H A R M O N Y


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 DD PHILOJAZZMAN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9723
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: DD PHILOJAZZMAN   Mar 26 Jan - 10:41

André Manoukian, l’Ulysse moderne

SPECTACLE | Le juré de «Nouvelle star» sera sur la scène de l’Uptown le 30 janvier.
Avec son album de jazz, «Inkala», sous le bras.

© Laurent Guiraud | André Manoukian

CORINNE JAQUIÉRY | 26.01.2010 | 00:00

Œil de velours, l’expression semble avoir été créée pour lui. Sombre et doux, ce regard rêveur lui ressemble. Mêlant subtilement nonchalance et fulgurance, le «poète philosophe psycho-érotico-cosmique» de Nouvelle star, télé-crochet musical de M6, se dévoile sans fausse pudeur avant son concert à l’Uptown Geneva. Plus connu pour ses frasques télévisuelles que pour sa musique, André Manoukian est pourtant un compositeur subtil, un pianiste virtuose qui ose enfin la scène avec son album Inkala. D’une voix un peu traînante, tout juste sortie de la nuit, André Manoukian confesse sa passion des autres, son amour pour le jazz et son besoin des belles choses. 

«Cet été, je suis allé à la Fondation Pinault à Venise. Une concentration des talents actuels en art plastique. Je n’ai jamais rien vu de plus beau et de plus fort! Je suis furieux, comment la France a-t-elle pu laisser partir ce trésor?» Une envolée de plus pour un homme dont le lyrisme sans limites choque parfois.

Il y a deux ans, son autobiographie amoureuse, La mécanique des fluides, suscitait des remous auprès de ses conquêtes, dont une certaine Liane Foly. Le moyen peut-être d’évacuer ses angoisses existentielles? «J’avoue une certaine mélancolie. Je suis constamment en quête d’une idée, d’une pensée nouvelle, de musique. C’est vital. Il y a de la souffrance à toujours chercher, mais il y a aussi une jouissance, un plaisir immense quand on trouve le fil et qu’on le dévide harmonieusement.»

Féru de philosophie, André Manoukian, «Dédé» pour les potes, truffe son discours de citations des plus grands penseurs. Son préféré? Gilles
Deleuze. Il adhère totalement à son concept de «déterritorialisation» que ce fils d’exilé arménien applique au quotidien. «Selon Deleuze, un territoire ne vaut que s’il est quitté. La terre de mes ancêtres n’existe plus telle qu’elle était. Je me sens porteur d’un territoire mythique. Je déteste le nationalisme, «une peste» comme le disait Mitterrand. J’aime en revanche les gens qui expriment un territoire artistique ou philosophique.»

Volubile, l’homme ne peut s’empêcher de fustiger le débat sur l’identité nationale mené actuellement par la France et qui tourne selon lui à l’islamophobie. Le musicien milite pour une société où les gens connaîtraient quelques rudiments de la langue de leurs voisins. «S’intéresser à l’autre, c’est la seule solution. Personnellement, je veux être à l’écoute. La plupart des gens ont toujours des histoires fantastiques à raconter.»

Etudiant au Ber-klee College of Music de Boston à la fin des années 70, André Manoukian en a conservé une grande admiration pour les musiciens américains. «Les USA ont longtemps été pour moi à la fois la terre promise et la Mecque de la musique (rires). Un métissage artistique fabuleux. Avec des traditions musicales inspirées par les mélopées indiennes mêlées aux rythmes africains, aux airs irlandais et au quadrille français. Cela a donné naissance au blues, au jazz et enfin au rock. Aujourd’hui, cependant, ce territoire s’est déplacé du côté de l’Orient. Le jazz en est régénéré.»

Les yeux brillants, il continuerait bien sur ce thème-là pendant des heures car son amour de la musique sublime celui qu’il a pour les femmes. «En concert, je suis en quartet avec un musicien jouant du Duduk, instrument arménien qui sonne comme une femme qui pleure. Terrible et beau. J’ai ma chanteuse avec moi, sous la forme d’un barbu, ainsi pas de danger que je craque! Les femmes ont toujours été mes muses, mes inspiratrices. Je suis un Ulysse des temps modernes. Il faut que l’on m’attache très fort pour que je ne plonge pas parmi les sirènes dont j’entends les voix merveilleuses.»

En concert: Genève, Uptown. Samedi 30 janvier, 20h30. Rés. 0900 552 333 (1 fr./m.) et www.uptown-geneva.ch

Bio express

André Manoukian
Né le 9 avril 1957 à Lyon.
1976: passe six mois à la Faculté de médecine de Lyon.
1977: happé par la musique, il étudie au Berklee College of Music de Boston.
1980: premier grand orchestre de jazz, le Horn Stuff.
1983: rencontre Eliane Falliex, qui deviendra Liane Foly. Coup de foudre musical et sentimental.
1988: The Man I Love, premier album composé pour Liane Foly, suivront Rêve orange (1990) et Les petites notes (1993).
1998: participe à l’album Jazznavour pour Charles Aznavour, puis, en 1999, produit le dernier disque de Gilbert Bécaud
2002: produit la chanteuse Malia.
2003: p remière participation au jury de Nouvelle star, télé-crochet musical de M6.
2008: parution de son livre autobiographique, La mécanique des fluides. Et d’un premier album de style jazz très personnel, Inkala.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9723
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: DD PHILOJAZZMAN   Mar 26 Jan - 18:16

LES PERLES COSMIQUES DE D.D LE SEDUCTEUR !

