H A R M O N Y


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ELIE KAKOU

Aller en bas 
AuteurMessage
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 14302
Age : 68
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: ELIE KAKOU   Dim 11 Jan - 11:54

ELIE KAKOU




Né le 12 janvier 1960
Décédé le 10 juin 1999 (à l'âge de 39 ans)


L'humoriste et acteur Elie Kakou est né le 12 Janvier 1960 en Tunisie. Il passera toute son enfance à Marseille.

L'aventure d'Elie Kakou commence au Club Med, à la fin des années 80. Il fait ensuite sa première scène Parisienne au Plateau 26, dans les Halles, puis au Point-Virgule, où il tient l'affiche huit mois. Pilier de l'émission ``La Classe'' sur France 3, animée par Fabrice et produit par Guy Lux et qui vit défiler plusieurs générations d'humoristes débutants, il fera ensuite Bobino, avant d'arriver en haut de l'affiche, à la prestigieuse salle de l'Olympia en 1994, puis de jouer les prolongations au Casino de Paris, et d'être nominé dans la catégorie "meilleur humoriste" aux Victoires de la Musique en février 1995.

Les formidables one-man-show d'Elie Kakou sont truculents mettant en scène toute une galerie de personnages populaires autour de Madame Sarfati, allant du prêtre intégriste en soutane à l'attachée de presse en passant par le médium.

Les deux vidéo-cassettes de ses spectacles recevront la distinction de la "vidéo de diamant", vendues à plus de 230.000 exemplaires. Sa dernière scène aura été au Cirque d'Hiver en février 1997. Là, en plus de sa galerie intime, il s'entoure, innovation pour ce genre de spectacle, d'une troupe de danseuses et d'acrobates.

C'est sur cette scène qu'Elie, sans le savoir, fera ses adieux, car c'est la dernière salle dans laquelle il se produira à Paris. Humoriste avant tout, Elie Kakou avait tourné dans quelques films où il avait su prouver ses talents d'acteurs. Il avait également été acteur dans "La vérité si je mens" de Thomas Gilou, qui fit un tabac en 1997 avec quelques six millions d'entrées.

Son dernier film, "Mr Naphatali" d'Olivier Schatzky, est sorti sur les écrans après sa disparition où il joue le rôle d'un grand enfant au coeur tendre souhaitant rester dans la maison de repos dans laquelle il vit. Elie Kakou avait également joué dans "Les Kidnappeurs", de Graham Guit, aux côtés d'Elodie Bouchez et Melvil Poupaud mais aussi dans "Prison à domicile" de Christophe Jacrot aux côtés de Ticky Holgado.

Une carrière fulgurante, intense et brillante dans laquelle Elie restera humble et modeste. L'année 1999 où Elie avait de nombreux projets comme celui de sortir un single de l'été avec la voix de la fameuse Madame Sarfati, est une année noire pour le monde du rire. En effet, Elie Kakou s'en va le jeudi 10 juin 1999 au matin à l'âge de 39 ans d'un cancer du poumon à son domicile parisien.

Il disparaît dans la force de l'âge, laissant des admirateurs choqués par cette disparition si brutale. A l'annonce de sa mort, nombreux sont les témoignages d'amour et de fidélité qui paraissent. Catherine Trautmann dira cette très belle phrase: "Avec la disparition si prématurée d'Elie Kakou, nous perdons l'un des humoristes les plus talentueux de sa génération, une personnalité étonnante qui, au cinéma, à la télévision comme sur scène, avait su s'imposer auprès des publics les plus larges et les plus diversifiés. Passé maître dans l'art si difficile de faire rire, il savait aussi, comme tous les grands comiques, faire naître d'un rien les plus belles émotions". "Je ne veux pas être une star ..." disait-il en se moquant dans un de ses sketchs, et pourtant Elie Kakou était une star qui avec son départ nous laisse bien triste... Au revoir Elie, tu nous manques...


http://membres.multimania.fr/eternelkakou/photoalbum.html
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
liliane
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 14302
Age : 68
Localisation : dans la galaxie
Date d'inscription : 02/05/2008

MessageSujet: Re: ELIE KAKOU   Dim 11 Jan - 11:57

Elie Kakou prof d'anglais