H A R M O N Y


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 MARY'S DREAM

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9727
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: MARY'S DREAM   Jeu 31 Déc - 2:03

MARY'S DREAM
un petit bijou Folk Rock indépendant made in France
Mon coup de coeur va sur ces 4 frenchies qui chantent en anglais à l'exception de quelques titres.
Mary's Dream mélange folk pop rock, et la voix particulière du chanteur guitariste
Sandro Boschi sur ce très bel album "10 Years" saura sans doute vous séduire.


“La plupart des émotions, disait Bergson, sont grosses de mille sensations,
sentiments ou idées qui les pénètrent”.

Ce pourrait être l’exacte définition de l’impression qu’on éprouve à l’écoute
 des chansons
de ce premier album de Mary’s Dream.



Des sensations multiples, empreintes de mélancolie poignante,
de douceur fiévreuse et de violence suave, frisson et exaltation au diapason.
Dès les premières notes, la musique de Mary’s Dream vous étreint,
vous empoigne corps et âme pour ne plus vous lâcher.
Comme une longue prière déchirante, une incantation bouleversante,
entre plaisir et douleur, spleen et quiétude.

Dans émotion, il y a aussi mouvement.

A l’image de ce groupe qui, après dix années de gestation,
réalise enfin son rêve :
s’affranchir de toutes les contraintes, tous les obstacles,
pour s’envoler enfin vers des horizons créatifs et grisants.
Leur nom, Mary’s dream, n’a pas été choisi au hasard :

il évoque l’aventure d’une jeune femme qui a fui jadis la dictature franquiste pour choisir
librement son destin. Une jeune femme très proche du groupe...

L’histoire commence il y a un peu plus de 15 ans, au lycée Albert Camus de Bois-
Colombes.
C’est là, à l’occasion d’une jam session entre orchestres locaux,
que se rencontrent et se choisissent Sandro Boschi et Christophe Foultier.
Le premier est chanteur et guitariste, le second, bassiste dans le meilleur groupe du lycée.

Tous deux sont fans de Pearl Jam et de l’école rock de Seattle. Ensemble,
ils commencent à écrire et composer, redécouvrent les Beatles,
élargissent peu à peu leur culture musicale au son de Sonic Youth ou Radiohead,
mais aussi du néo folk de Lou Barlow et Damien Rice,
ou de la new pop des Eels ou de Sufjan Stevens.

Le projet Mary’s Dream voit peu à peu le jour,
renforcé par le violoncelliste Corentin Dalgarno et le batteur Sébastien Branchu.
Un quatuor qui s’enrichit sur scène des participations de Cédric Murat au Fender rhodes,
orgue et synthé analogique et de Zoé Veighart aux chœurs, melodica et glockenspiel.

Les chansons sont prêtes, maquettées, reste à les produire :
c’est Lionel Gaillardin, collaborateur de Benjamin Biolay et Keren Ann,
qui se chargera de réaliser l’album, tout au long de sessions sporadiques
 aménagées
pendant les temps libres laissés aux musiciens par leurs jobs alimentaires respectifs.
Aujourd’hui, le résultat est là :
quatorze morceaux réunis sous le titre-bilan de “10 Years” (la durée de gestation…)
et emballés dans une pochette dessinée par Sébastien Mesnard,
illustrateur fou… de Tim Burton.




Des chansons écrites et chantées en anglais (“à cause des sonorités” affirment les auteurs),
à l’exception de trois titres en français, 
“Je pars”, “La route est longue” et 
“Psychologist”.
Des chansons comme autant de moments de vie, à propos d’amour et d’amitié,
d’espoirs et de doutes, de rencontres et de départs,
à l’image du majestueux morceau d’ouverture, “September rainy day”, dédié à un ami disparu,
de “Tale”, conte mélancolique évoquant la vision alcoolisée d’un SDF,
de “Psychologist”,
 écrite par Sandro en pleine déprime dans un hôtel minable de Malaga,
ou de
 “No rule”, inspirée à l’époque par l’élection de Bush junior.

Sentiments mêlés donc, serpentant de la rage métronomique de “Wrong direction”
à la tension symphonique de
 “It kills me inside”,
du blues limpide de “Whatever” aux envolées 
psychédéliques de “TOFA”.
Le tout, entre cordes, percussions et claviers,
porté par la grave voix de velours vibratile 
de Sandro,
qui rappelle parfois celle d’un certain Eddie Vedder…

Un disque de folk-pop-rock lyrique et intrigant, à la noirceur lumineuse dans la veine d’artistes
comme Thom Yorke, REM ou Madrugada, aux mélodies émouvantes à donner la chair de poule,
fourmillant de mille sentiments et sensations.
C’est sûr, Bergson aurait applaudi des deux mains.

Philippe Barbot


Dernière édition par Nine le Jeu 31 Déc - 13:03, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9727
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: MARY'S DREAM   Jeu 31 Déc - 2:17

Le groupe de rock so frenchie Mary’s Dream
a sorti son premier album ‘10Y’

et c’est déjà le second single ‘Je Pars’ qui se dévoile à nos oreilles.
En cadeau, voila le le clip realisé par Stéphanie Cabdevila
sur le titre : ‘Je Pars’.
Décidemment la musique Made in France est au top.
la French Touch se renouvelle de manière très plaisante et a la cote, assurément.
Un joli CD en perspective pour Mary's Dream vu la teneur de ces deux premiers opus.
Lionel Gaillardin, collaborateur de Benjamin Biolay et Keren Ann, se chargera de réaliser l’album folk-pop-rock 10 years.



Dernière édition par Nine le Jeu 31 Déc - 5:02, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9727
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: MARY'S DREAM   Jeu 31 Déc - 2:41

Mary's Dream
Interview pour la sortie de 10Y

par ftitf2e le 9/12/2009
dans l'actualité Musique de melty.fr



A l'occasion de la sortie de leur premier album 10Y,
je suis partie à la rencontre de Sandro Boschi, chanteur et guitariste du groupe parisien
Mary's Dream.
Nous nous sommes rencontrés avec Benoit, son attaché web
dans un petit café aux Tuileries.

Sandro, comment tout a commencé pour toi ?...
Comment vous vous êtes rencontrés avec les autres membres?...
Quels sont leur nom?... Leur place dans le groupe?


La première fois où j'ai eu la chair de poule en écoutant de la musique
c'était quand j'avais 8 ans en écoutant du Tchaikovski, Casse Noisette.
A 15 ans (j'ai 32 ans aujourd'hui) j'ai eu ma première guitare et j'ai appris tout seul.
A la voix, à la guitare, je suis un autodidacte.
Puis j'ai rencontré Christophe Foultier, le bassiste, avec lequel on forme le pilier du groupe.
On s'est rencontré au lycée et depuis on ne s'est jamais séparé.
Cédric nous a ensuite rejoint, c'est un mec complètement déjanté avec les cheveux longs,
on le surnomme Jésus l'absinthe (rire).
Il a lâché le projet plusieurs fois, mais là il est de retour pour de bon.
Ensuite, Sebastien Branchu, le batteur ,
on l'a rencontré il y a deux ans par hasard sur myspace où il a laissé un commentaire
disant qu'il adorait It Kills Me Inside,
nous l'avons rencontré et il a intégré le groupe illico presto.
Et le petit dernier de 21 ans, Corentin le violoncelliste,
un vrai génie, il joue de la musique depuis l'âge de cinq ans.

Faisiez-vous chacun partie d'autres groupes avant de vous rencontrer?

(Rire) Chris faisait partie du meilleur groupe du lycée de l'époque,
avec le meilleur guitariste, le meilleur bassiste…
Et il leur manquait un chanteur,
ils m'ont donc proposé de chanter avec eux pour l'évènement de fin d'année
et on s'est éclaté. On a repris du Led Zep, du Pearl Jam…
Déjà à l'époque, Chris et moi nous savions qu'une longue route nous attendait...!

Tu me parles de groupes comme Led Zep, Pearl Jam,
ce sont des groupes qui vous ont influencé?

Oui oui Pearl Jam et Radiohead sont les deux principaux,
mais à côté il y a aussi Damien Rice, Sufjan Stevens,
Lou Barlow pour la partie plus folk et indé rock qu'on adore.
Sinon bien sur les grands comme Ben Harper ou les Beatles…

L'album s'appelle 10Y (10 Years) symbolisant 10 ans de gestation avant de concevoir
ce premier disque, était-ce voulu?


(Rire), non on a jamais voulu attendre 10 ans, c'est qu'on a eu du mal on va dire (rire).
Alors pour t'expliquer, on connaissait Lionel Gaillardin, un pote à nous.
Petite parenthèse sur lui car c'est un sacré Monsieur.
Pour info, il était guitariste du groupe Il Etait Une Fois "J'ai encore rêvé d'elle,
la la la" tu vois? (rire).
Puis dans les années 80 il s'est mis à son compte et a enregistré plein d'artistes
comme Voulzy, Souchon, et plus récemment il a fait l'album de
Benjamin Biolay et de Keren Ann.
Il a ensuite créé la société Bonsai avec Pierre Darmon et Bertrand Coqueugniot,
notre producteur actuel... Donc 10 ans? (Rire)...
Lionel qui était (et est toujours) notre pote a présenté notre musique à Bertrand
mais celle ci ne lui plaisait pas trop.
Il voulait quelque chose de plus actuel, sur l'air du moment,
et a donc a refusé plusieurs de nos maquettes.
Du coup on a quand même maintenu nos titres un peu avant gardistes
pour les sortir 10 ans après… qui au final colle avec le son qui se fait actuellement.
Pour dire vrai, d'autres maquettes ont été présentées à d'autres maisons de disque
mais nous avons eu des refus aussi, car, pour l'époque,
chanter en anglais était quasiment impossible pour un groupe français.
Il aura fallu attendre une Keren Ann, une Cocoon, des the Doo pour vraiment
démocratiser l'anglais…
Mais du coup on arrive peut être un peu en retard à mon gout
sur l'ère du rock français qui joue en anglais.

Pourquoi ce choix de chanter en anglais ?

Alors plusieurs choses. La première c'est que c'est beaucoup plus simple
de s'exprimer en anglais, tu peux dire I love you sans passer pour un con (rire).
Deuxio, quand t'écoutes une chanson en français,
malheureusement tu écoutes plus les paroles que la musique,
or nous, on se considère plus comme des musiciens qui se cachons derrière des textes,
des thèmes qui nous sont propres : politique, amours etc…
Et enfin l'anglais est une langue beaucoup plus nasal et donc plus simple à chanter,
alors que le français reste plus poétique et c'est beaucoup plus dur
de faire sonner un morceau en français.

Vous avez fait de la scène pendant ces dix années ?

On en a fait les premières années de 2000 à 2003,
date ou on a splitté le groupe et on s'est retrouvé Chris et moi tous les deux…
Puis quatre ans de remise en question avant de reprendre les concerts en 2007,
deux avant la sortie de cet album, notamment au Cadran-Omnibus à Colombes.
Pour l'anecdote, Jimmi Hendrix a joué dans cette salle la première fois
qu'il est arrivé en France (rire)…
On a aussi fait des festivals comme le Folk Fest,
qui nous a permis de nous produire dans des salles comme le Trabendo.

Qu'est-ce qui vous inspire pour vos chansons, des choses vécues ?

Oui c'est du vécu car on s'imprègne de chose de l'actualité,
de chose qui nous touche dans la vie de tous les jours.
Par exemple dans la chanson Tale,
on s'inspire d'un SDF qu'on a croisé tous les jours et qu'on a vu évoluer…
La chanson No Rule parle de l'arrivée de Bush au pouvoir, de la conquête du "blackgold"…
Chaque texte a son propre vécu…
Et bien sûr il y a peut être deux ou trois chansons d'amour (…)
It Kills Me Inside, Whatever et La Route Et Longue…
Aujourd'hui on tend de plus en plus vers des sujets environnementaux
qui nous touchent au quotidien.

La chanson Je pars est considérée comme votre tube ?
Était-ce un choix délibéré?


Non c'est le morceau qu'on voulait le moins mais que les radios et que la maison de disque
ont mis en avant.
A la base c'était juste une guitare et une voix, un morceau très folk.
On a ainsi donné libre cours à Lionel Guillardin et Christophe Grenelle,
animateur de OUI FM, pour "arranger" le morceau à leur sauce…
Et ca a donné la chanson que vous connaissez avec tous les bons ingrédients
qui font que c'est 'un tube'

Comment décrirais-tu la musique de ce premier album ?

Un bel éventail de musique avec plein de couleurs.
Certaines critiques prétendent ressentir le mélange de texte écrit il y a dix ans
et de texte plus récents ce qui rendrait l'album un peu immature (septique)…
Je ne suis pas vraiment d'accord avec ça,
on a toujours le droit de faire du rock un peu à la Pearl Jam…
Par exemple MFD (Motherfuckin'Day), et on retrouve dans cet album vraiment
tout ce qu'on aimait, et qu'on aime encore, le côté rock, folk,
electro et le côté un peu barré avec la chanson Psychologist.

Pourquoi le nom Mary's Dream ?

(Ému) C'est un hommage à ma maman qui a fuit la dictature franquiste
lorsqu'elle avait seulement 20 ans.
Je l'admire beaucoup, elle s'est toujours débrouillée seule et je suis fan de son combat.
A bientôt 60 ans elle re-déménage bientôt en Italie.
Troisième changement dans sa vie. J'avais envie de lui rendre hommage c'est tout.

Concernant la pochette de l'album, pourquoi cet univers à la Tim Burton ?

La pochette a été réalisée par l'illustrateur Sébastien Mesnard,
qui est un fan de Tim Burton. Nous l'avons rencontré grâce à Zoé Veighart,
avec laquelle je chante en duo sur le morceau September Rainy Day.
Zoé est également la fille de Lionel Gaillardin, notre réalisateur.
Vous suivez ? (rire)
Pour revenir à la pochette, elle peut paraitre enfantine et naïve,
mais elle reflète bien notre univers quand je te disais tout à l'heure
qu'on se cachait derrière des mots en anglais pour dire ce qu'on ressent.
La grisaille de la vie, en fond, reflète plein de chose,
les tours seraient celles du World Trade Center…
En fait, il y a plein de petits messages subliminaux.
Et le message évident, celui de la nature, fuir la grisaille, la pollution,
le stress, pour se ressourcer en soi dans un univers un peu plus pur.

Quels sont vos projets pour l'avenir ?

Premièrement l'évènement du 17 décembre
qui reflète complètement notre personnalité.
Certaine de nos fans nous demandent de venir à Lille, à Bordeaux, à Bruxelle
s mais on ne peut pas, on n'a pas les moyens,
donc on a décidé de leur offrir un concert @ home,
un concert diffusé en direct sur notre site internet marysdreamtheband.com.

Deuxièmement, on va partir sur la route avec une première date
le 11 février à la maroquinerie à Paris, suivi de deux showcases en FNAC.

Troisièmement, un second album qu'on commencerait en avril,
il sera différent de celui ci, on compte aller plus loin dans l'electro,
plus loin vers le punk à la Pearl Jam, il y aura aussi des balades...
L'éventail sera encore plus large…
Mais tout en restant cohérents et égal à nous même.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9727
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: MARY'S DREAM   Jeu 31 Déc - 3:09

10 Y = 10 YEARS
... Il faut du temps ! ...


"C'est beau de fabriquer sur scène une émotion, de faire partager du sacré,
du spirituel, du charnel."
Alain Bashung



Il n'y a que dans les feuilletons télés que tout arrive ... tout de suite !
Dix ans après sa création
le projet Mary’s Dream prend enfin son envol.
Les chansons sont prêtes, maquettées, reste à les produire :

c’est Lionel Gaillardin, collaborateur de Benjamin Biolay et Keren Ann,
qui se chargera de réaliser l’album, tout au long de sessions sporadiques aménagées
pendant les temps libres laissés aux musiciens par leurs jobs alimentaires respectifs.

Fin 2009, le résultat est là :
quatorze morceaux réunis sous le titre-bilan de 10 Y
(pour "10 Years", la durée de gestation…)
et emballés dans une pochette dessinée par Sébastien Mesnard,
illustrateur de Tim Burton.
Des chansons écrites et chantées en anglais ("à cause des sonorités" affirment les auteurs),
à l’exception de trois titres en français, Je pars, La Route est longue et Psychologist.

Tracklisting :
1. September Rainy Day
2. It Kills Me Inside
3. Tale
4. Je pars
5. Psychologist
6. Wrong Direction
7. MFD
8. No Rule
9. Whatever part 1
10. Whatever part 2
11. Beliefs
12. La Route est longue
13. Yo’s Lounge
14. TOFA

*en ecoute sur deezer ici :
http://www.deezer.com/fr/music/mary-s-dream/10-years-392334#music/mary-s-dream/10-years-392334

Grâce aux réseaux sociaux en ligne tels que Myspace, Facebook ou encore Deezer,
Mary’s Dream compte aujourd’hui près de 20 000 fans et cette communauté,
chaque jour grandissante,
attend avec impatience leur première tournée dans toute la France
qui débutera par un concert :
à la Maroquinerie le 11 février 2010.


MYSPACE A CONSULTER :
http://www.myspace.com/marysdream
nin@rtmony


Dernière édition par Nine le Jeu 31 Déc - 4:52, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9727
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: MARY'S DREAM   Jeu 31 Déc - 4:36

IT'S KILLS ME INSIDE



"On your own and altogether
it kills me inside and on and on
open up your eyes I am falling in love
it kills me inside and I'm off and on
There's something stronger
I need to tell you -your mess -
my world is crawling on
fight is all you have got when you find it too hard
it kills me inside and I'm on my own
Hold your love 'cause we're not together
you killed me inside on and on
Open up your mind when I'm falling in love
It kills me inside I'm off and on
I'm never stronger you're still much better
Your mess your world are crawling on
Fight is all you've got but I find it too hard
It kills me inside and you're on my own on and on and on
I'm off and on and on and on
It's crawling on and on
Open up your eyes I'm falling in love
It kills me inside and I'm off and on."

MARY'S DREAM


Dernière édition par Nine le Jeu 31 Déc - 4:49, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9727
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: MARY'S DREAM   Jeu 31 Déc - 4:47

A l'aube du dernier jour de l'année 2009 ...



c'était mon cadeau musical, je le voulais beau et pur comme le son de Mary's Dream
et aussi mélancolique tout en étant porteur d'espoir et d'attente.
EQUATION
10 ANS = 10 Y it's kills me inside.

Belle découverte et bonne écoute !
on en entendra parler de Mary's Dream, un bien joli rêve enfin réalisé.
Une prière bien reçue.

"Il faut ... vouloir ce que l'on aime, et il faut le vouloir d'une volonté profonde,
pure de toute impatience, comme obscure à elle-même."
Christian Bobin
nin@rtmony
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9727
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: MARY'S DREAM   Mar 19 Jan - 10:28

MARY'S DREAMS UNE ATMOSPHERE


September rainy day de Mary's Dream
acoustique
par Julie Bouchonville

Ils sont jeunes, ils sont beaux, ils sont doués,
ils ont de l’imagination à revendre et ils vont vous charmer,
voici les petits gars de Mary’s Dream !
Leur pop/rock élégante vous agacera si jamais il vous prenait l’envie
de vouloir retracer son origine.
Ni anglais, ni américains et aussi étonnant que cela puisse paraitre,
il s’agit bel et bien de français,
comme en témoignent les quelques pistes chantées dans la langue de Molière
qui parsèment ce premier album.

Un chanteur à la voix aussi sexy que bien timbrée,
un peu rauque par moments et dont il a une maîtrise appréciable.
Des mélodies suffisamment complexes pour que l’on y décèle une vraie recherche,
et suffisamment simples pour respecter les canons du genre.
Avec des chansons bien construites, très « atmosphériques »,
et des ambiances excellemment restituées,
le disque tout entier dénote d’une grande ambition et de beaucoup de travail
pour que chaque piste y trouve sa place.

Chose assez rare d’ailleurs, surtout pour ce qui est de la scène française,
pour être soulignée.
Cerise sur le gâteau,
les musiciens se débrouillent (mieux que) bien et les petites incursions
ici et là d’instruments classiques et de bruits électroniques
sont aussi rafraîchissantes que réussies.

September Rainy Day est sublime par son ambiance
« après-midi pluvieuse de septembre »,
même si c’est peu original, le rendu est parfait.
Après trois secondes d’écoute,
on a déjà cet arrière-goût de mélancolie grise typique de la toute fin de l’été.
Cela fait penser à ce baiser échangé sous la pluie sur un quai de gare,
dans l’espoir d’un hypothétique retour.

It Kills Me Inside est redoutable. Merveille d’efficacité et de maelström émotionnel,
ce morceau se craquèle de partout sous l’effet d’un trop-plein de sentiments
et de tensions sous-jacentes,
tout cela en parvenant à garder le cap et à ne pas partir en queue de poisson.

No Rule, qui sonne très « soundtrack » est plus léger,
il a quelque chose de ces débuts de mai où l’air est si suave
que l’on peut le goûter sur ses lèvres.
Par ses mélodies aux longs brossés latéraux,
il a également quelque chose des pollens de pissenlits qui décollent
au moindre souffle de vent, durant les beaux jours.

Pour résumer, 10Y est un album bien construit, intelligent, riche en émotions,
réalisé par des gens talentueux et qui savent comment gagner le cœur de leurs auditeurs.
De l’excellent travail.


Discordance musiques et cultures.

La Maroquinerie
11 févr. 2010 20:00
MARY’S DREAM



Dernière édition par Nine le Mar 19 Jan - 10:47, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9727
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: MARY'S DREAM   Mar 19 Jan - 10:43

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9727
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: MARY'S DREAM   Ven 26 Fév - 14:01

LE REVE DE MARY'S DREAM



Vous ne connaissez pas encore Mary's Dream ?
C'est un peu normal.

"10Y" (pour "10 years", "dix ans"), le premier album du quintette parisien,
est sorti il y a seulement quelques mois, à l'automne 2009.

Du bon pop-rock mâtiné de folk, le tout chanté en grande majorité en anglais
-même si, paradoxalement, c'est "Je pars", en français, qui tourne sur les radios.

Depuis, quelques concerts ici ou là avaient permis au groupe de s'échauffer sur scène.
Jeudi soir, les cinq compères, âgés aux alentours de vingt et trente ans,
s'attaquaient à un tout autre morceau pour une jeune formation :

la Maroquinerie, la salle du 20e arrondissement de Paris, et ses 500 places.
Dans un décor minimaliste, symbolisant une clairière (référence à la pochette de l'album),
un peu tendus forcément,
ils ont livré une belle prestation devant un public en moyenne de leur âge.

Comme sur le disque, les influences de Radiohead sont évidentes,
notamment les ruptures entre passages planants et rythmés ("Taking off far away")
ou bien encore celle du grunge version Pearl Jam
-notamment au niveau de la voix du chanteur Sandro Boschi-
avec par exemple "Mfd". Mary's Dream devrait maintenant continuer
son petit bonhomme de chemin :

concerts dans les Fnacs avant le Printemps de Bourges et des festivals cet été.
Et pour les retardataires, il se murmure qu'une Cigale se prépare à l'automne...

par Fabrice AUBERT, à la Maroquinerie
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9727
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: MARY'S DREAM   Jeu 3 Juin - 1:49

Notre coup de coeur du moment va sur ces 4 frenchies
qui chantent en anglais à l'exception de quelques titres.
Mary's dream mélange folk pop rock.
une découverte qui n'a surement pas dit son dernier mot.



le single " je pars" fait son entrée playlist en radio
c'est enfin parti pour cet excellent groupe !
Voilà c'était notre coup de coeur du dernier jour de l'année 2009.

Concert de Soutien au Furia Sound Festival le 6 Juin à 15h00
à La Scène - Vernouillet (78)

Le Zèbre de Belleville
11 Juin 2010 - 20H30
Les places sont sur FNAC.COM

Fête de la Musique 21 Juin 2010 à 18h00
- La Garenne Colombes

L'album en écoute sur Deezer ici :
http://www.deezer.com/fr/music/mary-s-dream/10-years-392334#music/mary-s-dream/10-years-392334

Album disponible chez tous les bons distributeurs
et aussi en téléchargement légal.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9727
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: MARY'S DREAM   Mer 10 Nov - 0:50

Une vraie découverte musicale :

MOI J'Y CROIS !
c'était mon câdeau de Noël 2009 ....



MARY'S DREAM
Les jours de septembre sont pluvieux dans les rêves de Mary.
Dix années de gestation auront été nécessaires pour créer
un univers mélodique et poétique appuyé par la voix de velours de Sandro
Mary's dream sort de son rêve pour libérer ses émotions
et les jeter à la face du monde.



Nin@rtmony

un groupe folk-rock français dont les titres vous transportent dans un univers
onirique si bien représenté par la pochette de leur album.
A part pour Radiohead, Muse ou Pearl Jam,
je n'avais pas ressenti une émotion aussi forte.
Les paroles, les mélodies et aussi la complicité explicite entre les musiciens,
Chris et Sandro, amis de lycée, et Corentin,
Seb et babette qui partagent leur vie entre les boulots "pour manger"
et la passion pour la musique.

Sans doute le mélange violoncelle, batterie, guitare, basse y contribue :
entre force et douceur, on a le coeur qui bat,
l'envie de réécouter indéfiniment "Wrong Direction"

IL FAUT DU TEMPS
on est bien d'accord mais si vous en avez un peu
écoutez ici :
MYSPACE A CONSULTER :

http://www.myspace.com/marysdream
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9727
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: MARY'S DREAM   Mar 15 Fév - 0:38

EN CONCERT



SAMEDI 19 FEVRIER 20H30
Quai Francois Mauriac - 75013 Paris
LE BATOFAR

Les places sont dispos sur Fnac.com ICI :
http://www.fnacspectacles.com/place-spectacle/ficheartiste/-Mary-s-Dream-ec3d6be2c0a8850b0130f3c46826b7e0.htm
suivra une tournée en France nous vous en tiendrons informés.
Un petit extrait du nouveau Clip de Mary's Dream réalisé par Stéphanie Cabdevila
et dont l'intégralité sera présentée Samedi soir au Batefor.
UNE REALISATION ORIGINALE VOUS VERREZ !



Après le succès de leur album 10 years et du single Je pars,
Mary's Dream a concocté Eden,
un nouveau single.


JIG_marysDream_Eden

NIN@RTMONY
http://recherche.fnac.com/fmia4633984/Mary-s-Dream?Origin=fnac_google


Dernière édition par Nine le Mar 15 Fév - 1:17, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9727
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: MARY'S DREAM   Mar 15 Fév - 0:55

NO ANGEL
Et EN CONCERT DU SAMEDI
un nouveau titre pour la première fois en Live No Angel.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9727
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: MARY'S DREAM   Mer 6 Avr - 11:31

Mary’s Dream
Emissions


Sandro Boschi et Christophe Foultier se rencontre au lycée à Blois.
Le premier est chanteur et guitariste, le second, bassiste.
Ils commencent à écrire et composer, redécouvrent les Beatles,
élargissent peu à peu leur culture musicale au son de Sonic Youth ou Radiohead,
mais aussi du néo folk de Lou Barlow et Damien Rice,
ou de la new pop des Eels ou de Sufjan Stevens.

Le projet Mary’s Dream voit peu à peu le jour,
renforcé par le violoncelliste Corentin Dalgarno et le batteur Sébastien Branchu.
Un quatuor qui s’enrichit aussi des participations de Zoé Veighart aux choeurs,
melodica et glockenspiel, et de Cédric Murat au Fender rhodes, orgue et synthé analogique.


Benjamin Biolay et Keren Ann, qui se chargera de réaliser l’album,
tout au long de sessions sporadiques aménagées pendant les temps libres
laissés aux musiciens par leurs travaux alimentaires respectifs.



En 2009, le résultat est là :
quatorze morceaux réunis sous le titre-bilan du premier album "10 Years"
(la durée de gestation…)
et emballés dans une pochette dessinée par Sébastien Mesnard,
illustrateur fou de Tim Burton.


Découvrez "Eden" sur Méga FM
Plus d'informations sur http://www.myspace.com/marysdream
http://www.megafm.fr/megafmv8/index.php?option=com_content&view=article&id=1159%3Amarys-dream&catid=67%3Aartiste-slide&Itemid=55

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MARY'S DREAM   

Revenir en haut Aller en bas
 
MARY'S DREAM
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MARY'S DREAM
» Mary Poppins
» ... "if you can dream it you can do it"
» Quelqu'un à t 'il des Pop in dream V3 ?
» Mary Kate Olsen serait en couple avec Samantha Ronson

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
H A R M O N Y :: LA MUSIQUE ADOUCIT LES MOEURS :: TOUTE LA MUSIQUE QUE J'AIME.... :: ROCK & POP MUSIC :: Pop Music-
Sauter vers: