Musique et arts
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 EMERSON LAKE & PALMER (ELP)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nine
Admin


Nombre de messages : 9588
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: EMERSON LAKE & PALMER (ELP)   Jeu 16 Avr - 10:25

UN GROUPE CULTE



Groupe formé en 1970 par Keith Emerson (claviers), Greg Lake (basse, guitare, chant) et Carl Palmer (batterie, percussions), ce « supergroupe » est l'un des plus emblématiques du rock progressif anglais. Les compositions d'ELP empruntent autant au rock qu'au répertoire classique à travers les albums Tarkus (1971), Brain Salad Surgery (1972) et une version personnelle des Tableaux d'une Exposition du compositeur Modest Moussorgski dans Pictures at an Exhibition (1971).

À peine formé, le trio composé de Keith Emerson (ex-The Nice, claviers), Greg Lake (ex-King Crimson, basse, guitare et chant) et Carl Palmer (ex-Atomic Rooster, batterie, percussions) est l'un des premiers « supergroupes » de l'histoire du rock. Il joue tout de suite lors de festivals comme celui de l'île de Wight en 1970, remportant un succès quasi immédiat avec un rock très marqué par le classique, la virtuosité des musiciens, ainsi que par leur sens théâtral de la scène.

Leur premier disque homonyme sort dès décembre 1970 et, en mars de l'année suivante, le groupe donne la pleine mesure de ses influences classiques – surtout pour Keith Emerson – en enregistrant en live une adaptation des Tableaux d'une Exposition de Modest Moussorgski (Pictures at an Exhibition dans le texte).

Puis le trio entre en studio pour réaliser un concept-album, Tarkus, qui achèvera de le consacrer en 1971, atteignant la 10ème position des classements anglais.




En 1972 paraît Trilogy, un nouvel assemblage original de pièces rock et classiques, suivi d'un fameux Brain Salad Surgery en novembre 1973, composé de trois thèmes principaux et illustré dans un visuel créé spécialement par le peintre suisse Giger. L'album renforce l'image du groupe au sommet de sa popularité.

En 1973, le trio créé son propre label, Manticore Records. Décidément versés dans la démesure, les trois musiciens enregistrent un triple album live assez réussi dont le titre laisse pantois : Welcome Back My Friend To The Show That Never Ends... Ladies and Gentlemen, Emerson, Lake & Palmer, en 1974.

Traité comme tant d'autres alors de « dinosaure en voie d'extinction » alors que le punk explose en Angleterre, le groupe publie deux volumes intitulés Works en 1977, puis un Love Beach de pâle facture avant de se séparer en 1978.

Une tentative de reformation a lieu en 1985 avec un autre batteur, Cozy Powell, mais les trois musiciens d'origine se retrouvent en 1992 pour l'album In the Hot Seat paru en 1994.

Plusieurs albums live se succèdent durant cette décennie et la suivante : Live at the Royal Albert Hall, Works Live, Isle of Wight Festival 1970, Live in Poland, King Biscuit Flower Hour, ainsi que diverses compilations des rares singles du groupe ou de versions « edit » des longues pièces. Une relecture de leur disque culte survient en 2003, Reworks : Brain Salad Surgery.

En septembre 2006, le trio originel se reforme pour une tournée américaine, témoignant de la popularité toujours vivace du groupe aux 35 millions d'albums vendus.


Dernière édition par Nine le Jeu 16 Avr - 10:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin


Nombre de messages : 9588
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: EMERSON LAKE & PALMER (ELP)   Jeu 16 Avr - 10:34



Leur premier concert, relativement modeste, au Festival de l'île de Wight d'août 1970 marque la fin de l'époque « flower power ». Les quatre premières années du groupe sont une période fertile. Lake produit leurs six premiers albums, à commencer par Emerson, Lake and Palmer (1970), qui contient le tube Lucky Man. Tarkus (1971) est leur premier album-concept à succès, décrivant une histoire d' « évolution inversée ». Ils sortent en mars 1971 un enregistrement live (à Newcastle, Angleterre) de leur interprétation des Tableaux d'une exposition de Modeste Moussorgski (Pictures at an Exhibition). Vendu à prix imbattable, cet album contribue grandement au succès du groupe. L'année suivante, l'album Trilogy contiendra le single le plus vendu d'ELP, From the Beginning.

Fin 1973, l'album Brain Salad Surgery, dont la pochette a été réalisée par H.R. Giger, devient l'album studio le plus connu du groupe. Les paroles sont en partie écrites par Peter Sinfield, qui était à la base du concept de King Crimson et le seul parolier de leur quatre albums précédents. La tournée mondiale qui s'ensuit est illustrée par un autre live, Welcome Back my Friends to the Show that Never Ends. ELP est au sommet de sa carrière lors du festival California Jam en avril 1974, reléguant même Deep Purple en bas de l'affiche. Ce concert, diffusé à travers tous les États-Unis, est généralement considéré comme le point culminant de la carrière du groupe.

Le son de ELP est fortement dominé par l'orgue Hammond et le synthétiseur Moog du flamboyant claviériste Emerson. Les compositions du groupe sont principalement influencées par la musique classique en plus du jazz et — d'après certains[Qui ?] — du hard rock. Nombre de leurs morceaux sont des arrangements ou contiennent des extraits de musique classique, et l'on peut dire qu'ils appartiennent au sous-genre du rock symphonique. Toutefois, leur style est trop exagéré pour les critiques et la blague populaire de l'époque est la suivante : « Comment épelez-vous prétentieux ? ELP ».

Sur scène, le groupe exhibe un mélange peu commun de virtuosité musicale et par-dessus tout d'exagération théâtrale manifeste. Leurs spectacles extravagants et souvent agressifs sont l'objet de nombreuses critiques, bien que rétrospectivement ils fassent plutôt pâle figure en comparaison de spectacles rocks ultérieurs : les effets théâtraux étaient limités à un tapis persan, un piano rotatif, quelques coups sur d'immenses cymbales chinoises et un orgue Hammond maltraité sur scène (c'était toujours le même orgue, appelé L100 et réparé chaque nuit pour le show suivant). Par ailleurs, Emerson insistait pour emporter avec lui en tournée un synthétiseur Moog complet, ce qui s'avérait être un vrai cauchemar logistique.


Dernière édition par Nine le Jeu 16 Avr - 10:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin


Nombre de messages : 9588
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: EMERSON LAKE & PALMER (ELP)   Jeu 16 Avr - 10:35

Déclin, séparation et réunions





ELP prend ensuite une pause de trois ans pour se ressourcer. En 1977, l'album Works Volume I est un testament de leur savoir-faire, mais révèle également leur perte de contact avec la scène musicale changeante de l'époque. Le groupe tourne aux États-Unis et au Canada en 1977 et 1978 à un rythme effréné de concerts, accompagnés pour certains d'un orchestre complet qui pèse lourd dans le bilan financier de la tournée.

À la fin des années 1970, ELP lutte de plus en plus pour rester en contact avec son public, mais n'arrive pas à réagir face à l'avènement du disco, du punk ou de la musique new wave. Au final, le groupe se sépare pour cause de conflits personnels et de vues musicales divergentes. Leur dernier album studio des années 1970, Love Beach (1978), est renié par le groupe lui-même, qui avouera l'avoir sorti uniquement pour raisons contractuelles.

En 1986, Emerson et Lake forment le groupe Emerson, Lake and Powell avec le batteur de heavy metal Cozy Powell — Palmer étant entre-temps devenu membre d'Asia. Cette nouvelle incarnation d'ELP ne sort qu'un album, Emerson, Lake and Powell, avant de disparaître. En 1987, Emerson et Palmer fondent le groupe 3 aux côtés de Robert Berry, qui ne sort lui aussi qu'un unique album au cours de sa brève carrière : To the Power of Three (1988).

La formation originale d'ELP se réunit une première fois en 1992 pour sortir, un an plus tard, l'album Black Moon. Les tournées mondiales de 1992-1993 sont un succès et s'achèvent sur une représentation remarquée au Wiltern Theatre de Los Angeles début 1993, largement piratée. Des problèmes de santé (syndrome du canal carpien chez Palmer, RSI à une main pour Emerson) troublent l'enregistrement de l'album In the Hot Seat (1994), qui reçoit un accueil plutôt froid.

Emerson et Palmer se remettent, et le groupe entame de nouvelles tournées au Japon, en Amérique du Sud, en Europe, aux États-Unis et au Canada entre 1996 et 1998. Lors de ces concerts, ils jouent, dans des salles plus petites et devant un public plus restreint, des versions de leurs anciens morceaux remises au goût du jour. Ils donnent leur dernier concert à San Diego en 1998. Des conflits autour de l'album suivant du groupe entraînent une nouvelle et ultime séparation.

Depuis, Keith Emerson a joué en 2003 avec ses vieux camarades des Nice, puis avec son Keith Emerson Band en Amérique du Nord et en Europe. Carl Palmer tourne plus ou moins régulièrement avec son groupe Carl Palmer Band, jouant des adaptations à la guitare électrique des morceaux pour claviers d'ELP, et a rejoint les trois autres membres d'Asia en 2006 pour une tournée anniversaire. Greg Lake a joué aux États-Unis avec Ringo Starr en 2001, et a également enregistré avec les Who



.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin


Nombre de messages : 9588
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: EMERSON LAKE & PALMER (ELP)   Jeu 16 Avr - 10:48



Live at the Kingdom Festival in Switzerland on July 25th, 1997 MONTREUX



SUPERBES VIDEOS Etoile
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin


Nombre de messages : 9588
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: EMERSON LAKE & PALMER (ELP)   Jeu 16 Avr - 11:00


KEITH EMERSON

Keith Noel Emerson (né le 2 novembre 1944) est un claviériste et compositeur britannique. D'abord membre des T-Bones, des V.I.P.s, puis des musiciens de P.P. Arnold (qui créérent le groupe The Nice), il crée un des premiers supergroupes, Emerson, Lake & Palmer (ELP), en 1970.

À la suite de la séparation du groupe en 1979, Emerson participa à plusieurs autres groupes, dont Emerson, Lake and Powell et trois autres avatars de ELP dans les années 1990. En 2002, il fut à l'origine de la reformation de The Nice pour une tournée. En 2006, il part en tournée avec son propre groupe, The Keith Emerson Band.

http://www.keithemerson.com/TourInfo/2009/2009UsaEuropeTourInfo.html

"SHOW ME THE WAY TO GO HOME"

Show me the way to go home
I'm tired and I want to go to bed
I had a little drink about an hour ago
And it’s gone right to my head
Everywhere I roam
Over land or sea or foam
You can always hear me singing this song
Show me the way to go home.

Show me the way to go home
I'm tired and I want to go to bed
I had a little drink about an hour ago
And it’s gone right to my head
Everywhere that I roam
Over land or sea or foam
You can always hear me singing this song
Show me the way to go home.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin


Nombre de messages : 9588
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: EMERSON LAKE & PALMER (ELP)   Jeu 16 Avr - 11:23



KEITH EMERSON HONKY TONK TRAIN BLUES
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin


Nombre de messages : 9588
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: EMERSON LAKE & PALMER (ELP)   Jeu 16 Avr - 11:49







Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: EMERSON LAKE & PALMER (ELP)   Aujourd'hui à 6:55

Revenir en haut Aller en bas
 
EMERSON LAKE & PALMER (ELP)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» EMERSON LAKE & PALMER (ELP)
» Voyage généalogique à Salt Lake City du 17 au 22 octobre 2011
» FAP trio NYX
» (F/LIBRE) TERESA PALMER ? all along it was a fever.
» Hôpital Général du Lakeshore

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HARMONY :: LA MUSIQUE ADOUCIT LES MOEURS :: TOUTE LA MUSIQUE QUE J'AIME.... :: ROCK & POP MUSIC :: Rock and Roll-
Sauter vers: