Musique et arts
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 FRANCE 3 CE 18 JANVIER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
liliane
Admin


Féminin Nombre de messages : 12726
Age : 66
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: FRANCE 3 CE 18 JANVIER   Lun 18 Jan - 7:48

A déguster ce lundi 18 janvier à 20h35, un documentaire inédit de près de deux heures, Gainsbourg, l'homme qui aimait les femmes. Sur France 3.


Didier Varrod, journaliste, homme de radio, auteur, documentariste (pour France 3, Renaud le rouge et le noir, Véronique Sanson, la douceur du danger, Julien en Clerc, France Gall par France Gall, Nougaro, c’est fini ou ça commence ?), a croisé le chemin de Serge Gainsbourg en 1984, alors qu’il faisait ses premiers pas dans la presse. Une rencontre de celles qu’il n’a jamais oubliées, étant aussi témoin de sa dernière télévison sur France 3 dans « Les grands », en décembre 1990. A l’aube des vingt ans de la disparition de l’artiste, il cosigne avec le réalisateur Pascal Forneri, un documentaire intime sur ce mythe de la chanson française qui avait l’art et la manière de créer d’inoubliables titres, notamment pour ses muses.


L’ambition de ce film est de remettre au devant de la scène un Gainsbourg moins attendu que celui que nous gardons souvent dans nos mémoires, déclare Didier Varrod. "Nous avons choisi de faire des allers-retours permanents entre le Gainsbarre des dernières années et le Gainsbourg introverti de ses débuts très difficiles, où l’hostilité et l’indifférence étaient quotidiennes. On se rend compte que, déjà, sommeillait Gainsbarre (il écrit Dr Jekyll et Mister Hyde en 1966). Le film n’est volontairement pas chronologique mais thématique. Ce qui permet de faire en sorte que les époques et les images différentes s’entrechoquent, et de montrer ainsi la cohérence absolue de la pensée de Serge Gainsbourg, tout au long de sa vie et de sa carrière, au travers de nos thématiques : la dualité, la provocation, la misogynie, l’amour, le bonheur, la beauté, etc."


Avec Pascal, nous souhaitions modestement essayer de trouver une nouvelle écriture documentaire pour mettre en images une histoire qui dessine, du même coup, un portrait iconoclaste, dit Didier Varrod. "Nous avons opté pour le langage continuel entre les images d’archives et les entretiens que nous avons pu réaliser pour ce film. Ainsi, les interprètes féminines ont témoigné de leurs vies passées avec Serge, ont répondu avec beaucoup de sincérité sur les thématiques que nous avions envie d’aborder. Le fait de ne pas être filmées les a rassuré, et le ton de la confidence s’est, peu à peu, installé. Cette écriture permet de rester en immersion avec l’artiste sans perturber ni la force du propos, ni l’appréhension des documents d’archives, par l’intrusion d’images d’aujourd’hui". Voix off féminines : Jane Birkin, Juliette Gréco, Vanessa Paradis, Bambou, Brigitte Bardot, Françoise Hardy, Charlotte Gainsbourg…

http://www.leblogtvnews.com/article-gainsbourg-l-homme-qui-aimait-les-femmes-par-didier-varrod-41939882.html
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
 
FRANCE 3 CE 18 JANVIER
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Loi n° 78-17 du 6 Janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés
» REP info Janvier 2010
» Revue de presse Janvier 2011
» les rois Calvi 8 janvier 2011,traditions legion etrangere
» En attendant janvier (charm pale, mickey contractor)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HARMONY :: TRIBUNES LIBRES :: LA PETITE LUCARNE-
Sauter vers: