H A R M O N Y


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 JAZZ A COUTANCES

Aller en bas 
AuteurMessage
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 10209
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: JAZZ A COUTANCES   Mer 3 Mar - 10:49

Made In Normandie
Le jazz britannique sous les pommiers



*
Mélody Gardot, l'une des têtes d'affiche de la 29e édition de Jazz sous les pommiers.
Le 29e Jazz sous les pommiers de Coutances, du 8 au 15 mai, a été dévoilé.
Plus international que jamais.

Festival renommé.

Le choix du guitariste Pat Metheny d'entamer sa tournée mondiale
en janvier à Coutances en témoigne :
« Jazz sous les pommiers affirme de plus en plus sa qualité de festival international,
constate Denis Le Bas, son directeur. Sa notoriété est croissante.
Il a aujourd'hui sa place auprès des grands festivals européens. »
19 nationalités sont invitées Cuba, l'Arménie, le Liban,
le Burundi, la Mongolie (une première).

La recette du succès.


John Mc Laughlin

« Un mélange de professionnalisme et la touche d'artisanat »
fait le succès du festival : dimanche en fanfares,
spectacles de rue, des créations avec le saxophoniste anglais Andy Sheppard,
des grands noms comme John Mc Laughlin
« après lequel nous courrions depuis des années »,
Mélody Gardot, Joshua Redman en duo avec Brad Mehldau,
Roy Hargrove, Paolo Fresu en duo avec Uri Caine,
le violoncelliste Vincent Segal ou encore le chanteur belge David Linx.

Pour nombre d'entre eux, ce sera le premier voire l'un des très rares concerts en France.


DAVID LINX

Le jazz britannique, invité de marque.

Le jazz outre Manche a des couleurs et des influences différentes du nôtre.
Huit groupes issus de la jeune scène britannique sont programmés
Empirical, Portico quartet, James Morton's Porkchop, Arun,
Ghosh indo jazz sextet, Get the blessing,
Bonobo live et John McLaughlin & the 4th dimension.
Pour la plupart, ce sera la première fois qu'ils joueront sur scène.

Céline GUITTON.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 10209
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: JAZZ A COUTANCES   Mer 3 Mar - 11:08

PACO DE LUCIA , John McLaughlin , AL DI MEOLA

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 10209
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: JAZZ A COUTANCES   Mer 21 Avr - 17:59

Jazz sous les pommiers

cinq concerts déjà complets
Musique mercredi 21 avril 2010

À 15 jours de l’événement, « ça démarre très fort,
mieux que l’an passé puisque nous venons de dépasser les 20 000 billets,
autrement dit nous avons vendu les 2/3 des billets »,
commente Jean-Paul Lecoutour, directeur adjoint.

Un succès aussi visible au nombre des cinq concerts déjà complets :
les Tambours du Burundi,
Melody Gardot
(il reste quelques places pour le second spectacle dimanche 9 mai, 21 h 15),

Arun Gosh, John Mc Laughlin, et le duo Paolo Fresu/Uri Caine.

Et deux des trois séances de la création Jack l’éventreur de la Cie Dodeka
avec le saxophoniste Andy Sheppard font le plein.

Le festival Jazz sous les pommiers à Coutances (Manche)
se déroule du 8 au 15 mai. Billetterie : tél. 02 33 76 78 68.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 10209
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: JAZZ A COUTANCES   Mer 5 Mai - 15:15

Jazz sous les Pommiers
entre têtes d'affiche et découvertes


ROY HARGROVE

Le festival Jazz sous les Pommiers,
dont la 29e édition a lieu du 8 au 15 mai à Coutances (Manche),
cultive sa différence cette année encore pour trouver le bon dosage
entre têtes d'affiche et découvertes,
de Melody Gardot au coup de projecteur sur le jazz britannique.

"On fait partie des grands festivals de jazz, en termes de programmation,
de fréquentation et de notoriété",
a confié à l'AFP son directeur Denis Le Bas.
"Mais on essaye, dans nos choix et notre ligne artistique,
de faire preuve d'innovation et d'originalité".

Dans cet esprit, Jazz sous les Pommiers donne par exemple
cette année carte blanche au violoncelliste Vincent Segal,
qui invitera le joueur de kora Ballaké Sissoko,
le chanteur de folk Piers Faccini et la chanteuse réunionnaise Nathalie Natiembé.

Le festival donnera aussi un coup de projecteur sur la scène jazz britannique.
Parmi les groupes d'Outre-manche qui viendront dans la petite ville normande,
figurent le Portico Quartet et son jazz minimaliste avec la douce sonorité du hang,
une variante du steel drum, ou encore le James Morton'Porkshop,
un trio de jazz-funk nerveux.

Le concept du musicien en résidence est spécifique à Jazz sous les Pommiers.
Andy Sheppard termine son mandat de trois ans à Coutances.
Pour son bouquet final, le saxophoniste britannique,
qui a publié récemment "Movements in Colour", proposera deux créations :
Jack L'Eventreur avec la Compagnie de théâtre Dodeka, et Glossolalia
avec des choristes amateurs.

Jazz à Coutances programme aussi des têtes d'affiche,
afin d'attirer un large public et faire vivre le festival :

elles ont pour noms cette année la chanteuse Melody Gardot,
le trompettiste Roy Hargrove, le guitariste John McLaughlin,
ainsi que le pianiste Brad Mehldau et le saxophoniste ténor Joshua Redman
qui présenteront pour la première fois en France le duo qu'ils forment depuis peu.

Dans le domaine des musiques cousines, le blues sera à l'honneur cette année,
avec les guitaristes-chanteurs Tommy Castro et Mike Welch.

A Jazz sous les Pommiers, le dimanche est réservé aux fanfares.
Elles viendront cette année de France, de Macédoine et de Cuba.

De Christophe CHEYNIER (AFP)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 10209
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: JAZZ A COUTANCES   Lun 17 Mai - 12:18

Record à Jazz sous les pommiers


Miss Melody Gardot.

lundi 17 mai 2010

Après une semaine de concerts,
Jazz sous les pommiers a baissé le rideau, samedi soir.
Avec 37 500 spectateurs,
le 29e festival est le plus fréquenté de l'histoire,à Coutances (Manche).

Sur la cinquantaine de concerts programmés, neuf seulement n'étaient pas complets.
« Un cru exceptionnel, commente Denis Le Bas, directeur du festival.
Nous avons une densité de programmation sans équivalent en France:
jusqu'à quatorze concerts dans une même journée!».

Le bilan qualitatif est aussi très bon.

Citons la très glamour chanteuse américaine Melody Gardot;
l'excentrique et détonnant Big band anglais de Matthew Herbert;
le duel piano - percussions entre Omar Sosa et Trilok Gurtu;
la touche française « soirée entre amis », avec Renaud Garcia-Fons et Vincent Segal...

Côté déceptions: les concerts blues (Tommy Castro)
et gospel (la famille Singleton), trop prévisibles.

Christophe LECONTE.

DOSSIER COMPLET ICI
merci OUEST FRANCE :

Qui a assuré une couverture complète de l'évènement.
http://www.ouest-france.fr/dossiers/jazz-sous-les-pommiers-coutances-2010.php
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 13918
Age : 68
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: JAZZ A COUTANCES   Mer 28 Juil - 11:53

Sous les pommiers,
bilan et coulisses après la fête

Il y a maintenant plus d’un mois que les dernières notes se sont envolées sous les pommiers, pour la vingt-neuvième édition du festival de jazz. Le moment est propice pour faire un bilan, s’intéresser à ceux qui s’activent dans les coulisses ou représentent d’autres disciplines artistiques au sein du festival.

Denis Lebas affiche un visage souriant pour la conférence de presse qui conclut le festival, et on le comprend. Avec humour, il se félicite d’abord de ce que le festival s’est déroulé « sous un climat d’automne sec, ce qui vaut mieux qu’un printemps pluvieux », puis il entre dans les chiffres. Avec plus de 37 500 entrées, le festival réalise son meilleur score, soit 2 500 entrées de mieux que pour la vingt-cinquième édition. Une belle performance en ces temps de crise, surtout si l’on y ajoute les 2 000 abonnés et un taux de fréquentation des concerts atteignant les 98 %. Une telle affluence et la qualité des concerts expliquent l’engouement de la presse régionale et nationale, également subjuguée par la qualité d’écoute du public. C’est sans doute là que se situe la véritable réussite de l’équipe de passionnés qui anime le festival. Ils récoltent les fruits de leur travail patient et obstiné de conquête et d’éducation des publics.



Ces résultats ayant effacé le déficit de départ, il est possible d’envisager le trentième anniversaire avec sérénité. Pour autant, il n’est pas envisagé de faire des folies, ce serait contraire à l’esprit des lieux. Le directeur du festival lève un coin du voile sur les festivités futures en évoquant un partenariat avec Jacques Gamblin, un enfant du pays, né à Granville, partenaire depuis longtemps du Théâtre de Coutances. On voit ainsi que ce festival, dont la vocation européenne se confirme d’année en année, tient à ne pas oublier ses racines.

Le terreau des bénévoles
L’association qui porte le festival depuis le début constitue évidemment le terreau dans lequel se développe Jazz sous les pommiers. Elle comporte actuellement 230 bénévoles dont 20 constituent le « comité 1 », celui qui se réunit toute l’année et construit la programmation. Tous les bénévoles, présents toute la semaine, contribuent à ce climat détendu et familial qui est la marque de fabrique du festival. On les trouve à l’accueil, à la boutique, à la billetterie, aux entrées, dans les salles, à la collecte des emballages vides, etc. D’âge, d’origine et de conditions diverses, ils ont souvent le même profil. Venus avec leurs parents au festival, ils y sont revenus après l’adolescence pour faire la fête, la nuit, puis ont renoué avec les grands concerts avant de franchir le grand pas. Le plus souvent constitués en équipes durables, ils sont très complices. Heureux de se retrouver chaque année, ils ne se fréquentent pas forcément entre-temps, mais attendent, dans une certaine fébrilité, les retrouvailles avec leurs compagnons d’une semaine et le festival.

À l’ombre des labels
Ils n’apparaissent pas au grand jour du festival, mais leur travail de l’ombre est essentiel, ce sont les labels. Toute l’année, ils accomplissent leur travail : repérer, accompagner, produire, programmer des artistes. Deux d’entre eux attiraient l’attention cette année : le Petit Label et Plus loin music.

Le Petit Label, né à Caen, est un label associatif créé en 2003. « Petit » par ses dimensions et le volume de ses productions – chaque album édité est tiré à 100 exemplaires –, il ne l’est certes pas si l’on considère son exigence artistique. Il publie actuellement 4 collections : jazz moderne et contemporain (23 titres), textes et musiques (3 titres), recherche de nouvelles textures sonores avec une instrumentation acoustique ou électronique (9 titres), free jazz et apparentés (3 titres). La qualité des enregistrements sonores est irréprochable, et l’équipe cherche toujours à privilégier les prises de son qui dégagent une véritable émotion. Segment, le dernier album de Gaël Horellou, présent au festival et dont nous avons commenté ici la prestation, en est un exemple caractéristique. Attaché à la promotion des artistes bas-normands, le label a déjà permis à certains d’entre eux d’accéder à une carrière nationale et il attire également des musiciens qui ont déjà cette stature. Chacun des albums du label est aussi une œuvre d’art puisque chaque pochette cartonnée (souci du développement durable) est ornée d’une sérigraphie originale.


Ceccarelli par Margarida Cubal Pichard | © Jean-François Picaut

Plus loin music, successeur de Nocturne, également dirigé par Yann Martin, est aussi un label qui a fait le choix de l’implantation régionale puisqu’il a son siège à Rennes. Mais son rayonnement, lui, est national et même international puisque nombre des artistes de son catalogue ont notamment une carrière aux USA, comme les frères Moutin. Avec plus de 100 albums édités en huit ans, ses trente artistes inscrits à son catalogue, Plus loin music se donne les moyens de ses ambitions : « soutenir le jazz en France, favoriser les jeunes talents et accompagner la carrière de ceux qui sont déjà bien lancés ». Ce programme est bien illustré par la participation du label à Jazz sous les pommiers : Emmanuel Bex, André Ceccarelli, Tigran Hamasyan, Éric Le Lann, Thomas Savy et François Thuillier, excusez du peu ! En feuilletant son catalogue, on glane, outre de grands noms du jazz vocal féminin comme Laïka Fatien, Dee Alexander ou Élisabeth Kontomanou, ceux de Sophie Alour, Médéric Collignon, Christian Escoudé, Antoine Hervé, Martial Solal, etc. Les grands labels n’ont qu’à bien se tenir !

D’autres artistes
Comme tout festival qui se respecte, Jazz sous les pommiers est aussi l’occasion de découvrir d’autres artistes. On pense d’abord aux artistes de rue, musiciens, comédiens, de cirque. Il y a aussi les plasticiens qui en profitent pour exposer ou pour pratiquer en plein air. Nous voudrions nous arrêter sur ceux d’entre eux qui, comme Margarida Cubal Pichard, perpétuent la tradition du concert saisi en direct. Avec ses confrères et consœurs, grâce à la bienveillance des organisateurs et des artistes, elle maintient l’art du tableau réalisé dans l’émotion de l’instant et dans la stricte durée d’un concert : un bien bel art.

Coutances est redevenue une petite sous-préfecture à la vie tranquille, mais qu’on ne s’y trompe pas : le grand fleuve souterrain du jazz continue d’y circuler. Du 28 mai au 4 juin 2011, il rejaillira, revigoré, pour sa trentième édition, à la satisfaction de tous les mélomanes. ¶

Jean-François Picaut
Les Trois Coups
www.lestroiscoups.com
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: JAZZ A COUTANCES   

Revenir en haut Aller en bas
 
JAZZ A COUTANCES
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Archéo-Jazz
» Festival ça Jazz à Blet (18)
» Immeuble Jazz (B2a)
» LES 7 PRIX DU JAZZ
» L'HISTOIRE DU JAZZ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
H A R M O N Y :: LA MUSIQUE ADOUCIT LES MOEURS :: ACTUALITES MUSICALES :: SPECIAL FESTIVALS :: ANNEE 2010-
Sauter vers: