H A R M O N Y


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 PHOTO EXPOS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9625
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: PHOTO EXPOS   Mar 3 Fév - 9:42

La collection de Martin Parr


Le Musée du Jeu de paume accueillera les clichés de la photographe Martin Parr. Les photographies de l'artiste dénoncent les excès de la consommation de masse.


Plus d'informations
Musée du Jeu de paume - Paris
Du 30 juin au 27 septembre 2009


Etoile le site du photographe :

http://www.martinparr.com/index1.html
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9625
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: LEE MILLER A DE L'ART   Mer 18 Fév - 12:26

Elle fut un mannequin superbe, l'égérie de Man Ray, puis reporter et photographe. De mode, de portrait, de guerre. Tout comme elle eut plusieurs maris, Elizabeth - alias Lee Miller - eut plusieurs vies. Chaque lieu de séjour, chaque période de sa vie donna un ton nouveau à son œuvre, que Le Jeu de Paume explore au fil de 140 photos, quelques revues et dessins.


1932 - Fashion study - Paris France

Mannequin, dans le berceau, ou presque. Lee Miller commença sa carrière sous l’objectif de son papa, avant de poser devant ceux de Horst P.Hirst, George Hoyningen-Huen ou Edward Steichen, et, nue, devant celui de Man Ray, son amant, son Pygmalion. Des traits harmonieux, un nez oblong, un regard clair, une beauté rare qui capte la lumière avec intensité. On la découvre donc en gros plan ou en pied, en robe blanche vaporeuse dans le studio Vogue ou en pantalon de grosse toile. Puis Lee passe de l’autre côté. Man Ray lui a enseigné la solarisation et elle l’expérimente au fil de clichés surréalistes. Lee Miller a eu plusieurs maris, a séjourné dans plusieurs villes, vécu plusieurs vies.


1930 - Charlie Chaplin - Paris France


Son art pluriel se confond logiquement avec une existence en perpétuel mouvement. Plutôt intéressant donc, cet accrochage chronologique pour lequel a opté le Jeu de Paume, où chaque espace correspond à une époque et ses orientations artistiques. Même si l'on aurait aimé des textes un peu plus fouillés.

A New York, Lee Miller a quitté Man Ray. « Préférant prendre une photo qu’en être une », comme elle l’explique à un journaliste, elle se consacre véritablement à son art. Au 8 East 48th Street, elle crée son studio avec son photographe de frère. Un écrin pour des portraits d’acteurs, chorégraphes, modèles de maisons de mode ou cosmétiques. Au milieu des années 30, direction l’Egypte où elle rejoint son richissime époux, Aziz Eloui Bey. Là, place à des photographies de paysages empreintes d’onirisme : voyez son Portrait de l’Espace, où un voile déchiré s’ouvre sur le désert… ou ses clichés de pyramides. Quelques trouvailles, un peu d’ennui. Il lui faudra rejoindre Paris pour retrouver la flamme créatrice, sous la houlette de sa joyeuse bande de pairs, de Man Ray à Dora Maar en passant par Picasso.


1944 - Model preparing for a millinery salon, Salon Rose Descat. - Paris France


Le choc de la guerre

Le vrai choc, c’est la guerre. Lee Miller, désormais installée à Londres auprès de son nouveau conjoint, est la collaboratrice de Brogue, édition britannique de Vogue. Elle signe les images ainsi que certains textes. Elle shoote les infirmiers à l’œuvre lors du débarquement en Normandie, Paris pendant la Libération, des auxiliaires de surveillance du territoire londonien, ou encore l’appartement d’Hitler, à Munich, où elle va jusqu'à se mettre en scène dans la baignoire du Führer. Nombre de scènes, mêmes glaçantes, acquièrent une beauté rare, dans des compositions léchées entre ombres et lumières : ici des auxiliaires féminines de surveillance du territoire londonien, là un SS noyé dans un canal, ou une femme suicidée, sur un canapé. Glaçant, surtout, son reportage sur l’Allemagne, intitulé « Germans are like this » (Les Allemands sont comme ça). Elle y évoque « des villages tranquilles et des villes en ruine habitées par des schizophrènes », « des enfants en bonne santé et bien nourris ».


1944 - Place de la Concorde - Paris France


L’effroi vient des parallèles systématiquement réalisés entre l’Allemagne de la vie et celle de la mort. Ici l’existence sereine des Allemands « ordinaires », là les camps de Buchenwald et Dachau. Ici des enfants gambadant, qu’on imagine aux joues roses malgré le noir et blanc, là des cadavres entassés, ici des clochers, là des os brûlés. L’ensemble est paru le 1er juin 1945, entre des réclames doucereuses pour des cosmétiques ou du chocolat, et des photos de mode aux tons sépias…


1944 - Children, Paris, France - Children celebrating the Liberation on a car burned out in the fighting.


Un peu sonnés, on observe d’un œil distrait la dernière section qui passe en un temps record sur la période de l’après-guerre et le retour à la normale. Anecdotique, mais amusante, la partie « Working guests » est consacré à l'époque où Lee Miller mène une vie pépère avec son mari et son fils à la campagne, où elle reçoit moult amis artistes. Elle s’amuse à les photographier dans des tâches de la vie quotidienne : ménage et jardinage. Alfred Ban Junior, directeur du MOMA, nourrit les cochons, le photographe Saul Steinberg se bat avec un tuyau d’arrosage. Une sorte de Simple life avant l’heure.

L’art de Lee Miller, au Jeu de Paume,
Catalogue 224 pages, 180 photos. 35 euros.

http://www.fluctuat.net/6617-L-art-de-Lee-Miller-au-Jeu-de-Paume
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9625
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: PHOTO EXPOS   Jeu 26 Fév - 8:47

EXPO DAVID LA CHAPELLE






Du 6 février au 31 mai, le musée de la Monnaie mettra à l'honneur le scandaleux photographe David LaChapelle.

Le photographe américain y exposera presque 200 œuvres, dont les célèbres portraits de Naomi Campbell et Uma Thurman.

Ce sera aussi l'occasion pour le public français de découvrir en avant première les nouveaux travaux de l'artiste. Inspirée par la Chapelle Sixtine de Michel Ange, la série « Déluge » sera mise en scène pour la première fois. Une autre surprise attend les visiteurs.



En exclusivité, David La Chapelle exposera sa dernière série intitulée "Présages d'innocence" (en référence au poème de William Blake Auguries of innocence). Cette série est une innovation pour l'artiste qui repousse les limites de la photographie à l'aide d'installations et de mises en scènes.



Egalement réalisateur, notamment du documentaire Rize, David LaChapelle est considéré comme l'un des meilleurs photographes de sa génération selon l'American Photo Magazines.

Exposition David LaChapelle, du 6 Février au 31 Mai au Musée de la Monnaie.



il a realisé le clip promo de desesperate housewives



Il a réalisé des clips pour Amy Winehouse, Britney Spears, Norah Jones. Son clip de Moby pour “Natural Blues” avec Moby en un vieil homme a reçu en 2000, le prix du meilleur video clip de l'année aux MTV Europe Music award.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: PHOTO EXPOS   

Revenir en haut Aller en bas
 
PHOTO EXPOS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Marquer ou flouter une photo
» Comment dépotter les quads Spring Forecast: tuto photo
» Reportage photo nacelle Dreami sur poussette Zapp
» reportage photo high trek et créatis colorlab khaki
» Mes premiers achats MAC ! + PHOTO [12/10]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
H A R M O N Y :: A FLEUR DE TOILE :: LES PHOTOGRAPHES-
Sauter vers: