H A R M O N Y


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 AMY WINEHOUSE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bridget

avatar

Féminin Nombre de messages : 2383
Age : 65
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: AMY WINEHOUSE   Dim 9 Aoû - 2:32

.

AMY WINEHOUSE











Elue « meilleure chanteuse de l'année » lors des récents Brit Awards ( 2007 ), Amy Winehouse est déjà une star outre-Manche.
Les raisons ne manquent pas de la considérer comme un phénomène.


Cette jeune femme juive des quartiers nord de Londres se vit comme l'héritière décomplexée des grandes divas blacks jazz et blues, comme Sarah Vaughan ou Etta James.










Forte tête, drôle, sexy, elle ne manque pas une occasion d'épingler la concurrence, à commencer par Madonna (« complètement has been »). Surtout, Amy Winehouse est une chanteuse moderne qui joue de tous les échos du passé sans jamais opter pour la nostalgie.


Son premier album, Frank, publié en 2003, mêlait avec aplomb l'inspiration jazz et les orchestrations hip-hop.
Celui-ci la propulse dans une autre dimension.

Back to black, hommage à l'énergie de la pop noire des années 60 et aux torch songs mélancoliques de Dinah Washington ou de Dusty Springfield, est une réussite (presque) de bout en bout.


Les arrangements, signés par deux producteurs de la génération électro-rap, Salaam Remi et Mark Ronson, sont aussi subtils qu'efficaces et offrent un écrin très classe à la voix démente de la chanteuse (âgée d'à peine 23 ans) et à ses confessions d'une intimité troublante, tantôt drôles, tantôt grinçantes.

Laurent Rigoulet

Telerama n° 2983 - 17 mars 2007







Biographie


Amy Jade Winehouse (née le 14 septembre 1983[1]) est une chanteuse britannique, auteur, compositrice et interprète, connue pour sa voix old school associée à celles d'Ella Fitzgerald, Sarah Vaughan ou encore Dinah Washington. Sa musique est un mélange de styles dans la veine du son Motown comme le jazz, le blues ou encore la soul.


En 2003, Amy Winehouse publie son premier album, Frank. Il rencontre un bon succès commercial et un bon accueil critique en Grande-Bretagne. Il reçoit une nomination pour le prix Mercury. En 2006, son second album intitulé Back to Black reçoit six nominations au Grammy Award et remporte cinq prix.


Elle remporte ainsi trois des quatre prix les plus importants dont : Meilleure nouvelle artiste, Album de l'année et Chanson de l'année. Le 14 février 2007, elle remporte le Brit Award de la meilleure artiste féminine britannique et reçoit une nomination pour le meilleur album britannique.


Elle remporte le Prix Ivor Novello à trois reprises : en 2004, pour la meilleure chanson contemporaine (musique et textes) pour Stronger Than Me, en 2007, pour la meilleure chanson contemporaine pour Rehab et en 2008 pour la meilleure chanson et la musique des textes de Love Is A Losing Game.








Amy Winehouse a également attiré l'attention des médias pour son look, notamment sa coiffure, et a inspiré plusieurs designers de mode. La chanteuse connait des problèmes de toxicomanie et d'alcoolisme, largement relayés par les tabloïds depuis 2007. Elle et son mari auraient été impliqués dans des affaires judiciaires qui auraient conduit à l'annulation de concerts.


http://www.amywinehouse.com/


.


Dernière édition par Bridget le Mar 7 Déc - 21:06, édité 27 fois
Revenir en haut Aller en bas
Bridget

avatar

Féminin Nombre de messages : 2383
Age : 65
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: AMY WINEHOUSE   Dim 9 Aoû - 2:50

.
SAMEDI 8 AOÛT A PARTIR DE 23H25

A 23H25 // DOCU
HOLLYWOOD STORIES : AMY WINEHOUSE INEDIT








Portrait de la chanteuse anglaise qui connaît un franc succès avec son premier album, Frank, en 2003.

En 2006, Amy Winehouse revient avec son second succès, Back to Black.
Début 2007, elle reçoit un Brit Awards récompensant la "meilleure artiste féminine britannique".


Cet opus sort en France en mars 2007.
C'est-à-partir de ce moment que commence une série de concerts à travers le monde, ponctuée par divers scandales liés à la vie mouvementée de l'icône rock.

A 23H50 // CONCERT
AMY WINEHOUSE : LIVE AT PORCHESTER HALL 2008

Réservez votre soirée pour le concert intimiste d'Amy Winehouse !

La diva punk-soul dans le corps d'une baby-doll, tendance trash, à la voix chaude, enflamme la scène mythique au Porchester Hall de Londres, avec des sonorités soul, jazz et rock !

http://www.paris-premiere.fr/content/evenements/soiree_amy_winehouse/index.html





Amy Winehouse. Live at Porchester Hall

Réalisation : Phil Heyes (GB, 2007). 50 mn. Rediffusion.


Depuis deux ans, la plupart de ses concerts ratent, rotent, plantent.
Ce n'est plus la réincarnation de Sarah Vaughan qu'on vient voir sur scène, mais la nouvelle émule de Britney Spears au royaume des poupées toxico-trash.

Un corps en vrac, sans voix, dont les tabloïds accompagnent avec gourmandise le délabrement. En deux ans, la jeune femme a annulé deux fois Rock en Seine, s'est fait pincer avec du crack, a divorcé, s'est écroulée à chaque concert.


Ainsi visionne-t-on avec crainte ce show londonien de mars 2007, au Porchester Hall - crainte qu'un tel moment de grâce ne se reproduise plus jamais.
Certes, la diva soul vacille déjà un peu sur ses talons, à peine plus sobre qu'un tonneau de vin, mais la voix est là, intacte, c'est-à-dire raisonnablement fêlée.
Dans une ambiance très Cotton Club des années 30 - cuivres, swing rétro et doigts qui claquent -, Amy Winehouse enchaîne les morceaux de son deuxième album, Back to black, vendus à onze millions d'exemplaires dans le monde.


C'est chic et rocailleux, sans excès (un comble !), balancé en cinquante minutes chrono. Tatouée, provocante, sexy, elle cause peu entre les chansons (tant mieux, quand elle le fait, c'est Sagan mâtinée de Gainsbarre) et réserve sa gouaille à des compositions orchestrées jazz (Rehab, You know I'm no good...). Impeccable tour de chant, entre deux pas de côté.


Erwan Desplanques
Télérama n° 3108




FORMIDABLE le concert , je ne la conaissais si bien finalement , mais quelle personnalité et quel talent !!!


Quelques extraits Enjoy !

[center]Amy Winehouse - Back to Black (BBC One Sessions)
UK 3-8-07 Live at Porchseter Hall






Amy Winehouse - You Know I'm No Good Live










amy winehouse - take the box ( live BBC)




.


Dernière édition par Bridget le Mer 8 Déc - 12:24, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Bridget

avatar

Féminin Nombre de messages : 2383
Age : 65
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: AMY WINEHOUSE   Lun 10 Aoû - 0:55

.

Les divas déglinguées du rock : Amy Winehouse







Nous republions ici le portrait d'Amy Winehouse (par Hugo Cassavetti), qui avait donné lieu à la couverture de “Télérama” le 27 octobre 2007. En espérant que ce ne soit pas le dernier article enthousiaste à son propos...



« Ils ont tenté de m’envoyer en cure de désintox’, j’ai dit non, non, non » (They tried to make me go to rehab, I said no, no, no) »… Comment ne pas craquer pour Rehab, cette irrésistible pépite de soul music moderne chantée d’une voix sans âge mais d’une profondeur absolument magique par une drôle de brindille brune tatouée de 24 ans ?

A la radio, dans les supermarchés, à la une de la presse musicale ou à scandale, Amy Winehouse est partout. L’Anglaise incontrôlable et insaisissable, dont le franc-parler n’a d’égal que le penchant suicidaire pour l’excès, est la révélation de l’année. Puristes et grand public s’inclinent devant la classe du deuxième album ô combien fédérateur d’Amy Winehouse, Back to black, œuvre d’une artiste pourtant a priori à des lieues d’un modèle consensuel.




Amy Winehouse - Rehab
envoyé par wonderful-life1989. - Regardez plus de clips, en HD !



Cas isolé ?
Pas vraiment. Si, en 2007, on a assisté au triomphe des gentils dadais Christophe Willem et Mika, ce sont surtout les filles aux langues bien pendues, aux propos crus et aux looks et comportements non stéréotypés qui se sont imposées.


Nos Koxie ou Yelle hexagonales, avec leurs hymnes antimecs (Garçon, Je veux te voir) qui font fureur dans les cours de récréation ; la monumentale Américaine Beth Ditto, meneuse tout en chair et en gosier du groupe The Gossip, qui affiche ses rondeurs avec un bel aplomb ; ou encore Lily Allen et Kate Nash, impertinentes Britanniques à la tchatche venimeuse, ont envahi les ondes et les disques durs des iPod.


Le « girl power », jadis prôné par les préfabriquées Spice Girls, n’a jamais résonné aussi fort et rencontré un tel écho.


Ni victimes ni marionnettes, qu’elles soient d’authentiques artistes, des militantes féministes ou simplement de joyeuses opportunistes qui ont juste envie de s’amuser, ces filles refusent de mâcher leurs mots, de brider leurs sentiments.

Et donnent de la voix, mettant leurs envies ou leurs problèmes en avant, rendant aux paons mâles la monnaie de leur pièce.
Trente ans après la déflagration punk, ce sont aujourd’hui les femmes qui portent le flambeau de la provoc en parant leurs revendications d’habits soul, électro, dance ou rock.



Mais pourquoi la Winehouse sort-elle du lot, survole-t-elle ce raz de marée de suffragettes pop d’un genre nouveau ?



Dalida, vedette blessée consacrée, chantait, en 1980, à l’approche de la cinquantaine, Je suis toutes les femmes (« Je vis vos joies et vos mélodrames / Je suis sentimentale et parfois femme fatale aussi / Que l’on me condamne si mon cœur s’enflamme / Devant les projecteurs qui me visent en plein cœur / Chaque nuit »).


L’intrigante Amy pourrait en dire autant. Mieux : elle est aussi toutes les chanteuses, passées, présentes et à venir.
Toutes les femmes capitales, toutes les artistes majeures qui se sont emparées un jour d’un micro pour susurrer ou hurler leurs fêlures.






@photo Hedi Slimane Diary

Lorsque, à l’automne 2006, Amy Winehouse a spontanément rabattu le caquet de Bono (de U2), lancé dans une mégalomane tirade humaniste lors d’une cérémonie show-biz, d’un tonitruant « Ta gueule, on s’en tamponne ! » – autrement dit : ce que tout le monde ou presque pensait tout bas –, la jeune Anglaise à tête maquillée comme un camion volé a brillamment rappelé toutes celles qui, avant elle, soutenues par leur seul talent, ont combattu pour la reconnaissance d’un individualisme au féminin dans un univers essentiellement masculin.


Dans la voix bouleversante comme dans le regard à la fois défiant et craintif de cette fille de chauffeur de taxi londonien aux allures de rescapée d’un girl group des sixties (The Ronettes, The Shangri-Las, The Supremes…) défilent comme des fantômes près d’un siècle de divas vulnérables.


Depuis toujours, des filles aux caractères bien trempés ont exprimé en chanson leurs blessures, leurs doutes, leurs revendications et leur sexualité.


Dans le blues ou le jazz d’hier, certaines n’y allaient pas par quatre chemins pour se plaindre des performances de leurs partenaires et revendiquer leurs insatisfactions, leurs désirs.
Il suffit d’écouter le relativement explicite Don’t come too soon (« Ne viens pas trop vite », de Julia Lee, 1949), ou le très suggestif Big Long Slidin’ Thing – « Le long truc qui coulisse » n’est pas forcément un trombone –, de Dinah Washington (1954), pour s’en convaincre . mort de rire



Mais ces chansons aux textes semi-cryptés s’adressaient aux seuls adultes avertis, et pas vraiment au « grand public », lequel se repaissait alors plutôt d’inoffensives bluettes romantiques.


Billie Holiday, Edith Piaf, Nina Simone, Tina Turner, Janis Joplin, Sinéad O’Connor, Mary J. Blige…

Combien de femmes fracassées, abusées, dotées de voix inouïes, ont tenté d’exorciser leurs démons en chanson ?

Refusant de se reposer sur leur statut de stars adulées, elles ont ébranlé des générations d’auditeurs avec leur chant terrifiant et sublime, expression sans fard d’existences parfois insupportables.

La plupart (Billie Holiday, Edith Piaf, Janis Joplin), trop abîmées, sont mortes d’avoir exprimé si intensément leur mal-être.

Les autres (Nina Simone, Tina Turner, Sinéad O’Connor, Mary J. Blige) ont survécu, sauvées par l’amour, pour elles et pour leur art, et par la reconnaissance de leur talent.




@Photo Hedi Slimane Diary


Amy Winehouse n’a probablement pas souffert le millième de ce qu’ont enduré ces écrasantes aînées, victimes d’un temps où dominaient le racisme et l’inégalité des sexes, où le féminisme, encore, balbutiait.


Mais son désarroi, sa vie plombée par la dépression, la toxicomanie, l’alcoolisme et une relation romantique à l’excès avec son mari (« bad boy » Blake) n’en sont pas moins authentiques.

Tous ceux qui l’écoutent aujourd’hui, qu’ils compatissent ou s’identifient, entendent ce cri poignant dont il devient ensuite difficile de se passer…



A-t-elle seulement conscience de ce talent sidérant ?
Impossible de le savoir : elle ne donne plus aucune interview. Finalement, c’est Mark Ronson, le producteur-DJ prodige new-yorkais qui l’a encouragée à s’éloigner de la clique des aimables néocrooneuses jazz-pop (de Norah Jones à Katie Melua) auxquelles on l’avait associée à ses débuts, qui a le mieux défini l’art sauvage d’Amy Winehouse : « Elle a réintroduit l’esprit rock et rebelle dans la musique populaire. »


Hugo Cassavetti
Télérama n° 3015




Dernière édition par Bridget le Dim 24 Juil - 15:37, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Bridget

avatar

Féminin Nombre de messages : 2383
Age : 65
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: AMY WINEHOUSE   Lun 10 Aoû - 1:14

.
SPECIAL AMY WINEHOUSE M6




Dernière édition par Bridget le Dim 24 Juil - 15:47, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Bridget

avatar

Féminin Nombre de messages : 2383
Age : 65
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: AMY WINEHOUSE   Dim 30 Aoû - 15:22



;
Amy Winehouse, le retour !


La chanteuse est montée sur la scène du V Festival aux côtés du groupe The Specials. Un retour apprécié par le public, faisant oublier les huées suscitées lors de ses prestations passées.






Amy Winehouse a fait une apparition surprise au V Festival en Angleterre samedi 23 août. Elle a chanté You’re Wondering Now et Ghost Town avec le groupe ska The Specials.


Contrairement à l’année dernière où elle avait été huée par la foule, Amy Winehouse semblait de nouveau en pleine forme et ravie de partager la scène avec l’un de ses groupes préférés.


La chanteuse à la voix old school a passé une partie de l’année à Sainte Lucie pour se refaire une santé. Elle enregistre actuellement son troisième album, chez elle, à Londres. Elle avait commencé à composer lors de son séjour aux Caraïbes. Sa maison de disque n’avait pas du tout apprécié les influences reggae de ses nouveaux titres, lui sommant de revoir sa copie .....




Amy Winehouse - You're Wondering Now [feat. The Specials] 22/08 V Festival 2009



.


Dernière édition par Bridget le Mer 8 Déc - 12:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Bridget

avatar

Féminin Nombre de messages : 2383
Age : 65
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: AMY WINEHOUSE   Mar 7 Déc - 21:18



.
Amy Winehouse : de retour sur scène en décembre !






Amy Winehouse est de retour sur scène, mais en Russie.

Alors qu'un nouvel album est annoncé pour le début de l'année 2011, voilà qu'Amy Winehouse prépare une tournée, qui pourrait débuter dans le courant du mois de décembre de cette année. Serait-ce là le grand retour de la soul woman ?

Alors qu'elle a récemment fait son come-back sur la scène médiatique, grâce à sa collaboration dans la mode avec Fred Perry, Amy Winehouse ne compte pas s'arrêter là et semble être de retour sur le droit chemin.


Selon le journal britannique The Sun, la chanteuse devrait revenir sur scène pour quelques concerts, qui marqueraient ainsi son grand retour dans la musique après une longue pause silencieuse.

Et c'est en Russie, au mois de décembre, qu'elle devrait se produire avant de s'envoler pour le Brésil, où elle pourrait passer six jours en janvier.

source: newsdestars
Revenir en haut Aller en bas
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9611
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: AMY WINEHOUSE   Dim 2 Jan - 0:38

Amy Winehouse It's My Party
"Q : Soul Bossa Nostra"



Amy Winehouse chante la chanson « It's My Party ».
Cette chanson revêt donc un caractère exceptionnel.
Si la reprise est de très bonne qualité,
elle marque aussi le retour sur le devant de la scène de la chanteuse anglaise
Amy Winehouse.
Privilège pour Amy Winehouse puisque le titre « It's My Party »
est la première chanson écrite et produite par Quincy Jones
pour la chanteuse Lesley Gore en 1963.


http://www.artmony.biz/t3785-quincy-jones
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9611
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: AMY WINEHOUSE   Ven 7 Jan - 0:50

Amy Winehouse revient avec de nouvelles chansons



A l'occasion de sa participation au prochain Summer Soul Festival
Amy Winehouse a écrit de nouveaux titres.


Après avoir repris le chemin des studios pour enregistrer
un titre avec Quincy Jones et dans l'optique de ses prochaines dates au Brésil,
du 8 au 15 janvier dans le cadre du Summer Soul Festival,
Amy Winehouse aurait écrit de nouveaux morceaux,
s'il on en croit l'un de ses chanteurs, Zalon, qui a posté l'info sur son twitter :
"Le groupe répète pour la tournée brésilienne
! Soyez Prêts ! De nouvelles chansons !"

Une bonne nouvelle pour celle qui se retrouve plus souvent
en Une de la presse people en raison de ses frasques plutôt qu'en couverture
des magazines de musique.
Outre un concert privé donné en Russie en décembre dernier,
Amy retrouvera la scène au pays de la samba deux ans après son dernier live,
et près de quatre ans après son dernier effort, Back To Black.

Le Summer Soul Festival verra également la participation de Janelle Monae,
Instituto, André Frateschi, Mayer Hawthorne et Miranda Kassin.

Source Première fr.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 12976
Age : 66
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: AMY WINEHOUSE   Sam 29 Jan - 12:45

Amy Winehouse confirme sa présence dans un festival espagnol cet été


(Relaxnews) - La chanteuse britannique Amy Winehouse, qui a effectué en début d'année son retour sur scène au Brésil, jouera au festival Bilbao BBK live 2011 en Espagne aux côtés de Crystal Castles, The Chemical Brothers, Jack Johnson, The Black
Crowes et Coldplay.

L'artiste pourrait ainsi faire son grand retour sur le devant de la scène cette année. Amy Winehouse a connu un immense succès avec son album Back to Black en 2006. La diva soul a souvent défrayé les chroniques ces dernières années en raison de ses frasques et démêlés judiciaires.

http://www.citin.fr/musique/amy-winehouse-confirme-sa-presence-dans-un-festival-espagnol-cet-ete-2701.html
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 12976
Age : 66
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: AMY WINEHOUSE   Sam 23 Juil - 19:03



La chanteurse britannique de 27 ans Amy Winehouse aurait été retrouvée morte dans son appartement de Camden, au Nord de Londres, rapporte la chaine de télévision Sky News.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Bridget

avatar

Féminin Nombre de messages : 2383
Age : 65
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: AMY WINEHOUSE   Dim 24 Juil - 15:46




.


UNE VIE BRULEE










“We only said goodbye with words

I died a hundred times

You go back to her

And I go back to Black, black, black, black, black, black, black, I go back to I go back to”








.


Dernière édition par Bridget le Dim 24 Juil - 16:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Bridget

avatar

Féminin Nombre de messages : 2383
Age : 65
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: AMY WINEHOUSE   Dim 24 Juil - 16:11





.

]







Spéciale Amy Winehouse sur M6 et W9


Le groupe M6 rend hommage à Amy Winehouse en diffusant ce soir sur W9 et M6 des émissions consacrées à la star de la soul disparue tragiquement ce samedi 23 juillet.

Sur W9 dès 22h15 et sur M6 à 00h05 , Philippe Manoeuvre introduira le documentaire " Amy Winehouse , l'icône du 21ème siècle", retraçant la carrière de la diva, ses succès et ses excès.

Ce documentaire sur W9 sera suivi par le concert de la chanteuse donné en 2007 aux Eurockéennes de Belfort.



Ce soir à 00:05 sur M6




.




Dernière édition par Bridget le Ven 29 Juil - 23:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9611
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: AMY WINEHOUSE   Mer 27 Juil - 13:34

POUR AMY W...


Love is a loosing game !
... Why do I wish I never played
Oh what a mess we made
And now the final frame
Love Is A Losing Game ...
*********************

L'alcool tue, la drogue aussi ...
le poison le plus sûr et le plus lent
mais qui fait le plus mal aussi c'est :

LE MAL DE VIVRE


une petite dédicace à celle qui CHANTAIT
"I'am no good and Back to black,
love is just a loosing game !"

la petite sensation qui fait qu'on reconnait une artiste une vraie,
qui laisse son souffle court sur les sillons d'un CD ?
et si LADY DAY avait une petite fille serait elle AMY W. ?
Je crois bien que oui.


LE MAL DE VIVRE

Ça ne prévient pas quand ça arrive
Ça vient de loin
Ça c'est promené de rive en rive
La gueule en coin
Et puis un matin, au réveil
C'est presque rien
Mais c'est là, ça vous ensomeille
Au creux des reins

Le mal de vivre
Le mal de vivre
Qu'il faut bien vivre
Vaille que vivre

On peut le mettre en bandoulière
Ou comme un bijou à la main
Comme une fleur en boutonnière
Ou juste à la pointe du sein
C'est pas forcément la misère
C'est pas Valmy, c'est pas Verdun
Mais c'est des larmes aux paupières
Au jour qui meurt, au jour qui vient

Qu'on soit de Rome ou d'Amérique
Qu'on soit de Londres ou de Pékin
Qu'on soit d'Egypte ou bien d'Afrique
Ou de la porte Saint-Martin
On fait tous la même prière
On fait tous le même chemin
Qu'il est long lorsqu'il faut le faire
Avec son mal au creux des reins

Ils ont beau vouloir nous comprendre
Ceux qui nous viennent les mains nues
Nous ne voulons plus les entendre
On ne peut pas, on n'en peut plus
Et tous seuls dans le silence
D'une nuit qui n'en finit plus
Voilà que soudain on y pense
A ceux qui n'en sont pas revenus

Et sans prévenir, ça arrive
Ça vient de loin
Ça c'est promené de rive en rive
Le rire en coin
Et puis un matin, au réveil
C'est presque rien
Mais c'est là, ça vous émerveille
Au creux des reins

La joie de vivre
La joie de vivre
Oh, viens la vivre
Ta joie de vivre

BARBARA
le blues à la Française.


Nineartmony
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Bridget

avatar

Féminin Nombre de messages : 2383
Age : 65
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: AMY WINEHOUSE   Ven 29 Juil - 23:53


Samedi 30 juillet à 22h - ARTE


Samedi 23 juillet l’étoile filante Amy Winehouse a rejoint Janis Joplin, Jim Morrison, Jimi Hendrix... au firmament des stars du rock disparues à 27 ans.

A l’issue de la finale "Queens of Pop", ARTE diffuse un concert de la Queen of Soul Amy Winehouse.

Enregistré en mars 2007, après son triomphe aux Brit Awards où elle avait été consacrée meilleure chanteuse britannique 2007.




Ce concert confirme qu’Amy Winehouse était destinée à devenir "une grande", si elle n’avait choisi d’entrer dans la légende par la porte de l’autodestruction.

Elle enchaîne les morceaux, et les verres... mais sa voix est là, chaude et fêlée ; elle vacille, fragile et émouvante dans des morceaux déjà mythiques comme "Rehab", "Back To Black", "Take The Box", "Know You Now", "Tears Dry On Their Own", "You Know I'm No Good", "Just Friends"...


Réalisateur : Phil Heyes (Royaume-Uni, 2007, 51 minutes)

Coproduction : BBC, Universal



http://www.arte.tv/fr/4060104.html

Revenir en haut Aller en bas
Bridget

avatar

Féminin Nombre de messages : 2383
Age : 65
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: AMY WINEHOUSE   Dim 31 Juil - 17:14





.

AMY WINEHOUSE 1983 - 2011




Une Saison en enfer




La grande chanteuse de soul , disparue Samedi dernier , était plus connue pour ses excès que pour son immense talent . Grave erreur.......


par Nicolas Ungemuth



Amy Winehouse a dynamité et ridiculisé le R'n'B !




















.
Revenir en haut Aller en bas
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9611
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: AMY WINEHOUSE   Lun 8 Aoû - 12:56

REHAB
HOMMAGE DE COLPLAY A AMY W ..


le groupe anglais Coldplay qui a rendu hommage à sa compatriote
Amy Winehouse décédée le 23 juillet dernier.
A l'occasion du festival australien « Splendour In The Grass »,
Chris Martin a choisi d'interpréter quelques paroles de la diva soul,
« They try to make me go on a rehab »
en introduction de leur tube mélancolique « Fix You ».
Le public n'a pas manqué de reprendre en coeur la suite de la chanson
« No, no, no... »
Un hommage émouvant à la chanteuse qui a marqué sa génération par son style et sa voix.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 12976
Age : 66
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: AMY WINEHOUSE   Mer 14 Sep - 18:20



Merci Amy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: AMY WINEHOUSE   

Revenir en haut Aller en bas
 
AMY WINEHOUSE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» AMY WINEHOUSE
» Amy Winehouse dies aged 27

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
H A R M O N Y :: LA MUSIQUE ADOUCIT LES MOEURS :: TOUTE LA MUSIQUE QUE J'AIME.... :: BLUES AND FOLK :: BLUES - SOUL MUSIC-
Sauter vers: