H A R M O N Y


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'ABONNEMENT MUSICAL EN LIGNE ARRIVE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9624
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: ORANGE ET LA MUSIQUE   Jeu 12 Mar - 1:20

Orange va lancer un site internet gratuit
de musique à la demande

Orange Vallée, division de France Télécom consacrée à l'innovation, a annoncé jeudi le lancement au premier semestre d'un site internet gratuit de musique à la demande, « WorMee », qui donnera accès à un catalogue de 4 millions de titres à terme.

« Notre objectif est de devenir leader du marché », a déclaré son directeur? Jean-Louis Constanza, lors d'une conférence de presse, en précisant que ce serait un « service communautaire », construit comme un réseau social (messagerie, amis, groupes...).

Le site, dont le lancement de la version bêta (test) est prévu le 18 mars et celui de la version définitive d'ici la fin du premier semestre, sera financé par les recettes publicitaires ainsi que par le téléchargement.

« Quand il sortira, nous aurons la quasi-totalité, voire la totalité du catalogue musical mondial », grâce à des accords avec des majors du disque et des éditeurs indépendants, soit « 4 millions de titres à terme », a souligné M. Constanza.

Il sera également possible d'écouter gratuitement un bouquet de 4.000 radios (RadioMee) du monde entier.

Le marché de la musique à la demande est actuellement dominé par Deezer (anciennement Blogmusik.net), qui propose un catalogue de 3,7 millions de titres et un accès à 30 webradios. Parmi les autres sites connus, figurent Jiwa, Jamendo, Last.fm ou encore musicMe.




MUSICOLOGIE.ORG
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 13002
Age : 67
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: L'ABONNEMENT MUSICAL EN LIGNE ARRIVE   Jeu 5 Nov - 21:54

Deezer devient en partie payant
NOUVELOBS.COM | 05.11.2009 | 19:12
Le site d'écoute en ligne propose le téléchargement illimité de ses titres pour 9,99€ par mois.


Deezer a annoncé, jeudi 5 novembre, sur son blog que son site de musique en ligne devenait partiellement payant par système d'abonnement.
Une offre "Premium" à 9,99€ par mois permet ainsi d’écouter les titres en haute qualité jusqu’à 320 Kb/s soit un son CD, d’être épargné de la publicité sonore et visuelle et de pouvoir écouter et télécharger des playlists et albums sur son mobile de manière illimitée (iPhone, iPod Touch, Blackberry et Android).
La formule permet également de profiter d’un logiciel, "Deezer Desktop", pour Mac et PC afin de pouvoir retrouver ses titres téléchargés avec ou sans connexion internet.
Un forfait plus économique à 4,99€ allie les deux premières fonctions de l'offre Premium.
Pour autant, le site restera gratuit dans sa forme la plus simple et avec la publicité pour ceux qui souhaiteraient continuer à écouter les près de 4,5 millions de titres et la quinzaine de webradios disponibles sans avoir à débourser le moindre euro.

(Nouvelobs.com)

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/vu_sur_le_web/20091105.OBS6974/deezer_devient_en_partie_payant.html?idfx=RSS_notr&xtor=RSS-17
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 13002
Age : 67
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: L'ABONNEMENT MUSICAL EN LIGNE ARRIVE   Ven 6 Nov - 8:46

Les sites de musique en streaming font le pari de l'offre payante


De plus en plus populaires mais pas encore rentables, les sites de musique en streaming tentent de convertir une partie de leur public en abonnés payants, poussés par la filière musicale qui y voit un enjeu pour l'avenir du secteur.
Deezer, Spotify, Wormee, Qobuz, Jiwa... les sites de streaming se sont multipliés en France, apparaissant aux yeux du secteur comme une parade face au piratage sur internet.
Financés par la publicité, ils permettent d'écouter gratuitement de la musique sur internet, sans la télécharger et en toute légalité. D'abord réticentes, les maisons de disques ont progressivement signé des accords avec ces nouveaux venus, mettant à disposition leur catalogue contre un pourcentage de leur chiffre d'affaires.
Dans un marché du disque en berne (-9,3% au cours des neuf premiers mois de 2009), les revenus issus du streaming ont été multipliés par trois entre janvier et septembre 2009, par rapport à la même période de 2008.
Mais ils restent encore limités. Le streaming n'a rapporté à l'industrie phonographique que 7 millions d'euros sur la période, contre 27 millions d'euros pour les revenus du téléchargement et 291,7 millions d'euros pour les ventes physiques.
La plupart des sites font désormais le pari de convertir une partie de leurs adhérents en abonnés payants, pour consolider un modèle écnomique fragile.
Deezer, le leader français du secteur, a annoncé jeudi le lancement d'une offre payante à 9,99 euros par mois, qui permettra à l'internaute d'avoir accès à ses morceaux préférés aussi bien sur son téléphone portable que sur son ordinateur, sans publicité avec un son haute qualité.
Il compte parvenir à la rentabilité au premier semestre 2010, contre 3 millions d'euros de pertes actuellement.
Son principal concurrent, le suédois Spotify, propose aussi un abonnement "premium" à 9,99 euros, permettant l'écoute sur mobile. Qobuz a inauguré un service payant axé sur la qualité du son. Adossé à Orange, Wormee, qui mise sur son aspect communautaire et l'organisation d'événements avec des artistes, devrait prochainement se lancer.
Les sites de streaming sont poussés par la filière musicale, qui y voit un moyen d'augmenter la rémunération des ayants-droits.
Le label Believe Digital avait ainsi menacé Deezer de ne plus mettre son catalogue à disposition s'il ne lançait pas une offre d'abonnement.
"Sur la partie gratuite de Deezer ou de Spotify, on touche 0,01 euro pour 1.000 écoutes. Sur abonnement sur Spotify, on touche 2 à 5 centimes d'euros par écoute. On pense qu'on peut construire dessus un modèle viable", expliquait récemment le président de Believe, Denis Ladegaillerie.
Les maisons de disques toucheront environ 60% des revenus issus de l'offre d'abonnement de Deezer, contre 50% des revenus publicitaires issus du streaming, a précisé le cofondateur du site Jonathan Benassaya, selon qui le montant de 9,99 euros était "le prix minimum acceptable" par les labels.
Reste à savoir combien d'internautes sont prêts à payer. Deezer, qui revendique 11 millions d'inscrits et 6,5 millions de visiteurs uniques par mois, table sur 100.000 abonnés d'ici la fin 2010.
"C'est vraiment un pari", estime David El Sayegh, le directeur général du Snep (principal syndicat de producteurs). "Quand Canal+ s'est lancé en 1984 personne ne croyait que des gens étaient prêts à payer pour de la télévision", rappelle-t-il. "Mais, eux n'avaient pas à faire face à une offre illégale", dit-il.

http://www.leparisien.fr/flash-actualite-culture/les-sites-de-musique-en-streaming-font-le-pari-de-l-offre-payante-05-11-2009-700881.php
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 13002
Age : 67
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: L'ABONNEMENT MUSICAL EN LIGNE ARRIVE   Mer 21 Juil - 20:42

Deezer devient le service d'écoute musicale d'Orange



Le site de musique en streaming et l’opérateur de télécommunications deviennent partenaires. Deezer Premium sera intégré dans les offres mobiles et Internet d’Orange dès la rentrée. A terme, Deezer et Wormee, son concurrent géré par Orange, devraient fusionner.

Le blog TicetNet hébergé sur le site de L'Express annonçait ce matin la fusion imminente de Deezer, le site leader de streaming musical en Europe, et de son concurrent Wormee, développé depuis avril 2009 par une filiale de l’opérateur de télécommunications Orange.

Dans un communiqué commun diffusé en milieu d’après-midi, les deux groupes confirment qu’ils "travaillent au rapprochement de leurs services de streaming musical […], qui pourrait se traduire par la prise de participation minoritaire d'Orange dans le capital de Deezer". Selon le blog de L’Express, Orange deviendrait actionnaire à hauteur de 20%. L’opération devrait intervenir "dans les prochaines semaines", indique le communiqué.

Booster les abonnements Deezer Premium

En attendant, Orange et Deezer annoncent un partenariat qui se traduira dès la rentrée par l’intégration du service Deezer Premium, la version payante du site, dans les offres mobiles et Internet d’Orange. "Une première sur le marché français", souligne le communiqué.

Deezer Premium propose un abonnement mensuel de 9,99 euros, qui donne un accès illimité au catalogue de 7 millions de titres du site, sans publicité et avec un son en haute qualité. Il est accessible sur PC et mobile, même sans connexion.

Le lancement de l’offre payante, en novembre 2009, devait permettre au site en difficulté d’atteindre la rentabilité. Mais Deezer peine à convaincre ses sept millions de visiteurs uniques en France de basculer du service gratuit à l'offre payante. Alors qu’il visait les 100 000 abonnés avant fin 2010, le site n’en compte que 25 000. L’alliance avec Orange, troisième opérateur mobile et deuxième fournisseur d’accès internet ADSL en Europe, pourrait lui permettre de booster ses abonnements.

"Pour Deezer, il s’agit d’une formidable opportunité d’étendre au marché grand public le succès de ses offres premium qui ont un excellent taux de satisfaction auprès de ses utilisateurs (près de 90%)", indique le communiqué.

Spotify serein dans un marché en mutation

L’alliance programmée de Wormee et Deezer n’inquiète pas outre mesure le concurrent Spotify. Le site, qui propose une version payante depuis son lancement, se targue aujourd’hui de compter 500 000 abonnés. Loin, très loin devant ses concurrents. Annina Svensson, responsable France de Spotify, relativise l'impact de l'annonce :

"Nos abonnés sont des utilisateurs avertis, qui choisiront l’offre la plus pertinente pour eux. Nous ferons tout pour que ça reste Spotify. Nous avons d’excellents retours des utilisateurs."

Pour elle, il s’agit "d’une preuve de plus que le marché se redynamise". "Ce partenariat constitue un relais de croissance sans précédent pour l’ensemble de l’industrie musicale et vient ainsi compléter les dispositifs Hadopi et Carte Musique Jeunes pour que la musique numérique prenne son envol", se réjouissent également Orange et Deezer.

http://www.lesinrocks.com/actualite/actu-article/t/48212/date/2010-07-21/article/deezer-devient-le-service-decoute-musicale-dorange/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'ABONNEMENT MUSICAL EN LIGNE ARRIVE   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'ABONNEMENT MUSICAL EN LIGNE ARRIVE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Abonnement au bulletin d'information « En ligne » de compagnie pour avoir (coupons rabais, échantillons etc)
» Les archives départementales de Seine-Maritime en ligne à partir de 2010
» besoin conseil achat mobile musical...
» 4ème Festival des Arts Mélanésiens - 2010
» Orne 61 Archives en ligne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
H A R M O N Y :: LA MUSIQUE ADOUCIT LES MOEURS :: L'INDUSTRIE DE LA CHANSON-
Sauter vers: