charmant arrive au château.
Il réveille Belle d'un baiser. Souper en musique. Mariage.
Nuit sans beaucoup dormir.
Belle reste au château, Charmant rentre chez lui.

Il n'ose pas avouer son mariage à sa mère qui est ogresse.
Il l'aime, même s'il a peur qu'elle mange ses enfants.
En effet, deux enfants sont nés de cette union clandestine.
Le père de Charmant meurt, Charmant devient roi,
fait venir Belle et ses deux enfants à la cour.
Il doit partir à la guerre, nomme sa mère régente du royaume.

La reine-mère donne à son maître d'hôtel l'ordre de lui cuisiner
sa petite fille à la sauce Robert.
(La sauce Robert, ou sauce à la Robert, est une sauce marron relevée
faite d’oignons hachés qu’on fait revenir communément au beurre
et au vin blanc avec un peu de farine, vinaigre, sel et poivre.
En fin de préparation, une fois retirée du feu, on y ajoute un peu de moutarde.)
L'homme a pitié, confie la petite fille à sa femme.

Il la remplace par un agneau que la reine-mère déguste avec plaisir.
Idem pour le garçon, qui est remplacé par un chevreau.
La reine-mère veut maintenant manger sa bru.
Comme celle-ci a plus de 120 ans,
elle est remplacée par un animal plus coriace, une biche.

L'ogresse passe près de la maison de son maître d'hôtel,
entend les voix de ceux qu'elle a cru manger.
Elle est furieuse, fait remplir une cuve de serpents, crapauds, ...
pour y jeter sa belle-fille, ses petits-enfants, le maître d'hôtel et sa femme.
Charmant rentre inopinément.
Sa mère se jette dans la cuve où elle est dévorée.
Charmant est triste de la mort de sa mère
mais se console avec sa femme et ses enfants.

Quelque application que l'on fasse à notre temps,
l'honnêteté impose de constater que Belle a une fille et un fils.
Nous sommes donc loin de la ribambelle d'enfants.
Quant aux soins du ménage, je doute que Belle y consacre
beaucoup de temps et d'énergie,
autant dans son château où elle est entourée de serviteurs que lorsqu'elle est reine.

Je m'interroge sur les relations de Charmant avec sa mère.
Quand il est prince, il se méfie de l'ogresse.
Quand il est roi, il lui confie le royaume, sa femme et ses enfants.
Femme et enfants dépourvus des protecteurs naturels
que seraient les parents de Belle dans une histoire "ordinaire".

Un autre point à relever :
la totale passivité de Belle depuis son réveil.

"soit belle et tais toi
Charmant veille sur toi"!

D'après La Belle au Bois Dormant, Charles Perrault,
Les Fées, Livre Club du Libraire, Paris, 1957.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9609
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: LE PRINCE CHARMANT   Dim 25 Avr - 14:31

LA DEPRIME DU PRINCE CHARMANT



Hier j’ai croisé le Prince Charmant
cela faisait des lustres que je ne l’avais plus vu.
Il était vert.
Il faut dire qu’il en avait bavé.

Voilà des années qu’il avait été victime d’un sort batracien.
Oui, c’est un terme de notre jargon technique de princes charmant,
en gros ça signifie la transformation en crapaud,
en général imputable à une sorcière contrariée ou une reine méchante
(bref une personne pas très contente et qui tient à se venger
d’une manière typiquement féminine).

Or le Prince Charmant,
depuis qu’il était crapaud, c’était le roi de la mare.
Tranquille toute la journée, à rien faire et à lézarder au soleil sur son nénuphar,
les fesses dans l’eau quand il faisait chaud,
avec juste à ouvrir la bouche pour gober son repas quand il passait en volant,
et à nager un peu pour attraper une grenouille
quand elle passait en agitant ses cuisses dodues et appétissantes...

Il n’en demandait pas plus à la vie.
Il était bien content de son sort !

Mais voilà, il y a quelques jours, une naïve désespérée le trouve et l’embrasse.
Comme ça, sans se cacher, en plein jour !
Elle le ramasse dans l’eau glauque, essuie un peu les algues verdâtres
et la mousse malodorante qui le recouvraient,
l’amène à la hauteur de son visage dans sa petite mimine blanche,
le regarde fixement dans ses yeux jaunes...
et l’embrasse à pleine bouche ! Evidemment,
IL reprend immédiatement forme humaine,
et comme il se trouve soudainement beaucoup plus lourd,
le bras de la fille casse tout net et ils s’affaissent tous les deux dans la vase.

Et alors qu’il se redresse, un peu gêné de devoir cacher sa nudité,
d’emblée il constate fort contrarié que la fille, en plus de brailler
(...déjà !)
parce qu’elle a mal au bras,
pousse le vice jusqu'à n’être que très moyennement avenante.

Or en même temps, ça n’a rien d’étonnant :
vous imaginez bien que si elle en était réduite à embrasser des crapauds,
c’est que ça ne devait pas aller fort dans sa petite tête,
ni dans son corps ni dans sa vie en général.
Et le pauvre prince se trouve confronté à la cruauté
de la réelle épreuve du sort batracien :
ce n’est pas la vie sous forme de crapaud qui est désagréable,
c’est la délivrance.

Par une fille en général désespérée au point d’avoir perdu toute dignité,
toute pudeur, et même tout sens élémentaire de l’hygiène,
pour en venir à embrasser le premier crapaud venu,
en vertu de légendes abracadabrantesques.

Alors, le Prince toujours charmant
s’est mis en quête de trouver quelqu’un qui le retransforme en crapaud vite fait.
Nous n’avons pas eu le temps de parler beaucoup
parce qu’il a dû partir se cacher, "il fuyait sa délivreuse "
(même sans l’avoir vue, je ne parviens que difficilement
à lui attribuer le qualificatif de ‘‘fille’’ -
le mot résiste un peu, et c'est normal, il a sa dignité quoi !).
Il est parti d’un bond, en coassant.
C’était un peu triste.

Bref !

Que cette lamentable histoire soit au moins pour moi l’occasion
de rappeler aux pauvres filles désenchantées
qui viennent parfois lire ces pages que, quand même,
il y a des limites au désespoir,
et qu’avant d’aller déranger de pauvres petites bêtes
qui ne demandent rien à personne,
pensez à l’image que vous allez donner de vous,
et essayez de vous mettre à la place du prince :
allez-vous lui faire vraiment envie ?

Il serait sûrement plus raisonnable de vous pencher plutôt sur vos contemporains,
afin d’y chercher peut-être des princes victimes du sort
d’avoir été enfermés dans la peau de pauvres types.
Je vous propose donc d’essayer d’embrasser au hasard
des jeunes hommes seuls dans la rue.
Vous verrez, cela donnera forcément plus de résultats.
Les princes que vous délivrerez vous trouveront plus avenante
qu’une embrasseuse de crapauds,
et quant à ceux qui ne sont pas princes,
dans l’immense majorité des cas ils ne vous en voudront pas de vous être trompées.

Allez. Et si l’on croie en ces crapauds qui coassent en leurs appeaux,
que l’on décoince les princes qu’engoncent leurs oripeaux.
On aura au moins le mérite de soigner quelques maux.

ANPD
(l’Agence Nationale des Princes Désoeuvrés)


Dernière édition par Nine le Mar 4 Mai - 1:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9609
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: LE PRINCE CHARMANT   Mer 28 Avr - 1:42

ET BEN NON !

Cher Jacommos,

l'auteur est bel et bien un Monsieur !
(un Prince Charmant même il connait le sujet vraisemblablement,)
et oui ...
Il écrit fort bien des dissertations pleines d'humour
qu'il a joliment intitulées :

"Le journal d'un Prince Charmant"

voilà son préambule :

" Pas si facile aujourd'hui la vie de Prince Charmant.
On ne peut plus massacrer de dragons tranquilles sans se mettre
GreenPeace à dos ... L'uniforme en cotte de maille n'a même plus de prestige,
on nous préfère les pompiers, les chippendales qui ont des tenues plus légères ...
ou même les footballeurs !
Plus grand monde pour croire en nous.
Et un Prince, quand on y croit plus, ça finit sa vie à gober des mouches,
les pieds dans la vase.
Vous parlez d'un avenir ! "

voilà j'ai de l'empathie, voire de la compassion pour un tel cri,
tellement sincère, mais quelle lucidité, aurait il tout compris ?
çà parle bien aux filles c'est clair.

Moi je lui attribue la prime, la palme même de :
L'ANPD
(l’Agence Nationale des Princes Désoeuvrés)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9609
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: LE PRINCE CHARMANT   Ven 30 Avr - 15:57

Cendrillon



La femme n'a pas changé grand chose dans son comportement depuis des lustres :
elle recherche, espère, se prépare, voudrait être séduite par... croit au...
se donnera tout entière à... voudrait qu'il surgisse,
fabule, rêve, manquera de défaillir s'il...
Nous avons nommé le Prince Charmant.

Le Prince Charmant moderne

Il est responsable, un brin viril, enthousiaste, possède un certain humour,
un charme certain, une bonne situation, une "gueule", des mains caressantes,
une voix câline, une force intérieure, de grands cils, des yeux à faire fondre ;
il est droit, fonceur, intelligent...
Il ressemble à telle ou telle vedette, tel ou tel héros, tel ou tel animateur...

Elle se prépare, disions-nous, mais comment ? et pour qui ?
Là, nous allons être méchants, mais réaliste :
imaginez la tête du Prince Charmant si Cendrillon était arrivée avec sa robe de souillon,
buvant son champagne cul sec
et dansant la bourrée en chantant avec un accent paysan.

D'ailleurs, Le Prince connaissait Cendrillon
il l'avait invitée avec sa famille à ce fameux bal ;
Avant, pas un regard, pas la plus petite étincelle, pas la moindre envie de la connaître.
Certes, Cendrillon devait sa condition à ses sœurs
mais toujours est-il que le Prince est indifférent...

La Cendrillon a sûrement pris des cours de danse, de maintien,
de diction (en cachette de ses sœurs bien sûr),
ou bien la bonne Fée l'a pourvue de ces dons
en même temps que le carrosse et la robe. L'un ou l'autre.
Sinon la malheureuse n'aurait eût aucune chance de plaire.

Aucune chance si...

Ceci explique cela.
Inutile de croire que le Prince arrivera avec son fougueux destrier
si vous l'attendez en guenilles et mal éduquée.
Seule la classe, la beauté, l'intelligence l'attire ;
une jeune femme incapable de sortir trois mots sans dire une ânerie n'a aucun intérêt.

En fait, Cendrillon s'est longuement préparée à rencontrer le Prince.
Dans sa mansarde, aidée par ses souris, elle a dansé,
dansé jusqu'à avoir les pieds (pauvres petits pieds nus) en sang
(avec les sabots, ce n'est pas pratique).
Elle a appris à tenir un verre, à boire avec tenue,
à grignoter proprement, à faire la révérence, à se tenir droite...
(Bien sûr, ces scènes sont coupées au montage pour des raisons pratiques -
ça n'intéresse personne, les spectateurs recherchant simplement l'émotion.)

Le prince est donc séduit. Pourquoi ?

Parce que Cendrillon, au bal, était sublime. Belle comme le jour.
Il est aussi amoureux car elle s'est éclipsée à minuit, ce qui ajoute au mystère.
Qui elle est en réalité ?
Peu importe : elle lui est apparue comme étant la plus belle.


Illusion ou réalité

Il était donc amoureux d'une illusion (pas de la vraie Cendrillon),
d'une apparition magique...
Et là, peu importe qui elle est
(nous l'avons vu, le Prince la connaît, du moins sa famille ;
il a du la croiser, mais son regard ne s'est pas posé sur elle, elle ne l'a pas "charmé").
Il suppute avec raison qu'elle ne fait pas partie des princesses du royaume :
personne ne la connaît.
Donc, c'est une jeune femme tout ordinaire, mais qui sait s'arranger,
se faire belle, se tenir, etc.

La morale

La morale est, Mesdemoiselles, que le Prince Charmant se doit d'être "charmé".
Inutile de l'attendre si vous n'êtes pas prêtes à tout pour le conquérir.
Tout cela veut dire que la chance doit être aidée par l'apprentissage
des bonnes manières.
N'oubliez jamais que le Prince a été séduit par une Princesse,
du moins il l'a vue comme telle ; à vous de paraître avant que d'être.
L'exemple de Cendrillon vaut aussi en ce qui concerne les hommes :
La première rencontre étant, de loin, la plus importante,
inutile de vouloir conquérir une jeune femme sophistiquée
si vous vous présentez en baba cool.

Faites ce test :

interrogez plusieurs couples !
Demandez-leur de vous raconter leur première entrevue.
Ils pourront sans peine vous donner une foule de détails précis ;
depuis la couleur de la cravate jusqu'au temps qu'il faisait en passant
par leurs premiers mots ou gestes.
Il est quand même incroyable de se souvenir de la première rencontre
(un an, dix ans après, voire plus), et pas, ou peu, des autres...

N'oubliez pas :
quand le Prince retrouve Cendrillon, elle est en haillons...
Pourtant, il la voit toujours en Princesse...

Dites-vous bien, Mesdemoiselles, ... La suite !
Allez, ne le prenez pas mal, je plaisante.

Le mot du psy, 1/ d'accord-2 pas d'accord

1) Sans être désabusé(e), vous avez compris qu'il fallait interpréter les contes de fées,
et non pas les avaler tout crus.
Bien entendu, que nous avons le droit de rêver, mais sans excès et surtout,
sans détruire toute opportunité de rencontre utile de par notre imaginaire trop fertile.

2) Cela vous fait mal de penser que les contes de fées ne sont pas transposables
dans ce monde réel, et cruel, dont nous disposons.
La Belle a dit en voyant la Bête changée en Beau Jeune Homme :
" Qui c'est c'lui-là, moi j'aime la Bête, telle qu'elle est. Beau dans mon cœur "

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9609
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: LE PRINCE CHARMANT   Lun 21 Juin - 2:07

2043
ALAIN BASHUNG




La belle au bois dormant
A fermé les écoutilles

Elle hiberne
Elle hiberne

La réveillez pas
Laissez-la
La réveillez pas
Pas avant 2043

D'ici là jailliront des cascades
D’ici là vogueront les obscurs
D’ici là glisseront les combats
D’ici là j’aurai découvert
Lequel de mes plusieurs
Sera à même de la sauver
D’ici là je l’ai
D’ici là j’attendrai

La réveillez pas
Laissez-la
La réveillez pas

Ses congénères l’ont refroidie
Ses congénères crient au génie
Dans le doute ils se vantent
Réinventent la valériane

La réveillez pas
Laissez-la
La réveillez pas
Pas avant 2043

D'ici là j’aurai découvert
Lequel de mes autres oubliés
Aura l’aplomb de l'aimer
D'ici là je ferai flèche de tout bois
D'ici là je me serai consumé
D'ici là j'aurai balayé les cendres
Et tout ce qui s'ensuit

Je suis pas prêt
J'ai les pièces détachées
Quant à l'horloger
Ses minutes sont comptées

La réveillez pas
Laissez-la
La réveillez pas
Pas avant 2043
Pas avant 2043
Pas avant ...

D'ici là j'aurai découvert
Lequel de mes plusieurs
Sera à même de la sauver
D'ici là j'attendrai
J’attendrai

La réveillez pas
Laissez-la
La réveillez pas
Pas avant 2043
Pas avant 2043
La réveillez pas
Laissez-la ...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9609
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: LE PRINCE CHARMANT   Mar 14 Sep - 2:47

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 12910
Age : 66
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: LE PRINCE CHARMANT   Jeu 30 Déc - 12:43

Le prince Charmant - Evelyne Gallet


Le prince charmant par Evelyne Gallet
envoyé par rockonewebradio. - Regardez plus de clips, en HD !

Je suis de celles qui attendent
Le fils du prince Charmant
Qui doit chevaucher sur la lande
Le fils du cheval blanc
Mais j'attends depuis ma grand-mère
J' commence à m'inquiéter
"Attends...", m'a dit hier soir ma mère
"Il ne va pas tarder"

D'accord, mais j'aimerais qu'il se magne
Qu'il accélère le train
Ce descendant de Charlemagne
Qui doit saisir ma main
Car à vingt ans, j'aimerais faire
Ce que vous devinez
"Attends !" M'a dit hier soir ma mère
"Il ne va pas tarder"

Tous les matins, à ma fenêtre
Je scrute le sentier
Je scrute, et ne vois rien paraître
J'en ai marre de scruter
Si les carottes ont fait l'affaire
- Co... comment ? qu'est-ce que...
Maintenant, j'en ai assez
- Est-ce que j'ai compris ce que j'ai compris ?
"Attends !" M'a dit hier soir ma mère
"Il ne va pas tarder ! Patience !"

Dès qu'il va mettre pied à terre
Je vais lui sauter d'ssus
- C'est pas des manières, ça, Charlotte !
L'a intérêt à m' satisfaire
- On saute pas comme ça sur les gens !
Car j'ai la rage au cul
- La quoi ? La quoi ?
J'ai eu trente ans la nuit dernière
- La... la quoi ?
Je commence à m' faire chier
"Attends !" M'a dit hier soir ma mère
"Attends, écoute, tu vas... on va trouver une solution.
On va trouver une solution !"

Quand j' pense à tous les hommes qui veulent
Me prendre pour moitié
Et qui se foutent de ma gueule
En me voyant faner
Mais enfin, que peut-il donc faire
- Ah, ça, j' sais pas, hein !
Cet espèce de pédé ?
"Attends !" M'a dit hier soir ma mère
"Il ne va pas tarder ! Il arrive ! Il est là !"

J'ai quarante ans et zut et crotte
Le fils du jardinier
- Ah, non ! Pas lui !
M'a crié "J' te veux, Charlotte !"
- Ah ! Non ! Ah pas lui !
Je n'ai pas résisté
Ce n'est pas au fond d'une litière
Que nous avons fauté
Mais sur la tombe de ma mère
- Ah, non ! Charlotte !
Qui était une attardée
- Ma fille ! Ma p'tite fille !
Ma p'tite fille ! Moi, me faire ça !
À sa mère ! Qui lui a tout donné !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9609
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: LE PRINCE CHARMANT   Ven 24 Aoû - 14:00

Une katy
QUI EN COLLE UNE
au Prince Charmant sur son cheval blanc !

a voir c'est rare ...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LE PRINCE CHARMANT   

Revenir en haut Aller en bas
 
LE PRINCE CHARMANT
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» P'tit texte charmant
» je cherche un livre qui me fasse rire..
» Jambalaya au poulet et saucisses fumées
» Petit conte charmant et drôle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
H A R M O N Y :: LA PLUME EST LA LANGUE DE L'AME :: COUPS DE COEUR-
Sauter vers: