H A R M O N Y


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Oscars 2010: La Sacem salue ses membres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 12995
Age : 66
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Oscars 2010: La Sacem salue ses membres   Ven 5 Fév - 12:17

Oscars 2010: La Sacem salue ses membres

La Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (Sacem) a félicité jeudi trois de ses membres, en lice pour les Oscars 2010.

- Alexandre Desplat a été nommé pour la meilleure musique de film pour Fantastic Mr Fox,
- Reinhardt Wagner et Frank Thomas pour la meilleure chanson, Loin de Paname, extraite de la BO du film Faubourg 36.

Alejandra Norambuena-Skira, Secrétaire générale du Fonds d'action Sacem s'est ainsi dite, dans un communiqué, "heureuse qu'il soit possible à des créateurs de l'ombre, aussi humbles que talentueux, d'apparaître sur une scène internationale pour ainsi valoriser la création musicale française".

http://www.lejdd.fr/Culture/Depeches/Oscars-2010-La-Sacem-salue-ses-membres-170154/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 12995
Age : 66
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: Oscars 2010: La Sacem salue ses membres   Ven 5 Fév - 12:57

Alexandre Desplat


Né en 1961 à Paris.

Si aujourd'hui il est un des compositeurs français les plus reconnus et les talentueux du milieu, qu'il compose presque plus aux USA qu'en France et qu'il commence à travailler sur des projets importants, c'est peut être parce qu'il a une expérience assez redoutable : plus de 80 films, téléfilms, séries télés, publicités, courts métrages, habillage d'émission de télé… Il a tout fait.


Il a été consacré en France pour ses partitions des films de Jacques Audiard, "Sur mes lèvres" et "De Battre mon cœur s’est arrêté".
Avec "La jeune fille à la perle", "Birth", "Syriana", il est devenu l’un des compositeurs européens les plus actifs d’Hollywood.

Artiste novateur, à l'expression originale, Alexandre Desplat est l’héritier des maîtres français de la musique de film: Georges Delerue, Antoine Duhamel, Maurice Jarre, Michel Legrand.
Les réalisateurs Philippe de Broca et Francis Girod ont tous deux déclaré avoir enfin trouvé en lui un digne successeur à Georges Delerue.

Avec déjà 70 longs métrages, Alexandre Desplat est un compositeur prolifique. Citons parmi ses collaborations récentes: Stephen Frears, Lasse Hallström, Peter Webber, Florent Siri, Stephen Gaghan, Francis Veber, Thomas Gilou, Mike Binder, Xavier Giannoli.

Il est nominé aux Oscars 2007 pour "The Queen". Il a recu le Golden Globe Award 2007 pour The Painted Veil, le César de la meilleure Musique en 2006 et l'Ours d'argent à la Berlinale 2005 pour "De Battre Mon Coeur S'est Arrêté".

http://www.alexandredesplat.net/fr/bio-f.htm
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 12995
Age : 66
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: Oscars 2010: La Sacem salue ses membres   Ven 5 Fév - 13:01

Reinhardt Wagner


Né le 26 avril 1956 à Paris, est un compositeur français de musique de films.

Il commence ses études au Conservatoire d'Orléans puis entre au Conservatoire National supérieur de musique de Paris; (Histoire de la musique, Esthétique musicale et Analyse).En parallèle, il étudie l'Harmonie et le Contrepoint sous la direction d'Yvonne Desportes, Grand Prix de Rome et compositrice.

Il a composé plusieurs musiques de scènes, dont: "Ubu roi",mise en scène de Roland Topor au théâtre de Chaillot. "Katerine Barker" de Jean Audureau pour le théâtre d'aubervilliers, (Mise en scène par Jean-Louis Thamin). "La cuisse du stewart" de Jean-Michel Ribes, pour le théâtre de la renaissance. "Hélène" de Jean Audureau, mise en scène de Jean-Louis Thamin pour la comédie Française.

Il compose sa première musique de film en 1984 La Crime, réalisé par Philippe Labro. Les films s'enchaînent, avec des réalisateurs d'une grande fidélité tels que Jean-Jacques Beineix, Jacques Rozier, Pascal Thomas, Romain Goupil ou Christophe Barratier. Il s'amuse fréquemment à "faire l'acteur" dans les films pour lesquels il écrit la musique.

En 2003, il signe la partition de Joséphine et les ombres, un conte lyrique pour voix mixtes, choeur et orchestre, écrit avec la complicité de son ami Roland Topor.

En 2005, il apparaît sur scène au Théâtre du Rond-Point à Paris, puis en tournée, aux côtés de François Morel dans le spectacle Collection particulière, mis en scène par Jean-Michel Ribes.On le voit alors au piano jouer ses compositions sur des textes de François Morel et donner la réplique au comédien.

En mai 2008, il rend hommage à son ami disparu Roland Topor et remonte sur les planches du Théâtre du Rond Point à Paris. Ce sera "Signé Topor" (mise en scène Jean-Louis Jacopin).
En novembre 2008, Christine Albanel, ministre de la Culture, le fait Chevalier des Arts et des Lettres. Quelques mois plus tard, en février 2009, il reçoit à l’Espace Cardin (Paris) lors de la Xe Cérémonie des Etoiles d’Or du Cinéma. "l’Etoile d’Or du Compositeur de Musique Originale de film français 2008” pour la bande originale du film Faubourg 36, de Christophe Barratier.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 12995
Age : 66
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: Oscars 2010: La Sacem salue ses membres   Ven 5 Fév - 13:10

Frank Thomas


Frank Thomas est né à Montpellier, en 1936. Pendant la guerre, sa famille et lui doivent se cacher pour survivre. C’est pourquoi ce n’est qu’à l’âge de neuf ans que le jeune garçon apprend à lire. Ses premières lectures sont Éluard, Cocteau, Aragon, Maïakovski et Amado. Il faut dire que son père est un grand amateur de poésie.

Pendant son service militaire, la découverte littéraire de l’auteur se poursuit grâce à la bibliothèque des officiers : Paul Valéry et Anatole France, entre autres.


Frank Thomas commence sa carrière professionnelle en tant que décorateur sur porcelaine, avant de devenir coffreur-ferrailleur. Or, la “gale du ciment” le contraint à un arrêt de travail de six mois. Pendant ces six mois, en 1958, il se retire à Cannes où il fréquente la fondation Rothschild, librairie faisant office de bibliothèque municipale.


Les premiers interprètes
Une fois rétabli, le jeune homme gagne Paris et reprend son métier sur les chantiers. Il y découvre plusieurs cabarets, mais préfère fréquenter La Méthode. Un jour, où l’auteur récite les poèmes qu’il a écrits, Leny Escudero lui conseille d’écrire des chansons. Les quatre de cœurs, groupe dont fait partie Danièle Licari, sont les premiers interprètes de Frank.


Dès lors, Frank écrit des chansons pour Lucky Blondo, Franck Fernandel (Clara), Les Gam’s, Eddy Mitchell, Les Parisiennes, Michel Polnareff (Ne me marchez pas sur les pieds), Les Surfs et Les trois ménestrels.


Duo de choc
En 1967, Frank Thomas appelle Jean-Michel Rivat, qui écrit alors pour Joe Dassin, pour lui proposer de travailler avec lui. Ensemble les deux auteurs signent pour Joe Bip, bip, Les Dalton, La bande à Bonnot, Siffler sur la colline, Marie-Jeanne, Comment te dire...


Tout est désormais lancé et le duo Thomas/Rivat sera interprété par Marcel Amont (L’amour ça fait passer le temps, 1971), Richard Anthony (Si chaque soir meurt une rose, 1970, Nous ne sortirons qu’au printemps), Hugues Aufray (Des jonquilles aux dernier lilas, 1968, La femme et l‘enfant, 1971, Vous ma lady, 1972), Gilles Dreu (Théodorakis, Je marcherai jusqu’au vieux chêne, L’homme qui vola les étoiles), Claude François (Y’a le printemps qui chante, Le lundi au soleil, 1972), France Gall (Bébé requin, 1967, Toi que je veux, 1967, 24/36, 1968, L‘orage, 1969), Patrick Juvet (La musica, Au même endroit à à la même heure, 1972), Esther Ofarim (Un prince en Avignon, repris vingt ans plus tard par Mireille Mathieu), Sylvie Vartan (Deux minutes trente-cinq de bonheur, en duo avec Carlos) et Hervé Vilard (Sayonara, 1969, Blanche venait de Dordogne), entre autres.


En 1967, le duo d’auteurs écrit Vive la France pour Stone. Dans les années soixante-dix, celle-ci formera un duo avec son compositeur (qui est aussi sont mari), Éric Charden. Le duo Stone et Charden connaît alors un succès fulgurant et chante des chansons de Rivat et Thomas : L’avventura (1971), Made in Normandie (1974), Il y a du soleil sur la France et Laisse aller la musique sont les plus grands succès de cette collaboration. Plus tard, Frank signera seul J’ai toujours chanté des chansons d’amour pour Stone.


La séparation
Car après sept ans de collaboration avec Jean-Michel, Frank Thomas souhaite retrouver son indépendance et écrire seul ses chansons. Déjà, en 1972, Frank signe seul le texte de Bleu, blanc, rouge et des frites pour Marcel Amont. De même, pour Vicky Leandros, il signe Je pense à un fils, en 1972. La même année, celle-ci interprète une chanson du duo intitulée Un été. En 1973, chacun part véritablement de son côté, Frank signant Mon fils pour Enrico Macias.


Par ailleurs, Frank Thomas écrit depuis 1966 pour Gilbert Bécaud. Petit Jean (1966) sera suivi par Le rhône, L’amour c’est l’affaire des gens et La première cathédrale (1975), chansons couvrant plusieurs décennies. Claude François (Le téléphone pleure, 1974), Philippe Lavil (Gentleman) et Alain Chamfort (Je pense à elle, elle pense à moi) interprètent eux aussi des chansons de l’auteur.


Le producteur
Parallèlement à ses activités de paroliers, il devient également producteur. Le premier album de Michel Jonasz est d’ailleurs produit par Frank Thomas. Ce dernier signe quelques chansons de l’album dont Dites-moi et Super nana. L’auteur produit aussi les premiers albums de Francis Lalanne et Lucid Beausonge. Cependant, c’est Gérard Berliner qui fait exploser sa carrière de producteur.


Les trois premiers albums de l’artiste seront écrits et produits par Frank. Les chansons Voleur de mamans (1982), Louise (1982), Je porte ma vie (1983), Vivre (1984) et J’ai tant besoin d’accordéon (1984) sont extraites de ces trois albums. En 1994, Frank Thomas signe onze des douze chansons du nouvel album de Gérard, Chien de voyou, dont Soleil d’hiver et Boulevard Arago.


Aujourd’hui, Frank Thomas poursuit sa route en chanson. Le duo qu’il a formé pendant sept ans avec Jean-Michel Rivat reste une référence dans la chanson française. Simple et efficace, leur style ne pouvait que rencontrer le public qui regrette sûrement la séparation. Heureusement, chacun a pu développer son potentiel et faire leur preuve en solo.

http://www.auteurscompositeurs.com/index.php?option=com_content&view=article&id=79&Itemid=100
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Oscars 2010: La Sacem salue ses membres   

Revenir en haut Aller en bas
 
Oscars 2010: La Sacem salue ses membres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Oscars 2010: La Sacem salue ses membres
» Semi Marathon 2010 de la Légion Etrangère à Castelnaudary
» Grande Tétée 2010 - Lyon
» 4ème Festival des Arts Mélanésiens - 2010
» "Normandie impressionniste 2010".

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
H A R M O N Y :: LA MUSIQUE ADOUCIT LES MOEURS :: LES COULISSES DE LA CHANSON-
Sauter vers: