Musique et arts
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 PLEINE LUNE ORACLES ET MIRAGES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Nine
Admin


Nombre de messages : 9595
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: PLEINE LUNE ORACLES ET MIRAGES   Jeu 26 Mar - 12:13



PLEINE LUNE

Quand se montre la lune
les carillons se perdent
et paraissent des sentiers
impénétrables.

Quand se montre la lune
la mer couvre la terre
et notre coeur se sent
une île à l'infini.

La lune est plus lointaine
que le soleil et les étoiles.
Elle est parfum, souvenir,
bulle d'azur éteint.

Federico Garcia Lorca. :star:


Dernière édition par Nine le Jeu 26 Mar - 12:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin


Nombre de messages : 9595
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: PLEINE LUNE ORACLES ET MIRAGES   Jeu 26 Mar - 12:24

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin


Nombre de messages : 9595
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: PLEINE LUNE ORACLES ET MIRAGES   Jeu 26 Mar - 12:37

Dans la chaleur des nuits de pleine lune
par Pauline Croze




Mon corps me tient tête, me fait souvent l’affront,
De tourner les talons de partir à l’aveuglette.
Ce soir il se prête au rythme cadencé
Des villes en fête sous les néons bleutés,
Aux nuées, veloutées…

Dans la chaleur des nuits de pleine lune
Insomnie envoûtante
Dans la chaleur des nuits de pleine lune

Sous le regard des chiens qui dorment à moitié,
Les femmes se font vamps, les hommes se font loups,
Chacun sa chacune, chacun son rendez-vous,
A l’heure où l’on ose révéler sa face cachée
Aux beautés indomptées…

Dans la chaleur des nuits de pleine lune
Insomnie envoûtante
Dans la chaleur des nuits de pleine lune

Dans la chaleur, dans la chaleur
Des nuits de pleine lune

Loin de là ma tête s’effraye de l’orage,
Y va de ses leçons et me tient en otage,
Mais mon corps obstiné entre dans le dédale,
Dans la danse tribale s’abandonne et se dévoile,
Tant que durent les étoiles…

Dans la chaleur des nuits de pleine lune
Insomnie envoûtante
Dans la chaleur des nuits de pleine lune


Dernière édition par Nine le Mer 2 Déc - 23:13, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin


Nombre de messages : 9595
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: PLEINE LUNE ORACLES ET MIRAGES   Jeu 26 Mar - 12:47

LA LUNE



La Lune est connue depuis la Préhistoire. C'est un satellite naturel de la Terre, et elle a toujours été une source d’intérêt pour l’Homme. C’est d’ailleurs, à ce jour l'un des seuls astres exploré par l’Homme et on se souvient tous de la célèbre expression de Neil Armstrong en 1969 : "C’est un petit pas pour l’Homme, mais un grand pas pour l’Humanité".

Le mot "Lune" aurait été utilisé pour la première fois en 1080, tiré du latin luna, en rapport avec la lumière.

La distance caractéristique entre la Lune et la Terre est de 384 402 km et son diamètre est de 3 474 km. Vues de leur pôle Nord, la Terre et la Lune tournent sur elles-mêmes. La Lune tourne autour de la Terre et cette dernière tourne autour du Soleil. On notera qu’une rotation de la Lune autour de la Terre s’effectue en 27,3 jours.

Toujours en ce qui concerne les caractéristiques lunaires, on s’aperçoit que la présence de vie est impossible sur la Lune car, entre autres, sa température peut varier de -155°C à +105°C.

Elle se compose d’une croûte à la surface et d’un noyau en profondeur tous deux séparés par un manteau ; composition semblable à celle de la Terre. Il y a plus de 4,5 milliards d’années, la surface de la Lune était un océan de magma liquide. De plus sa croûte est faite d’une grande variété d’éléments : uranium, thorium, potassium, oxygène, silicium, magnésium, fer, titane, calcium, aluminium et hydrogène. Cette croûte est elle-même recouverte d’une couche poussiéreuse appelée régolithe.

Par ailleurs, les innombrables impacts météoritiques qui ont ponctué l’histoire de la Lune ont fortement modifié sa surface, en creusant de profonds cratères dans la croûte. Peu d’informations sont aujourd’hui disponibles pour affirmer la présence d’un noyau. Les données accumulées depuis les missions Luna et Apollo permettent toutefois aux scientifiques de penser qu’un petit noyau de 300-400 km de rayon est bien présent. Celui-ci est beaucoup moins dense que celui de la Terre et pourrait être partiellement fluide.

Les scientifiques ont toujours émis des hypothèses en ce qui concerne la présence d’eau sur la Lune. A priori, la quasi absence d’atmosphère et une température supérieure à 100 °C au soleil rendent impossible la présence d’eau sur la Lune. Pourtant, les données recueillies par les sondes Clementine et Lunar Prospector à la fin des années 1990 montrent la présence de grandes zones riches en hydrogène, aux pôles Sud et Nord.
L’hypothèse la plus probable pour la présence d’eau serait que celle-ci est issue des comètes.

L’origine de la Lune est au cœur d’un profond débat. L’hypothèse la mieux acceptée est celle de l’impact géant : une collision entre la jeune Terre et Théia, un objet de la taille de Mars, aurait éjecté de la matière autour de la Terre, qui aurait fini par former la Lune que nous connaissons aujourd’hui.
La luminosité et la proximité de la Lune la rendent facilement observable, même à l’œil nu ou en plein jour. Une simple paire de jumelles permet de distinguer les mers et les plus gros cratères. De plus, de nombreux phénomènes observables, liés à son orbite caractéristique, la distinguent des autres astres.

Un des phénomènes extraordinaires que nous propose la Lune est l’éclipse. C’est alors la Terre qui sert de cache et son ombre qui est portée sur la Lune ; pour quelqu’un résidant sur la Lune, cela sera qualifié d’éclipse de soleil produite par la Terre servant de cache.

La Lune est également responsable des marées : le mouvement de révolution de la Lune autour de la Terre induit un effet gravitationnel sur les eaux, provoquant une hausse locale du niveau d’eau à la surface de la Terre. Le vent étant lui aussi un fluide, il subit lui aussi de grosses influences de la part de cet objet céleste.
L’activité sismique et le magma du manteau -présent sous la croûte terrestre solide- subissent eux aussi son influence.

Ainsi cet astre majestueux propose différentes formes appelées «phases de la Lune» : la nouvelle lune, la pleine lune, le premier croissant, la lune gibbeuse décroissante, le premier quartier, le dernier quartier, la lune gibbeuse croissante et le dernier croissant. Les scientifiques savent qu’elle cache encore bien des choses qu’ils tentent de mettre à jour.


Dernière édition par Nine le Ven 27 Mar - 23:31, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin


Nombre de messages : 9595
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: PLEINE LUNE ORACLES ET MIRAGES   Jeu 26 Mar - 18:35

Mais que se passe-t'il les nuits de pleine lune ?




La lune décrit autour de la terre une orbite et tourne également sur elle-même. Lorsque nous voyons la lune pleine, cela correspond au moment où la lune se trouve sur un alignement soleil-terre, en opposition au soleil.

L'influence de la pleine lune sur les hommes, les animaux et le règne végétal a toujours fasciné les chercheurs, sans qu'aucun n'ait pu établir de faits indubitables. De nombreuses études scientifiques à ce sujet se contredisent : pour certaines, les nuits de pleine lune verraient doubler les cas de morsures par animaux ; pour d'autres ce phénomène est inexistant. Les légendes, quant à elles, sont légions...

De nombreuses croyances sont liées à la pleine lune. On dit par exemple que les cheveux et les poils poussent plus vite les nuits de pleine lune, ainsi que les plantes. On dit également que l'agressivité naturelle, chez les êtres humains comme chez les animaux, redouble les nuits de pleine lune... Cumulez ces deux


croyances et vous obtiendrez le loup-garou, cet être mi-animal, mi-humain, qui se métamorphose en monstre poilu et sanguinaire les nuits de pleine lune !

De quoi faire des cauchemars... mais vous n'êtes pas obligé d'y croire !


Les coiffeurs et la pleine lune

Juste avant notre ère, Tibère, célèbre empereur romain, recommandait déjà de se faire couper les cheveux en Lune croissante.

Certains considèrent que le meilleur moment d'une bonne coupe lunaire est le matin du troisième jour précédant la pleine Lune. Mais de plus en plus de coiffeurs s'accordent à reconnaître que le jour idéal est celui de la pleine Lune ; pour que les cheveux épaississent, certains n'hésitent pas jusqu'à affirmer qu'il faut les couper de préférence les jours de pleine lune.

Essayez, les résultats sont étonnants...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin


Nombre de messages : 9595
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: PLEINE LUNE ORACLES ET MIRAGES   Jeu 26 Mar - 18:50

*Le symbolisme de la Lune*



La Lune est l’astre de la nuit. C’est un astre en mouvement. Elle croît, atteint son apogée et disparaît.
La Lune exprime une transformation incessante.
Très tôt, l’homme associa le principe féminin à la Lune. L’homme a projeté sa propre réalité dans celle de la Lune : comme elle, il naît, croît, meurt.

Mais, elle symbolise également pour l’homme l’espoir de la renaissance. En effet, elle renaît après trois jours de disparition durant lesquels le ciel n’est que ténèbres.
Comme la Lune noire suivie de la jeune Lune, la mort sera suivie de la résurrection.

Symbole des rythmes biologiques et du temps qui passe, la Lune régit les pluies, la végétation, la fertilité et la fécondité.

En astrologie, la Lune symbolise l’humidité, le principe passif mais fécond. Elle est liée à l’inconscient, au rêve et à tout ce qui est fluctuant.



L’influence de la Lune

Sans la Lune, nos journées ne seraient que de 15 heures environ. En effet, l’attraction de la Lune ralentit la rotation de la Terre.

On connaît bien l’influence de la Lune sur les marées. La Lune est l’astre le plus proche de la Terre. Sa taille (3 476 Km de diamètre) en fait l’astre qui influence le plus la vie sur Terre, après le Soleil.
Du fait de l’attraction de la Lune, la Terre se déforme périodiquement. C’est sur les océans que l’effet est le plus visible.
Ainsi, lorsque la Lune est au-dessus de l’océan, toutes les 12 heures environ, elle l’attire et il se gonfle, en se retirant des plages : c’est la marée basse.
Le reste du temps, l’eau s’étale et remonte sur le littoral : c’est la marée haute.

Nos anciens connaissaient bien l’influence de la Lune sur la pousse des plantes. Depuis plusieurs dizaines d’années, des agriculteurs effectuent des recherches sur l’influence de la Lune dans l’optimisation des cultures.
De nombreuses associations françaises mettent en pratique l’agriculture biodynamique créée par Rudolf Steiner.
Les résultats obtenus sont indiscutables : les choux-raves sont deux fois plus gros, les récoltes des arbres fruitiers vont du simple au triple.

La Lune a également une influence sur les animaux qu’ils soient domestiques ou sauvages. Par exemple, le saumon se fait très discret à la Pleine Lune.
Par contre, les poissons plus gros comme le Thon remontent à la Pleine Lune. D'une manière générale, les prises sont plus importantes par mauvais temps ou temps couvert.

On a constaté que les insectes se montrent beaucoup moins les soirs de Pleine Lune.

La Pleine Lune augmente les naissances chez les mammifères. Ce phénomène est également vrai pour les humains.

Enfin, la Lune influence notre psychisme et donc notre santé. La Lune régit tout ce qui est liquide. Or, notre corps est en majorité composé d’eau.
Certaines traditions faisaient le rapprochement entre la Lune et le sexe des nouveau-nés.

En effet, certaines traditions recommandent de vérifier dans quelle constellation passe la Lune. Si la constellation est féminine, ce sera une fille et inversement pour un garçon.

Constellations féminines = jours feuilles et racines; constellations masculines = jours fruits et fleurs. :star:
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin


Nombre de messages : 9595
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: PLEINE LUNE ORACLES ET MIRAGES   Jeu 26 Mar - 19:27

La Lune inspire les compositeurs



Sonate au Clair de Lune

Beethoven - Sonata No. 14 C sharp minor Op. 27 No. 2
Daniel barenboim
:star:
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin


Nombre de messages : 9595
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: PLEINE LUNE ORACLES ET MIRAGES   Jeu 26 Mar - 20:04

LEGENDES OU VERITES ?



Pleine Lune : légendes et malades mentaux


Voilà maintenant plusieurs années, Kepler (1571-1630) et Galilée étudiaient la Lune. Ils s’exprimèrent ainsi: «Nul homme n’est une île.» Ils entendaient dire avec cette expression que toutes choses sont intimement liées, même si nous ne pouvons pas toujours démontrer le lien qui les unit. Héraclite, Aristote, Paracelse et bien d’autres ont observé l’existence du rapport entre le cycle lunaire, l’équilibre émotionnel et l’équilibre physique.

Plusieurs scientifiques ont étudié les comportements animal et végétal les soirs de pleine Lune. Résultat: le métabolisme des animaux s’accélère, une augmentation de l’agressivité est perçue et l'activité sexuelle est beaucoup plus intense. Les plantes, elles, poussent beaucoup plus vite. Une question se pose ici: si la Lune influence les comportements animal et végétal, pourquoi ne pourrait-elle pas aussi agir sur les êtres humains? Certaines recherches disent que la force gravitationnelle de la Lune changerait les effets de gravité sur nos glandes et sur nos organes.

Saviez-vous que la Lune agissait sur l’épiphyse (partie du cerveau) et que la mélatonine (hormone) serait secrétée vers 2 heures du matin les nuits de pleine Lune? Elle serait une hormone de stress et sa production expliquerait la haute fréquence des troubles du sommeil lorsque la Lune est pleine. Anciennement, on croyait que la pleine Lune marquait le passage des morts dans l’autre dimension: les soirs de pleine Lune, on constatait un taux beaucoup plus élevé de décès, surtout chez les grands malades. De plus, la Lune agirait sur 58 % des malades mentaux, qui deviendraient grossiers, agités… Une étude psychiatrique des États-Unis a par ailleurs démontré que la périodicité des crises, des psychoses maniaco-dépressives, est liée au rythme lunaire.

Les sociétés anciennes croyaient que les soirs de pleine Lune, les loups-garous se manifestaient; le mythe s’est bien déformé au fil des années… Voici que vous sera enfin révélée la vraie légende des loups-garous. Comme nous le disions plus haut, les malades mentaux deviennent surexcités les soirs de pleine Lune. Les soignants à l'époque étaient même dans l’obligation de les ligoter à leur lit. À la fin de la soirée, au début de la nuit, les infirmières constataient une augmentation atroce de la pilosité des patients, ils étaient poilus comme des loups… Et c’est pourquoi les gens attribuaient l'existence des loups-garous au phénomène lunaire.

Pourtant, ce n’était qu’une augmentation du poil sur le corps des patients en psychiatrie. Dans la plupart des hôpitaux nord-américains, les médecins portent une attention particulière à leur emploi du temps pour faire face à une recrudescence du nombre de patients ces soirs fatidiques. Le scientifique Richard Mead a même constaté que les crises d’asthme sont souvent périodiques et qu’elles dépendraient de la Lune et du temps qu’il fait.
**********************************************************************

Un avis contradictoire ?

La folie de la pleine Lune



par Michel Marsolais


Chez mes collègues de la rédaction, les soirs de pleine Lune sont toujours abordés avec appréhension. Avec l'assurance de vieux fermiers prédisant la pluie avec leurs rhumatismes, journalistes et chefs de pupitre prédisent ces soirs-là un déferlement de crimes, de signalements d'OVNI et d'appels de "lunatiques".



Cette croyance n'est pas propre aux journalistes. Policiers et ambulanciers sont aussi largement convaincus qu'il se passe quelque chose les soirs de pleine Lune, qui augmente le nombre de leurs interventions.

En fait, la croyance est tellement répandue que de nombreuses études scientifiques ont été menées sur le sujet. Elles n'ont jamais démontré grand chose... à part la vigueur de cette folklorique légende.

En 1982, une étude américaine avait pourtant effectivement relevé un nombre supérieur d'accidents et de violations du code de la route durant les soirs de pleine Lune. L'étude devait pourtant être mise en pièces par d'autres scientifiques puisque durant la période examinée par les chercheurs, les soirs de pleine Lune étaient presque toujours tombés les week-end, là où il y a toujours plus d'accidents.

D'autres études ont parfois démontré une légère hausse de meurtres ces soirs-là, mais encore une fois, leur méthodologie restait trop douteuse pour tirer de vraies conclusions.

En 1985, une étude (Rotton et Kelly) a même fait une analyse de 37 études sur le supposé "effet lunaire" sur le comportement humain (crimes, suicides, admissions en psychiatrie, etc.). Résultat : une variation de l'ordre de 3 centième de 1 %. Un chiffre plutôt insignifiant, trop insignifiant en fait pour indiquer la moindre variation tangible.

Le contraire aurait été étonnant. La plupart des gens qui pensent que ce phénomène altère le comportement humain justifient ce fait en soulignant que la Lune provoque bien les marées et que notre corps est composé à 80 % d'eau.

Or, c'est faire abstraction de l'échelle des choses. La Lune n'exerce une attraction que sur les océans et les très grandes masses d 'eau. Il n'y a pas plus de marée humaine que de marée dans les piscines.

Un autobus qui passe devant vous exerce des millions de fois plus de force d'attraction que la Lune ou n'importe planète. Et si la force d'attraction était en cause, il faudrait d'avantage se méfier des soirs sans Lune, puisque ces soirs-là, le Soleil est derrière la Lune et augmente donc sa force d'attraction.

Alors comment expliquer la persistance du mythe ? Peut-être simplement que lorsque la bêtise frappe les soirs de Lune, on le remarque davantage.


Première parution: Le Journal de Montréal, dimanche 9 novembre 1997.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin


Nombre de messages : 9595
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: PLEINE LUNE ORACLES ET MIRAGES   Jeu 26 Mar - 21:03

Il y en a meme qui "implore la lune"





Dernière édition par Nine le Lun 20 Juil - 15:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin


Nombre de messages : 9595
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: PLEINE LUNE ORACLES ET MIRAGES   Ven 27 Mar - 0:36



La femme est semblable à la lune : certaines nuits, elle est d'argent, certaines autres, elle est d'or.
Proverbe Arménien

La LUNE, cet astre aux effets changeants, est le satellite de la Terre. Son influence sur les marées, et sur le cycle intime des femmes, est indiscutable.

Par ailleurs, les journées de Lunaison et de Pleine Lune sont là pour prouver cette influence très remarquable. La LUNE parcourt le Zodiaque, (c'est-à-dire les 12 Signes ou Constellations) en 28 jours et demi, et reste donc environ 2 jours à 2 jours et demi dans chaque Signe, lors de sa visite mensuelle.

La LUNE est donc l'astre le plus rapide, mobile, instable et changeant, capricieux. Elle symbolise tout ce qui est féminin, la fécondité, mais aussi l'imagination, les émotions, le changement, la mémoire, la foule, le public. En bref, la LUNE est surtout l'archétype de la femme, de la mère, du rêve, et elle agit, capricieuse, suivant l'humeur du moment...


Dernière édition par Nine le Ven 27 Mar - 1:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin


Nombre de messages : 9595
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: PLEINE LUNE ORACLES ET MIRAGES   Ven 27 Mar - 1:54

Clair de lune
Paul Verlaine


Votre âme est un paysage choisi
Que vont charmant masques et bergamasques
Jouant du luth et dansant et quasi
Tristes sous leurs déguisements fantasques.

Tout en chantant sur le mode mineur
L'amour vainqueur et la vie opportune,
Ils n'ont pas l'air de croire à leur bonheur
Et leur chanson se mêle au clair de lune,

Au calme clair de lune triste et beau,
Qui fait rêver les oiseaux dans les arbres
Et sangloter d'extase les jets d'eau,
Les grands jets d'eau sveltes parmi les marbres.


Recueil : Fêtes galantes
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin


Nombre de messages : 9595
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: PLEINE LUNE ORACLES ET MIRAGES   Ven 27 Mar - 2:38

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin


Nombre de messages : 9595
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: PLEINE LUNE ORACLES ET MIRAGES   Ven 27 Mar - 19:03

LA LUNE BLEUE



La Lune Bleue se produit lorsque la pleine lune apparait deux fois dans un même mois. Celle ainsi nommée est la dernière de ces deux pleines lunes.

Elle est également appelée Lune des Buts, elle est utilisée pour fixer des buts dans notre vie. Elle peut nous permettre de reconnaître nos échecs et d'en tirer des leçons afin d'améliorer notre vie et fixer de nouveaux objectifs en rapport à ces questions. Si vous avez le blues, regardez la lune. Elle vous enverra des rêves merveilleux. Elle vous invite à la suivre dans un monde de magie.

L'expression populaire anglo-saxonne Once in a blue moon signifiant Tous les 36 du mois, usitée depuis 400 ans, montre à quel point l'événement est rarissime. On la trouve pour la première fois en 1578 dans une petite pièce de Shakespeare appelée « Rede Me and Be Not Wroth appears » : "If they say the moon is blewe. We must believe that it is true."

L'astronomie connaît aussi la locution blue moon , et la définit comme étant la seconde Pleine Lune d'un mois calendaire.



Les Lunes bleues se produisent alors 7 fois tous les 19 ans, à dates variables selon les lieux d'observation, car, bien que la Pleine Lune apparaisse partout en même temps sur terre, il y a quelques variations selon les heures locales. Par exemple la Lune bleue du 30 juin 2007 en Europe (qui suivra la Pleine Lune du 1er juin) sera « bleue » à l'est de Greenwich, mais la Pleine Lune de l'autre côté de l'Atlantique ayant eu lieu le 1er mai (la veille de notre pleine Lune européenne, à cause du décalage horaire), la suivante se produira le 31 mai, et ce sera donc celle-là qui recevra le label « bleue » chez eux.

L'expression populaire anglo-saxonne Once in a blue moon signifiant Tous les 36 du mois, usitée depuis 400 ans, montre à quel point l'événement est rarissime. On la trouve pour la première fois en 1578 dans une petite pièce de Shakespeare appelée « Rede Me and Be Not Wroth appears » : "If they say the moon is blewe. We must believe that it is true."

C’est un phénomène assez rare.
Alors ! Elle ne sera pas bleue ?
Elle sera bleue pour tous les poètes et ceux qui ont du coeur.
Elle sera bleue pour tous les enfants.
J’aurais aimé aussi qu’elle puisse être bleue pour tous ceux qui souffrent, mais j’ai quelques doutes.

C'EST LA LUNE DU BLUES

Prochaine Lune Bleue : le jeudi 31 décembre 2009 Etoile
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin


Féminin Nombre de messages : 12715
Age : 66
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: PLEINE LUNE ORACLES ET MIRAGES   Ven 27 Mar - 19:54



Avant Indochine, la lune a été chantée merveilleusement bien aussi. La preuve (je ne suis pas allée chercher loin, on l'avait ici).



PLEINE LUNE SUR LA RUE BLEUE
Paroles et musique : F Bernheim

Une fenêtre a claqué
y'a du vent dans la nuit
il est trois heures du mat
je me suis levé, c'est fini
je pourrai plus dormir
c'est la règle du jeu
c'est la pleine lune
sur la rue bleue

elle dort nue sous les draps
elle rêve dans un rire
quand je la vois comme çà
les doutes me déchirent
est-ce qu'on a loupé
ce qu'on voulait vivre à deux
c'est la pleine lune
sur la rue bleue

un vieux jean, un blouson
je saute dans ma voiture
c'est ma seconde maison
où je hurle toutes mes blessures


je fonce sur les boulevards
je sors porte de la Chapelle
je vois passer dans mes phares
ces dangers qui m'appellent

je me gare a Stalingrad
je vois ceux qui dorment plus
ces papillons malades
épinglés dans la rue

et je me souviens du temps
où j'étais pris comme eux
c'est la pleine lune
sur la rue bleue

je rentre elle dort encore
soleil sur l'oreiller
est ce que l'amour est mort
ou un peu fatigué

je me glisse contre sa peau
epuisé je me sens mieux
c'est la pleine lune
sur la rue bleue


Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin


Nombre de messages : 9595
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: PLEINE LUNE ORACLES ET MIRAGES   Ven 27 Mar - 22:39




Chacun de nous est une lune, avec une face cachée que personne ne voit.
Ecrivain et humoriste américain Mark Twain


Tristesses de la Lune

Ce soir, la Lune rêve avec plus de paresse;
Ainsi qu'une beauté, sur de nombreux coussins,
Qui d'une main distraite et légère caresse
Avant de s'endormir le contour de ses seins

Sur le dos satiné des molles avalanches,
Mourante, elle se livre aux longues pâmoisons,
Et promène ses yeux sur des visions blanches
Qui montent dans l’azur comme des floraisons

Quand parfois sur ce globe, en sa langueur oisive,
Elle laisse filer une larme furtive,
Un poète pieux, ennemi du sommeil,

Dans le creux de sa main prend cette larme pâle,
Aux reflets irisés comme fragment d’opale,
Et la met dans son cœur loin des yeux du soleil.

Charles Baudelaire
Les Fleurs du Mal
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin


Nombre de messages : 9595
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: PLEINE LUNE ORACLES ET MIRAGES   Ven 27 Mar - 23:11

And GOOD NIGHT MOON DE SHIVAREE

coeur
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin


Nombre de messages : 9595
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: PLEINE LUNE ORACLES ET MIRAGES   Sam 28 Mar - 10:11

PRIERE A LA LUNE

Maria Callas a immortalisé « Casta Diva »,un des airs les plus émouvants de tout le répertoire opéra. Quiconque a entendu un enregistrement de cet air de Norma peut reconnaître la voix de la Callas entre mille et il est à parier que les frissons et même les larmes l’accompagneront, à la première aussi bien qu’à la centième écoute.

Pourtant, Giuditta Pasta, qui créa le rôle de Norma, aurait considéré la prière à la lune de la prêtresse gauloise « inchantable » lors de la première répétition. On raconte volontiers que Bellini avait alors fait un pacte avec elle.: elle essaierait de la chanter pendant une semaine, tous les matins et si, à la fin de cette période d’essai, elle trouvait toujours aussi rebutante, il l’adapterait. La suite de l’histoire est prévisible. Le soir de la première, la difficulté est transcendée et la chanteuse se donne complètement au rôle.

LA PRIERE A LA LUNE A DONC ETE EXAUCEE ! voilà le résultat ...

Etoile
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin


Nombre de messages : 9595
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: PLEINE LUNE ORACLES ET MIRAGES   Dim 29 Mar - 10:07

A propos de la Lune Rousse



Comme vous le savez, notre calendrier est régi par le cycle solaire ( 365 jours, 12 mois etc…). Mais les fêtes mobiles sont, elles, régies par le calendrier lunaire : Pâques pour les chrétiens, (avec décalage – julien, grégorien – entre orthodoxes et catholiques), Ramadan pour l'Islam, etc… pour les plus connues dans le monde occidental. On a coutume de dire que la Lune Rousse commence en avril et se termine en mai (en se basant sur le calendrier solaire ! ), ce qui est le cas lorsque la date de Pâques se situe avant le 20 avril.

Or la Lune obéissant, c'est évident, au cycle lunaire qui sert à déterminer la date de Pâques, en réalité, la lune dite Rousse est celle qui se renouvelle après Pâques ( c'est donc la treizième ! ). Parfois, comme en 2003, elle est particulièrement tardive.

Ses effets néfastes semblent relever davantage du dicton folklorique et de la superstition que de la rigueur scientifique, nous n'en ferons pas donc pas un dogme infaillible. D'ailleurs le décalage entre les différents calendriers rend aléatoires les limites de cette période.

D'autre part les gelées tardives ne sont pas rares à cette époque et de temps à autre la prédiction se réalise, témoin les gelées des 31.mai et 1° juin 1961 qui causèrent aux cultures des dégâts considérables et le curieux nom de cette commune des Deux Sèvres : Saint Sauveur de givre en Mai.!

Il semblerait donc qu'il existe deux versions du phénomène : celle des astronomes et celle des jardiniers.

Les définitions données par les dictionnaires sont d'ailleurs contradictoires à ce sujet. En résumé, pour mettre d'accord les différentes interprétations de cette Lune Rousse, on peut dire que personne n'a tort et que tout le monde a raison.

Quelques définitions de la Lune Rousse

Grand Larousse Universel : Nom donné traditionnellement à la lunaison qui commence après Pâques.

Grand Larousse de la Langue Française : Lunaison qui commence après Pâques.

Dictionnaire Littré de la Langue Française : Lunaison qui commence en avril, avec cette citation : Tant que dure la Lune Rousse, Mes fruits sont sujets à fortune . "Calendrier des Bons Laboureurs" de Leroux de Larcy 1628

Robert de la Langue Française : Lunaison d'avril- mai à laquelle on a longtemps attribué les gelées tardives qui roussissent les feuilles et les bourgeons des jeunes pousses.

ST Côme, St Mamert, St Pancrace, Les voilà, les trois Saints de Glace !

Ou encore, au choix : Saint Côme, Saint Servais, Saint Pancrace, Les voilà les trois saints de glace !

La Lune Rousse serait en effet cette Lune un peu maléfique, apparaissant rougeoyante, qui brûle les pousses d’avril-mai. Elle s’étend d’une nouvelle Lune à une autre, donc sur 29 jours. Le constat des jardiniers est réel, mais ce qui est pris pour une cause (la Lune brûlant les jeunes plants) est juste une corrélation. Le phénomène de Lune qui rougeoie est atmosphérique, pas lunaire, et la couleur de la Lune est un indicateur. Le printemps est la saison où des gelées blanches sont possibles. Mais qu’est-ce-qui les favorise ? Un ciel bien dégagé, donc un effet de serre nul, et des petits matins très frais, avec une gelée qui se tient au sol, même si l’air est légèrement au-dessus de zéro. Si la Lune peut être vue, c’est que le ciel est clair, l’air vif et le sol craquant de ce petit givre fragile qui disparaîtra avec les premiers rayons du soleil, mais qui aura eu le temps de faire des dégâts.

Pourquoi la Lune est-elle rouge ou orange à ce moment-là ? Sans doute parce qu’elle est vue assez basse sur l’horizon et que la longueur d’onde favorisée par l’épaisseur de l’atmosphère (traversée par l’œil humain au niveau de l’horizon), c’est l’orange. C’est pour cette même raison que le Soleil couchant est orange. Mais il reste toutefois un mystère : cette Lune n’est orange qu’à son lever. Plus haute dans le ciel, nous ne distinguons plus cette couleur. Cela voudrait dire que cette Lune n’est perçue par les jardiniers qu’au petit matin (puisque c’est le moment des gelées blanches), à son lever ou à son coucher.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin


Nombre de messages : 9595
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: PLEINE LUNE ORACLES ET MIRAGES   Dim 29 Mar - 10:18

ECLIPSE : LE SOLEIL A RENDEZ VOUS AVEC LA LUNE



Qu'est-ce qu'une éclipse de Lune ?

Une éclipse de Lune a lieu quand notre satellite passe dans le cône d'ombre situé derrière la Terre par rapport au Soleil. L'éclipse a donc lieu lorsque le Soleil, la Terre et la Lune sont parfaitement alignés. Cependant, il ne se produit pas d'éclipse à chaque Pleine Lune car l'inclinaison de l'orbite lunaire est d'environ 5°.

Pourquoi la Lune est-elle rougeâtre lors de la totalité ?

Quand la Lune plonge dans le cône d'ombre créé par la Terre, elle se colore d'un rouge sombre. Cette couleur est du à notre atmosphère qui dévie les rayons solaires rouges vers l'intérieur du cône d'ombre. Cependant, cette couleur est différente selon les éclipses : elle est classée sur l'échelle de Danjon. Sa couleur et sa visibilité dépendent de plusieurs paramètres tels que la distance Terre-Lune, l'endroit dans le cône d'ombre où passera la Lune. L'échelle de Danjon varie de la valeur 0 à 4 *

indice 0 : éclipse très sombre. La Lune est quasi invisible.
indice 1 : éclipse sombre et peu visible.
indice 2 : éclipse rouge foncée.
indice 3 : éclipse rouge brique.
indice 4 : éclipse brillante.

Ce spectacle rare, riche en couleurs, et fascinant est d'autant plus apprécié qu'une si belle occasion ne se renouvellera pas avant un peu plus de trois ans pour les spectateurs de France métropolitaine. Il faudra en effet attendre jusqu'au 15 Juin 2011 pour voir de nouveau une éclipse totale de Lune en Europe car l'éclipse totale de Lune du 21 Décembre 2010 ne sera visible en France que dans ses premières phases, nous privant ainsi des meilleurs moments de cet événement.


Le soleil et la lune
Charles Trenet

1. Sur le toit de l'hôtel où je vis avec toi
Quand j'attends ta venue mon amie
Que la nuit fait chanter plus fort et mieux que moi
Tous les chats tous les chat tous les chats
Que dit-on sur les toits que répètent les voix
De ces chats de ces chats qui s'ennuient
Des chansons que je sais que je traduis pour toi
Les voici les voici les voilà...

Le soleil a rendez-vous avec la lune
Mais la lune n'est pas là et le soleil l'attend
Ici-bas souvent chacun pour sa chacune
Chacun doit en faire autant
La lune est là, la lune est là
La lune est là, mais le soleil ne la voit pas
Pour la trouver il faut la nuit
Il faut la nuit mais le soleil ne le sait pas et toujours luit
Le soleil a rendez-vous avec la lune
Mais la lune n'est pas là et le soleil l'attend
Papa dit qu'il a vu ça lui...

2. Des savants avertis par la pluie et le vent
Annonçaient un jour la fin du monde
Les journaux commentaient en termes émouvants
Les avis les aveux des savants
Bien des gens affolés demandaient aux agents
Si le monde était pris dans la ronde
C'est alors que docteurs savants et professeurs
Entonnèrent subito tous en chœur

3. Philosophes écoutez cette phrase est pour vous
Le bonheur est un astre volage
Qui s'enfuit à l'appel de bien des rendez-vous
Il s'efface il se meurt devant nous
Quand on croit qu'il est loin il est là tout près de vous
Il voyage il voyage il voyage
Puis il part il revient il s'en va n'importe où
Cherchez-le il est un peu partout...


Dernière édition par Nine le Dim 29 Mar - 10:47, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin


Nombre de messages : 9595
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: PLEINE LUNE ORACLES ET MIRAGES   Dim 29 Mar - 10:36

LA LUNE FILLE DE LA TERRE

Ecoutez son histoire ... il était une fois ...



La lune a toujours alimenté de nombreux mythes et légendes. Sa façon de changer de forme a trouvé de nombreuses explications parmi toutes les civilisations :star:
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin


Nombre de messages : 9595
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: PLEINE LUNE ORACLES ET MIRAGES   Dim 29 Mar - 10:53



La lumière est le symbole de la connaissance. Le soleil comme source lumineuse symbolise la connaissance intuitive, immédiate. Comme symbole du jour, le soleil est aussi le maître de l’activité consciente, de l’action.

Comme symbole de la nuit, la lune domine l’inconscient. La lune qui ne se révèle que par la lumière du soleil en est le reflet et symbolise également la connaissance rationnelle, déductive. Le soleil symbolise ainsi l’esprit et la lune l’âme.

Et de fait, la lune est plus le matériau des poètes. Le poète est un contemplatif et seule la lune se laisse contempler. Le poète est un angoissé et s’il n’y a pas de jours sans soleil, il est des nuits sans lune qui réveillent les angoisses profondes. L’inspiration du poète est féminine et le soleil est masculin alors que la lune...
Selon l’exercice du miroir, j’invite l’être solaire à la contemplation de la lune et l’être lunaire à l’action sous le soleil.

"La gloire est le soleil des morts." Balzac
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin


Nombre de messages : 9595
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: PLEINE LUNE ORACLES ET MIRAGES   Dim 29 Mar - 11:09

JULES VERNE l'avait prédit et décrit et c'est arrivé " l'homme a marché sur la lune" voilà ses premiers pas ...




21 juillet 1969 - Premier pas sur la Lune

A 3H56 (heure française), l'astronaute Neil Armstrong qui participe à la mission spatiale Apollo 11 sort du module lunaire "Eagle" et pose pour la première fois le pied sur la lune. Il prononce alors une phrase qui restera gravée dans l'histoire: "Un petit pas pour l'homme, un grand pas pour l'humanité." L'événement est retransmis dans le monde entier. Des millions de téléspectateurs écoutent ébahis les premières impressions d'Armstrong. Un quart d'heure plus tard, il sera rejoint par son camarade Edwin "Buzz" Aldrin. Pour les Etats-Unis, c'est une victoire décisive dans la course à l'espace engagée avec l'Union soviétique.


Dernière édition par Nine le Lun 6 Avr - 0:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin


Nombre de messages : 9595
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: PLEINE LUNE ORACLES ET MIRAGES   Mar 31 Mar - 20:59

HIJO DE LA LUNA MECANO (Le fils de la lune)

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin


Nombre de messages : 9595
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: PLEINE LUNE ORACLES ET MIRAGES   Dim 5 Avr - 0:33

LES ECRITS LUNAIRES DES GRANDS AUTEURS



1 - La pleine lune

Elle se lève sur l’horizon avec un visage pâle, des joues enflées, une tête molle. Elle monte et survole forêts, routes, villages en rapetissant, devient plus vive à mesure qu’elle s’élève. Parvenue au zénith, l’oeil pétillant, le front clair, elle crache comme une vipère sur les oiseaux de nuit qui la contemplent en rêvassant. Éblouissante, muette comme une taupe, féline dans son empyrée, elle plane au-dessus des têtes, ricaneuse.

Elle miaule dans le ciel, les spectres l’entendent. Les hérissons sont ses confidents, les hiboux ses messagers, les tombes ses miroirs. Marmoréenne, duveteuse et sépulcrale, elle étincelle d’un seul feu. C’est une flamme mourante que ravivent à chaque instant les moribonds de la Terre. Asile des trépassés, refuge des âmes envolées, l’astre est un vaisseau hanté. Des fantômes sont à la barre : elle vogue, naviguant à vue, myope, stupide.

Belle comme une morte, séduisante avec ses cheveux de sorcière, charmante avec son sourire hypocrite, amoureuse comme une pieuvre, la mélancolie est son royaume. Déesse inquiétante, fauve céleste, oiseau sidéral, caillou plein d’éclat, la Lune depuis la nuit des temps chante sa complainte à l’Éternité.

Alfred de Musset
************************
2 - La face cachée de la Lune

Verte, sournoise, tranchante, voici la Lune qui croasse. Ses ailes d’éther sont de mauvais augure. J’aime les sourires fourbes de cette hanteuse.

Point crucial de la nuit, oeil errant de la voûte, confidente des clochers, elle accompagne mes veilles, fidèle, moqueuse, attachante. Je trouve sa face subtile, sa caresse ironique, son silence mortel. Elle passe, fécondante, prodiguant mauvais rêves et bonnes fortunes. Ses quiets rayons irradient le malheur. Elle rassure les chouettes, effraie les dormeurs.

Elle répand son miel dans l’espace, déverse son fiel sur les poètes, rend muettes les villes, fait parler les campagnes… Elle attise les rumeurs, ravive âtres et légendes, délie les mauvaises langues, fait fermer les portes et sceller les coffres.

Il m’arrive de lui parler. Mes mots pour elle sont tendres. Mais ses éclats sont durs. On la croit pâle, molle, sereine, elle est vive, sèche, tourmentée. C’est une amie sévère qui rit avec férocité, sanglote à faire rendre l’âme.

J’aime cette séductrice aux joues brillantes, au front lisse, au regard fixe. Ne vous fiez pas à ses allures candides, car la Lune en vérité est une méchante fée, une sorcière qui diffuse un parfum venimeux, suave et mystérieux sur la Terre.

Victor Hugo
******************************


3 - Au clair de l’une, à l’ombre de l’autre

Mademoiselle,

A la vue de la Lune montant dans la nue, vos traits s’imposent à moi. Toujours, je vous ai associée au disque lunaire, vous ma claustrale, vous ma mélancolique amante. Pâle apparition aux charmes muets et au visage vague, vous êtes l’appel du large : celui des profondeurs sidérales et des étoiles lointaines.

Vous êtes ma consolation poétique, une sorte de lueur au firmament qui entretient en moi le rêve. Demeurez pour toujours cette spectrale, frêle créature croisée entre poussière et azur, entre ciel et gargouilles. Votre orbite est onirique, vous l’astre au teint blême. Chaque fois que je regarde la Lune, c’est votre visage que je vois Mademoiselle, aussi doux qu’une chandelle, mystérieux comme un oiseau de nuit, hâve tel un fantôme.

Lorsque passe au-dessus mon toit la sphère étrange, qu’elle chuchote à travers ma fenêtre, qu’elle se fait compagne de mes insomnies, c’est vous que j’entends frapper au carreau, vous qui hantez ma chambre, vous qui me tenez en éveil.

La Veilleuse qui luit au zénith me rappelle la triste chartraine que vous êtes. Vous ne cessez de tourner autour de moi Mademoiselle. Et tout comme la blanche Dame au dos rond, vos grâces sont tombales. Je chante à l’infini votre beauté funèbre.

Vous avez les attraits cosmiques des sélènes créatures et des filants objets qui peuplent la voûte, hôtes célestes que je poursuis comme un Graal à ma portée.

Vous ressemblez au mystère d’en haut. Vous êtes un temple, et de ce temple s’élève une prière. Et cette prière, c’est la mienne. Et je m’adresse à vous. Et le sens de ma prière est l’amour.

Chartres est mon éden et ma douleur, ma gloire et ma misère. Et votre rivale de chair qui partage mon alcôve, ma plus chère faiblesse. Vous, vous êtes mon purgatoire, ma croix, mon linceul. Et puis ma rédemption, ma lumière, mon salut. L’une est ma conquête temporelle, l’autre ma victoire céleste. L’une à ma gauche, l’autre à ma droite. L’une est un peu ange, l’autre un peu diable. Tiraillé entre ces deux feux, je me consume.

Ma plume est une flamme et vous Mademoiselle, vous êtes un songe. Des deux follets sont nées ces lettres d’artifices.

Je vous destine ces mots. Je m’en retourne à ma Lune, à ma compagne légitime et à mes chères étoiles, ne cessant de songer à vous.

Alphonse de Lamartine
**********************************


4 - Entre Terre et Lune

J’erre entre ciel et poussière dans la solitude et le silence, le regard perdu dans les étoiles, le coeur plein de mélancolie. J’allonge le pas sous une nuit éternelle, sur un rivage infini : mon pied est léger, mon coeur est lourd, et mes larmes s’évaporent comme de l’éther dans l’espace. Mon chagrin a le prix des choses inconsistantes : je pleure pour rien du tout.

Je suis affligé, inconsolable, perdu. Je n’ai plus de joie, et mon infinie tristesse est cependant ma raison de vivre. La blonde veilleuse est mon asile : je suis PIERROT LUNAIRE.

Charles Péguy
*************************************


5 - La Lune

Pour vous rejoindre, depuis si longtemps que j’en avais conçu l’immortel projet, je me hâterai sans regret, ivre de vous, insoucieux du futur, confiant dans votre pâle éclat, attentif à votre regard paisible, envoûté par votre sourire triste et énigmatique.

Vous êtes une lyre éternelle accrochée à la nuit, et avant que je ne sois né vous chantiez depuis toujours avec sérénité au-dessus des nues agitées. Je n’étais pas encore en ce monde, et vous le berciez de vos soupirs lents et infinis. Dès que je vous ai vue, à l’éveil de ma jeune âme, j’ai eu l’intuition d’être né par et pour vous.

Oui, depuis ce temps mythique de mon enfance où, imprégné de votre mystère, j’allais m’évader dans votre chevelure phosphorescente, je rêve de vous. Avec votre insondable mélancolie, vous semblez régner sur mon destin. C’est vers vous que je désire monter. C’est du haut de votre sommet que je veux contempler les êtres et les choses contenus dans l’Univers.

Au jour de ma mort vous diffuserez vos caressants reflets sur mon visage éteint. Vous êtes onirique, et j’aurai l’éternité devant moi pour fouler votre sol de poussière et d’immuable écume.

Charles Baudelaire
***************************************


6 - Rencontre au sommet

Ce soir je vais à la Lune.

Je marcherai à sa rencontre, l’âme flâneuse, le pas paisible. Elle sera ronde, mon coeur sera plein. L’astre étrange est mon asile, mon vertige, mon abîme. Funambule vénéneuse de la voûte, chandelle errante de la nue, j’aime sa molle course au-dessus des toits.

Tantôt pâle sourire, tantôt face de diable, son mystère s’épaissit au fil de la nuit. C’est une grande Dame qui porte robe longue. C’est aussi une traîtresse qui ricane derrière les égarés. Mieux vaut s’en faire une amie. Ce soir je cheminerai sous son voilage d’éther.

Je la contemplerai longtemps, somnambulant entre bois et sentiers, la semelle terreuse, la tête effleurant le firmament. Je lui parlerai, et le silence sera d’or.

Cette nuit sera argentée.

Vagabonde sidérale, elle disparaîtra dans la brume du matin. Et moi, frissonnant de froid, je me hâterai vers l’âtre. A l’aube je m’endormirai, les cheveux blanchis de la poussière des chemins, la tête pleine des diamants de la nuit.

Alfred de Vigny
*************************************


7 - Une vision des choses

En rasant la pointe du clocher, la Lune m’apparut comme un Graal à atteindre. Ce soir-là les choses d’apparence les plus anodines dévoilaient un sens caché : je percevais l’essentiel.

En imagination je remplaçai la pierre par le feu et l’acier : l’église devint fusée. Le vaisseau désignait l’astre, prêt à s’affranchir de la pesanteur. Je vis le mastodonte s’élever dans un bain de lumière, majestueux.

Je le voyais qui parcourait les profondeurs sidérales : ma pensée vagabonde le suivait dans sa course poétique vers l’infini.

Les choses ayant pris une soudaine hauteur sous mon regard neuf, je voyais le monde avec vérité. Devant moi la pierre inerte avait déployé ses ailes. La matière sous l’éther s’était allégée.

Et je demeurai au pied de l’église à fixer la voûte étoilée, idiot.

René Barjavel
********************************************

8 - Un rêve éveillé

Lors d’une promenade nocturne à cheval, une bien étrange aventure m’est arrivée.

Je filais à molle allure sous la lune, bercé par le son monotone et doux des sabots de ma monture dont l’écho résonnait avec poésie dans la campagne.

Mélancolique, je me mis à songer à l’improbable aimée qui tardait à venir. Mais bientôt assoupi par le pas alangui de l’animal, je posai la tête contre sa nuque. Le doux Morphée m’emporta bien vite, tandis que je demeurai à demi couché sur le cheval qui cheminait toujours. Et le songe prit le relais de la rêverie amoureuse… Mais la vision onirique prit corps, tournant à la féerie, et je crus voir ma belle pour de bon :

Elle marchait à mes côtés, se métamorphosant imperceptiblement en une jument superbe : ses cheveux d’or se changèrent en crinière et sa robe claire épousa ses chairs. Je la montai, aussi fier qu’ému. Aussitôt elle m’emporta dans une chevauchée impétueuse pour prendre son envol vers l’astre de nuit.

Crinière au vent et bouche écumante, elle se lança dans les airs, frénétique. Mes éperons étincelaient au clair de lune, son crin ondulait fièrement, le vent frais giflait ma face échevelée. Une joie inédite m’inonda.

Je m’étourdissais dans ce saut vertigineux, les doigts agrippés à sa crinière en bataille. Le zénith atteint, dans un long hennissement qui la fit se cabrer avec grâce sur le fond des étoiles, elle communiqua à la lune son bonheur de sillonner le firmament à mon côté, elle cavale ailée, moi baladin sidéral.

Enfin, dans un tourbillon furtif nous disparaissions vers les étoiles.

Reprenant bientôt mes esprits, je m’aperçus que je m’étais égaré durant mon bref sommeil sur le dos du cheval qui, impassible, avait continué sa marche. Et, retournant sur mes pas, je fixais la lune qui éclairait mon chemin, songeur, l’air dubitatif…

Emu.

Edgar Allan Poe
*******************************


9 - Celui qui est en moi

Le son des pas du cheval dans la plaine me fait songer à chaque étoile que compte le ciel de ma longue nuit. Lorsque je foule la poussière des chemins, c’est toujours vers le firmament que se tournent mes regards.

Tous les astres du monde sont logés dans mon coeur comme autant de larmes ou d’émeraudes, selon que je suis triste ou plein de joie. Je porte en moi les chagrins les plus secrets, les plus futiles de l’univers. Mais je sème aussi les lumières les plus pures dans les coeurs. En quête d’un amour que je suis seul à concevoir, je parcours le monde depuis des siècles en infatigable rêveur, trouvant la force de durer à travers les âmes pures. Ma jeunesse est intacte, préservée par des siècles de vertu.

Mon souci n’est pas l’or, ni le temps, ni la mort qui effraie tant les hommes, mais l’amour, la beauté, la poésie. Aussi, je ne puis mourir : l’infini est mon compagnon de route. Loin de vos lois, je règne en souverain sur vos nuits, vos songes, l’imaginaire.

Parfois on me tend la main sous la Lune : je prends la forme d’un paysage, d’un feu follet, d’une chandelle. Là, j’apparais dans mon ineffable vérité.

Je poursuis ma route la tête dans les constellations à la rencontre des âmes pures.

Je suis un fou d’amour, un spectre, une flamme traversant le temps, accroché à des incarnés. Je voyage d’âme en âme. L’être dont je possède le souffle aujourd’hui est l’auteur de ces lignes que vous êtes en train de lire.

J’ai pris possession de lui et je prends la parole à travers sa plume.

Mon nom est Pierrot.

Paul Verlaine



Etoile
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin


Nombre de messages : 9595
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: PLEINE LUNE ORACLES ET MIRAGES   Lun 6 Avr - 0:19

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: PLEINE LUNE ORACLES ET MIRAGES   

Revenir en haut Aller en bas
 
PLEINE LUNE ORACLES ET MIRAGES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» PLEINE LUNE ORACLES ET MIRAGES
» A RETENIR : pierres de pleine lune
» Pleine Lune et Eclipse
» Pleine lune
» pleine lune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HARMONY :: TRIBUNES LIBRES :: ARTS ET TRADITIONS-
Sauter vers: