H A R M O N Y


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ELODIE FREGE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9727
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: ELODIE FREGE   Dim 24 Oct - 16:23

DEPUIS TOI


"Si l'on bâtissait la maison du bonheur,
la plus grande pièce serait la salle d'attente."
Une citation de Jules Renard


*******************
Ta peau chagrin m’aura manquée
Vers midi sept mes yeux cernés
Ces yeux vastes et dévalisés
De l’eau d’hier, des fards usés
Je les ouvre, tu n’es pas là
Depuis l’éveil, tu manques déjà

Ta main fanée m’aura pendue
À ton cou des heures, même perdues
À ton coeur, jamais déchu
Je te jure, je ne le perds plus
Je nie l’ennui, tu es dehors
Depuis des vies, j’attends encore

Depuis toi
J’ai filé des allées d’autrefois
Désolée
J’ai fêlé ma mémoire et ses voix
Depuis toi

Ta bouche m’aura tant rongée
Même au calme des nuits songées
J’aurais bu ma peau délavée
Au réveil sourd sans toi, crevée
Je mens l’instant de tes retours
J’essuie le temps sans voir le jour

Depuis toi
J’ai filé des allées d’autrefois
Désolée
J’ai fêlé ma mémoire et ses voix
Depuis toi

Tes yeux grisés m’auront conquise
Guettée, moi l’inquiète insoumise
Je les fuyais me voilà prise
Entre leurs fêlures exquises
(me voilà prise)

Depuis toi
J’ai filé des allées d’autrefois
Désolée
Déparées de l’Hier à trépas
Depuis toi …

Elodie frégé

c'est la première chanson en ecoute deezer pour les intéressés ... ici :
http://www.deezer.com/fr/music/elodie-frege/la-fille-de-l-apres-midi-662292#music/elodie-frege/la-fille-de-l-apres-midi-662292


Dernière édition par Nine le Mar 23 Nov - 1:56, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9727
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: ELODIE FREGE   Lun 1 Nov - 12:21

Elodie Frégé, la charmeuse,
revient avec « La fille de l’après-midi »



Elodie Frégé revient avec un troisième album studio intitulé « La fille de l’après-midi »,
celle qui a été révélée par l’émission de télé-réalité « Star Academy »
(saison 3) propose à cette occasion son univers feutré et sensuel.

La chanteuse, aujourd’hui âgée de 28 ans, possède ce charme glaçant,
à la fois attirante et mystérieuse telles les grandes héroïnes hitchcockiennes,
elle se dévoile au détour de mots soigneusement
choisis et des mélodies mélancoliques qui lui collent à la peau.

La demoiselle a le pouvoir d’allier sulfureux et raffinement
comme elle l’avait précédemment fait avec le titre « La ceinture »,
dans sa bouche rien ne choque et pourtant les allusions coquines
ne sont jamais bien loin.
L’artiste maîtrise à la perfection son univers provoc’/chic,
elle a écrit la plupart des textes pour cet album en maniant les mots comme des armes…
des armes de séduction mais aussi des armes bien aiguisées qui suscitent le trouble !

La sublime blonde a, semble-t-il,
beaucoup appris du chanteur Benjamin Biolay
dont elle s’était entourée pour son second album « Le Jeu des 7 erreurs ».

Tout comme Biolay, le poète maudit qui claque les mots de la même façon
qu’il mettrait une gifle, Elodie Frégé aime choquer avec élégance,
son univers est rempli d’ambivalences…

Celle qui est fascinée par la nouvelle vague a décidément tout d’une « Belle de jour »,
pour cet album, elle pose avec sa robe dégrafée dans le dos, la main sur l’épaule,
se déshabille-t-elle ou, au contraire, pense-t-elle à se revêtir ? ,
nul ne le sait…

L’esthétique de l’album est parfaite, Elodie Frégé incarne cette beauté froide
à la fois chanteuse et héroïne de cinéma,
elle allie l’image et la musique à la perfection,
il n’y a plus de frontière entre ces formes d’art !

Elle jouera d’ailleurs dans le prochain film de François Ozon, « Potiche »
qui sortira sur les écrans le 10 novembre prochain,
avant de monter sur scène au Théâtre Marigny à Paris, le 21

http://www.zestofpeople.com/2010/11/01/elodie-frege-la-charmeuse-revient-avec-la-fille-de-l-apres-midi/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9727
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: ELODIE FREGE   Jeu 4 Nov - 2:48

BENZINE MAGAZINE
MAGAZINE D'ESSENCE CULTURELLE




Contre vents et marées je défends chez Benzine le charme
qui se dégage depuis deux albums, des productions d’Elodie Frégé.

Et je sais, je sais, je prête le flanc à la critique.
Il y a une part de justesse d’ailleurs dans vos remarques.
Une part de mauvaise fois aussi, ne mégotons pas.
Au rayon de vos critiques valables il y a la réflexion désarmante :
« Mais pourquoi t’attacher à cette artiste,
alors que tu passes sous silence des sorties bien plus intéressantes».

Vrai.
La fille de l’après-midi est loin d’être l’album indispensable de 2010.
Il n’empêche qu’il m’accroche l’oreille au gré de la voix de son interprète
et du charme discret un peu désuet,
des arrangements qu’elle choisit en compagnie de son metteur en son.

Alors j’ai envie de le défendre. Et mon parti pris ne regarde que moi.
Mais de grâce, de grâce, ne jetez pas la BB avec l’eau du bain,
et évitez de rejeter l’album juste parce que le nom de la chanteuse
vous rappelle une émission présentée par @nikosofficiel pour TF1.
De l’eau musicale a coulé sous les ponts de Paris.
Et ça s’entend.

La fille de l’après-midi donc.

Ou la comédie musicale qui n’en est pas une montée par Dov Attia ;
un opéra pop pensé comme un monologue enflammé par la guitariste
qui compose et écrit la plupart des titres de cet album
de chanson française dans la grande tradition d’avant
« la nouvelle chanson française ».

Il y a du Benjamin Biolay et donc du Serge Gainsbourg dans la démarche d’Elodie Frégé,
même si la blonde sculpturale n’atteint jamais la maestria
des deux compositeurs pré-cités et si les aventures galantes
de cette amante-objet ne tutoient jamais tout à fait Melody Nelson.
Il y a une filiation évidente avec l’homme à la tête de chou,
et soutenir cette affirmation sans sourire,
est déjà une réussite en soi. Non ?

Les arrangements sont somptueux, complets,
faits de piano omniprésent façon jazz à la Diana Krall,
de cordes et de discrets éléments d’orchestre.
Ils soutiennent le jeu de guitare fluet de la belle
(Carla Bruni doit la maudire en secret)
et portent à bout de bras le filet de voix envoûtant d’Elodie Frégé,
véritable force d’une chanteuse à voix qui ne murmure ni ne crie.

On navigue dans un univers fait de velours bleu et de satin froissé,
et la musique hésite entre étirements lascifs de chatte dans un lit double
et larmes discrètes qui font couler un discret mascara.
Le ton est juste et la musique au diapason.

La belle monte d’un cran dans la pertinence et l’honnêteté musicale.
L’album est maîtrisé, assumé charmeur et charmant,
et les deux derniers adjectifs étaient absents du précédent opus.

L’écriture me bluffe.

Les histoires ont beau naviguer dans l’habitude,
la « grande tradition » du sentiment à la française,
du bois de celles dont Obispo et Pagny ont vendu des brouettes de singles
(tu m’aimes, je ne t’aime plus, tu me délaisses je t’aime, tu ne me vois pas je brûle…),
le vocabulaire est recherché, la formule pesée, soupesée triturée pour éviter le trivial.

J’aimerais que mon premier roman coule aussi simplement
qu’une chanson d’Elodie Frégé. Sincèrement.
Je reviens toujours à la même référence,
mais je ne vois guère que Biolay dans le paysage francophone
pour faire des chansons pop avec un tel niveau de langue.
Ou Samir Barris et JP Nataf tiens…
Et les deux sont d’ailleurs une excellente transition pour parler
de la limite de la fille de l’après-midi.
La barrière de corail de la pop.

Il est indéniable que Frégé sait écrire, chanter et arranger ses compositions.
Il est évident qu’elle joue avec une grande qualité de la langue
et des carcans de la chanson en français.
Il y a une seule barrière qu’elle n’arrive pas à faire voler en éclats : l’évidence pop.
Que j’écoute Bardot menée par Gainsbourg, Barbara, Laforêt,
Hardy, Brisa Roché ou Beth Gibbons chez les femmes
à qui j’ai envie de comparer Elodie Frégé ;
ou que je me repasse du Biolay, du Nataf, du Samir Barris,
de qui j’ai envie de rapprocher le maniement du français,
il y a une UN et UN SEUL écueil que n’arrive pas éviter la belle : la mélodie pop.

A part la fille de l’après-midi et la belle et la bête,
je termine l’album bien en peine de muser les titres de ce nouvel album.
La fille de l’après-midi manque cruellement de l’immédiateté pop à l’anglo saxonne,
que je révère.
Pas de ces plans tarte dont la variété fait son lit non,
(laissons ces péchés mignons à Obispo, Plamandon et Barbelivien)
mais de la couche bien rembourrée sur laquelle la pop culture
s’amuse à sauter à pieds joints pour se mettre des pains amicaux à la gueule
à coups de polochons.

Du truc qu’on peut siffloter, qui s’insinue à l’esprit quand on s’y attend le moins.
Générationnel.
Faire en sorte que la gravure de mode mi nue en Louboutin mi froide,
de la pochette se mue en amante de chair et de sang.
Du genre de celles qu’on embrasse et étreint pour la vie.

Mais oui oui je le confesse, j’aime la fille de l’après-midi.
Et je suis heureux aussi, un peu,
de voir que son interprète comme un nouveau domaine,
bonifie au fil des récolte et de la vinification en fût de chaîne.

Attendant le millésime absolu
(tiens c’est pas une chanson d’Obispo ça ?).

Denis Verloes

http://www.benzinemag.net/2010/11/03/elodie-frege-%E2%80%93-la-fille-de-l%E2%80%99apres-midi/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9727
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: ELODIE FREGE   Dim 7 Nov - 0:34

TOURNEE FRENCH KISS
French Kiss Tour mit Elodie Frégé, Katel und Constance Amiot

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9727
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: ELODIE FREGE   Mar 9 Nov - 1:35

Elodie Frégé, Belle... de tous les Jours...



Non seulement elle nous offre un album magnifique,
qui doit s’apprivoiser, fort de mélodies et de textes sublimes,
mais en plus, Elodie Frégé est une fille adorable et charmante.
C’est donc un grand plaisir pour nous de lui poser des questions
afin d’en savoir un peu plus...

L’album «La Fille de l’Après-Midi» sort 4 ans après le «Jeu des 7 erreurs».
Pourquoi ce temps si long?

J’aime prendre du temps, et j’avais besoin de digérer la précédente tournée
qui s’est terminée en été 2008.
Je ne pouvais pas me lancer dans un nouvel engrenage sans avoir fini la tournée.
Il y a eu un long travail de pré-production avec Benjamin Tesquet ,
un mec rempli de talent, et j’ai appris plein de choses à ses côtés.
C’était la plus grosse partie du travail.

Quasi tous les titres sont signés par toi. Etait-ce une envie d’indépendance?

Ca s’est fait comme pour le reste.
Je ne me suis rien dit de spécial au départ,
j’ai voulu collaborer avec d’autres personnes.
Florent Marchet m’a écrit une belle chanson qui me ressemble
et qui m’a beaucoup touché.
J’aurais bien aimé faire plus de rencontres, avoir plus de temps...
Benjamin Biolay était occupé, on refera sûrement quelque chose d’autre par la suite.
J’ai écrit une quinzaine de chansons car je ne travaille que dans la passion,
comme un besoin urgent d’écrire...
Je ne voulais pas me dire «tiens, écrivons un tube»,
j’écrivais plutôt en réaction à une émotion.
Et en mettant les chansons dans un certain ordre,
je me rendais compte que ça racontait une histoire.

Il y a une constance dans l’album. Etait-ce voulu dès le départ?

Oui, car je conçois l’amour de la même façon.
Ma constance est dans la poésie, la façon d’employer les mots,
avec leurs rythmes et leurs sons.
Ca peut être difficile à entendre pour certains. Moi c’est ce que j’aime.
Ce n’était pas un choix à proprement parler,mais oui, la trame est la même...

D’où est venue l’inspiration pour cet album?

De plusieurs choses, certainement...
Je me suis aussi remise aux films de la Nouvelle Vague,
que j’adorais quand j’avais 16, 17 ans, et je les ai revus il y a peu.
Truffaut, Godard, Varda, Bunuel, ces courants,
cette esthétique, ça m’a toujours touché.
J’aurais adoré être un personnage issu de ces films là!

La sensualité est aussi une place importante depuis le début de ta carrière...

J’ai toujours été comme ça! Au début, je ne savais pas l’exprimer.
C’est Benjamin Biolay qui a voulu que je l’exprime un peu plus,
artistiquement et humainement.
Je peut paraître froide et, en même temps,
j’ai besoin d’être comprise dans l’affection, et je donne parfois des clefs aux gens.
La sensualité peut se percevoir là aussi.
C’est extrêmement complexe.
Certains cherchent une sensualité «superficielle», pas naturelle,
qui devient vulgaire.
Je prône l’anti vulgarité.
Rien n’est plus sensuel que la subtilité, ne pas tout montrer.
Une femme habillée qui laisse montrer un bout de bas ou d’un soutien gorge,
c’est beaucoup plus érotisant que les filles en mini short autour d’un rappeur,
non? (rires)

Dans tes textes, on se rend compte que la souffrance est liée à l’amour.
Penses tu qu’on doive passer par cela pour aimer?

Je ne pense pas qu’on puisse faire autrement... C’est une façon de vivre aussi.
Je passe par la souffrance pour écrire,
j’ai besoin de prendre des risques, d’être surprise pour me sentir vivante.
Ca se ressent dans mes chansons.
Je ne dis pas que je prône l’amour impossible,
mais je pense qu’on est pas fait pour être un couple,
et que c’est difficile de vivre avec une autre personne.
L’amour «à la vie à la mort» peut faire souffrir, beaucoup.
Je ne veux pas me mettre cette pression.
Mais je ne pense pas que ce soit négatif.
C’est la pression généralisée qui me dérange,
qui peut restreindre et empêcher les gens de vivre au jour le jour.
Et puis les histoires romantico-dramatiques, j’adore ça!

Pour ce shooting, on t’a transformée en «Belle De Jour». Comment l’as tu vécu?

C’est étrange de se dire qu’une demie journée,
on se transforme en «Belle de Jour» (rires),
j’aurais pu l’être aussi. Je doute beaucoup de ce que je peux dégager.
Je sens que je suis le feu sous la glace.
Je ne fais confiance qu’à peu de gens,
je me protège, car je peux souffrir très vite, et à l’intérieur , je suis un volcan.

«Belle de Jour» c’est ça aussi.

Me retrouver dans ces draps, habillée comme ça,
a attisé mon désir de me mettre dans la peau de quelqu’un d’autre.

Justement, on peut aussi dire tu évolues dans un univers musical qui se rapproche d’une conception cinématographique...

Oui, j’envisage chaque chanson comme une partie d’un film.
On a beaucoup travaillé dessus.
J’adore Ennio Morricone, ou le disque «Melody Nelson»,
et j’adorerais que «La fille de l’après midi» soit un film.
Je suis vraiment influencée par le cinéma, par la Nouvelle Vague, ou François Ozon...

Parlons-en! Tu apparais dans «Potiche». Comment as tu vécu cela?

Je ne joue que très très peu dans le film, je suis une sorte de flashback...
Je ne m’y attendais pas du tout. François Ozon m’a aperçue dans un resto
et a voulu me recontacter.
J’ai passé 2 essais, et j’ai été choisie.
Je me posais plein de questions, alors que je n’apparais qu’une minute dans le film.
Mais c’était une expérience originale,
je me suis amusée à jouer, et si je devais recommencer,
je demanderais à un coach de m’aider.
Je ne veux pas arriver là par hasard, c’est un métier, comme celui de chanteuse,
et je ne refuse d’arriver comme un cheveu sur la soupe.
Je ne veux pas que ce soit un caprice.
J’ai cette envie de continuer, mais je veux choisir et prendre mon temps.

Bientôt une tournée... Peux tu nous en dire plus?

On y réfléchit encore. Ce sera au printemps 2011.
J’ai envie de faire plusieurs formations, parfois un concert acoustique,
ça dépendra des salles, etc.
La lumière sera importante, et mon équipe sera la même que lors de l’ancienne tournée.
J’aime mes musiciens, et j’ai confiance en eux.
On fera tout le disque et nous incorporerons d
es anciens titres qui collent très bien à cet univers...

LizMag parle aussi (beaucoup) de mode.
Tu as été notre mannequin, qu’aimes-tu dans la mode?

Je n’aime pas la mode pour la mode.
Certains s’habillent comme il faut à la sortie des défilés, moi ce n’est pas mon truc...
J’adore Lanvin, Paule Ka, ou des friperies,
car on peut toujours y trouver de belles choses.
J’aime la minutie du travail. Je déteste m’habiller coloré.
J’aime ce qui est sobre, la petite robe noire au dessus du genou,
comme Chanel peut proposer.
Ce qui fait femme fatale, en fait.
Je suis fan de talons que je porte quasi 24/24
j’aurais d’ailleurs adoré façonner des souliers.
Quand on regarde les Louboutin, c’est de l’art.
Tout le monde peut faire un effort en s’habillant.
En fait, je crois que la mode,
c’est de pouvoir s’habiller, s’adapter à tout ce qui est nouveau,
tout en préservant son propre style à soi.
On ne doit pas y perdre sa personnalité.

Photo: Nicolas Delys
Olivier Saghezchi

http://www.liz-mag.fr/v2/?rub=art&srub=interview&article_id=135
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9727
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: ELODIE FREGE   Mar 9 Nov - 1:50

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9727
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: ELODIE FREGE   Mar 9 Nov - 1:54

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9727
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: ELODIE FREGE   Mar 9 Nov - 2:05

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9727
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: ELODIE FREGE   Mar 9 Nov - 2:08

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9727
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: ELODIE FREGE   Mar 16 Nov - 1:14

ELODIE FREGE DANS UN COURT METRAGE
PROCHAINEMENT



http://www.facebook.com/pages/FDPoison/161594680533116?v=wall

Réalisation FABIEN DUCOMMUN
chanteur comédie musicale le Soldat Rose
pour qui elle a composé des chansons sur son album à venir ...
JOSEPHINE DRAY
qui chante et qui à composé avec ELODIE FREGE
une chanson "Paris"

extrait itv : Fabien DUCOMMUN
Écris-tu toi aussi ? Composes-tu ?

Non, je n'écris pas de chansons, je suis très mauvais pour ça.
Par contre j'écris des scénarios pour le cinéma.
J'ai d'ailleurs récemment présenté un projet que j'ai écris avec Joséphine
(ndlr : Joséphine a également réalisé les premières parties des concerts d'Élodie Frégé,
et à failli elle aussi intégrer la troupe du "Soldat Rose".

Elle est également celle qui a inspiré Alain Bashung pour son tube
"Osez Joséphine"),
(*en effet petite anecdote le papa de J. DRAY musicien chez bashung
venait alors d'avoir une petite fille qu'il avait prénommée JOSEPHINE ..
depuis elle a osé !)
et je pense que si les choses avancent comme il faut,
il sera porté au cinéma et nous jouerons elle et moi dans le film.
Pour en revenir à Élodie Frégé dont je te parlais tout à l'heure,
ce qui est assez extraordinaire par contre,
c'est qu'elle m'a fait l'honneur de me proposer des textes pour un éventuel album,
même si je n'en suis pas encore car ma priorité reste "Le Soldat Rose"
pour le moment, et la comédie.

ancienne ITV le projet court métrage est réalisé et l'album finalisé.
Informations personnelles :
PAROLES / MUSIQUES:
Fabien Ducommun
Elodie Frégé
Joséphine Draï

ARRANGEMENTS:
Bastien Burger

VISUELS:
Vanessa Filho

SOUND DESIGNER:
Stephan Crasneanscki

Un teaser avec l instru à écouter ici :
http://www.fdpoison.com/

ELODIE FREGE serait elle sur les traces de Benjamin Biolay ?
amusant de faire de la bande son ..
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9727
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: ELODIE FREGE   Ven 19 Nov - 0:51

Élodie Frégé


photo Liz magazine

Théâtre Marigny

Pas facile de démarrer sous les vivats cathodiques…
En 2003, Élodie Frégé séduit les foules en tant que gagnante de « Star Academy ».

Dans la foulée, elle propose un premier album décevant,
mais vendu à 150 000 exemplaires. Elle se réjouit, sans plus.

À la perspective de profiter de cette notoriété de façade,
elle préfère élever son art.
Durant cette période, elle s'en remet à l'oreille des professionnels.
Benjamin Biolay, le premier, l'entraîne vers de nouvelles pistes
dans Le Jeu des 7 erreurs.

De la jolie interprète, il fait une artiste sereine et plus accomplie .
Ce deuxième disque est unanimement salué par la critique et le public.
Tous y repèrent des morceaux solides comme La Ceinture et Si je reste (un peu),
portés par sa voix délicate. Loin de son image de jeune petite fille « modélisée »,
elle désarçonne avec justesse.

Grâce, aussi, à des textes osés et parfois tourmentés.
Quatre saisons plus tard, Élodie Frégé reproduit le même schéma
en signant un album plaisant,
baptisé La Fille de l'après-midi, dont les rythmes folk et les sons acoustiques
s'accordent parfaitement.

Désormais, elle peut même s'offrir le luxe d'apparaître au casting de Potiche.
Rien à voir avec elle. Depuis toujours.

Le Figaro
Par Pierre De Boishue


http://www.lefigaro.fr/musique/2010/11/15/03006-20101115ARTFIG00814-elodie-frege.php

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9727
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: ELODIE FREGE   Mar 23 Nov - 1:26

Elodie Frégé, la charmeuse du Théâtre Marigny…




Paris. Le 21 novembre.

A l’occasion de son « French Kiss Tour »,
la belle Elodie Frégé nous a présenté son nouveau concert
dans la superbe salle du Théâtre Marigny…

Ses amis ont répondu présent : la délicieuse Charlotte Marin,
le sémillant Michal, Patxi et tant d’autres.
Tous unis pour applaudir la fille la plus « haute-couture »
de la Pop française.
Et quel délice… Talons Talons aiguilles et robes ultra sexys,
Elodie a tous les arguments pour faire rimer «
voix de velours » à « élégance parisienne ».

Ambassadrice des amours déchues,
elle nous a transportés durant deux heures dans l’univers de
« La Fille de l’après-midi »,
le titre de son dernier – et excellent – album…
Chez Elodie, c’est magique.

Tout en restant unique dans sa fragilité,
elle me fait penser à deux grandes Divas :
Dalida et Barbara. Elle a ce talent de pouvoir marier deux univers totalement opposés.
Sans oublier, cette note rock qui insuffle une nouvelle énergie
à cette beauté froide à la Grace Kelly,
voire à la Catherine Deneuve.

Belle à vous couper le souffle, Elodie est pourtant tout sauf une « potiche » !
C’est une – jeune – grande dame de la pop française.
Une charmeuse « classe affaire », un diamant littéraire.
Bref, c’est Elodie Frégé, et c’est pour ça qu’on l’aime.

Erwan Chuberre.

Un attaché de presse, un animateur, un nègre littéraire,
un romancier adepte du glamour et biographe spécialiste des Divas.
Mylène Farmer, Madonna, Britney Spears, Lorie,
Vanessa Paradis, Arielle Dombasle,
Lady Gaga et Isabelle Adjani.

ici :
http://www.erwanchuberre.com/

*En première partie,
Vincent Libene est venu jouer quelques accords dans le somptueux
Théâtre Marigny avant de laisser la place à Elodie Frege.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9727
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: ELODIE FREGE   Mar 23 Nov - 1:43

MA FOLIE PASSAGERE

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9727
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: ELODIE FREGE   Mar 23 Nov - 2:06

Elodie Frégé, Théâtre Marigny, Paris



21 heures.
Un dernier regard sur la Tour Eiffel qui scintille en haut de l’Avenue Montaigne,
dans une brume tenace.
Novembre est bien là. Il fait froid, je m’engouffre dans la station Franklin Roosevelt.
Ligne 9, direction Mairie de Montreuil. J’ai la la tête ailleurs.
Je repense à ce concert d’Élodie Frégé qui vient de prendre fin au Théâtre Marigny.

Déroutante, Élodie Frégé y a encore une fois chanté les amours déçus
et les histoires sans lendemain.
Un thème qu’elle affectionne et qui flirte parfois avec l’obsessionnel.
Élodie y mêlerait-elle une part d’autobiographie ?
Elle semble s’en défendre, mais allez savoir…

Sublime, elle s’empare de la scène avec le charisme d’une actrice.
L’une de ces stars de la fin des années cinquante dont l’imaginaire populaire
a retenu autant l’allure que l’œuvre.
Cheveux libres, jambes interminables et collants à couture au bout desquels
sont vissés de vertigineux escarpins aux talons ravageurs.
Élodie est magnifique.
Ma voisine est formelle : « Ce sont des Jimmy Choo ! ».
Je la crois sur parole…
De mon côté, je m’amuse de la dextérité dont elle fait preuve
pour utiliser son pédalier d’effets avec de tels souliers…

Car Élodie travaille sa voix.
En direct, elle en change elle-même la couleur en y ajoutant tantôt une Reverb,
tantôt un Chorus.
Sans donner dans la surenchère, toujours en en conservant l’âme cristalline…
Son interprétation de La Fille de l’Après Midi et son exigent refrain
en est ainsi la parfaite démonstration.

Elodie sait aussi s’entourer.
Florent Marchet lui a offert Ma folie Passagère.
Il viendra la chanter avec elle.
Plus inattendu, c’est Jean Paul Rouve qui fera irruption du côté droit de la scène
pour meubler non sans humour lorsqu’ Élodie devra changer de tenue.
Il n’y a bien que le regretté Jacques Lanzmann qui n’a pas fait le déplacement mais qui, quelque-part, doit songer aux vertus et aux bienfaits de La Fidélité…

Du beau monde aussi chez les musiciens.
On y retrouve David Hadjaj,
qui, quand il ne joue pas les blues/boogie-men pour Bill Deraime
remplit l’espace sonore du Théâtre Marigny à l’Onde Martenot…
On y retrouve aussi Benjanmin Tesquet,
guitariste et bassiste qui a assuré la direction musicale de l’album La Fille de l’Après-Midi…

Bientôt l’heure de conclure la soirée.
Elodie Frégé offre au public de Marigny un dernier rappel.
Seule.
Une lumière, une guitare sèche.
Rien d’autre.
Une élégante sobriété qui laisse songeur.

Il est 23h20 et j'y pense encore…
Je crois bien que le charme de cette fille de l’Après-Midi a opéré…

POUR LE LIEN ET LES PHOTOS :

http://www.zdar.net/music/concerts/elodie-frege-theatre-marigny-paris-21-11-2010-20101122.html
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9727
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: ELODIE FREGE   Jeu 25 Nov - 1:08

LA FILLE DE L'APRES MIDI
SE RACONTE COMME UN SCENARIO ...
ou se lit comme une nouvelle ...

écoutez comment nait cette histoire.

Interview vidéo d'Elodie Frégé
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9727
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: ELODIE FREGE   Lun 29 Nov - 0:55

LE MAKING OFF
Shooting photos d'Elodie Frégé
pour Le Figaro Madame



ICI :
http://madame.lefigaro.fr/mode/en-kiosque/3376-mon-idee-de-la-mode-elodie-frege/1


Dernière édition par Nine le Lun 29 Nov - 1:17, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9727
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: ELODIE FREGE   Lun 29 Nov - 1:06

FIGARO MADAME
Article signé : Laurent Mereu-Boulch
Photos : Carlos Rizzi




Dernière édition par Nine le Lun 29 Nov - 1:14, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9727
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: ELODIE FREGE   Lun 29 Nov - 1:08

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9727
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: ELODIE FREGE   Lun 29 Nov - 1:09

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9727
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: ELODIE FREGE   Mar 30 Nov - 2:04

EMISSION 27 NOVEMBRE 2010
ON EST PAS COUCHES



Elodie Frégé Vs Zemmour & Naulleau [Zik] Onpc 271110 Ruquier

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9727
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: ELODIE FREGE   Mer 1 Déc - 2:21

EXTRAIT FILM POTICHE
AVEC ELODIE FREGE




Dans le rôle de C. Deneuve en flash back.
On retrouve un peu "BELLE DE JOUR" film de L. Bunuel

le site du réalisateur :
http://www.francois-ozon.com/fr



Dernière édition par Nine le Mar 14 Déc - 13:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9727
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: ELODIE FREGE   Mar 14 Déc - 12:49

LA FILLE AUX YEUX CLAIRS
auteur : Claude Lemesle



Je n'imaginais pas les cheveux de ma mère
Autrement que gris-blanc.
Avant d'avoir connu cette fille aux yeux clairs
Qu'elle était à vingt ans.
Je n'aurais jamais cru que ma mère
Ait su faire un enfant
Si je n'avais pas vu cette blonde aux yeux clairs,
Cette fille aux seins blancs.

Et j'avais oublié qu'avant d'être ma mère
Elle avait mis trente ans
Et qu'elle s'était donnée et qu'elle avait souffert,
Sous le joug d'un amant.
Je n'aurais jamais cru que ma mère
Ait pu faire l'amour
Si je n'avais pas vu cette blonde aux yeux clairs,
Cette fille aux seins lourds.

Je n'imaginais pas que ma mère soit encore
Si jolie, en gris-blanc,
Pour les yeux de celui qui caressait son corps,
Qui l'aimait à présent,
Je n'aurais jamais cru que ma mère
Ait su faire un enfant
Si je n'avais pas vu cette blonde aux yeux clairs,
Cette fille aux seins blancs,
Si je n'avais pas vu cette fille aux yeux clairs,
Qu'elle était à vingt ans.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9727
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: ELODIE FREGE   Mer 5 Jan - 1:25

Elodie Frégé
Les demoiselles de la chanson



Par Benjamin Locoge et Marie-Pierre Galinon - Paris Match

Tout ne pouvait pas aussi mal commencer.
En remportant la troisième édition de la « Star Academy »,
Elodie Frégé s’est embarquée aussitôt dans le monde de la variété,
à mille lieues de ses véritables aspirations.

Mais dès son deuxième disque,
et avec l’aide de Benjamin ­Biolay, Elodie ­trouvait enfin sa voix.
Des chansons simples en apparence, impudiques, pointant les faiblesses des garçons.

Cette année, elle a ­publié, « La fille de l’après-midi »
dans la même veine côté textes.
Pour les musiques, Elodie a presque tout composé seule,
faisant appel ici à Florent Marchet, là à son ami Benjamin ­Tesquet.

On l’a aussi vue interpréter Catherine Deneuve jeune,
dans le récent « Potiche » de François Ozon.
Pour l’heure, les radios n’ont pas encore ouvert leurs programmes
à cette fille de l’après-midi. Mais c’est normal,
­Elodie Frégé ne se laisse pas apprivoiser comme ça.
La chanteuse aime prendre son temps,
séduire l’auditeur plus que le happer à coup de ­refrains faciles.

Tout chez elle est en élégance, en demi-teinte.
Passer à côté serait dommage.
« La fille de l’après-midi » (Mercury/Universal).

article complet en lecture ici :
http://www.parismatch.com/Culture-Match/Musique/Actu/Brune-Madjo-L-Elodie-Frege-Babet-La-Fiancee-Nili-de-Lilly-Wood-The-Prick-234333/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9727
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: ELODIE FREGE   Mer 5 Jan - 1:43



Dernière édition par Nine le Mer 2 Fév - 1:14, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9727
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: ELODIE FREGE   Mer 2 Fév - 1:04

FRANCE 2 - SAMEDI 20 FEVRIER - 20H35
MICHEL DRUCKER REND HOMMAGE
A SERGE GAINSBOURG

http://www.artmony.biz/t3862-hommage-a-serge-gainsbourg-france-2-20-fevrier-2011

ELODIE FREGE
qui a repris la très rare chanson de Gainsbourg
" le velours des vierges"
sous la houlette de Benjamin Biolay
chantera pour l'occasion ...
une pensée pour le "fumeur de gitanes"

DIEU EST UN FUMEUR DE HAVANES




RARE CHANSON AUX ACCENTS BAUDELAIRIENS

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ELODIE FREGE   

Revenir en haut Aller en bas
 
ELODIE FREGE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» ELODIE FREGE
» Révélations : Elodie Frégé est en couple avec l’acteur Stanislas Merhar !
» Elle voulait faire son petit pissou tranquillou !
» Secret Story : Émilie les images de sa rhinoplastie !
» Elodie Frégé "La ceinture "

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
H A R M O N Y :: LA MUSIQUE ADOUCIT LES MOEURS :: TOUTE LA MUSIQUE QUE J'AIME.... :: LA CHANSON FRANCAISE :: CHANTEURS FRANCOPHONES-
Sauter vers: