H A R M O N Y


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'ADIEU DE REMO FORLANI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9685
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: L'ADIEU DE REMO FORLANI   Dim 25 Oct - 10:35

Décès de Rémo Forlani, la voix du cinéma sur RTL
Tout au long de la journée, la station RTL rendra hommage à son monsieur Cinéma.


(AFP) – il y a 1 heure

PARIS — Rémo Forlani, la voix du cinéma sur RTL, est mort dimanche matin à 82 ans des suites d'une longue maladie, a annonce dimanche la radio.

Rémo Forlani, journaliste cinéma de la radio de la rue Bayard pendant plus de 50 ans, était "une encyclopédie vivante" selon Philippe Labro, ancien directeur de RTL.
Il collaborait à RTL comme critique de cinéma.

Ecrivain, dramaturge, réalisateur et scénariste français, il est né à Paris le 12 février 1927.

Il a écrit, en particulier, de nombreux livres sur le cinéma et les chats.

Copyright © 2009 AFP.
******************
DECLARATION RTL :

RTL est triste. Rémo Forlani vient de mourir à l'age de 82 ans.
Pendant une cinquantaine d'années, il a été la voix du cinéma sur RTL.
Ces derniers temps, il était présent tous les mercredis dans RTL Midi.
Rémo était un personnage extraordinaire, chaleureux et iconoclaste.
Outre sa longue carrière radiophonique, il avait écrit de nombreux livres,
des scénarios, des pièces de théâtre.
C'était un original inclassable, amoureux de la vie et passionné par les chats qu'il dessinait magnifiquement.

Nous n'entendrons plus sa voix truculente et gouailleuse.

Oui, je vous le répète : RTL est triste.
Et, vous les auditeurs, vous voulez peut-être réagir à la disparition de Rémo qui vous a accompagné sur notre antenne depuis si longtemps.

Je vous invite à le faire ici tout en continuant à commenter toute l'actualité.

Jérôme Godefroy

http://blog.rtl.fr/laparole/20091025/remo-forlani-nous-a-quitte.html

http://www.rtl.fr/fiche/5929330933/sur-rtl-ils-rendent-hommage-a-remo-forlani.html


Dernière édition par Nine le Mar 27 Oct - 13:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9685
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: L'ADIEU DE REMO FORLANI   Dim 25 Oct - 10:49

BARBARA pour REMO FORLANI
Une petite cantate.


BARBARA a demandé à Remo FORLANI de lui écrire une pièce.


Ce sera "Madame" au théâtre de la Renaissance.


Dernière édition par Nine le Dim 25 Oct - 12:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9685
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: L'ADIEU DE REMO FORLANI   Dim 25 Oct - 12:34

Décès de Rémo Forlani, la voix du cinéma sur RTL



Rémo Forlani, voix du cinéma sur RTL, est mort dimanche matin dans son sommeil,
à l'hôpital Tenon à Paris, à l'âge 82 ans, des suites d'une longue maladie, a annoncé dimanche cette radio.

Trois générations d'auditeurs ont écouté ce critique passionné qui s'est exprimé sur la radio de la rue Bayard pendant plus de 50 ans.

Selon Philippe Labro, ancien directeur de RTL, Rémo Forlani était "une encyclopédie vivante".

Ce "vrai fondu de ciné à la silhouette dégingandée" était "un critique et interviewer goguenard, mais tendre", confie le président du Festival de Cannes Gilles Jacob, dans un communiqué à l'AFP. "Il avait fini par ressembler à ses chats: un léger coup de griffe, un frottement affectueux et confiant", ajoute-t-il.

Ecrivain, dramaturge, réalisateur et scénariste français, Rémo Forlani est né à Paris le 12 février 1927. Il a écrit, en particulier, de nombreux livres sur le cinéma et sur les chats.

Il faisait preuve d'un caractère trempé et sans concession, comme en témoigne le cinéaste Claude Lelouch: "Il ne m'a pas épargné à certains moments. Sur certains films, il a été d'une virulence incroyable. Je pensais qu'en tant qu'ami, il aurait pu mettre un bémol. Et, c'est ça que j'aimais chez Rémo quand il aimait, il aimait d'une façon démesurée et quand il n'aimait pas, même un copain comme moi, il le massacrait. Il n'a jamais spéculé sur l'amitié et je crois que c'est ça, sa qualité principale".

Lors d'une de ses toutes dernières chroniques sur le film "Le Petit Nicolas", il ne fait pas de quartier :
"Apparemment tout le monde est content de ce film. Que dire ?
Ce qui m'a frappé, c'est qu'on ressent +Le petit Nicolas+ comme on ressent +La Cage aux folles+.
Ce sont de vieilles histoires, quasi des triomphes, qui sont toujours des triomphes, mais qui racontent la vision qu'on avait, d'un côté de la vie familiale et de l'école, et de l'autre, de l'homosexualité.
Cette vision complètement dépassée (...), je ne vois pas ce que les jeunes d'aujourd'hui
ont à secouer de tout ça".

Du "typique Forlani", commentent ses collègues.

Scénariste seul ou associé à d'autres pour de nombreux films dont "Toute la mémoire du monde", d'Alain Resnais (1956), "Tintin et le Mystère de la Toison d'or" (1961), "La Bande à Bonnot" (1969) et "Sans famille" (version 1958), il a également écrit les aventures de la bande dessinée "Jeune P'tit Pat" parue dans le journal Pilote.
Parmi ses livres, on retiendra "La Déglingue",
roman autobiographique (Denoël 1995/Gallimard 1996).
Le POINT
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9685
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: L'ADIEU DE REMO FORLANI   Mar 27 Oct - 11:14

Remo Forlani, critique de cinéma, scénariste, écrivain

LE MONDE | 26.10.
09 | 16h22

"Il faisait preuve d'un caractère trempé et sans concession, témoigne le cinéaste Claude Lelouch, qu'il n'avait pas épargné.
Sur certains de mes films, il a été d'une virulence incroyable. Je pensais qu'en tant qu'ami il aurait pu mettre un bémol. Mais c'est ce que j'aimais chez lui.
Quand il aimait, c'était d'une façon démesurée, et quand il n'aimait pas,
même un copain comme moi, il le massacrait."

"Je n'étais pas très intelligent, j'étais assez idiot même.
Et ça avait un avantage, de taille : si pesante que fût la réalité, je n'étais pas foutu de l'affronter autrement qu'à la légère." :
ce Remo Forlani, terreur des médias, cachait un autre personnage, qui avait fréquenté les surréalistes. "Macaroni" de naissance, il avait été figurant à la Comédie-Française à 17 ans, avait côtoyé Loleh Bellon, Jean Poiret, Maurice Ronet (pour qui il écrira le scénario du Voleur de Tibidabo), et rêvé d'être peintre.

A la Libération, il fait partie avec Chris Marker et André Bazin de l'association Travail et culture, y rencontre Alain Resnais, dont il partage la passion pour la bande dessinée et la littérature populaire. Il prépare avec lui des adaptations des aventures de Red Ryder, de Fred Harman, de L'Ile noire d'Hergé, propose un film sur Jerry ou Tom écrit en vers, participe avec Roland Dubillard à l'élaboration de L'alcool tue, signe le script de Toute la mémoire du monde (1956), documentaire d'Alain Resnais sur la Bibliothèque nationale. "Trois ou quatre collaborations avec Remo Forlani n'ont pas abouti, dit Resnais. C'est un grand regret de ma vie."

Il signa également les scénarios de Sans famille (version 1958), Tintin et le mystère de la Toison d'or (1961), Tintin et les oranges bleues (1964), L'amour c'est gai, l'amour c'est triste, pour Jean-Daniel Pollet (1968), La Bande à Bonnot (1969), Les Volets clos, pour Jean-Claude Brialy (1973), participa à l'écriture des aventures de la bande dessinée Jeune P'tit Pat, parue dans le journal Pilote.

Parmi ses quelque vingt-cinq livres, on retiendra La Déglingue, savoureux roman autobiographique (Denoël, 1995). Il y retrace, entre autres, ses années de débine avec une certaine Flavie, fille de concierge mariée à un bistrotier mussolinien toujours ivre,
et raconte avec une verve populaire ses deuils, sa hantise de la mort.
Jean-Luc Godard lui offrit une ténébreuse apparition dans son film Eloge de l'amour, en 2001.
Jean-Luc Douin
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9685
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: L'ADIEU DE REMO FORLANI   Mar 27 Oct - 11:18

REMO FORLANI
AUTEUR DE LA CHANSON LES VOLETS CLOS


par NICOLETTA pour les film de JC BRIALY - les volets clos -


Dernière édition par Nine le Mar 27 Oct - 13:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9685
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: L'ADIEU DE REMO FORLANI   Mar 27 Oct - 11:23

Le ministre français de la Culture
rend hommage à Rémo Forlani


2009-10-26 22:09:41 xinhua

Le ministre français de la Culture et de la Communication, Frédéric Mitterrand, a rendu hommage à Rémo Forlani, scénariste important du cinéma français, a- t-on appris lundi d'un communiqué du ministère français de la Culture.

"Une grande voix du cinéma et de la radio s'est éteinte dimanche matin des suites d'une longue maladie", indique le communiqué, en ajoutant que Rémo Forlani, né à Paris le 12 février 1927, était journaliste mais aussi scénariste, dramaturge, réalisateur, romancier
ou encore un excellent dessinateur et aquarelliste de chats.

M. Mitterrand s'est exprimé à son sujet en rappelant que
"sa connaissance encyclopédique du cinéma était servie par une chaleur humaine et un sens aigu de la transmission", selon la même source.

Scénariste de très nombreux film dont "Toute la mémoire du monde" consacré à la Bibliothèque Nationale, Rémo Forlani est mort dimanche matin dans son sommeil, dans un hôpital à Paris, à l'âge de 82 ans, des suites d'une longue maladie.

info trouvée sur un site Chinois.
http://french.cri.cn/621/2009/10/26/301s203943.htm
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9685
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: L'ADIEU DE REMO FORLANI   Mar 27 Oct - 11:29

LE FELIN DU CINEMA


Grand amoureux de la gent féline.

«Il avait fini par ressembler à ses chats: un léger coup de griffe,
un frottement affectueux et confiant» Gilles Jacob.


Plus matou que minet, voire un poil mistigri,
cet œil perçant du 7e Art était aussi un adorateur des persans.
Intarissable sur sa passion, il était l’auteur d’innombrables ouvrages «animaliers»
dont Tous les Chats ne sont pas en Peluche, Gouttière, Du Bon Usage des Chats, Le Livre Des Chats Heureux, Ma Chatte, Mon Amour, Ma Chatte, Ma Folie, Comme Chiens et Chats…
Peut-être, comme eux,
Rémo Forlani ne fait-il qu’entamer ses sept vies ?
******************************************************
... Mon Dieu qu'elle est difficile
Cette cantate sans toi

Une petite prière
La, la, la, la
Avec mon cœur pour la faire
Et mes dix doigts
Une petite cantate
Mais sans un signe de croix
Quelle offense, Dieu le père
Il me le pardonnera

Si, mi, la, ré
Si, mi, la, ré
Si, sol, do, fa

Les anges, avec leur trompette
La jouerons, jouerons pour toi
Cette petite cantate
Qui monte vers toi
Cette petite cantate
Qui monte vers toi

Si, mi, la, ré
Si, mi, la, ré
Si, sol, do, fa...
extrait Barbara
************
et THE END comme au cinéma !
Artmony pour Monsieur Forlani.
Quelque part sur le web !

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'ADIEU DE REMO FORLANI   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'ADIEU DE REMO FORLANI
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» salutation et au revoir ( pas adieu hein !:p)
» Adieu les kilos et les complexes!!!
» FESTIVAL di SAN REMO
» en direct du festival de San Remo
» FESTIVAL DE SAN REMO – Emma Marrone nouvelle reine de la chanson italienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
H A R M O N Y :: LE CINEMA : UN OEIL OUVERT SUR LE MONDE :: LES NEWS-
Sauter vers: