AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 LES PIN' UP DES ANNEES 50

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nine
Admin


Nombre de messages: 9055
Date d'inscription: 03/05/2008

MessageSujet: LES PIN' UP DES ANNEES 50   Mar 27 Oct - 15:15

L'âge d'or des pin-up se situe dans les années 1940 et 1950
principalement aux États-Unis.




Le "pin-up art" est un genre artistique aussi profondément américain que les tableaux d'Edward Hopper.
Les GI's punaisaient les dessins ou les photos de leurs starlettes au mur de leurs casernes...

"To pin up" en anglais !

L’expression rentre dans le langage dans les années 40.
Appelée aussi "Cheesecake", de l'expression pour parler d'une femme séduisante
"better than cheesecake", qu’elle soit dessinée ou photographiée, dans un magazine ou un calendrier, la pin-up n’est pas une vraie femme mais un fantasme: on la dévore des yeux, on ne l’épouse pas.
La posture accuse les formes du corps pour accentuer ses proportions
(par exemple : le pied tendu dans la ligne de la jambe),
l'expression du visage nous dit qu'elle est une jeune fille simple, jamais une vamp, et que son existence est uniquement de l'ordre de l'image.

Les pin-up apparaissent sur des magazines, journaux, posters, calendriers ou des "cartes d'arts" vendues dans les distributeurs automatiques des galeries marchandes.
Le premier calendrier des Vargas Girls, publié en 1940, est un best-seller.
Et la pin-up conquiert ses titres de respectabilité :
les magazines généralistes (Time, Look, Cosmopolitan ...)
demandent à des artistes de croquer les stars de cinéma dans le style"pin up"



Sous les pinceaux des illustrateurs emblématiques de cette période Gil Elvgren, Alberto Vargas,
Earl Moran, Edward Runci et des dessinateurs femmes de pin-ups, et non des moindres :

Mabel Rollins Harris, Joyce Ballantyne, les sœurs Patten, Laurette et Irène, Pearl Frush et Zoë Mozert.., les pin-ups s'étalent partout, jusque sur les couvertures des romans classiques de Faulkner,
Brontë et Steinbeck… "Esquire", le célèbre magazine américain, pénétrait tous les foyers et avec lui, les plus belles images de pin-ups illustrant de articles d'actualité ou fiction.
"Esquire" sera à jamais le plus grand outil de propagation des pin-ups

Durant la seconde guerre pour remonter le moral de ses troupes, l'US Army invite régulièrement quelques-unes des stars les plus sexy à visiter le front.
Marlène Dietrich et Ava Gardner seront ainsi ''médaillées'' pour leur dévouement.
La pin upest élevée au rang de déesse guerrière.
Elle s’habille avec la bannière étoilée, elle s’engage comme infirmière ou comme soldat de la Navy.
Elle finit par personnifier la femme américaine, sûre d’elle et audacieuse.
Coté britannique les tommies ont aussi leur pin-up avec Jane, bande dessiné publié par le Daily Mirror dont les scenario n'a qu'un but trouver le moyen de lui donner l'occasion de se déshabiller.



LE GLAM'SWING version PIN'UP

La pin-up patriote : sur les avions (nose art), dans les revues de l'armée (Yanks)
épinglée dans les chambrées...


Les plus célèbres pin-up de ces années-là Betty Grabble et ses "one-million-dollar legs",
première à être élue "Reine des pin-ups".
(la photo la plus célèbre de Grabble est une photo de dos où elle a la tête tournée avec un sourire coquin ?
Cette pose était due à sa grossesse naissante)
Veronica Lake, "la fille au pull-over", Ann Sheridan… Rita Hayworth...
L'après guerre verra la photo prendre le pas sur l'illustration.
Et aussi l'apparition de Norma Jean (qui deviendra bientot célèbre sous le nom de Marylin Monroe)
et de Bettie Page.


Face à ces "pin up" ou "cheese cake" on voit aussi apparaitre dans les annees cinquante leur version masculine le "beefcake".
C’est à Bob Mizer que l’on doit les photographies de modèles athlétiques les plus connues ;
sous couvert d’offrir à Hollywood un moyen pratique de trouver des modèles pour sa production cinématographique, Bob Mizer a créé dans les années 1940 son agence de mannequins-acteurs.
C'est en 1952 qu'il crée son magazine Physique Pictorial, copié dès 1952 par d'autres
Tomorrow's Man, Body Beautiful, Adonis...


Dernière édition par Nine le Mar 27 Oct - 15:35, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin


Nombre de messages: 9055
Date d'inscription: 03/05/2008

MessageSujet: Re: LES PIN' UP DES ANNEES 50   Mar 27 Oct - 15:16

Elvgren (1914-1980) est un des illustrateurs
de pin 'up les plus célèbres.

Le Norman Rockwell de la "cheese-cake".




Gillette Elvgren commença à dessiner des pin-up en 1937, il crée une soixantaine de pin-up pour F.Dow, série idantifiable par la signature en caractères d'imprimerie ,
contrairement aux créations ultérieures ou la signature est en caractere "manuscrits".

En 1944, il signe un contrat, avec Brown et Bigelow (qui lui offrent 1000$ par illustration) stipulant qu’il devait produire 18 à 20 pin-up par an !
Sans compter les publicités qu’il devait réaliser pour Coca-Cola, entre autres.Sa technique consistait à photographier le modèle, puis le peindre, le plus souvent à l'huile sur une toile de format 76x61 cm, selon une technique hyperréaliste et en exagérant la luxuriance des chevelures,
la longueur des jambes et l'ampleur de la poitrine.

Ces peintures étaient ensuite reproduites à des milliers d'exemplaires. Il illustra également des nouvelles, des histoires d'amour publiées dans de nombreux magazines.
Les calendriers, entre autre articles, de l'éditeur Brown & Bigelow,
pendant les 30 ans que dura la collaboration avec Gil Elvgren, firent les délices de milliers camionneur et militaires à travers tous les continents.
Son modèle idéal a "le visage d'une adolescente de 15 ans et le corps d'une femme de 20,
un front haut, un cou de cygne, des yeux bien écartés, de petites oreilles, un nez espiègle,
une chevelure luxuriante, des seins généreux mais pas trop, de jolies jambes, de belles mains,
une taille de guèpe et enfin une grace et un port naturels".

Alberto Vargas (1896-1982)



Alberto Vargas est le fils d' un photographe renommé, ce qui lui permit de se familiariser avec la peinture a l' aérographe. Il travaillera pendant quelque temps comme illustrateur free-lance pour des programmes de revue, des affiches de cinéma, etc…et rencontrera la femme de sa vie : Anna Mae Clift, une danseuse de la troupe Ziegfeld Follies. La carrière de Vargas commence réellement en 1940 avec le magazine Esquire, The Magazine for Men. Ce magazine proposait des récits de fiction, des dessins d’humour, des articles sur la mode, etc. Il ne comportait aucune photo hormis les publicités.Son premier calendrier pour Esquire est publié pour l' année 1941. Le succès est fulgurant, chaque année Esquire vendra des dizaines de milliers de calendriers signés Varga, parfois deux différents pour une même année. Il illustre également les couvertures de " Tatler " et réalise ausi des portraits d'Ava Gardner, Marlène Dietrich ou encore Marilyn Monroe. A partir de 1960, Vargas travailla pour PlayBoy . Vargas utisait du papier épais, avec un mélange de gouache et d' aérographe. Le modèle était dessiné nu, puis les vêtements étaient ajoutés. Il mourut en 1982 à Los Angeles.


Earl Steffa Moran (1893 - 1984)



est peintre et photographe, il était passé maître dans les techniques du pastel et de la peinture à l'huile. Il travailla pour Sears & Roebucks, fit des couvertures pour Beauty Parade et Eyefull (magazines pour hommes), des illustrations pour Life Magazine, et des affiches de films.
Il travailla aussi pour Brown & Bigelow dans les années 1940-1950.
Son modèle le plus connu fut Norma Jean Baker (de 1946 à 1950),
qui sera célèbre sous le nom de Marilyn Monroe.
Norma Jean était à l'époque à la Blue Book Model Agency, il la payait 10$ de l'heure,
et ce pendant trois ans. Marilyn déclara ainsi plus tard que Earl lui a sauvé la vie plus d'une fois.

"Elle savait exactement quoi faire, ses mouvements, ses mains, son corps étaient simplement parfaits. C'était la plus sexy. Mieux que n'importe qui d'autre. Emotionnellement, elle faisait tout à la perfection. Elle exprimait exactement ce que je voulais."



Par la suite Il signa avec les galeries "Aaron Brothers Galleries" et travailla pour eux jusqu'en 1982.




Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin


Nombre de messages: 9055
Date d'inscription: 03/05/2008

MessageSujet: Re: LES PIN' UP DES ANNEES 50   Mer 28 Oct - 0:17

L'HISTOIRE D'UNE CELEBRE PIN'UP
MISS BETTIE PAGE

Un destin qui prend la forme d'un film pour celle qui rêvait d'être Star.



L'enfance de Bettie Page née le 22 avril 1923, à Nashville dans le Tennessee, est difficile.

Ses parents connaissent une situation financière précaire aggravée par la crise économique de 1929 finalement expulsés se retrouvent à la rue.
Le père décide alors de voler une automobile pour emmener sa famille chez sa mère au Tennessee.

Il se fait arrêter le lendemain, la voiture volée appartenait au shérif.
Il lui en coutera deux années de prison à Atlanta.
La famille vit pendant l'incarcération du père chez la grand-mère paternelle.
Mais dès 1931, ses parents divorcent, son père ayant mise enceinte une jeune fille de 15 ans.
La mère tente de maintenir à flot les finances de sa famille mais doit se résoudre à mettre Bettie et ses deux sœurs à l'orphelinat pendant deux ans.
En 1934, le père revient et loue une chambre dans la cave de la maison familiale mais il abuse sexuellement de Bettie. Celle-ci se réfugie dès lors dans les études.
Elle obtient son diplôme le 6 juin 1940, et s'engage au College Peabody, afin de devenir enseignante. L'automne suivant, elle essaie les arts dramatiques, espérant devenir une star...
Elle gagne ses premiers salaires en dactylographiant les manuscrits d'Alfred Leland Crabb.
Elle obtient le BA en 1943. Elle épouse Billy Neal, compagnon de lycée, mais il la quitte pour un service actif durant la Seconde Guerre mondiale, et ils divorceront en 1947.

C'est à New-York en octobre 1950, en flânant à Coney Island, Bettie rencontre Jerry Tibbs,
un policier noir de Harlem, photographe amateur.
Elle devient son modèle.Tibbs la présente à d’autres photographes. À cette époque existait des "camera clubs" où quelques amateurs se cotisaient pour payer des modèles et prendre des photos.
Elle devient le modèle favori des photographes grace a sa bonne humeur et son entrain et aussi,
sans doute parceque poser nue ne lui pose pas de problème,
tant qu’elle se retrouve avec des gens en qui elle a confiance.
Robert Harrison éditeur de Wink, Flirt, Beauty Parade et Eyeful engage Bettie pour poser dans ces revues. En peu de temps l’image de Bettie se retrouva partout,
cartes postales, calendriers, couvertures de romans d’amour bon marché.



C'est a ce moment qu'elle fera la rencontre d’Irving Klaw propriétaire d’une boutique qui vendait des photographies et des souvenirs de stars d’Hollywood.
Pendant la dernière grande guerre, il avait fait une fortune en vendant des photos de "pin-ups" (particulièrement Rita Hayworth et Betty Grable) aux soldats américains stationnés à l’étranger.
C’est avec Klaw que Bettie accedera à la postérité.

Klaw vendait ses petites photos S&M (très innocentes de nos jours) 40 sous.
Pour huit photos différentes, on devait débourser 2 dollars, une fortune à l’époque.
Encore aujourd’hui, c’est son travail avec Klaw qui fait de Bettie une icone érotique.
Elle pouvait représenter une méchante dominatrice ou une innocente victime avec le même talent, prenant le tout avec humour.

Au printemps 1954, Bettie rencontre Bunny Yeager, une photographe, ancien modèle elle-même. C’est avec elle que Bettie réalisera la fameuse collection de photos où Bettie, Princesse de la jungle, pose avec des léopards.

Un parlementaireds, Estes Kefauver, entreprend en 1954 une campagne de "moralité".

Le 24 mai 1955, Paula et Irving Klaw, ainsi que Bettie Page, se présentent à la Cour. Klaw est accusé d’être un roi de la pornographie, ses photos provoquant le crime, pouvant inciter à des comportements désaxés et même au meurtre.
Klaw tient bon, se dissimulant derrière le "Fifth Amendment" américain sur la liberté expression. Finalement, Klaw n’est accusé que de "mépris envers la Cour"
En décembre 1957: Bettie Page quitte New York et sa carrière de modèle.



Par la suite, Bettie devient fonctionnaire et travaille à la base navale de Key West.

Elle épouse Armond Carlyle Walterson. Cette union dure à peine un mois et demi.
À l’été 1959, Bettie va habiter avec son frère Jimmie en Californie et s’enrôle au
Bible Institute of Los Angeles, où elle travaillera et suivra des cours de religion.
Encore une fois elle déménage, cette fois à Chicago en juin 1961, toujours en en suivant des cours bibliques. Elle travaillera même pour le révérend Billy Graham.
De retour à Nashville, alors âgée de 40 ans. elle se remarie avec Billy Neal, son premier mari,
ce second mariage durera un mois.
Nouvelle destination de Bettie Page: Miami.

En août 1966, elle rencontre Harry Lear à Miami, ils sont mariés à la Saint-Valentin de 1967.

En 1969, Bettie commençe à inventer des paraboles religieuses et à se déclarer prophète.
En janvier 1972, c’est le divorce. Et Bettie se retrouve à Boca Raton, dans une autre communauté religieuse.
Quelques jours plus tard, elle est arrêtée se promenant avec un pistolet et avertissant tout le monde que la colère de Dieu sera terrible.
Son ex-mari Harry la recueille. Mais le 13 avril 1972, Bettie ordonne à Harry et ses trois enfants de se tenir devant une image de Jésus et prier.
Elle les menace d’un couteau de boucher. Bettie sera internée pendant quatre mois, puis retournera vivre avec Harry. Elle est encore arrêtée le 28 octobre, battant son mari et cassant tout dans la maison.
Elle accepte volontairement de retourner à l’institut psychiatrique et y passera six mois. Quand Harry décide de déménager en 1978, Bettie va vivre chez son frère Jimmie à Santa Monica.

En mars 1982, Bettie, employée comme femme de ménage attaque son employeuse avec un couteau à pain, la blessant au visage et à une main.
Elle est considérée dangereuse pour autrui et est condamnée à 10 ans d'internement.

En 1992, elle redevient libre à l’âge de 69 ans, apparemment guérie de ses pulsions violentes et de son fanatisme religieux. Elle est morte en décembre 2008 des suites d'une pneumonie.
**********************************************************************
UN ARTICLE

La «reine des pin-up»
qui a largement contribué à la libération des mœurs à partir des années 50 est décédée jeudi à l'âge de 85 ans.

Bettie Page, la reine des pin up américaines, est décédée jeudi dans un hôpital de Los Angeles à l'âge de 85 ans, a indiqué son agent dans un communiqué.
«Bettie Page est morte aujourd'hui d'une pneumonie dans un hôpital de la région de Los Angeles.
Elle avait 85 ans»,
écrit son agent Mark Roesler dans un communiqué publié sur le site internet officiel de Bettie Page.

Victime d'une crise cardiaque il y a un peu plus d'une semaine, elle avait été hospitalisée mais n'avait jamais repris connaissance.

« La légendaire pin-up des années 50 au sourire enjôleur, aux courbes de rêve et à la frange de jais », comme la décrit son agent, a largement contribué à faire éclore la révolution sexuelle des années 60.

Né en 1923 dans le Tennesee, elle commence à poser devant les objectifs en 1950 et devient rapidement une des favorites des photographes. Elle devient ainsi « playmate du mois » de Playboy en janvier 1955. Ses clichés ont largement contribué à la libération des mœurs outre-Atlantique.
« Elle a capturé l'imagination d'une génération d'hommes et de femmes
avec son esprit indépendant et sa sensualité sans honte », estime ainsi son agent.
Ses photos ont fait scandale, un sénateur réclamant même une enquête à son sujet.

Après cet âge d'or, Bettie Page disparaît du paysage. Elle sera convertira au christianisme évangélique en 1959, avant de réapparaître dans les années 80, sans toutefois autoriser la moindre photo d'elle.

Devenue une icône érotique, Bettie Page laissera de nombreuses traces dans la culture populaire.
En France, la bande-dessinée « Pin-Up », de Yann Le Pennetier et Philippe Berthet, lui a rendu un hommage très appuyé,
remettant en scène dans ses cases certains des plus célèbres clichés de la belle.


Laurent Suply (lefigaro.fr) avec AFP
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin


Nombre de messages: 9055
Date d'inscription: 03/05/2008

MessageSujet: Re: LES PIN' UP DES ANNEES 50   Dim 1 Nov - 12:43

LA FILLE SPIRITUELLE DE BETTY BOOP


Norma Jean B qui est passée dans la case "PIN'UP" pour devenir :
MARYLIN MONROE
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin


Nombre de messages: 9055
Date d'inscription: 03/05/2008

MessageSujet: Re: LES PIN' UP DES ANNEES 50   Dim 1 Nov - 12:51

Marilyn Kaddish
Arthur H



Gazouillis d'étoile
Nue sous les draps en soie

Ombre de soleil
Marchande de magie blanche
Norma Jean Baker
Champagne à gogo
Dans le sunset brûlant
Rires effervescents
Éclaboussant la ville
Norma Jean Baker

Marylin,
Amour et mystère
Sous ta tête folle d'enfant
Qui joue à la lumière
Oh Marylin
Feu de joie
Embrasant les murs sales
Des cinémas

Déesse des camionneurs,
Des abrutis et des voleurs
Étincelle sexuelle
Resplendissant dans l'âme
Des marins et des soldats
Norma Jean Baker
Frêle idole blonde
Jetée dans la gueule du monde
Norma Jean Baker

Marylin,
Amour et mystère
Sous ta tête folle d'enfant
Qui joue à la lumière
Oh Marylin,
Feu de joie
Embrasant les murs sales
Des cinémas

Gazouillis d'étoile
Nue sous les draps en soie
Tu meurs dans ta beauté
Au coeur même de l'été



Dernière édition par Nine le Dim 1 Nov - 13:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin


Nombre de messages: 9055
Date d'inscription: 03/05/2008

MessageSujet: Re: LES PIN' UP DES ANNEES 50   Dim 1 Nov - 13:26

DIAMONDS

The French are glad to die for love.
They delight in fighting duels.
But I prefer a man who lives
And gives expensive jewels.
A kiss on the hand
May be quite continental,
But diamonds are a girl's best friend.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin


Nombre de messages: 9055
Date d'inscription: 03/05/2008

MessageSujet: Re: LES PIN' UP DES ANNEES 50   Dim 1 Nov - 13:44

NORMA JEAN BAKER
SERGE GAINSBOURG



Norma Jean Baker
One two three o five
Norma Jean Baker
Fifth Helena drive
Qui sait maintenant où elle est
Peut-être plus à L.A.

Norma Jean Baker
Nue en diagonale
Norma Jean Baker
Cinquante nembutal
D'après le rapport de l'attorney
Chef du district d' L.A.

Norma Jean Baker
Quelque chose est à-
Normal Jean Baker
Téléphonne à main droite
Norma Jean Baker
Il est possible qu'elle ait
Voulu appeler L.A.

Norma Jean Baker
Cinq août soixante-deux
Norma Jean Baker
Trois heures quarante-deux
Norma Jean Baker
On l'emmène sans délai
A la morgue d' L.A.

Norma Jean Baker
Plus belle que la Divine
Norma Jean Baker
Monroe Marilyn
Norma Jean Baker
Qui sait maintenant où elle est
Peut-être plus à L.A.
Norma Jean Baker

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin


Nombre de messages: 9055
Date d'inscription: 03/05/2008

MessageSujet: Re: LES PIN' UP DES ANNEES 50   Dim 1 Nov - 13:56

QUI A COPIÉ !



Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin


Féminin Nombre de messages: 11103
Age: 63
Localisation: dans la galaxie
Date d'inscription: 02/05/2008

MessageSujet: Re: LES PIN' UP DES ANNEES 50   Sam 9 Jan - 22:31








Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin


Nombre de messages: 9055
Date d'inscription: 03/05/2008

MessageSujet: Re: LES PIN' UP DES ANNEES 50   Lun 11 Jan - 20:38

GENERIQUE CANAL PLUS

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin


Nombre de messages: 9055
Date d'inscription: 03/05/2008

MessageSujet: Re: LES PIN' UP DES ANNEES 50   Lun 11 Jan - 20:52

CANDY MAN
VISUEL PIN'UP ANNEES 50


MADE IN USA
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin


Féminin Nombre de messages: 11103
Age: 63
Localisation: dans la galaxie
Date d'inscription: 02/05/2008

MessageSujet: Re: LES PIN' UP DES ANNEES 50   Sam 15 Jan - 8:09

Le come-back des pin-up

Au Crazy Horse, à Paris, une vente érotique mais chic, avec, en vedette, les dessins d'Aslan.





Quatrième du genre, une vente­­ rassemble plus de 450 images mythiques signées par de grands artistes qui ont fait la une des magazines de légende. C'est une première ! Les célèbres danseuses du Crazy Horse seront remplacées par des pin-up, le temps d'une vente aux enchères. Place au spectacle: pour ces 453 lots dont les montants s'échelonnent de 100 à 12.000 €, Pierre Cornette de Saint-Cyr a préféré quitter l'univers impersonnel de Drouot pour celui, intimiste, du cabaret parisien.

Érotique mais chic, le cata­logue, consultable sur le site de la maison de vente, est un défilé de jeunes femmes en tout genre : des vraies pin-up en bikini rouge de Peter Driben (de 8000 € à 10.000 €), aux rousses à bustier ou blondes aux yeux verts traitées de façon pop art par Walter Minus (de 300 à 400 €).

Paul Smith et SAS

Tous les grands illustrateurs français et américains (Baron von Lind, Berthet, Loris Ted Withers, Brenot…) sont réunis, mais aussi les dessinateurs de BD (Manara, Dany, Gill Fox, Guido Crepax), ainsi que des signatures de l'art moderne et contemporain comme Pascin, Jef Aérosol, Mel Ramos et de nombreux photographes dont Marc Robin, Éric Neveu, Uwe Ommer, Christophe Mourthé ou Guy Le Baube.



Retour aux années 1960-1980 avec les œuvres d'Aslan, connu notamment pour son célèbre buste de Brigitte ­Bardot en Marianne, très difficile à trouver sur le marché (de 1500 à 2000 € l'épreuve en plâtre). Né en 1930, ce peintre, dessinateur et sculpteur avait mis son goût de «l'intimiste hyperfiguratif» au service du magazine Lui. Créé en 1963 par ­Daniel Filipacchi avec les béné­fices de Salut les copains, le magazine «de l'homme moderne», mêlait articles de fond et jolies femmes dénudées souvent célèbres, dans un style polisson chic. «Seule Catherine Deneuve n'a pas voulu poser», raconte Éric Neveu, le créateur de Newlook, avatar de Lui. Cette vente est l'occasion de saisir les dernières gouaches originales de cet artiste qui a dessiné la pin-up du mois de Lui pendant dix-huit ans (à partir de 5000 ou 6000 € pour Sylvie Vartan dans le numéro 75) mais aussi les dessins érotiques à la mine de plomb de Laurie, Romy ou Julie (à partir de 2500 ou 3000 €).

Très reconnaissable, sa signature est partout: sur des calendriers (de 180 à 200 € pour celui de Jean Lavigne en 1973), des cartes postales (de 30 à 40 € l'ensemble de trois des Folies Bergère) sur des jeux de cartes (de 20 à 30 €), sur des pochettes de disques (de 120 à 150 € les six de la collection complète «Après minuit») et même sur des gants de toilette (de 60 à 80 € les deux pochettes) ou des réveils matin (de 150 à 180 €). Le nombre de fans du célèbre illustrateur qui devint l'ami de César est proportionnel à sa cote, qui a grimpé: plus de 13.000 € pour une gouache originale. Son livre sorti en janvier 2010 a été épuisé en deux mois, et le couturier Paul Smith vient de signer une licence pour faire apparaître ses pin-up à l'intérieur de ses sacs et portefeuilles.

Avec 70 lots, la seconde partie de la vente est consacrée à la photographie de charme et propose des œuvres de Guy Le Baube, dont les photos ont fait les unes de Vogue, Harper's Bazar, Elle ou Marie Claire, ou de Christophe Mourthé et Thierry Vasseur, dont les tirages ont illustré les couvertures de SAS. Provenant de la collection de ­Gérard de Villiers, celle de Sarah Marshall numérotée 1 sur 8 est estimée à 300 à 500 €. Ces images iconiques devraient attirer de nombreux collectionneurs. On se souvient de la collection de Pierre Lescure qui avait rencontré un franc succès en mai 2004 chez Sotheby's.

Béatrice De Rochebouet

http://www.lefigaro.fr/culture/2011/01/13/03004-20110113ARTFIG00547-le-come-back-des-pin-up.php
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
 

LES PIN' UP DES ANNEES 50

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Modification des modalités de passage aux années supérieures et DE
» LA MUSIQUE FRANCAISE DES ANNEES 1980
» tracteurs des annees 1920 a 1960
» ANNEES 70: MEILLEURE DECENNIE DE NOTRE MUSIQUE!?
» VENDS 6 VHS BOLLYWOOD ANNEES 70 80 ET UN FILM TURC

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HARMONY :: LE CINEMA : UN OEIL OUVERT SUR LE MONDE :: ENTRACTE CARTOONS-