La bio est incomplète en fait il faudrait aussi intégrer sa brillante participation à :
A LA RECHERCHE DE LA NOUVELLE STAR !!!
et lors de nombreuses éditions,
un vrai pilier le DD ...

Avec des répliques époustouflantes ! il est surement payé a la vanne la plus brillante
c'était de mémoire :

" Tu sens trop le savon est pas assez la foufoune",
il y avait DOVE dans les parages,
(pas le savon ... l'autre celui de "Mozart") et autres fantaisies chantantes à gros budget ?
la big concurrence à Kamel Ouali un poids lourd qui revisite l'histoire !

Bref, le gars Manoukian, l'oeil qui frétille,
le cheveu rangé sur le côté comme une série de Renault Clio garée en épi
sur un parking de chez Carrefour, (je sais j'en ai une).
la moue facile et la dragouille comme mode de vie,
n'hésite jamais à placer le mot "juste" à toutes les sauces, même les plus indigestes.
A un candidat qui sera une catastrophe au niveau du chant (ce qui arrive à la Nouvelle Star),
il dira alors :
"Ecoute, Régis, ce que tu nous as fait là, c'est juste pas possible!".
Jouons les professeurs barbus (depuis ma scolarité, je vois tous les professeurs,
étrangement, comme des gens barbus) et rendons-nous compte que Manoukian
place dans une même phrase quatre ou cinq fois le mot "juste".

Exemple :

"Jessica, ta chanson, c'était juste trippant,
tu te situes au niveau de la texture vocale entre Ricky Lee Jones et DJ Bobo,
c'est juste génial, je suis juste ébahi, tu vois?".
Ce à quoi une Lio déchaînée pourra alors rétorquer :
"J'ai juste tous les pores de la peau qui se sont transformés en cratères
tellement j'ai des frissons."
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9723
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: DD PHILOJAZZMAN   Mar 26 Jan - 18:33

FLORILEGE EROTICO COSMIQUE

l'irrésistible poète cosmico-cycliste à la mèche rebelle,
accessoirement compositeur et musicien de talent,
avec quelques unes de ses véritables petites perles cosmiques,
que j'ai d'ailleurs ratées mais merci GOOGLE rien ne se perd !

C'est parti !
Et rappelez vous que Mr Manoukian s'adresse à des 'chanteurs'.
Parfois, on ne peut franchement pas deviner !

A un certain Florian :

"T'es la première chanteuse blonde, qui a une voix grave, qui me fait craquer."

"J'aime bien le côté Nana Mouskouri postmoderne."

"J'aime beaucoup votre côté cabaret cosmique !"

"Y'a ce petit côté suranné qui donne un goût...
ce petit goût de champignons, vous savez ?"

"Le swing, c'était un swing de je-ne-sais-pas quel pays, mais pas du pays du swing."

"Le problème c'est que vous avez l'expression d'un acteur de film porno.
Vous savez, ils font l'amour mais on sent qu'ils ressentent rien du tout quoi.
C'est terrible."

"C'est la première chanteuse hobbit que j'entends !"

"Là vous chantez comme dans un bar à putes de gauche quand même,
c'est-à-dire un peu intellectuel."

"J'ai un faible pour les chanteuses avec des grosses couilles, alors je vais dire oui."

"Toi, t'es une sorte de crooner rocker cosmique."

"Je dirais la même chose dans une phrase assez crue,
ça sent trop le savon et pas assez la foufoune si vous comprenez l’image..."

"C'est comme si vous preniez une gonzesse et que vous l'assommiez
au lieu de lui faire des bisous,
vous m'avez un tout petit peu assommé dans mon coeur de teenageuse."

"J'aime bien le côté Calamity Jane de kermesse paroissiale mais bon..."

"Malgré votre look de super cagole cosmique, vous valez mieux que ça !"

"J’apprécie le côté Mad Max rencontre Lara Fabian, à ce niveau,
ça fait un choc psycho-érotique intéressant."

"J'aime bien quand les cowboys se font des bisous sous la tente."
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: DD PHILOJAZZMAN   

Revenir en haut Aller en bas
 
DD PHILOJAZZMAN
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
H A R M O N Y :: ENTRE MEMBRES :: COIN DETENTE :: LA TELE REALITE :: LES EMISSIONS DE TELE REALITE-
Sauter vers: