Musique et arts
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 OSCARS 2009

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bridget



Féminin Nombre de messages : 2349
Age : 65
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: OSCARS 2009   Jeu 22 Jan - 19:06





Les nominations pour la 81e édition des Oscars viennent de tomber. Bonne nouvelle, “Entre les murs” sera bien sur les rangs, le 22 février, pour l'Oscar du meilleur film étranger. Face à “Valse avec Bachir”… Passage en revue des nominés.


LE FIL CINéMA - Les nominations pour la 81e édition des Oscars viennent de tomber. Bonne nouvelle, “Entre les murs” sera bien sur les rangs, le 22 février, pour l'Oscar du meilleur film étranger. Face à “Valse avec Bachir”… Passage en revue des nominés.

Comme prévu, c'est L'Etrange Histoire de Benjamin Button qui arrive en tête des nominations à la 81e édition des Oscars, avec treize citations. Depuis vingt ans, le leader des nommés a été sacré meilleur film à quinze reprises : 2009 confirmera-t-il ou infirmera-t-il la tendance ?

Le reste des candidatures n'étonnera presque personne : forte présence de Slumdog Millionaire, le petit film sans stars qui pourrait ravir quelques statuettes, retour en force du Liseur, de Stephen Daldry, preuve supplémentaire de la maestria du producteur-nabab Harvey Weinstein pour s'accaparer les Oscars (ou au moins les nominations), la prime classique aux stars – Angelina Jolie, Meryl Streep, etc. – et, tout de même, on s'en félicite, Gus Van Sant et Sean Penn, bien placés pour Harvey Milk.

Vous voulez quelques surprises ? La défaite à plate couture des Noces rebelles, notre chouchou de la semaine, les apparitions « indé » de Melissa Leo, potentielle meilleure actrice pour Frozen River, et de Richard Jenkins, génial dans The Visitor. Sinon, Entre les murs a bien franchi toutes les complexes étapes des nominations au Meilleur Film étranger, et il aura fort à faire contre Valse avec Bachir. Mais d'autres Français seront en lice : le très international Alexandre Desplat pour la musique de Benjamin Button, et un court métrage que j'avoue à ma grande honte ne pas connaître, bravo à eux, Manon sur le bitume, d'Elizabeth Marre et Olivier Pont. Verdict dans tout juste un mois, le 22 février.


Meilleur film

Frost / Nixon, l'heure de vérité, de Ron Howard
Harvey Milk, de Gus Van Sant
Le Liseur, de Stephen Daldry
L'Etrange Histoire de Benjamin Button, de David Fincher
Slumdog Millionaire, de Danny Boyle


Meilleur réalisateur

Ron Howard (Frost / Nixon, l'heure de vérité)
Gus Van Sant (Harvey Milk)
Stephen Daldry (Le Liseur)
David Fincher (L'Etrange Histoire de Benjamin Button)
Danny Boyle (Slumdog Millionaire)


Meilleur acteur

Frank Langella (Frost / Nixon, l'heure de vérité)
Sean Penn (Harvey Milk)
Brad Pitt (L'Etrange Histoire de Benjamin Button)
Richard Jenkins (The Visitor)
Mickey Rourke (The Wrestler)


Meilleure actrice

Meryl Streep (Doute)
Melissa Leo (Frozen River)
Kate Winslet (Le Liseur)
Angelina Jolie (L'Echange)
Anne Hathaway (Rachel Getting Married)



Meilleur acteur dans un second rôle

Philip Seymour Hoffman (Doute)
Josh Brolin (Harvey Milk)
Michael Shannon (Les Noces rebelles)
Heath Ledger (The Dark Knight, Le Chevalier Noir)
Robert Downey Jr. (Tonnerre sous les Tropiques)



Meilleure actrice dans un second rôle

Viola Davis (Doute)
Amy Adams (Doute)
Taraji P. Henson (L'Etrange Histoire de Benjamin Button)
Marisa Tomei (The Wrestler)
Penélope Cruz (Vicky Cristina Barcelona)



Meilleur scénario original

Be Happy (Mike Leigh)
Bons Baisers de Bruges (Martin McDonagh)
Frozen River (Courtney Hunt)
Harvey Milk (Dustin Black Lance)
WALL·E (Peter Docter, Andrew Stanton)



Meilleur scénario adapté

Doute (John Patrick Shanley)
Frost / Nixon, l'heure de vérité (Peter Morgan)
Le Liseur (David Hare)
L'Etrange Histoire de Benjamin Button (Eric Roth, Robin Swicord)
Slumdog Millionaire (Simon Beaufoy)



Meilleur film étranger

Departures
Entre les murs
La Bande à Baader
Revanche
Valse avec Bachir



Meilleure photographie

Le Liseur (Roger Deakins, Chris Menges)
L'Echange (Tom Stern)
L'Etrange Histoire de Benjamin Button (Claudio Miranda)
Slumdog Millionaire (Anthony Dod Mantle)
The Dark Knight, Le Chevalier Noir (Wally Pfister)



Meilleurs décors

L'Echange (Gary Fettis, James J. Murakami)
Les Noces rebelles (Debra Schutt, Kristi Zea)
L'Etrange Histoire de Benjamin Button (Donald Graham Burt, Victor J. Zolfo)
The Dark Knight, Le Chevalier Noir (Nathan Crowley, Peter Lando)
The Duchess (Rebecca Alleway, Michael Carlin)



Meilleurs costumes

Australia (Catherine Martin)
Harvey Milk (Danny Glicker)
Les Noces rebelles (Albert Wolsky)
L'Etrange Histoire de Benjamin Button (Jacqueline West)
The Duchess (Michael O'Connor)



Meilleurs maquillages

Hellboy II les légions d'or maudites (Mike Elizalde, Thom Floutz)
L'Etrange Histoire de Benjamin Button (Greg Cannom)
The Dark Knight, Le Chevalier Noir (John Caglione Jr., Conor O'Sullivan)



Meilleur son

L'Etrange Histoire de Benjamin Button (Ren Klyce, David Parker (II), Michael Semanick, Mark Weingarten)
Slumdog Millionaire (Resul Pookutty, Richard Pryke, Ian Tapp)
The Dark Knight, Le Chevalier Noir (Lora Hirschberg, Ed Novick, Gary Rizzo)
WALL·E (Ben Burtt, Tom Myers, Michael Semanick)
Wanted : choisis ton destin (Petr Forejt, Chris Jenkins, Frank A. Montaño)



Meilleur montage sonore

Iron Man (Christopher Boyes, Frank Eulner)
Slumdog Millionaire (Tom Sayers)
The Dark Knight, Le Chevalier Noir (Richard King)
WALL·E (Ben Burtt, Matthew Wood)
Wanted : choisis ton destin (Wylie Stateman)



Meilleurs effets visuels

Iron Man (Shane Mahan, John Nelson, Ben Snow, Dan Sudick)
L'Etrange Histoire de Benjamin Button (Eric Barba, Edson Williams)
The Dark Knight, Le Chevalier noir (Chris Corbould, Nick Davis, Paul Franklin, Tim Webber)



Meilleure chanson

Slumdog Millionaire (Maya Arulpragasam, Gulzar, A.R. Rahman)
WALL·E (Peter Gabriel, Thomas Newman)



Meilleure musique

Harvey Milk (Danny Elfman)
Les Insurgés (James Newton Howard)
L'Etrange Histoire de Benjamin Button (Alexandre Desplat)
Slumdog Millionaire (A.R. Rahman)
WALL·E (Thomas Newman)



Meilleur court métrage

Manon sur le bitume (Elizabeth Marre, Olivier Pont)
New Boy (Tamara Anghie, Steph Green)
On the line (Reto Caffi)



Meilleur court métrage d'animation

La Maison en petits cubes (Kunio Kato)
Lavatory - Lovestory (Konstantin Bronzit)
Oktapodi (Thierry Marchand, Emud Mokhberi)
Presto (Doug Sweetland)
This Way up (Adam Foulkes, Alan Smith)



Meilleur court métrage documentaire

Smile Pinki
The Conscience of Nhem En
The Final Inch
The Witness - From the balcony of room 306

Meilleur film d'animation


Kung Fu Panda (Mark Osborne, John Stevenson)
Volt, star malgré lui (Byron Howard, Chris Williams)
WALL·E (Andrew Stanton)

Meilleur film documentaire

Encounters at the end of the World (Werner Herzog, Henry Kaiser)
Le Funambule (Simon Chinn, James Marsh)
Spielzeugland (Jochen Alexander Freydank)
The Betrayal (Ellen Kuras, Thavisouk Phrasavath)
The Garden (Scott Hamilton Kennedy)
The Pig (Dorte Hogh, Tivi Magnusson)
Trouble the water (Carle Deal, Tia Lessin)


.
Aurélien Ferenczi

http://www.telerama.fr/cinema/oscars-et-les-nomines-sont,38398.php
Revenir en haut Aller en bas
Nine
Admin


Nombre de messages : 9596
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: OSCARS 2009   Lun 16 Fév - 10:52

Etats-Unis - Chanter 65 secondes aux Oscars, Peter Gabriel refuse


TF1-LCI

Peter Gabriel

Le musicien s'est retiré de la liste des interprètes de la soirée, refusant de chanter seulement une minute du thème de Wall-E, qui concourt dans la catégorie de la chanson originale.
"Je suis un vieux type et cette petite protestation ne va pas m'être dommageable, mais je pense que ce n'est pas aussi facile pour les autres artistes", se justifie Peter Gabriel.
- le 14/02/2009

Peter Gabriel ne bougera pas de son siège, dimanche 22 février, pour la cérémonie des Oscars. Le musicien britannique devait interpréter, Down to earth, la chanson issue de la bande originale de Wall-E, qui concourt dans la catégorie de la chanson originale. Mais il décliné l'offre, parce que les organisateurs du show lui imposait de ne chanter qu'une petite minute et 5 secondes du titre.

Dans une vidéo visible sur son site officiel, le chanteur se justifie : "Nous pensions que les chansons seraient chantées en entier. Mais les producteurs ont changé la formule en raison de la chute des taux d'audience télévisée. Alors j'ai décidé de me retirer de la cérémonie", explique-t-il. "Je pense que c'est un peu dommage, parce que nous les auteurs-compositeurs, même si nous ne représentons qu'une petite partie du processus d'élaboration des films, nous travaillons toujours sacrément dur et méritons, je pense, une place au sein de la cérémonie", a-t-il ajouté. "Je suis un vieux type et cette petite protestation ne va pas m'être dommageable, mais je pense que ce n'est pas aussi facile pour les autres artistes", se justifie Peter Gabriel.

Deux autres titres sont sélectionnés dans la catégorie de la meilleure chanson originale : Jai Ho et O Saya, tous deux représentant Slumdog Millionaire, favori de la cérémonie dans la catégorie reine du meilleur film. L'Académie des arts et des sciences du cinéma, organisatrice de la cérémonie, n'a pas réagi à la décision de Peter Gabriel...

D'après agence
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin


Nombre de messages : 9596
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: OSCARS 2009   Lun 16 Fév - 10:55

Etats-Unis - Un Oscar "humanitaire" pour Jerry Lewis



Le comédien, initiateur du Téléthon, recevra le prix humanitaire Jean Hersholt. Cette récompense a été attribuée de façon intermittente depuis 1956.

Parmi ses lauréats, le prestigieux prix compte Bob Hope, Gregory Peck, Audrey Hepburn, Elizabeth Taylor et Paul Newman.

Le Téléthon, c'est lui. Jerry Lewis va entrer dans le cercle très fermé des personnalités à obtenir un oscar "humanitaire". Le comique de 82 ans est à l'origine de cette émission marathon à la télévision visant à collecter des fonds pour les personnes atteintes de myopathie. Il avait lancé la première édition en 1966 aux Etats-Unis et contribué à fonder l'Association des dystrophies musculaires dont il est président depuis 1952.

La récompense, le "prix humanitaire Jean Hersholt", a été attribuée de façon intermittente aux Oscars depuis 1956, et compte parmi ses lauréats Bob Hope, Gregory Peck, Audrey Hepburn, Elizabeth Taylor et Paul Newman. "Jerry est un comédien de légende qui n'a pas seulement apporté le rire à des millions de personnes dans le monde, mais en a aussi aidé des milliers en faisant connaître et en levant des fonds pour ceux qui souffrent de dystrophie musculaire", a déclaré le président de l'Académie des arts et des sciences du cinéma.

Acteur et réalisateur, Jerry Lewis, de son vrai nom Joseph Levitch, a commencé sa carrière à l'âge de 15 ans. Connu pour son duo avec Dean Martin, il a notamment réalisé Le dingue du palace, Le tombeur de ces dames, Docteur Jerry and Mister Love et T'es fou Jerry. La 81e cérémonie des Oscars aura lieu le dimanche 22 février 2009 à Hollywood.

D'après agence
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin


Féminin Nombre de messages : 12729
Age : 66
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: OSCARS 2009   Lun 23 Fév - 7:39

AND THE WINNERS ARE :



Dimanche soir, se déroulait la 81ème cérémonie des Oscars. une soirée diffusée sur ABC aux Etats-Unis et Canal en France. The curious case of Benjamin Button dominait les nominations avec 13 possibilités de statuettes. Slumdog millionaire et Milk suivaient avec 10 et 8 nominations. Le film de David Fincher, avec Brad Pitt, se "contente" des trophées du maquillage, ou encore des effets spéciaux.



HUGH JACKMAN


Le film de Danny Boyle, succès public (tant aux Etats-Unis qu'en France) et critique a raflé 8 Oscars dont l'Oscar du meilleur film : Slumdog millionaire succède au palmarès à No country for old men, des frères Coen.




Pour l'interprétation, Oscars décernés à Sean Penn et Kate Winslet .

Pour les seconds rôles, sans aucune surprise, trophée posthume pour Heath Ledger, pour sa prestation du Joker dans le dernier opus des aventures de Batman (The dark knight).



Côté tricolore, il y avait 4 possibilités de victoire : film étranger, musique, court-métrage, court-métrage d'animation. Rien à l'arrivée.

Ci dessous, une partie du palmarès (gagnants en rouge) :

FILM



"The Curious Case of Benjamin Button"
"Frost/Nixon"
"Milk"
"The Reader"
"Slumdog Millionaire"




ACTEUR PRINCIPAL



Richard Jenkins / "The Visitor"
Frank Langella / "Frost/Nixon"
Sean Penn / "Milk"
Brad Pitt / "The Curious Case of Benjamin Button"
Mickey Rourke / "The Wrestler"




ACTEUR SECOND ROLE

Josh Brolin / "Milk"
Robert Downey Jr / "Tropic Thunder"
Philip Seymour Hoffman / "Doubt"
Heath Ledger / "The Dark Knight"
Michael Shannon / "Revolutionary Road"




ACTRICE PRINCIPALE



Anne Hathaway / "Rachel Getting Married"
Angelina Jolie / "Changeling"
Melissa Leo / "Frozen River"
Meryl Streep / "Doubt"
Kate Winslet / "The Reader"




ACTRICE SECOND ROLE

Amy Adams / "Doubt"
Penélope Cruz / "Vicky Cristina Barcelona"
Viola Davis / "Doubt"
Taraji P. Henson / "The Curious Case of Benjamin Button"
Marisa Tomei / "The Wrestler"




REALISATEUR

Danny Boyle pour "Slumdog Millionaire"
Stephen Daldry pour "The Reader"
David Fincher pour "The Curious Case of Benjamin Button"
Ron Howard pour "Frost/Nixon"
Gus Van Sant pour "Milk"




SCENARIO, ADAPTATION

"The Curious Case of Benjamin Button", Eric Roth et Robin Swicord
"Doubt", John Patrick Shanley
"Frost/Nixon", Peter Morgan
"The Reader", David Hare
"Slumdog Millionaire", Simon Beaufoy




SCENARIO ORIGINAL

"Frozen River", Courtney Hunt
"Happy-Go-Lucky", Mike Leigh
"In Bruges", Martin McDonagh
"Milk", Dustin Lance Black
"WALL-E", Andrew Stanton, Jim Reardon; Original story by Andrew Stanton, Pete Docter




FILM ANIME

"Bolt" (Walt Disney)
"Kung Fu Panda" (DreamWorks Animation)
"WALL-E" (Walt Disney)




DOCUMENTAIRE



"The Betrayal (Nerakhoon)"
"Encounters at the End of the World"
"The Garden"
"Man on Wire"
"Trouble the Water"

Un film relatant l'exploit du funambule français Philippe Petit, qui avait marché en 1974 entre les tours du World Trade Center à New York, a reçu l'Oscar 2009 du documentaire.

"Man On Wire", dû au Britannique James Marsh, conte les préparatifs et l'exécution de cet exploit insensé, mené en toute illégalité.

M. Petit et une poignée d'amis s'étaient fait passer pour des journalistes d'une revue d'architecture afin d'avoir accès au toit des "Twin Towers" et le funambule avait été arrêté par la police.

Le film ne fait volontairement aucune référence aux attentats qui devaient détruire les tours jumelles, 27 ans après.


FILM ETRANGER

"The Baader Meinhof Complex", Allemagne
"The Class" (Entre les murs) France
"Departures", Japon
"Revanche", Autriche
"Waltz with Bashir", Israel



Meilleure musique de film
"Slumdog Millionaire" : A.R. Rahman

Meilleure chanson originale
"Slumdog Millionaire" : Jai Ho

Meilleure direction photographique
"Slumdog Millionaire" : Anthony Dod Mantle

Meilleure direction artistique
"The Curious Case of Benjamin Button" : Donald Graham Burt, Victor J. Zolfo

Meilleure création de costumes
"The Duchess" : Michael O'Connor

Meilleur maquillage
"The Curious Case of Benjamin Button" : Greg Cannom

Meilleur montage
"Slumdog Millionair": Chris Dickens

Meilleurs effets visuels
"The Curious Case of Benjamin Button" : Eric Barba, Steve Preeg, Burt Dalton, Craig Barron

Meilleur mixage son
"Slumdog Millionaire" : Ian Tapp, Richard Pryke, Resul Pookutty

Meilleur montage son
"The Dark Knight" : Richard King

Meilleur documentaire
"Man on Wire" : James Marsh, Simon Chinn

Meilleur documentaire (court-métrage)
"Smile Pinki" : Megan Mylan

Meilleur court-métrage
"Spielzeugland (Toyland)" : Jochen Alexander Freydank

Meilleur court-métrage (animation)
"La Maison de Petits Cubes" : Kunio Kato
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin


Féminin Nombre de messages : 12729
Age : 66
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: OSCARS 2009   Mar 24 Fév - 8:01

Qui veut gagner des roupies ?
Par François-Guillaume Lorrain

Prenez un héros rusé, débrouillard. Trempez-le dans l'ère cathodique et la folie chamarrée de Bombay, et vous obtiendrez Slumdog Millionaire, dernier film ébouriffant de Danny Boyle

Le cinéaste de Petits meurtres entre amis filme le Bombay des pouilleux. Éblouissant.

Quel homme politique est représenté sur un billet de 100 dollars ? Qu'avait-on écrit sur la croix du Christ ? Qui a inventé le revolver ? Vous ignorez peut-être les réponses. Jamal, lui, les connaît. Et pourtant, il a grandi dans le méga-bidonville de Dharavi, à Bombay. De fil en aiguille, Jamal devient le premier Indien à décrocher le gros lot au show télévisé Qui veut gagner des millions ?. Mais un pouilleux serveur dans un central téléphonique ne peut pas être aussi savant. Miséreux, donc ignare. Forcément, il a triché. On l'arrête. On le somme de s'expliquer. On revisionne l'émission. Chaque réponse ouvre un flash-back qui fournit l'explication. Comment ma mère, musulmane, a été tuée sous mes yeux par des fanatiques. Comment je suis devenu guide fantaisiste au Taj Mahal... Il y a le savoir livresque. Et puis il y a ce qu'on apprend dans une vie rocambolesque...

Prenez un héros rusé, débrouillard. Trempez-le dans l'ère cathodique et la folie chamarrée de Bombay, et vous obtiendrez Slumdog Millionaire , dernier film ébouriffant de Danny Boyle. À l'origine, il y a un roman écrit par un diplomate indien, Vikas Swarup (Belfond). Avec l'aide du scénariste de Full Monty , Boyle l'a remanié. Il est allé tourner aussi dans les bidonvilles, avec des enfants extraordinaires. Mais Slumdog , ce n'est pas juste l'Inde de Mère Teresa. C'est aussi les gratte-ciel, les Mercedes et les centraux téléphoniques. Boyle établit le pont entre ces deux Inde-là. De même qu'il greffe au suspense une romance bollywoodienne avec la musique trépidante de MIA, rappeuse anglaise d'origine sri-lankaise. La greffe a pris.

http://www.lepoint.fr/actualites-culture/qui-veut-gagner-des-roupies/249/0/319757
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: OSCARS 2009   

Revenir en haut Aller en bas
 
OSCARS 2009
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» COMMANDO reportage du 28 janvier 2009- en six parties-
» PRÉDICTION POUR 2009...SELON GINETTE BLAIS ASTROLOGUE
» test TCS 2009
» Nouveaux tests TCS 2009
» collection 2009?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HARMONY :: LE CINEMA : UN OEIL OUVERT SUR LE MONDE :: LES NEWS :: PALMARES ANNUELS ET RECOMPENSES-
Sauter vers: