H A R M O N Y


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 CRISE DE LA FICTION TELE FRANCAISE

Aller en bas 
AuteurMessage
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 10433
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: CRISE DE LA FICTION TELE FRANCAISE   Lun 21 Sep - 20:37

la fiction française à la diète



Enguérand RENAULT
Le Figaro

Frédéric Mitterrand est intervenu samedi, lors d'un débat organisédans le cadre du 11e Festival de la fiction à La Rochelle.

Le secteur fait face à une double crise :
baisse de l'audience et du financement.
Les pouvoirs publics cherchent de nouvelles recettes pour soutenir la création.

L'année 2010 sera ter­­­rible pour les producteurs de fiction française, a prévenu Patrice Duhamel, directeur général de France Télévisions, à l'occasion du Festival de la fiction qui s'est tenu jusqu'à samedi à La Rochelle.
Du sang et des larmes.

Les créations hexagonales sont confrontées à une double crise.
Une crise d'audience et une crise de financement.«Rien n'est rentable en fiction française. Aucun format, ni le 90 minutes ni le 52 minutes, n'attire les annonceurs»,
explique Laurent Storch, di­recteur général adjoint en charge des programmes de TF1.

Selon des estimations de producteurs, une fiction de 90 minutes coûte environ 1,8 million d'euros à produire et ne rapporte qu'environ 0,8 à 1,2 million d'euros de recettes publicitaires. Au final,
un trou important pour le diffuseur à chaque prime time consacré à la fiction française.

Du coup, en cette période de crise, les diffuseurs privés comme TF1 et M6 font profil bas. Parce qu'il a fi­nalement signé les accords inter­professionnels sur les quotas de production,«le groupe M6 est contractuellement obligé d'augmenter son financement en œuvres patrimoniales françaises de 17 millions d'eu­ros» cette année, explique Bibiane Godefroy, responsable des programmes de M6.

«Le financement de la fiction française est assuré» , ajoute-t-elle.

Mettre plus d'argent dans les fictions françaises, oui, les mettre en prime time, non. M6 a annoncé que les séries américaines, très rentables d'un point de vue publicitaire, remplieraient quatre prime time par se­maine.
La fiction française sera plu­tôt placée en access ou dans une nouvelle case de 13 h 10.

Prévisible manque à gagner

Mais c'est en ce qui concerne TF1 que l'inquiétude grandit. Du fait de ses quotas, la chaîne doit consacrer 12,5 % de ses recettes publicitaires à la production française. Soit environ 170 millions d'euros l'an dernier.
Or, si les recettes publicitaires de TF1 baissent de 12 à 15 % en 2009, comme cela est prévu, l'argent consacré à la production française baissera mécaniquement d'autant en 2010. Voire plus.
En effet, une clause des accords conclus entre TF1 et les producteurs français - et qui sera révélée dans les prochains jours par la publication des décrets officialisant ces accords - stipule qu'en cas de recul des recettes publicitaires de plus de 10 % (ce qui est très probable), TF1 pourrait décaler d'un an 50 % de ses obligations. Le manque à gagner pourrait donc dé­passer les 80 millions d'euros !

Heureusement, il reste France Télévisions. En 2009, le groupe audiovisuel public va consacrer 262 millions d'euros à la production de fiction française, un chiffre qui montera à près de 292 millions d'euros en 2012.
«Le problème, souligne Patrice Duhamel, c'est que France Télévisions représentera à cette date plus de la moitié du financement de la fiction française.»
Ce n'est pas sain.

À la recherche de nouvelles sources de financement, les pouvoirs publics suggèrent de mettre à contribution les fournisseurs Internet et les moteurs de recherche comme Google.
Autre idée de nouveau sur la table,
taxer les fabricants de produits bruns :
téléviseurs, lecteurs de DVD afin d'alimenter un fonds de soutien à la production française.

Pour atténuer les effets de la crise, Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture, est venu à La Rochelle assurer les producteurs du soutien de l'État,
notamment via le fonds de soutien du Centre national de la cinématographie.


Dernière édition par Nine le Mar 22 Sep - 1:41, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 10433
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: CRISE DE LA FICTION TELE FRANCAISE   Mar 22 Sep - 0:37

La 11ème édition du festival de la fiction TV s'intéresse cette année aux œuvres audiovisuelles québecoises et africaines.