H A R M O N Y


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'HISTOIRE DU BAISER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9692
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: L'HISTOIRE DU BAISER   Mar 13 Jan - 18:50

HISTOIRE D'UN BAISER



l'histoire commence alors qu'une mère
punit sa fille de
5 ans pour avoir gaspillé un rouleau de
papier d'emballage
de valeur,de couleur or.

comme les ressources
financières étaient précaires,
la mère devint encore plus
irritée quand elle découvrit que
sa fille avait utilisé le papier
d'emballage pour envelopper
une boîte cadeau qu'elle avait
déposé sur l'arbre de Noël.

quoiqu'il en soit,la petite fille offrit quand même
à sa mère,le matin de Noël
le présent qu'elle avait soigneusement
enveloppé dans le papier de couleur en lui disant:

"voici maman,c'est pour toi!"

la mère visiblement
embarrassée par sa réaction
exagérée de la journée
précédente,ouvrit le cadeau
pour se rendre compte que la
boîte était vide.

elle parla à sa fille d'une
manière rude: "ne sais-tu
pas,jeune fille,que lorsque
nous offrons un cadeau à
quelqu'un,il doit y avoir
quelque chose à l'intérieur
de la boîte?

la petite fille en larmes répondit à sa mère:
"oh maman,la boite n'est pas vide,
je l'ai remplie de baisers
jusqu'a ce qu'elle en soit pleine
avant de l'emballer".

la mère,complètement
renversée,tomba sur ses
genoux et prit sa fille dans
ses bras et lui demanda de lui
pardonner pour les paroles
dures qu'elle avait
prononcées et la colère
qu'elle avait exprimée.

peu après,un terrible accident prit la
vie de sa fille et il est dit
que la mère conserva la boîte dorée
sur sa table de chevet tout
au long de sa vie.

à chaque fois qu'elle faisait face à
un problème difficile ou qu'elle était
découragée,elle ouvrait la boîte et y
prenait un baiser imaginaire en se
rappelant tout l'amour de l'enfant
qui les avaint déposés.

la réalité de la vie fait que chacun
de nous a reçu un tel cadeau,
emballé dans un papier doré.

ce cadeau est rempli de baisers et de
l'amour inconditionnel de notre famille
et de nos ami(e)s.

il n'existe aucune possession plus précieuse que l'amour.

les parents et les ami(e)s sont
comme des anges qui nous
soutiennent lorsque nos ailes
ont de la difficulté à se rappeler
comment voler........

cette belle histoire porte à réflexions.
_______


Dernière édition par Nine le Ven 4 Fév - 2:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9692
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: L'HISTOIRE DU BAISER   Ven 4 Fév - 2:29

ROUGE BAISER



S’il existe une histoire du baiser.

Dans l’histoire des sociétés occidentales (Antiquités, Moyen Âge),
le baiser a été d’abord une affaire d’hommes et d’hommage social.
La Bible nous révèle le goût hébraïque pour les baisers,
le Cantiques des Cantiques.

Puis, peu à peu et surtout depuis la Renaissance,
une affaire d’amour entre homme et femme.

Pour devenir aujourd’hui, l’expression de l’intimité, de l’affection et de l’Amour,
de la sensualité amoureuse :
tout commence par un baiser sur les lèvres, sur la bouche,
le baiser de l’aveu de l'amour comme le baiser
qui entame le chapitre des préludes et des caresses.

L’histoire du baiser et des baisers est ainsi l’histoire du retrait progressif
du baiser du rite social, du rite de la vie publique,
de son dépérissement des conventions qui organisent
et donnent sens aux gestes et aux échanges nécessaires de la vie sociale et publique,
pour codifier l’échange amoureux et sensuel.

Même s’il s’affiche publiquement
(les amoureux sur les bancs publics, les affiches de cinéma,
la publicité, les magasines,...),
il reste uniquement expression de l’intime.

Sorte de trait d'union entre le coeur et le corps,
le baiser ne laisse personne indifférent.
Bref ou prolongé, le baiser n'a pas fini de nous faire jaser !

Alors pourquoi pas une lecture plus légère du baiser ?
gentiment déposé mais néanmoins "sérieuse" ...


Savais-tu que si tu additionnes tous les bisous que t'ont donnés
tes parents durant ton enfance,
les becs de la parenté ainsi que les bécots donnés à ton ourson,
tu auras reçu ou donné au moins 10 000 baisers avant tes dix ans! OUF !
Tu peux ajouter environ 6000 baisers à ce nombre si tu sors avec quelqu'un
depuis environ un an.

Baiser d'où viens-tu ?

L'origine du baiser n'a rien à voir avec l'amour charnel;
on l'attribue plutôt à la relation mère-enfant.

En effet, on prétend que bien des années avant les pots de bébés,
les mères mâchaient la nourriture pour ensuite l'introduire directement
entre les lèvres de leur bébé.
Pas très appétissant, n'est-ce pas ?
Pourtant, notre espèce aurait pratiqué cette méthode pendant plus d'un million d'années.

Une autre théorie a été avancée :
à l'âge de pierre, on léchait le visage de ses pairs pour satisfaire ses besoins en sel.
Qui a raison ? Qui a tort ?

Sur le nez ou sur la bouche ?

Selon l'endroit du globe où l'on se trouve,
le baiser n'est pas pratiqué pareil ni pour les mêmes raisons.

En Orient, pour se saluer, les hommes s'embrassent et se donnent l'accolade.
En France, 1 ou 2 bizous ne suffisent pas: on en donne parfois 4 !
En Amérique, 2 amoureux n'hésitent pas à échanger un «french kiss»
dans des endroits publics.
En Asie, un tel spectacle est impensable.
Les Japonais, eux, trouvent notre façon d'embrasser barbare et cannibale.
Pour les Chinois, le baiser sert carrément de préludes sexuels.
Le baiser esquimau, ça te dit quelque chose ?
C'est un baiser nez à nez.

Enfin, la plupart des tribus africaines évitent les contacts bucaux
par peur d'avaler l'âme de leur partenaire par l'haleine.
Quant au pape, il embrasse le sol des pays qu'il visite.

REMÈDES ET EXERCICES ?

Eh oui ! Le baiser aide à la digestion et il serait un excellent exercice.
Embrasser pendant une minute permet de brûler autant de calories
qu'une course de 500 mètres. En plus, il serait un excellent remède.
Il est prouvé que les bactéries échangées entraîne la formation d'enzymes
qui se transforment en antibiotiques naturels.
La salive de l'autre nous immunise donc pour plusieurs heures !

Devant tant de bienfaits, on s'interroge.
Pourquoi ne pas s'embrasser aussi souvent que possible ?
Parce que, comme dans toute bonne chose,
on peut tomber dans l'abus !


Dernière édition par Nine le Ven 4 Fév - 3:51, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9692
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: L'HISTOIRE DU BAISER   Ven 4 Fév - 2:32

LE BAISER
ALAIN SOUCHON



Alain Souchon - Le Baiser

Je chante un baiser
Je chante un baiser osé
Sur mes lèvres déposé
Par une inconnue que j'ai croisée
Je chante un baiser
Marchant dans la brume
Le coeur démoli par une
Sur le chemin des dunes
La plage de Malo Bray-Dunes
La mer du Nord en hiver
Sortait ses éléphants gris vert
Des Adamo passaient bien couverts
Donnant à la plage son caractère
Naïf et sincère
Le vent de Belgique
Transportait de la musique
Des flonflons à la française
Des fancy-fair à la fraise
Elle s'est avancée
Rien n'avait été organisé
Autour de moi elle a mis ses bras croisés
Et ses yeux se sont fermés fermés
Jugez ma fortune
Sous l'écharpe les boucles brunes
C'est vrai qu'en blonde j'ai des lacunes
En blonde j'ai des lacunes
Oh le grand air
Tournez le vent la dune à l'envers
Tournez le ciel et tournez la terre
Tournez tournez le grand air
La Belgique locale
Envoyait son ambiance musicale
De flonflons à la française
De fancy-fair à la fraise
Toi qui a mis
Sur ma langue ta langue amie
Et dans mon coeur un décalcomanie
Marqué liberté liberté chérie
Je donne des parts
Pour ce moment délicieux hasard
Adamo MC Solar
Oh ! tous les milliards de dollars
Le vent de Belgique
Envoyait mélancolique
Ses flonflons à la française
De fancy-fair à la fraise
Si tout est moyen
Si la vie est un film de rien
Ce passage-là était vraiment bien
Ce passage-là était bien
Elle est repartie
Un air lassé de reine alanguie
Sur la digue un petit point parti
Dans l'audi de son mari
Ah ! son mari
Je chante un baiser
Je chante un baiser osé
Sur mes lèvres déposé
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9692
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: L'HISTOIRE DU BAISER   Ven 4 Fév - 2:52

French Kiss
historique d’un terme




Ce terme est sans intérêt pour un francophone.

Ce terme désigne en anglais une variété de baiser décontracté.
Longtemps considéré comme un terme argotique se moquant
et dévalorisant le comportement sexuel français,
Où les français étaient qualifiés des obsédés sexuels.

Le baiser français a été vulgarisé par les soldats anglais et américains
après la première guerre mondiale.
Les soldats français racontaient sans complexe
aux soldats alliés britanniques et américains leurs exploits et leurs pratiques sexuelles.

Cette attitude sans inhibition qui caractérisait la culture française fut jugé choquante,
le puritanisme américains et anglais n’acceptait pas cette liberté de passion
associant les deux parties de la sexualité :
désir romantique et désir animal.

Le terme "Français Kiss" est devenu une partie de la langue anglaise grossière en 1923,
avant de se défaire de ses caractères grossiers et ethnocentrique
pour devenir synonyme d’un geste romantique.

Le french kiss est considéré aujourd’hui dans la culture américaine ambiante
comme le premier contact oral de l'amour,
une rencontre deux langues dans un état de grâce,
entre pulsions animales et désir romantique.

Comme tous les baisers avec la langue, le « french kiss » stimule les lèvres,
la langue et la bouche.
Durant le baiser, le corps commence sa réponse sexuelle et libère plusieurs hormones
comme endorphine, ocytocine et autre diminuant l’agressivité,
baissant la tension artérielle et provoquant un sentiment de bien être
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9692
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: L'HISTOIRE DU BAISER   Ven 4 Fév - 3:10

PAULINE CROZE
BAISER D'ADIEU




J'avais déposé sur tes lèvres endormies
un baiser furtif, un baiser léger
Sur la table de chevet, sans un bruit
Près d'une photo, j'ai laissé un mot.

C'est un baiser le plus léger
C'est un baiser d'Adieu.

Sur le mot, il y a quelques phrases simples
Pourquoi je te quitte, comment je t'aime
Sous la pluie, je marche, je ris toute seule
Je pense à ta jolie gueule, à tes mots maladroits.

C'est un baiser le plus léger
C'est un baiser d'Adieu.
C'est un baiser le plus léger
C'est un baiser d'Adieu.

J'avais déposé sur tes lèvres endormies
un baiser furtif, un baiser léger

Mais sitôt sortie,
Le goût délicieux du baiser d'adieu
Refuse de me quitter.
Alors sans y penser je fais 1/2 tour.
C'est vraiment ridicule voilà que je cours
Dans la chambre noire j'ai brulé le mot
Tu dors Encore

Je pose sur tes lèvres
un baiser le plus léger
C'est un baiser d'adieu
C'est un baiser le plus léger
C'est un baiser radieux
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9692
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: L'HISTOIRE DU BAISER   Ven 4 Fév - 3:22

richesse de mots pour dire ......

Puisqu’au départ, il y a un baiser.
Puisqu’il faut un baiser pour exister,
des baisers pour survivre et des baisers pour continuer.
Puisque nous sommes tous issus d’un baiser, puisque notre destin est lié,
d'une manière ou d’une autre, au baiser dont nous sommes issus
ou dont nous pensons être issus,
aux baisers que nous avons ou que nous n’avons pas reçu.
Puisque pour que l’histoire commence, que notre histoire commence,
il faut un baiser ou, au moins, l’histoire d’un baiser…



bise, baiser, bisou, mimi,
embrasser sur la joue,
envoyer des bisous,
embrasser sur la bouche, donner un baiser.....

La bise est si légère qu'elle se dépose sur n'importe qui, n'importe où...
Le baiser est si grave qu'il reste singulier et descend tout droit de l'Amour...
pour ne s'oublier jamais. ..


La preuve ?

Montaigne écrit les odeurs laissées sur les gants et les mouchoirs,
même sa moustache se souvenait des baisers partagés sur elle, de vraies reliques !
" Les étroits baisers de la jeunesse, savoureux, gloutons et gluants,
s'y collaient autrefois et s'y tenaient plusieurs heures après."

Dieu manquerait au ciel s'il manquait à la terre,
Car la création n'est qu'un vaste baiser ;
Aimer, c'est le moyen de Dieu pour apaiser.

La légende des siècles
Victor Hugo

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9692
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: L'HISTOIRE DU BAISER   Ven 4 Fév - 3:57

LE BAISER DE BRANCUSI



"Le Baiser" est un sculpture réalisée par Constantin Brancusi,
artiste roumain, qui a ouvert de nouvelles voies à la sculpture,
au début du XXème siècle, à un moment où la scène artistique européenne
vivait avec frénésie l'aventure de la recherche
de nouveaux langages formels et expressifs.

«Tant qu'il y aura des yeux reflétant les yeux qui les regardent ;
tant qu'une lèvre répondra en soupirant à la lèvre qui soupire ;
tant que deux âmes pourront se confondre dans un baiser,
il y aura de la poésie !»

Gustavo Adolfo Bécquer
La Poésie est éternelle
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9692
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: L'HISTOIRE DU BAISER   Ven 4 Fév - 4:17

Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'HISTOIRE DU BAISER   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'HISTOIRE DU BAISER
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'HISTOIRE DU BAISER
» Histoire de la prison Bonne Nouvelle de Rouen
» Histoire des noms de nos navires
» L'histoire du Corps de Marine
» L'histoire de petit Louis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
H A R M O N Y :: LA PLUME EST LA LANGUE DE L'AME :: ESSAIS, CONTES ET LEGENDES-
Sauter vers: