H A R M O N Y


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LYNDA LEMAY

Aller en bas 
AuteurMessage
sabine

avatar

Féminin Nombre de messages : 584
Age : 50
Localisation : Nord
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: LYNDA LEMAY   Jeu 22 Mai - 17:45


Lynda Lemay naît, le 25 juillet 1966, à Portneuf, une ville située à quelques kilomètres de Québec. Très tôt, Lynda Lemay se découvre une passion pour l’écriture et griffonne ses premiers textes sur des cahiers d’écoliers. A la même époque, elle s’initie à la guitare et crée ses premières chansons.

Encouragée par ses parents, Lynda Lemay participe à un concours " Québec en chansons " et remporte un premier prix d’écriture.

Plus tard, étudiante en lettres, Lynda Lemay se produit dans de petits bars pour gagner un peu d’argent. En 1989, elle se présente au concours de Granby et décroche un premier prix d’Auteur Compositeur Interprète pour son titre " La veilleuse " .

Aussitôt, Lynda Lemay est sollicitée par de nombreux professionnels du disque et enregistre, dans la foulée, son premier album " Nos rêves ".

En 1994, Lynda Lemay réitère l’expérience avec la parution d’un second opus " Y ". Cette fois, elle s’impose sur la scène francophone et se fait un nom. Elle entame, alors, une longue tournée qui débute sur les scènes de Montréal et s’achève aux Francofolies de la Rochelle, en France.
En 1996, Lynda Lemay est invitée à se produire sur scène pour rendre un hommage collectif à Charles Trenet. Dans la salle, Charles Aznavour se laisse séduire par la fraîcheur et le talent de cette jeune artiste québécoise. Après une brève rencontre, Charles Aznavour lui offre de la parrainer et lui propose un contrat d’édition.
En 1997, Lynda Lemay s’installe en France pour enregistrer son nouvel album éponyme. L’accueil chaleureux du public encourage Lynda Lemay à se produire, une nouvelle fois, sur les scènes d’Europe et du Québec. En 1999, paraît un premier album Live qui réunit des extraits captés lors de ses nombreux concerts. Au terme de quelques semaines de vente, cet album sera certifié disque d’or.
En 2000, Lynda Lemay est nominée lors des victoires de la musique dans la catégorie " Révélation de l’année ". Si elle n’obtient pas le trophée, son interprétation du titre " les souliers verts " séduit un très large public.
En 2001, la parution de son quatrième album " Du coq à l’âme " consacre le talent de ce jeune auteur, compositeur et interprète.

Couronnée d'une Victoire de la Musique comme artiste-interprète féminine de l'année, Lynda Lemay revient après un an d'absence avec un album studio "Le secret des oiseaux", fidèle à son style inimitable. Une nouvelle fois, Lynda réussit à surprendre par ses orientations musicales, alternant chansons d'une veine classique et morceaux plus électriques et rythmiques.

En 2007, la chanteuse tant aimée des Français (3 millions de disques vendus en France, onze disques de platine, une Victoire de la musique...) réalise une grande tournée française avec un nouveau spectacle "C'est que du bois". "Une mère" , la chanson hommage à toutes les mamans du monde, donne le ton - poésie des mots, délicatesse des accords - à son album "Ma signature" le dixième dans sa riche carrière.


Son onzième album studio, intitulé Allô, c'est moi, est sorti en novembre 2008.
En 2009, Les Fous Chantants d'Alès interprètent sa chanson « Bleu » de l'album Allô c'est moi dans le cadre de leur hommage aux plus belles chansons québécoises.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/shinkusabine
sabine

avatar

Féminin Nombre de messages : 584
Age : 50
Localisation : Nord
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: les souliers vert!   Jeu 22 Mai - 21:11





Paroles et Musique: Lynda Lemay 2002 "Les lettres rouges"

Ca fait cent longs hivers
que j'use le même corps
j'ai eu cent ans hier
mais qu'est-ce qu'elle fait la mort

J'ai encore toute ma tête
elle est remplie d'souvenirs
de gens que j'ai vus naître
puis que j'ai vus mourire

J'ai tellement porté d'deuils
qu'j'en ai les idées noires
j'suis là que j'me prépare
je choisis mon cercueil

Mais l'docteur me répète
visite après visite
qu'j'ai une santé parfaite
y'est là qu'y m'félicite

{Refrain:}
J'ai vu la Première guerre
le premier téléphone
me voilà centenaire
mais bon, qu'est-ce que ça me donne
les grands avions rugissent
y'a une rayure au ciel
c'est comme si l'éternel
m'avait rayée d'sa liste

Ca fait cent longd hivers
que j'use le même corps
j'ai eu cent ans hier
mais qu'est-ce qu'elle fait la mort

Qu'est-ce que j'ai pas fini
qu'y faudrait que j'finisse
perdre un dernier ami
enterrer mes petits-fils?

J'ai eu cent ans hier
ma place est plus ici
elle est au cimetière
elle est au paradis

Si j'mertais l'enfer
alors c'est réussi
car je suis centenaire
et j'suis encore en vie

{au Refrain}

Moi j'suis née aux chandelles
j'ai grandi au chaudron
bien sûr que j'me rappelle
du tout premier néon

J'ai connu la grande crise
j'allais avoir 30 ans
j'ai connus les églises
avec du monde dedans

Moi j'ai connu les cheveaux
et les planches à laver
un fleuve beau
qu'on pouvait se baigner

Moi j'ai connu l'soleil
avant qu'y soit dangereux
faut-il que je sois veille
venez m'chercher, bon dieu

J'ai eu cent ans hier
c'est pas qu'j'ai pas prié
mais ça aurait tout l'air
que dieu m'a oubliée

Alors j'ai des gardiennes
que des nouveaux visages
des amies de passage
payées à la semaine

Elles parlent un langage
qui n'sera jamais le mien
et ça m'fait du chagrin
d'avoir cinq fois leur âge

Et mille fois leur fatigue
immobile à ma fenêtre
pendant qu'elles naviguent
tranquilles sur internet

{au Refrain}

C'est vrai qu'j'attends la mort
mais c'est pas qu'j'sois morbide
c'est qu'j'ai cent ans dans l'corps
et qu'j'suis encore lucide

C'est que je suis avide
mais qu'y a plus rien à mordre
c'est au'mon passé déborde
et qu'mon avenir est vide

On montre à la télé
des fusées qui décollent
est-ce qu'on va m'expliquer
ce qui m'retient au sol

Je suis d'une autre école
j'appartiens à l'histoire
j'ai eu mes années folles

J'ai eu un bon mari
et quatre beaux enfants
mais tout l'monde est parti
dormir au firmament

Et y'a qui moi qui veille
qui vis, qui vis encore
je tombe de sommeil
mais qu'est-ce qu'elle fait la mort
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/shinkusabine
valérie972

avatar

Féminin Nombre de messages : 188
Age : 47
Localisation : 92
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: LYNDA LEMAY   Ven 23 Mai - 13:48

Linda LEMAY nous fait vivre à travers ces chansons des épopées de vie et nous entraine dans des situations pas toujours facile à vivre mais qui font parti de notre vie ou de la vie qui nous entoure.

Belle Artiste avec un vrai univers musical.

Sabine merci pour cette interlude.
Revenir en haut Aller en bas
sabine

avatar

Féminin Nombre de messages : 584
Age : 50
Localisation : Nord
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: LYNDA LEMAY   Ven 23 Mai - 13:57

c'est un réel plaisir pour moi que de vous faire partager cette chanteuse de talent!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/shinkusabine
amatxi

avatar

Nombre de messages : 20
Age : 65
Localisation : essonne
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: LYNDA LEMAY   Mar 27 Mai - 16:59

merci car j' adore!!!!la chanson pour son père est belle aussi...
Revenir en haut Aller en bas
sabine

avatar

Féminin Nombre de messages : 584
Age : 50
Localisation : Nord
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: LYNDA LEMAY   Sam 3 Jan - 17:18

Lynda Lemay de retour avec "Allo c'est moi"


Déjà un onzième album pour la québécoise Lynda Lemay ! Après "Ma signature" paru en 2006, voici "Allo c'est moi", un opus qui sera disponible en bacs dès le 3 novembre prochain et dont nous vous proposons le tracklisting. La chanteuse sera de retour à l'Olympia, à Paris, du 23 au 25 avril 2009.

La différence de cette chanteuse québécoise aux deux "y" malins (comme Hallyday !) s'est imposée sur deux plans immédiats au public français : elle ne "gueule" pas, elle écrit ses textes et ses musiques. Cette plume prolifique voire volontiers prolixe, pleine de trouvailles et d'humour, raconteuse d'histoires quotidiennes où les femmes tiennent une belle part, a séduit d'emblée et du beau monde. Ainsi a-t-il suffi à Charles Aznavour d'entendre en public "La visite" de son troisième album pour s'emballer au point de devenir un avocat pugnace et inconditionnel de la belle. Ça aide. Et ça motive s'il était besoin, puisque déjà l'intéressée sillonnait joliment la francophonie, la scène se révélant son élément de prédilection, particulièrement adaptée à des chansons en forme de saynètes ironiques et caustiques : "La marmaille", "Les souliers verts", "Chéri tu ronfles", "Maudit français"...

"Ma signature", son dernier album en date, est sorti il y a 2 ans. L'une des plus françaises des québécoises dévoilera son onzième opus, "Allo c'est moi", le 3 novembre prochain dans nos bacs. Elle a d'ailleurs présenté une grande partie de ses dix-huit nouveaux morceaux qui composeront ce disque, en exclusivité sur scène au début du mois, à l'Européen de Paris.