H A R M O N Y


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 FREUD UN REVE A LA MODE ...

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 10399
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: FREUD UN REVE A LA MODE ...   Ven 22 Jan - 13:47

Pourquoi est-il important de (re) lire Freud ?



"Je ne cesse d'envier les physiciens et les mathématiciens qui sont sûrs de leur fait.
Moi, je plane, pour ainsi dire, dans les airs.
Les faits psychiques semblent non mesurables et le demeureront probablement toujours."
Citation de Sigmund Freud
Sigmund Freud est mort le 23 septembre 1939, à Londres, à 83 ans.

Ses textes, écrits en allemand viennent de tomber dans le domaine public.
La protection assurée par le droit d'auteur cesse en effet le 1er janvier
suivant les 70 ans de la mort de l'auteur.

Les éditeurs rivalisent pour publier ses textes.
Que nous a légué le père de la psychanalyse ?
Élisabeth Roudinesco, historienne de renom,
psychanalyste et directrice de recherches à Paris VII, nous éclaire.

La psychanalyse.
« Freud a découvert quelque chose d'inouï, à savoir que nous avons un psychisme,
dit Élisabeth Roudinesco.
On le subodorait, lui l'a théorisé. » Freud est l'inventeur de la psychanalyse,
psychothérapie fondée sur l'exploration de l'inconscient.
Pour lui, la personnalité se forme à partir du refoulement dans l'inconscient
de situations vécues dans l'enfance, sources d'angoisse et de culpabilité.

L'inconscient.
Freud a émis de nombreuses théories concernant son fonctionnement.
Dont l'interaction entre le « ça », le « moi », et le « surmoi ».
À savoir que le « Moi » qui décide de nos actions,
s'efforce d'établir un équilibre entre le « Ça » siège de nos pulsions et désirs,
et le « Surmoi » réceptacle de nos valeurs et de nos injonctions parentales.
Il a mis en évidence le fait que l'inconscient s'exprime, notamment par le rêve et les actes manqués.

L'humanisme.
Freud a inventé un certain humanisme :
« Il a mis en lumière la difficulté qu'il y a à être 'soi', poursuit Élisabeth Roudinesco.
L'homme est déterminé et libre, mais aussi très seul.
Il y a quelque chose de tragique dans le fait de pouvoir décider. »

La sexualité.
« Freud a permis une nouvelle approche de la sexualité,
en terme de désir et non de performance sexuelle et de description anatomique.
Aujourd'hui, on cherche à résoudre les problèmes de sexualité grâce à la chirurgie ou aux médicaments,
alors qu'il vaudrait mieux les résoudre en passant par le psychisme.
Même chose pour la chirurgie esthétique quand elle est utilisée n'importe comment. »

Soigner.
Les psychothérapies permettent de soigner psychoses et névroses.
« La cure par la parole est essentielle pour guérir les névroses, qui viennent de nos angoisses,
de nos échecs, reprend Élisabeth Roudinesco.
Elle est importante pour traiter les états dépressifs chroniques et les psychoses,
à condition qu'elle soit associée à des médicaments.
Mais aujourd'hui, on privilégie ceux-ci à outrance. »

Freud, indispensable ?
Il n'est pas bienvenu partout.
« Beaucoup de pays le bannissent.
C'est le cas du monde arabo-islamique.
Les problèmes psychiques y sont traités autrement, par la famille, l'enfermement,
les médicaments, la religion, les idéologies...
Dans d'autres endroits ce sont les sorciers, les chamans. »

Domaine public.
Tout le monde va pouvoir s'approprier Freud.
« Cela permettra d'avoir de nouvelles traductions qui ne seront inféodées
à aucune idéologie psychanalytique. »
Aujourd'hui, l'oeuvre de Freud est dispersée.
Peut-être y aura-t-il enfin en français une traduction de son oeuvre complète,
comme il en existe en anglais et en espagnol.

Florence PITARD.
Ouest-France




Dernière édition par Nine le Ven 5 Fév - 15:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 10399
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: FREUD UN REVE A LA MODE ...   Ven 5 Fév - 15:22

LA LECTURE DES REVES

Le rêve, cette activité cérébrale incontrôlée à laquelle l'homme passe près de 10 % de sa vie,
qui n'a pas cessé d'intriguer depuis les temps les plus reculés.


‘Chaque rêve qui réussit est un accomplissement du désir de dormir.’
Sigmund Freud


En matière d'interprétation et de signification des rêves,
Sigmund Freud est incontournable puisqu'il est le père de la psychanalyse.
En développant les notions de contenu manifeste et de contenu latent
en passant par les principes de déplacement et de condensation,
Freud est devenu le pape de la vie onirique .
Pour lui, le rêve est la voie royale vers l'inconscient.

Interprétation et signification des rêves

L'interprétation des rêves fait partie de la pratique psychanalytique.
Et le rêve tient une grande place dans le diagnostic de certaines affections psychiques.
Les symptômes qu'on peut observer chez un "patient" a une corrélation avec les rêves qu'il fait.

Tel est, entre autres, le but de l'interprétation des rêves.
Il peut servir également, dans certains cas, à rendre moins obscur le passé flou d'un individu.
Et il ne faut jamais tomber dans l'erreur de penser qu'il peut prédire l'avenir,
en tous cas pas dans le domaine du rationnel et du point de vue scientifique.
Autant qu'on puisse l'interpréter,
il sert surtout au psychanalyste pour reconstituer les fragments d'une portion du passé
pour expliquer un trouble psychique présent.


Dernière édition par Nine le Ven 5 Fév - 15:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 10399
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: FREUD UN REVE A LA MODE ...   Ven 5 Fév - 15:32

Que signifient les rêves que nous faisons
et comment les interpréter ?



Picasso
Un rêve qu’on n’interprète pas est comme une lettre qu’on ne lit pas.
citation du Talmud.

Le rêve est une activité inconsciente du cerveau pendant le sommeil
et puisant ses composants dans la mémoire.
Il existe des éléments qui sont refoulés dans l’inconscient
et que le conscient refuse de remettre en surface.
C’est ce contenu latent qui est exprimé dans les rêves,
lorsqu’ils prennent une ampleur telle que l’intervention d’un psychanalyste s’avère utile.
La découverte du contenu du refoulement constitue
un point de départ à l’établissement d’une thèse sur l’origine d’un trouble psychique.

Par la suite, la connaissance de cette origine du trouble permet d’apporter
la solution au problème,
sinon d’établir un diagnostic en vue d’un traitement ou d’une prise en charge psychique.
Au sein du psychisme, le rêve joue un rôle mystérieux.

Les hommes se sont munis de diverses clefs des songes pour percer son sens caché
derrière le film de ses incohérences,
car c’est surtout dans les cas d’incohérence que les questions commencent à se poser,
incitant une personne à demander l’avis ou l’aide d’un spécialiste.

Le rêve selon Freud

Le rêve est, pour lui, l’accomplissement d’un désir inconscient dans l’objectif
de satisfaire le rêveur. Il renseigne donc sur les désirs de celui-ci.
Il est, par conséquent, une source d’informations quant aux problèmes du rêveur,
à son vécu, à ses aspirations ou conflits les plus profondément enfouis dans son inconscient.

De nombreux psychanalystes, après Freud,
admettent que les thèmes de la rêverie ou du rêve décrivent
des impressions intimes ou traduisent la distinction entre la réalité brutale
et les aspirations intellectuelles.

Il existe donc un désir non assouvi qui crée un conflit interne
entraînant l’apparition des symptômes qui sont alors une attitude de compromis
adoptée vis-à-vis de la cassure qui existe entre la réalité et la requête inconsciente
dont se défend le conscient de l’individu.
Ce conflit se définit par ce qu’on appelle la névrose,
et c’est ce qui conduit Freud à conclure que les rêves permettent de soutirer
des informations sur l’origine de certains cas de névroses.

Parmi les conclusions de Freud, et qu’il utilisait d’ailleurs pour interpréter les rêves,
il en est arrivé à traduire un enfant par un membre viril,
sinon un chapeau peut être le symbole d’organes génitaux masculins,
car il a accordé beaucoup d’importance aux troubles sexuels infantiles.


Dernière édition par Nine le Ven 5 Fév - 16:09, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 10399
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: FREUD UN REVE A LA MODE ...   Ven 5 Fév - 15:36

Les processus d’interprétation



Les évènements qui restent gravés dans la mémoire
et qui deviennent des souvenirs vont constituer les éléments de base des rêves.

Seuls les évènements qui ont marqué vont créer des idées inconscientes,
en particulier les faits gênants et affectant le sujet,
que le conscient veut refouler dans l’oubli.

Les idées se forment à partir de ces souvenirs enfouis et refoulés,
et elles vont être représentées en images définissant ainsi le rêve comme un vécu.
Toutefois dans cette représentation, le souvenir refoulé ne va pas apparaître tel quel,
mais sous forme d’images moins gênantes, mieux acceptées, plus tolérées.

A l’exemple donné par Freud, un beau paysage traduit le plus souvent un corps nu.
Ensuite, il y a la condensation qui consiste à n’en faire qu’une seule chose
de plusieurs images d’interprétation.
Il arrive donc qu’il faut procéder à l’interprétation de tous les thèmes vus
sous différents angles avant d’en arriver à une conclusion.

Cela dit, il se peut qu’on passe par plusieurs étapes et
qu’un rêve s’interprète en plusieurs séquences.
Puis, le processus de figuration rassemble tous les éléments pour en faire un récit,
une narration essayant d’arriver à un scénario cohérent et structuré.


Dernière édition par Nine le Dim 7 Fév - 1:01, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 10399
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: FREUD UN REVE A LA MODE ...   Ven 5 Fév - 15:39

L’oniromancie
ou l'art de traduire le rêve ...




Pendant le sommeil,
l’homme est considéré comme séparé de son corps,
et son inconscient se détache de son conscient,
ce qui lui permet de voyager à travers son passé et son futur.

C’est ainsi qu’on parle de rêve prémonitoire ou rêve prédictif.
Il reste à rassembler les symboles et à les interpréter, pas de n’importe quelle manière,
mais selon un art tout à fait particulier auquel on donne donc le nom d’oniromancie.

Ainsi, comme dans l’interprétation psychanalytique,
il faut considérer plusieurs critères et domaines.
Les couleurs vues dans les rêves ont leur signification,
ainsi que les images comme les fleurs qui traduisent notre état d’âme.

A titre d’exemple, le noir peut traduire la mort ou le renoncement,
le blanc la pureté, le jaune la réussite, le rouge la passion, etc,
et il en est de même pour les chiffres.

Les quatre éléments ont, eux aussi, leur signification respective.
En considérant donc tous ces éléments ensemble,
"l’oniromancier" arrive à constituer un message,
lorsque la traduction est transposée sur le passé et le présent.

Ces deux périodes de la vie doivent être relatées car les éléments du rêve ne suffisent pas,
à eux seuls, à sortir le véritable message porté par un rêve de prédiction ou de prémonition.

Les rêves sont une possibilité de contact avec une région étrange
où se parle une langue incompréhensible.
L'inconscient, cet Autre qui ne peut se présenter lui-même.


Dernière édition par Nine le Ven 5 Fév - 18:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 10399
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: FREUD UN REVE A LA MODE ...   Ven 5 Fév - 15:51

L’oubli des rêves
Etude :




Dans son laboratoire du sommeil à Haïfa en Israël,
Peretz Lavie a étudié la quantité de rêves dont se souvenaient,
un groupe de survivants de la Shoah qui s’étaient bien adaptés à la vie après leur libération,
un groupe de survivants qui avaient toujours des problèmes et des cauchemars.

Et un groupe d’Israéliens nés en Israël.
Les dormeurs étaient toujours réveillés lorsque les enregistrements électriques
montraient une période de sommeil paradoxal,
si le troisième groupe avait un nombre de rêves proche de la moyenne 78 %,
ce nombre baissait à 55 % pour le deuxième groupe
et n’était que de 33 % pour les personnes s’étant bien réadaptées à la vie quotidienne.

La seule différence concernant le sommeil des différents groupes était sa profondeur.
Les personnes ayant subi un traumatisme avaient un sommeil plus profond
que les personnes en bonne santé.


Dernière édition par Nine le Ven 5 Fév - 19:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 10399
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: FREUD UN REVE A LA MODE ...   Ven 5 Fév - 16:24

Au sommeil ...



Toi qui, de tes pavots, enchaînes
Les yeux mêmes des Dieux et mênes
Souvent des mendiants au trône
Et des bergers près d’une belle,
Ecoute: Je ne te demande
Rien de chimérique aujourd’hui;
C’est le plus grand de tes services,
Bien-aimé, qu’il te faut me rendre.

Assis aux côtés de ma belle,
Je lis dans ses yeux du désir
Et je peux, sous la soie jalouse,
Voir se soulever sa poitrine;
Souvent l’Amour l’avait livrée
à mes baisers? mais il me faut
Etre privé de ce bonheur;
Inflexible, sa mère veille.

Ce soir, tu me retrouveras
Chez elle. Oh! entre, et, de tes plumes,
Répands l’odeur de tes pavots,
Dans le sommeil plonge sa mère!
Aux lueurs pâles des bougies
Qu’Annette, brûlante d’amour,
Comme sa mère dans les tiens,
S’abatte dans mes bras avides !

Goethe


Dernière édition par Nine le Dim 7 Fév - 0:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 10399
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: FREUD UN REVE A LA MODE ...   Ven 5 Fév - 19:30

MADAME REVE
BASHUNG