H A R M O N Y


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 FREUD UN REVE A LA MODE ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9635
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: FREUD UN REVE A LA MODE ...   Lun 16 Aoû - 18:52

NUITS BLANCHES
BENJAMIN BIOLAY




Dans mes nuits blanches
Il y a des avalanches
Et des skieurs
Qui font du hors piste
Dans mes nuits blanches
Les photos de vacances
Sont les seuls souvenirs
Qui subsistent
Dans mes nuits blanches
Il y a des Comanches
Des kamikazes
Et des terroristes
Dans mes nuits blanches
Il y a des Apaches
Des natures mortes
Et des chansons tristes

Dans la nuit noire
J'aperçois les voitures
Sur le boulevard
De ceinture
Dans la nuit claire
Je perçois le murmure
D'un canadair
Dans l'azur

Dans mes nuits blanches
Il y a des pages blanches
Les mots croisés
Du Reader's Digest
Dans mes nuits blanches
Il y a des turbulences
Des messages en morse
Des S.O.S.
Dans mes nuits blanches
Les baigneurs font la planche
Les grands requins blancs
Font le reste
Dans mes nuits blanches
Je vois les Appalaches
J'entends souffler
Le vent de l'ouest

Dans la nuit noire
J'aperçois les voitures
Sur le boulevard
De ceinture
Dans la nuit claire
Je perçois le murmure
D'un canadair
Dans l'azur
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9635
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: FREUD UN REVE A LA MODE ...   Mar 17 Aoû - 2:23

COURT METRAGE
NUIT BLANCHE

Un homme une Femme, une rencontre.



rêve ou réalité
réalisation de Arev Manoukian
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9635
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: FREUD UN REVE A LA MODE ...   Mar 17 Aoû - 2:39

LETTRE A UN REVEUR



Lucid Beausonge
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9635
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: FREUD UN REVE A LA MODE ...   Ven 20 Aoû - 1:33

MELANCOLIES NOCTURNES
Dernier tire d' AARON

Un voyage en cartes postales



Voici le premier extrait, Rise, belle mélancolie au noir pour un check to check.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9635
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: FREUD UN REVE A LA MODE ...   Dim 22 Aoû - 1:05

REVE D'AUTEUR
EN COULEUR


... Ma jonque est comme
Les mers qu'on traverse au pied de l'opium
Là sur ma natte
Mes pensées l'habillent d'agate ...


Jean Fauque
Ma jonque est jaune.

J'aime que la musique ne soit pas sourde à la chanson du vent dans la plaine,
ni insensible aux parfums de la nuit.
Vladimir Jankélévitch
(Quelque part dans l'inachevé)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9635
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: FREUD UN REVE A LA MODE ...   Mar 24 Aoû - 1:23

LES PORTES DU REVE
Au total, sur une vie, chacun passe environ cinq ans dans son univers onirique
constitué d’images, de symboles,
de scènes issues des profondeurs de son inconscient.

OPEN UP YOUR DOOR

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9635
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: FREUD UN REVE A LA MODE ...   Ven 3 Sep - 3:05

LES INSOMNIES
BARBARA




A voir tant de gens qui dorment et s'endorment à la nuit,
Je finirai, c'est fatal, par pouvoir m'endormir aussi.
A voir tant d'yeux qui se ferment, couchés dans leur lit,
Je finirai par comprendre qu'il faut que je m'endorme aussi.

J'en ai connu des grands, des beaux, des bien bâtis, des gentils
Qui venaient pour me bercer et combattre mes insomnies
Mais au matin, je les retrouvais, endormis dans mon lit
Pendant que je veillais seule, en combattant mes insomnies.

A force de compter les moutons qui sautent dans mon lit,
J'ai un immense troupeau qui se promène dans mes nuits.
Qu'ils aillent brouter ailleurs, par exemple, dans vos prairies.
Labourage et pâturage ne sont pas mes travaux de nuit,

Sans compter les absents qui me reviennent dans mes nuits.
J'ai quelquefois des vivants qui me donnent des insomnies
Et je gravis mon calvaire, sur les escaliers de la nuit.
J'ai déjà connu l'enfer, connaîtrai-je le paradis ?

Le paradis, ce serait, pour moi, de m'endormir la nuit
Mais je rêve que je rêve qu'on a tué mes insomnies
Et que, pâles, en robe blanche, on les a couchées dans un lit
A tant rêver que j'en rêve, les revoilà, mes insomnies.

Je rôde comme les chats, je glisse comme les souris
Et Dieu, lui-même, ne sait pas ce que je peux faire de mes nuits.

Mourir ou s'endormir, ce n'est pas du tout la même chose.
Pourtant, c'est pareillement se coucher les paupières closes.
Une longue nuit, où je les avais tous deux confondus,
Peu s'en fallut, au matin, que je ne me réveille plus.

Mais au ciel de mon lit, y avait les pompiers de Paris.
Au pied de mon lit, les adjudants de la gendarmerie.
Ô Messieurs dites-moi, ce que vous faites là, je vous prie.
Madame, nous sommes là pour veiller sur vos insomnies.

En un cortège chagrin, viennent mes parents, mes amis.
Gravement, au nom du Père, du Fils et puis du Saint-Esprit,
Si après l'heure, c'est plus l'heure, avant, ce ne l'est pas non plus,
Ce n'est pas l'heure en tout cas, mais grand merci d'être venus.

Je les vois déjà rire de leurs fines plaisanteries,
Ceux qui prétendent connaître un remède à mes insomnies.
Un médecin pour mes nuits, j'y avais pensé, moi aussi.
C'est contre lui que je couche mes plus belles insomnies.

A voir tant de gens qui dorment et s'endorment à la nuit,
J'aurais fini, c'est fatal, par pouvoir m'endormir aussi
Mais si s'endormir c'est mourir, ah laissez-moi mes insomnies.
J'aime mieux vivre en enfer que dormir en paradis.
Si s'endormir c'est mourir, ah laissez-moi mes insomnies.
J'aime mieux vivre en enfer que de mourir en paradis...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9635
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: FREUD UN REVE A LA MODE ...   Sam 9 Oct - 23:56

Dans le rêve
tout est magique parce que tout est possible ...



S.DALI la montre

Dans chacun de nos rêves,
quelque chose se crée qui transcende toute limite et semble défier toute logique.

Nos rêves nous étonnent chaque nuit au même titre
que la vie qui nous entoure nous étonne et nous étonnera toujours
au fur et à mesure que les hommes avancent dans la découverte de l'univers,
qu'il soit infiniment grand ou infiniment petit.

- dans le monde des lettres et de l'art, ce centre de la créativité qui est le rêve a,
là encore, révélé ses capacités :

Descartes a rêvé le plan de son "Discours de la méthode".
Wagner a entendu dans son sommeil le prélude de " l'Or du Rhin",
Mozart le thème de la "Flûte Enchantée".


Comme si la pensée du quotidien était le lieu où les questions se posent,
et l'inconscient le lieu où s'élaborent les réponses.

Lorsque l'individu s'assoupit, la rationalité semble céder le pas
à une forme de pensée plus libre, plus vaste,
capable d'élaborer des synthèses auxquelles la pensée du quotidien n'a pas accès.
De tels rêves viennent soutenir l'effort d'intelligence que réclame la vie quotidienne.

L'intuition des "voyants" est encore du domaine de l'inconscient !
Mais si cette intuition peut se révéler juste lorsqu'il s'agit de deviner l'autre,
elle démontre aussi ses limites, pouvant faire totalement défaut
dès qu'il s'agit de se connaître soi-même...
Peut-être justement parce que le propre de notre inconscient, est de nous échapper.

C'est cette partie en nous qui "rêve" qui possède le don de créativité ...

À l'intérieur de nos nuits, elle crée n'importe quel objet,
n'importe quelle couleur, n'importe quelle situation,
elle fait naître n'importe quel sentiment.

Elle est la partie qui crée l'œuvre du peintre, la "création pure"
que la raison de ce dernier reproduira ensuite avec ses mains sur la toile
ou sur n'importe quel support ...

Ce sont les artistes les moins structurés par le regard social
qui peuvent le plus donner libre cours à leur imaginaire ...
Dali, Picasso, et bien d’autres,
ont su exprimer librement les créations de leur inconscient
pour devenir les précurseurs d'une autre forme d'art.


Dernière édition par Nine le Dim 10 Oct - 0:41, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9635
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: FREUD UN REVE A LA MODE ...   Dim 10 Oct - 0:28

ENTRER DANS LE REVE
NICOLAS SIRKIS



INDOCHINE
Entrez Dans Le Reve


Ramenez le drap sur vos yeux
Entrez dans le rêve
Reprendre la vie des autres où on l'a laissée
Quand le jour s'achève
Voir les couleurs voir les formes
Enfin marcher pendant que les autres dorment
Voir les couleurs voir les formes
Les villes sont des villes bordées de nuit
Et peuplées d'animaux qui marchent sans bruit
Toujours dans votre dos la peur qui vous suit
Toujours dans votre dos

Ramenez le drap sur vos yeux
Entrez dans le rêve
Allumez l'écran merveilleux
Quand le jour s'achève
Retrouver l'amour blessé
Au fond du tiroir où on l'avait laissé
Retrouver l'amour blessé
Découper le monde à coups de rasoir
Pour voir au coeur du fruit le noyau noir
La vie n'est pas la vie ni ce qu'on nous fait croire
La vie n'est pas la vie

Les villes sont des villes bordées de nuit
Et peuplées d'animaux qui marchent sans bruit
Toujours dans votre dos la peur qui vous suit
Toujours dans votre dos
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9635
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: FREUD UN REVE A LA MODE ...   Dim 10 Oct - 0:48

TEREZ MONTCALM
SWEET DREAMS




Sweet Dreams are made of this
Who am I to disagree?
I Travel the world and the seven seas
Everybody's looking for something ...

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9635
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: FREUD UN REVE A LA MODE ...   Dim 17 Oct - 2:08

DERANGER LES PIERRES
Isabelle BOULAY


... je veux déranger les pierres
changer le visage de mes nuits
faire la peau à ton mystère
et le temps,j'en fais mon affaire ...


je veux mes yeux dans vos yeux
je veux ma voix dans votre oreille
je veux les mains fraiches du vent
je veux encore le mal d'aimer

le mal de tout ce qui émerveille
je veux encore brûler doucement
marcher à 2 pas du soleil

et je veux déranger les pierres
changer le visage de mes nuits
faire la peau à ton mystère
et le temps,j'en fais mon affaire

je veux ton rire dans ma bouche
je veux tes épaules qui tremblent
je veux m'échouer tendrement

sur un paradis perdu
je veux retrouver mon double
je veux l'origine du trouble
je veux caresser l'inconnu

je veux mourir un dimanche
au premier frisson du printemps
sous le grand soleil de satan

je veux mourir sans frayeur
mon dieu,dans un sommeil de plomb
je veux mourir les yeux ouverts
aller au ciel,comme un mendiant


Dernière édition par Nine le Mer 10 Nov - 15:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9635
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: FREUD UN REVE A LA MODE ...   Dim 17 Oct - 2:16

"Une femme dit alors :
Parle-nous de la Joie et de la Tristesse.




Il répondit :
Votre joie est votre tristesse sans masque.
Et le même puits d'où jaillit votre rire a souvent été rempli de vos larmes.
Comment en serait-il autrement ?

Plus profonde est l'entaille découpée en vous par votre tristesse,
plus grande est la joie que vous pouvez abriter.
La coupe qui contient votre vin n'est-elle pas celle
que le potier flambait dans son four ?
Le luth qui console votre esprit n'est-il pas du même bois
que celui creuse par les couteaux ?
Lorsque vous êtes joyeux, sondez votre coeur,
et vous découvrirez que ce qui vous donne de la joie
n'est autre que ce qui causait votre tristesse.

Lorsque vous êtes triste, examinez de nouveau votre coeur.
Vous verrez qu'en vérité vous pleurez sur ce qui fit vos délices.
Certains parmi vous disent : La joie est plus grande que la tristesse",
et d'autres disent :
"Non, c'est la tristesse qui est la plus grande.
Moi je vous dit qu'elles sont inséparables.
Elles viennent ensemble, et si l'une est assise avec vous,
à votre table, rappelez-vous que l'autre est endormie sur votre lit.

En vérité, vous êtes suspendus, telle une balance,
entre votre tristesse et votre joie.
Il vous faut être vides pour rester immobiles et en équilibre.

Lorsque le gardien du trésor vous soulève pour peser son or et son argent
dans les plateaux, votre joie et votre tristesse s'élèvent ou retombent."

Extraits :
Le prophète de Khalil Gibran
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9635
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: FREUD UN REVE A LA MODE ...   Lun 25 Oct - 14:05

Les couleurs dans les rêves



La plupart des gens font des rêves en couleur, même s'il existe des exceptions.
En effet, nous pouvons aussi rêver en noir et blanc
ou avoir des rêves dans lesquels la couleur est uniforme.
La couleur dans les rêves est très importante.

Chaque ton possède une énergie particulière
qui dans certains cas permet à l'état d'âme inconscient de s'extérioriser.

Si, au niveau conscient, nous éprouvons des sentiments de méchanceté,
de peur ou de terreur envers quelque chose ou quelqu'un,
nous choisirons certainement la couleur noire (symbole du mal)
si nous devions donner une couleur à ces sentiments.

En général, les personnes ou objets que nous voyons en rêve
ont dans la réalité les mêmes couleurs.
Il peut toutefois y avoir un renversement ou une distorsion.

Si, par exemple, nous rêvons d'un arbre,
celui-ci aura presque toujours un tronc marron et des feuilles vertes.
Mais on peut cependant lui attribuer des couleurs inhabituelles et étranges
qui ne conviennent pas du tout à un arbre.
Cette distorsion a toujours une signification que l'on trouvera dans l'analyse du rêve.

Il faut prêter attention aux couleurs du rêve,
en particulier à la couleur prédominante.
Ainsi, si la scène se déroule sur un pré, la couleur prédominante sera le vert ;
dans le ciel, le bleu...

Il existe aussi des rapports entre rêve et activité biologique.
Lorsque nous rêvons en couleur, la température du corps est sensiblement plus élevée ;
lorsque nous avons de la fièvre les couleurs sont plus vives et chaudes
et tendent au rouge, orange, jaune.

Généralement, la couleur des rêves représente l'état d'âme
et rend la valeur psychique d'un sentiment.

En principe les couleurs claires et vives,
bien assorties et limpides sont toujours positives
et représentent la paix de l'âme et la sérénité.
Par contre, les teintes sombres et imprécises sont symptômes d'angoisses,
peurs et conflits intérieurs.

Rêver en noir et blanc peut signifier que le rêveur a de gros problèmes
ou une imagination limitée.
La couleur du milieu dans lequel nous dormons peut interagir sur les rêves ;
pour les altérer, il suffit de placer un morceau d'étoffe
de la couleur idéale dessous notre tête.

La lingerie personnelle peut aussi influer sur le rêve ;
par exemple, la couleur rouge crée des cauchemars et des peurs nocturnes.
Les couleurs froides (bleu, indigo, violet) favorisent le sommeil
et stimulent les rêves calmes et sereins.
Par contre, les couleurs chaudes (rouge, orange, jaune) les troublent.

Pour éviter de tels inconvénients,
il faut dormir avec des oreillers et des draps blancs.
Les anciens connaissaient l'importance des couleurs et leurs énergies
riches en vibrations qu'ils utilisaient pour soigner les maladies.
Ce système, appelé chromothérapie, se base sur ces connaissances.
Chaque couleur possède une action thérapeutique importante
et agit tant sur la partie psychique que sur la partie physiologique.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9635
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: FREUD UN REVE A LA MODE ...   Jeu 28 Oct - 2:17

Le rêve des chats
« Le rêve, une fenêtre sur l'invisible? »




A quoi rêvent les chats ?
Qu'ils attrapent des souris,
qu'ils sont menacés par un ennemi,
qu'ils tètent, qu'ils copulent...?


Grâce à des expériences récentes, on a eu accès directement
au contenu des rêves d'un chat. Comment ?

Au laboratoire Sommeil et Insomnie de l'Inserm,
Jean-Pierre Sastra a pu décrire le comportement d'animaux en train de rêver.
Durant le sommeil, le cortex moteur de tout individu continue à fonctionner
tout comme pendant les périodes d'éveil.

Cependant, les neurones qui commandent la moelle épinière
(appelé les motoneurones) et dirigent les mouvements du corps cessent de réagir.
Leur action est en fait inhibé par des groupes de neurones particuliers.
Si ces neurones subissent une lésion, l
es motoneurones vont continuer à fonctionner pendant le sommeil
et commander l'activité corporelle de la même façon que si le corps était en éveil.

Un chat qui a subi une telle lésion va donc, tout en dormant,
se mettre à se mouvoir comme s'il était réveillé.
Il vit ses rêves, en quelque sorte.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9635
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: FREUD UN REVE A LA MODE ...   Dim 31 Oct - 0:16

RIVERSIDE
Agnes Obel

Qui s’accompagne elle même au clavier
depuis son enfance et ses compositions sont fortement influencées
par les courants folk et jazz. Accompagnée au violoncelle par Anna Ostsee,
on se laisse donc facilement emporter par les chants et les sublimes mélodies.
Avec cette découverte, le rêve sera doux….
cette chanteuse vient du froid elle est Danoise.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9635
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: FREUD UN REVE A LA MODE ...   Mer 10 Nov - 2:47

J’aime la nuit, j’ai les idées plus claires dans le noir.
Serge Gainsbourg



NIGHT SHOP
BENJAMIN BIOLAY


Moi, la nuit, je repense au soleil
Et je rêve de cures de sommeil
Tous ces chats me semblent trop pareils, vus de là-haut
Oui, la nuit, je passe les murailles
Et j'entends le vent des Cornouailles
Et pourtant je la suis, vaille que vaille
L'aurais-je dans la peau ?

Car, la nuit, je mange
Une fille aux cheveux oranges
Qui me dit "T'es beau"
Moi, moi, moi, moi je la crois pas trop
Visage pâle et nom d'animal

Moi, la nuit, je repense au soleil
Et je vide toutes les bouteilles
Je détruis les chambres des hôtels
Là-haut, là-haut
Oui, la nuit, je longe les falaises
Je voyage au gré de mes malaises
Et je nage dans un champ de fraises
L'aurais-je dans la peau ?

Moi, la nuit, je repense au soleil
Comme un disque, un disque qui se raye
Je m'enfuis par monts, vaux et merveilles
Là-haut, là-haut
Puisque tournent sa langue et la mienne
Et que tournent ma langue et la sienne
Chaque jour d'une longue, d'une longue semaine
L'aurais-je dans la peau ?

Oui, la nuit, je mange
Une fille aux cheveux oranges
Qui me dit "T'es beau"
Moi, moi, moi, moi je la crois pas trop

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9635
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: FREUD UN REVE A LA MODE ...   Dim 21 Nov - 1:15

FLY ME TO THE MOON
DIANA KRALL


La lune est le soleil des statues.
Jean Cocteau

Extrait d' Essai de critique indirecte


Diana Krall > Fly Me To The Moon (HQ)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9635
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: FREUD UN REVE A LA MODE ...   Mar 23 Nov - 3:10

TANT DE NUITS
ALAIN BASHUNG




Mon ange je t'ai haï
je t'ai laissé aimer d'autres que moi
Un peu plus loin qu'ici
Mon ange je t'ai trahi
tant de nuits alité
que mon coeur a cessé
de me donner la vie
si loin de moi...

des armées insolites,
et des ombres équivoques,
des fils dont on se moque,
et des femmes que l'on quitte
des tristesses surannées
des malheurs qu'on oublie
des ongles un peu noircis

mon ange je t'ai puni
à tant me sacrifier
icône idolâtrée
immondices à la nuit
mon ange je t'ai haï
je t'ai laissé tuer
nos jeunesses ébauchées
le reste de nos vies
si loin de moi...

mes armées insolites
et des ombres équivoques
des fils dont on se moque,
et des femmes que l'on quitte
des tristesses surannées
des malheurs qu'on oublie
des ongles un peu noircis
mon ange je t'ai Haï

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9635
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: FREUD UN REVE A LA MODE ...   Mer 8 Déc - 1:29

La solitude de la poésie et du rêve
nous enlève à notre désolante solitude.

Poésie de la présence
Citation de Albert Béguin

Are you lonesome to night
Norah Jones




Are you lonesome tonight
do you miss me tonight
Are you sorry we drifted apart
Does your memory stray to a bright sunny day
When I kissed you and called you sweetheart
Do the chairs in your parlor seem empty and bare
Do you gaze at your doorstep and picture me there
Is your heart filled with pain, shall I come back again
Tell me dear, are you lonesome tonight
etc ...

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9635
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: FREUD UN REVE A LA MODE ...   Mer 22 Déc - 2:39

Gaston Bachelard : "je rêve donc je suis ! "


Femme endormie - Man Ray - 1929

« Dans les quarante ans de ma vie de philosophe,
j'ai entendu dire que la philosophie reprenait un nouveau départ
avec le Cogito ergo sum* de Descartes.

J'ai dû aussi énoncer moi-même cette leçon initiale.
Dans l'ordre des pensées, c'est une devise si claire!

Mais n'en dérangerait-on pas le dogmatisme si l'on demandait au rêveur
s'il est bien sûr d'être l'être qui rêve son rêve ?

Une telle question ne troublait guère un Descartes.
Pour lui penser, vouloir, aimer, rêver, c'est toujours une activité de son esprit.
Il était sûr, l'heureux homme, que c'était lui, bien lui,
lui seul qui avait passions et sagesse.

Mais un rêveur, un vrai rêveur qui traverse les folies de la nuit,
est-il si sûr d'être lui-même?

Quant à nous, nous en doutons.
Nous avons toujours reculé devant l'analyse des rêves de la nuit.
Et c'est ainsi que nous sommes arrivé à cette distinction un peu sommaire
qui cependant devait éclairer nos enquêtes.

Le rêveur de la nuit ne peut énoncer un cogito.
Le rêve de la nuit est un rêve sans rêveur.
Au contraire, le rêveur de rêverie garde assez de conscience pour dire :
c'est moi qui rêve la rêverie, c'est moi qui suis heureux de rêver ma rêverie,
c'est moi qui suis heureux du loisir où je n'ai plus la tâche de penser. »

G. BACHELARD.

*Cogito ergo sum
Cogito, ergo sum est une expression latine du philosophe René Descartes
qui signifie :
« je pense, donc je suis ».

D'abord employée par Descartes en français dans le Discours de la méthode (1637),
qui sera traduit par la suite en latin,
puis développée plus largement sous une forme différente
(ego sum, ego existo : « je suis, j'existe »)
dans les Méditations métaphysiques (1641).
L'expression est fréquemment employée sous une forme raccourcie :
cogito (ce qui omet l'expression « je suis »).
Le verbe conjugué à la première personne du singulier est même devenu,
dans le jargon philosophique,
un substantif masculin couramment employé :
on dit « le cogito (de Descartes) »
pour désigner cette intuition,
acquise par le sujet humain grâce à sa conscience de lui-même.

Il s'agit en effet d'un principe qui jouera un rôle fondamental
dans la philosophie de Descartes.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9635
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: FREUD UN REVE A LA MODE ...   Mer 2 Fév - 2:16

Schubert, Trio op. 100 - Andante con moto
Par le Trio Wanderer

(Voyage d'hiver 2007 - Carte Blanche au Trio Wanderer,
réalisation Jean-Pierre Barizien - CLC Productions)



Thème ultra connu à juste titre,
musique du film Barry Lindon de Kubrick entre autres,
mélodie sublime, gaie, triste parfois,
qui procure un plaisir fantastique,
qu'on aime ou non le classique. Schubert est un immense génie de la mélodie,
certains compositeurs nous livrent des oeuvres complexes,
travaillées mais dénuées d'émotion,
Schubert avait ce don inné pour créer des mélodies qui touchent en plein coeur
tous ceux qui les écoutent.

Un thème propice au rêve ! même sans fermer les yeux ...
libre thème à l'imaginaire.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9635
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: FREUD UN REVE A LA MODE ...   Jeu 10 Mar - 1:09

FAISONS UN REVE

Plus qu'une digestion de la veille,
le rêve ne serait-il pas un «brouillon du lendemain» ?
C'est l'hypothèse qu'envisage l'ethnopsychiatre Tobie Nathan
dans un essai audacieux.


La Nouvelle Interprétation des rêves, Tobie NAthan, essai, Freud, rêve


"Le rêve", de Matisse. (Succession Matisse/Sipa) "Le rêve", de Matisse.

Notre culture ne concède qu’une place dérisoire aux rêves.
Insignifiantes scories de l’activité cérébrale nocturne pour nombre de scientifiques,
ils sont au contraire pour la psychanalyse l’expression de désirs refoulés.
Une vision encore trop réductrice aux yeux de l’ethnopsychiatre français Tobie Nathan,
qui se fait fort de compléter la théorie freudienne en recourant aux
« clés des songes » transmises par l’Antiquité
ou aux approches talmudiques et chamaniques.

Etrange concession à des pratiques rituelles obscurantistes ?
L’ouverture de Tobie Nathan à des vérités disparates
lui a pourtant permis de sauver psychiquement des individus, au Kosovo par exemple,
où les cauchemars post-traumatiques furent nombreux après la fin de la guerre.
Souvent vue en digestion des événements de la veille,
l’activité onirique serait plutôt à envisager « en brouillon du lendemain »,
telle est l’une des fortes hypothèses de « la Nouvelle Interprétation des rêves ».

Quiconque vit sans jamais se soucier d’interroger ses rêves
ne vit donc qu’à moitié et se met même intimement en danger, insiste l’auteur.

Une raison parmi d’autres de se plonger dans ce beau livre, humain et mystérieux,
où les découvertes les plus récentes de la neurophysiologie
côtoient non sans audace les cultures divinatoires sophistiquées
du Bénin et la sagesse du Zohar.

Aude Lancelin

« La Nouvelle Interprétation des rêves »,
par Tobie Nathan, Odile Jacob, 252 p., 21,90 euros.


Source : "Le Nouvel Observateur" du 3 mars 2011.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: FREUD UN REVE A LA MODE ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
FREUD UN REVE A LA MODE ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» FREUD UN REVE A LA MODE ...
» La Mode en 1908
» MODE D'EMPLOI POUR UNE DEMANDE DE DÉBARQUEMENT
» Régionales - mode d'emploi
» Porte-calins leche league mode d'emploi ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
H A R M O N Y :: LA PLUME EST LA LANGUE DE L'AME :: COUPS DE COEUR-
Sauter vers: