H A R M O N Y


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LE RETOUR DU CHIGNON

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9685
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: LE RETOUR DU CHIGNON   Mer 28 Jan - 8:05

LE GRAND RETOUR DU CHIGNON




On l'a revu sur les podiums, il sera bientôt dans nos salons, le chignon se décline du plus simple au plus sophistiqué.

Le chignon flou

Appelé aussi chignon de douche, il s'agit d'une petite boule portée bas, dont on laisse quelques mèches s'échapper. Détail chic : une barrette toute simple, au niveau de l'oreille, pour retenir une longue mèche effilée.

Le chignon banane

Un grand classique réalisé, à partir d'une queue-de-cheval, près de la nuque. Les cheveux sont enroulés sur le côté et fixés par des épingles. C'est une coiffure assez fragile qu'il convient de laquer. Un éternel d'Yves Saint Laurent, vu dans les défilés avec des cheveux très étirés et très plaqués.

Le chignon express

Le salon Marianne Gray (mariannegray.com) ouvre jusqu'à la fin de l'année son bar à chignon, où en un quart d'heure, on réalisera sur vous un modèle personnalisé, adapté à chaque situation, strict ou accessoirisé pour un mariage .
Le chignon années 1940

C'est celui Ingrid Bergman dans « Les enchaînés », d'Alfred Hitchcock, caractérisé par des rouleaux, typiques de la mode après-guerre : de grosses boucles roulées sur la tête, et à l'arrière un rouleau très serré, d'une oreille à l'autre, débordant légèrement sur le cou.


Le chignon Pompadour

Traditionnellement très bouclée, avec même trois longues boucles tombant sur les épaules, cette coiffure de marquise, haute et volumineuse, a été revisitée façon Amy Winehouse ou en version plus ébouriffée chez Marc Jacob. Elle autorise tous les excès et tous les effets de la pièce montée souple et aérienne à la coupe Chantilly.


Nicole Gex



flower "Sers-toi de ton peigne tant que tu as des cheveux."
Proverbe provençal


Dernière édition par Nine le Mer 28 Jan - 13:36, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9685
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: LE RETOUR DU CHIGNON   Mer 28 Jan - 8:09

Cérémonies du cheveu



Découvrez Salvatore Adamo!



Le maître japonais de la beauté, Shu Uemura, invente depuis plus d'un demi-siècle, des cosmétiques. Ses soins capillaires se déclinent en quatre cérémonies. Il y en a certainement une pour vous.

La cérémonie Shu Uemura Art of Hair puise son inspiration dans celle du thé : c'est à la fois un état d'esprit et une succession de gestes précis.
Elle se calque sur le travail de l'artiste peintre :

- Préparer sa « toile » : satisfaire aux besoins spécifiques du cheveu, combler les manques, pour obtenir une fibre la plus parfaite possible.
- Choisir les bons outils : les produits, les brosses, les peignes, les pinceaux...
- Imprimer son style : révéler la beauté intérieure de chaque femme.
A chacune sa ligne

- Pour cheveux colorés : Full Shimmer
A l'huile de rosier muscat, une plante rare originaire d'Asie. Cette huile précieuse, extraite des graines de la fleur, a des propriétés réparatrices et prévient l'oxydation.
- Pour cheveux secs : Moisture Velvet
A l'huile de camélia, utilisée traditionnellement par les geishas, elle contribue à rétablir l'équilibre lipidique.
- Pour cheveux abîmés : Silk Bloom
A l'huile d'argan, le secret de beauté des femmes berbères. L'arganier pousse en milieu aride, il a des vertus régénératrices.

- Muroto Volume pour cheveux fins
A la Depsea Water, une eau enrichie de minéraux naturels et préservée de dégradations environnementales. Elle est puisée dans l'océan, à plus de 300 mètres de profondeur, dans trois spots au monde : à Hawaï , en Norvège et au Cap Muroti au Japon. Elle était utilisée en cuisine et en médecine traditionnelle, Shu Uemura l'introduit en cosmétique.

Cette cérémonie amplifiante s'accompagne de gestes inspirés du shiatsu, d'application de coussins glacés et d'un rinçage à l'eau froide en zig zag.

A chacune sa durée


Deep Ceremony : 50 minutes.
Intense Ceremony : 20 minutes.
Karaa Ceremony : 20 minutes.

Dans une trentaine de salons à Paris et en Province.
shuuemuraartofhair.com
Nicole Gex

-------------------------------------------- Etoile ----------------------------------------

EN TOUTE SIMPLICITE :


Une tisane pour mes cheveux

Faites des merveilles avec les plantes : éclaircissez, colorez ou fortifiez votre chevelure.

Pour un effet éclaircissant, la plus connue : la camomille

Il existe deux sortes de camomille , l'Allemande -ou matricaire- et la Romaine. Seule différence le prix : la seconde coûte deux fois plus cher.
Faire une bonne infusion forte en versant l'eau bouillante sur une poignée de fleurs séchées. Bien remuer. Laisser infuser à couvert 10 minutes.
En eau de rinçage pour ensoleiller vos mèches.

Pour une action anti-pelliculaire, une friction : au thym

Jeter deux bonnes poignées de thym dans 1 litre d'eau. Laisser bouillir 5 minutes et reposer 10. Filtrer la préparation. Ajouter deux cuillères à soupe de vinaigre d'alcool.
Pour une utilisation en après-shampoing.

Pour ralentir la chute des cheveux et favoriser la repousse, un mélange de pro* : ortie, bardane et capucine

Faire une décoction en laissant bouillir 5 minutes des racines de bardane, des feuilles d'ortie piquante et des semences de capucine. Laisser reposer 5 minutes. Inonder le cuir chevelu.
A appliquer deux fois par semaine.

Pour de jolis reflets, au choix : henné, coque de noix ou indigotier

Une préparation à base de feuilles de henné apporte une touche auburn. La plante a pour autre propriété de gainer et protéger le cheveu. Avec la coque de noix, on fabrique du brou pour une tonalité marron profond. La feuille d'indigotier donne un noir bleuté.

Pour fortifier les phanères, à boire : la prêle

Déguster une fois par jour une tisane de prêle améliore la qualité des phanères. C'est le nom donné à toutes les productions visibles de la peau - poils, plumes, ongles, écailles... et donc aussi les cheveux !

Pour une chevelure brillante, la recette de grand-mère : des queues de cerises

Faire une décoction de queues de cerises en les laissant bouillir 10 minutes puis reposer autant.
Appliquez sur vos cheveux rincés. Laissez sécher et ça brille !

* Nicole Raveneau-Sabardeil de l'Herboristerie d'Hippocrate à Paris



cherry


Dernière édition par Nine le Mer 28 Jan - 8:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9685
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: LE RETOUR DU CHIGNON   Mer 28 Jan - 8:21

Trucs de pro

Le shampoing : le moment plus important

Il faut bien choisir le produit lavant en fonction de la nature du cuir chevelu : sec, gras, irrité, présence ou non de pellicules... Il convient de nourrir et hydrater le cheveu, le gainer, sinon il restera mou, quoi que vous fassiez.

Après chaque shampoing : un soin

Non, ce n'est pas une lubie de coiffeur, mais c'est un de leurs secrets. Et surtout pas de 2 en 1 ! A appliquer sur la longueur et loin des racines pour éviter un effet graissant. Et il faut laisser poser 10 minutes. Voilà LE truc pour avoir les cheveux brillants.

Finir de rincer à l'eau froide

Utiliser toujours l'eau la moins chaude possible pour le rinçage et terminer à l'eau froide pour resserrer l'écaille du cheveu. Puis essorer en douceur.

Démêler les cheveux longs en commençant par le bas
On remonte petit à petit pour éviter de faire des paquets de gros noeuds.

Sécher ou pas ?

Séchage naturel: pour conserver la frisure.
Au séchoir: avec un diffuseur pour garder la souplesse et obtenir plus de volume. Sur une bonne coupe, l'opération de séchage contribue au gainage du cheveu et à sa mise en place.
Le brushing: pour faire briller, gonfler ou lisser la chevelure.
Modelage aux doigts: on peut faire des merveilles, tout en souplesse, à la main en chauffant, mèche par mèche.
Avec une brosse: ronde légère, en poils de sanglier, courts. Plus la brosse est grosse, plus l'effet est naturel. Plus elle est fine, plus l'effet est apprêté.

La dernière touche
Sachez que les produits qui donnent du maintien « salissent » les cheveux. L'effet fixant ne s'obtient pas sans effet collant. Mieux que le gel, utilisez un baume à base d'argile, très performant.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9685
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: LE RETOUR DU CHIGNON   Mer 28 Jan - 8:39

Le Cheveu
vu par les poètes


En bref : Matière vivante, substance mystérieuse qui se renouvelle sans cesse, la chevelure a souvent enflammé l'imaginaire des poètes. Voici dix exemples évocateurs de sa richesse symbolique : à vous d'en retrouver les auteurs...

Texte 1

O Toison, moutonnant jusque sur l'encolure !
O boucles ! O parfum chargé de nonchaloir !
Extase ! Pour peupler ce soir l'alcôve obscure,
Des souvenirs dormant dans cette chevelure,
Je la veux agiter dans l'air comme un mouchoir !

La langoureuse Asie et la brûlante Afrique,
Tout un monde lointain, absent, presque défunt,
Vit dans tes profondeurs, forêt aromatique !
Comme d'autres esprits voguent sur la musique,
Le mien, ô mon amour, nage sur ton parfum.

A = Guillaume Apollinaire
B = Paul Verlaine
C = Charles Baudelaire
--------------------------------------------------------------------------

Texte 2

J'ai tellement pris pour clarté ta chevelure
Que comme lorsqu'on a trop fixé le soleil,
On voit sur toute chose ensuite un rond vermeil,
Sur tout, quand j'ai quitté les feux dont tu m'inondes,
Mon regard ébloui pose des taches blondes !

A = Edmond Rostand
B = Paul Éluard
C = Louis Aragon
---------------------------------------------------------------------------
Texte 3

Ces cheveux d'or sont les liens, Madame,
Dont fut premier ma liberté surprise

A = Pierre de Ronsard
B = Joachim Du Bellay
C = Clément Marot
---------------------------------------------------------------------------
Texte 4

Ces cheveux, ces liens dont mon cœur tu enlaces,
Menus, primes, subtils, qui coulent aux talons,
Entre noirs, châtains, bruns, déliés et longs,
Tels que Vénus les porte et ses trois belles Grâces,

Me tiennent si étreint, Amour, que tu me passes
Au cœur en les voyant cent pointes d'aiguillons,
Dont le moindre des nœuds pourrait des plus félons
En leur plus grand courroux arrêter les menaces.

A = François de Malherbe
B = Agrippa d'Aubigné
C = Pierre de Ronsard
-------------------------------------------------------------------------
Texte 5

Tes cheveux, tes cheveux descendent vers moi [...] Je les tiens dans mes mains, je les tiens dans ma bouche... je les tiens dans les bras, je les mets autour de mon cou [...] ils viennent de si haut et ils m'inondent encore jusqu'aux genoux ! Et ils sont doux comme s'ils tombaient du ciel ! je ne vois plus le ciel à travers tes cheveux !... Tu vois, tu vois ? mes deux mains ne peuvent plus les tenir, il y en a jusque sur les branches du saule... Ils vivent comme des oiseaux dans mes mains et ils m'aiment...

A = Maurice Maeterlinck
B = Émile Verhaeren
C = Paul Claudel
---------------------------------------------------------------------------
Texte 6

Elle vient et m'attire ainsi qu'un fer l'aimant
Elle a l'aspect charmant
D'une adorable rousse
Ces cheveux sont d'or on dirait
Un bel éclair qui durerait
Ou ces flammes qui se pavanent
Dans les roses thé qui se fanent.

A = Guillaume Appolinaire
B = Jules Supervielle
C = Saint-John Perse
---------------------------------------------------------------------------
Texte 7

La chevelure vol d'une flamme à l'extrême
Occident de désirs pour la tout déployer
Se pose (je dirais mourir un diadème)
Vers le front couronné son ancien foyer

A = Paul Valéry
B = Stéphane Mallarmé
C = André Breton
---------------------------------------------------------------------------
Texte 8

Par la lune d'été vaguement éclairée,
Debout, nue, et rêvant dans sa pâleur dorée
Que tache le flot lourd de ses longs cheveux bleus,
Dans la clairière sombre, où la mousse s'étoile,
La Dryade regarde au ciel silencieux...

A = Arthur Rimbaud
B = Paul Verlaine
C = Théophile Gauthier
---------------------------------------------------------------------------
Texte 9

C'était au beau milieu de notre tragédie
Et pendant un long jour assise à son miroir
Elle peignait ses cheveux d'or je croyais voir
Ses patientes mains calmer un incendie
C'était au beau milieu de notre tragédie

Et pendant un long jour assise à son miroir
Elle peignait ses cheveux d'or et j'aurais dit
C'était au beau milieu de notre tragédie
Qu'elle jouait un air de harpe sans y croire
Pendant tout ce long jour assise a son miroir

A = Blaise Cendrars
B = Paul Éluard
C = Louis Aragon
---------------------------------------------------------------------------
Texte 10

Laisse-moi respirer longtemps, longtemps, l'odeur de tes cheveux, y plonger tout mon visage, comme un homme altéré dans l'eau d'une source, et les agiter avec ma main comme un mouchoir odorant, pour secouer dans l'air.

Si tu pouvais savoir tout ce que je vois ! tout ce que j'entends dans tes cheveux ! Mon âme voyage sur le parfum comme l'âme des autres hommes sur la musique.

A = Eugène Sue
B = Charles Baudelaire
C = Guy de Maupassant


coeur

(pour la réponse je vous laisse un peu jouer :happy005: )
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9685
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: LE RETOUR DU CHIGNON   Mer 28 Jan - 13:44

Les cheveux ont aussi leur parfum :

Chance Eau Fraîche Parfum Cheveux de Chanel

Malgré son flacon sphérique, Chance est le plus «anguleux» des Chanel féminins, celui qui traduit le mieux la séduction féminine actuelle, tentée par l’androgynie mais se refusant à l’adopter.

Composé par Jacques Polge, ce parfum cheveux présente le même charme paradoxal. Ses agrumes de cédrat sont crissants, mais ourlés de muscs. Son jasmin et ses bois fins exhalent un joli je ne sais quoi.

Pareillement, il s’agit d’un parfum cheveux… mais comment résister à l’envie de s’en asperger à pleines giclées?
Avec ce jus nerveux, aromatique et girly, de nouveau on aime Chanel. Parce que Chanel sait faire comme les autres. Sans jamais faire comme les autres.

En prime, pratique flacon tout-aller… qu’on aura vidé avant la fin de l’été, sûr et certain!

Notes de tête: Cédrat, musc blanc.
Notes de cœur: Jacinthe d’eau, absolu de jasmin.
Notes de fond: Patchouli ambré, vétiver, bois de teck.

-Dans les espaces Chanel, en vaporisateur d’eau fraîche 35 ml (44 $).
http://www.amabilia.com/contenu/parfums/aromatheque_ete08_e.html

:malelovies:

ATTENTION :

Cheveux et parfums : attention danger

Le parfum CLASSIQUE ne fait pas bon ménage avec les cheveux, car il contient de l’alcool qui va dessécher la chevelure et la fragiliser ! Selon votre cuir chevelu, sachez que vous pouvez corrompre l’odeur d’un parfum, suite à une réaction chimique entre parfum et glandes sébacées

Les parfums sans alcool comme les eaux fraîches sont davantage appropriés pour celles qui aiment parfumer leurs cheveux, de même que les parfums pour cheveux, spécifiquement conçus pour préserver leur beauté.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9685
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: LE RETOUR DU CHIGNON   Mer 28 Jan - 13:59

QUELQUES SYMBOLES ...

Les cheveux symbolisent les propriétés d'un être humain en concentrant spirituellement leurs vertus. Ils lui sont unis par un lien de sympathie.
L'habitude de conserver une mèche de cheveux révèle une volonté de faire survivre l'état de la personne qui portait ces cheveux.
Les cheveux représentent souvent la force, la virilité, comme dans le mythe de Samson.

L'âge de la virilité est celui où on laisse pousser ses cheveux. En Chine, le fait d'avoir les cheveux coupés ras était une mutilation qui interdisait l'accès à certaines fonctions, telle une émasculation. En France, lorsqu'on commença à se couper les cheveux, seuls les rois et les princes conservèrent le privilège des cheveux longs, signe de puissance. Pour de nombreux peuples, comme les papous de Nouvelle-Guinée, se laisser pousser les cheveux sans les tailler ni les peigner (ainsi que la barbe et les moustaches) est signe de deuil.

Les cheveux disposés autour de la tête sont une image des rayons solaires. Ils participent aux relations avec le ciel.
Les cheveux sont le siège de l'âme ou de l'une des âmes. Aux Célèbes et à Sumatra, on laisse pousser les cheveux des enfants pour qu'ils ne risquent pas de perdre l'âme qui y réside.
Le cheveu est un lien qui fait de lui un des symboles magiques de l'appropriation, de l'identification.

Dans la pensée symbolique, les cheveux sont également liés à l'herbe, chevelure de la terre, et à la végétation.
La chevelure est l'une des principales armes de la femme. Le fait qu'elle soit montrée cachée, nouée ou dénouée, est fréquemment signe de la disponibilité, du don ou de la réserve d'une femme. En Russie la femme mariée cachait ses cheveux et la natte unique n'était portée que par les jeunes filles, signe de virginité. La femme mariée portait 2 nattes.

Peigner quelqu'un est signe d'attention, de bon accueil. Se laisser peigner par quelqu'un est signe d'Amour, de confiance, d'intimité. Peigner longuement quelqu'un c'est le bercer, l'endormir, le caresser. Voir les peignes magiques des contes de nombreux pays. Les écolières russes évitent de se peigner la veille des examens de peur d'oublier leurs leçons.


Etoile

Qu’advint-t-il de Samson sans sa chevelure ? Il perdit sa virilité lorsque Dalila lui coupa ses cheveux.

Pour de nombreuses civilisations, raser les cheveux d’une personne est un signe de mutilation et de propriété : le scalp des Indiens avait ce sens.

Mais, tantôt, le geste de refuser de se couper les cheveux, comme les hippies, fut une marque de rébellion, tantôt, le geste de se les raser marque une prise de position vis à vis de la société, comme pour les skinheads.

Un interdit religieux
La longue chevelure d’une femme est, depuis la nuit des temps, chargée d’une dimension charnelle et érotique.

Les textes et pratiques religieuses interdisent explicitement à la femme de montrer sa chevelure, comme s’il s’agissait là d’une exhibition indécente de son intimité sexuelle, sont à l’origine de cette confusion entre chevelure et sexualité.

Ce fut la raison pour laquelle pendant bien longtemps, les femmes ne sortaient jamais sans chapeau et se couvraient la tête lorsqu’elles pénétraient dans une enceinte religieuse. De nos jours, les femmes des pays musulmans sont encore astreintes au port du voile pour dissimuler leurs cheveux, et le pouvoir de séduction qu’on leur attribue.

C’est pourquoi couper ou tondre les cheveux féminins a toujours été pratiqué dans le but d’humilier, de mutiler la femme de ce qui la caractérise.
Lors de la Libération, les françaises qui avaient eu des relations avec des allemands, ont ainsi connu le supplice du crâne rasé. Cette tonte leur ôtait cette « féminité » dont on jugeait qu’elles avaient abusé.
Les tontes pratiquées autrefois dans les couvents avaient également pour but d’ôter tout attrait aux nonnes, en les assexuant.

La longue chevelure, apanage de la femme ?
Les interdits religieux, généralement inconscients, demeurent bien vivaces. Car si la religion a vu sa pratique tomber en désuétude, elle a cependant profondément gravé ses tabous dans nos valeurs. Si la société s’est laïcisée, et qu’il n’y a plus de raison désormais de cacher sa chevelure, celle-ci n’a pas rien perdu de sa connotation érotique.

La norme sociale est lontemps restée sur le modèle des cheveux longs pour la femme, courts pour l’homme, et nombreuses sont les actrices et les modèles qui mirent en valeur la longue et épaisse chevelure, symbole de sensualité et de féminité.

Les années folles et la mode des cheveux courts lançée par ces premières femmes émancipées, qui furent d’ailleurs appelées « Les Garçonnes », signe un tournant, et une tentative de se libérer de ces carcans. La féminité ne se résume pas à une chevelure : encore heureux !

Inversement les cheveux longs des années 70 portés aussi bien par les hommes que par les femmes, ont achevé de défaire ce cliché. La longueur du cheveu n’est effectivement pas un critère de sexe.

Pourtant, aujourd’hui encore, la chevelure d’une femme est souvent perçue comme le côté troublant de sa féminité.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9685
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: LE RETOUR DU CHIGNON   Mer 28 Jan - 14:16

LA CHEVELURE

Découvrez Miles Davis!


Les Fleurs du Mal

Charles Pierre Baudelaire

O toison, moutonnant jusque sur l'encolure!
O boucles! O parfum chargé de nonchaloir!
Extase! Pour peupler ce soir l'alcôve obscure
Des souvenirs dormant dans cette chevelure,
Je la veux agiter dans l'air comme un mouchoir.

La langoureuse Asie et la brûlante Afrique,
Tout un monde lointain, absent, presque défunt,
Vit dans tes profondeurs, forêt aromatique!
Comme d'autres esprits voguent sur la musique,
Le mien, ô mon amour! nage sur ton parfum.

J'irai là-bas où l'arbre et l'homme, pleins de sève,
Se pâment longuement sous l'ardeur des climats;
Fortes tresses, soyez la houle qui m'enlève!
Tu contiens, mer d'ébène, un éblouissant rêve
De voiles, de rameurs, de flammes et de mâts:

Un port retentissant où mon âme peut boire
A grands flots le parfum, le son et la couleur;
Où les vaisseaux, glissant dans l'or et dans la moire,
Ouvrent leurs vastes bras pour embrasser la gloire
D'un ciel pur où frémit l'éternelle chaleur.

Je plongerai ma tête amoureuse d'ivresse
Dans ce noir océan où l'autre est enfermé;
Et mon esprit subtil que le roulis caresse
Saura vous retrouver, ô féconde paresse,
Infinis bercements du loisir embaumé!

Cheveux bleus, pavillon de ténèbres tendues,
Vous me rendez l'azur du ciel immense et rond;
Sur les bords duvetés de vos mèches tordues
Je m'enivre ardemment des senteurs confondues
De l'huile de coco, du musc et du goudron.

Longtemps! toujours! ma main dans ta crinière lourde
Sèmera le rubis, la perle et le saphir,
Afin qu'à mon, désir tu ne sois jamais sourde!
N'es-tu pas l'oasis où je rêve, et la gourde
Où je hume à longs traits le vin du souvenir?

Je t'adore à l'égal de la voûte nocturne,
O vase de tristesse, ô grande taciturne,
Et t'aime d'autant plus, belle, que tu me fuis,
Et que tu me parais, ornement de mes nuits,
Plus ironiquement accumuler les lieues
Qui séparent mes bras des immensités bleues.

Je m'avance à l'attaque, et je grimpe aux assauts,
Comme après un cadavre un choeur de vermisseaux,
Et je chéris, ô bête implacable et cruelle,
Jusqu'à cette froideur par où tu m'es plus belle!

Tu mettrais l'univers entier dans ta ruelle,
Femme impure! L'ennui rend ton âme cruelle.
Pour exercer tes dents à ce jeu singulier,
Il te faut chaque jour un coeur au râtelier.
Tes yeux, illuminés ainsi que des boutiques
Ou des ifs flamboyants dans les fêtes publiques,
Usent insolemment d'un pouvoir emprunté,
Sans connaître jamais la loi de leur beauté.

Machine aveugle et sourde en cruauté féconde!
Salutaire instrument, buveur du sang du monde,
Comment n'as-tu pas honte, et comment n'as-tu pas
Devant tous les miroirs vu pâlir tes appas?
La grandeur de ce mal où tu te crois savante
Ne t'a donc jamais fait reculer d'épouvante,
Quand la nature, grande en ses desseins cachés,
De toi se sert, ô femme, ô reine des péchés,
--De toi, vil animal,--pour pétrir un génie?

O fangeuse grandeur, sublime ignominie!


Dernière édition par Nine le Mer 28 Jan - 14:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9685
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: LE RETOUR DU CHIGNON   Mer 28 Jan - 14:22

ECOUTEZ COMME C EST BEAU


Découvrez Pierre Brasseur!


Un hémisphère dans une chevelure


Laisse-moi respirer longtemps, longtemps, l'odeur de tes cheveux, y plonger tout mon visage, comme un homme altéré dans l'eau d'une source, et les agiter avec ma main comme un mouchoir odorant, pour secouer des souvenirs dans l'air.

Si tu pouvais savoir tout ce que je vois ! tout ce que je sens ! tout ce que j'entends dans tes cheveux ! Mon âme voyage sur le parfum comme l'âme des autres hommes sur la musique.

Tes cheveux contiennent tout un rêve, plein de voilures et de mâtures ; ils contiennent de grandes mers dont les moussons me portent vers de charmants climats, où l'espace est plus bleu et plus profond, où l'atmosphère est parfumée par les fruits, par les feuilles et par la peau humaine.

Dans l'océan de ta chevelure, j'entrevois un port fourmillant de chants mélancoliques, d'hommes vigoureux de toutes nations et de navires de toutes formes découpant leurs architectures fines et compliquées sur un ciel immense où se prélasse l'éternelle chaleur.

Dans les caresses de ta chevelure, je retrouve les langueurs des longues heures passées sur un divan, dans la chambre d'un beau navire, bercées par le roulis imperceptible du port, entre les pots de fleurs et les gargoulettes rafraîchissantes.

Dans l'ardent foyer de ta chevelure, je respire l'odeur du tabac mêlé à l'opium et au sucre; dans la nuit de ta chevelure, je vois resplendir l'infini de l'azur tropical; sur les rivages duvetés de ta chevelure je m'enivre des odeurs combinées du goudron, du musc et de l'huile de coco.

Laisse-moi mordre longtemps tes tresses lourdes et noires. Quand je mordille tes cheveux élastiques et rebelles, il me semble que je mange des souvenirs.


Charles Baudelaire, Le Spleen de Paris.



TEXTE DIT PAR CLAUDE BRASSEUR
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9685
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: LE RETOUR DU CHIGNON   Ven 30 Jan - 10:38

L'HISTOIRE DE SAMSON ET DALILA




"L'histoire de Samson est rapportée dans l'Ancien Testament. Les princes Philistins, ennemis d'Israël, promettent à Dalila une récompense si elle parvient à découvrir le secret de la force de Samson. Dalila harcèle le héros, jusqu'à ce que celui-ci lui révèle que sa force extraordinaire réside dans ses cheveux.

Bible - Livre des Juges 16, 4 - 21
Puis Samson se rendit à Gaza ; il y vit une prostituée et il entra chez elle. On fit savoir aux gens de Gaza : "Samson est venu ici."Ils firent des rondes et le guettèrent toute la nuit à la porte de la ville. Toute la nuit ils se tinrent tranquilles."Attendons, disaient-ils, jusqu'au point du jour, et nous le tuerons."
Mais Samson resta couché jusqu'au milieu de la nuit et, au milieu de la nuit, se levant, il saisit les battants de la porte de la ville, ainsi que les deux montants, il les arracha avec la barre et, les chargeant sur ses épaules, il les porta jusqu'au sommet de la montagne qui est en face d'Hébron.
Après cela il s'éprit d'une femme de la vallée de Soreq qui se nommait Dalila.
Les princes des Philistins allèrent la trouver et lui dirent : "Séduis-le et sache d'où vient sa grande force, par quel moyen nous pourrions nous rendre maîtres de lui et le lier pour le maîtriser. Quant à nous, nous te donnerons chacun onze cents sicles d'argent."
Dalila dit à Samson : "Apprends-moi, je te prie, d'où vient ta grande force et avec quoi il faudrait te lier pour te maîtriser."
Samson lui répondit : "Si on me liait avec sept cordes d'arc fraîches et qu'on n'aurait pas encore fait sécher, je perdrais ma vigueur et je deviendrais comme un homme ordinaire." Les princes des Philistins apportèrent à Dalila sept cordes d'arc fraîches qu'on n'avait pas encore fait sécher et elle s'en servit pour le lier.
Elle avait des gens embusqués dans sa chambre et elle lui cria : "Les Philistins sur toi, Samson!"Il rompit les cordes d'arc comme se rompt un cordon d'étoupe lorsqu'il sent le feu. Ainsi le secret de sa force demeura inconnu.
Alors Dalila dit à Samson : "Tu t'es joué de moi et tu m'as dit des mensonges. Mais maintenant fais-moi connaître, je te prie, avec quoi il faudrait te lier."
Il lui répondit : "Si on me liait fortement avec des cordes neuves qui n'ont jamais servi, je perdrais ma vigueur et je deviendrais comme un homme ordinaire."
Alors Dalila prit des cordes neuves, elle s'en servit pour le lier puis lui cria : "Les Philistins sur toi, Samson!"et elle avait des gens embusqués dans sa chambre. Mais il rompit comme un fil les cordes qu'il avait aux bras.
Alors Dalila dit à Samson : "Jusqu'à présent tu t'es joué de moi et tu m'as dit des mensonges. Apprends-moi avec quoi il faudrait te lier."Il lui répondit : "Si tu tissais les sept tresses de ma chevelure avec la chaîne d'un tissu, et si tu les resserrais en frappant avec la batte, je perdrais ma force et deviendrais comme un homme ordinaire."
Elle l'endormit, puis elle tissa les sept tresses de sa chevelure avec la chaîne, elle les resserra en frappant avec la batte et lui cria : "Les Philistins sur toi, Samson!"Il s'éveilla de son sommeil et arracha la batte avec la chaîne.
Dalila lui dit : "Comment peux-tu dire que tu m'aimes, alors que ton coeur n'est pas avec moi ? Voilà trois fois que tu te joues de moi et tu ne m'as pas fait connaître d'où vient ta grande force."
Comme tous les jours elle le poussait à bout par ses paroles et qu'elle le harcelait, il fut excédé à en mourir.
Il lui ouvrit tout son coeur : "Le rasoir n'a jamais passé sur ma tête, lui dit-il, car je suis nazir de Dieu depuis le sein de ma mère. Si on me rasait, alors ma force se retirerait de moi, je perdrais ma vigueur et je deviendrais comme tous les hommes."
Dalila comprit alors qu'il lui avait ouvert tout son coeur, elle fit appeler les princes des Philistins et leur dit : "Venez cette fois, car il m'a ouvert tout son coeur."Et les princes des Philistins vinrent chez elle, l'argent en main.
Elle endormit Samson sur ses genoux, appela un homme et lui fit raser les sept tresses des cheveux de sa tête. Ainsi elle commença à le dominer et sa force se retira de lui.
Elle cria : "Les Philistins sur toi, Samson!"S'éveillant de son sommeil il se dit : "J'en sortirai comme les autres fois et je me dégagerai."Mais il ne savait pas que Yahvé s'était retiré de lui.
Les Philistins se saisirent de lui, ils lui crevèrent les yeux et le firent descendre à Gaza. Ils l'enchaînèrent avec une double chaîne d'airain et il tournait la meule dans la prison. Cependant, après qu'elle eut été rasée, la chevelure se mit à repousser.
Les princes des Philistins se réunirent pour offrir un grand sacrifice à Dagôn, leur dieu, et se livrer à des réjouissances. Ils disaient : "Notre dieu a livré entre nos mains Samson, notre ennemi."
Dès que le peuple vit son dieu, il poussa une acclamation en son honneur et dit : "Notre dieu a livré entre nos mains Samson notre ennemi, celui qui dévastait notre pays et qui multipliait nos morts."
Et comme leur coeur était en joie, ils s'écrièrent : "Faites venir Samson pour qu'il nous amuse!
"On fit donc venir Samson de la prison et il fit des jeux devant eux, puis on le plaça debout entre les colonnes.
Samson dit alors au jeune garçon qui le menait par la main : "Conduis-moi et fais-moi toucher les colonnes sur lesquelles repose l'édifice, que je m'y appuie."
Or l'édifice était rempli d'hommes et de femmes. Il y avait là tous les princes des Philistins et, sur la terrasse, environ trois mille hommes et femmes qui regardaient les jeux de Samson. Samson invoqua Yahvé et il s'écria : "Seigneur Yahvé, je t'en prie, souviens-toi de moi, donne-moi des forces encore cette fois, ô Dieu, et que, d'un seul coup, je me venge des Philistins pour mes deux yeux."
Et Samson tâta les deux colonnes du milieu sur lesquelles reposait l'édifice, il s'arc-bouta contre elles, contre l'une avec son bras droit, contre l'autre avec son bras gauche, et il s'écria : "Que je meure avec les Philistins!"Il poussa de toutes ses forces et l'édifice s'écroula sur les princes et sur tout le peuple qui se trouvait là. Ceux qu'il fit mourir en mourant furent plus nombreux que ceux qu'il avait fait mourir pendant sa vie.
Ses frères et toute la maison de son père descendirent et l'emportèrent. Ils remontèrent et l'ensevelirent entre Çoréa et Eshtaol dans le tombeau de Manoah son père. :malelovies:
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LE RETOUR DU CHIGNON   

Revenir en haut Aller en bas
 
LE RETOUR DU CHIGNON
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LE RETOUR DU CHIGNON
» Un soldat français de retour d'Afghanistan témoigne sur RTL
» y a-t-il un point de non retour ?
» retour du Sénégal...voyage initiatique
» Retour du BCG ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
H A R M O N Y :: LA MODE SE DEMODE, LE STYLE JAMAIS :: LA MODE-
Sauter vers: