H A R M O N Y


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 IDOLES DES ANNEES 80

Aller en bas 
AuteurMessage
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 10397
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: IDOLES DES ANNEES 60/80   Lun 12 Avr - 0:22

Que sont devenues vos idoles des années 80 ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
FRANCOIS FELDMAN

Jean-Pierre Mader, Début de soirée, François Feldman...

Seront tous ce soir sur la scène du Chorus, dans le cadre de la RFM Party 80.
Mais depuis leurs tubes, qu'ont-ils fait ?
Vos idoles se confient à Ouest-France.

Jean-Pierre Mader.
« Après la période 80 - début 90, j'ai fait une parenthèse.
Je ne voulais pas faire le disque de trop, les galas minables,
les disques qu'on n'aurait pas dû enregistrer...
C'est sûrement de l'orgueil mais, pour moi, c'était important.
Alors, je me suis occupé des autres.
J'ai commencé à produire pour Polydor et, plus tard, en indépendant.

« En 2002, j'ai commencé à refaire des concerts. Une cinquantaine par an.
C'était le bon moment. Ça frémissait. Il y a des « signes » :
de plus en plus de dates, les droits d'auteurs qui augmentent...
Les concerts marchaient bien.
Et puis, un jour les producteurs m'ont parlé de cette énorme tournée. J'ai dit OK.

« Je n'ai jamais connu ça...
Même quand ça marchait bien pour moi dans les années 80.
Il y a sûrement un peu de nostalgie mais c'est surtout beaucoup d'amour
et ça fait un bien fou !
Personnellement, je trouve ça très sympa de rechanter des chansons
que j'avais écrites quand j'étais un jeune homme.
Sur la tournée, je reprends Macumba et Disparue. »

François Feldman.
« Le succès est arrivé en 1986 avec Rien que pour toi
qui m'a permis d'enregistrer l'album Vivre Vivre. L'année 1989-90
a été particulièrement marquante.
J'ai vécu une belle saison avec le succès de l'album Une présence
et la série de concerts à Bercy.

« Mes disques suivants n'ont pas rencontré leur public.
Ils étaient peut-être moins évidents et je n'ai pas eu trop de promotion.
Mais je ne verse pas dans la nostalgie, je préfère aller de l'avant.
Je vis avec mon temps, sans amertume, car j'ai déjà réalisé mes rêves.

« C'est extraordinaire de participer à la tournée RFM.
C'est une telle fête ! Je prends un plaisir fou à partager
de beaux moments avec un public familial. »

Début de soirée.
« J'étais DJ dans une boîte de nuit à Aix-en-Provence.
En fin de soirée, je passais Nuit de folie, que j'avais écrit comme ça.
Les clients aimaient bien.
Sacha, un copain, a tout de suite flairé le bon coup.
Il avait des contacts à Paris. On a envoyé une cassette.
Sony a aimé. Notre vie a basculé. Avec cette chanson, nous avons gagné au Loto.

« On passait chez Drucker, Foucault...
Et puis, en à peine deux ans, patatras ! Les patrons des radios
étaient souvent en réunion quand on les appelait.
Un jour, on nous a dit :
« Bon, les gars, on ne va pas faire de nouvel album ».
C'était en 1993, le début de la fin, même si on faisait encore
quelques galas dans des fêtes de province.

« Maintenant ? Je ne fais rien. Je vis toujours dans le Sud, dans une belle maison.
Oh ! J'aurais pu faire des trucs dans la musique, mais je n'en ai pas envie.
Sans rien faire, je touche environ 5 000 € par mois de droit Sacem
(auteur compositeur).
Ma famille pourra en profiter pendant soixante-dix ans après ma mort... »


Dernière édition par Nine le Lun 12 Avr - 16:15, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 10397
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: IDOLES DES ANNEES 80   Lun 12 Avr - 0:25

FRANCOIS FELDMAN