H A R M O N Y


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LIVRES SUR LA MUSIQUE

Aller en bas 
AuteurMessage
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 10203
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: LIVRES SUR LA MUSIQUE   Mer 28 Jan - 15:03

Musique: 7 livres à (s')offrir

Sept ouvrages vibrants de bruit et de sueur à partager de toute urgence ***

Au menu:

un livre "pop-up" pour les fans fétichistes de Kurt Cobain, une interview au long cours fascinante de John Lennon, l'histoire trépidante des racines noires du rock'n'roll, le récit de tous les excès de la tournée US des Rolling Stones en 1972, Gainsbourg sous toutes ses facettes, l'histoire secrète de la disco et celle du mouvement punk.



coeur


Découvrez Nirvana!


KURT COBAIN, UNE VIE A VIF de Charles R.Cross (Editions White Star – 45 euros)


Sûrement, on doit avoir le regard plein d'étoiles de l'enfant au pied du sapin. Oui, on n’en croit pas ses yeux page 63 quand on extrait avec précaution la feuille arrachée d'un cahier à spirale sur laquelle Kurt Cobain a écrit à la main les paroles de Smells Like Teen Spirit, l'hymne générationnel de Nirvana.

Deux pages plus loin, c’est un polaroïd de Kurt avec son chat dans les bras que l’on sort de sa fine enveloppe de protection. Mais il y a aussi des flyers des tout premiers concerts de Nirvana à Seattle, des aquarelles que Kurt avait réalisées à 10 et 13 ans, un masque de catcheur mexicain ou la lettre tapée à la machine qu’il écrivit à William Burroughs. C’est là toute la magie du fac-similé.

Cette impression incroyable de tenir entre les mains les objets du leader de Nirvana, d’entrer plus que jamais dans son intimité, de détenir une fois pour toute une part de ce fantôme culte, de ce mythe du rock à jamais hanté.

Charles R.Cross, déjà auteur d’une biographie de Kurt Cobain qui fait autorité, a eu accès au saint des saints, un lieu ultra-sécurisé où sont conservés tous ses biens, de son carnet de vaccination à ses guitares et ses dessins et surtout son journal intime. Il a souhaité avec ce livre raconter l'histoire de façon légèrement différente, en se concentrant sur l'univers visuel de Cobain. Car, nous apprend-il, le musicien, qui peignait aussi à ses heures, était un visuel et un collectionneur fanatique d’objets aussi divers que les boîtes en forme de cœur (heart shaped box), les singes ou les modèles anatomiques d’écorchés, révélateurs de quelques unes de ses obsessions intimes - la quête de l'amour inconditionnel n'étant pas la moindre.

Véritable cabinet de curiosité bourré de photos et documents inédits (en particulier les clichés qui le montrent avec sa fille, qu'il semblait adorer), cet ouvrage exceptionnel accompagné d’un cd de Kurt lisant ses propres textes est un travail de fan pour les fans qui comblera le fétichiste qui sommeille en chacun d’entre eux.

---------------------------------------------- coeur ------------------------------------------


Dernière édition par Nine le Mer 28 Jan - 15:32, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 10203
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: LIVRES SUR LA MUSIQUE   Mer 28 Jan - 15:09

LES RACINES DU ROCK
de Florent Mazzoleni (Hors Collection - 29,90 euros)


Découvrez Muddy Waters!




Non, le rock n'a pas été créé par des petits blancs. Et il n'est pas né avec Elvis en 1954. Ce livre remarquable tord une fois pour toutes le cou à ces idées fausses.

L'auteur, Florent Mazzoleni, qui participa à l'ouvrage collectif "Rock'n'roll 39-59" qui accompagnait l'exposition du même nom à la Fondation Cartier en 2007, s'attache à montrer comment la culture noire a nourri dès les années 30 ce qui devint le rock au début des années 50.

Boogie-woogie, blues, gospel, swing et rythm'n'blues, alliés à la country qui balance des blancs ruraux, firent le lit du mouvement musical dont Presley fut le cheval de Troie. L'auteur réalise un travail en profondeur, ultra-documenté, qui replace la génèse et l'avènement du rock dans leur contexte socio-économique (la Dépression, la lutte des noirs pour l'égalité, l'essor de l'industrie musicale, de la radio et de la presse adolescente...).

Ce livre extrêmement vivant est constitué de dizaines d'articles aussi courts que remarquables de précision, alternant portraits d'artistes (de Muddy Waters à LLoyd Price ou Big Joe Turner...), revue des plus grands labels (Atlantic, Chess, Sun etc...), analyses et éclairages (Le rêve américain et l'avènement de la classe moyenne, La fascinante nouveauté de la télévision...).


Mais l'autre grand point fort de cet ouvrage est sa très riche iconographie: pochettes, photos, flyers, journaux et affiches d'époque illustrent magnifiquement le texte. A lui seul, le violent tract raciste anti-musique noire ("Help save the youth of America, don't buy negro records") qui ouvre l'ouvrage, témoigne du chemin parcouru: long et difficile mais ô combien fructueux.


etoile scintillante coeur


Dernière édition par Nine le Mer 28 Jan - 15:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 10203
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: LIVRES SUR LA MUSIQUE   Mer 28 Jan - 15:11

GAINSBOURG VU PAR ARNAUD VIVIANT (Hugo et Compagnie - 25 euros)


Découvrez Serge Gainsbourg!



Portrait à facettes de Gainsbourg, cet ouvrage est ordonné comme un abécédaire des points G de l’homme à tête de chou, de A comme Alcool à V comme Boris Vian (présenté ici comme "le Saint-Esprit" de Gainsbourg, esthétiquement parlant).

"Quel type était ce Gainsbourg ? Non pas exemplaire, lui-même ne l'eut pas désiré, ou alors un exemple à ne pas suivre...", écrit Viviant qui s’amuse à faire du Gainsbourg ici ou là. « Il voulait faire de l'art, mais il a fait nettement mieux : de l'air...", tente-t-il pour montrer sa distance.

Mais qu’on ne s’y trompe pas : ce « funambule de la langue française » atteint de la maladie de la formule, « ce mutin perpétuellement mutant de la chanson française », cet esthète qui « flairait son temps avec dix ans d’avance », reste pour Viviant un artiste majeur du XXe siècle. Dandy "aquoiboniste" travaillé par le thème du double – Dr Jekyll et Mr Hyde, Gainsbourg/Gainsbarre – Gainsbourg avait commencé à souffrir d’être laid vers 13 ans, rappelle l’auteur. Et pour lui, ce tourment, en partie lavé grâce à sa liaison avec B.B., explique tout : "sa timidité, sa violence, son dandysme suicidaire, son sens de l'esthétisme (...), sa misogynie, son goût pour les putes". Dès lors, « né trop tard dans un monde trop neuf, il enchaîne les provocations, comme si c'était une vocation. », analyse-t-il.

« Je suis petit voleur, grand faussaire, flambeur, vitriolé, dépressif, pessimiste forcené, fier, tricard, indélébile, maladroit, addict et violent » disait l’artiste.

Viviant le prend au mot et signe un portrait sans concession ni prose inutile, à la fois critique et en empathie avec son sujet, qui se picore et se regarde autant qu'il se lit grâce à sa mise en pages dynamique et à sa riche iconographie.

Aussi stimulant, ludique et malicieux qu’un texte de Gainsbourg...

------------------------------------------ :malelovies: ---------------------------------------------


Dernière édition par Nine le Mer 28 Jan - 15:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 10203
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: LIVRES SUR LA MUSIQUE   Mer 28 Jan - 15:13

S.T.P., A TRAVERS L'AMERIQUE AVEC LES ROLLING STONES de Robert Greenfield (Le Mot et le Reste - 23 euros)


Découvrez The Rolling Stones!



Chronique in situ, haletante et souvent drôle, de la tournée américaine échevelée que menèrent les Rolling Stones en 1972, ce livre est aussi un formidable témoignage sur le rock-business et la société américaine des seventies.

Ouvrage culte épuisé en France depuis 30 ans, il revient dans une traduction revue de fond en comble par son traducteur d'origine, le rock-critic Philippe Paringaux. "Après dix années passées à jouer ensemble, les Stones étaient enfin devenus l'attraction musicale numéro un. Ils étaient royauté. Et c'est en Amérique qu'ils venaient se faire couronner".

Sauf que les Stones avaient quelque chose à se faire pardonner: trois ans plus tôt, leur précédente tournée US s'était en effet soldée par un mort à Altamont. Donc, pas question de laisser le chaos régner alors que pour les fans et les médias, et bientôt pour l'ensemble du commun des mortels gagné par la hype, approcher les Stones c'était (déjà!) "comme voir Dieu et baiser sa vedette de cinéma préférée en même temps". Mot d'ordre du managment, donc: faire une tournée professionnelle. La première sans doute de cette envergure, à la fois absolument folle et à peu près maîtrisée.

L'ancêtre des tournées des stades et du Grand Barnum rock. Bruit, fureur, sueur, drogues, orgies, excès en tout genres, music-business survolté, groupies en furie et fans prêts à tout: ce bouquin fiévreux fourmillant d'anecdotes sur les coulisses d'une tournée homérique des Stones au faîte de leur créativité est jubilatoire de bout en bout.

------------------------------------------- musique11 ---------------------------------------------


Dernière édition par Nine le Mer 28 Jan - 15:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 10203
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: LIVRES SUR LA MUSIQUE   Mer 28 Jan - 15:15

LENNON REMEMBERS, L'INTERVIEW INEDITE de Jann S.Wenner (White Star - 16,50 euros)


Découvrez John Lennon!



Après les Stones, les Beatles. Ou plutôt les cendres encore fumantes des Beatles par John Lennon himself. Nous sommes en 1970, peu après la rupture des Fab Four.

Passionnante interview au long cours menée par Wenner pour Rolling Stone, en présence de Yoko Ono, il s'agit d'un document rare, en grande partie inédit, publié ici dans son intégralité. On s'attend à quelques chutes d'interview plus ou moins croustillantes, on tombe sur un entretien absolument exceptionnel, où Lennon, tranchant comme une lame de rasoir, se livre avec une sincérité remarquable.

On connaîssait son sens de la formule, on se frotte ici à l'esprit lucide et à l'intelligence féroce d'un type capable d'aligner les sentences définitives à chaque page. Tout est ici passé en revue: les Beatles, leur génèse, la rupture, les drogues, l'engagement pour la paix, la rencontre et le travail avec Yoko Ono, les projets d'avenir.

Extraits au vitriol: "Après la mort de Brian (Epstein)on s'est écroulés. Paul a pris sa place et il est devenu le leader, soi-disant. Mais c'est quoi un leader quand on tourne en rond ? C'est là qu'on s'est séparés. C'était la désintégration." (...) "J'ai un style très précis, je l'ai toujours eu. Mais j'ai été éclipsé. On appelle George le chanteur invisible. Moi, je suis le guitariste invisible" (...) "Je suis vraiment très mal à l'aise avec mon jeu de guitare en un sens parce qu'il est très pauvre. Je ne peux pas bouger. Mais je peux faire parler une guitare". (...)

"Les seules chansons authentiques que j'aie jamais écrites (avec les Beatles NDLR) sont "Help" et "Strawberry Fields". (...) "J'attends toujours trop (des autres NDLR). J'attends toujours ma mère et elle ne vient pas." Définitif on vous dit.

---------------------------------------------- flower ---------------------------------------------


Dernière édition par Nine le Mer 28 Jan - 15:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 10203
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: LIVRES SUR LA MUSIQUE   Mer 28 Jan - 15:17

TURN THE BEAT AROUND, L'HISTOIRE SECRETE DE LA DISCO de Peter Shapiro (Allia – 25 euros)


Découvrez International Band!



Les éditions Allia nous ont habitué ces dernières années à publier d’épais ouvrages sur les différents courants musicaux du XXe siècle.

Après le rock, la soul, le punk, le hip-hop et la techno, c’est cette fois au tour de la musique disco de passer sous le scanner de l’analyse fine et documentée. Et c’est Peter Shapiro, pointure de la critique musicale américaine, déjà responsable éditorial de l’ouvrage collectif de référence Modulations sur la musique électronique, qui s’y colle.

Ce faisant, Peter Shapiro offre à la disco, genre musical souvent méprisé, une réhabilitaton de premier choix. Il s’attache en particulier à démontrer la myopie générale en la matière, les tubes des Bee Gees et de Village People masquant plus que dans aucun autre genre les avancées musicales et techniques auxquelles la disco donna lieu en réalité. Décriée sur la forme – futilité, insouciance béate, clinquant –, la disco fut pourtant sur le fond un outil d’émancipation socio-politique pour les noirs et les gays et un laboratoire des techniques de djeing dont les mutations ont donné peu après le hip-hop et les musiques électroniques.

Qui se souvient par exemple de Tom Moulton, l’inventeur de la technique du mixe – un montage sur bandes de plusieurs titres enchaînés sur 45 minutes sans temps mort ?

Qui se souvient qu’en 1975, son extended mix pour So much for Love de Moment of Truth devint le premier maxi de l’histoire du disque ? Qui a retenu que Le Freak (c’est Chic) de Chic avait été composé dans un moment de rage par Nile Rodgers et Bernard Edwards après s’être vus refuser l’entrée du Club 54 ?

Peter Shapiro, qui fait remonter la génèse de la disco à l’Allemagne nazie et aux soirées jazz clandestines des « Swing Jugend » (les zazous allemands) animées par un disc jockey, ne raconte pas seulement le bouillonnement d’un genre musical né en période de crise (sous Nixon dans les années 70) : en filigrane, c’est toute l’histoire du clubbing et du dj’ing qu’il retrace ici.

Seul regret : le peu de photos que contient cet ouvrage, seules susceptibles de relancer la lecture lorsque la minutie de l’analyse commence à lasser.

-------------------------------------------- pompomgirl ----------------------------------------------


Dernière édition par Nine le Mer 28 Jan - 15:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 10203
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: LIVRES SUR LA MUSIQUE   Mer 28 Jan - 15:20

PUNK, L'HISTOIRE COMPLETE, collectif (Tournon - 35 euros)


Découvrez The Clash!



Le magazine musical britannique Mojo, connu pour ses articles fouillés et ses entretiens au long cours, exhume pour cette histoire du punk ses archives ainsi que celles de ses journaux frères Q et (le disparu) Sounds.

Des premiers coups d'éclat qui explosèrent de part et d'autre de l'Atlantique - Ramones à New York, Sex Pistols à Londres - jusqu'à la mort de Joe Strummer en 2002 et à la résurrection mercantile des Sex Pistols, cet ouvrage foisonnant fait le tour de ce mouvement bruyant, sauvage et furieux né au mitant des années 70, en plein marasme économique.

Il éclaire le jet de bile et de dégoût que fut le punk à ses premières heures en soulignant le désir de changement d'une génération sans avenir lassée du rock ronronnant. "Je hais les hippies et ce qu'ils représentent", déclare Johnny Rotten (Sex Pistols) sur un ton méprisant le 14 avril 1976, dans sa toute première interview reproduite ici. "J'ai horreur des cheveux longs et du pub rock. Je veux tout changer pour qu'il y ait des groupes de rock comme nous".

Techniquement super limités, les premiers punks estimaient que "pilonner la salle comme un bombardier comptait plus que la virtuosité" musicale.

Mais leur rejet du modèle dominant n'oubliait pas de recréer de nouveaux codes du style, la garde-robe du punk, aussi déglinquée fut-elle, obéissant à quelques règles propagées par le roi du marketing punk Malcolm McLaren et sa partenaire styliste Vivienne Westwood dans leur boutique londonienne de King's Road. Clash, Patti Smith, Damned, Black Flag, Stranglers, New York Dolls, Television, Siouxsie & the Banshees, tous ces "loosers flamboyants" brillent tour à tour dans ce livre qui fait une large part au travail des photographes.

Feuilleter les port-folios des pointures Bob Gruen, Ray Stevenson, Dennis Morris, Kate Simon, Godlis et Kate Simon donne une bonne idée de l'esprit de l'époque. La gueule tordue de Johnny Rotten, en pull troué, un verre de bière à la main, saisie lors du premier concert français des Sex Pistols au Châlet du Lac (Vincennes) le 4 septembre 1976 est ainsi une des pépites signées Ray Stevenson.

Elle aurait pu tenir lieu de couverture.

----------------------------------------- Etoile -----------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LIVRES SUR LA MUSIQUE   

Revenir en haut Aller en bas
 
LIVRES SUR LA MUSIQUE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SALON LIVRE ET MUSIQUE
» musique normande
» musique Scandinave
» Où pratiquer la musique aux alentours de Dijon?
» Weldon Boudreau ( Musique acadienne)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
H A R M O N Y :: LA MUSIQUE ADOUCIT LES MOEURS :: TOUTE LA MUSIQUE QUE J'AIME....-
Sauter vers: