H A R M O N Y


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'AUTOMNE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9692
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: L'AUTOMNE   Mar 8 Sep - 4:08

FOU D'AUTOMNE



" ...Sous le soleil exactement,
la place Dauphine est ocrée, les arbres se dénudent tendrement, comme s’ils voulaient que l’on s’habitue à cet entre-deux conduisant de l’été azuréen aux gris délavés de l’hiver.
Lumière fragile des jours qui meurent.
«Une extase douce, lente, intime, ensoleillée.
Une lumière élégiaque, murmurée, incarnée, amoureuse…»

Fou d’automne, Eric Reinhart a écrit ces phrases inspirées dans son dernier roman, Cendrillon. ..."

Il y a parfois des mots, des bribes de phrases ou de textes qui vous explosent au visage !
On en reste immobiles, comblés, un tableau figé dans le coeur...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9692
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: L'AUTOMNE   Mar 8 Sep - 4:48

LES SAISONS



C'était l'amour et c'était l'hiver
L'hiver et les sapins verts
C'était l'hiver et ses dangers divers
L'amour et ses revolvers
C'était l'amour et ses baisers légers
Sur les pentes enneigées
Le vingt-et-un mars, l'hiver est parti
L'amour aussi

C'était l'amour et c'était le printemps
Lilas mauves et lilas blancs
C'était l'amour, les jeux auxquels on joue
Croquer le nez, manger les joues
C'était l'amour et sa rime légère
Hypocrite et printanière
Le vingt-et-un juin, le printemps s'enfuit
L'amour aussi

C'était l'été, la jolie maison bourgeoise
Directement sur la plage
C'était l'été et, comme tu te baignais nue,
D'autres garçons sont venus
Tu riais, tu te laissais embrasser
Alors mon cœur s'est lassé
Fin septembre, l'été tourne court
Aussi l'amour

C'était l'amour et c'était l'automne
Dans le grand parc où frissonne
Parlant de nous, de nos baisers en allés
En marchant dans les allées
Disant de l'amour pour quelle raison
Ce n'est jamais la saison

Disant de l'amour pour quelle raison
Ce n'est jamais la saison

Alain Souchon
Album: Écoutez d'où ma peine vient
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9692
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: L'AUTOMNE   Ven 11 Sep - 1:34

LA RUSKA OU L'AUTOMNE FINLANDAIS



Ruska.

C’est par ce mot qu’on désigne cette période particulière de l’automne dans laquelle la Finlande se trouve actuellement plongée.
Un terme pas vraiment traduisible en français :

« ruska », mon dictionnaire français-finnois me donne :
« flamboiement des couleurs de la forêt en automne »
!

Un festival de couleurs automnales, donc. Des teintes vives, qui s’étirent du jaune au rouge foncé et qui donnent un éclat de brûlé aux feuilles.
Brûlées par le froid et le soleil.
Le phénomène commence à la sortie de l’été, et s’intensifie à mesure que les températures se rapprochent de la barre du zéro, et que les arbres n’ont pas encore eu le temps de se débarrasser de leurs feuilles.
Il est particulièrement intense en Laponie, qui connaît un changement de température plus rapide que les autres régions; c’est d’ailleurs, en ce moment, la destination la plus prisée des finlandais et en particulier des amateurs de randonnées colorées.
Mais ce qu’il y a de bien en Finlande c’est que les arbres sont partout et, si le phénomène est moins intense dans le sud du pays, on a vraiment l’impression d’assister à ce festival automnal.
Pas besoin d’aller en forêt, c’est ruska partout, dans l’archipel comme dans les rues de la ville.
L’ennui, c’est que ruska annonce aussi le début d’une période nettement moins réjouissante :

c’est le dernier moment avant l’arrivée du froid et de la pénombre, et de la période monochrome.

Dans quelques jours, les arbres seront totalement dénudés et le resteront pendant un sacré moment, jusqu’en Mai !

Mais là en Finlande la beauté de l'automne qui se reflète sur les lacs est magnifique!

Voilà une belle description intuitive à lire.

Rousseur d'automne

Par Ariane,
Guide du Jardin de Giverny C.Monnet

A Giverny ,
l'automne arrive comme un faux-monnayeur, avec ses valises pleines d'or et de rouille.

En Finlande, m'ont raconté deux visiteuses de Giverny, c'est la saison de la ruska. Elle débute à la mi-septembre et se prolonge pendant un mois, jusqu'à l'arrivée des grands vents de l'automne qui balayent les dernières feuilles des arbres.
Les Scandinaves aiment aller voir les arbres s'embraser.

La ruska est la pleine saison touristique, comme au Canada.
Les arbres prennent des teintes fabuleuses, tandis que des baies rouges se répandent au sol et forment un tapis écarlate qui répond aux feuilles des arbres.

Cela doit être beau, cette ruska,
et si proche puisqu'Helsinki n'est qu'à deux heures trente de vol de Paris...
C'est fou le pouvoir évocateur des mots.
En trois phrases les Finlandaises qui me parlaient de l'automne dans leur pays ont fait naître des images merveilleuses.

Quel mot magnifique, ruska...

Je ne sais pas si je verrai ce spectacle un jour, mais tout en marchant dans les rues de Giverny je rêve de cet ailleurs à peine évoqué.

L'herbe est toujours plus rousse dans le pré voisin,
même quand on vit dans un paysage qui fait beaucoup rêver, autre part sur la planète.



Dernière édition par Nine le Ven 11 Sep - 22:05, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9692
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: L'AUTOMNE   Ven 11 Sep - 3:10

REVE AMBRE ET POURPRE



« Je n’ai jamais rien fait que rêver.
Cela, et cela seulement, a toujours été le sens de ma vie.
Je n’ai jamais eu d’autre souci véritable que celui de ma vie intérieure.
Les plus grands chagrins de mon existence se sont estompés
dès lors que j’ai pu, ouvrant la fenêtre qui donne sur moi-même, m’oublier en contemplant son perpétuel mouvement.

Je n’ai jamais voulu être rien d’autre qu’un rêveur.
Si l’on me parlait de vivre, j’écoutais à peine.
J’ai toujours appartenu à ce qui n’est pas là où je me trouve, et à ce que je n’ai jamais pu être.
Tout ce qui n’est pas moi – si vil que cela puisse être –
a toujours eu de la poésie à mes yeux »

SOARES Bernardo, Le Livre de l’intranquillité
op. cit., p. 121.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9692
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: L'AUTOMNE   Ven 11 Sep - 3:47

MATIN D’OCTOBRE

C'est l'heure exquise et matinale
Que rougit un soleil soudain.
A travers la brume automnale
Tombent les feuilles du jardin.

Leur chute est lente. Ou peut les suivre
Du regard en reconnaissant
Le chêne à sa feuille de cuivre,
L'érable à sa feuille de sang.

Les dernières, les plus rouillées,
Tombent des branches dépouillées :
Mais ce n'est pas l'hiver encor.

Une blonde lumière arrose
La nature, et, dans l'air tout rose,
On croirait qu'il neige de l'or.
_______________
François COPPÉE
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9692
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: L'AUTOMNE   Lun 14 Sep - 1:04

CONCERTO D'AUTOMNE



Voici déjà l'automne
Les feuilles tourbillonnent
Dans les premiers sanglots du vent
Les yeux fermés j'appelle
Ton image infidèle
Qui dansait dans le clair printemps mais...
Pour mieux bercer ma peine
Dans le lointain s'égrène
La mélodie que tu aimais
Mon amour...
Un pianiste dans l'ombre
Semble jouer pour moi;
Tout le chagrin du monde
Est dans ses doigts.

Voici déjà l'automne
L'eau de l'étang frissonne
Et les oiseaux ne chantent plus
Pour moi plus rien n'existe
Des jours et des jours tristes
Passeront sur mon coeur perdu Ah!
Et toujours ce pianiste
Sur ma blessure insiste
Jouant cet air que tu aimais
Mon amour...
Hélas les joies que donnent
Les beaux jours du printemps
Le vent méchant d'automne
Nous les reprend.

René Denoncin/Hubert Ithier


Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9692
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: L'AUTOMNE   Mer 16 Sep - 20:48

COME WANDER WITH ME


EMILIE SATT
He came from the sunset
He came from the sea
He came from my sorrow
And can love only me
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9692
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: L'AUTOMNE   Ven 18 Sep - 3:28

VOICI QUE LA SAISON DECLINE



Voici que la saison décline,
L'ombre grandit, l'azur décroît,
Le vent fraîchit sur la colline,
L'oiseau frissonne, l'herbe a froid.

Août contre septembre lutte ;
L'océan n'a plus d'alcyon ;
Chaque jour perd une minute,
Chaque aurore pleure un rayon.

La mouche, comme prise au piège,
Est immobile à mon plafond ;
Et comme un blanc flocon de neige,
Petit à petit, l'été fond.

Victor Hugo
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9692
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: L'AUTOMNE   Ven 18 Sep - 3:36

PENSEE D'AUTOMNE



“Elle m’est restée dans la mémoire, cette note écrite à l’encre rouge
en marge d’une composition française.
J’avais onze, douze ans.

En trente lignes, je déclarais n’être point d’accord avec ceux qui nommaient l’automne un déclin,
et je l’appelais, moi, un commencement.

Sans doute je fis mal entendre ma pensée, qui n’a point changé,
et je voulais dire que le vaste automne, insidieusement couvé, issu des longs jours de juin,
je le percevais par des signes subtils,
à l’aide surtout du plus sauvage de mes sens,
qui est l’olfactif.

Mais une enfant de douze ans dispose rarement d’un vocabulaire qui soit digne de traduire ce qu’elle pense et ressent. Pour n’avoir pas choisi le printemps diapré et ses nids, je n’eus qu’une note médiocre.“

Colette, extrait du ” Journal à rebours ” .


Non en effet, le vaste automne n’est pas un déclin, il réhausse les couleurs et sent si bon.
Colette voit dans l’été une longue préparation de l’automne, point de vue original !


Dernière édition par Nine le Mar 22 Sep - 12:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9692
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: L'AUTOMNE   Dim 20 Sep - 11:14



PASCAL VECCA

Bravo, Monsieur le monde
Chapeau, Monsieur le monde
Même quand les gens diront
Que vous ne tournez pas toujours très rond

Bravo, pour vos montagnes
C'est beau, c'est formidable
Compliment pour vos saisons
Qui nous donnent des idées de chansons

Bravo, la mer
On n'a jamais trouvé un vert plus bleu
Un bleu plus vert
Aucune symphonie
N'est riche d'autant d'harmonie
Qu'un merveilleux tonnerre
Qui fait l'amour avec la pluie

Bravo, le vent
Qui fait ramper les blés
Qui fait trembler les océans
Bravo pour le soleil
Et la colère du volcan
Bravo pour l'arc-en-ciel
Qui met de la joie dans le cœur d'un enfant

Bravo, Monsieur le monde
Chapeau, Monsieur le monde
Nous vous demandons pardon
Pour tous ceux qui vous abîmeront

Bravo, Monsieur le monde
Bravo, pour la colombe
Si vous lui laissez la vie
Nous vous dirons simplement merci

PIERRE DELANOE Auteur
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9692
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: L'AUTOMNE   Dim 20 Sep - 12:35

BEBE DE SEPTEMBRE



Enfant, vous êtes l'aube et mon âme est la plaine
Qui des plus douces fleurs embaume son haleine
Quand vous la respirez ;
Mon âme est la forêt dont les sombres ramures
S'emplissent pour vous seul de suaves murmures
Et de rayons dorés !

Extrait V. Hugo



Dernière édition par Nine le Lun 21 Sep - 0:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9692
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: L'AUTOMNE   Dim 20 Sep - 12:51

LEGENDE EQUINOXE D'AUTOMNE
Fête le 22 Septembre




C'est la fin du cycle productif de la nature pour l'année
c'est le temps de finir les actions commencées.

La légende raconte que c'est en ce jour de la fin de l'été que le dieu du royaume des morts,
Hadès, aperçut Perséphone cueillant des fleurs dans les champs.

Il en tomba immédiatement amoureux et l'enleva pour l'amener avec lui afin qu'elle règne éternellement à ses côtés dans son royaume.

Apprenant la disparition de sa fille, la déesse des récoltes, Déméter, partit alors à sa recherche. Ne la trouvant point, son chagrin et son désespoir furent tellement grands que les fleurs,
les arbres et toutes les plantes en flétrirent, empêchant toute croissance végétale sur la terre. Les dieux de l'Olympe, qui répondaient au secours des humains,
impuissants devant ce drame, parvinrent à un compromis avec Hadès pour le retour de Perséphone :

elle passerait six mois de l'année avec Hadès dans le royaume des ténèbres.

Déméter, en guise de représailles, proclama que, pendant ces 6 mois,
la nature porterait son deuil et que rien ne pousserait sur la terre…
jusqu'à ce qu'elle remonte des enfers.


Perséphone

Les déités à célébrer ou à invoquer

Perséphone : déesse du printemps qui descend aux enfers chaque automne
Thor : dieu du tonnerre

Symboles et correspondances

Encens : lotus, cyprès, œillet, santal
Arbre : pommier
Fleurs : chrysanthème, oeillet
Couleurs : brun, jaune, orange
Chandelles : jaunes, orange
Pierres : agate, cornaline, citrine
Planète : Mercure
Carte du tarot : ermite, arcane majeur 9
Influence : intelligence, savoir caché, introspection.

Aliments traditionnels

C'est le temps des récoltes, des vendanges.
Tous les produits de la terre sont consommés en abondance ;
on fait aussi des réserves avant l'arrivée de l'hiver.
C'est aussi le temps de la chasse ; la venaison est d'ailleurs de rigueur en cette fête.
La pomme s'avère l'aliment sacré de cette célébration ;
en Amérique, on y ajoute aussi le maïs.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9692
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: L'AUTOMNE   Lun 21 Sep - 0:22

L'automne



A toute autre saison je préfère l'automne,
Et je préfére aux chants des arbres pleins de nids
La lamentation confuse et monotone
Que rend la harpe d'or des grands chênes jaunis.

Je préfère aux gazons semés de pâquerettes
Où la source égrenait son collier d'argent vif
La clairière déserte où, tristes et discrètes,
Les feuilles mortes font leur bruit doux et plaintif.

Et les pommiers sont beaux, courbés sous leurs fruits roses,
Et beaux les ceps sanglants marbrés de raisins noirs;
Mais plus beaux, s'écroulant sous leurs bogues décloses,
Les châtaigniers vêtus de la pourpre du soir.

Plus loin, un laboureur, sur la lande muette,
S'appuie à sa charrue, et le soleil couchant
Détache sur fond d'or la fière silhouette
Du bouvier et des boeufs arrêtés en plein champ.

L'on se croirait devant un vitrail grandiose
Où quelque artiste ancien, saintement inspiré,
Aurait représenté dans une apothéose
Le serf, et l'attelage, et l'araire sacré...

Et c'est pourquoi je t'aime, ô saison sérieuse!
Le printemps a ses fleurs, et l'été ses rayons;
Il te suffit, à toi leur soeur laborieuse,
De préparer leur gloire en traçant tes sillons.

François Fabié

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9692
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: L'AUTOMNE   Lun 21 Sep - 0:45

L'automne au coin du bois
joue de l'harmonica



L'automne au coin du bois
joue de l'harmonica,
quelle joie chez les feuilles
elles valsent au bras du vent
qui les emporte,
on dit qu'elles sont mortes,
mais personne n'y croit.
L'automne au coin du bois
joue de l'harmonica

Maurice Carême

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9692
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: L'AUTOMNE   Lun 21 Sep - 17:50

LES JARDINS DU LUXEMBOURG



Au Luxembourg souvent lorsque dans les allées,
Qu'aux baisers d'un vent doux, sous les abîmes bleus,
D'un ciel tiède et riant, les orangers frileux,
Hasardaient leurs rameaux parfumés et qu'en gerbes,
Les fleurs pendaient du front des marronniers superbes,
Toute petite fille, elle allait du beau temps,
A son aise jouir et folâtrer longtemps,
Longtemps, car elle aimait à l'ombre des feuillages,
Fouler le sable d'or, chercher des coquillages,
Admirer du jet d'eau l'arc au reflet changeant,
Et le poisson pourpre, hôte en eau d'argent;
Ou bien encor' partir, folle et légère tête,
Et, trompant les regards de sa mère inquiète,
Au risque de brunir un teint frais et vermeil,
Livrer sa joue en fleurs aux baisers du soleil !

Théophile Gauthier

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9692
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: L'AUTOMNE   Lun 21 Sep - 17:59

LA FORCE DU DESTIN
G.VERDI




L’automne est un moment de grande transition dans la nature.

Si nous prenons le temps d’écouter,
d’entendre et de ressentir notre profondeur nous pouvons percevoir la résonance que cela produit en nous :
Croyances ancestrales, ancrages familiaux,
vécus intra-utérins et néonatals...
ces mémoires énergétiques individuelles et collectives ont inscrit en nous des schémas d’attachement inconscients ...
elles contiennent aussi des forces précieuses :
leur mise à jour et leur transformation demandent l’investissement de nos dimensions physique, psychologique et spirituelle ;
ces parties de nous même, indissociables, se relient et se mobilisent.
c’est le moment propice pour laisser se détacher ce dont nous n’avons plus besoin et reconsidérer nos ressources.

« En automne, prenons conscience du potentiel de plénitude enfoui en nous... »

C'est aussi çà la "force du destin".
Elle est dans la nature il suffit d'ouvrir son coeur.
et d'être à l'écoute.
alors vous percevrez le bruit de l'Automne et son murmure.



Dernière édition par Nine le Mer 23 Sep - 1:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9692
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: L'AUTOMNE   Lun 21 Sep - 18:17


Michel Roux

Secret de la planète Mercure, qui nous offre l'alchimie des couleurs de l'Automne


Dernière édition par Nine le Mar 22 Sep - 2:10, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9692
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: L'AUTOMNE   Lun 21 Sep - 18:24

Je t’attendais…



Je t'attendais ainsi qu'on attend les navires
Dans les années de sécheresse quand le blé
Ne monte pas plus haut qu'une oreille dans l'herbe
Qui écoute apeurée la grande voix du temps
Je t'attendais et tous les quais toutes les routes
Ont retenti du pas brûlant qui s'en allait
Vers toi que je portais déjà sur mes épaules
Comme une douce pluie qui ne sèche jamais
Tu ne remuais encore que par quelques paupières
Quelques pattes d'oiseaux dans les vitres gelées
Je ne voyais en toi que cette solitude
Qui posait ses deux mains de feuille sur mon cou
Et pourtant c'était toi dans le clair de ma vie
Ce grand tapage matinal qui m'éveillait
Tous mes oiseaux tous mes vaisseaux tous mes pays
Ces astres ces millions d'astres qui se levaient
Ah que tu parlais bien quand toutes les fenêtres
Pétillaient dans le soir ainsi qu'un vin nouveau
Quand les portes s'ouvraient sur des villes légères
Où nous allions tous deux enlacés par les rues
Tu venais de si loin derrière ton visage
Que je ne savais plus à chaque battement
Si mon cœur durerait jusqu'au temps de toi-même
Où tu serais en moi plus forte que mon sang.

René-Guy Cadou
Hélène ou le règne végétal
(Seghers 1952)
Je t’attendais…

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9692
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: L'AUTOMNE   Ven 25 Sep - 1:25

JEU DE COULEURS

Des jours qui diminuent, des températures en baisse, le feuillage coloré des arbres
— pas de doute, l’automne est à notre porte.
Le plus beau mois de cette saison a déjà commencé,
octobre doré qui nous gâte avec sa lumière chaude et douce
et les couleurs généreuses de la nature.

Automne Saison Folk

C’est tout l’automne ce titre de lambchop
un air clair et frais qui donne de l’écho à la voix,
une envie de chanteurs folks à la voix à la limite de la justesse,
comme nous, souvent.
Si l’automne est bon avec nous alors le tempo folk se transformera
en doux reggae qui fera fondre la neige,
la tristesse comme l’automne n’a qu’un temps.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9692
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: L'AUTOMNE   Sam 3 Oct - 13:48

POMMES PLAISIR D'AUTOMNE



INGRÉDIENTS
Pour 6 personnes

* 6 pommes type « Reinette »
* 5 c. à soupe de miel
* Le jus de 3 oranges
* Le jus d'un citron vert
* 30 g de beurre
* 2 pincées de muscade
* 2 c. à soupe de cannelle en poudre
* 4 graines de cardamome
* 1 petit morceau de bâton de réglisse
* 2 grains de poivre
* 1 petit morceau de gingembre frais
* 6 tranches de pain d'épices

PRÉPARATION

Lavez et essuyez les pommes.
Evidez-les avec un vide-pomme.
Versez le jus d'orange, le jus de citron et le miel dans une grande cocotte.
Ajoutez tous les épices.
Portez à ébullition et laissez bouillir 5 minutes en remuant de temps en temps.
Posez les pommes dans la cocotte les unes à coté des autres et couvrez.
Faites cuire 10 minutes en arrosant les pommes de jus de cuisson régulièrement.
Posez les tranches de pain d'épices dans un plat.
Sortez délicatement les pommes de la cocotte et posez-les sur les tranches de pain d'épices.
Ajoutez le beurre dans le jus de cuisson et poursuivez la cuisson 2 minutes à vif en remuant.
Versez la sauce sur les pommes et servez aussitôt
avec une boule de crème glacée à la vanille.

Automne de saveurs et d'odeurs,
la préparation de cette recette embaumera votre univers.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9692
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: L'AUTOMNE   Sam 3 Oct - 18:08

VOICI DES FRUITS
DES FEUILLES ET DES BRANCHES


Voici des fruits, des feuilles et des branches
et puis voici mon coeur qui ne bat que pour vous,
ne le déchirez pas avec vos douces mains blanches
et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux

J'arrive tout couvert encore de rosée
que le vent vient glacer à mon front
souffrez que ma fatigue, a vos pieds reposée
rêve des chers instants qui la délasseront

Sur votre jeune sein laissez rouler ma tête
toute sonore encore de vos derniers baisers
laissez la s'apaiser de la bonne tempête
et que je dorme puisque vous reposez

Voici des fruits, des feuilles et des branches
et puis voici mon coeur qui ne bat que pour vous
ne le déchirez pas avec vos deux mains blanches
et qu'à vos yeux si beaux l'humble présent soit doux

Paul Verlaine
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9692
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: L'AUTOMNE   Sam 3 Oct - 18:36

Le vent d'automne



Qui pleure dans la nuit ?
C'est l'âpre vent d'automne,
Sous les toits dans Paris, en infects galetas
Où des agonisants que ne veille personne
Se retournant sans fin leurs vieux matelas
Écoutent dans la nuit pleurer le vent d'automne.

Sonne, sonne pour eux, vent d'automne, ton glas !
Au plus chaud de mon lit, moi je me pelotonne
Et je ferme les yeux, je veux rêver, très-las,
Que je suis dans le ciel au haut d'une colonne
Tout seul, dans un déluge éternel de lilas.

Ah! j'entendrai toujours pleurer ce vent d'automne.
Vierge qui doit m'aimer, dis, ne viendras-tu pas
M'endormir sur ton sein d'une chanson bouffonne
Pour m'emporter bien loin dans des pays, là-bas,
Où l'on n'entend jamais pleurer le vent d'automne!

Jules Laforgue

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9692
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: L'AUTOMNE   Mer 14 Oct - 0:59

CHAUSSURES D'AUTOMNE



Le photographe Peter Lippmann a réalisé de magnifiques natures mortes baroques pour la nouvelle campagne Automne Hiver 2009 de Christian Louboutin.
Sous le stylisme de Amandine Moine et sous la direction créative de Nicolas Menu.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9692
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: L'AUTOMNE   Dim 25 Oct - 2:01

L'AUTOMNE



AU COIN DU MONDE


Tombent les nuits à la lueurs de bougies qui fondent
Et que la lumière soit
Passent les heures que s'écoulent à jamais les secondes
Et que la lumière soit

Au loin entends-tu le bruit qui court
Au point juste au point du jour
A deux pas de chez toi
A deux pas de chez moi

Tombent les feuilles et les larmes sur tes joues qui roulent
Et que la lumière soit
Passent les anges et les orages au dessus des foules
Et que la lumière soit

Au loin on voit les neiges qui fondent
Au coin juste au coin du monde
A deux pas de chez toi
A deux pas de chez moi

Et que la lumière soit
Comme au premier jour du premier mois
De nos corps à corps
Et que la lumière soit
Dans la cité qui n'en finit pas
Que vienne l'aurore
A deux pas de chez toi
A deux pas de chez moi

Au loin on voit les neiges qui fondent
Au coin juste au coin du monde
A deux pas de chez toi
A deux pas de chez moi
Que la lumière soit

KEREN ANN/BENJAMIN BIOLAY
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9692
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: L'AUTOMNE   Mar 10 Nov - 14:28

JE REVIENS CHEZ NOUS



paroles et musique:
Jean-Pierre Ferland

Il a neigé à Port-au-Prince
Il pleut encore à Chamonix
On traverse à gué la Garonne
Le ciel est plein bleu à Paris
Ma mie l'hiver est à l'envers
Ne t'en retourne pas dehors
Le monde est en chamaille
On gèle au sud, on sue au nord

Fais du feu dans la cheminée
Je reviens chez nous
S'il fait du soleil à Paris
Il en fait partout

La Seine a repris ses vingt berges
Malgré les lourdes giboulées
Si j'ai du frimas sur les lèvres
C'est que je veille à ses côtés
Ma mie, j'ai le coeur à l'envers
Le temps ravive le cerfeuil
Je ne veux pas être tout seul
Quand l'hiver tournera de l'oeil

Fais du feu dans la cheminée
Je reviens chez nous
S'il fait du soleil à Paris
Il en fait partout

Je rapporte avec mes bagages
Un goût qui m'était étranger
Moitié dompté, moitié sauvage
C'est l'amour de mon potager

Fais du feu dans la cheminée
Je reviens chez nous
S'il fait du soleil à Paris
Il en fait partout

Fais du feu dans la cheminée
Je rentre chez moi
Et si l'hiver est trop buté
On hivernera

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'AUTOMNE   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'AUTOMNE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Session des ateliers - automne 2010
» Tournée d'automne 2009
» Smiley d'automne
» Filet de porc aux légumes d'automne
» L'automne c'est chouette!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
H A R M O N Y :: LA PLUME EST LA LANGUE DE L'AME :: ESSAIS, CONTES ET LEGENDES-
Sauter vers: