H A R M O N Y


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ET DIEU CREA ........

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9689
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: ET DIEU CREA ........   Lun 5 Oct - 15:50

ET DIEU CRÉA ....
LA MAMAN




d'après un texte d'Erma Hombrek

Du soir au matin, du matin au soir,
il travaillait sans relâche à créer la MAMAN.

Lui apparut alors un ange qui lui dit:
«Vous en mettez du temps pour cette créature-là!»

Le Bon Dieu lui répondit:
« As-tu seulement lu sa fiche technique?
Il faut qu’'elle soit entièrement lavable sans être de plastique,
elle est composée de mille pièces mobiles et toutes remplaçables,
elle roule au café noir et aux "restants" de cuisine,
elle marie la douceur de roulement à la solidité de la carrosserie.

Ses baisers guérissent tout,
depuis les entorses aux chevilles,
jusqu’'aux chagrins d'amour...
Il lui faut aussi six paires de mains!»

L`ange hocha la tête: «Six paires de mains? Impossible!»

«Ce ne sont pas tellement les mains qui m'embarrassent,
expliqua le Bon Dieu,
mais les trois paires d`yeux indispensables à toute maman.»

«Ce n'est pas conforme au prototype!»
riposta l'ange.

En soupirant, le Bon Dieu continua:
«Il lui faut une paire d`yeux qui voient à travers les porte fermées:
«Qu’'est-ce que vous faites là les enfants?» tout en connaissant la réponse.
Une autre paire d'yeux derrière la tête pour voir ce qu’elle ne devrait pas,
mais qu’elle doit savoir.

Et une troisième paire par devant, pour regarder l'enfant qui fait une bêtise,
des yeux qui disent quand même:
" Je t'aime et je te comprends..." Et sans ouvrir la bouche!»

«Seigneur, dit l'ange en lui tapotant amicalement l'épaule,
allez vous coucher, il se fait tard. À chaque jour suffit sa peine...»

«Je ne peux pas répond le Bon Dieu, je sens que je touche au but:

je suis sur le point de créer un être véritablement à mon image, un être qui me ressemble!
J'ai enfin réussi à rendre cette créature capable de se guérir toute seule
quand elle est malade,
de préparer un repas pour six personnes avec une livre de viande hachée,
de faire prendre son bain à son grand garçon de neuf ans
et de consoler le premier chagrin d'amour de sa grande de quinze ans.»

L'ange continue l'inspection de la future maman:
« trop délicate», murmure-t-il.
«Oui, mais combien résistante! réplique vivement le Bon Dieu.
C`est incroyable tout ce que cette créature peut faire et supporter!»

«Elle peut penser?» demande l`ange

«Non seulement penser, mais encore AIMER et apaiser» dit Dieu.

L'ange continue l'examen, passe son doigt sur la joue et fait remarquer:
«Oh! Il y a une fuite!»

Ce n'est pas une fuite, dit le Bon Dieu; c'est une larme».

«Une larme de quoi?» demande l'ange.
«Une larme de joie, de tendresse, de déception, de tristesse, de solitude,
ou encore de fierté», dit le Bon Dieu.

«Ce sera sûrement "le" chef-d'œuvre de toute la création»,
conclut l'ange.

«De fait, ajoute le Bon Dieu,
j'en suis si fier que j'en prépare une pour mon propre Fils.
Je l'appellerai Marie.»

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9689
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: ET DIEU CREA ........   Lun 5 Oct - 16:25

SI J'ETAIS TON CHEMIN

Assis près du grand saule, au milieu du jardin
Comme à tes premiers jours, penché sur ton couffin
Quand je berçais tes rêves à la tombée du soir
J'essaie d'imaginer le cours de ton histoire
Les lignes de ta main, si j'étais ton chemin

Je me ferais discret dans l'ombre de tes pas
Pour t'aider à grandir et pour t'ouvrir la voie
Je serais la poussière qui s'envole à tes pieds
Un peu de mon bonheur qui colle à tes souliers

Je t'aimerais au point de te lâcher la main
Pour que tu sois le seul à choisir ton destin
A destiner ta route en puisant au hasard
Les raisons d'espérer et la force d'y croire
Si j'étais ton chemin, si j'étais ton chemin

Je construirais des ponts, des tunnels, des ouvrages
J'ouvrirais des sentiers partout sur ton passage
Pour que tu puisses aussi t'écarter quelquefois
Des pistes balisées qu'on a tracé pour toi

Je t'apprendrais les mots pour soigner les blessures
Les signes éparpillés le long de l'aventure
Pour te montrer le Nord quand tu te crois perdu
Les silences attendris de ceux qui ne sont plus
Mais qui tiendraient ta main, si j'étais ton chemin

J'irais cueillir ton rêve au plus fort de la nuit
Le planter dans la terre et l'inonder de pluie
De lumière et d'amour, au soleil de midi
Pour que tu rêves encore, chaque jour de ta vie

Je ne t'épargnerais ni le temps ni l'effort
Pour que tu sois debout devant les coups du sort
Solide et résistant face à l'adversité
Riche de ton courage et de ta liberté

Et je déposerais quelque part une pierre
Pour te laisser t'asseoir, offrir une prière
A tous ceux dont l'histoire t'a mené jusque-là
Et pour ceux qui suivront la trace de tes pas
Si j'étais ton chemin, si j'étais ton chemin

Et nous serions semblables aux bulles de savon
Qui font la route ensemble et puis qui se défont
Dans le même courant, chacun de son côté
Mais sans aucun désir, au fond, de s'éloigner

Puis, je m'effacerais comme un sentier se perd
En refaisant parfois le chemin à l'envers
J'aurais le sentiment d'avoir rempli mon rôle
Et je m'endormirais à l'ombre du grand saule
Où je berçais sans fin le début de ta vie

Au-delà des bonheurs partagés en commun
Saurais-je alors enfin si j'étais ton chemin ?
Si j'étais ton chemin ?

Yves Duteil
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9689
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: ET DIEU CREA ........   Mer 25 Nov - 22:33


Benjamin Biolay
Ton héritage


Si tu aimes les soirs de pluie
Mon enfant, mon enfant
Les ruelles de l'Italie
Et les pas des passants
l'éternelle litanie
Des feuilles mortes dans le vent
Qui poussent un dernier cri
Crie mon enfant

Si tu aimes les éclaircies
Mon enfant, mon enfant
Prendre un bain de minuit
Dans le grand océan
Si tu aimes la mauvaise vie
Ton reflet dans l'étang
Si tu veux tes amis
Près de toi tout le temps

Si tu pries quand la nuit tombe
Mon enfant, mon enfant
Si tu ne fleuris pas les tombes
Mais chéris les absents
Si tu as peur de la bombe
Et du ciel trop grand
Si tu parles à ton ombre
De temps en temps

Si tu aimes la marée basse
Mon enfant, mon enfant
Le soleil sur la terrasse
Et la lune sous le vent
Si l'on perd souvent ta trace
Dès qu' arrive le printemps
Si la vie te dépasse
Passe mon enfant

Ca n'est pas ta faute
C'est Ton héritage
Et ce sera pire encore
Quand tu auras mon âge
Ca n'est pas ta faute
C'est ta chair, ton sang
Il va falloir faire avec
Ou plutôt sans

Si tu oublies les prénoms
Les adresses et les âges
Mais presque jamais le son
D'une voix, un visage
Si tu aimes ce qui est bon
Si tu vois des mirages
Si tu préfères Paris
Quand vient l'orage

Si tu aimes les goûts amers
Et les hivers tout blancs
Si tu aimes les derniers verres
Et les mystères troublants
Si tu aimes sentir la terre
Et jaillir le volcan
Si tu as peur du vide
Vide mon enfant

Ca n'est pas ta faute
C'est Ton héritage
Et ce sera pire encore
Quand tu auras mon âge
Ca n'est pas ta faute
C'est ta chair, ton sang
Il va falloir faire avec
Ou plutôt sans

Si tu aimes partir avant
Mon enfant, mon enfant
Avant que l'autre s'éveille
Avant qu'il te laisse en plan
Si tu as peur du sommeil
Et que passe le temps
Si tu aimes l'automne vermeil
Merveille rouge sang

Si tu as peur de la foule
Mais supporte les gens
Si tes idéaux s'écroulent
Le soir de tes 20 ans
Et si tout se déroule
Jamais comme dans tes plans
Si tu n'es qu'une pierre qui roule
Roule mon enfant

Ca n'est pas ta faute
C'est Ton héritage
Et ça sera pire encore
Quand tu auras mon âge
Ca n'est pas ta faute
C'est ta chair, ton sang
Il va falloir faire avec
Ou plutôt sans

Mon enfant...Mon enfant...


Dernière édition par Nine le Mar 22 Juin - 1:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9689
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: ET DIEU CREA ........   Mar 8 Juin - 11:52

Avant d'être Maman ...



Je mangeais ma nourriture chaude, à l’heure que je voulais,
Mes habits étaient propres et bien repassés,
Je pouvais discuter au téléphone pendant des heures sans aucun souci.

Avant d’être maman …

Je me couchais tard, aussi tard que je voulais et jamais je ne m’inquiétais
d’être réveillée la nuit.
Je prenais soin de mes cheveux, j’avais de beaux et longs ongles,

Ma maison était très propre, je ne devais pas enjamber
tous ces jouets oubliés partout.

Avant d’être maman …

Je ne me demandais pas si mes plantes étaient vénéneuses ou pas.
Je ne pensais pas au danger d’un escalier ou des coins de meubles.
Je ne passais pas mon temps en rendez-vous mensuels chez le médecin,
Je ne pensais même pas au mot « vaccin ».

Avant d’être maman …

Je ne devais pas nettoyer la nourriture sur le sol,
ni nettoyer des traces de petits doigts sur mes verres et les murs.
J’avais le contrôle total de mes pensées, de mon corps et de mon physique,
Je dormais toute la nuit et les week-ends, c’était le repos total.

Avant d’être maman …

Les pleurs d’un enfant pendant une consultation ne me touchaient pas.
Je n’ai jamais dû retenir mes larmes
parce qu’on allait faire une piqûre dans une petite jambe.

Avant d’être maman …

Je n’ai jamais eu la gorge nouée en regardant ces yeux
tout en larmes et ce petit visage tout sale.
Je ne connaissais pas la joie profonde de recevoir un simple regard.
Je ne passais pas des heures à regarder l’innocence dormir dans un berceau.
Je n’ai jamais pris dans mes bras un bébé endormi
uniquement parce que je ne voulais pas le sentir loin de moi.


Avant d’être maman …

Je n’ai jamais eu mon cœur brisé parce que
je ne pouvais pas calmer la douleur d’un enfant.
Je n’ai jamais imaginé que je pouvais aimer quelqu’un de cette façon.
Je n’ai jamais imaginé aimer quelqu’un plus que moi.

Avant d’être maman …

Je ne connaissais pas le sentiment d’avoir le cœur en dehors du cœur.
Je ne connaissais pas la merveilleuse sensation de nourrir un bébé affamé.
Je ne connaissais pas la proximité infinie entre mère et fille.
Je ne savais pas que quelque chose de si petit pouvait me faire sentir aussi importante.

Avant d’être maman …

Je n’imaginais pas autant d’amour, de tendresse, de chaleur.
Je n’imaginais pas l’immense sensation d’être mère,
Je ne savais pas que j’étais capable d’avoir autant de sentiments.
Aujourd’hui, je n’imagine pas ma vie sans ce sourire malin,
sans toutes ces traces de chocolat sur les murs, sans l’odeur de la pureté

Sans écouter ce petit mot court et long à la fois …
MAMAN

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 13171
Age : 67
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: ET DIEU CREA ........   Lun 12 Juil - 12:50

Pourquoi les bébés sourient ?
Un bébé souriant n'est pas forcément un bébé heureux.



Lundi 12 Juillet 2010

Avant, je croyais que mon bébé souriait parce qu'il était heureux.

C'était l'année dernière. Isaiah, à deux mois, s'est mis à sourire comme s'il essayait de gober des mouches –la bouche grande ouverte, les yeux plissés, la langue pendante. Il a fini par séduire de parfaits étrangers, qui se trouvaient être de futurs grands-parents. Ce n'était pas juste un bébé content: c'était une caricature de bébé heureux.

Et puis je me suis mis à lire des revues sur la psychologie du développement, et j'ai découvert que les passants qui roucoulent «qu'il est heureux ce bébé» se mettent peut-être totalement le doigt dans l'œil. Il se peut que je sois moi-même à côté de la plaque. Le pourquoi et le comment du sourire des bébés est un sujet digne à première vue d'une blague universitaire, mais qui se révèle au final étrangement intéressant. Les recherches suggèrent que le sourire des bébés, au moins après les six premiers mois, peut s'avérer tout aussi social qu'émotionnel. Le sourire peut être notre manière de commencer à communiquer sur le monde qui nous entoure, plutôt qu'une façon d'exprimer ce qui se passe dans notre for intérieur.

J'avais toujours considéré le sourire comme une fenêtre ouvrant sur le monde d'Isaiah. Alors qu'en fait, il l'utilise justement pour escalader la mienne. L'opinion longtemps dominante au sujet des expressions faciales, la théorie des émotions discrètes, estime que certaines émotions sont innées et exprimées de manières claires et définies. Elle juge que le sourire des enfants reflète une émotion intérieure. Vous êtes content, donc vous souriez. «Le sourire était considéré comme l'expression d'une émotion supposément intégrée», explique Susan Jones, professeur de psychologie de l'Indiana University.



Le sourire, un signal social ?

Mais les recherches des vingt dernières années ont révélé que ce n'était pas si simple. Le sourire se développe en général entre six et huit semaines, alors que le bébé passe son temps à regarder des visages et que son champ de vision s'élargit pour englober le visage entier, plus seulement les yeux. On ne sait pas clairement s'il existe une quelconque émotion au fond de ces tout premiers sourires, ni s'ils signifient quoi que ce soit pour le nourrisson.

Pour Daniel Messinger, professeur de psychologie à l'université de Miami, ces premiers sourires enseignent au bébé les associations positives rattachées aux sourires que nous, les adultes, ressentons déjà. Apprendre à sourire-et apprendre ce qu'un sourire veut dire-est un processus, un peu comme apprendre à marcher. «Pour moi, le sourire est un signal social» établit Messinger. «Je pense vraiment que les bébés apprennent ce qu'est la joie en la partageant avec quelqu'un d'autre». En d'autres termes, le sourire n'est peut-être pas tant l'expression d'un état préexistant qu'un chemin que nous empruntons pour parvenir à cet état.

Les psychologues du développement ont analysé, image par image, les différents sourires des bébés affichés dans des circonstances différentes. Les bébés sourient en remontant les pommettes et en plissant les yeux (le fameux sourire de Duchenne, du nom du médecin français du XIXe siècle qui utilisa les têtes de criminels exécutés pour reconstituer la mécanique du sourire) quand ils sont très concentrés et émotionnellement impliqués. Les sourires bouche ouverte sont davantage susceptibles d'être espiègles. Les sourires simples -bouche fermée, sans que les joues ne remontent- sont de timides avancées vers l'interaction.



La modulation des sourires s'apprend
Une fois qu'ils en maîtrisent les variations, les bébés troquent les premiers échanges de sourires contre des formes plus sophistiquées de communication. Ils coordonnent leur regard à celui de l'autre: c'est l'attention conjointe. Cela se produit quand nous avons pour la première fois des tâches et des objectifs en tandem avec d'autres personnes -point critique du développement, qui suscite un immense intérêt et de nombreuses recherches en psychologie contemporaine.

Les bébés déclenchent une attention conjointe en souriant à un objet -un nouveau jouet, par exemple- puis en déplaçant ce sourire vers une personne. Ces «sourires anticipatoires» apparaissent généralement entre 8 et 12 mois. Pour Isaiah, beaucoup de ces sourires impliquaient la girouette en forme de cochon ailé en bas de la rue -indéniablement le genre d'objet qui requiert l'appréciation d'une autre personne.

Les preuves sont de plus en plus nombreuses que ces sourires anticipatoires sont une étape cruciale du développement du bébé -c'est le moment où il commence à prendre conscience de son monde social. Ils marquent l'avènement d'une nouvelle étape cognitive unique: le partage d'une émotion avec quelqu'un d'autre au sujet d'un élément étranger (une girouette en forme de cochon ailé, naturellement).

Image du Blog chezmanima.centerblog.net
Source : chezmanima.centerblog.net sur centerblog.

Un bébé souriant sera, souvent, un enfant sociable

Un sourire anticipatoire ne reflète pas n'importe quelle émotion: c'est une émotion positive. Et curieusement, le niveau de sourire anticipatoire d'un bébé -l'intérêt qu'il éprouve à partager des expériences positives- semble présager de son comportement social futur. Une étude longitudinale publiée l'année dernière a mesuré les sourires d'un groupe de nourrissons lors de plusieurs étapes de leur petite enfance. Fait étonnant, les niveaux de sourires anticipatoires à neuf mois prédisaient avec justesse l'expressivité et la compétence sociales -pour l'essentiel, la capacité et le penchant à aller vers les autres- à 30 mois, presque deux ans plus tard.

Considéré de cette perspective, le sourire nous prépare à nous intégrer à la société. Comme l'a écrit Messinger: «Affecter et être touché par l'expression d'émotions positives du parent peut conduire les nourrissons à considérer le bonheur des autres comme essentiel à leur propre bonheur.» C'est une idée à la fois convaincante et émouvante, et en y réfléchissant, j'en suis venu à revoir ma façon d'envisager les sourires d'Isaiah. Peut-être ne souriait-il pas parce qu'il était heureux, mais parce que moi, je l'étais. Et, finalement, cela suffisait à son bonheur.

Nicholas Day / Traduit par Bérengère Viennot

Nicholas Day est un rédacteur free lance basé à New Haven, Connecticut

http://www.slate.fr/story/24307/pourquoi-les-bebes-sourient
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9689
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: ET DIEU CREA ........   Ven 12 Nov - 1:39

LEGENDE DU TALMUD



lorsqu'un enfant nait
il possède encore le savoir ultime
de ses vies antérieures.
C'est alors qu'un ange apparait
et lui enjoint de tenir ce savoir secret.
L'ange pose son doigt sur la lèvre de l'enfant
et à cet instant précis
le bébé oublie tout pour entrer dans la vie.
Du geste de l'ange
il reste une trace
le petit creux
qui dessine un fossé
entre
notre lèvre supérieure et la base de notre nez.
Alors seulement
il peut pousser
son premier cri

...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9689
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: ET DIEU CREA ........   Ven 12 Nov - 1:52



O ma mère et ma nourrice !
Toi dont l'âme protectrice
Me fit des jours composés
Avec un bonheur si rare,
Et qui ne me fus avare
Ni de lait ni de baisers !

Théodore de Banville
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9689
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: ET DIEU CREA ........   Ven 12 Nov - 2:09

Les légendes autour de la naissance



N’avez-vous jamais entendu dire qu’un garçon naissait dans les choux
et les filles dans les roses ?


Cette histoire, qui n’est pas la seule fable liée à la naissance,
servait à nos aïeuls à se faciliter la tâche quand un enfant,
plein de curiosité et de naïveté, lui posait la question « mais d’où vient on ? ».

A l’époque, les mœurs étaient moins libérés qu’aujourd’hui
et il n’était pas d’usage d’expliquer le principe de la sexualité aux enfants,
voire même aux adolescents.

En France, dans la région de l’Alsace, par exemple,
une autre légende est perpétuée depuis la bouche des grand-mères
jusqu’aux oreilles de leurs petits enfants.

Ainsi, les enfants alsaciens viendraient du « puits à enfants ».
Les âmes des enfants demeurent dans ces puits,
également reconnus pour leur vertu de fertilité,
en attendant d’être incarnés dans un corps de nouveau né.

La Cathédrale de Strasbourg est connue pour posséder un puits à enfants,
appelé « Taufbrunnen » (« puits à baptiser » en langue germanique).
Un lac souterrain sous plomberait le monument,
sur lequel naviguerait sur son embarcation un gnome avec une longue barbe blanche.
Les femmes souhaitant tomber enceinte passeraient commande
au puits en lui murmurant leur désir,
puis le gnome choisissait le bébé en attrapant à l’aide de son épuisette
l’âme de celui qui allait naître.

C’est à ce moment là que la fameuse cigogne,
à qui l’on attribue une mission plus importante dans sa légende « grand public »,
entre en scène pour transporter le bébé du puits à enfants vers on nouveau foyer.

Son rôle ici ne limite qu’à l’acheminement du « colis » d’un point à un autre.
Elle est même remplacée par un chat selon les localités.

Alors que dans la légende bien plus diffusée,
la cigogne accomplit un travail de coursier mais aussi de sélection des bébés
pour ne surtout pas livrer ces derniers à une mauvaise destination.
Ce qui impute à la cigogne une sacrée responsabilité !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ET DIEU CREA ........   

Revenir en haut Aller en bas
 
ET DIEU CREA ........
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Collier d'ambre: danger??
» ET DIEU CREA ........
» Je fais toujours les choses qui [...] plaisent [à Dieu]. — Jean 8:29.
» Rejetons les paroles sans valeurs de ce monde éloigné de Dieu
» Inviter à Dieu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
H A R M O N Y :: LA PLUME EST LA LANGUE DE L'AME :: ESSAIS, CONTES ET LEGENDES-
Sauter vers: