H A R M O N Y


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 NINE : 8 et Demi version comédie musicale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 12808
Age : 66
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: NINE : 8 et Demi version comédie musicale   Jeu 27 Aoû - 15:57

Réalisateur, chorégraphe et metteur en scène, Rob Marshall ou l’Homme 3 en 1, fort du succès de la grande comédie musicale Chicago, récompensée par six Oscars en 2002, remet ça dans un nouveau musical intitulée Nine.




Inspirée de la pièce de l’Italien Mario Fratti (qui inspira en 1963 le film Huit Et Demi de Frederico Fellini), la pièce Nine, écrite par Arthur Kopit et dont la musique était confiée au musicien Maury Yeston, fit trembler Broadway.

20 ans après les premiers shows à Broadway, Nine est de retour à croire qu’on ne s’en lasse pas…
Après le succès du premier spectacle de Tommy Tune, emportant Cinq Oscars avec la participation de Raul Julia, Liliane Montevecchi et Anita Morris, Nine revient en quelque sorte en 2002, dans un film s’inspirant de l’histoire originale.

La prochaine version de Nine sera donc sous la direction de Rob Marshall, accompagné de son équipier dans Chicago Harvey Weinstein et son frère Bob, qui eux prendront en charge le scénario. Pour ce qui est de la musique, on retrouvera normalement, et ça semble évident, les morceaux du talentueux Maury Yeston, compositeur de l’original.

Il semblerait d’ailleurs qu’Arthur Kopit e t Yeston aient donné leurs droits à KMC production, et soient en pleines négociations pour participer à la réalisation du film en tant que co-producteurs exécutifs.

Pour le moment le choix du casting n’a pas encore été fait, un choix de casting qui s’avèrerait difficile selon Marshall, qui souhaite voir jouer dans sa comédie musicale des acteurs à la hauteur du spectacle. Si les complications persistent, le tournage ne pourrait commencer qu’en 2009…

Il va encore falloir patienter pour voir le résultat, qui risque sûrement d’être un carton, mais d’ici là remettez-vous donc dans le bain avec Chicago, qui vous donnera une sorte d’avant-goût de ce qui pourrait vous attendre.

C.G (13 Avril 2007 – Avec Variety)


Dernière édition par liliane le Jeu 27 Aoû - 16:46, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 12808
Age : 66
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: NINE : 8 et Demi version comédie musicale   Jeu 27 Aoû - 16:14

NINE





Un film de Rob Marshall

Titre original : NINE (Etats-Unis)
Genre : Musique
Distributeur : SND
Sortie en salles en Février 2010
Année de production : 2009



Casting :

Daniel Day-lewis : Guido Contini

Judi Dench : Liliane La Fleur

Kate Hudson : Acteur Principal

Marion Cotillard : Luisa Contini

Nicole Kidman, Penelope Cruz, Sofia Loren, Stacy Ferguson



LE THEME :

Cette comédie musicale est adaptée de la pièce écrite par Arthur Kopit et datant de 1982, elle-même inspirée du film Huit Et Demi de Federico Fellini. Michael Tolkin et le regretté Anthony Minghella signent cette adaptation. Le tournage commencera le 10 octobre en Grande-Bretagne.



Le personnage principal de cette histoire, le réalisateur Guido Contini (Daniel Day-lewis), prépare son dernier film, tout en essayant de gérer les nombreuses femmes de sa vie. Kate Hudson, dans le rôle de Stephanie, une journaliste de mode travaillant en Italie, sera l’une d’entre elles. Elle rejoint Marion Cotillard (qui joue la femme de Contini), Penelope Cruz (sa maîtresse), Nicole Kidman (sa muse), Judi Dench (sa confidente), et Sophia Loren (sa mère).



Kate Hudson aura même droit à sa chanson à elle, écrite par le compositeur Maury Yeston. Rob Marshall a déclaré qu’elle est une chanteuse et une danseuse très talentueuse. Il ne se serait cependant pas prononcé sur ses talents d’actrice. Un oubli sans doute.




http://www.commeaucinema.com/film/nine,90878
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 12808
Age : 66
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: NINE : 8 et Demi version comédie musicale   Jeu 3 Sep - 11:49



Penelope Cruz, autre vedette du fim.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 12808
Age : 66
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: NINE : 8 et Demi version comédie musicale   Sam 14 Nov - 13:26

Quand Kate Hudson joue sa chanteuse dans "Nine", c'est très impressionnant !





Les producteurs de Nine ne se sont pas trompés en préférant Kate Hudson à Sienna Miller ou Anne Hathaway pour tenir le rôle principal de la célèbre comédie musicale de Broadway, adaptée cette fois-ci à l'écran ! Dans le premier clip tiré du film, "Cinema Italiano", l'actrice prouve qu'elle n'a rien à envier aux meneuses de revue et autres chanteuses professionnelles, menant parfaitement bien la danse avec son partenaire Daniel Day Lewis !
Kate interprète le premier rôle, celui d'une journaliste de Vogue, mais partagera la vedette avec d'autres stars, comme Penelope Cruz , Sophia Loren , Judi Dench et d'autres actrices déjà habituées à pousser la chansonnette devant la caméra, comme Nicole Kidman dans Moulin-Rouge et Marion Cotillard dans la Môme . Avec un tel casting et de tels partenaires, Kate ne pouvait vraiment pas faire de fausses notes !

http://people.premiere.fr/News-videos/VIDEO-Quand-Kate-Hudson-joue-sa-chanteuse-dans-Nine-c-est-tres-impressionnant-/(gid)/2127212
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 12808
Age : 66
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: NINE : 8 et Demi version comédie musicale   Dim 3 Jan - 17:08

Neuf en choeur
par Martin Gignac


© Alliance Vivafilm
Le réalisateur de «Chicago» demeure enfermé dans le passé avec «Nine», un autre drame musical où il s'intéresse aux tourments d'un cinéaste prisonnier des affres des femmes de sa vie. Du flafla, de belles comédiennes et d'éloquents chants qui, sans bouleverser l'univers cinématographique américain, s'avèrent souvent irrésistibles.

Guido Contini (Daniel Day-Lewis) est un metteur en scène réputé qui vit une crise existentielle, artistique et personnelle pendant l'élaboration de son neuvième film. Tiraillé entre sa femme (Marion Cotillard) et sa maîtresse (Penélope Cruz), entre son travail et ses fantasmes, il décide de s'isoler, repensant à son enfance, cherchant le meilleur chemin pour s'en sortir sans boire la tasse.

L'histoire sonne une cloche quelque part? Bien entendu! Il s'agit d'une transposition cinématographique d'une pièce présentée en 1982, qui était elle-même adaptée d'un livre d'Arthur Kopit, qui s'était inspiré d'un ouvrage de Mario Fratti qui, de son côté, lorgnait vers le légendaire «8½» de Fellini! Il ne faudrait toutefois pas se baser sur ce chef-d'oeuvre et en tirer des comparaisons, ce qui serait injuste envers le long métrage de Rob Marshall.

Surtout que le moment de l'année est propice pour faire bonne figure dans la récolte annuelle de prix et, ultimement, susciter des attentes et des envies de la part du public. Comment peut-il en être autrement avec une distribution étincelante qui comprend, outre Daniel Day-Lewis, Marion Cotillard et Penélope Cruz, les noms de Nicole Kidman, Judi Dench, Kate Hudson, Sophia Loren et Fergie? Ce serait peut-être la pire chose à faire. Rob Marshall n'est pas Bob Fosse, et si «Nine» est nettement plus intéressant que ses «Chicago» et «Memoirs of a Geisha», il n'en demeure pas moins que le récit ne s'apparente à rien de majeur ou de grandiose.

Partant d'un scénario complexe, l'ancien chorégraphe simplifie à outrance le propos avec son montage aéré qui n'est tout de même pas piqué des vers. Le texte, véhément, s'intéresse à la condition de l'artiste, son douloureux processus de création, sa folie et ses doutes. Le tout s'alimente de son passé et de son présent, de ses rêves et de ses chimères, laissant en place un antihéros vibrant et cohérant, sauf lors de la conclusion trop conventionnelle et gentille, imitant presque celle de Tiger Woods face à son sport.

Dans le rôle titre, Daniel Day-Lewis assure brillamment sans trop se caricaturer. Il connaît ce rôle par coeur et il campe le parfait enjôleur. La construction dramaturgique met tour à tour en vedette chacun des personnages féminins, et si certaines figures n'impressionnent guère (Loren, Kidman), il y aura toujours une craquante Marion Cotillard pour amener l'émotion (et faire dévier la tangente vers la plus attendue scène de ménage), Penélope Cruz pour offrir un strip-tease qui ne laissera personne indifférent et le tandem Fergie et Kate Hudson qui assurent pleinement leurs représentations métaphoriques

Contrairement à un «Moulin Rouge» ou «Les chansons d'amour», ce sont les numéros musicaux qui dictent le pas sur l'ensemble et non le contraire. L'exercice s'articule autour d'intéressantes chorégraphies et d'air entraînants. Malheureusement les paroles sont faibles et banales, dénaturant par la même occasion les efforts consentis. Les plus nostalgiques se rappelleront cependant que les classiques de la comédie musicale ne s'appuyaient pas toujours sur une prose soignée ou séduisante, mais sur la magie véhiculée et le souffle de prestidigitation du réalisateur, des mandats que s'acquittent honorablement Marshall.

À une période étonnement faible en œuvres majeures qui peuvent revendiquer des Oscars, cela ne serait pas surprenant que «Nine» se faufile dans les catégories de pointes. Si le décevant «Chicago» y est arrivé, pourquoi pas ce conte pour adultes où les femmes d'un esprit tourmenté se manifestent sous les yeux du spectateur? Cela serait bien entendu injuste car il y a eu de meilleures productions américaines, sauf que la compétition est tellement faible que ça ne surprendrait personne. Il s'agit tout de même d'un envoûtant divertissement orné du sceau d'Hollywood, qui ne répond pas toujours aux attentes (pourquoi en avoir?), mais qui agrémente après une messe de minuit et/ou un réveillon.

http://www.lecinema.ca/critique/1743/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 12808
Age : 66
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: NINE : 8 et Demi version comédie musicale   Mer 20 Jan - 0:21

SORTIE DU FILM EN FRANCE LE 3 MARS

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: NINE : 8 et Demi version comédie musicale   

Revenir en haut Aller en bas
 
NINE : 8 et Demi version comédie musicale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» NINE : 8 et Demi version comédie musicale
» Une Comédie musicale à Dijon?
» comédie musicale - festival autour de la vie durant la seconde guerre mondiale - we du 17/18 mai
» High School Musical
» Natalie Wood

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
H A R M O N Y :: LE CINEMA : UN OEIL OUVERT SUR LE MONDE :: COUPS DE COEUR :: FILMS-
Sauter vers: