H A R M O N Y


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ETERNEL JAZZ

Aller en bas 
AuteurMessage
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 10488
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: ETERNEL JAZZ   Ven 23 Oct - 14:53

Le JAZZ est éternel



PAR OLIVIER NUC
16/10/2009

Alors qu'une grande exposition consacrée au trompettiste américain vient d'ouvrir à la Cité de la musique, le jazz vocal affiche une vigueur inédite.
Tour d'horizon d'un genre musical protéiforme qui vit une nouvelle jeunesse.

Le jazz n'est pas mort, il a juste une drôle d'odeur.»
La déclaration ne manque ni de saveur ni de piquant. On la doit à Frank Zappa, qui s'exprimait en ces termes en 1974.
On glose en effet depuis des lustres sur la stagnation, voire la disparition pure et simple d'un genre musical qui fut l'un des plus populaires du siècle passé. Même si le ternaire n'a pas connu depuis belle lurette de révolution stylistique comparable à celles qu'ont été le be-bop ou le free jazz, force est de constater qu'il affiche ces temps-ci une santé assez insolente au regard des prédictions des Cassandre.

Qui aurait pu imaginer que le pari d'une radio 100 % jazz recueillerait un aussi joli succès que celui de TSF ? Lancée en 1999 par Jean-François Bizot, la station commémore sa première décennie avec un coffret qui recense les grandes heures de sa programmation, année après année. Orchestrée par son directeur des programmes, Sébastien Vidal, la compilation montre que le jazz se porte comme un charme dans son incarnation actuelle. Même la très généraliste RTL mise sur le genre au détour d'une émission hebdomadaire intitulée« L'Heure du jazz » (le dimanche à 23 heures), dans laquelle sont diffusées des séquences live exclusives.

Un coup d'œil en direction des classements invite à parler de phénomène. Sensation de l'année, Melody Gardot a passé l'été parmi les 10 disques les plus vendus, soit plus de 100 000 exemplaires écoulés pour son album My One and Only Thrill. Sorti il y a deux ans, le disque Breakfast on the Morning Tram, de la chanteuse américaine Stacey Kent, avait quant à lui séduit 180 000 acheteurs. Depuis l'émergence de Diana Krall au début des années 90, les interprètes féminines ont retrouvé les faveurs d'un large public. Norah Jones est devenue une superstar après avoir signé avec le mythique label Blue Note au début de la décennie.

Son nouvel album, prévu le mois prochain, devrait faire partie des succès de la fin de l'année. Madeleine Peyroux, qui revient chanter en France, est devenue populaire en deux disques seulement. Le retour en force du jazz vocal ne frappe pas uniquement les artistes en début de carrière. Ainsi, Barbra Streisand a-t-elle fait appel à Diana Krall pour son nouveau disque. Coproduit par Tommy Li Puma, collaborateur historique de Miles Davis, Love Is the Answer contient des standards comme Smoke Gets in Your Eyes ou In the Wee Small Hours of the Morning. Charles Aznavour lui-même publiera en novembre un nouvel album résolument jazz. Versant masculin anglo-saxon, on n'est pas en reste non plus :
dans les jours prochains sortent les nouveaux albums de Harry Connick Jr.,
Michael Bubblé ou Jamie Cullum.
Excusez du peu !

Côté scène, de nombreuses initiatives sont venues compléter l'éventail des programmations offertes par les festivals d'été en France (Nice, Marciac, Antibes...). Le Carefusion Festival, qui se tient cette semaine à Paris, propose ainsi un plateau alléchant (Chick Corea, Branford Marsalis, Monty Alexander), qui permettra de patienter jusqu'à la prochaine édition du Blue Note Records Festival (au printemps).

Autant d'éléments qui devraient contribuer à dissiper les rumeurs les plus alarmistes
sur la santé d'un genre... bientôt centenaire.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 10488
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: ETERNEL JAZZ   Ven 23 Oct - 15:22

BLUE MONK
THEOLONIUS MONK 1966