H A R M O N Y


 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LA LEGENDE DES AMAZONES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9692
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: LA LEGENDE DES AMAZONES   Mar 30 Déc - 14:10





Découvrez Mecano!


Les Amazones étaient filles d'Arès par la Naïade Harmonie; mais certains auteurs pensent qu'Aphrodite était leur mère, ou encore Otréré, fille d'Arès.
Elles vivaient, au début, au bord du fleuve Amazone, qui porte aujourd'hui le nom de Tanaïs, fils de l'Amazone Lysippé, qui offensa Aphrodite par son mépris du mariage et son amour de la guerre. Pour se venger, Aphrodite fit que Tanaïs tomba amoureux de sa mère; mais, plutôt que de se laisser aller à une passion incestueuse, il préféra se jeter dans le fleuve et se noya.
Lysippé, pour échapper aux reproches de son ombre, conduisit ses filles non loin des côtes de la mer Noire, jusqu'à une plaine proche du fleuve Thermodon, qui prend sa source dans les hautes montagnes de l'Amazonie, et là, elles formèrent trois tribus qui fondèrent chacune une cité.
Les Amazones ne reconnaissaient de filiation que par la mère et Lysippé avait instauré une règle qui astreignait tous les hommes à faire les tâches domestiques, tandis que les femmes combattraient et gouverneraient.
En conséquence, on brisait les bras et les jambes des enfants mâles ou on les rendait aveugles afin de les rendre inaptes à la guerre ou aux expéditions.
Ces femmes, que les Scythes appelaient Oeorpata, ne respectaient ni la justice ni la pudeur, de plus elles se mutilaient un sein (d'ou leur nom) pour ne pas être génées quand elles tiraient à l'arc. Elles étaient célèbres pour leur nature guerrière, et elles furent les premières à utiliser la cavalerie. Elles étaient armées d'arcs de bronze et utilisaient des boucliers courts en forme de demi-lune; leurs casques, leurs vêtements et leurs ceintures étaient en peaux de bêtes sauvages.
Lysippé, avant de tomber sur le champ de bataille, édifia la grande ville de Thémiscyra, et défit toutes les tribus jusqu'au fleuve Tanaïs. Avec le butin de ses expéditions, elle éleva des temples à Arès et à Artémis dont elle instaura le culte à Tauropolis. Ses descendants étendirent l'empire des Amazones à l'ouest, au-delà du fleuve Tanaïs, jusqu'en Thrace et au sud jusqu'en Phrygie, au-delà du fleuve Thermodon.
Trois reines des Amazones qui furent célèbres, Marpessa, Lampado et Hippolyté s'emparèrent d'une grande partie de l'Asie Mineure et de la Syrie et fondèrent les villes d'Ephèse, de Smyrne, de Cyrène et de Myrina.
C'est au cours de cette expédition que les Amazones s'emparèrent de Troie; Priam n'était encore qu'un enfant à cette époque. Mais, tandis que des détachements de l'armée des Amazones rentraient dans leur pays chargés d'un immense butin, la majeure partie qui était restée en Asie Mineure pour consolider sa puissance fut chassée par les tribus barbares qui s'étaient alliées, et les Amazones perdirent leur reine, Marpessa.
La plupart des héros grecs ont eu maille à partir avec les Amazones.
Bellérophon les combattit sur ordre d'Iobatès, Héraclès alla s'emparer de la ceinture de leur reine Hippolytè et Thésée qui avait accompagné Héraclès et enlevé une Amazone du nom d'Antiope, dû les combattre à Athènes même où elles campèrent sur l'Aréopage.
Les Amazones avaient aussi envoyé un détachement aider Priam lors de la guerre de Troie pour le remercier d'avoir purifié leur reine Penthésilée qui avait accidentellement tué sa soeur Hippolyté.
Achille blessa mortellement Penthésilée mais son dernier regard le rendit amoureux pour toujours; Thersité osa se moquait de cette attitude et périt sur le champ.
Une légende plus tardive rapporte qu'Achille et Penthésilée aurait eu un fils du nom de Caïstos.
Les Grecs donneront à ce peuple mythique de femmes-guerrières, issues d'Arès, qu'ils vénéraient comme le dieu de la guerre, et d'Artémis, la déesse de la virginité et de la force féminine, le nom de "celles qui n'ont pas de sein".
Les Amazones enlèveront le sein droit à leurs filles pour qu'elles puissent manier l'arc. Originaires soit du Caucase, soit de la Colchide, elles ne vivront que du produit de leur chasse en Scythie (Sud de la Russie) ou à Thémiscyra (Nord de l'Asie Mineure).
Elles donneront naissance à leurs enfants en s'unissant à des hommes des tribus voisines. Les procréateurs seront tués et la progéniture mâle sera asservie.
Les Amazones prendront le parti des Troyens après la mort d'Hector. Achille tuera leur reine, Penthésilée, avant de tomber amoureux de sa victime.
source :
Apollodore, Bibliothèque: II,3,2; II,5,9
Homère, Iliade: III,189; VI,186
Pausanias, Périégèse: I,2,1; I,15,2; I,17,2; I,25,2; I,41,7; II,31,4; II,32,9; II,25,3; IV,38,4; V,10,9; V,11,4; V,25,11;
Le mot Amazones, à l'étymologie elle-même fort discutée, garde cependant trois acceptions courantes en français :
La première est mythologique et désigne les femmes, les deux autres, dérivées de celle-ci, sont celle de "femme montant à cheval” et "femme de caractère mâle et guerrier”.
Certains auteurs affirment que le mot amazone n'a rien avoir avec les seins, En Grec : mazos = mamelle, il s'agirait d'un mot arménien signifiant "femme de la lune", sachant que leur déesse protectrice Artémis est une déesse lunaire à l'inverse de son frère Apollon qui est un dieu solaire.


:star:


Dernière édition par Nine le Mar 30 Déc - 15:55, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9692
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: LA LEGENDE DES AMAZONES   Mar 30 Déc - 14:23


Les Amazones, mythe et réalité historique


Les Amazones ont peut-être existé réellement.
Des fouilles archéologiques récentes, conduites par Jeannine Davis-Kimball à la frontière entre la Russie et le Kazakstan ont permis de mettre à jour des tombes de femmes guerrières, enterrées avec leurs armes entre 600 et 200 avant JC.
Or, c'est précisément dans cette région barbare, au Nord du Pont Euxin et du lac Méotide (l'actuelle mer d'Azov) que les Grecs situaient le territoire de ces femmes guerrières, redoutées tant pour leur vaillance au combat que pour leur mépris des tâches habituellement dévolues aux femmes.
En tant que mythe des confins, les Amazones furent situées non seulement aux portes du désert libyen mais aussi sur les pentes du Caucase, au bord du Danube et, à la suite des expéditions d'Alexandre le Grand, en Inde. Vaincues par Héraklès, puis par le Macédonien, elles resurgissent un peu plus loin, pour marquer le bornage du monde connu.



Les Walkyries

Dans la mythologie germanique, les Walkyries sont des divinités féminines (ou des nymphes) rapprochées des femmes Amazones.
Elles vivent dans le Walhalla (le palais d'Odin -ou Odinn ou Wotan- à Asgrad).
Elles sont les messagères des dieux, envoyées par le dieu Odin (dieu de la guerre et de la mort) sur chaque champ de bataille pour guider les combats et désigner les guerriers qui devaient mourir et être ramenés à Walhalla (le paradis des héros). A Walhalla, elles servent aux guerriers tués (Einherjar) des cornes de bière et de l'hydromel.
Les Walkyries se déplacent à cheval, la lumière reflétée par leurs boucliers produit les aurores boréales.
Elles ont le pouvoir de se transformer en corneilles ou en louves.


Etoile


Dernière édition par Nine le Mar 30 Déc - 15:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Nine
Admin
avatar

Nombre de messages : 9692
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: LA LEGENDE DES AMAZONES   Mar 30 Déc - 15:23

Une chanson sur le sujet a été composée par le groupe DobaCaracol


Parole d'amazone, parole de guerrière
Galope ma peuplade sur les chevaux de la colère
Parole de fer, parole de guerrière
Mon empire tissé sur un canevas de tonnerre.
Agôn... Fille d'Arès (agôn….) par la naïade Harmonie (agôn…)
Par le bronze et la poussière (agôn…) sont nées 3 tribus (agôn…)
L'une était sans justice (agôn…)
L’autre sans pudeur (agôn…) Et la derrière sans peur, elle était sans peur.

Parole d'amazone, parole de guerrière
Galope ma peuplade sur les chevaux de la col ère
Parole de fer, parole de guerrière
Mon empire tissé sur un canevas de tonnerre.
Tu goûteras à mes délices avant que la flèche ne siffle
Tu baisseras la tête avant que la flèche ne blesse
Tu connaîtras le vertige avant que la flèche ne te fige
Le feu de ton ventre me donnera une fille.

Parole d'amazone, parole de guerrière
Galope ma peuplade sur les chevaux de la colère
Parole de fer, parole de guerrière
Artémis me mènera au sommet de la terre.
Parole d'amazone, parole de guerrière
Galope ma peuplade sur les chevaux de la colère
Parole de fer, parole de guerrière
Mon empire tissé sur un canevas de tonnerre
Par les filles de nos terres - Parole de guerrière.




-----------------------------------------------------------------------------------
(Agon: tout simplement parce qu'elles étaient issues des 3 tribus d'Agon)
Etoile
Revenir en haut Aller en bas
http://www.artmony.biz
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LA LEGENDE DES AMAZONES   

Revenir en haut Aller en bas
 
LA LEGENDE DES AMAZONES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
H A R M O N Y :: LA PLUME EST LA LANGUE DE L'AME :: ESSAIS, CONTES ET LEGENDES-
Sauter vers: