H A R M O N Y


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quatorze toiles du Prado en haute résolution sur Internet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bridget

avatar

Féminin Nombre de messages : 2383
Age : 65
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Quatorze toiles du Prado en haute résolution sur Internet   Jeu 15 Jan - 15:31

.
Mille six cents clichés pour le seul Jardin des délices de Jérôme Bosch : une profusion qui permet de distinguer des détails invisibles à l'œil nu, selon les promoteurs du projet.
Le Jardin des délices et treize autres chefs-d'œuvre du musée du Prado sont disponibles, depuis mardi 13 janvier, en haute résolution sur Google Earth, le site d'images satellites du géant américain de l'Internet.

Cette avancée technologique permet "l'accès à des œuvres à n'importe qui et depuis n'importe quel endroit du monde", explique le directeur du célèbre musée madrilène lors de la présentation du projet. "C'est la première fois que cela se fait dans le monde", indique pour sa part le directeur de Google Espagne.



Sur "La Descente de croix" de Roger van der Weyden, on peut voir le réalisme d'une larme perlant à l'œil de saint Jean.

La mise en ligne concerne Les Ménines de Velasquez, Le Jardin des délices de Jérôme Bosch, Les Fusillades du 3 mai de Francisco Goya, Les Trois Grâces de Rubens ou encore Le Chevalier à la main sur la poitrine du Greco.

Pour visualiser les œuvres, il faut positionner le navigateur Google Earth sur le musée du Prado, à Madrid, et ensuite cliquer sur l'icône "Obras maestras" pour ensuite entrer dans chacun des tableaux comme on pourrait le faire avec une loupe.

Une reproduction "digitale ne peut se substituer à l'œuvre originale mais permet d'arriver à des détails que jamais on ne pourrait voir à l'œil nu", souligne le directeur du Prado.
Chaque tableau a été l'objet de centaines de clichés à très haute résolution, chaque cliché se concentrant sur une partie infime de l'œuvre. Sur La Descente de croix de Roger van der Weyden, on peut voir le réalisme d'une larme perlant à l'œil de saint Jean.

http://www.lemonde.fr/culture/article/2009/01/13/quatorze-toiles-du-prado-en-haute-resolution-sur-internet_1141463_3246.html#ens_id=1141464






Le géant du web a réalisé un musée virtuel consultable sur son logiciel Google Earth. Quatorze chefs d'oeuvre de la célèbres galerie madrilène peuvent être admirés en très haute définition depuis n'importe quel ordinateur.

Admirer les écaillures du temps sur les bras graciles des Trois Grâces de Rubens, le détail du reflet du peintre dans le miroir des Ménines de Velasquez ou le blanc lumineux du condamné des F usillades du 3 mai de Goya, tout cela sans bouger de son écran d'ordinateur, c'est la dernière proposition de Google.


On accède aux tableaux directement depuis Google Earth.

Le géant du web propose depuis deux jours aux internautes une visite virtuelle du musée du Prado à Madrid. Un principe tout sauf nouveau, contrairement à ce qu'affirme Google à grands renforts de communiqués de presse. Le principe du musée qu'on peut parcourir en trois dimensions existe en effet depuis les premiers CD Roms.

Mais le moteur de recherche a réalisé une innovation majeure : utiliser son logiciel de représentation cartographique Google Earth pour proposer le visionnage d'une sélection des oeuvres exposées dans le musée espagnol en très haute définition.

Sur Google Earth, l'effet est plutôt saisissant : depuis le ciel, on plonge en un instant vers l'Espagne, Madrid, puis le musée du Prado, représenté en trois dimensions. Il ne reste qu'à cliquer pour voir les 14 toiles proposées par Google, faire son choix et cliquer à nouveau pour accéder au tableau en très haute définition. Très, très haute.



Une réponse à Microsoft ?


Le niveau de détails est impressionnant.

Selon Google, les images des oeuvres ont une résolution «à peu près de 14,000 million de pixels, c'est-à-dire 1400 fois plus précise que ce que prendrait un appareil de 10 megapixels». Ce qui permet , explique le directeur du Prado, d'observer des détails «que jamais on ne pourrait voir à l'œil nu».

Certes, répond le critique d'art Jonathan Jones, du quotidien britannique Guardian, sur son blog, mais «on rate beaucoup de choses» dans ce système, à commencer par «l'atmosphère des galleries éclairées par une lumière basse et argentée, parfaite pour admirer les oeuvres sombres de Velasquez».

Et le critique de citer Walter Benjamin, «qui estimait que la dissémination de reproductions mécaniques des d'oeuvres érodait l'aura de l'art, la magie de l'unicité qui associe un tableau à un endroit et crée le mythe du chef d'oeuvre». Une position fausse, pour Jones, puisque plus l'oeuvre est reproduite, plus sa valeur est perçue. Mais, poursuit le critique, «que se passe-t-il lorsque la technique de reproduction devient si parfaite et sa dissination si si universelle que toute personne sur terre peut aller examiner, depuis le coin de la rue, les craquelures à la surface du tableau ?».

Au-delà d'une polémique artistique quelque peu dépassée, l'affaire ressemble surtout à un joli coup de «buzz» pour Google, qui peut ainsi faire parler de son logiciel Google Earth et montrer qu'il est encore et toujours à la pointe de l'innovation en la matière d'offre de contenus numériques en ligne.

Il y a quelques mois, Microsoft frappait un grand coup en matière d'image très haute définition avec Seadragon, un système permettant des zooms et des dézooms extrêmement impressionnants (voir la vidéo ci-dessous). Avec cette exposition virtuelle, Google réplique et veut démontrer qu'il reste le leader du domaine.




http://www.google.fr/intl/fr/landing/prado/

http://www.lefigaro.fr/hightech/2009/01/14/01007-20090114ARTFIG00533-google-propose-le-prado-en-d-et-en-haute-definition-.php
Revenir en haut Aller en bas
 
Quatorze toiles du Prado en haute résolution sur Internet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haute-Saône (70) Aide
» Compatibilité Nacelle Britax / Römer (4 étoiles crash test)
» Chaise haute Dondolino de Peg Perego
» Solution miracle pour engorgement ? :(
» Choix chaise haute

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
H A R M O N Y :: A FLEUR DE TOILE :: ACTUALITES-
Sauter vers: