H A R M O N Y


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 POEMES POUR LES YEUX

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9774
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: POEMES POUR LES YEUX   Jeu 5 Fév - 14:13


Découvrez Johnny B!


Les yeux bleus de la foule

On trouve dans les monts des lacs de quelques toises,
Purs comme des cristaux, bleus comme des turquoises,
Joyaux tombés du doigt de l'ange Ithuriel,
Où le chamois craintif, lorsqu'il vient pour y boire,
S'imagine, trompé par l'optique illusoire,
Laper l'azur du ciel.

Ces limpides bassins, quand le jour s'y reflète,
Ont comme la prunelle une humide paillette ;
Et ce sont les yeux bleus, au regard calme et doux,
Par lesquels la montagne en extase contemple,
Forgeant quelque soleil dans le fond de son temple,
Dieu, l'ouvrier jaloux !


Recueil Espana
THEOPHILE GAUTHIER

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9774
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: POEMES POUR LES YEUX   Jeu 5 Fév - 14:19



LES YEUX FERTILES

On ne peut me connaître
Mieux que tu me connais
Tes yeux dans lesquels nous dormons
Tous les deux,
Ont fait à mes lumières d'homme
Un sort meilleur qu'aux nuits du monde.

Tes yeux dans lesquels je voyage
Ont donné aux gestes des routes
Un sens détaché de la terre.

Dans tes yeux ceux qui nous révèlent
Notre solitude infinie
Ne sont plus ce qu'ils croyaient être.
On ne peut te connaître, mieux que je te connais.

Elle est debout sur mes paupières
Et ses cheveux sont dans les miens
Elle a la forme de mes mains
Elle a la couleur de mes yeux,
Elle s'engloutit dans mon ombre
Comme une pierre sur le ciel.

Elle a toujours les yeux ouverts
Et ne me laisse pas dormir,
Ses rêves en pleine lumière
Font s'évaporer les soleils...

Paul Eluard (1895-1952)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9774
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: POEMES POUR LES YEUX   Jeu 5 Fév - 18:25

A de beaux yeux verts



Vous avez un regard singulier et charmant ;
Comme la lune au fond du lac qui la reflète,
Votre prunelle, où brille une humide paillette,
Au coin de vos doux yeux roule languissamment ;

Ils semblent avoir pris ses feux au diamant ;
Ils sont de plus belle eau qu'une perle parfaite,
Et vos grands cils émus, de leur aile inquiète,
Ne voilent qu'à demi leur vif rayonnement.

Mille petits amours, à leur miroir de flamme,
Se viennent regarder et s'y trouvent plus beaux,
Et les désirs y vont rallumer leurs flambeaux.

Ils sont si transparents, qu'ils laissent voir votre âme,
Comme une fleur céleste au calice idéal
Que l'on apercevrait à travers un cristal.

Recueil La Comédie de la mort

THEOPHILE GAUTHIER


Dernière édition par Nine le Mer 27 Jan - 16:27, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9774
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: POEMES POUR LES YEUX   Jeu 5 Fév - 19:12


LES YEUX

Bleus ou noirs, tous aimés, tous beaux,
Des yeux sans nombre ont vu l'aurore;
Ils dorment au fond des tombeaux
Et le soleil se lève encore
Les nuits plus douces que les jours
Ont enchanté des yeux sans nombre;
Les étoiles brillent toujours
Et les yeux se sont remplis d'ombre
Oh! Qu'ils aient perdu leur regard,
Non, non, cela n'est pas possible
Ils se sont tounés quelquepart,
Vers ce qu'on nomme l'invisible


Et comme les astres penchants
Nous quittent, mais au ciel demeurent,
Les prunelles ont leurs couchants
Mais il n'est pas vrai qu'elles meurent


Bleus ou noirs, tous aimés, tous beaux,
Ouverts à quelqu'immense aurore,
De l'autre côté des tombeaux,
Les yeux qu'on ferme voient encore

SULLY PRUDHOMME




Dernière édition par Nine le Jeu 8 Avr - 1:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9774
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: POEMES POUR LES YEUX   Jeu 5 Fév - 19:16




Les Yeux Lointains

Chers yeux si beaux qui cherchez un visage,
Vous si lointains, cachés par d'autres âges,
Apparaissant et puis disparaissant
Dans la brise et le soleil naissant,

Et d'un léger battement de paupières,
Sous le tonnerre et les célestes pierres
Ah ! protégés de vos cils seulement
Chers yeux livrés aux tristes éléments.

Que voulez-vous de moi, de quelle sorte
Puis-je montrer, derrière mille portes,
Que je suis prêt à vous porter secours,
Moi, qui ne vous regarde qu'avec l'amour.

Jules Supervielle (1884-1960)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9774
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: POEMES POUR LES YEUX   Jeu 5 Fév - 19:18


Découvrez Francis Cabrel!




La Courbe De Tes Yeux

La courbe de tes yeux fait le tour de mon coeur,
Un rond de danse et de douceur,
Auréole du temps, berceau nocturne et sûr,
Et si je ne sais plus tout ce que j'ai vécu
C'est que tes yeux ne m'ont pas toujours vu.

Feuilles de jour et mousse de rosée,
Roseaux du vent, sourires parfumés,
Ailes couvrant le monde de lumière,
Bateaux chargés du ciel et de la mer,
Chasseurs des bruits et sources des couleurs,

Parfums éclos d'une couvée d'aurores
Qui gît toujours sur la paille des astres,
Comme le jour dépend de l'innocence
Le monde entier dépend de tes yeux purs
Et tout mon sang coule dans leurs regards.


Paul Eluard (1926)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9774
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: POEMES POUR LES YEUX   Mar 10 Fév - 20:45

Les Yeux d'Elsa


Tes yeux sont si profonds qu'en me penchant pour boire
J'ai vu tous les soleils y venir se mirer
S'y jeter à mourir tous les désespérés
Tes yeux sont si profonds que j'y perds la mémoire

À l'ombre des oiseaux c'est l'océan troublé
Puis le beau temps soudain se lève et tes yeux changent
L'été taille la nue au tablier des anges
Le ciel n'est jamais bleu comme il l'est sur les blés

Les vents chassent en vain les chagrins de l'azur
Tes yeux plus clairs que lui lorsqu'une larme y luit
Tes yeux rendent jaloux le ciel d'après la pluie
Le verre n'est jamais si bleu qu'à sa brisure

Mère des Sept douleurs ô lumière mouillée
Sept glaives ont percé le prisme des couleurs
Le jour est plus poignant qui point entre les pleurs
L'iris troué de noir plus bleu d'être endeuillé

Tes yeux dans le malheur ouvrent la double brèche
Par où se reproduit le miracle des Rois
Lorsque le coeur battant ils virent tous les trois
Le manteau de Marie accroché dans la crèche

Une bouche suffit au mois de Mai des mots
Pour toutes les chansons et pour tous les hélas
Trop peu d'un firmament pour des millions d'astres
Il leur fallait tes yeux et leurs secrets gémeaux

L'enfant accaparé par les belles images
Écarquille les siens moins démesurément
Quand tu fais les grands yeux je ne sais si tu mens
On dirait que l'averse ouvre des fleurs sauvages

Cachent-ils des éclairs dans cette lavande où
Des insectes défont leurs amours violentes
Je suis pris au filet des étoiles filantes
Comme un marin qui meurt en mer en plein mois d'août

J'ai retiré ce radium de la pechblende
Et j'ai brûlé mes doigts à ce feu défendu
Ô paradis cent fois retrouvé reperdu
Tes yeux sont mon Pérou ma Golconde mes Indes

Il advint qu'un beau soir l'univers se brisa
Sur des récifs que les naufrageurs enflammèrent
Moi je voyais briller au-dessus de la mer
Les yeux d'Elsa les yeux d'Elsa les yeux d'Elsa


Louis Aragon

Extrait de "Les Yeux d'Elsa"
édition Séghers.


Dernière édition par Nine le Jeu 8 Avr - 1:40, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9774
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: POEMES POUR LES YEUX   Sam 14 Fév - 11:15



Dernière édition par Nine le Mer 22 Avr - 21:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9774
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: POEMES POUR LES YEUX   Mer 18 Fév - 12:33

Les humains aux yeux bleus ont-ils un ancêtre commun ?



HISTOIRES DE SAVOIR
La chronique de Jean-Luc Nothias
LE FIGARO

Après des années d'études et de recherches, une équipe scientifique danoise ose l'affirmer :
tous les humains ayant les yeux bleus, sur l'ensemble de la planète,
sont les descendants d'un unique ancêtre commun.
Celui-ci, homme ou femme, on ne sait pas,
serait né avec une mutation génétique spontanée qui aurait transformé les yeux marron,
que tout le monde avait alors, en yeux bleus.
Cela se serait passé il y a entre 6 000 et 10 000 ans.
Et depuis, ce caractère bleu se serait lentement mais sûrement répandu dans toutes les populations.
Une conclusion basée sur des études génétiques sérieuses, mais qui ne font pas l'unanimité.

Voici pourquoi.

La couleur des yeux vient de la coloration d'une partie de l'œil nommée iris.
L'iris est un muscle plat et circulaire qui joue le rôle de diaphragme.
Il permet d'ouvrir ou de fermer la pupille en fonction de la luminosité.
Beaucoup de lumière et l'iris se resserre afin que la pupille soit très petite
(jusqu'à la taille d'une tête d'épingle),
peu de lumière et l'iris s'écarte afin d'agrandir la pupille
et de permettre au maximum de lumière de pénétrer dans l'œil et d'aller impressionner la rétine.
L'iris n'est donc pas transparent.

La couleur de l'iris provient d'un colorant unique, la mélanine,
qui est également présente dans la peau ou les cheveux.
Les différentes nuances de la couleur des yeux sont dues aux différences
de concentration de la mélanine présente.
Plus elle est abondante, plus la couleur sera foncée, moins il y en a, plus la couleur sera claire.
On va donc du noir au marron et au vert.
Avec parfois des mélanges. Et quand il n'y en a que très peu au bon endroit, cela donne les yeux bleus.
S'il n'y en avait pas du tout, la personne serait albinos (cheveux blancs, yeux rouges).

Allons un peu plus dans le détail. La mélanine est fabriquée dans le corps en plusieurs étapes.
À chaque étape interviennent des ouvrières, appelées enzymes, différentes.
Qu'une seule d'entre elle soit absente et la chaîne de fabrication ne produira pas de mélanine.
D'autant que, une fois fabriquée dans son usine,
la mélanine doit être transportée sur les lieux où elle doit agir.
Là encore, si le transport ne peut se faire, il n'y aura pas de mélanine apparente.
C'est ce qu'il se passe pour les yeux bleus.
La mélanine est bien présente dans les couches profondes de l'iris,
mais elle ne peut pas être transportée dans les couches superficielles. L'œil apparaît bleu.

Bizarreries génétiques

Pour tout à fait comprendre, ajoutons un zeste de génétique.
Chaque être humain a un patrimoine génétique qui provient
pour moitié du père et pour moitié de la mère.
Chaque gène est donc en double exemplaire.
Pour simplifier, admettons qu'un gène unique, sur le chromosome 15,
détermine la couleur des yeux.
Si du côté de la mère, le gène dit «marron»,
tout comme du côté du père, l'enfant aura les yeux marron.
Si du côté de la mère, le gène dit «bleu» mais que le père dise «marron»,
l'enfant aura les yeux marron.
Pour qu'il ait les yeux bleus, il faut que le gène venu de la mère et celui venu du père disent «bleu».
Et cela est très logique puisque nous avons vu que la mutation «yeux bleus»
entraîne un non-fonctionnement d'une partie de la chaîne de fabrication-transport de la mélanine.
Et la présence même d'un seul gène «marron» permet de remettre en marche l'usine à mélanine.

L'un des premiers arguments en faveur de l'ancêtre commun, d'après l'étude danoise,
est que les variations dans la gamme des bleus sont bien moins importantes
que dans la gamme des marrons.

Ce qui indiquerait que les «bleus» sont d'une part plus récents et d'autre part
proviennent d'un même individu.
Les chercheurs danois ont retrouvé au niveau génétique le même cas de figure.
Même mutation très conservée chez les porteurs d'yeux bleus,
qu'ils soient scandinaves, turcs ou jordaniens,
et même grande variabilité génétique pour les yeux bruns.
Il semble donc que la mutation qui a affecté il y a quelques milliers d'années le gène principal
déterminant la couleur des yeux ait été ce que l'on appelle une mutation fondatrice,
à l'origine de tous les yeux bleus du monde.

Mais les généticiens ne peuvent exclure d'autres hypothèses.
Ainsi, il n'est pas impossible que cette mutation soit survenue plusieurs fois,
indépendamment les unes des autres.
Ensuite d'autres mutations que celle-là peuvent conduire aux yeux bleus.
Et que des bizarreries génétiques peuvent aussi conduire des parents aux yeux bleus
à avoir un enfant aux yeux marron.
Mais, pour nous résumer, les yeux bleus résultent bien d'une mutation récente
affectant au moins un gène «directeur» de la couleur des yeux.
La question de l'ancêtre unique reste posée…


Dernière édition par Nine le Mer 27 Jan - 15:32, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9774
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: POEMES POUR LES YEUX   Mer 22 Avr - 21:55

Les caresses des yeux



Les caresses des yeux sont les plus adorables ;
Elles apportent l'âme aux limites de l'être,
Et livrent des secrets autrement ineffables,
Dans lesquels seul le fond du coeur peut apparaître.

Les baisers les plus purs sont grossiers auprès d'elles ;
Leur langage est plus fort que toutes les paroles ;
Rien n'exprime que lui les choses immortelles
Qui passent par instants dans nos êtres frivoles.

Lorsque l'âge a vieilli la bouche et le sourire
Dont le pli lentement s'est comblé de tristesses,
Elles gardent encor leur limpide tendresse ;

Faites pour consoler, enivrer et séduire,
Elles ont les douceurs, les ardeurs et les charmes !
Et quelle autre caresse a traversé des larmes ?

Auteur:Auguste ANGELLIER



Dernière édition par Nine le Mer 27 Jan - 15:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9774
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: POEMES POUR LES YEUX   Mer 22 Avr - 22:08

A deux beaux yeux



Vous avez un regard singulier et charmant ;
Comme la lune au fond du lac qui la reflète,
Votre prunelle, où brille une humide paillette,
Au coin de vos doux yeux roule languissamment ;

Ils semblent avoir pris ses feux au diamant ;
Ils sont de plus belle eau qu'une perle parfaite,
Et vos grands cils émus, de leur aile inquiète,
Ne voilent qu'à demi leur vif rayonnement.

Mille petits amours, à leur miroir de flamme,
Se viennent regarder et s'y trouvent plus beaux,
Et les désirs y vont rallumer leurs flambeaux.

Ils sont si transparents, qu'ils laissent voir votre âme,
Comme une fleur céleste au calice idéal
Que l'on apercevrait à travers un cristal

Auteur:Théophile GAUTIER



Dernière édition par Nine le Mer 27 Jan - 15:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9774
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: POEMES POUR LES YEUX   Mer 27 Jan - 15:20

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9774
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: POEMES POUR LES YEUX   Mer 27 Jan - 15:59

REGARDS ET CROYANCES



Sainte Lucie et les Corses

Je vous raconte l'importance de Sainte Lucie dans la culture corse.

Elle est liée bien sûr à la foi mais également à la superstition. les corses lui voue
d'ailleurs un culte particulier qui navigue entre foi chrétienne et tradition païenne.

Ainsi en Corse, plusieurs villages portent son nom:
Santa Lucia di Talla, Santa Lucia di Purtivechju,
Santa Lucia di Mercurio et Santa Lucia di Moriani.
Il y a également de nombreuses paroisses et plusieurs églises consacrées à la Sainte
(à Ajaccio, à Bocognano...)

Etymologie
Le prénom Lucie vient du latin Lux qui signifie lumière (Luce en Corse)
c'est pour ses yeux qu'elle a été nommée ainsi.

Sainte Lucie vierge de Syracuse

Lucie est une jeune femme d'origine noble qui a vécu sous le règne
de l'empereur Dioclétien (300 ans aprés J-C).
Son histoire débute lorsqu'elle se rend sur la tombe de Sainte Agathe
avec sa mère qui souffre depuis quelques année d'une maladie incurable.

Selon la légende, une nuit de prière passée sur la tombe de la Sainte
permettait de grands prodiges.
Lucie s'endormit et vit Sainte Agathe.
Elle la supplia alors de garder sa mère en vie.
Cette dernière lui répondit qu'elle ne pouvait pas la soigner,
mais que la simple foi le pouvait et au petit matin le miracle était fait.

Lucie, en remerciement, fit don de ses biens aux pauvres et cela déplut
à l'homme à qui Lucie était promise.
Constatant la dilapidation de la dot, il dénonça Lucie comme chrétienne.
Elle fut présentée devant le consul, un dénommé Pascasius
représentant des Césars et qui avait pour charge de la punir.
Comme elle refusait de se conformer au culte des idoles,
il décida de la mener au lupanar. Pascasius ordonna de la livrer aux débauchés.
Néanmoins une intervention de l'esprit saint alourdit son corps au point
que nul ne pouvait la mouvoir.
Le consul fit venir des boeufs qui se retrouvèrent également à la peine.
On décida alors de la mettre au bûcher en l'enduisant de poix
mais les flammes se détournèrent. Elle fut finalement égorgée.

La légende des yeux de Sainte Lucie

Statue de sainte Lucie à Tallano

D'aprés cette légende, après s'être recueillie sur la tombe de Sainte Agathe
et avant d'être comdamnée, Lucie se serait arrachée les yeux
pour les faire porter à son fiancé.
Ce geste trouverait son origine dans le comportement du fiancé
qui continuait de la presser alors qu'elle vouait sa vie aux miséreux.
Lucie lui aurait alors demandé ce qui le poussait à être aussi entreprenant
et il aurait eu comme seule réponse "vos yeux ".

Lucie s'arracha alors les deux yeux à l'aide d'un petit couteau puis après les avoirs
disposés sur un plat, les apporta à tâtons à son fiancé.
La vierge Marie devant tant d'abnégation dans la foi lui aurait par la suite rendu la vue,
avec des yeux plus beaux encore.


L'oeil de Sainte Lucie

On trouve sur les plages corses un petit coquillage qui a une face bombée
et rosée d'un côté et une face plane avec une spirale rosée sur un fond clair de l'autre.
C'est ce coquillage que l'on nomme "L'oeil de Sainte Lucie".
Il s'agit en fait de l'opercule érodé d'un mollusque de taille plus importante.
Beaucoup le ramassent car il aurait l'avantage de porter chance à celui qui le trouve.
On en fait également l'achat dans des commerces,
souvent montés avec une chaîne ou un cordon.
L'oeil de Sainte Lucie aurait également la faculté de préserver du mauvais oeil: L'ochju.



Ce que l’on appelle communément oeil de Sainte Lucie est en réalité
l’opercule d’un mollusque gastropode prosobranche dénommé turbo,
qui fait partie de la famille des turbinidés
(certains gastéropodes de cette espèce sont utilisés pour la fabrication d’objet en nacre).
Cet opercule a une forme caractéristique puisqu’il est bombé et orangé d’un côté
et marqué d’une spirale de l’autre.

D'après les recherches,
l'ochju est une pratique ancestrale qui permet d'enlever le mauvais oeil.
Cette pratique est également liée au culte de Sainte Lucie.
Pour en savoir plus, quelqu'un a décidé de tenter l'aventure et de se le faire
enlever par une Sartenaise.

Voici son témoignage:

"Elle m'a tout d'abord demandé un plat blanc et un verre rempli d'huile d'olive.
Elle a ensuite rempli le plat avec de l'eau et a entamé une prière qui,
je le rappelle, ne se transmet que le soir de Noël.
Puis la prière achevée, elle a trempé son doigt dans l'huile
et a versé une goutte dans l'assiette.
Enfin, elle a signé le plat et m'a dit que je n'avait pas le mauvais oeil
car lorsque la goutte est tombée, elle n'a pas éclatée"

"Cette prière ne se fait qu'une fois par jour si la personne n'est pas "annughjatta".
Mais si elle l'est, on peut la refaire jusqu'a trois fois par jour pour enlever la malédiction.
Cette personne m'a également dit qu'il y avait plusieurs façons de faire l'ochju,
cela dépend de la personne qui le fait.
Par exemple la mère de celle-ci prend quelques cheveux de la personne
et les met à côté du plat.
Elle m'a aussi informé de l'existence d'autres prières
également liées au culte de Sainte Lucie notamment celle du sang
pour arrêter les hémorragies".

Voilà, c'est la fin de l'histore.
J'espere que ce sujet vous passionnera autant qu'il m'a passionné !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9774
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: POEMES POUR LES YEUX   Jeu 8 Avr - 1:51

La force du regard



Qu’ils soient revolver ou couleur menthe à l’eau,
les yeux des hommes comme ceux des femmes trahissent souvent leurs pensées.
Que serions-nous sans cette lumière d’amour projetée sur nous,
le regard d’une mère, de l’être aimé ou de ses pairs et de ses maîtres…

Le regard amoureux

* Belle illustration d'un dialogue sans mots.
Que dit-il de soi et que dit-il à l'autre ?

« Le regard amoureux est un regard qui cherche et qui s'offre tout à la fois.
Il y a alternance de ces deux positions.
Peut-être que, lorsque l'on est amoureux,
on ne regarde pas l'autre mais une lumière en lui.
La pupille ne fait pas le point sur la pupille de l'autre,
mais sur quelque chose au-delà.
Le regard amoureux est à la recherche de cet au-delà.

L'expression "tomber amoureux" témoigne bien d'une chute, d'un déséquilibre,
de quelque chose qui nous arrive à notre corps défendant.
L'état amoureux nous replace dans une passivité,
une dépendance assez proche de celle du nourrisson.
Dans le regard amoureux, il y a l'éblouissement de cette défaite de la volonté
et la renonciation à sa propre clôture existentielle. »

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9774
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: POEMES POUR LES YEUX   Ven 9 Avr - 1:59

Le regard des parents


P. Picasso

"Le rire est le propre de l'homme"
écrivait le philosophe Henri Bergson,
mais il aurait pu ajouter que l'échange de regards, les yeux dans les yeux,
est aussi ce qui distingue le mammifère pensant de ses cousins du règne animal.

Celui que la mère échange avec son bébé, celui que s'offrent les amoureux,
mais aussi le regard voyeur, tellement encouragé dans notre culture moderne.
« Au fondement de l'humanité, n'y a-t-il pas ce partage de regards
dont le besoin semble faire autorité sur chacun d'entre nous ? »

Partage et besoin, tels sont les fondements de cet échange muet.
Etre regardé pour se sentir exister, regarder pour trouver sa place dans le monde.
Sous des yeux tour à tour encourageants ou intimidants, autoritaires ou amoureux.
Ce besoin est inhérent à notre condition d'humains :
on ne peut se connaître soi-même qu'après avoir été reconnu par un autre.
L'autre nous dit qui nous sommes ; sans cette irruption de l'altérité dans nos vies,
nous n'existons pas.
Et le regard est le fondement de cette altérité.

* Celui des parents... Plus qu'important, il est vital.

Il construit, mais peut aussi détruire
« Contrairement à l'animal, l'humain vient au monde dans un état d'immaturité relative,
il ne peut survivre ni se développer seul.
Cette immaturité le rend dépendant.
Sans regard sur lui, le nourrisson ne peut pas se développer psychiquement
de manière normale. C'est un puissant stimulant pour le bébé et inversement.
Les premiers regards échangés entre la mère et son bébé vont conditionner
la qualité émotionnelle, la tonalité dans laquelle la relation va se déployer.

Le bébé "installe" ses yeux dans la personne qui devient sa mère.
A partir de là, la mère et son enfant ne cesseront plus de se regarder tout en se parlant.
Et le bébé se mettra peu à peu à répondre, puis à initier lui-même cet échange.
Rapidement, il va chercher à accrocher le regard de sa mère.

Le bébé est un être fondamentalement social.
Il est dépendant de son environnement et a besoin de s'appuyer sur celui-ci
pour développer sa propre organisation.
Dès sa naissance, le nourrisson est programmé pour chercher le contact avec les autres,
pour établir des rapports avec les autres êtres humains.
C'est ainsi que la communication est à la fois faite de partage
mais aussi d'échange d'intentions :
Qui suis-je pour toi ? Qu'attends-tu de moi ?, etc.

Il y a en effet un regard qui aide à la construction narcissique de l'individu,
qui renforce l'estime de soi.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 13304
Age : 67
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: POEMES POUR LES YEUX   Mer 18 Aoû - 10:41

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: POEMES POUR LES YEUX   

Revenir en haut Aller en bas
 
POEMES POUR LES YEUX
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» POEMES POUR LES YEUX
» Bien utiliser les collyres pour les yeux
» Quel maquillage pour mes yeux ?
» Glitter / Paillette pour les yeux
» quelles couleurs de fards à paupières pour les yeux bleus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
H A R M O N Y :: LA PLUME EST LA LANGUE DE L'AME :: ECRIVAINS ET POETES-
Sauter vers: